wesson wesson 12 mars 2011 12:16

Bonjour l’auteur,

bon il semblerai bien que il y ait là bas un accident nucléaire comparable à ce qui s’est passé à three mile island, en pennsylvanie

pour décrire rapidement, le circuit de refroidissement étant hors service, la température et la pression monte et pour éviter une explosion du réacteur lui-même, il faut éviter que la pression ne monte trop, donc relâcher des gaz fortement radioactifs.

On parle d’une dose de 1015 µSv par heure - ce qui est l’équivalent d’un examen au scanner par heure... Pour donner une idée, une dose de 5 Sievert correspond à une mortalité de 50% sous 30 jours (LD50/30). 1 Sv c’est des nausées immédiates, et 0.5 Sv est suffisant pour augmenter sensiblement le risque de cancer. Au niveau actuel, cette dose serait atteinte en une vingtaine de jour.

Bref, je crois que le programme nucléaire Japonais vient de prendre un coup d’arrêt, ce qui tombe bien : 90% de la population étant contre, le gouvernement avait décidé énergiquement ... d’arrêter les sondages et de renforcer en douce la filière ...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe