vost 22 août 2011 23:18

@ l’ardechois. 

Vous dîtes : « Ce sondage, -un de plus- démontre si besoin en était que comme toute chose, d’en abuser lasse et peut fair pencher la balance du mauvais côté... !!! »

Votre analyse de sondage à l’emporte pièce laisse perplexe. Cependant votre cas n’est pas isolé sur ce fil. 
Ne vous posez vous pas la question si ce sondage ne fait pas simplement que révéler une angoisse collective (cf les différents pays d’Europe) inhérente à un système cognitivement très dur à vivre ?
Vous savez ? Le libéralisme (étrangement on en reviens toujours à ça). 
Vous le soulignez d’ailleurs (ce malaise, cette arrière gout de pisse) dans votre discours, en soulignant l’idée du tous pourri si cher au FN et que seul un engagement dans la marine pourrai nous sauver. 
La xénophobie se révèle toujours chez les esprit les plus faibles (c’est humain, je ne juge pas ne le prenez pas comme une attaque personnelle s’il vous plait) c’est à dire les plus angoissés par les perspectives incertaines en période de crise.
On appelle ça le replis sur soi aussi. Un réflexe surement hérité du temps tribal, le temps des clans ou il était plus facile et donc pertinent de se serrer les coudes. Dimension oblige. 
Cependant l’expérience nous montre que parfois (souvent ?) dans certains clans, les frères deviennent ennemis.Et Ils s’entre tuent. Ainsi de conflit en conflit le clan se rétrécie. Puis on fini tout seul. 

Donc, de votre porte voix décoré de la flamme tricolore (elle existe aussi en vert, blanc et rouge son modèle italien) vous soutenez droit dans vos bottes, que le replis sur soi est la solution. Dans un monde où, comme vous le soulignez la population augmente de façon exponentielle. Votre truc peut tenir combien de temps ?
 A moins que la prochaine étape prévue ne soit le futur spectacle à la mode : la guerre ouverte de l’eugénisme. Un spectacle en 3D sans lunettes. Une production d’un système que ensuite vous critiquez, paradoxale tout de même. 
De plus un parti qui prend pour cible une religion (ici l’islam) en lui opposant une autre religion (cf les éléments de langages relatifs aux valeurs chrétiennes) pour un athée radicalement convaincu comme moi c’est exaspérant. Comme je suis sympa, je suis tolérant, donc laïc. Ainsi amusez vous avec vos copains imaginaires mais dans votre chambre les amis. Pas dans la mienne. Ni dans l’espace publique. Les désormais fameuses prières dans la rue à Paris m’exaspèrent autant que le défilé crucifix d’argent en tête d’une important groupe criant à tue-tête alléluia dans une rue de ma ville il y a quelques jours. 
Vos névrose cultuelles, me dérange, alors pourquoi me les jeter à la tête. Respectez donc cela, un peu de pudeur s’il vous plait. 
L’expérience fasciste on commence à connaitre depuis le temps (on en fait du bordel sur cette planète, n’est ce pas ?). Il est irrationnel de vouloir recommencer l’expérience tout de même. 
Donc non, je ne vous suivrais pas dans votre soutient au front national, parti politique en phase avec un système qui le sert, sourd et aveugle devant l’évidence d’un changement de paradigme sociétal nécessaire pour ne pas en arriver aux situations extrêmes que sont les guerres. Civiles ou non. 
Ainsi j’ai choisi mon camps celui qui prône l’humain au centre de la société, le seul qui exprime clairement que la coopération véritable entre les peuples est la seule issue possible. Celui qui propose un nouveau paradigme. Ecologie (car l’ ecosystème est notre bateau commun), socialisme (pour la chose sociale, puisque nous vivons en société) et république (pour l’intérêt général, pas celui du clan). 
Ainsi mon vote ira au front de gauche où les sympathisants partagent avec moi ces valeurs ; à mes yeux les plus pertinentes, les plus sages, les plus humanistes. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe