vendredi 8 janvier - par Octave Lebel

200 personnalités de la culture lancent un appel en faveur de la vaccination contre le Covid-19

 

Il semblerait que le monde de la culture-loisirs-distractions ait quelque chose d’important à nous faire comprendre.

JPEG

Les français ont écouté et observé les responsables politiques, les scientifiques et les médecins. Beaucoup de ceux-ci ont insisté à juste titre sur l’importance de la confiance et de la responsabilité de chacun.

En même temps, ils se sont contredits en disant des choses très différentes à des moments différents ce que personne ne leur reproche. Par contre l’insistance à ne pas le reconnaître tout simplement les a naturellement très vite desservis.

Publicité

Ils se sont contredits aussi entre eux, pas toujours dans des manières et des termes très courtois loin quelquefois des usages académiques dont on pensait qu’à un certain niveau de responsabilité cela faisait partie d’une déontologie partagée à fortiori lors d’une épidémie.

Chacun a pu constater aussi que selon une habitude maintenant installée les médias se contaminant les uns les autres semblent définitivement bénéficier d’une immunité permanente quant à une responsabilité quelconque concernant la qualité, la pertinence et la sûreté des informations déversées. Un trop-plein d’approximations et de contradictions difficiles à démêler dont l’effet est d’augmenter l’incertitude et le trouble. On aurait envie d’inventer des trophées en vue de récompenser toute cette imagination à se distinguer et ce savoir-faire sans toutefois perdre de vue la précarisation croissante du statut et des conditions de travail des journalistes qui alimentent les vedettes de plateaux. On aurait aimé accorder une mention spéciale au service public de l’information qui n’a pas encore compris qu’aux heures de grandes écoutes l’infantilisation est contre-productive.

Du coup, sans véritable visibilité ni réponses stables aux questions qui se posent, ayant acquis naturellement des anticorps nous protégeant de l’infantilisation et de la catéchisation en raison d’une longue exposition qui remonte à longtemps maintenant, ceux d’entre nous qui se revendiquent citoyens et en capacité opérationnelle, très majoritairement à jour de leurs vaccins obligatoires, se tiennent sur la réserve en vue de se construire au mieux un avis éclairé en dehors de l’intimidation, de la contrainte ou du panurgisme.

D’autres parmi nos concitoyens, saltimbanques (terme générique employé ici en son sens noble) de profession, ne voyant pas d’issue politique à leur problème d’activité et au blocage de leurs lieux de travail ont pensé qu’ils avaient un « exemple à donner » ainsi qu’une incitation « à réfléchir » à nous transmettre.

Publicité

Bien entendu, individuellement, cette démarche ne leur apporte ni leur retire aucun talent. Cependant collectivement, en cordée hétéroclite d’un jour, impatients de reprendre au mieux leurs activités comme nous tous, ils auraient pu se douter que contourner le problème politique posé en préconisant de mettre un mouchoir sur nos prérogatives et responsabilités de citoyens une fois de plus comme dans un processus sans fin ne serait pas porté au meilleur de leurs mérites.

 

Une petite minorité se protège maintenant des aspirations démocratiques des peuples qui attendent des explications de leurs dirigeants en dehors des diversions apportées par l’amalgame si pratique en procès de complotisme et fake-news de tout ce qui mériterait d’être clairement exposé et explicité avec l’aide des médias dont c’est le rôle dans une démocratie. Je crois bien que cette attente maintenant parfaitement identifiée depuis des dizaines d’année ne sera pas satisfaite dans le cadre actuel qui a choisi méthodiquement d’éparpiller toute construction de consensus sur tout sujet d’ampleur afin de conserver la maîtrise des leviers effectifs des pouvoirs. Avec pour effet que, dans les moments cruciaux comme ceux que nous vivons, là où la solidité des gouvernants et la fiabilité des principes de pilotage devraient s’exprimer à plein, nous avons l’impression d’un pays gouverné par la rhétorique sauvé in extrémis par la compétence et le dévouement des professionnels en tous domaines qui tiennent au mieux la maison.



82 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 8 janvier 08:46

    Qu’est-ce qu’on ferait pas pour sauver son fond de commerce ?


  • Adèle Coupechoux 8 janvier 09:44

    Quelle arrogance ! S’imaginent-t-ils être un modèle pour moi ?


    • xana 8 janvier 16:09

      @Adèle Coupechoux
      Non, je ne le pense pas.
      Seulement ils devaient trouver qu’on ne parlait plus assez d’eux...


    • Adèle Coupechoux 8 janvier 18:42

      @xana

      Seulement ils devaient trouver qu’on ne parlait plus assez d’eux...

      Héhé bien dit, à 00:35 
      https://www.dailymotion.com/video/x1y3mq7

       smiley


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:44

      @Adèle Coupechoux
      Oui, on a compris que la culture vous était étrangère.


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 10:23

      @pierrot

      Culture ou propagande ? Il ne s’agit là nullement de culture.

      Voici l’argument « scientifique » avancé : un « acte citoyen » pour essayer de « sortir de l’impasse »

      Si nous acceptons, nous resterons enfermés et masqués au moindre petit virus.
      Cela a commencé par l’enfermement pour n’en être toujours pas sorti puis continué avec les masques partout, et maintenant c’est le vaccin puis encore un rappel...C’est un cercle vicieux qui nous attend.
      Libre à vous de le choisir, moi je m’en exclus tant que nous serons entravés. 


  • Clocel Clocel 8 janvier 10:09

    La Kulture... En 2021...

    Le triomphe du Maître des ténèbres.


  • rhea 1481971 8 janvier 10:48

    Il n’y a pas que ce soit disant vaccin qui modifie nos gènes, certains psychotropes provoquent un polymorphisme du

    gène 22 ( CYP2D6 ). C’est le gène qui s’occupe des traitements médicaux. Peut être c’est à celui ci qu’ils

    touchent en modifiant les allaites.


    • Yoann Yoann 8 janvier 12:23

      @rhea 1481971

      Et oui, il est bien loin le temps ou les médecins disaient : « Que ta nourriture soit ton 1er remède ».
      La chimie a révolutionnée tout ça ... malheureusement ... Même si ça peut être utile dans certains cas, il faut l’admettre aussi.


  • pallas 8 janvier 10:55
    Octave Lebel,

    .

    Bonjour,

    Des gens issu de la culture en france ? je n’est pas vu d’artistes et encore moins de génies depuis ces quarante dernières années.

    Le terme parasite, de vulgaires saltimbanques serait plus judicieux, car c’est ce qu’ils et elles sont.

    ha ha ha ha ha

    Qu’ils se fassent piqués comme des bêtes et deviennent des cobayes, car tel la finalité de leurs pitoyable existence

     smiley

    Salut


  • cariole 8 janvier 11:15

    Tout ceci me rappelle la chanson de Maurice Chevalier , le contexte n’est pas le même et les paroles non plus quoique .....

    Et tout ça, ça fait
    D’excellents Français
    D’excellents soldats
    Qui marchent au pas .....


  • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 11:23

    Ils ont quoi comme formation scientifique, tes saltimbanques ? Ils ont fait combien d’années de médecine ? de biologie ? Ils ont déjà fait tomber des escrocs internationaux ?


  • Pere Plexe Pere Plexe 8 janvier 11:29

    J’imagine Jul m’expliquant pourquoi il est favorable à la vaccination à grand renfort d’arguments scientifiques.

    Ou Luchini invoquant Céline Camus et Nietzche d’un ton professoral pour nous intimer d’accepter l’injection.


  • Yoann Yoann 8 janvier 12:24

    Merci pour cet excellent article smiley

    Vous ne voulez pas postuler chez libé, le monde ou autre ? smiley


  • Gasty Gasty 8 janvier 12:48

    Yo man on s’fait une petite piquouse pour assister à mon prochain spestacle ? C’est tout bon on va bien s’marrer !


  • buratino buratino 8 janvier 12:56

    Grand Corps Malade va se faire vacciner ?


  • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 13:09
    200 personnalités de la culture

    De la culture virale et bactériologique ?


  • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 13:10

    Ils auront une double subvention de la part l’état ..... 


  • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 13:11

    Moi je suis une personne alité ....


  • I.A. 8 janvier 14:52

    Ils l’ont fermée quand il fallait l’ouvrir, ils l’ouvrent maintenant qu’ils feraient mieux de la fermer...

    Postures et prostitution à tous les étages : le vrai visage de la France se révèle extrêmement laid.

    200 personnalités pour mougeons, autant dire 200 cons.


    • xana 8 janvier 16:11

      @I.A.
      A 100 % d’accord.
      Posture et prostitution à tous les étages : C’est exactement cela.


    • INsoMnia666CoMplotiste INsoMnia 8 janvier 22:09

      @I.A.

      Boycottons ces 200 « personnalités » ! Ils verront bien de comment on vit avec si peu dans le portefeuille après...

      Ils ne représentent en aucun cas la vraie vie de la grande majorité.


    • Yoann Yoann 8 janvier 23:40

      @INsoMnia

      Fan de Faithless ?


    • I.A. 9 janvier 10:25

      @xana

      Si justement tout le monde court à la vaccination, alors ils n’auront aucune raison de ne pas récidiver ! Il y a tellement de pognon à se faire...

      ... A la prochaine « épidémie-catastrophe » dénichée par les médias dans quelque contrée étrangère, eh bien tout ce cirque va recommencer (confinements, fermetures des lieux de culture et de convivialité, masques, gestes-barrière et autres chichis) — avec un « vaccin-miracle » qui sortira en un laps de temps de plus en plus court !


    • I.A. 9 janvier 10:35

      @INsoMnia

      « Boycottons ces 200 « personnalités » ! Ils verront bien de comment on vit avec si peu dans le portefeuille après... »

      Il est même certain que cet article aurait pu s’intituler ainsi :

      « 200 portefeuilles de la culture lancent un appel en faveur de la vaccination contre le Covid-19 »


  • nebari 8 janvier 17:44

    Le gouvernement est heureux de nous annoncer qu’il dispose de 500 000 doses de vaccin par semaine. C’est merveilleux !

     Ceci nous fait en moyenne 250 000 vaccinés par semaine (étant donné qu’il faut 2 doses par personne). Donc il faut 4 semaines pour vacciner 1 million de personnes

    D’autre part, il faudrait vacciner 60% de la population pour avoir une couverture maximale soit 68 millionsX0.6=40.8 millions.

    Ce qui entraine 40.8X4 semaines =163 semaines soit 3 ans et 7 semaines pour arriver au résultat attendu.

    Tous ceux qui voyaient dans le vaccin le salut n’ont plus qu’à attendre 3 ans 6 semaines et 5 jours.

    Dire que le vaccin est la solution à l’épidémie est complètement illusoire

     Bon courage à tous ; On sera vite au 27 février 2024.

     


    • Le421... Résistant Le421 9 janvier 08:27

      @nebari
      Perso, ça ne me dérange pas... D’ici là, on aura vu le résultat et les méfiants comme moi auront pu se rendre à l’évidence d’une réussite... Ou d’un échec cuisant !!
      Sauf pour les labos, je me comprends...


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:47

      @nebari
      En vérité 60 millions de doses ont été précommandés et d’autres achats seront possibles.


    • nebari 9 janvier 10:16

      @pierrot
      parole de l’apôtre pierrot « En vérité .. ». On est toujours dans la foi. 
      Et puis quand ? Pour écouler ces 60 millions de doses avant la fin du quinquennat, il va vraiment falloir se bouger le c..l.
      perso ça m’arrange bien d’attendre un peu. 
      Si ça tombe je serai peut être convaincu dans 3 ans du grand bienfait de la vaccination. 


  • mosel 8 janvier 18:08

    peut’on avoir les noms des 200 tocard’es)


    • mosel 9 janvier 07:41

       
       @Le Sudiste
      quant on affirme une position on assume ou alorsc’est de la lachete


    • pierrot pierrot 9 janvier 08:49

      @mosel
      Ne cherchez pas vous y êtes pas, la culture vous ne connaissez pas.


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 10:26

      @mosel

      peut’on avoir les noms des 200 tocard’es)

      Oui bien sûr, c’est rendu public (ce ne sont pas les meilleurs) :

      https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/covid-19-l-appel-de-200-personnalites-de-la-culture-qui-veulent-se-faire-vacciner-06-01-2021-8417619.php


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 11:03

      @Le Sudiste

      Il n’y rien à savoir, l’info s’étale partout, sur le Web, à la radio, etc....En plus, ils incitent les restaurateurs à aller se faire vacciner.

      Cela va finir comme pour le confinement et le masque...Un « état permanent d’inter pandémies ».

      Bien pire que ce virus, c’est ce risque que nous courons à toujours obéir pour nous sortir d’un guêpier qui ne cesse de s’étendre.


    • sophie 9 janvier 11:18

      @Adèle Coupechoux
      Merci pour cette liste que je ne connaissais pas, une immense majorité de gens du spectacle (bloqués aujourd’hui) donc aucune autorité, moi je veux des médecins praticiens....


    • devphil30 devphil30 10 janvier 07:36

      @Adèle Coupechoux

      Se faire vacciner à l’appel des « artistes » déjà la raison est qu’ils puissent ré ouvrir bref c’est pas un geste citoyen ni philanthropique mais nous sommes dans l’aspect mercantile et incitatif pour des personnes côtoyant les sphères des élus , des remerciements pour service rendu seraient toujours possibles.

      Ensuite avec le baratin que l’on entend sur ce virus qui mute ( une grande découverte de la science des ces derniers mois ...)

      Aussitôt quand tu auras pris ta dose d’anti covid-19 en 2 injections , il faudra passer au vaccin suivant la covid muté en covid -20 en deux injections de nouveau.

      Cela deviendra le vaccin annuel comme la grippe qui en est toujours à l’approximation depuis plus de 20 ans du virus qui sera majoritaire en automne.

      Par contre en moins d’un an ils ont pu faire le vaccin du siècle ....

      Que c’est beau la science financière et du mensonge ....


  • Abou Antoun Abou Antoun 8 janvier 18:15

    Hum, beaucoup de phrases, beaucoup de mots et compliqués. il me semble que le tout tient en une proposition accessible au plus grand nombre :

    « Le show-bizz prêche pour sa paroisse »


  • Jonas 8 janvier 18:32

    Pourquoi tant de discours et de perte de temps ? 

    Il faut simplement autoriser les personnes comme moi, Jonas , de se faire vacciner , puisque nous serons volontaires , l’Etat n’ a rien à craindre , nous assumons la responsabilité de la vaccination. 

    Si le vaccin réussi , on passera aux personnes âgées et aux autres. Les personnes qui ne veulent pas être vaccinées sont libres de le faire. 

    Pourquoi dans ce beau pays qu’est la France , il faut râler pour tout ? 


    • Adèle Coupechoux 8 janvier 18:46

      @Jonas

      Faut-il râler pout tout ?

      Surtout quand une député peut imaginer une stratégie aussi dégueulasse :
      https://www.lefigaro.fr/vox/politique/passeport-vert-obligation-de-se-faire-vacciner-la-liberte-en-danger-20201222


    • INsoMnia666CoMplotiste INsoMnia 8 janvier 22:33

      @Adèle Coupechoux

      Que cette dame se fasse inoculer pour le bien de la Planète.


    • Jonas 9 janvier 08:58

      @Adèle Coupechoux

      Un projet de loi , avant de devenir une loi applicable , doit être adopté par le Conseil des ministres et l’acceptation du Parlement ( Députés et Sénateurs).

       Cela relève des mêmes élucubrations du président du Sénat Gérard Larcher , lui, déclarant , qu’il fallait signer un document de 58 pages pour les résidents en Ehpad. 

      La vaccination , reste la seule arme , pour sortir le pays de la peur de la pandémie et du marasme économique. Il faut cesser de râler pour tout ! 


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 10:07

      @Jonas

      Donneur d’ordre, vous aussi ? Il n’y a que vous qui ayez raison et les autres ont forcément tort...C’est marrant, vous c’est Jonas et moi, je suis Adéle.

      Nous ne sommes pas la même personne, mais c’est vous qui décidez de ce qui est bien pour vous sans tenir compte de mon besoin.
      Seriez-vous égoïste et autocentré ? 

      Qu’en savez-vous si le vaccin est la seule solution ? Parce qu’ « on » vous l’a dit ou parce que vous êtes actionnaire ?


    • Jonas 10 janvier 09:23

      @Adèle Coupechoux

      Bien sûr qu’Adèle c’est vous et non moi ! 

      « Qu’en savez-vous si le vaccin est la seule solution ? » Ecrivez-Vous ?

      Parce que les vaccins , depuis qu’ils existent ont sauvé des millions de vies et ont éradiqué beaucoup de maladies qui sévissaient dans certaines contrées depuis des siècles. Pasteur la rage, Roux le tétanos, Jenner la variole , Jonas Salk la poliomyélite etc 

      Par ailleurs depuis cette épidémie la Covid-19 , a part le confinement , et les gestes barrières , aucun pays n’a trouvé une autre solution pour diminuer la propagation , que le vaccin. 

      Même la Chine , où le régime ne demande pas l’avis de ses compatriotes et dont les seuls actionnaires sont les détenteurs du pouvoir, le remède pour ralentir la propagation du virus est le vaccin. 

      L’avenir chère Adèle nous départagera ! 


    • Jonas 10 janvier 09:37

      @Adèle Coupechoux

      Si tant de Français étaient versés en médecine , pour quelle raison , nous battons le record de consommation en médicaments de l’OCDE ? 

      Si tant de Français sont des spécialistes de médecine , pour quelle raison sommes nous parmi les nations de la surconsommation de médicaments tels que les antidépresseurs, anxiolytiques , psychotropes etc ? 


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 10:23

      @Jonas

      Nous ne parlons non pas de vaccins en général mais de ces vaccins contre le COVID 19. Précisément. Et parce que nous sommes dans un contexte où nous ne contrôlons plus nos vies depuis bientôt 1 an.

      Le confinement, c’est en Chine, car l’arrêt maladie n’existe pas.
      En France, nous avons l’arrêt maladie, à quoi sert le confinement ? C’est absurde.
      Autour de moi, les gens passent leur temps à se confiner et à se reconfiner pour un oui ou pour un non. En cas de cas contacts, en attendant d’avoir les résultats de son test, etc...Certains en sont à leur 10ème test.
      Même sans symptôme. 

      Dans des pays limitrophes au nôtre, le confinement est recommandé et non pas imposé avec des attestions à se faire soi-même sous peine de sanctions (amendes et prison).
      En Angleterre, en Allemagne, aux Pays-bas,, il n’y a pas d’attestation à fournir pour pouvoir circuler. Il n’y a que les journalistes qui nomment la situation confinement. 

       aucun pays n’a trouvé une autre solution pour diminuer la propagation , que le vaccin. 

      Il est impossible d’arrêter un virus à moins d’arrêter de vivre et c’est effectivement barbare et c’est ce qui nous est imposé. Un virus se propage et c’est ainsi que nous nous sommes toujours immunisés, en grande partie. Surtout que contrairement à la polio, en plus nous avons des traitements (Doliprane, Ivermectine, Dexaméthasone, Azithromycine, oligoéléments comme le zinc, vitamines, et repos). 


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 10:44

      @Jonas

      Je ne vois pas le rapport. 

      Par contre, depuis le COVID 19, je vois de plus en plus de personnes atteintes de TOC. Et de troubles anxiogènes. Quand il ne s’agit pas de panique.

      Les médicaments sont souvent la solution de facilité et cela ne peut être que temporaire. Entre les effets indésirables et l’accoutumance, s’il est possible de ne pas s’en faire prescrire...C’est quand même mieux. Je ne dis pas que c’est toujours possible malheureusement.

      Vous oubliez la prévention qui est le parent pauvre en santé. Surtout dans ce contexte, où la santé est mise entre parenthèse.

      Il est stérile de faire des campagnes de prévention pour inciter la population à faire du sport, si elle est confinée et ne peut aller en salle de sport.
      Terroriser la population ne peut qu’accentuer la surconsommation des antidépresseurs. Surtout quand il est lui interdit d’avoir des relations réelles avec les autres.
      Enfin, tous les médicaments ne sont pas chimiques, certains sont encore issus directement d’extraits naturels de plantes. Comme quoi la nature nous est utile.


    • Jonas 10 janvier 16:17

      @Adèle Coupechoux

      Je suis un marathonien et je fais comme tous mes camardes , j’attends des jours meilleurs, pour reprendre les entraînements en groupe. 

      En attendant je pense que dans cette période où le virus galope , il n’est pas indiqué d’aller dans les salles de sport, on peut fait du jogging . Et certains parcs , sont équipés d’ateliers de divers exercices. Pas de prétextes , pour rester clouer devant la télévision. 

      Les Français , n’ont pas besoin de la Covid-19, pour être anxiogènes , la consommation de médicaments , bien avant cette épidémie le prouve . Le trou de la sécurité sociale est en partie dû a cela et depuis des décennies. 

      Lorsqu’on est responsable , on a pas besoin des béquilles de l’Etat pour faire ce que l’on pense raisonnable. Tous ceux qui parcourent le monde pour leur boulot , savent que pour aller dans certains pays , il est plus que conseillé de se vacciner. 

      La France est un pays extraordinaire , on parle plus des personnes qui refusent la vaccination, que des gens comme moi , qui cherchent à se faire vacciner le plus rapidement possible. 


    • Jonas 10 janvier 19:07

      @Francis

      Avant que l’Union européenne ne donne son feu vert au vaccin Pfizer BioNtech, ce laboratoire avait testé 40 000 personnes. Avez-vous entendu des retombées ayant provoquées des ennuis de santé ou des concernant ces personnes ? 

      Selon un sondage réalisé Par Harris interaction pour LCI jeudi 7 janvier 2021, 56% des Français souhaitent se faire vacciner. 

      Je suis sûr , que ce pourcentage augmentera dans quelques jours. 

       Il y aura toujours des personnes contre le vaccin, rien d’étonnant a cela. 


    • Jonas 10 janvier 19:20

      @Adèle Coupechoux

      Pardonnez-moi de vous rappeler , que la pilule du lendemain , ce contraceptif qui permet à une femme d’éviter une grosse non désirée et sa liberté de choisir ,
      le moment , a aussi  été rejetée par la majorité des femmes de l’époque et beaucoup de choses ont été dites sur ses conséquences néfastes . Aujourd’hui les femmes ne contestent plus , les bienfaits de cette pilule 


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 22:34

      @Jonas

      Cette pilule du lendemain porte bien son nom. Elle est celle qui permet de disposer de son corps pour des lendemains possibles.
      .
      Je souhaite là encore disposer de mon corps, ne pas être entravée, pouvoir respirer et ne pas suffoquer sous un masque, circuler comme je l’entends, ne pas être enfermée à coup d’amendes et de menaces d’emprisonnement...
      Aujourd’hui, il y des Duppont Moretti, des Luc Ferry qui ont décidé de nous empêcher de nous exprimer, « seuls les journalistes pourront nous informer.... »
      La encore, nous n’avons plus aucun droit, la pilule du lendemain, elle s’appelle aujourd’hui, la liberté de choisir nos vies. Je ne m’adapterais ni à la vie d’un marathonien, ni à celle d’un obèse. Pardonnez-moi de vous rappeler que je ne suis ni une marathonienne, ni une obèse, juste une personne qui veut vivre en symbiose avec son écosystème, si cela est encore possible dans ce monde de toqués.


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 22:43

      @Jonas

      Ce vaccin n’est pas un vaccin comme les autres, il est celui de la guerre que nous a déclaré Macron, celui du mensonge, celui de ceux qui nous narguent sur les plateaux télé en nous ordonnant de porter un torchon que jamais ils n’auront porté.
      Véran vous l’a confirmé. Nous continuerons à porter le masque même avec le vaccin, il ne sert à rien. Il est un leurre. 

      Je me fous que 56% des français souhaitent se faire vacciner. Et que vous ayez une boule de cristal qui vous dise que ce pourcentage augmentera.
      Je continuerai à vouloir disposer de mon corps. L’enfermement a été une grossière erreur suivi d’un étouffement, obstruction des voies aériennes supérieures...

      Le vaccin dans ces conditions, c’est définitivement NON...


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 22:44

      @Jonas

      Vous êtes aussi ignoble que ceux qui insultait Simone Weil...Merci à elle de nous avoir libérée. De tous ces cons qui nous dictent ce que nous devons faire.


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 22:47

      @Adèle Coupechoux

      ceux qui insultaient...Ils étaient d’ailleurs une majorité. 


    • Adèle Coupechoux 11 janvier 07:11

      @Adèle Coupechoux

      Oups, Simone Veil


    • Jonas 11 janvier 09:21

      @Adèle Coupechoux

      Ma chère Adèle , une petite rectification ce n’est pas Simone Weil , la philosophe , mais Simone Veil , l’admirable femme politique. 

      Vous m’avez mal lu. ( Relisez attentivement mon courriel).je ne suis pas contre la pilule , qui a permit aux femmes de disposer de leur corps, mais de vous rappeler que la pilule fut rejetée par une grande partie de la population de l’époque et notamment des femmes. Avant d’être acceptée.  Aujourd’hui cette pilule ne pose aucun problème, ni médical ni social. Cela sera la même chose pour le vaccin contre la Covid-19. 


    • Jonas 11 janvier 09:34

      @Adèle Coupechoux

      Ce n’est pas Emmanuel Macron qui est responsable de l’épidémie , mais la Covid-19 .
      Je vous rappelle ,que la vaccination en France n’est pas obligatoire.  Vous inventez une contrainte imaginaire. 

       Si vous levez un peu vos yeux de la France, voyez ce qui se passe à l’étranger et notamment , en Allemagne, Royaume -Uni , la Suisse , la Suède etc. Quel que soit la couleur du gouvernement , aucun pays ne fait mieux. A moins de vouloir prendre l’exemple sur Trump ou Bolsonaro avec leurs résultats éclatants. Trump a déjà payé l’addition et Bolsonaro lors des législatifs. 


    • Francis, agnotologue Francis 11 janvier 09:41

      @Jonas
       
      ’’ la pilule fut rejetée par une grande partie de la population de l’époque et notamment des femmes’’
       

       vous mélangez tout et énoncez descontre vérités : vaccins, pilules contraceptives, IVG, oppositions politiques et consensus populaires.  Ce ne sont pas les femmes qui refusaient la pilule contraceptive ou l’IVG, mais des lois conservatrices antérieures.
       
       
       

      « Il fallut un an pour convaincre le parlement d’adopter et de promulguer la loi Neuwirth autorisant la pilule contraceptive, le 28 décembre 1967....

      Siégeant à partir de 1947 à la commission des divorces et de l’aide sociale au conseil municipal de Saint-Etienne, Lucien Neuwirth réalise que de nombreux drames conjugaux sont causés par l’arrivée d’un enfant non désiré. Il se forge alors la conviction de la nécessaire abrogation de la loi de 1920 interdisant la diffusion et la « propagande » pour tous les moyens « anti-conceptionnels ...

      Des scientifiques et des médecins lui apportent toutefois leur soutien. Constatant que tant les partis politiques que les Eglises ont été incapables de protéger leurs semblables lors des deux guerres mondiales, ces savants considèrent qu’il revient désormais à l’homme de gérer son patrimoine génétique. De nombreuses femmes participeront au combat pour autoriser les méthodes contraceptives. Les manifestations se multiplient avec pour mot d’ordre « Un enfant, si je veux, quand je veux. » »

       


    • Adèle Coupechoux 11 janvier 10:25

      @jonas

      J’ai rectifié avant que vous ne le fassiez pour Simone Veil.

      inutile de broder...

      Idem pour la pilule abortive. Je n’ai jamais écrit que vous étiez contre, c’est le rapprochement qui me rend perplexe...

      Contrairement au vaccin, elle est acceptée. Pas par tous, beaucoup de personnes sont encore opposées à l’avortement.

      En revanche, je m’inquiète que vous puissiez penser que cette pilule ne pose aucun problème, n’est pas sans risque.

      Elle peut entraîner des effets sérieux comme des caillots sanguins dans le cœur, les poumons et les intestins, pour les moins sérieux, des saignements, douleurs thoraciques, vomissements, etc...

      Je vous trouve bien présomptueux d’affirmer que le vaccin contre le COVID 19 sera aussi facilement accepté. 


    • Adèle Coupechoux 11 janvier 10:37

      @Jonas

      Macron ne reste pas moins responsable de sa politique. Et du choix qu’il a fait de s’entourer d’un « conseil scientifique » qui courent les plateaux alors que les autres restent sur le terrain.

      La vaccination est obligatoire en France depuis 2018. Renseignez-vous. 

      Comme le confinement et les masques partout ne sont pas obligatoires ?
      Ce vaccin n’est peut-être pas obligatoire aujourd’hui, mais la pression psychologique, le ras-le-bol, la terreur, le propagande et la culpabilisation au quotidien depuis des mois reviennent à une obligation pour certains.

      Aucun pays à part les pays francophones n’ont confiné aussi brutalement. Le confinement a été la plupart du temps recommandé. En Angleterre, les attestations pour circuler n’existe pas.


    • njama njama 11 janvier 10:58

      @Adèle Coupechoux
      La vaccination est obligatoire pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018, pour rentrer en crèche, collectivité, école.. c’est là que ce situe la coercition.Dans les faits peu de personnes peuvent y échapper...


  • Silence, on pique ! Silence, on pique ! 8 janvier 19:49

    Qu’ils se fassent vacciner s’ils le veulent et continuent à produire leurs navets cinématrographiques, mais qu’ils laissent les Français libres de leurs actes. 


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 10:26

      @Silence, on pique !

       smiley


    • devphil30 devphil30 10 janvier 07:19

      @Adèle Coupechoux

      C’est dans l’autre sens
      On pique puis c’est le silence ....


    • Adèle Coupechoux 10 janvier 10:25

      @devphil30

      On pique puis c’est le silence ....  smiley

      Sincèrement, j’espère que ce ne sera pas le cas.


    • devphil30 devphil30 10 janvier 13:48

      @Adèle Coupechoux

      Humainement je ne le souhaite pas mais sociétalement je souhaite qu’il y ait des morts indiscutables suite à cette vaccination pour ouvrir les yeux des abrutis du masque et de la vaccination.

      Les méchants complotistes n’ont rien compris , nous sommes face à un danger mortel pur notre civilisation etc ....

      La danger n’est spa le virus mais l’usage qui en est fait par des gouvernants sans légitimité ni audace pour leur propre pays 


  • karim 8 janvier 19:53

    Tous ceux qui gravitent autour du système savent très bien que si le système n’est pas satisfait de toi, tu seras sur le banc de touche. Ils sont prêts à jouer le rôle de magicien pour tromper leur public, en attente d’une obole.


  • damocles damocles 8 janvier 21:17

    Ce qui m’etonnera toujours c’est que des « people » se croient tellement importants qu’ils pensent pouvoir servir d’exemple aux populations ...

    Mais qui sont-ils ces petits pantins ? 


  • Sarah Damaris 8 janvier 21:33

    Abus de confiance. C’est un délit au tribunal au moins de nos consciences.


  • Reflexo78 8 janvier 23:20

    Traitements et “vaccins” anti-Covid : « Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! »

    François Asselineau

    appelle le ministre de la Santé à informer les Français de manière hebdomadaire sur les traitements testés et développés contre le Covid-19 à travers le monde.

    A ses yeux, l’exécutif, à commencer par le Président de la République, a tout à gagner à se saisir de cette opportunité de transparence qui « rassurerait » les Français.

    « Cela montrerait à la population qu’il n’est pas tenu par Big Pharma. […]

    Que ni lui, ni Jean Castex, ni Olivier Véran, ni Karine Lacombe ne sont pieds et poings liés.

    A contrario, s’il ne le fait pas, cela va renforcer l’impression que les Français peuvent avoir : qu’il ne cherche pas le bien commun, mais obéit à des commanditaires. »

    https://fr.sputniknews.com/france/202101071045034667-traitements-vaccins-covid-cons-asselineau/


  • ribouldingue ribouldingue 9 janvier 02:00

    Décidément quand ça veut pas ça veut pas ! Hier pour camoufler leur incompétence sur le manque de masques ; l’autre nous avaient envoyé sa meilleure recrue du moment, la chevelue et soumise « sibeth ndaye » qui, clope à la bouche, bêlait comme une chèvre dans les médias que les masques ne servaient à rien. Dont acte !

    Et par ailleurs, elle ne se cachait pas non plus de sa grosse connerie puisque ce sont ces mots prononcés en juillet 2017, relayés à l’époque par l’Express. Ceux-ci ont rejailli sur Twitter, peu après le remaniement. "J’assume parfaitement de mentir pour protéger le président", déclarait-elle alors.

    Aujourd’hui, le mal étant presque réparé puisque les masques sont enfin là et les fameux vaccins « en veux tu, en voilà » sont arrivés par fusées express de toute part des labos en lice pour gagner le plus de flouze sur le dos de la bête.

    Sauf, que la vilaine bestiole semble résister aux adjuvants.

    Alors, pour éviter une émeute généralisée des peuples qui se sentent trahis par des gouvernants dont la situation leur échappe face à ce phénomène ingérable, qui eux mêmes ne sont certains de rien ont pondu un protocole de 58 pages à faire signer aux résidents des EPHAD afin de se couvrir pénalement en cas d’effets secondaires graves.

    C’est ce qu’on appelle en langage courant « se débiner » ou mieux encore « courage fuyons ! »

    La meilleure pour le coup depuis le début de cette mascarade vaccinale les hôpitaux ont remarqué que les aiguilles des seringues livrées avec les vaccins sont trop courtes.

    C’est vraiment trop con ! Imaginez qu’une voiture sorte d’usine et qu’on aurait oublié de mettre le moteur dedans.

    On va finir par croire qu’ils nous mentent vraiment ; et le pire c’est que ça va finir par se voir qu’ils nous prennent pour des cons...


  • Jean Keim Jean Keim 9 janvier 08:04

    Que ceux qui veulent se faire vacciner le fassent, ainsi ils n’auront rien à craindre du virus, ni de ceux qui refusent la vaccination... Et si ce n’est pas ainsi que le vaccin fonctionne, alors à quoi sert-il ?


    • devphil30 devphil30 10 janvier 07:27

      @Jean Keim

      Non parce que dans l’esprit tordu et manipulateur des ces soumis aux lobbys on inverse la culpabilisation.

      Pour le masque , ceux qui flippent ( la majorité ) se sentent investi d’un pouvoir de délation , de reproche pour ceux qui ont envie de respirer normalement.
      On fabrique des petits kapos et des collaborationnistes qui œuvrent pour réduire cette pandémie .... et encadrés par des petits fonctionnaires zélés en uniforme bleu dont la seule tache est devenue de verbalisé à 135 e quand tu ne te soumet pas à la mascarade.

      Le masque c’est pour protéger les autres .....c’est bien connu
      Comme en moto , le casque c’est pour protéger les autres ... et même ça certains pourraient finir par le croire.
      La connerie humaine n’a pas de limite

      Et maintenant c’est le même discours qui arrive , le vaccin ne te protège pas , n’empêche pas la transmission donc ne sert à rien ....
      Il sert à protéger les autres , les proches , les personnes fragiles etc ....

      Plus un mensonge est gros et mieux il passe


  • pierrot pierrot 9 janvier 15:02

    C’est une excellente nouvelle que les personnes de la culture donnent le bon exemple.


    • Adèle Coupechoux 9 janvier 17:06

      @pierrot

      C’est une excellente nouvelle que les personnes de la culture donnent le bon exemple.

      C’est sûr ! Comme experts en tout et rien, y a pas mieux. 200 grandes gueules !


  • Adèle Coupechoux 9 janvier 22:49

    Et en plus des 200 portefeuilles, il faut rajouter le saint patron des pédophiles, à savoir le pape qui nous assène que ceux qui sont contre le vaccin sont des négationnistes...Cette même secte qui refusait les préservatifs contre le sida...

    Eh oui, quelle époque formidable, avec l’église, les artistes, les médecins, la SNCF l la police, le gouvernement et la propagande en marche pour la dictature sanitaire...Toujours les mêmes en temps de dictature...Ils sont tous là à nouveau.


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 janvier 23:29
    Scandale sanitaire ? Le gouvernement aurait donné de mauvaises instructions d’injection des vaccins Pfizer

    .
    Le laboratoire Pfizer indique qu’il faut injecter le vaccin “par voie intramusculaire dans le muscle deltoïde après dilution”, avant de préciser : “ne pas injecter ce vaccin par voie intravasculaire (dans les vaisseaux sanguins), sous-cutanée (dans la couche de graisse directement sous la peau) ou intradermique (dans le derme).” Pourtant, Le Parisien explique que sur les photos de soignants en train d’inoculer le vaccin, ces derniers pincent la peau des patients avant l’injection, utilisant ainsi une technique employée pour les injections sous-cutanées, et non intramusculaires.


  • ETTORE ETTORE 10 janvier 00:57
    pierrot 9 janvier 08:46

    @Pere Plexe
    Imaginez vous Marine Le Pen ou Asselineau en médecin virologue ?
    Cà ferait peur !

    _______________________________________________________________

    Vous suffisez largement, à faire peur !

    Alors si j’ai bien compris, vous n’êtes pas de ces célébrités ?

    Zut ! Imaginez qu’avec votre ticket de queue, vous arriviez juste après le dernier vaccin ? Allez, un truc, c’est gratos, dites que vous descendez de l’Olympe .

    Vous aurez moins, la piccouse de calmant, avant l’asile !


Réagir