docdory docdory 13 janvier 2011 13:12

@ Voxagora

Si je suis persuadé de l’inefficacité quasi-totale de la psychanalyse en tant que traitement des maladies mentales, les considérations de Freud sur les lapsus ont un intérêt, et s’appliquent dans la façon qu’a eu Michèle Alliot Marie de s’exprimer !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe