mercredi 7 novembre - par Pierre Sarramagnan-Souchier

11 Novembre : Je ne cautionne pas les hommages nationaux des tueries de 14-18

19 millions de morts et 20 millions de blessés dans le monde pour “la Der des Der” : Du devoir de ne pas cautionner les hommages nationaux des tueries (14-18 et autres salades !)… :

 

Le dernier Poilu et après !

( Extrait)

« (…) En son temps, je crois me souvenir qu'un homme s'était opposé à la Première Guerre Mondiale avec énergie et courage. C'est plutôt à ce genre d'homme que j'aurais envie de dire merci. Un homme de passion que l'histoire devrait retenir pour son engagement à refuser les guerres. Comment s’appelait-il déjà ?

Ah, oui, Jean Jaurès !

Dieu que le monde aurait avantage à se rappeler des hommes d’exceptions comme celui-ci plutôt que de traîner dans la fange où se vautrent les politiques de bas niveau et qui font très certainement régresser les peuples en envoyant leurs officiers ordonner l’anéantissement de l'Espérance des peuples. Mais mieux encore, c’est au courage silencieux de tous ces petites gens de rien du tout, qui par conviction idéologique ou religieuse, refusèrent tous ces massacres inutiles et n’ont pas hésité en leur temps à se faire objecteurs de conscience, à devenir des insoumis et des déserteurs pour sauver le sens de l'Homme dans les sociétés, que je dis merci. Oui, à tous ces obscurs pacifistes et antimilitaristes qui préfèrent la rencontre des peuples par le partage des richesses pour tous plutôt que les égoïsmes nationaux et internationaux. Car ne nous y fions pas, ce n'est pas en nous surarmant pour protéger quelques biens matériels périssables que nous rencontrerons nos semblables, mais bien en œuvrant par l’amélioration de la condition des plus nécessiteux que nous ferons avancer la paix.

Le moins que l’on puisse constater, c’est que nous n'en prenons pas la direction. La France n’est-elle pas la première productrice d'armes du monde par habitant et troisième exportatrice mondiale alors que des sans-abri périssent dans ce même pays de froid et de misère.

A qui voudrait-on faire croire que ce chemin est un chemin d’avenir et d’espérance ?

Les prochains carnages sont déjà programmés et il serait quand même temps d’inverser ces tendances de destruction que nous font subir toutes ces “têtes brûlées”, pour s’orienter vers un avenir moins dysharmonieux et plus radieux.

(…) »

Source : http://pierre.souchier.free.fr/revoltons_nous/page.revoltons-nous.12.html



Votre insoumis, déserteur de service !
Pierre Sarramagnan-Souchier,
le 6 novembre 2018.

#Déserteur, #Insoumis, #14-18, # Der des Der, # Première Guerre Mondiale, #11 novembre,

 



148 réactions


  • NEMO NEMO 7 novembre 09:26

    Ceux qu’ont l’pognon ceux-là r’viendront
    Car c’est pour eux qu’on crève
    Mais c’est fini car les trouffions
    Vont tous se mettre en grève
    Ce s’ra votre tour messieurs les gros
    D’monter sur le plateau
    Car si vous voulez faire la guerre
    Payez-la de votre peau

    La Chanson de Craonne


  • Zaza Zaza 7 novembre 09:32

    Ne vous inquiétez pas... plus personne ici ne se battrait pour « son pays », « sa nation », « son peuple », qui n’existent plus, même pas pour « sa ripoublik », ridicule, ni son porte-feuilles... et la famille gpa a une garantie en cas de casse.

     

    L’épilé a remplacé le poilu.

     


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 10:19

      @Zaza

      L’épilé a remplacé le poilu.


      ah ah ah, sacré Choucas smiley


    • bibou1324 bibou1324 7 novembre 10:24

      @Zaza
      Si en 14 l’état français avait décidé de capituler, ça aurait permis d’éviter à des millions de familles d’être déchirées par la mort d’un proche. Nous parlerions probablement allemand, ce dont je me fiche éperdument. Nous aurions une meilleure économie, moins de chômage, exactement la même culture du fromage et de la baguette. Faut être sacrément arriéré pour préférer son gouvernement à la vie de ses proches.

      Se battre pour « son pays », c’est se battre pour ne pas se battre. Bien content que les poilus aient tous disparus, le temps où le citoyen vivait pour son pays est bien révolu, aujourd’hui on vit pour sa famille et pour éviter les pertes humaines. C’est quand même bien plus glorieux.


    • Et hop ! Et hop ! 7 novembre 10:59

      @bibou1324 :

      L’Allemagne a deux fois offert en 1915 et 1916 de mettre fin aux hostilités et de revenir au statu quo d’avant 1914 sans conditions de part et d’autre.

      Ce sont la GB, les USA, instigateurs de la guerre, et en France Clémenceau qui était leur homme, qui s’y sont opposé.

      Le vrai but de la guerre était de mettre fin au projet germanico-ottoman de chemin de fer Bagdad-Vienne-Berlin qui aurait permis d’acheminer le pétrole de Bassora et du Golf, précisément en passant par la Serbie, possession autrichienne où les Anglais finançaient les rebellions indépendentistes.

      La guerre a été engagée par la décision de mobilisation générale du chef de gouvernement Réné Viviani, un avocat, membre du Parti radical, du Grand Orient de France et de l’Alliance israélite universelle.

      Trois ans avant, le même Viviani qui était ministre des colonies avait décidé d’incorporer dans l’armée française des recrues des pays d’Afrique noire et d’Afrique du Nord, et les Radicaux avaient porté la durée du service militaire à 3 ans au lieu de 2.

      Il faut se souvenir que ce sont les Républicains qui ont instauré et rétabli 2 fois le service militaire obligatoire, qui n’existait pas sous la royauté pour les non nobles (les engagement étaient volontaires et payés), et qui a été supprimé sous la Restauration, puis à nouveau sous Napoléon III.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 12:24

      @Et hop

      On ne s’appelle pas Rantanplan pour rien :

      la Grande Guerre, un coup des Martiens ?

      Une piste à creuser, assurément smiley


    • velosolex velosolex 7 novembre 13:54

      @Et hop !

      Le gouvernement allemand espérait trois choses de la proposition de paix :

      1. faire éclater l’Entente en divisant les pays las de la guerre ;
      2. renforcer la position de l’Allemagne face aux neutres, c’est-à-dire avant tout face aux États-Unis ;
      3. introduire un revirement essentiel dans l’atmosphère tendue au sein du peuple allemand.

      À Berlin, on pense que si les ennemis refusent la proposition, ce sont eux qui devront endosser les conséquences de la poursuite de la guerre, et surtout le recours à la guerre sous-marine à outrance3. L’Allemagne tente ainsi de se défausser de ses responsabilités et, après l’échec de cette action de paix, le Reich considère comme justifié le durcissement de la conduite de la guerre9.

      SOURCE WILkypédia
      En 18, et même en 45, l’allemagne tente encore de parvenir à des négociations , les nazis pensant encore à cette époque s’en tirer à bon compte et être des interlocuteurs possibles..Pour le début des hostilités en 14, le livre de Cristopher Clark, « les somnanbules » me semble pertinent. Chacun a cette époque de positivisme, pensant imbécillement que la guerre sera courte, et qu’il la gagnera, dans cet exercice d’équilibre au bord du vide


    • baldis30 7 novembre 17:37

      @Et hop !

      « Il faut se souvenir que ce sont les Républicains qui ont instauré et rétabli 2 fois le service militaire obligatoire, qui n’existait pas sous la royauté pour les non nobles (les engagement étaient volontaires et payés), et qui a été supprimé sous la Restauration, puis à nouveau sous Napoléon III. »

       Dans une République l’armée est celle de la Nation ce qui implique l’existence de la conscription ! MAIS VOUS ETES PLUS FORT QUE MONTESQUIEU  !
      Quel génie de la philosophie êtes -vous ! J’en reste stupéfait !


    • velosolex velosolex 7 novembre 18:52

      @bibou1324

      Propos stupides et infamants. 
      Perdre sa langue, sa culture, c’est perdre sa raison de vivre. Ne parlons pas des conséquences facheuses de la défaite : En 40, l’armée d’occupation allemande n’avait pas le souci d’apprendre l’allemand aux français, ni à l’intégrer dans le reich, mais de vivre sur le pays.
      C’est ainsi que chaque mois la france devait subvenir aux frais de l’armée d’occupation,, quelques milliards ;..Mais aussi envoyer à l’Allemagne des wagons entiers de viandes, ses caisses de champagne, ses parfums, ses bagnoles ; Les français se serraient la ceinture...Ma mère m’a raconté qu’elle avait ramassé un gateau qu’un allemand avait mangé à moitié, alors qu’elle était une fillette affamée.  
      La continuation de la guerre vers l’est, n’aurait pas été possible pour les allemands s’ils ne parvenaient pas à mettre la main en premier lieu sur la vache à lait française, qui a fourni la majorité de l’intendance, dans cette tentative de racket et de colonisation de l’europe entière. 

      Je ne suis en rien nationaliste ni militariste, mais vos propos ne tiennent pas debout. D’abord parce qu’ils méprisent totalement l’atmosphère et les sentiments de l’époque, Ne serait ce que l’instinct de vivre et de garder ses valeurs, un souci qui reste moderne.. Il n’existe aucun peuple au monde qui s’est couché devant l’ennemi, qui s’est mis à genou. Les départements français du nord de la france, entre 14 et 18, ont subbit bien des exactions : Civils tués, femmes violées. L’antimilitarisme, n’a rien à voir avec de la lâcheté. Cela peut être une proposition, mais seulement quand l’ennemi est capable de la comprendre et de vous tendre la main !


    • chantecler chantecler 7 novembre 19:35

      @velosolex
      Faut dire que la guerre ne se déroulait pas sur le territoire allemand , ce qui change beaucoup de choses .
      (Notre pays a été un tiers ravagé voir « les zones rouges » sur wiki ...)
      D’autres part assez rapidement vers 2016 effectivement il y a eu des espoirs de paix des deux côtés .
      Mais voilà : fallait pour d’autres arriver à une capitulation sans condition pour obtenir des dommages de guerre .
      Ces dommages de guerre inscrits dans le traité de Versailles , nous savons ce qu’ils nous ont coûté .... !


    • velosolex velosolex 7 novembre 21:14

      @chantecler
      C’était un suicide collectif. C’est certain. On ne s’en est toujours pas remis. L’Europe s’est effondree après cela..Il aurait plus sage dans ce monde de fous d’arrêter la boucherie, c’est sûr.... Seulement, à partir de la première centaine de millier de morts, il était difficile d’expliquer qu’on s’était trompé, et de faire marche arrière. Il y eut à peu près autant de morts dans les cinq premiers mois de 14 du coté français, que pendant le reste de la guerre. Je crois me rappeler qu’il y eut un omega de 40 000 morts par jour...La moyenne tourne tout de même à 2000 morts pendant quatre ans. Des chiffres effrayants Cinq départements anéantis, les usines du nord laminées, les terre impropres à la culture. On peut comprendre que l’opinion n’aurait pas supporté deux millions de morts disparus en toutes pertes. Du moins celle ci aurait peut être réagi à travers une révolution comme ça s’est passé en Russie. C’est le moment où un certain caporal Hitler prend conscience de son pouvoir, comme il avait été délégué pour faire des discours anticommunistes auprès de la troupe....C’est dans ce contexte que l’Allemagne a mis fin à la guerre elle même sous la peur des spartakistes. 
      Contrairement à une légende les réparations n’étaient pas si énormes que cela, inférieures à la destruction. Une somme à peu près égale à la somme exigée par l’Allemagne après la guerre de 70, et que la France remboursa rugby sur l’ongle, en quelques années . Mais notre pays est sur une phase d’économie ascendante alors que l’Allemagne se trouve prise dans des crises, économiques, et idéologiques. Il est toujours plus facile de refaire l’histoire que de la faire, le nez sur le capot, dans un char d’assaut qui fonce devant lui, tout phare éteint. 


    • ASTERIX 8 novembre 09:53

      @Zaza
      PLUTOT RIPOU......BLIQUE OU MEME RIPOU....BRIQUE en euros ou en dollars


    • ARMINIUS ARMINIUS 9 novembre 09:18

      @Et hop !
      Vous avez mis le doigt sur un des véritables causes du conflit : le pétrole de Mésopotamie (Irak aujourd’hui) les autres causes : main basse de l’Allemagne sur le Congo Belge, appropriation de l’immense potentiel de la Chine (France, Allemagne, USA, Japon) et bien sûr intérets des « marchand »s de canon 5Krupp, Citroën) et surtout lutte contre le socialisme et le communisme naissant:de la part de l’establishment« bourgeois ;; ; l’attentat de Sarajavo, les morts »glorieux"pour la patrie : foutaises ;; ; tous ont été sacrifiés sur l’autel du dieu pognon ;; ; avec le concours indispensable du sabre et du goupillon, comme dab !


    • Et hop ! Et hop ! 10 novembre 03:47

      @baldis30 :

      Tuer plus de 60 % des garçons de 18 à 28 ans, vous trouvez ça républicain ?

      Montesquieu était noble, et à son époque seuls les nobles étaient astreints au sevice militaire obligatoire et gratuit, dans le but d’assurer la paix au reste de le reste de la population qui payaient pour cela la taille. Les soldats étaient des volontaires et ils étaient payés. Les guerres faisaient très peu de morts parce que les effectifs étaient faibles et que les colonels des régiments avaient intérêt à éparger leurs vies.

      La conscription, c’est-à-dire l’engagement de force comme soldat non payé, est à mi chemin entre la corvée et l’esclavage.

      C’est contraire au principe de liberté.


    • lejules lejules 12 novembre 00:43

      @velosolex

      rugby sur l’ongle joli lapsus on voit que vs faites du sport

      a propos des réparations je ne sais pas les montants et si c est comparable a 1870


  • zzz'z zzz’z 7 novembre 09:44

    L’homme, c’est comme les lapins, cela s’attrape par les oreilles.

    Honoré-Gabriel Riqueti, comte de Mirabeau

    • NEMO NEMO 7 novembre 10:00

      @zzz’z

      et le diable s’attrape par la queue
      pour Trump, la femme s’attrape par la chatte
      suffit de trouver les bons pièges ? 
      c’est ça ?


    • zzz'z zzz’z 7 novembre 17:49

      @NEMO
      Ce fut écrit avant l’ère industrielle des pièges à cons pour 14/18 avec cette éducation nationale assassine, et, bien avant la société de consommation, pour celui qui considère la femme comme un pack de Kro.

      Après, le dualisme, pour moi appartient à la loi de Mirabeau.


  • ZenZoe ZenZoe 7 novembre 10:02

    Vous mélangez hommage aux Poilus et glorification de la guerre.

    Parce qu’on peut être contre la guerre et saluer du plus profond du coeur tous ces pauvres combattants morts pour vous et moi, contre leur gré souvent.

    Parce qu’on peut être contre la guerre et apprécier quand même que des soldats défendent leurs compatriotes jusqu’à la mort en cas d’agression ennemie. Parce que la rencontre des peuples, c’est bien joli voyez-vous, mais quand un peuple nous tombe dessus à coups de bombe et de chars, on fait quoi ? On se barre tous à la plage ou à la montagne ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 10:21

      @ZenZoe

      On se barre tous à la plage ou à la montagne ?

      Oui, car l’épilé a remplacé le poilu smiley


    • malitourne malitourne 7 novembre 10:31

      @ZenZoe
      C’est clair ! L’hommage aux poilus, c’est aussi l’hommage au peuple qui a payé de sa chair pour rattraper les conneries de ses élites, qui elles sont restées planqué à l’arrière, bien entendu.


    • Et hop ! Et hop ! 7 novembre 11:09

      @ZenZoe : «  que des soldats défendent leurs compatriotes jusqu’à la mort en cas d’agression ennemie »

      Il n’y a pas eu d’agression ennemie.

      Vous les connaissez les causes de la guerre de 14 ? On enseigne que c’est à cause de l’attentat de l’archiduc d’Autriche à Sarajevo. 

      Le vrai but de la guerre était de mettre fin au projet germanico-ottoman de chemin de fer Bagdad-Vienne-Berlin qui aurait permis d’acheminer le pétrole de Bassora et du Golf, en court-circuitant les navires des compagnies pétrolières américaines et anglaises.

      La guerre a été engagée par la décision de mobilisation générale du chef de gouvernement Réné Viviani, un avocat, membre du Parti radical, du Grand Orient de France et de l’Alliance israélite universelle.

      Trois ans avant, le même Viviani qui était ministre des colonies avait décidé d’incorporer dans l’armée française des recrues des pays d’Afrique noire et d’Afrique du Nord, et les Radicaux avaient porté la durée du service militaire à 3 ans au lieu de 2.

      Il faut se souvenir que ce sont les Républicains qui ont instauré et rétabli 2 fois le service militaire obligatoire, qui n’existait pas sous la royauté pour les non nobles (les engagement étaient volontaires et payés), et qui a été supprimé sous la Restauration, puis à nouveau sous Napoléon III.

      L’Allemagne a deux fois offert en 1915 et 1916 de mettre fin aux hostilités et de revenir au statu quo d’avant 1914 sans conditions de part et d’autre.

      C’est Clémenceu, qui était l’homme des USA et de la Grande Bretagne, instigatrice de la guerre, qui s’y sont opposé.

      C’était une guerre de rivalité entre l’Empire britannique et les empires allemand, autrichichien et ottoman. C’était une guerre impérialiste avec des motifs financiers et pétroliers, pas du tout une guerre nationaliste.

      Le nationalisme a fait partie de la propagande d’État pour motiver les soldats à se battre.


    • Fergus Fergus 7 novembre 11:22

      Bonjour, ZenZoe

      Ayant lu cet article, je m’apprêtais à écrire un commentaire dans ce sens. Vous m’avez devancé et je souscris totalement à vos propos : l’auteur se fourvoie en plaçant de fait tous les acteurs de la guerre  qu’ils soient décideurs, combattants malgré eux ou victimes collatérales  dans le même sac.


    • ZenZoe ZenZoe 7 novembre 12:06

      @Et hop !
      Les causes d’une guerre sont multiples et restent mystérieuses pour le commun des mortels, mais c’est un autre débat, certes passionnant, mais que je n’aborde pas dans mon commentaire. Je parlais des soldats, pas des élites, et je disais simplement que si quelqu’un se sacrifie pour moi, je ne lui fais pas de leçon d’histoire, je lui dis merci.


    • bob de lyon 7 novembre 15:56

      @Et hop !

      Une histoire de train !

      Moi qui croyais que c’était surtout la mobilisation préventive de l’armée russe demandée par le Tsar qui servit de prétexte à l’offensive allemande, j’aurai appris quelque chose !

      Par contre ce train servit de travail forcé pour parfaire le génocide arménien. Une main d’œuvre gratuite. Un avant-goût de rivière Kwaï.

      Train qui fut terminé par les Anglais, car déjà avant la guerre de 14 les Allemands n’avaient plus de pognon pour le financer et les Turcs faisaient appel aux banques françaises.


    • baldis30 7 novembre 17:43

      @bob de lyon
      bonsoir,
       le BBB ( Berlin-Byzance-Bagdad ) pour effectivement être prolongé jusqu’à Bassorah est une idée de Bismarck .. pour contrer les anglais, cela est vrai !
       La doctrine hitlérienne a repris totalement cet objectif.
       Son prolongement vers Damas ( et plus au Sud) à partir de la Turquie fut effectivement de financement français.
       La doctrine hitlérienne a repris totalement cet objectif.


    • velosolex velosolex 7 novembre 18:06

      @Et hop !
      Il n’y a pas de but, à proprement parlé, mais des causes, chacun fonçant dans une logique qui lui est propre. Un sujet qui a fait beaucoup parler, et dont les conséquences en tout cas sont toujours mortelles ; Les pesticides sont issues de l’industrie de guerre. 
      14 marque le début d’une époque dont on n’est pas sorti. Depuis on court après le progrès, qu’on ne parvient pas à canaliser dans un sens...
      Ce qui fait qu’on ne fait qu’accompagner la catastrophe, et à tenter d’endiguer les conséquences catastrophiques : Pollution, extinction des espèces. ;..
      Les écologistes ont remplacé les pacifiste d’hier. Et les patrons les généraux. Plus de drapeau, plus de bombes, mais une mort silencieuse. Les firmes elles sont les mêmes. Bayer et BASF en Allemagne, Dupont aux states. 


    • Raymond75 7 novembre 19:26

      @ZenZoe

      En effet, de nos jours on considère la première guerre mondiale comme une monstrueuse guerre civile européenne, sans signification véritable, mais authentique et ignoble carnage. En France, un homme sur quatre a été tué ou blessé : environ 1 000 000 de morts et 3 000 000 de blessés, souvent invalides ou défigurés. Chez les Britanniques, les Italiens, et les Allemands bien sur, les victimes furent considérables. Mais aussi, nous ne pouvons pas oublier que les agresseurs étaient de l’autre côté du Rhin.

      C’est à la souffrance de ces hommes que l’on rend hommage, à ces hommes qui du fond de leur souffrance pensait que ce serait « la der des der » ... Hélas, ce ne le fut pas.

      Il y a deux types d’hommages ; ceux qui célèbrent une ’victoire’, dans l’horreur et la destruction (avec les troupes allemandes toujours en France) : ce sont les hommages officiels, et ceux qui rendent hommage à la souffrance de ce peuple, qui fut aussi très courageux dans l’adversité, ce sont les mémoires populaires..


    • Raymond75 7 novembre 19:46

      @Raymond75
      Pardon : 1 400 000 morts ...


    • Kapimo Kapimo 7 novembre 22:36

      @ZenZoe
      On peut penser qu’ils ne se sont de facto pas sacrifié pour nous (meme s’ils le pensaient), mais pour des intérets différents de l’intéret général (des intérets impériaux et autres).
      Quoi qu’il en soit, nous sommes d’accord sur un point : meme si elle a très probablement été trompée, il est normal de rendre hommage à cette génération de victimes qui pensaient combattre pour une noble cause.
      Il faut par contre conchier tous ceux qui en France ont poussé à cette guerre et à sa continuation (à commencer par Clémenceau).


    • mmbbb 7 novembre 23:11

      @Olivier Perriet la prochaine sera certainement contre les barbus Les épiles auront interêt a se tirer puisque les barbus n aiment pas trop les epiles


  • lala rhetorique lala rhetorique 7 novembre 10:07

    Il y a surtout différentes façons de faire la guerre ; nous vivons la guerre économique, celle des dirigeants qui veulent tuer leurs peuples.... c’est moins saignant mais le résultat est le même. La guerre à l’ancienne peut encore être de rigueur en europe, si les peuples se révoltent trop c’est une bonne solution !


  • nono le simplet nono le simplet 7 novembre 10:18

    il faut toujours garder en mémoire une guerre, une guerre boucherie comme celle de 14-18 ... ne serait ce que pour pouvoir dire « plus jamais ça ! »


    • lala rhetorique lala rhetorique 7 novembre 11:29

      @nono le simplet
      C’est au nom de ce « plus jamais ça » qu’on nous « entube » avec l’europe..... C’est au nom de ce « plus jamais ça » que les mâles sont devenus des fifilles soumises.... fragiles.... qui crient après les attentats « je ne changerai pas ma façon de vivre » mais se cachent derrière une femme le 14 juillet au bruit d’un pétard ! C’est au nom du « plus jamais ça » qu’on nous fait croire que tout le monde il est pareil, il est gentil et que finalement, les allemands sont comme du bon pain et qu’il faut donc les embrasser sur la bouche en y mettant la langue pendant qu’ils nous la mettent bien profond et sans vaseline !


    • Et hop ! Et hop ! 7 novembre 12:07

      @nono le simplet :

      Et 1938, il n’y avait pas besoin d’avoir la mémoire longue,
      la fin de la boucherie c’était seulement 20 ans avant,
      comme si pour nous il y avait eu une guerre qui s’étaient finie en 1998, avec des orphelins, des veufs et des amputés dans toutes les familles.

      On comprend que les Français en 1939 n’avaient pas du tout envie de déclarer la guerre à l’Allemagne, le gouvernement le savait n’a pas demandé de vote au Parlement, la France est rentrée en guerre de façon complètement illégale, sans déclaration de guerre, poussée par les Anglais.


    • Severomorsk 7 novembre 12:52

      @Et hop !

      Bonjour,

      Vous avez écrit à propos de 1940 : « la France est rentrée en guerre de façon complètement illégale, sans déclaration de guerre »
      ----------------
      Il est bon de avoir à qui on a affaire, au commentateur pas plus fêlé que la moyenne, ou bien au menteur professionnel. 


    • zzz'z zzz’z 7 novembre 18:04

      @lala rhetorique
      C’est parti du surréalisme.


    • velosolex velosolex 7 novembre 18:12

      @nono le simplet

      Mon grand-père a fait toute cette guerre dans la cavalerie. Trois fois, son cheval est mort sous lui, touché par des balles. 

      Il faut se souvenir de tous ces braves, honnêtes, et courageux. Ils ont fait leur devoir, dans un univers monstrueux….Une guerre ne se termine pas au son du clairon. Elle continue dans les têtes, dans les conséquences, dans le destin des veuves et des orphelins…. 

      Pendant mon service militaire, mon bataillon a fait une longue marche à travers tout ce pays dévasté. J’étais dans un régiment d’infanterie, et d’ampoules aux pieds. J’aurais préféré le cyclisme, avec un vélo et un phare avant. J’ai repensé à mon grand-père, aux autres, et même aux pauvres chevaux, en marchant sur la tranchée des dames, un endroit tristement célèbre. Mais pas de dames ! Damned !... C’était au mois de novembre. 100 Kms dans la boue du coté du chemin des dames. Le ciel qui pesait comme un couvercle. Comme une immersion. Le pays là bas ne s’est jamais remis à cause des millions d’obus. C’était un plaine, ce sont maintenant des collines, et des ravins. Mieux vaut ne pas gratter la terre. De temps en temps, un obus explose encore, des os remontent à la surface, ou une montre arrêtée. « Plus jamais cela ! » disaient les anciens. 


    • chantecler chantecler 7 novembre 18:40

      @velosolex
      salut ,
      Sympa ton commentaire .
      Je connais le Chemin des Dames , la tranchée des baïonnettes .
      La Tranchée des Dames , non ...
      Elle se situe où ?


    • velosolex velosolex 7 novembre 19:08

      Effectivement c’est une coquille. Ou un lapsus, j’ai du penser à la tranchée des baïonnettes. .A l’époque, en 73... j’étais dans le camp militaire de Sissones, et nous montions dans des camions à ridelles débachées, sous la pluie de novembre, avant de commencer des marches infernales, dans un univers ressemblant parfois à un terrain de moto cross. Je me souviens d’une marche de 100 kms, sac et armes sur le dos, avec pour but, à la fin, une sorte de monument qui dominait la plaine. Arrivé là, un vieux de 14, avec une jambe au moins et la gueule cassée, nous a fait visiter une sorte de musée des horreurs de 14. C’était instructif sans doute mais nous ne tenions pas debout. Certains les pieds en sang se voyaient obligés de se mettre ensuite au garde à vous devant le drapeau. Bien loin évidemment des horreurs vécus de 14, ces quelques inconvénients nous mettaient tremblant de froid, dans une sorte de nébuleuse où il était un tout petit plus facile de comprendre ce qu’avaient pu endurer ces hommes, soumis à la perversion de petits chefs. C’est ce souvenir qui taraudait mon grand père ; Les allemands devant, les gendarmes derrière, et parfois des officiers incompétents au milieu. Les ordres absurdes, déconnectés. Comme tant d’autres, ces souvenirs ont passé les générations. Je me souviens de belles fraternités, et aussi du choc quand on a appris le coup d’état militaire au chili..


    • velosolex velosolex 7 novembre 19:29

      @Et hop !
      . Si je suis d’accord avec vous pour l’état d’esprit des français, par contre, pour l’analyse historique, ça laisse à désirer.
      la France déclare simplement la guerre quand la Pologne est envahie, en rapport aux traités d’alliance. Pour mémoire, elle ne l’a pas fait quand la Tchécoslovaquie l’a été, contrairement à ses engagements.
      C’est donc le dos au mur qu’elle s’y résout, quand le doute n’est plus permis : Elle sera la suivante à être attaqué....Cela va précipiter un peu les plans allemands, qui pensaient que la lâcheté des autres allait durer. 
      Ca ne fait rien ; L’Allemagne est alors prête. Elle ne l’aurait pas été si les démocraties s’étaient mobilisés quand les sudètes ont été envahi...Contrairement à une légende, les armées françaises et allemandes sont alors à peu près égales, mais les notres sont très mal dirigées. La guerre rapide ( le blitzkrieg) est alors la solution pour remporter la guerre contre la france le plus vite possible, afin d’attaquer ensuite ailleurs...
      Le même plan en fait qu’en 14, qui avait été stoppé sur la marne. Ce ne sera pas le cas cette fois ci. Bien que la traversée des Ardennes par les chars avait été repéré par l’aviation, lors du plus grand embouteillage de l’histoire. L’histoire aurait pu s’arrêter là, avec une escadrille de bombardiers....Mais l’état major refusa de croire. ....


    • Arogavox 7 novembre 22:14

      @velosolex
      «  hommes, soumis à la perversion de petits chefs » ... !


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 09:02

      @Ptdr
      T’es vraiment une gauchiasse émasculée.

      t’es toujours aussi gracieux ? tes petits enfants doivent t’adorer smiley


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 09:09

      @velosolex
      L’histoire aurait pu s’arrêter là, avec une escadrille de bombardiers....

      Sedan a été bombardé en 1940 par des bombardiers français et anglais pour détruire les ponts ... seulement 170 ... et la moitié a été détruite, faute de chasseurs pour les escorter


    • Severomorsk 8 novembre 09:33

      @velosolex

      Bonjour,

      Vous avez écrit : « l’histoire aurait pu s’arrêter là avec une escadrille de bombardiers »
      -----------------
      Mmmouais. On s’est toujours considérablement exagéré l’effet des bombardements somme toute légers que permettait l’aviation d’alors. Je pense aussi aux champs pétrolifères de Bakou que l’état-major pensait détruire avec deux bombes de 100 kg à l’hectare. Les travaux pratiques ultérieurs sur Ploesti ont été un peu différents. 


    • Arthur Gohin 8 novembre 09:39

      @Severomorsk
        C’est vrai : cette guerre était complètement illégale puisque le parlement n’a pas été consulté. L’Angletterre ayant déclaré la guerre, le France a emboité le pas quelques heures après pour d’obscures raisons diplomatiques puisque les français n’en voulaient pas. « Faut-il mourir pour Dantzig ? » disait-on à l’époque.
        Rien ne pouvait faire les français recommencer la récente boucherie de 14-18 . c’est une cause majeure de la défaite : l’erreur stratégique de déclarer la guerre sans vouloir vraiment la faire.
        C’est une des causes de la demande d’armistice de Pétain, comme il l’a dit il ne voulait pas « saigner à blanc la France une seconde fois » . (En outre c’était stratégiquement un succès comme tous les partenaires de la guerre l’ont reconnu).
       


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 09:45

      @Severomorsk
      pemile a le nez aussi creux que le mien smiley


    • nono le simplet nono le simplet 8 novembre 13:13

      @Ptdr
      tu es tellement crédible quand tu es désagréable que si tu disais le contraire, je ne te croirais pas


  • Aéroclette Aéroclette 7 novembre 10:20

    La guerre est l’héroïsme de la liberté humaine. Chez nous il n’y a plus d’humains, que des veaux consommateurs.
     
    La guerre comme état dans lequel on prend au sérieux la vanité des biens et des choses temporelles qui, d’habitude, n’est qu’un thème de rhétorique artificielle. Les écolos en sont d’ailleurs les spécialistes hypocrites, Hulot en tête, avec ses joujous consuméristes et son record de consommation de kérosène.


  • aimable 7 novembre 10:21

    pour trouver la cause de cette guerre , trouver ceux qui se sont enrichis , et le désir de vengeance et la haine du peuple Allemand contre ceux qui se sont enrichis ont créé les conditions de la deuxième .


  • math math 7 novembre 10:25

    bof..les Français sont prêt à se battre pour leur bagnole..c’est un début… smiley


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 7 novembre 10:26

    Jean Jaurès est mort dans les premiers jours de la guerre.

    Donc comment aurait-il « géré » la suite ? 

    Peut-être aurait-il collaboré avec le militarisme allemand sous couvert de pacifisme ?

    Qu’aurait-il fait face à « l’union sacrée » des sociaux-démocrates allemands ?

    En fait on en sait rien.

    Un peu comme Lumumba mort en héros, trop jeune pour avoir instauré une dictature à la façon Castro, ou l’ex président à vie du Zimbabwe je ne sais plus comment il s’appelle.


    • Le Poilu Le Poilu 7 novembre 13:07

      @Olivier Perriet
      Il est mort le 31 juillet 1914 et la guerre de 14 a commencé le 3 août 1914. La France déclare la mobilisation générale le 1er août... Donc pas mort dans les premiers jours de celle-ci...


    • velosolex velosolex 8 novembre 00:01

      @Olivier Perriet

      Avec de tels arguments, vous pouvez écrire la vie de la vierge Marie finissant maquerelle dans un bordel, et celle de Jeanne d’Arc finissant leader du front national !

      Même en temps de paix, on se fend la pipe ! 


    • Cadoudal Cadoudal 8 novembre 00:07

      @velosolex
      La vierge Marie, fais gaffe c’est pas halal progressiste...

      "C’est un choix personnel. Ce prénom n’a rien à voir avec la guerre. Il ne faut pas voir la guerre partout. En France, plein de filles s’appellent Marie, c’est également un prénom connoté religieusement, mais on ne leur dit rien"

      https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/11/06/un-bebe-prenomme-jihad-la-justice-saisie


    • Arthur Gohin 8 novembre 09:45

      @velosolex
        La paix et le respect de la vérité sont très liés. Si on écrit publiquement, il faut faire bien attention à ce que l’on écrit. Olivier Perriet a bien raison de corriger l’erreur. 


  • leguminator 7 novembre 10:28

    On peut être contre la guerre et avoir une pensée pour les pauvres types qui se sont faits dézinguer à cette époque...


    • Et hop ! Et hop ! 7 novembre 12:10

      @leguminator :

      Ce qu’on fête le 11 Novembre, c’est l’armistice, donc la fin de la guerre, pas son commencement, et aussi le courage de tous les soldats.


    • chantecler chantecler 7 novembre 18:46

      @Et hop !
      ...le courage , le sacrifice et les sacrifiés .
      P. Pétain n’a pas vraiment risqué sa peau comme tous les hauts gradés , le haut commandement d’ailleurs .
      Eux cherchaient à obtenir encore du galon et à se faire bien voir dans les sphères politiques .
      Ils n’appartenaient pas aux m^mes classes que les combattants .
      Et sacrifier des dizaines de milliers d’individus dans des offensives absurdes ça ne les dérangeait pas vraiment .
      Au contraire ils obtenaient des promotions .


  • foufouille foufouille 7 novembre 10:39

    comme il est contre, ben il est devenu citoyen de l’empire allemand puis du III° reich si il est aryen. sinon il est mort.

    puis encore plus tard, il est devenu américain, japonais ou üntermenschen.


  • julius 1ER 7 novembre 10:48

    excellent article ... et je constate que beaucoup de gens croient encore en cette phrase « plus jamais çà » ... la preuve en est que moins de 20 ans plus tard on a remis çà et de manière encore plus violente et horrible !!!

    alors quelles conclusions tirer de tous ces carnages ????

    mon avis est que si l’homme n’apprend rien de l’Histoire, il est condamné à :la revivre en ce sens ces propos de Brecht sonnent étonnement juste plus 1/2 siècle après les avoir prononcés .....

    contrairement à ce que dit notre Président notre époque ne ressemble pas aux années 30 , par contre ce qui est beaucoup plus grave, c’est que l’Histoire que nous vivons actuellement utilise les mêmes ressorts ...Lénine a écrit un livre sur le stade suprême du Capitalisme « l’Impérialisme » .... et je conseille vivement à notre « bien aimé » Président de le lire car il apprendra nombre de choses sur le mouvement historique de la concentration de l’économie et ses méfaits en devenir ainsi que sur ses corollaires nationalisme, xénophobie, fracturation des sociétés, inégalités grandissantes qui sont des poisons ou des métastases rendant les prochains conflits plus que possibles !!!!


    • JulietFox 7 novembre 16:53

      @julius 1ER

      La guerre est la continuation de la politique, par d’autres moyens---Clauzewitz


    • mmbbb 8 novembre 07:43

      @julius 1ER ce fut une guerre des empires liberaux qui a amena au suicide des nations Par ailleurs les accords de Sykes Picot mis un terme a hegemonie de l empire ottoman allie des allemands Apres ces accords le moyen orient fut partage notamment les britanniques prirent l actuel Irak Les nationaliste ont oeuvre pour la propagande Reduire cette guerre a un conflit franco allemand est absurde


    • Arthur Gohin 8 novembre 09:57

      @julius 1ER
       Lénine n’est rien d’autre qu’une brute sanguinaire. 
       On peut tout aussi bien écrire un livre « l’impérialisme, stade suprême du communisme, ou aussi »l’impérialisme, stade suprême du catholicisme". 
        Je conseille vivement de le comprendre.
        Macron lui s’en moque, il ne lit rien il suit les directives des Rothschilds. 


  • Tall Tall 7 novembre 11:07

    Ben oui, à l’époque, on n’avait encore pas la bombe atomique qui flanque la trouille à tout le monde.

    On en serait aujourd’hui à 4 guerres mondiales sans l’arme nucléaire, la 3e étant même datable : 1962 ( crise des missiles de Cuba ).

    En comptant que la 2e avait déjà fait 50 millions de morts, ça fait au moins 100 millions de vies épargnées.


    • Tall Tall 7 novembre 11:13

      Quant à Jean Jaurès, il était persuadé qu’en étant zentil avec les zallemands, ils seraient zentils aussi du coup .... euuh ...

      Résultat : il se fait flinguer au début de la guerre par un type qui n’était pas d’accord, et celui-ci a été acquitté après la guerre, tandis que la veuve de Jaurès a dû raquer les frais de justice.

      J’ignore cependant si elle devenue la maîtresse du flingueur, l’histoire ne le dit pas.


    • lloreen 7 novembre 15:16

      @Tall

      Comme s’il y avait tous les méchants dans un camp et tous les gentils dans l’autre. Il y a de véritables méchants, les opportunistes et les suiveurs et les situations à géométrie variable qui font que les limites sont très floues.
      Il me semble que cela dure depuis la nuit des temps de part et d’autre des frontières sans doute à cause de raisonnements primaires dus à une propagande outrancière et une manipulation des masses.


    • chantecler chantecler 7 novembre 18:48

      @Tall
      Très malin ton commentaire !
      Décidément ....


    • Tall Tall 7 novembre 19:29

      @chantecler
      Tes arguments me pétrifient


    • Tall Tall 7 novembre 19:40

      @chantecler

      Et puisque tu fais le déni de l’Histoire ( un déluge de sang ), un conseil : ne regarde surtout pas la préhistoire, c’est encore pire.
      On sait que l’homo sapiens a une origine unique située quelque part en Afrique. Et qu’il a progressivement envahi toute la planète en quelques milliers d’années. Coïncidence curieuse : tous les autres hominiens qui l’ont croisé ont mystérieusement disparu ...
      L’enquête est en cours, la police s’interroge.


  • Taverne Taverne 7 novembre 11:15

    L’itinérance mémorielle passera-t-elle par le souvenir des caporaux de Souain ou cette affaire insupportable sera-t-elle passée par les armes de l’Oubli et ce, malgré que Stanley Kubrick en ait fait un grand film : les Sentiers de la Gloire". 


    • mmbbb 11 novembre 10:43

      @Taverne tres bon film joue par un grand acteur K Douglas et censure pendant longtemps L absurdite de cette guerre decrite 


  • bonnes idées 7 novembre 11:50

    Oui et puisque c’est le bagdad bahn qui est à l’origine de cette guerre monstrueuse entre l’Angleterre et l’Allemagne alors il n’y a rien à chercher au delà de cela. La France encore une fois complice dans son destin tragique ne s’en remettra jamais.


    • baldis30 7 novembre 17:53

      @bonnes idées

      BONSOIR 
       Le BBB est un élément parmi d’autres pas plus , pas moins : tout le monde avait envie d’en découdre ! Voir par exemple l’alliance intellectuelle réelle de Gallé , le protestant au demeurant aussi pianiste ayant vécu à Weimar ce qui donne une idée et de Daudet le catholique monarchiste !


    • velosolex velosolex 8 novembre 00:48

      @baldis30
      On a toujours tendance à projeter nos vues et nos valeurs sur une époque qui n’avait rien à voir, pétri du sens de l’honneur, du sens du devoir et de la nation. 
      Je ne me hasarderais pas à en faire la négation, car cela ne ressemble à rien, si ce n’est que de se moquer des gens qui y ont cru, à tort ou à raison, et qui se sont sacrifiés, ou qu’on a sacrifié. Mais beaucoup de volontaires n’ont pas eu à être poussé dans le dos à cette époque ; Il y eut des gamins de 16 ans, et des grands père de 60 qui trichèrent sur leur âge. 
      L’Histoire, c’est cela ; On reste dubitatif devant le climat de l’époque, qui sans aucun doute nous aurait fait ressembler à ces hommes, pris dans la spirale de l’histoire, chantant les paroles des chansons qu’étaient sur toutes les lèvres... Renoir disait que chaque homme n’est plus ni moins qu’un bouchon sur une rivière, suivant le courant, assez malin parfois pour dévier sa route vers le coté. 
      Appolinaire nous a dit « Dieu que la guerre est jolie »..Fernand Léger s’est extasié sur son esthétisme, même Thomas Mann vantera les vertus de la guerre, pour une jeunesse trop molle. Du moins les premiers temps ;..Après guerre, nombre de peintres allemands comme Otto Dix peigneront les gueules cassées...https://bit.ly/2JLqtOt
      Giono écrira le « grand troupeau », qu’on mène vers l’abattoir...Ca devait pas être très gai de se promener dans les bourgs...La gueule de bois au milieu des gueules cassées


  • juluch juluch 7 novembre 11:53

    Hommage à nos Anciens ! on les remercie pour leurs sacrifice !

    11 Novembre jour férié et jours de commémoration !VIVE LA FRANCE


    • lloreen 7 novembre 15:03

      @juluch

      Je ne contredirais pas votre commentaire. Il est juste d’honorer la mémoire de tous ces pauvres gens, pas seulement les combattants, qui ont été les victimes de ces massacres mémorables.

      Mais un moment, continuer à commémorer des événements sans en tirer les enseignements ni en étudier les tenants et les aboutissants vire à l’aveuglement. Et c’est à cette limite que je me heurte.
      Les massacres effroyables n’ont malheureusement pas cessé. Ils sont moins spectaculaires car les victimes tombent pas millions chez elles, dans d’autres conflits : la précarité, la paupérisation galopante, la pollution ...Elles meurent lentement mais sûrement, loin des regards.

      La masse laborieuse est passée du stade de chair à canon à celui de chair économique, taillable, corvéable et jetable au profit exclusif de castes qui ont été et sont encore toujours à l’origine de tous les maux qui affectent décennie après décennie les classes dites populaires qui commencent à suffoquer suite à la lente asphyxie dont elles font les frais.
      Bon nombre de ceux qui se rendent devant les stèles continuent année après année à faire comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes...sans réfléchir au fait qu’il serait quand même grand temps de s’attaquer aux problèmes pour y remédier .


    • juluch juluch 7 novembre 15:13

      @lloreen

      C’est vrais aussi, mais je réagissais fortement à l’article que j’ai trouvé déplacé pour les 100 ans de la WWI.

      je porte la tenue et ça m’a fait honte pour nos anciens morts ou encore parmi nous.


    • lloreen 7 novembre 15:27

      @juluch

      Je n’ai connu aucun conflit armé mais je ne peux pas fermer les yeux sur le fait qu’ils n’ont jamais cessé.A ce jour, il y a la guerre dans de nombreux pays.Ceux qui en font les frais sont les combattants mais encore plus les civils.

      Voir monsieur Macron-dont je me demande s’il n’est pas un bio-robot tant son apparence est étrange et son discours encore plus venir en donneur de leçons et traverser le paysage entouré de son aréopage folklorique pour commémorer des horreurs dont ses commanditaires -la caste sataniste des Rothschild et consorts sont les premiers responsables en tant que financeurs me donne froid dans le dos dans ce contexte surréaliste.


    • lloreen 7 novembre 16:03

      @juluch

      Personnellement, j’ai honte en voyant le massacre de toutes les espèces (animale,végétale,...) à l’échelle planétaire.
      On ne peut commencer à résoudre les problèmes qu’à l’échelon local et j’ai l’impression que les gens autour de moi hibernent toute l’année...ce qui est plutôt paradoxal à l’heure du réchauffement climatique.


    • juluch juluch 7 novembre 17:05

      @lloreen

      je pense qu’il ,ne faut pas tout mélanger.

      là on parle d’un hommage nationale à la fin de la WWI, un hommage important pour nos anciens, pour leurs familles et puis nous aussi ici sur le net vu que l’on a eu aussi des nôtres qui ont fait cette guerre.

      ensuite le débat sur l’écologie est....un autre débat. smiley


    • lloreen 7 novembre 17:44

      @juluch

      Il n’y a pas eu de « fin » de la première guerre mondiale en 1918, pas plus qu’elle n’a été la première. Il n’ y a jamais eu de fin de guerre mais des guerres perpétuelles.
      Qui a inventé ce concept totalement décalé de « première guerre mondiale » en 1914...je n’en sais rien et ce n’est pas le sujet mais de temps en temps il faut quand même se poser quelques questions surtout quand on constate que les guerres n’ont jamais cessé.

      Le fin du fin étant quand même qu’il n’y a JAMAIS eu de traité de paix depuis la « fin de la première guerre mondiale » mais que des armistices, ce qui est loin d’être la même chose.Il n’est peut-être même pas superflu, surtout le 11 novembre, de se demander pour quelle raison.


    • lloreen 7 novembre 18:13

      "je pense qu’il ,ne faut pas tout mélanger.

      « 
      (...)

       »ensuite le débat sur l’écologie est....un autre débat"

      J’ai bien compris le sens de la démarche mais à mon sens on ne peut pas rendre un hommage d’un côté en permettant allègrement le massacre de tout ce qui vit sur cette planète. Ce n’est pas un comportement très responsable. Tuer les gens, les animaux, les espèces végétales, polluer et faire comme si de rien n’était depuis cent ans est tout de même à mon avis très paradoxal...


    • Arogavox 7 novembre 22:37

      @lloreen
      très juste, pertinent et profond :
         
      « Les massacres effroyables n’ont malheureusement pas cessé.
      Ils sont moins spectaculaires car les victimes tombent pas millions chez elles, dans d’autres conflits : la précarité, la paupérisation galopante, la pollution ...Elles meurent lentement mais sûrement, loin des regards.
       »

         

       Pour frapper les esprits, inspirer un déclic susceptible de favoriser un changement de paradigme, on peut même suggérer cette traduction de faits actuels :
        une guerre civile larvée, qui fait vraiment des morts et qui torture, lentement, systématiquement, avec préméditation en réunion :
       la différence d’avec l’idée que l’on se fait classiquement des guerres n’est qu’une question de durée des tortures et mises à mort ; 
       pour preuve ?  qu’est-ce donc qu’une réduction non ’naturelle’ des espérances de vie si ce n’est une mise à mort ? ...
       Qu’est-ce donc qu’une exclusion sociale, est un déni de dignité (avec des Françaises et des Français qui seraient des ’rien’) si ce n’est une torture psychologique et plus, avec toutes ses conséquences ... ?


    • velosolex velosolex 8 novembre 00:57

      @lloreen
      BASF, Bayer et Dupont de Nenours, qui pourvoyaient en gaz et en obus, n’ont même pas eu à traverser la rue pour recycler leurs saloperies sous formes de pesticides, et il y a fort à parier que les bébés sans bras sans mains, du scandale actuel, lié au REMERA, soient des victimes de la guerre de 1914-2018


    • velosolex velosolex 8 novembre 01:11

      @velosolex

      C’est même précisément cela le grand mensonge ; La guerre de 14 nous a fait rentrer dans quelque chose d’inédit, qui se poursuit toujours ; La soumission aux diktats du capitalisme mortifère, un état abandonnant ses principes de contrôle, faisant confiance aux ingénieurs, qui inventent, qui mettent au point, qui ne font plus objet de contrôle, laissés à leur folie. L’EDF et ses centrales atomiques étant par exemple cet état dans l’état, qu donne ces ordres à des pantins qui n’ont plus de principe directeur
      Le ministère du plan a disparu, d’ailleurs, un révélateur. Nous n’anticipons plus, nous suivons, tentant de nous adapter à des progrès mortifères, dont l’intérêt doit avant tout doit être économique, liés à l’intérêt de quelque prince, montrant que nous sommes retombés dans la barbarie du moyen age, que nous avons rompu avec les lumières. 
      La guerre a été déplacé sur le champ agricole, avec une déclaration de guerre au vivant ; Oiseaux, mammifères, mais aussi abeilles, source de pollinisation. Les animaux ne mettent pas de masques à gaz, anticipant notre mort programmée, sur fond d’accélération des maladies neurovégétatives et des cancers..


    • Arthur Gohin 8 novembre 10:04

      @lloreen
       Excellant


    • lloreen 8 novembre 20:46

      @velosolex

      J’en suis persuadée.
      Quand on regarde ces atrocités avec le recul, on ne peut pas ignorer que tous les profiteurs de guerre sont devenus de plus en plus riches de fusions en fusions et de fusions-acquisitions en fusions-acquisitions, la spécialité de monsieur Macron du temps de son association avec Rothschild...
      Le Dr Mathias Rath a d’ailleurs très bien résumé le problème dans cette vidéo tout en insistant sur le devoir que nous avons tous à ne pas nous laisser aveugler par ces marchands d’illusion dont l’industrie de la mort -sous toutes ses formes est la spécialité de la « maison » (Rothschild)...
      https://michelduchaine.com/2014/06/25/livre-numeriqueles-racines-nazies-de-lunion-europeenne-de-bruxelles-par-dr-mathias-rath/

      Un tel scandale des bébés nés sans bras a déjà éclaté en Allemagne dans les années 1960 ainsi qu’au Canada...
      Quel est le nom de cette société qui bénéficiait d’une masse d’esclaves pour faire tourner son industrie de guerre et s’en servir comme « rats de laboratoires » au cours d’infâmes expérimentations...pour tester dès les années 1940 les effets d’empoisonnements.

      Qui commémore cette horreur et à quelle date ? Quels sont les monuments aux morts sur lesquels apparaissent les noms de toutes ces pauvres victimes ?
      J’ai mon opinion, personnelle, à ce sujet et j’ai la désagréable impression que ces commémorations servent davantage à « fêter des carnages » à l’insu évidemment de bon nombre de participants parce qu’il y a trop d’évidences tout au long de l’histoire pour penser que tout cela n’est pas intentionnel.


  • lloreen 7 novembre 14:44

    Paul Valéry a très bien cerné le sujet en le résumant en une seule et si juste phrase :

    « La guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas. »



  • Ruut Ruut 7 novembre 15:21

    C’est quoi les causes de la première guerre mondiale ?


    • velosolex velosolex 7 novembre 18:33

      @Ruut
      J’ai lu pas mal de bouquins sur l’origine, par les acteurs de l’époque, et eux mêmes sont loin d’être d’accord. Stephan Zweig, un intellectuel s’est trouvé ahuri lors de la proclamation de guerre, tout comme son pôte Romain Rolland. Sans doute ces deux progressistes pro européens refusaient de croire au suicide. Dans « le monde d’hier » ses mémoires, un document précieux, Zweig parle très bien de cette europe là qui ne pouvait pas admettre le retour à la barbarie, après les progrès qui caractérisèrent l’europe...Ce n’était pas l’avis de beaucoup de nationalistes, qui virent dans la guerre une exhalation des valeurs oubliées, un moyen de se ressourcer. Et des types comme Léger et Apollinaire l’ont célébré. Maurras s’attend lui à la guerre, et s’inquiète tout de même de la disproportion des forces...Quand on regarde les journaux de l’époque, et même les livres d’école il y a tout de même une exaltation de l’esprit guerrier, de la soif de revanche. Mais beaucoup d’hésitation sur le bord du vide. Comme dans les autres pays.
      A partir du moment qu’un domino tombe, les autres se laissent entraîner. Se trouve une raison. L’Angleterre voulait arrêter les volontés impériales de l’Allemagne industrielle, la France récupérer l’Alsace lorraine, la Russie était rétive mais fidèle à ses alliances....« Les somnambules » de Christopher Clark, sont une bonne analyse d’une situation que n’avait sûrement rien d’inéluctable, contrairement à 40 ! Il aura suffi peut être que d’un serbe....


    • chantecler chantecler 7 novembre 19:43

      @velosolex
      Oh !
      C’est la Russie qui a déclaré la guerre à l’Autriche Hongrie qui avait déclaré la guerre à la serbie etc etc


    • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 19:59

      @chantecler
      Et si aujourd’hui le Pakistan envahissait la Slovénie ?

      Merkel et Macron envahiraient la Hongrie ?

      Vivement que le Pakistan intègre l’Union Européenne...

      http://www.fdesouche.com/1101699-la-slovenie-naccepte-plus-aucun-migrant-le-droit-dasile-est-supprime-selon-un-journal-italien


    • Jean Keim Jean Keim 7 novembre 20:48

      @Ruut

      La première guerre mondiale a probablement été ourdie pour enrayer l’internationale ouvrière, cette fraternité entre les travailleur qui se développait dans beaucoup de pays au dessus des idéologies, des nationalismes et autres « ismes », ce mouvement aurait pu renverser la puissance des nantis qui en avait une trouille bleue, alors ces derniers ont inventé la guerre de 14 pour détourner les travailleurs de leurs idéaux. Je vous conseille de lire l’ouvrage de Jacques R. Pauwels, 1914-1918 La Grande Guerre des Classes aux éditions Aden.


    • Jean Keim Jean Keim 7 novembre 20:52

      @velosolex

      Peut être ne connaissez-vous pas le livre de Jacques R. Pauwels, 1914-1918 La Grande Guerre des Classes aux éditions Aden. il jette un éclairage nouveau sur les origines de la guerre 14-18, ou plus exactement 14-45.


    • velosolex velosolex 7 novembre 21:35

      @chantecler
      C’est le jeu des alliances... La responsabilité de la serbie est au centre du jeu de dominos ! Le climat nationalisme en Serbie avait armé le bras de l’assassin. La Serbie avait accepté huit des neufs conditions exigées par l’Autriche en guise de rétorsion, tout, sauf la présence d’enquêteurs autrichien sur territoire serbe (cela fait penser aux enquêteurs en Irak en 2003).
      La guerre emportera tout ce jeu de fleurets mouchetés d’alliances, et de volonté d’extension matoise. Les Romanov seront emportés par le retour de manivelle de la guerre. 
      C’est la guerre des excés et des etc...


    • velosolex velosolex 7 novembre 23:35

      @Jean Keim 7

      Je note. Merci du tuyau
      Mais peut être devrait on parler de 1914-2018...


    • Jean Keim Jean Keim 8 novembre 08:21

      @velosolex

      Je crois que sur ce point nous nous comprenons, l’Histoire commence avec l’écriture et depuis que les hommes ont une histoire il y a toujours eu des guerres, dans qq. centaines ou milliers d’années, quand les cours d’histoire tenteront d’expliquer aux enfants ce que c’était que la guerre, ils diront qu’elle s’est déroulée durant des millénaires sans interruption sur notre planète.


  • On commémore les soldats tués durant la grande guerre, pas les enjeux patriotiques ou autres... Quant aux déserteurs, ce sont les égoistes qui laissent les autres se battre à leur place... Il convient de remettre les choses à l’endroit !


Réagir