the arabian 29 avril 2011 17:58

Que vous aimez l’islam ou que vous en faîtes la guerre ainsi q’aux peuples de cette foi, cela ne changera rien sauf une « souffrance superficielle et passagère que vous nous faîtes subir » juste pour reprendre les mots d’un verset coranique, même si cela dure depuis longtemps déjà, depuis las campagne d’occupation du monde et ses millions de morts, de viol et de tortures en passant par l’Iraq, la bosnie, la palestine et j’en passe... 

pendant les premières années de l’islam à la Mèque, les premiers musulmans ont été obligés de se défendre contre les meurtres, la torture et le pillage de leurs biens par les notables arabes d’époque, des dizaines d’années passées, les armées islamiques ont combattu les tribus arabes et leurs conspirations qui voyaient perdre leurs privilèges, ensuite ils ont fait face à l’empire de Perse et de Byzance qui voyaient leur monopole économique, politique et religieux menacé par cette nouvelle religion, les armée islamiques qui voyaient que les peuples sont sous l’emprise religieuse de leurs rois en leur privant tout savoir ou contact avec le « nouveau » islam n’ont pas reculé pour répandre le nouveau message de leur foi et ont combattu tout monopole religieux, ce qui suit une expansion phénoménale de l’islam qui a libéré les peuples de toute emprise sur leur liberté de choix, une taxe sur les non-musulmans a été fixé en échange de leur protection ainsi que de leurs biens, cette taxe les dispense de tout devoir de « service militaire » ainsi que tout autre taxe comme la Zakat qui est fixée seulement sur les musulmans, aujourd’hui les peuples ne suivent plus obligatoirement la religion de leur roi ou de leurs gouvernements ainsi que la liberté de déplacement et les moyens de communications rendent caduques les conquêtes islamiques qui reposent seulement sur le principe du devoir de transmettre le message de la nouvelle religion qui corrige et clôture les précédentes monothéistes, l’un des derniers versets :« nulle contrainte dans la religion, désormais la raison est distincte de la perte. »
cela dit, il nous est interdits d’accepter l’injustice et l’humiliation, d’où l’éradication du cancer sioniste n’est qu’une question de temps...espérant de bâtir un nouveau monde disant plus juste où le respect mutuel entre différentes races et religion serait un principe fondamental,
et je rappelle que ce que font les musulmans n’est pas forcément l’islam... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe