Chabada 29 décembre 2010 12:56

« Il faut bien changer un peu si on veut que rien ne change », dit en substance Don Salina dans « Le Guépard » ou comment bousculer juste un peu le politiquement correct roseau qui plie mais ne se brise pas.
Merci pour cet article de qualité, une fois de plus. A la lecture de vos articles, je suis tentée de vous demander comment vous procédez vous même pour vous informer quotidiennement... Nous sommes certes face à une représentation volontairement biaisée des faits, face à des silences mais nous en sommes tout de même tributaire... comment faire le tri individuellement ? Faut-il construire une base de « veille média » citoyen ?

Cordialement

C.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe