Pierre MECHENTEL 12 mai 2006 14:04

« nos » hommes politiques sont comme nous et ce sont des hommes par des machines. Nous sommes aussi des pantins ; QUand nous votons, regarde t on tout ce qui a été fait ou seulement les derniers moments ? (combien de jeunes gueulards actuels se rappellent que Chirac a supprimé le service militaire ? smiley)) On appelle en permanence au renouveau de la classe politique et quand arrive quelqu’un qui est une figure nouvelle (Villepin comme premier ministre ou Breton comme ministre de l’économie) on lui tombe aussi dessus. On rouspète comme la compromission et la politique sans idées à la ségo qui consiste à dire « dites moi ce que vous voulez et je le ferai » et quand arrive un non élu ’(comme villepin ou breton) on leur tombe dessus (tout en glorifiant parfois dans le même temps les années Pompidou) .. QUi sont dans ce cas les pantins ? smiley) QUand à le pen, il est peut être temps d’arrêter de parler des 82% de Cchirac en lui reprochant et de parler des 18% de Le Pen en cessant de croire qu’il s’aguit d’un handicap de tiercé et qu’il y a simplement des gens qui ne sont pas des nazis mais qui adhérent à ses propos et à son programme (bizarre d’ailleurs de constater que les extreêmes ont souvent + de propositions concrètes que les partis classiques comme par exemple le PS qui n’a toujours pas, 4 ans après 2002, de programme et de propositions concrètes autre ques des tautologies ou des programmes de factions....)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe