dan taneli dan taneli 22 février 2011 14:07

Bonjour Parrison


Merci à vous pour votre excellente réponse à mon article.
Il y aurait tant à dire, et il existe toute une littérature (Mythologie), qui conte, raconte l’immense place et le pouvoir de la femmes dans les époques anciennes. (Grèce antique, Egypte des pharaons, la culture Celte etc...) De grandes figures féminines ont existé de tout temps. La femme était la Grande Prêtresse dans beaucoup de ces cultures. Celle qui détenait la « vision », la « prophétesse »...
Songeons aussi à ces grandes figures telles que : Cléopâtre, Théodora de Byzance, aux reines de France, aux grandes mystiques : Hildegarde de Bingen, Thérèse de Lisieux, Sainte Thérèse d’Avila, la liste est très longue.

Savez-vous que Grace Hooper, une américaine est la pionnière en informatique. Elle invente en 1959 le langage COBOL qui permet la programmation des ordinateurs en langage courant...
Une autre américaine Rachel Carson à qui l’on doit l’un des textes fondateurs du mouvement 
écologiste moderne. Elle publie en 1962 un livre considéré comme une bible par les défenseurs de l’environnement...
Là encore la liste est longue des découvertes faites par les femmes qui changent le monde...

Tant de choses à voir, à repenser. Plutôt que de refaire un « listing » de tout ce qu’il y aurait à changer dans les mentalités, je préfère donner quelques informations : il est vrai qu’il existe un certain manque de solidarité entre les femmes. Mais pour ce qui me concerne je n’ai pas connu cela au travers de diverses tribulations professionnelles. J’ai eu souvent à travailler avec des femmes « boss », avec lesquelles les relations étaient excellentes.
J’ai connu (comme bien d’autres) le « harcèlement » avec des « boss » masculins, mais ce problème dans les années 70 n’était pas encore reconnu et défini comme tel.

J’ai vécu en Finlande (Scandinavie). Pour moi ce fut un choc, une révélation.
Là-bas, j’ai vu les femmes « Vikings » (toujours le poids de la culture). Les femmes scandinaves ont intériorisé depuis la nuit des temps leur force, leur poids dans la société, leur sentiment d’égalité avec les hommes. Cela se constate - et se sent - au quotidien. Exemple : la Finlande a une femme PRESIDENTE, les femmes finlandaises ont été les premières à accéder au droit de vote en 1906 (juste après les néo zélandaises en 1893).
Nous les françaises pas avant 1944 !
Egalement à prendre en compte le poids de la religion luthérienne, qui accorde à la femme une stature plus égalitaire.
Les rapports hommes femmes, sont beaucoup plus « rudes » dirais-je, plus « brut de décoffrage » ! Contrairement aux rapports de « séduction » si prégnants dans les cultures latines qui déstabilisent les rapports professionnels car ils jouent trop souvent sur des critères physiques.
Bien sûr comme partout des violences existent.
Mais j’ai trouvé que les rapports humains sont beaucoup plus clairs, moins ambigüs, et surtout plus simples. On appelle un chat un chat. Evidemment c’est moins « romantique » mais on sait à quoi s’en tenir.

Pour finir je vous recommande un livre extraordinaire (en poche).
L’auteure Clarissa Pinkola Estès : FEMMES QUI HURLENT AVEC LES LOUPS
Vous y trouverez une nourriture excellent pour l’âme !









Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe