samedi 26 novembre 2016 - par carnac

350 000, 500 000 fonctionnaires rayés des cadres qui dit mieux ?

350 000, 500 000 fonctionnaires rayés des cadres qui dit mieux ?

Mais quels fonctionnaires ? ni Monsieur FILLON, ni Monsieur JUPPE n’ont très clairement indiqué quels services ils visent.

Or la surprise vient de l’état des lieux : en réalité, le nombre de fonctionnaires rapporté au nombre d’habitants est tout à fait comparable en France à la moyenne européenne …. Nous mentirait-on ? Monsieur FILLON, Monsieur JUPPE, il faudrait nous donner des précisions sur vos programmes respectifs !

L’émission de France Culture, « l’économie en question » du 26/11/2016 traitait ce samedi du thème « les dépenses publiques menacent-elles l’économie française ? »

La réponse vous apportera bien des surprises et je vous invite à l’écouter.

https://www.franceculture.fr/emissions/leconomie-en-questions/les-depenses-publiques-menacent-elles-leconomie-francaise

Entrant dans le détail des possibilités de dégraissage du « mammouth » les intervenants ont décrit un tableau très contrasté selon la nature des dépenses visées .

Du coup il apparait que la prudence de Monsieur JUPPE se comprend parfaitement.

Il est par exemple difficile de se comparer aux régimes d’autres pays car les options ne sont pas les mêmes .

Exemple la retraite est publique en France et cette prestation est donc incluse dans les prestations sociales dont elle représente un large part sauf que, dans les autres pays européens, le choix a été fait de laisser le privé gérer les retraites donc on ne trouve pas cette prestation dans les dépenses publiques. Veut-on passer le pactole de retraites à la gestion privée quand nous constatons que nombre de retraités américains se sont trouvés privés de leurs pensions après la crise économique de 2008 ?

Autre exemple en Allemagne l’éducation nationale est très réduite par rapport à la France certes MAIS :

1/ l’instruction n’est obligatoire en semaine que de 8 heures à 13 heures alors qu’en France de 8 heures à 16 ou 17 heures les professeurs enseignent ; Certes du jour au lendemain on peut réduire le coût de l’instruction publique drastiquement mais c’est au prix d’un transfert sur les familles des frais de garde des enfants au-delà de 13 heures … Est-ce ce que nous voulons ?

2/ qui plus est la France se réjouit d’avoir une nouvelle génération plus abondante que l’Allemagne ce qui suppose qu’on augmente le nombre de professeurs en conséquence …

 

Troixième exemple de mon cru : les infirmières devront "travailler 39 heures payées 37 heures" dixit Monsieur FILLON , "non ! payées 39 heures , parce que sinon ce serait injuste !" rétorque Monsieur JUPPE .

Renseignez-vous auprès des infirmières des hôpitaux publics :  l’Etat doit au personnel infirmier un nombre considérable d’heures supplémentaires qui ne sont pas rattrapées au mois le mois comme cela se fait dans le privé, faute de personnel de remplacement !

Ces heures supplémentaires sont mises sur un « compte épargne temps » si bien que les infirmières peuvent partir en congés payés plusieurs mois avant l’âge de leur mise en retraite

Donc l’idée de la droite d’augmenter le temps de travail de 35 à 39 heures dans la santé a deux objectifs :

1/ empêcher les personnels de cumuler des droits à départ en retraite anticipée alors que le métier d'infirmière est réputé pour être un métier difficile où les accidents du travail sont nombreux . Est-ce une solution ? Ce n'est pas certain : en Grande Bretagne où l'âge de la retraite a été retardé , le budget des allocations aux personnes handicapées ne pouvant exercer un travail a considérablement gonflé .... on assiste donc à un transfert de fonds entre les pensions de retraite et le budget de l'aide aux personnes handicapées , le second budget étant à la charge de l'ETAT .

http://www.infirmiers.com/actualites/actualites/accidents-travail-hopital-ide-as-premiere-ligne.html

2/ supprimer l’augmentation tarifaire afférente aux heures supplémentaires déjà engrangées. Autrement dit travailler plus pour gagner moins.

Quand à penser que par le passage à 39 heures de travail effectif on améliorera la situation de l’hôpital c’est vous berner puisque les 39 heures y sont déjà effectives mais sont dissimulées dans le compte épargne temps des personnels.

Je vous laisse le soin d’écouter dans en détail l’émission précitée de France Culture et en vient à la conclusion des intervenants.

Ceux-ci après avoir fait le tour des fonctions publiques, de l’intérêt ou pas de déléguer certains pans de l’activité au privé mais pas systématiquement, et de citer certains cas où le privé coûte plus cher, …. Finissent par conclure que peut être …. supprimer les sous préfecture ce serait possible ….

J’imagine la Creuse perdant sa sous-préfecture …. Est-ce compatible avec l’aménagement souhaitable du territoire .. ? la question se pose pour tous les départements ruraux. Si l'on en juge par les manifestations entrainées par la réduction du nombre de conseils des prud'hommes, il y a fort à parier que la suppression des sous préfectures se fera tout aussi difficilement, les petits commerces des petites villes voyant ainsi partir des consommateurs potentiels.

Pour la fonction publique territoriale, les intervenants conviennent qu'il y a probablement sureffectif entre les communes et les communautés de communes, le fameux millefeuille, MAIS ils observent que le dégraissage du Mammouth est décidé territorialement et que l’Etat n'a strictement AUCUN MOYEN DE L'imposer …

Qui plus est, bien souvent les habitants ne souhaitent pas que des économies soient faites quand on leur pose la question exemple pour l’animation périscolaire ....

Monsieur FILLON, Monsieur JUPPE soyez un peu plus précis dans vos chiffrages s’il vous plait, dîtes-nous OU, COMMENT et POURQUOI vous voulez dégraisser un Mammouth qui d'après les comparatifs européens n'est pas obèse.



78 réactions


  • Etbendidon 26 novembre 2016 17:00

    Il n’y a pas que Juppette et fifi qui doivent préciser mais vous aussi l’auteure car votre article c’est du grand n’importe quoi !
    Avant de dégraisser dans la fonction publique il convient de faire des audits comme dans les sociétés privées afin de réduire les doublons et triplons et les gaspillages incroyables de l’argent du contribuable
    IL FAUT D’ABORD nettoyer la HAUTE FONCTION PUBLIQUE : Fermer l’ENA pendant au moins 3 ans
    Remettre au boulot les hauts fonstionnaires et leurs supprimer leurs avantages (bureaux luxueux, voitures de fonction avec chauffeur, primes etc
    Savez vous que 4 généraux sur 5 sont inemployés mais touchent leur confortable solde ?
    Idem pour les commissaires de police, controleurs généraux et directeurs et sous directeurs (1/3 sont faux macs et intouchables) alors que l’on manque de flics de terrain
    Est-il normal d’être divisonnaire à 42 ans ????
    Idem dans la justice
    Et que dire des 14000 fonctionnaires du minsitère du logement ?
    Et de ceux du minstère de l’agriculture ?
    Et les fonctionnaires hyper payés du conseil économique et social (chauffeur 3500 euros par mois ...etc)
    A t-on besoin de jardiniers à vie dans les collectivités territoriales (municipalités) ne serait-ce pas plus sain de faire des contrats renouvelables ??

    etc etc


    • hunter hunter 26 novembre 2016 17:23

      @Etbendidon

      Vous avez raison, mais ce ne sera pas le haut de la fonction publique qui sera touché, ce seront les petits fonctionnaires, ceux qui ne gagnent pas beaucoup et qui sont bien utiles au public dans l’ensemble !

      Tous les cas que vous évoquez n’ont pas de soucis à se faire : on va continuer à payer pour eux, par contre on va galérer quand on sera malades (hôpital, personnels déjà en burn out), et quand on devra faire une carte-grise de bagnole !

      Les généraux qui branlent rien, les hauts fonctionnaires planqués à droite à gauche, no problemo camarade, les loups ne se mangent pas entre eux !

      Dans l’absolu, je suis raccord total avec vous, mais ce n’est pas ce qui serra mis en place !

      Adishatz

      H/


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 08:51

      @Etbendidon
      L’Europe est une vaste escroquerie !
      Les familles, les jeunes, les femmes avec enfants, ont besoin de revenus stables pour organiser leur vie, emprunter pour acheter leur voiture ou un logement. La précarité dans le privé ou le public ne le permet pas. Or les Traités européens imposent la précarité partout.
      Ne vous étonnez pas si la majorité des Français n’est pas d’accord.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 08:54

      @hunter
      Ceux qui se plaignent des fonctionnaires ne disent jamais rien des 173 milliards de niches fiscales octroyées chaque année aux entreprises....


  • devphil devphil 26 novembre 2016 17:27

    Précision ou pas cela ne change rien.


    Les paroles n’ont aucune valeur pour eux , ils n’ont aucune parole , aucune probité.

    Quand j’entend travailler 39 H , supprimer l’ISF , reculer l’age de la retraite , supprimer 500.000 emplois publics cela permettra de résorber les déficits publics et de créer les conditions pour le plein emploi alros si c’est pas du foutage de gueule .......

    Deux poins dogmatiques pour la droite retour au 39 h et suppression de l’ISF !!!

    On finirait presque par regretter Sarko qui n’a pas voulu ou réussit à le faire.

    2017 sera une année pourrie pour les Français , ce sera un non choix face à des traitres qui se prétendent Gaulliste mais qui œuvre pour le capital au ordres de Bruxelles.

    Que l’on commence par réduire le nombre de politiciens députés , sénateurs , président de commission , président de rapport à la noix.

    Que l’on revoit les indemnités de retraite des députés , sénateurs , ancien maire , ancien président 

    Voyez ce que touche aujourd’hui les anciens présidents , en plus de leur retraite de président et du conseil constitutionnel , ils touchent pour des anciens mandats de maires.

    Voyez ce que coutent leur train de vie , eux et toutes cette clique de parasite d’anciens ministres et autres donneur de leçon sur l’assistanat.

    Les politiciens ont gangréné le système politique , ils ont vendu la France aux banquiers.

    Ce sont des parasites qui coutent très cher et ne rapportent rien à la grandeur de la France.
     
    Sans moi pour cette primaire taxé à 2 € , seul le premier tour m’intéresse ensuite ce sera blanc ou bleu foncé. 
     

    Philippe 



  • air pur air pur 26 novembre 2016 17:32

    La Creuse, comme tous les autres départements Français à une préfecture, Guéret et une ou des sous préfectures, dans ce cas Aubusson. Il est parfaitement possible de supprimer les sous préfectures, comme l’état à supprimé une multitude de services publics comme les perceptions.
    Après c’est le service rendu à la population......ce sera a chacun de choisir son candidat en fonction de son programme.


  • leypanou 26 novembre 2016 17:38

    l’Etat doit au personnel infirmier un nombre considérable d’heures supplémentaires qui ne sont pas rattrapées au mois le mois comme cela se fait dans le privé, faute de personnel de remplacement !  : chez les policiers de base (la BST par exemple), c’est pareil, ce sont des millions d’heures supplémentaires qui ne sont ni payées ni récupérées par manque d’effectifs.


    • carnac carnac 27 novembre 2016 18:07

      @leypanou
      merci de cette information , à nous tous nous couvrons de nombreux secteurs et l’information est de « 1ière » main.


  • Clocel Clocel 26 novembre 2016 17:38

    Quand on pense qu’Erdogan a dû bricoler un putsch pour virer 15000 fonctionnaires...

    Quel con, il va en crever quand il va découvrir la French touch...


  • bonalors 26 novembre 2016 17:50

    a l auteur
    venez travaille dans le prive vous comprendrez, vous n avez absolument aucune idee ce que c est mais alors absolument aucune ...

    il faut aujourd hui sauver notre economie et baisser les taxes pour redonner un peu d air au salarie du prive
    aujourd hui vous semblez absolument pas comprendre mais on meurt, on meurt simplement, mort plus de vie plus de souffle, alors qui va payer vos salaires ou retraites, vous ne realisez absolument pas ... vous ne pouvez pas realiser vous etes dans un autre monde .. vous n avez aucune idee de quoi je parle, vous ne pouvez pas en avoir la moindre idee c est normal,

    Mais le futur proche me donnera raison, je vais mourir plus vite que prevu mais vous aussi tous les deux dans la misere biensur, notre esperance de vie va perdre 10 a 15 ans, il est sur que je vais mourir avant de pouvoir prendre ma retraite


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 09:18

      @bonalors
      Ce ne sont pas les fonctionnaires qui sont responsables, si l’économie se meurt en Europe (et pas seulement en France), mais notre appartenance à la zone euro et les Traités européens.

      C’est le principe même de la construction européenne qui est responsable du marasme. Les économies des 10 pays qui ont gardé leur monnaie nationale se portent bien mieux que ceux qui y sont. Il y a 4 points de chômage en moins.

      Et les pays en dehors de l’ UE & de l’euro encore plus : la Norvège, l’ Islande et la Suisse.


      Pacser ensemble, avec les mêmes lois et une même monnaie des pays qui ont des économies différentes, ne fonctionne jamais. L’euro n’arrange que les entreprises allemandes, le change euro/ dollar est 30 ou 40% plus bas que s’ils avaient gardé le mark..., alors que l’euro est trop fort ^pour les entreprises françaises .
      « L’euro fort pénalise les entreprises françaises »

      Il y a aussi le fait que les PME & PMI sont bien plus imposées que les grandes entreprises. A mon avis, c’est fait exprès pour qu’elles fassent faillite et que les marchés soient récupérés par les grosses entreprises qui « délocalisent » leurs sièges dans des paradis fiscaux.

    • Pere Plexe Pere Plexe 27 novembre 2016 13:15

      @bonalors
      Pour ma part j’ai fait 15 ans dans le privé (métallurgie) dans 2 entreprises.

      Une très grosse puis une PME.
      Ensuite 15 ans dans une EPIC avec un statut de « privé ».
      La vraie différence n’est pas privé/publique mais grosses boites avec CE syndicats CHSCT et petite boite ou tu est seul face au patron et sans aucun avantage

      Alors je vous retourne le compliment : je crois que vous n’avez aucune idée de la réalité sinon une vision caricaturale.
      Pire la casse du service publique annoncée masque la précarisation généralisé à venir dans le privé
      La fin du CDI est annoncé...dans l’indifférence générale ! 


    • carnac carnac 27 novembre 2016 14:07

      @bonalors
      bon .... alors J’ AI TOUTE MA VIE TRAVAILLE DANS LE PRIVE ! ce qui ne m’empêche pas d’écouter France Culture et de vous soumettre un résumé de ce qui s’est dit dans « l’économie en question » afin que vous réagissiez et me parliez de votre quotidien ....


    • Le421 Le421 27 novembre 2016 18:57

      @bonalors
      Une solution... Baisser les charges en supprimant les cotisations de sécurité sociale.
      Par contre, préparez la carte bleue bien remplie si vous allez à l’hôpital, comme au « states ». Pas de problème pour les riches...
      Deuxième solution... Baisser les charges en supprimant les cotisations retraites. Par contre, il faut en même temps ne plus rien verser aux retraités et tout de suite...Pas de probléme pour les riches...
      Troisième solution... Baisser les charges en supprimant les congés payés. Après tout, puisque les gens veulent travailler plus, pourquoi ne pas le faire pendant les vacances.Pas de problème pour les vrais riches, ils ne travaillent pas vraiment...
      Quatrième solution... Passer la TVA à 33%, y compris sur le pain et les nouilles. Pas sur le coca et les hamburgers parce que ça fâcherait les lobbies du sucre et les multinationales concernées. Toujours pas de problème sur le yacht à Bolloré. En plus, des générations de gosses hamburgers/coca devraient crever bien plus vite et cela ferait moins de retraites à payer...
      Penser rapidement à l’euthanasie. En effet, je me demande pourquoi on garde tous ces gens improductifs, handicapés mentaux*, malades incurables, vieillards séniles, culs de jattes et autres...
      Ouais. Je pense qu’Orwell avait vu juste.
      Et les idées à la con ne manquent pas quand les gens deviennent incultes et idiots.

      *Avec la réserve que la consanguinité chez certaines familles aisées devra être prise en compte pour éviter les abus sur une classe élevée de la société.


  • Trelawney Trelawney 26 novembre 2016 18:10

    Encore faut-il que vous nous donniez les bons chiffres. La différence entre le coût des dépenses publiques en l’Allemagne et la France se trouve sur 4 postes : 

    1- La protection sociale avec un écart de 5 milliards d’euro, 
    2 - Les dépenses de santé avec un écart de 1.3 milliards d’euro. 
    3 - L’enseignement où l’écart est de 1.8 milliards d’euro
    4 - Le logements avec un écart de 1.4 milliards d’euro
    Est-ce que les allemands sont moins bien soignés, moins bien éduqués et moins bien logés ? Est-ce que les retraites des allemands sont moindre. Est-ce que la protection sociale est nul en Allemagne ? Ou plutôt est-ce que la différence de niveau de vie entre les deux pays justifie cet écart ?

    Si l’on fait l’historique des dépenses publiques depuis l’année 2000 (date de mise en place des 35 heures), la dépense publique représentait 52 % du PIB en France (1368*0.52 = 711 Me) et 48% en Allemagne (1947*0.48= 934Me). Aujourd’hui la dépense publique représente 57% en France (2800 x 0.57=1596Me) et 44% en Allemagne 3730*0.44=1641). L’écart est passé de 4% à 13 %. Sur 15 ans, l’écart brut entre les dépenses publiques est passé de 223Me à 45Me alors que dans le même temps, l’écart entre les PIB est passé de 579Me à 930Me.
    Vous avez donc un pays qui creuse l’écart économique avec ses pays voisins dont la France et qui dans le même temps réduit sa dépense publique.
    A votre avis qui est le bon élève ?

    L’accroissement des dépenses publiques en France est essentiellement imputable aux administrations de sécurité sociale et aux collectivités locales. Vous aurez beau claironner sur tous les toits que l’on a besoin de nos fonctionnaires, seulement la vérité est difficile à entendre : On n’a plus de quoi les payer.

    Vu la conjoncture, leur demander de passer de 35 à 39 heures payés 37 n’est absolument pas une injustice.
    Entre 2002 et 2007, Sarkozy a supprimé 150 000 fonctionnaire dans l’administration centrale. le programme de Fillon est d’en supprimer autant dans les 3 administrations, c’est à dire l’état, les territoires (régions départements villes) et les administration de santé. Est-ce qu’à l’époque de l’informatique on va remarquer la différence ? 

    Je pense que votre contestation s’apparente à du corporatisme


    • Pere Plexe Pere Plexe 26 novembre 2016 20:30

      @Trelawney
      Vous faites un gros contresens en assimilant le montant des dépenses et le nombre de fonctionnaires

      C’est une partie du coût mais pas le seul !

      Par exemple au niveau des dépenses de santé c’est plus la liberté de prescription des toubibs, la fixation du prix des médicaments et l’incitation des labos à prescrire qui creuse le déficit en France.
      Par ailleurs outre-Rhin c’est l’employeur qui prends en charge le maintien du salaire de l’employé en arrêt maladie. Dans le pays qui semble être le modèle à suivre les toubibs ne peuvent pas pratiquer les dépassements d’honoraires.
      Curieusement Fillon n’aborde aucun de ces points...Surtout il est contre ces solutions soumis qu’il est au lobby des labos et des toubibs !

    • Pere Plexe Pere Plexe 26 novembre 2016 20:37

      une erreur sur le second lien



    • Trelawney Trelawney 27 novembre 2016 06:46

      @Pere Plexe
      Entre l’Allemagne et la France, l’écart brut concernant les dépenses de santé est de 1.3 milliard d’euro. C’est quand même minime par rapport à l’accroissement des dépenses publiques pour la France et leur diminution en Allemagne.


      Concernant les médecins, je vous donne mon avis de « libéral » : A partir du moment ou c’est la sécurité sociale qui paie les médecins et non pas le pas le patient comme on nous le laisse croire, il est totalement anormal que l’on autorise les dépassement d’honoraires

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 09:20

      @Trelawney
      Les arguments de la Droite sont mensongers, le Royaume Uni et le Canada donnés en exemple ont plus de fonctionnaires que la France !


    • Pere Plexe Pere Plexe 27 novembre 2016 12:22

      @Trelawney
      Je me suis concentré sur les dépenses de santé pour montrer :

       qu’elles sont peu corrélés au nombre de fonctionnaires d’une part.
       que Fillon va à l’encontre des solutions allemandes
      Mais il en va de meme sur les principaux postes de dépenses (social éducation..)


    • carnac carnac 27 novembre 2016 14:08

      @Pere Plexe
      Cher Padre , je vous ai retranscris les commentaires faits dans l’émission « l’économie en question » pour vous permettre de compléter les dire des intervenants de cette émission et à juste titre vous soulignez le prix des médicaments en France et les marges iniques des labos ....


    • Trelawney Trelawney 27 novembre 2016 16:01

      @Fifi Brind_acier
      Gouvernement britannique a supprimé 410 000 emplois publics de mai 2010 à décembre 2012 et prévoit de porter ce chiffre à 1 million d’ici 2017. Au Royaume-Uni, les dépenses publiques sont passées de 47,4% du PIB en 2009 à 43,1% cette année, pour atteindre 40,5% en 2018.
      Ces pays se mettent en position pour aborder la mondialisation dans les meilleurs conditions. En France on peut rester comme cela et regarder les trains passer, mais dans 5 ans on remplace les fonctionnaires par des bénévoles s’ils sont d’accord. Pour la petite histoire, depuis l’euro c’est la BCE qui est aux commandes et bien malgrès cela, la Banque de France emploie 13 000 agents, qui coûtent à l’État 1,5 Md€ par an


    • carnac carnac 27 novembre 2016 18:04

      @Trelawney


      comme je vous l’ai dit mon propos était de vous faire réagir à une émission entendue sur France Culture dans laquelle vous en conviendrez peu de chiffres ont été avancés mais simplement des explications sur le fait qu’il est difficile de comparer les différentes « fonctions publiques » des pays européens dans la mesure où souvent les mêmes « biens publics » sont gérés par des organisations très dissemblabes. 

      1/ EXEMPLE  si l’on en croit les intervenants (depuis la fois dernière je me méfie) , les comptes de la protection sociale incluent chez nous les pensions de retraite puisque la retraite est publique financée non par le capital privé mais par les cotisations retraite des actifs d’aujourd’hui . OR d’après ces intervenants ,les pensions de retraite ne figurent pas dans les comptes de la protection sociale de tous les pays européens puisque nombre de pays européens ont une retraite strictement privée ... quid pour l’Allemagne ? cela expliquerait aisément le différentiel ...

      2/  les dépenses de santé comptabilisent chez nous les remboursements de médicaments et il y a de l’abus de la part des grandes sociétés pharmaceutiques autrement dit le privé s’en met plein les poches grâce au financement public. je vous renvoie sur sujet à une émission du France Culture qui traitait de la formation en France du prix du médicament . Il était précisé que ce n’était en aucun cas son COUT de production mais une NEGOCIATION au niveau national avec les autorités de droite et de gauche qui ont eu en main la gestion de la santé publique QUESTION , quel est le système en Allemagne ? les chiffres en eux mêmes ne veulent rien dire si l’on n’a pas les éléments qu’ils représentent. pouvez-vous éclairer nos lecteurs sur ce point ? 

      3/ Pour le logement il s’agit non de leur gestion mais des sommes affectées pour leur améliorations comme les fonds de l’ANAH servant à la mise aux normes du parc PRIVE de logements et les aides affectées au logement social : même question que comprennent en Allemagne les chiffres officiels et où les trouvent-on : pouvez vous nous indiquer la plate forme où l’on peut les consulter ?



    • carnac carnac 27 novembre 2016 18:12

      @Fifi Brind_acier
      Oui Fifi , Et en plus le système médical américain est plus cher et moins efficace que le système français . 


      Par contre, toujours d’après les intervenants de l’ émission , le système du royaume uni serait un peu moins onéreux que le nôtres et cela viendrait du fait que les médecins sont DU PUBLIC . 

      En Grande Bretagne on n’a pas la liberté de choix d’un pratricien privé payé par le public ...

       est-ce bien la la cause de la différence ? 
      Si c’est le cas , les gouvernements de droite comme de gauche ont cédé au lobby des médecins.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 21:39

      @Trelawney
      Le Brexit, c’est le contraire de la mondialisation...
      Vraisemblablement, la GB va remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux. Ce qui mettra fin aux délocalisations. Thérésa May a prévu de réindustrialiser le GB, du jamais vu depuis 30 ans. Ce qui nécessite de mettre fin aux 4 piliers de la mondialisation, la libre circulation des hommes, des capitaux, des services et des marchandises.

       


    • lsga lsga 27 novembre 2016 21:42

      @Fifi Brind_acier
      Le Brexit, c’est le retour à l’ancienne colonisation : celle en mode 1950, qui consiste en une emprise néo-coloniale et bureaucratique du Royaume Unis sur le Common Wealth. 


      Mais bon, pour vous, le bon vieux temps des colonies, ce n’était pas la « vraie » mondialisation hein ? 

    • Trelawney Trelawney 28 novembre 2016 08:18

      @carnac
      Lorsque l’on compare des pays dans la gouvernance respective, on le fait pour en tirer des enseignements pour mieux fonctionner.

      La fonction publique pourrait se comparer au personnel de maison dans un château. Il est nécessaire pour la bonne tenue de la maison. Lorsque l’argent rentre, ce n’est pas gênant d’avoir du personnel en quantité suffisante pour bien vivre dans cette maison. Il n’empêche que ce personnel a un coût qui qui ne peut être financé que s’il y a des rentrés d’argent suffisantes pour le faire. Et si les rentrés d’argent ne sont pas suffisantes, il va falloir trouver des solutions pour limiter ou refinancer cette dépense (le crédit est l’une des solutions, mais ce n’est certainement pas la meilleure).
      Pour ce qui est des retraites, nous fonctionnons depuis 1945 et sans grande modification sur un système par répartitions. C’est à dire qu’actuellement les salariés paient pour les retraités. Ce qui veut dire que si on veut que les salariés soient assurés de toucher une retraite plus tard, il faut que l’état cautionne ce paiement. De plus la répartition veut dire que si on récolte 100 on paie 100 et pas 150. A partir du moment où l’on paie 150, cela devient automatiquement une dépense d’état. Mais les 50 peuvent être payé par les entreprises. Ce qui est le cas pour EDF et dans de nombreux pays.
      Pour la petite histoire Air France a acheté KLM qui a un système de retraite privé. C’est le paiement par Air France, de ces retraites aux anciens salariés KLM qui coule cette société

      Lorsque les retraites sont financés par les entreprises, ce n’est pas une dépense d’état. le fait que cette dépense soit retiré du compte des dépenses publiques est justifié. Ce qui n’est pas la cas de la France.

    • Trelawney Trelawney 28 novembre 2016 08:21

      @Fifi Brind_acier
      Le Breixit n’a pas encore commencé et vouloir mettre fin à a libre circulation des hommes, des capitaux, des services et des marchandises est une utopie, comme vouloir arrêter le vent.La vrai politique est comment adapter notre monde à a libre circulation des hommes, des capitaux, des services et des marchandises. Ceux qui ne sont pas dans cet esprit ne sont que des menteurs ou des illuminés


    • carnac carnac 28 novembre 2016 16:47

      @Trelawney
      Bien d’accord avec vous , on ne peut payer 150 quand on a 100 mais alors il faut que Monsieur FILLON dise la vérité .... compte tenu du chômage les pensions des retraités actuels vont BAISSER, l’avez vous entendu tenir de tels propos , il ne fait QUE retarder l’âge de la retraite alors que tout le monde sait que pour les travaux les plus durs physiquement à 60 ans vous ne pouvez plus travailler EXEMPLE dans les métiers que je connais bien les HOMMES ET FEMMES DE MENAGE qui entretiennent les parties communes des immeubles .... c’était l’essentiel de notre taux d’accidents du travail avec des problèmes de tendons , de colonne vertébrale dès 45 ANS et un taux de prononcé de l’inaptitude à tout poste identique dramatique ...


    • Trelawney Trelawney 28 novembre 2016 19:43

      @carnac
      Vous ne serez pas la dernière à me dire qu’en France il y a des fonctionnaires qui travaillent. Il y en a même qui établissent des recensements et grâce à leur travail on sait exactement combien de personnes sont nés telle année. Donc chaque année on sait combien de retraités seront payés et on peut même faire des estimations pour le futur. En cherchant 30 secondes sur internet je peux vous dire que l’espérance de vie étant de 82.5 ans le retraité qui part à 62 ans touchera sa retraite pendant 20 ans.

      Est-ce que l’on est capable d’anticiper les rentrée d’argent pour payer ces retraites ? non !

      On est en train de se chamailler pour savoir s’il faut ou pas supprimer 500 000 fonctionnaires. Mais si le boulot avait été correctement fait, ces 500 000 personnes n’auraient jamais du être embaucher et par les mutations entre services on aurait réglé le problème

      Lorsque le PS décide des 35H et Martine Aubry écrit la partition, il se passe un point de divergence. C’est à dire un fait provoqué par l’homme et qui a des conséquences fâcheuses qu’on ne sait plus maîtriser. Les 35H n’ont absolument rien apporté à personnes et ont détruit des emplois et affaibli les entreprises. Elles ont aussi considérablement fragilisées l’activité dans la fonction publique. Maintenant les supprimer va créer des désordres et conflits, mais vous verrez Martine Aubry, ni aucun du PS ne montront au créneau pour les défendre. Et en 2018 les 35heures pourront être rangé dans les poubelles de l’histoire

      PS en parlant de Martine : la MEL qu’elle dirigeait à l’époque est mis en examen pour favoitisme dans l’affaire du grand stade. Vous savez les putes que Eiffage payait à DSK pour s’atirer les faveur du PS et s’attribuer le marché du grand stade. Et bien sa sort

    • carnac carnac 29 novembre 2016 10:37

      @Trelawney
      que les 35 heures aient été imposés à la hussarde ...( par une femme en plus) et qu’aucune réflexion sur les modifications d’organisation dans de nombreux établissements tant privés que publics n’ait été sérieusement conduite .... c’est précisément ce que je reproche aux dirigeants de ces établissements .


       qu’on fasse l’inverse en vue de ne plus payer d’heures supplémentaires cela a des conséquences bien plus importantes financièrement pour les ménages que ce que vous imaginez , je pense d’ailleurs en faire le détail dans un prochain abécédaire .... 

      ce sera bien cher payer une décision totalement idéologique puisque l’ocde crédite la france d’un temps de travail POUR UN TEMPS PLEIN contractuel de plus de 35 heures si bien qu’on peut dire que les 35 heures ne se sont JAMAIS mises en place 

      J’ai pu m’en apercevoir à l’occasion des études sur les dossiers prud’homaux : la plupart des contrats étaient à 39 heures par exemple dans le secteur du BTP ce qui est une erreur de gestion puisqu’il vaut mieux y pratiquer la modulation du temps de travail... pour des raisons financières dans l’intérêt de l’entreprise et pratiques puisque les chantiers n’arrivent pas de façon régulière.

      c’est la PREUVE qu’il y a eu un manque total de capacité organisatrice des cadres  et cela on va le faire payer .... essentiellement aux smicards car c’est eux les plus nombreux ... eux qui ont le plus besoin de la contrepartie des heures supplémentaires pour avoir un RESTE A VIVRE DECENT

  • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 26 novembre 2016 18:52
    Il y a 2-3 jours je demandais à l’auteur à quoi servaient les 14.000 fonctionnaires du ministère du logement puisque le logement social est géré par des organismes de droit privé....

    Elle m’a répondu « l’action de l’ANRU » qui au passage est un beau bordel et qui siphonne les fonds du 1% logement

    A l’ANRU 88 personnes plus 700 intervenants dans les délégations territoriales soit moins de 800 personnes. Reste donc à expliquer ce que font 13200 fonctionnaires

    Sur ces 88 la moyenne des 5 rémunérations les plus élevées est de 119.000 euros smiley
    C’est une rémunération de fonctionnaire ou un arrangement entre amis ?

    Il y en a des comme ça dans tous les ministères :

    Que branlent les 30-32000 fonctionnaires du ministère de l’agriculture alors qu’il ne reste plus qu’un million d’exploitation ?

    A quoi servent les 38.000 fonctionnaires du ministère de l’écologie ? Combien de Cabanous parasites parmi eux ?

    A l’hôpital, on manque de médecins et d’infirmières mais pour 100 lits on a presque 2 fois plus d’administratifs et de non-médicaux que dans les cliniques privées ( lire les rapports de la DREES )

    Le ministère de l’éducation nationale est incapable de dire combien il reste de profs sans élèves alors que le rapport Chamard en avait recensé 97000 en 2005

    Etc.. Etc..

    Si on faisait comme dans le privé : dans chaque ministère ou chaque collectivité locale, audit d’organisation mené par un cabinet indépendant et on supprime tout ce qui n’est pas indispensable

    On devrait largement dépasser les 500.000 smiley

    • carnac carnac 27 novembre 2016 18:18

      @Sharpshooter - Snoopy86
      Justement toujours d’après l’émission dont je me fais l’écho , c’est DU CAS PAR CAS ! service par service.


      A l’évidence entre les chiffres annoncés en 2005 que vous citez et ceux de 2016 il y a probablement des différences notables et des améliorations de gestion RH ne serait-ce que par la RGPP qui sont intervenues.

      DONC POUR MOI c’est de la part de la droite un effet d’annonce qui ne sera pas forcément suivi d’effet car le Mammouth de 2005 n’est plus celui de 2016 où alors il faut supposer que la RGPP de Sarkosy n’a pas fonctionné . 

    • lsga lsga 27 novembre 2016 21:49

      @Fifi Brind_acier
      Les hauts fonctionnaires, au 20ème siècle, c’étaient ceux qui étaient souverains à la place des autres. En France, c’étaient ceux qui prenaient les décisions à la place des français. Aujourd’hui, à l’image du Haut Fonctionnaire Asselineau, ils se font doubler par la nouvelle bureaucratie bancaire et européenne (beaucoup plus performante qu’eux). Résultat : ils pleurent, et demandent au peuple français de reprendre sa souveraineté en leur donnant à nouveau les pleins pouvoirs. 


  • lloreen 26 novembre 2016 20:42

    Il faut rendre à Rothschild ce qui appartient à Rothschild : la dette.
    Le monde ne s’en portera que mieux.
    https://bestofactus.wordpress.com/2013/02/21/dette-rendons-a-rothschild-ce-qui-appartient-a-rothschild/


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 08:39

    Sait-on jamais, l’auteur va peut-être finir par découvrir au bout de 70 ans de construction européenne, que les décisions économiques ne sont pas prises en France, mais par la Commission européenne...


    Il est interdit aux Gouvernements d’élaborer des politiques intérieures nationales différentes des politiques européennes. Ils doivent donc se conformer aux GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique !
    Ceux qui vous promettent qu’ils feront autre chose, vous prennent pour des truffes...

    C’est la Commission européenne qui décide des politiques économiques pour le 27 pays européens.

    Voici les GOPé version anglaise pour les 27 pays.

    Voici la feuille de route économique pour la France. En plus de la loi Travail, il y a la privatisation de bien publics et la privatisation des services publics, et de la Sécurité sociale..., toussa, toussa, tout le modèle social français va y passer.
    Sauf si nous sortons de l’ UE.

    • carnac carnac 27 novembre 2016 18:21

      @Fifi Brind_acier
      Ce n’est pas totalement exact puiqu’avec les mêmes règles européennes , les différents pays européens n’ont pas la même gestion des biens et services publics et là est tout le problème des comparaisons .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 21:56

      @carnac
      La GB n’est pas dans la zone euro.
      Les pays de la zone euro reçoivent tous ce document chaque année .
      « Mise en oeuvre des grandes orientations des politiques économiques »

      « Les réexamens des dépenses ont mis en évidence la nécessité de gains d’efficience dans l’administration publique. »

      C’est exactement ce qu’explique Fillon.
      Nos politiques n’ont plus besoin d’avoir un cerveau, il leur suffit de recopier....


      C’est la conséquence du Pacte de stabilité et de croissance lié au Traité de Maastricht 1992


    • lsga lsga 27 novembre 2016 21:58

      @Fifi Brind_acier
      donc les partis de droite pro-brexit vont mettre en place une grande politique sociale et une grande politique de grands travaux ???? N’importe quoi fifi, n’importe quoi....


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 novembre 2016 07:54

      @lsga
      Vos employeurs sont si inquiets de la progression de l’ UPR , qu’ils financent un troll spécial anti UPR ?


    • lsga lsga 28 novembre 2016 08:56

      @Fifi Brind_acier

      Tu prétends sérieusement que les partis probrexit vont instaurer au Royaume Uni une politique sociale et de grand travaux ?

      Faut arrêter le LSD fifi....


    • carnac carnac 28 novembre 2016 16:51

      @Fifi Brind_acier
      Tout ne peut être la faute de l’Europe .... aujourd’hui si les français votent pour un autre projet que celui de Monsieur FILLON , l’Europe n’y pourra pas grand chose ... 


  • cevennevive cevennevive 27 novembre 2016 10:03

    Bonjour,


    Je le répète et j’y tiens : il faut supprimer ces emplois de fonctionnaires dans la fonction publique territoriale.

    Savez-vous qu’à fin 2013, ils étaient 1 951 000 fonctionnaires dont 1 500 000 dans le secteur communal ?

    A-t-on absolument besoin d’un « fonctionnaire » communal qui s’appuie sur le manche de sa pelle ou qui surveille les cimetières, tout en demandant un indice d’avancement tous les deux ans, et que personne, je dis bien personne, ne peut licencier ?

    Là, vous les avez les 500 000 fonctionnaires.

    J’ajoute, pour que tout soit clair, que je ne vote ni pour Fillon, ni pour Juppé.


    • JL JL 27 novembre 2016 10:13

      @cevennevive
       

       Combien coûte un emploi fonctionnaire comparé à un emploi CICE ? 
       
       30 ? 40 ? 50 fois moins ?
       
       Ne vous laissez pas endormir par les sirènes libérales qui bouffent tous les impôts qu’elles ne paient plus depuis belle lurette.

    • carnac carnac 27 novembre 2016 14:12

      @cevennevive
      Un certain nombre d’emplois territoriaux sont créés par les notables pour résoudre .... un problème social notamment dans les bassins d’emplois où il y a peu de travail. En tous cas la décision de supprimer ces emplois n’appartient pas à l’Etat. Donc difficile pour Fillon et Juppé de dégraisser le Mammouth de ce coté là .... 


    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 11:57

      @JL
      « 30,40,50 fois moins !!! »

      ...Dans la série « les élucubrations » de JL, nous avons là encore une belle perle !!!

      Aucun chiffre précis, aucun comparatif, aucune référence... Enfin c’est comme d’habitude, commentaire sans intérêt...mais ça le fait mousser le bougre !!! Il se paluche devant son écran en se faisant passer pour l’érudit incontesté d’Agoravox
      Ho non Mage JL ! Vous vous trompez c’est au moins 100 fois moins !!!
      Pfff quel rigolo celui-ci, il nous fera tjrs rire. Quelle misère intellectuelle...


    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 12:06

      @Armelle
      Et si notre Mage JL se documentait un peu plus, il aurait sans doute minimisé ses chiffres ubuesques et fantaisistes au seul constat d’un retour massif de ces fonds dans les caisses des services publics faisant travailler les entreprises qui ont bénéficié du CICE, en exigeant des tarifs à la baisse (sinon pas de commande)... Un joli documentaire qui dévoile les dessous d’une politique clientéliste et d’une hypocrisie à vomir...
      Ignare, donc normal qu’il ne sorte que des inepties !!!


    • JL JL 28 novembre 2016 12:14

      @Armelle
       

      ’’aucun comparatif, aucune référence.’’
       
      un emploi CICE coûte 1 million d’euros. Combien à votre avis coûte un emploi fonctionnaire ?
       
       ’’retour massif de ces fonds dans les caisses des services publics faisant travailler les entreprises qui ont bénéficié du CICE’’
       
       Oui, en effet, à l’évasion fiscale près ! 
       
       Ceci dit, vous croyez que l’argent des fonctionnaires il va où ?
       
       pfff ! 
       
       ’’érudit incontesté d’Agoravox ... mage JL’’ ? Vous me faites bien trop donneur. Je me prenais pour un moucheron, comme Fergus !
       
       smiley

    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 14:01

      @JL
      A qui la faute ?
      Quand des abrutis d’énarques imaginent que c’est en faisant un chèque aux entreprises que celle-ci vont embaucher, et que le peuple débile, croit en ces niaiseries d’attardé mental, c’est sûr que l’on peut se questionner sur l’avenir de la France !!!
      C’est là à quel point on peut observer l’ignorance abyssale des gens quant aux problématiques des entreprises !!! 
      C’est du grand n’importe quoi !!!
      Et puis cet argument aussi puérile qu’est celui de l’évasion fiscale est décidément à se rouler par terre !!! Déjà, si vous n’avez pas encore compris que c’est l’invasion fiscale qui la créée, c’est que l’objectivité vous fait cruellement défaut et quand bien même JL, pourquoi est-il aussi facile de la pratiquer ? Vous voulez bien m’expliquer cela ? Pour ma part il m’en a coûté juste 2000 euros pour avoir une adresse postale et une résidence bancaire au Belyse, qui abrite ma « petite » société commerciale pratiquant la vente de biens sur internet. ça ne vous choque pas que les dispositions législatives permettent cela au citoyen ? Et si elles le permettent, n’est ce pas aussi pour aller dans le sens de ceux qui les font ?
      Ne pas prendre en compte la nature humaine dans la gestion d’une société relève de la niaiserie, et que de vouloir à travers une politique, imposer des pratiques qui vont aussi à l’encontre de la nature est voué à l’échec, l’histoire nous l’a suffisamment mis en évidence.

      Il faut je crois « accompagner » et non « aller contre », comme avec ses enfants
      La liberté est le propre de l’homme, mais nous avons la sale manie de vouloir le contraindre constamment quitte à le rendre soumis, ce n’est pas dans cette soupe qu’on fabriquera de la pertinence
      Et puis rappelez-vous ;
      « Un peuple qui est prêt à sacrifier sa liberté pour sa sécurité (financière inclue) ne mérite ni l’une, ni l’autre et fini par perdre les deux »
      Notre société, depuis des lustres, ne fabrique que des irresponsables, tout justes bons à obéïr aux ordres de la kommandantur, c’est tellement plus facile à mener !!! Il ne faut pas de gens trop intelligents, ni riches d’ailleurs, c’est un risque pour le pouvoir, d’où sans doute la destruction de notre institution éducative qu’est devenue une véritable poubelle

      Quand à votre l’argument récurrent que vous nous ressassez à longueur d’articles, indiquant que le salaire des fonctionnaires revient dans le circuit ! Ben évidemment banane qu’il revient mais sans créer aucune valeur marchande, par conséquent quoi de plus normal que de vouloir ajuster les effectifs aux besoins réels, c’est juste du bon sens.


    • JL JL 28 novembre 2016 14:41

      @Armelle
       



       si pour vous les fonctionnaires ne créent aucune richesse, si pour vous une infirmière est inutile à la société quand elle travaille à l’hôpital mais pas quand elle exerce dans le privé, alors vous êtes encore plus con que je ne l’imaginais.
       
       ’’Ajuster les effectifs aux besoins réels, c’est juste du bon sens.’’ ? Et c’est vous qui allez embaucher les chômeurs ? Aucun discours sur le trop plein de fonctionnaire ne peut être recevable aussi longtemps que le nombre de demandeurs d’emploi sera déraisonnable.
       
       Le Medef pourrait critiquer la Fonction publique si et seulement si nous étions en situation de pleine emploi. Dans la cas actuel de chômage démesuré il n’a aucune leçon d’employabilité à donner au gouvernement ; et le gouvernement faillit à sa mission et trahit le peuple quand il écoute les avis intéressés et débiles du Medef.

    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 15:22

      @JL
      Si vous compreniez un peu mieux ce qu’on vous dit, vous auriez aussi vite décelé que jamais et en aucun cas je n’ai visé les effectifs de la santé, de la sécurité et de l’enseignement à travers mes critiques
      L’argument facile consistant à prendre le cas des infirmières et autres professions de la santé est « petit »
      Alors puisque vous argumentez avec celui-ci, moi j’argumenterai avec celui de la préfecture !!!
      Là où un bon tiers (je fais comme vous ; des chiffres à la va vite) pourrait être supprimé, et dans ce cas si vous insistiez à nous rabâcher vos inepties de création de richesse, vous représenteriez pour moi la parfaite différence entre votre culture (qui déjà est bien pauvre) et votre intelligence, laquelle ne semble pas vous encombrer
      Alors allez-y avec les insultes comme vous la faites, on sais bien qu’elles constituent le derniers recours face au manque manifeste d’argumentation !!!
      Pauvre garçon...

      Et la meilleure est encore celle-ci ;
      ’’Ajuster les effectifs aux besoins réels, c’est juste du bon sens.’’ ? Et c’est vous qui allez embaucher les chômeurs ?" car encore une fois si vous étiez un peu plus perspicace et intelligent donc, vous vous seriez renseigné sur mon cas et par conséquent, sauriez que je suis contre le statut de salarié !!!Donc pour moi de telles questions ne se posent pas
      Décidément... !!! Vous n’avez sur vous pas une once de la pertinence que vous pensez avoir dans votre infinie prétention
      Mais bon on le sait, la prétention est la première caractéristique des gens bêtes, c’est à cela qu’on les reconnait


    • Trelawney Trelawney 28 novembre 2016 16:09

      @carnac
      En tous cas la décision de supprimer ces emplois n’appartient pas à l’Etat. Donc difficile pour Fillon et Juppé de dégraisser le Mammouth de ce coté là .... 

      Pour le transfert de compétences, l’état finance certaines actions dans les collectivités. Si l’état soumet cette dotation à un ratio nombre de fonctionnaires/nombres d’habitants, je connais beaucoup de contrat qui ne seront pas renouvelés et ça sera trés rapide

    • carnac carnac 28 novembre 2016 16:54

      @Fifi Brind_acier
      Je suis bien de votre avis le CICE tel qu’il a été organisé est bien plus onéreux que les emplois « sociaux » .... SAUF que le rapport de force entre FILLON et la gauche est plutôt en faveur du premier .... il faudrait pouvoir y remédier.


    • JL JL 28 novembre 2016 17:21

      @Armelle
       

      ’’Vous n’avez sur vous pas une once de la pertinence que vous pensez avoir dans votre infinie prétention’’ Pfiou ! Je suis sidéré par votre capacité à lire dans mes pensées ! Dommage que vous ne sachiez pas lire.
       
       Si vous saviez lire, vous comprendriez que cette phrase que vous avez écrite, je cite : ’’on sait bien que les insultes constituent le derniers recours face au manque manifeste d’argumentation’’  quand on la lit vite, s’adresse principalement à vous-même étant donné que de nous deux, l’insulteur c’est clairement vous. 
       
       Non seulement vous ne savez pas lire, mais vous ne savez pas écrire. Oui, je sais, ceci explique cela. Vous ne savez pas écrire puisque votre phrase signifie littéralement que, face à un interlocuteur qui n’a pas d’arguments, l’insulte est le dernier recours ! Pfff ! Quelle bêtise !

  • cevennevive cevennevive 27 novembre 2016 10:07

    J’ajoute, pour Fifi, que ce n’est pas la commission européenne qui a installé cette pléthore de fonctionnaires dont beaucoup de servent à rien qu’à occuper un fauteuil, se servir d’une brouette ou même de matériel très sophistiqué pour porter deux pelles et un panneau routier nous prévenant de travaux interminables et souvent inutiles.



    • cevennevive cevennevive 27 novembre 2016 11:16

      @zardoz69, bonjour,


      Oh oui, j’en ai rencontré, et pas seulement à la tête des services culturels dune mairie...

      J’ai un peu résumé et vous pensez que j’ai cantonné mon commentaire aux employés municipaux. Mais j’y mets aussi tout ce qui est autour, qui « commande », qui « écrit » qui lit des circulaires et qui ne les comprends que partiellement.

      Croyez-moi, je sais de quoi je parle, j’ai vécu un certain temps de ma vie au sein d’un conseil municipal, d’un SIVOM, etc, en bénévole bien entendu.

      Tout ce qui « gravite » autour d’une mairie, quelle que soit son importance peut aisément être divisé par deux sans que les services aient à en souffrir.

      Dans les cliniques privées (que je connais bien aussi), les services sont passés, dans les années 1990 au privé. Lingerie, cuisine, ménage, etc.

      Quant au « hauts fonctionnaires » je ne sais vraiment pas à quoi ils peuvent servir. Peut-être à garder leurs prérogatives et celles de leurs pairs ?

      Cordialement.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 novembre 2016 22:15

      @cevennevive
      Vous avez en partie raison en ce qui concerne la fonction publique territoriale, il s’agit souvent de résoudre des cas sociaux ou du clientélisme. C’est ce qui arrive dans tous les pays latins, la corruption est bien mieux tolérée que dans les pays nordiques de religion protestante, très à cheval sur l’usage qui est fait de l’argent public... Tricher aux impôts est aussi un sport national dans bien des pays latins, alors que toutes les déclarations fiscales sont consultables dans les pays nordiques, y compris celles des élus.


      Ceci étant dit, la privatisation des services publics nationaux, hospitaliers, et de la Sécurité sociale est bien dans les tuyaux de la Commission européenne ...Or, diminuer drastiquement la part des financements publics, quand il est impossible de dévaluer la monnaie, ne peut mener qu’à une récession économique.

      Et pas du tout à des créations d’emplois, ni à rebooster la compétitivité des entreprises.
      Tous les économistes le savent ! Le but n’est donc pas de créer des emplois mais de détruire les acquis sociaux.
      C’est pour cela que l’ UE et l’euro ont été mis en place : pour faire des politiques réactionnaires.
      C’est l’heure de serrer les rangs et pas d’opposer les catégories de salariés !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 28 novembre 2016 08:30

      @cevennevive
      L’Union européenne intervient bien au niveau territorial, mais pas comme vous le pensez...

      La mondialisation préfère de loin qu’il n’y ait plus d’États Nations, toujours capables de légiférer contre la finance et les multinationales. Avec tout le mal qu’ils se sont donné pour « déréguler » tout ce qui limitait leurs pouvoirs, la mondialisation transnationale veut en finir avec les Etats Nations, ils doivent disparaître


      Diviser pour mieux régner est la devise. Cela se traduit par des euro-régions, de la taille des Comtés américains, qui seront à terme, s’ils y arrivent, directement dirigées par Bruxelles. Les communes seront regroupées et les départements supprimés.
      Les euro-régions et le redécoupage territorial.

      Il suffira de donner aux euro-régions le droit de légiférer, et il en sera fini de la France, telle que nous la connaissons.
      De ce point de vue, les Collectivités territoriales sont très utiles ! Ce sont elles qui auront le pouvoir.
      Voilà une carte prévisionnelle de l’ Europe quand les Etats Nations auront été supprimés

  • agent ananas agent ananas 27 novembre 2016 14:57

    500 000 fonctionnaires à supprimer ?
    Euh, commençons par la police...


  • jef88 jef88 27 novembre 2016 19:28

    LA PAPERASSE ! ! ! ! !
    LA PAPERASSE ! ! ! ! !
    LA PAPERASSE ! ! ! ! !
    LA PAPERASSE ! ! ! ! !

    Notre pays crève sous la paperasse .....
    Combien coutent, dans un hôpital les services médicaux et combien les services administratifs ?
    Quelle part des cotisations à la sécu est utilisée pour payer les administratifs ?
    Quelle part des impôts passe dans l’administration ?
    Et l’on pourrait multiplier les exemples ............
    De plus c’est la même chose dans les entreprises privées le pourcentage de charge administrative a au moins triplé en 50 ans.... Dans une industrie manufacturière, la paperasse coute autant que la d’œuvre et les matières premières .....
    Cette maladie a été contractée à partir de 1985 environ .
    L’objectif premier a été atteint : faire crever les petites boites mais les grosses pour gonfler les marges et éviter les charges paperassières ont délocalisé  !


  • Armelle Armelle 28 novembre 2016 11:33

    @ Carnac bonjour

    "en réalité, le nombre de fonctionnaires rapporté au nombre d’habitants est tout à fait comparable en France à la moyenne européenne« 

    Désolée mais c’est faux

    France 5.6 M pour 65 M hab  ---> 8.6%
    Allemagne 4.9 M pour 80 M hab ---> 6.1%
    Espagne 2.5 M pour 47 M hab ---> 5.3%
    Italie 3.4 M pour 60 M hab ---> 5.6%

    Déjà, il faut comparer ce qui est comparable en terme de pays !!! Et puis l’efficacité, qu’en fait on ?

    Car, ne se focaliser QUE sur le nombre de fonctionnaires par habitants est absurde !!!
    Le taux d’efficience me semblerait être un baromètre bien plus efficace !!! Et sur ce point nous n’avons évidemment pas de chiffre (et pour cause), en revanche les résultats sont là ;
    -Pisa nous classe bon dernier de l’OCDE pour l’enseignement
    -Les services administratifs en tout genre sont d’une redoutable efficacité. Ex ; 28 jours pour obtenir un passeport !!! Une paperasserie hallucinante là où le citoyen le plus perdu, dans le fin fond des campagnes optimise avec internet ( c’est mon cas en ce moment avec ma réclamation quant à ma taxe d’habitation, obligation d’un courrier avec justificatifs »papier« pour traiter ma demande !!!). On se croirait au début du siècle...
    -La semaine dernière, 3 jours ont été nécessaires à 5 agents pour retirer les amas de feuilles dans ma rue !!! (mais on comprend quand on observe les scènes qui, je vous assure font plus penser à une parodie qu’autre chose...)
    Les effectifs augmentent, augmentent, mais paradoxalement, nous n’avons pas le sentiment d’un meilleur service pour autant !!!
    Ha si Carnac, je dois l’avouer, un ministère est super efficace, il est d’ailleurs le seul, c’est Bercy...

    Que de ne pas avouer qu’une réorganisation est nécessaire dans ce salariat décrié, n’est pas l’aider sur le long terme, et une réputation ne naît pas de nul part, qu’elle soit bonne ou mauvaise...Elle est souvent malheureusement ou heureusement fondée !!! Dommage pour ceux qui font leur boulot bien et consciencieusement car c’est, je pense, une majorité.
    Dans le privé existent les mêmes, à la différence près qu’il ne restent pas bien longtemps...
    Pendant une quinzaine d’années j’ai travaillé en tant que prestataire dans de multiples ministères, alors on peut bien me raconter ce qu’on veut, me mettre n’importe quel chiffre sous les yeux, ce que j’ai vu, entendu et constaté me suffit pour être convaincue, peu importe ce que disent les »gens« , les »on dit" vous savez !!! et surtout ici ! Moi je ne crois qu’en ce que je vois...

    Bonne journée


    • cevennevive cevennevive 28 novembre 2016 11:59

      @Armelle, bonjour,


      Votre commentaire coule comme du miel sur les miens, ci-dessus. J’ai eu l’impression de ne pas être comprise.

      Les chiffres, les pourcentages contre l’efficience ! Pourtant, il n’est pas un citoyen qui n’ait vu des « fonctionnaires territoriaux » tourner en rond, donner des ordres contradictoires ou même gaspiller beaucoup d’argent public...

      Merci !

    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 13:01

      @cevennevive
      Bonjour Cevennevive,
      Rassurez-vous, ce n’est pas une question d’être comprise ou non ! C’est juste une question d’honnêteté intellectuelle, la leur n’intègrant pas la « remise en question » ou le « méa culpa »
      Et ce qui est assez éloquent finalement, c’est le manque de lucidité des gens qui vous ne comprennent pas, car imaginer ne pas être dans l’obligation de revoir la masse salariale de la fonction publique est totalement irresponsable. Depuis 40 ans, sont votés systématiquement des budgets déficitaires sans UNE FOIS se poser la question d économie d’échelle. Et c’est encore plus irresponsable quand on sait pertinemment que nous endettons nos enfants, alors non satisfaits de ne leur laisser qu’une poubelle, nous rajouterons en plus une dette abyssale que nous creusons chaque année davantage, mais cela ces gens s’en fiche totalement...Après moi le déluge. Et comme ils sont persuadés (bêtement d’ailleurs) que l’on peut continuer à saccager le secteur marchand (qui financent leurs salaires) qui n’importe qui l’aura constaté, est aujourd’hui à l’agonie, ils restent alors dans leurs croyances puériles et absurdes, n’ayant comme références que les 40 entreprises du CAC qui ne représentent qu’une poussière sur les 1.2 millions d’entreprises en France. Ha si ! et puis stigmatiser des gens comme Arnaud, qui représente 1/65000000 de la population du pays. Quelle farce !!!
      Peuvent t-ils une fois dans leur vie regarder ceux qui ont moins qu’eux !?!?
      L’égoïsme a de beaux jours devant lui... mais ça vote à gauche !!! vous savez ça fait « bien » de voter à gauche, ça donne donne bonne mine à ces frustrés de la vie n’ayant que d’autres passion que de jalouser son voisin qui a plus que lui...
      Cette politique hypocrite et clientéliste qui ne se plaît qu’à entretenir un clivage gauche/droite ne veut plus rien dire, qui divise, et que voir depuis qqes jours autant d’articles sur la victoire de Fillon et surtout leur contenu fait que nous ne sommes pas sortis de l’auberge
      Pauvre monde, cette misère intellectuelle est pire que celle que l’on voit dans la rue car la première engendre la deuxième...


    • carnac carnac 28 novembre 2016 17:00

      @Armelle
      Vous relevez justement que les observations que vous avez faites se sont étalées sur 15 ans donc certains de vos constats ne sont plus d’actualité , qu’on ait toujours une marge de progression, ce n’est pas moi qui vous contredirait mais qu’on annonce - 500 000 fonctionnaires sans dire où quand et comment on s’y prend c’est un effet d’annonce et pas un programme crédible.


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 28 novembre 2016 12:59

    Commentaire supprimé, le fonctionnariat réagit par la censure.


    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 16:00

      @Gilles Mérivac
      Oui c’est tellement facile !!!
      Ils sont au bord de la crise de nerf depuis hier soir, rendez-vous compte ! Passer de 6.5 à 6 millions, c’est pour chacun faire 10% de temps en plus, quelle horreur !!!!
      Je précise pour JL, je parle de l’administration d’état !!!!! car jamais personne ne cible en exemples ces effectifs que sont les personnels de santé et qu’il ose prend en otage pour tenter d’argumenter ses inepties profondes !!!
      Déjà qu’il est un exploit de répartir un boulot de 10h sur 35h de présence , alors imaginez sur 39h !!! Et peut être s’apercevra t-on qu’il n’y a que des heures à répartir et aucun travail à répartir...
      Ma voisine qui est absente de son poste depuis plus de 6 mois n’est pas remplacée, c’est dire la surcharge !!!
      Les prochains mois promettent du monde sur le pavé !!! mais bon il n’y a pas de soucis, les fonctionnaires en grèves finalement ça ne gêne pas grand monde, la vie continue, les entreprises continuent et le commerce continue...Et qu’ils fassent grève aussi à Bercy, ça nous fera des vacances !!!
      On le dit, la nature a horreur du vide, à terme elle le comble systématiquement, mais elle supprime aussi ce qui ne sert à rien, nous y sommes...


    • carnac carnac 28 novembre 2016 17:13

      @Armelle
      Dommage de favoriser la radicalisation et de ne pas accepter de regarder en détail les propositions faites en cette période de campagne présidentielle .... vous savez on a forcément une vue des choses biaisée par la situation qui est la nôtre à un moment donné DONC c’est aussi pour clarifier mes propres idées que je sollicite les vôtres .... pourquoi ne pas tenir compte du fonctionnement chaotique de la la RGPP pour faire une proposition plus crédible qu’un effet d’annonce ... Monsieur Fillon est passé de - 600 000 à -500 000 ... rester « droit dans ses bottes » en mettant tout le monde dans la rue n’est pas une solution , à moins que l’on veuille ensuite un chaos gouvernemental tel qu’on le voit en Grande Bretagne avec le brexit. C’est aller vers le passé et non le futur que de dresser les français les uns contre les autres.


    • Armelle Armelle 28 novembre 2016 18:11

      @carnac
      « C’est aller vers le passé et non le futur que de dresser les français les uns contre les autres. »

      A qui le dites vous !
      Et quand on voit les disparités entre public et privé ne serait ce que sur le calcul de retraite et l’emploi inconditionnel ?!?! Si cela ne s’appelle pas dresser les uns contres les autres ? dans un pays où l’on prétend observer l’égalité (qui déjà est absurde car seule l’équité n’a de sens), comment voulez-vous que gens s’entendent ? Surtout quand on constate qu’un gouvernement socialiste a créé un ministère de « l’égalité réelle », si ce n’était pas dans un contexte aussi grave, on poufferait de rire tant c’est idiot, inconvenant et démagogique !

      Et ne me rétorquez pas comme certains le font « et bien rien ne vous empêche d’être fonctionnaire !!! » car on ne peut avoir 40 millions de fonctionnaires !!! ou alors il faut instaurer un bon capitalisme d’état, qui n’est autre que le communisme avec ses 100 millions de morts dans toute son histoire...

      Pour ma part j’ai été fonctionnaire, pdt peu de temps, car je considère que ce n’est pas une fin en soi, ce devrait être une fonction (pour seulement l’administration d’état) auquel chaque citoyen devrait avoir droit après et seulement après 20 ans au moins d’activité dans le privé, et à considérer comme une obligation républicaine !!! et non comme un métier totalement déconnecté de l’économie de marché dont 5 millions de chômeurs paient les frais. Et rien que pour cette raison, aucun argument n’est défendable, aucun ! Nous vivons tous dans la même société, là ou personne n’a plus de valeur qu’un autre et où rien, absolument rien ne justifie qu’une partie de la population soient traitée de façon différente des autres.
      Et à échanger dans le cadre de mon activité avec une multitudes de gens de tous bords, ce phénomène revient systématiquement dans le discours.
      Alors ne vous étonnez pas si le discours de Fillon a plu... Ce n’est qu’un retour logique, surtout dans le cadre d’une crise qui ne fait que durer et laisse dans cesse les même sur le carreau
      Et c’est dommage qu’un personnage en vienne à des propositions drastiques alors que faire les choses en douceur depuis longtemps aurait été judicieux...
      Quand on tire trop sur corde, celle-ci finit par casser 


  • carnac carnac 28 novembre 2016 17:30

    Il y a aussi un élément qui n’a pas été abordé ce me semble dans les commentaires : l’accès au GRAAL du statut de fonctionnaire est le résultat pour chaque fonctionnaire du passage d’un concours  : je vous invite à vous renseigner auprès des jeunes qui aujourd’hui préparent ces concours pour connaître les programmes à réviser et savoir combien il y a de candidats pour une place ..... le niveau de participation à cet exercice est ahurissant ... c’est dire la désespérance de notre jeunesse auquel le CICE n’a pas donné de nouvelles opportunités d’emplois (où est le million d’emploi annoncé par mr Gattaz ?) . Autre particularité des concours de la fonction publique l’anonymat .... des copies ? à quand dans le privé l’anonymat du CV


Réagir