sisyphe sisyphe 8 décembre 2010 16:23

Mais quel charabia ! 

« Changer l’âme humaine » : mais vous en êtes encore au Moyen Age, mon pauvre vieux...

Il ne s’agit pas « d’âme humaine », mais de COMPORTEMENTS, et de comportements individuels ET sociaux, puisqu’une fois de plus, l’homme est un être social. 

Alors, so 70 ans passés n’ont pas changé les comportements en Russie, comme vous dites, ce qu’on peut, en tous cas, constater, c’est qu’ils n’ont fait qu’aggraver ceux des hommes dans le système néolibéral mondialisé ; plus d’avidité, plus d’égoïsme, plus de prédation, plus de soif de pouvoir jamais rassasié, plus d’oppression, plus d’exploitation, plus d’injustice. 

La logique qu’impose ce constat est donc qu’il faut modifier le système, parce qu’il est MAUVAIS ; n’importe quel observateur peut constater ça, il suffit de regarder un peu ailleurs que soi-même (je sais, pour beaucoup, c’est mission impossible). 

Le changer, pour EMPÊCHER, au maximum, que ces COMPORTEMENTS soient possibles ; par plus de justice, une plus juste redistribution, redonner le pouvoir démocratiquement aux citoyens, et, surtout, surtout, plus que surtout, mettre hors d’état de nuire les mafias qui ont mis la planète en coupe réglée, favorisant, incitant même à ces comportements de prédation. 

Dans une société, il y a DES LOIS ; justement pour que la vie en société soit possible, pour empêcher les abus, les vols, les crimes. 
Dans le système néolibéral des mafias bancaires et financières, il n’y a plus de loi, que celle du plus fort ; la plus formidable régression humaine, et sociale jamais réalisée de toute l’histoire de l’humanité qui a toujours été dans le sens d’une progression. 

Et tous ceux qui favorisent, participent, approuvent, justifient, entérinent, collaborent à ce système, sont des dépeceurs, des fossoyeurs de la civilisation et de l’humanité ; à ce titre, ils doivent être mis, le plus vite possible, hors d’état de nuire. 
Ça leur laissera du temps pour s’occuper de leur « âme » , mais, au moins, sans nuire à personne. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe