Robert GIL ROBERT GIL 17 mai 2011 10:57

La crise n’est qu’un prétexte pour nous déposséder un peu plus de nos acquis, et
pour augmenter les leurs. Les nôtres sont sans cessent remis en cause, les leurs ne
cessent d’augmenter. L’argent public a été généreusement distribué sans aucune
contre partie, et une partie a même servi à payer les supers bonus des traders. Ils
n’ont plus aucune retenue, ils se servent dans la caisse que nous alimentons avec nos
impôts et notre travail, ils sont sûr de nous avoir domestiqué, sûr que nous ne nous
révolterons pas....Voir :
http://2ccr.unblog.fr/2010/11/07/sus-a-la-crise/


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe