Loïc (---.---.199.198) 18 avril 2006 17:24

Beaucoup d’exagérations dans les réactions. Qualifier les Pyrénées de « désertes » l’est car il y a dans ces montagnes tout une économie et une tradition pastorale. Le fait que vous n’ y soyez pas Dominique, ne signifie pas qu’il y n’a personne. Quand à qualifier les bergers d’incultes, je ne peux que vous dire qu’ils n’ont pas votre fausse culture de citadin, lolo de paris. En réalité cette affaire est une guérilla entre gens-des-villes-biens-sous-tous-rapports, et ruraux qui font vivre le pays, au lieu de l’abandonner.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe