mimimelite 12 juin 2011 22:09

Votre article m’apparaissait formuler une évidence, mais à la lecture des commentaires, j’ai l’impression qu’il a été mal interprété, y compris par ceux qui devraient y adhérer les premiers, c’est à dire ceux qui ne sont pas des privilégiés de ce système consumériste.
Je pensais que, au moins sur ce média, les gens seraient plus réceptifs à votre propos, mais finalement, j’ai l’impression que les sirènes de la publicité ont fait beaucoup de ravages dans les cerveaux, qu’il sera difficile de réparer.
Sur ce plan, j’ai peur qu’il ne se passe rien de particulier en 2012 (si vous pensiez aux élections) et qu’il faille attendre que les ressources ne permettent plus de remplir les hypermarchés de ces biens de consommation aussi superflus que destructeurs (de ressources et) d’esprit.
De toute évidence, le changement ne viendra pas des partis alignés, les électeurs/téléspectateurs n’étant pas prêts à un tel changement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe