Aldous Aldous 18 mai 2011 14:47

Vous oubliez les électeurs, qui savaient tous pertinemment qu’il ne peut pas etre socialiste et patron du FMI, qui l’on vu à l’œuvre avec la Grèce mais qui se néanmoins disaient prêts à voter pour élire ce paradoxe ambulant à la présidence de la république !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe