Hermes Hermes 26 avril 2011 17:11

La femme a toujours eu le pouvoir, mais un pouvoir social en général non manifeste. Je dis bien en général car il y a a de grandes figures historiques de femmes de pouvoir.
Puisque nous sommes dans les généralités invérifiables, je pousserai aussi que la plupart du temps les hommes sont plus faibles que les femmes face à l’adversité quotidienne, alors que dans les affrontements violents ou les travaux de force, leur comportement pourra éventuellement être plus efficace. L’homme aura toujours besoin de combler par la prise de possession de son environnement ce que la femme possède intrinsèquement et qu’il n’aura jamais : la faculté d’enfanter.
Et en dehors des généralités, il convient d’apprécier chaque personne avec ses qualités propres, et effectivement si on est objectif, il ne peut pas y avoir de domaine d’exclusivité à l’un ou l’autre sexe. Cela est d’autant plus vrai que les outils des sociétés industrielles nécessitent de moins en moins l’usage de la force et de la violence.
Je rend hommage a mon aieule qui abrita et fit passer au risque de sa vie de nombreux aviateurs alliés cloués au sol. Il y eut des femmes résistantes en quantité certainement, et sans le rôle non visible de ces femmes, rien n’aurait pu se faire. Les hommes décrivent le monde à travers le bruit et la fureur qu’ils y génèrent, mais l’effacement de la femme dans l’histoire n’est que le prisme de cette description.
 L’homme et la femme sont deux faces complémentaires de la nature humaine, et il est stérile de les opposer.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe