HINLE HINLE 27 avril 2011 18:25

Rabelais : les moutons de Panurge
« Panurge sans autre chose dire iette en pleine mer son mouton criant & bellant. Tous les aultres moutons crians & bellans en pareille intonation commencèrent soy iecter & saulter en mer après à la file. La foulle estoit à qui premier saulteroit après leur compaignon. Possible n’estoit les en guarder. Comme vous sçavez estre du mouton le naturel, tous iours suyvre le premier, quelque part qu’il aille. Aussi le dict Aristoteles lib. 9. de histo. animal. estre les plus sot & inepte animant du monde ».

Un seul mouton suffit parfois, les autres suivent, mâles ou femelles, blancs ou noirs, jeunes ou vieux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe