Hadj Ahmed 21 mars 2011 12:51

Beaucoup d’inconnues.

D’abord ce qui a motivé le haut-le cœur général, les milliers de morts parmi les civils, dont les 2000 annoncés par le médecin français rapatrié. Que devient ce médecin au fait ? Et où sont les 6000 sépultures ?

Réalité ou propagande puante ? Et dans ce dernier cas, la multiplication s’est-elle faite par dix ou par cent ?

Ensuite une réalité bien tangible celle là, les fameux discours du leader de mes deux il y a bien sur eu celui des « rats pouilleux » aux débuts mais il y a surtout eu celui destiné au peuple de Benghazi la veille des frappes avec des menaces très claires : ‘Jetez les armes et cassez-vous et vous serez amnistiés (sic), restez ou gardez vos armes et nous irons vous chercher jusque dans les armoires…’.
Enfin, une autre réalité pour ma pomme : Que ces attaques aient réduit la capacité de nuisance de Kadhafi et de son fils est avéré et ce n’est pas moi qui m’en plaindrai en revanche, le mandat de l’ONU n’a jamais demandé de neutraliser -pour de bon- l’armée libyenne ainsi que la totalité de ses défenses déjà maigres, ni de faire appareiller depuis la Belgique et d’ailleurs des bâtiments destinés à en croire les propres responsables belges à gérer l’après… pour que tout ceci n’ait pas été vain (re-sic)

Et pourquoi ne pas avoir ciblé directement le dictateur pour que tout ceci s’arrête ? Est-ce à dire que vous ne voulez surtout pas que ça s’arrête, pas trop vite en tout cas ?

Et questi crois missié bish que c’est le pays à ta mère ici ?

Plus ça va et plus il est clair que Kadhaf comme son peuple ils s’en tapent et qu’ils ont simplement décidé de désarmer complètement la Libye puis de faire achever le sale boulot par les milices de l’Est sans envoyer un seul de leurs soldats, tout bénéf, un ennemi en moins, mais surtout un pays entier à reconstruire – sans la Chine comme concurrent pour changer -, des industries entières relancées en occident, à minima un contrat de rafales, évidemment le pétrole sous bonne garde pour longtemps etc etc

Le tir au pigeons du titre est ... sans commentaires


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe