morice morice 25 décembre 2010 18:17

« Voici ce que répond, dans un premier temps, Fabrice Robert, président du Bloc identitaire, co-organisateur des assises : « Un spectateur du 3e âge bien connu de l’organisation était venu assister aux Assises internationales. Il avait dans sa poche un petit couteau de cuisine, au bout émoussé, destiné à couper le saucisson qui était proposé à la buvette. A l’entrée de la salle, le service de sécurité (appliquant les consignes rigoureuses qui avaient été édictées) s’est saisi de l’objet et l’a rangé dans le PC de sécurité. Lors de son arrivée, Oskar Freysinger et son escorte sont venus dans ce même local. C’est à ce moment-là que divers accompagnateurs ont évoqué, sur le ton de l’humour, la « taille et la dangerosité » du couteau. Ces propos mal interprétés sont à l’origine du malentendu ».

 »


décidément sortis du saucisson y’ a rien à en tirer de ces malades mentaux....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe