mardi 14 novembre - par France Républicaine et Souverainiste

69% des salariés français se dopent et se droguent : l’enfer du monde du travail hexagonal...

Le quotidien sud-ouest publie ce 11 novembre 2017 une étude sur la souffrance au travail de nos compatriotes :

http://www.sudouest.fr/2017/11/11/quand-le-travail-pousse-au-dopage-69-des-francais-sont-concernes-3939540-5458.phph

Pour résumer, 69% des 29 millions de salariés du pays des droits de l'homme se dopent, picolent ou consomment des psychotropes pour oublier et digérer leurs conditions de travail. Un record dans l'OCDE. Une situation jugée catastrophique dans un pays où la productivité-horaire est une des plus élevée du monde. Marie Pezé, une psychologue spécialisée en la matière rappelle les ravages de l'alcool et du cannabis parmi les salariés français...

Qui peut s'étonner de cette donne ? Dans un pays où "les gens ne se respectent plus" (adage qui revient souvent lors des conversations de rue), où le patronat a toujours eu un coup de retard depuis la révolution industrielle (Ford associait ses ouvriers à la production quand Renault les considérait comme de la viande), où mérite et intelligence ne sont plus reconnus, où l'égocentrisme est de mise, il est difficile de s'épanouir au sein d'une "équipe" de collègues et de cadres, avec lesquels on ne partage plus rien.

Plus de patriotisme, de morale chrétienne, de syndicalisme ouvrier, de liens collectifs, juste un repli sur soi sur fond de désindustrialisation et de délocalisations. Un capitalisme intégral, sans âme, pour une population davantage touchée par l'égoïsme et le repli sur soi qu'ailleurs. Bonjour, du coup, les relations sur le lieu de travail, un calvaire quand les gens ne se supportent plus. Harcèlement moral ou autre (pour les femmes surtout), abus de pouvoir, incompétence de la hiérarchie etc. Mieux vaut rester chez soi avec les minima sociaux que d'aller risquer sa santé mentale sur un lieu de travail.

Qui n'a pas un proche, la quarantaine finissante, cantonné à une pension cotorep après des années d'esclavagisme indemnisé (comme ouvrier-couvreur pour un de mes amis) ? Qui peut finalement blâmer ces femmes qui préférent élever leurs enfants (et tant mieux pour eux !) plutôt que de s'auto-détruire au travail ? Combien de salariés se suicident chaque année (et de... patrons) ?

De plus, tout le monde ne bénéficie pas d'une médecine du travail. Fait incroyable, il n'y en a pas dans l'éducation nationale (!) malgré les risques socio-psychologiques d'un milieu où les plaintes pour harcèlement battent tous les records. En milieu ouvrier, travail au noir et accidents sont le quotidien. Dans le tertiaire, les "DRH" et autres kapos sont formés au harcèlement et à l'exploitation d'autrui...

On comprend que nos médias grand public ne se pressent pas pour reprendre cette information et pour faire de la retape sur le colloque consacré au massacre des salariés français, broyés entre la mondialisation et les mauvaises habitudes locales franchouillardes. Seul fait positif dans cette triste affaire, elle conforte le quidam accusé de "complotisme" ou de "sinistrose" quand il trouve ses concitoyens déprimés et brisés après quelques années de labeur. En absence de liens collectifs, d'une culture commune, d'associations professionnelles dignes de ce nom (et non de syndicats subventionnés de permanents payés pour encadrer les mécontentements), les français se retrouvent livrés à eux-mêmes. Avec le recul de l'âge de la retraite et la fin programmée des 35h, bonjour la casse dans les années à venir. Détail hélas croustillant, ce sont l'égoïsme et le conformisme qui ont empêché les salariés de bloquer tous ensemble le pays au moment des réformes voulues par le MEDEF. Chacun sauve sa peau comme il le peut... Toute la logique du libéralisme économique intégral.

Face à ce fléau, seule l'union fera la force et surtout le retour à une conscience collective. Patriotisme, souverainisme ou socialisme ouvrier, comme pour construire le programme du CNR de 1945, où gaullistes et communistes réussirent à s'unir pour le bien des français. Ce même programme que la mafia libérale entend détruire pour mieux dominer les salariés. A part les trafiquants de drogue, qui peut s'entendre avec le MEDEF et ses comparses ? Vendra-t-on bientôt du captagon pour galvaniser nos troupes salariales ? Vivement la prochaine révolution !

 



62 réactions


  • Buzzcocks 14 novembre 10:50

    Ca ne semble pas un mal français.

    « Dans l’Amérique du XXI° siècle, plusieurs millions d’hommes dans la force de l’âge, ne travaillent pas, ne cherchent pas d’emploi, sont assis devant leurs écrans, défoncés », note Nicholas Eberstadt économiste de Harvard".
    La mortalité des enfants aux USA augmentent pour la première fois depuis 2 siècles, la cause, les femmes sont d eplus en plus défoncées et donc le foetus trinque.

    Après je me méfie de ces sondages.... perso, je bois parfois une bière avec des amis le soir, suis je dans les 69% qui picolent pour oublier leur boulot de merde ?


  • bob14 bob14 14 novembre 10:57

    69%.. ?...y a eu un référendum en France ?


  • francois 14 novembre 11:36

    Trop de canabis dans le SO et voila le résultat.


  • pipiou 14 novembre 11:54

    On est un des pays au monde où la protection sociale est une des meilleurs au Monde et l’auteur nous dit « c’est l’enfer » ! LoL.

    Les Français aiment se plaindre, les Français sont les plus pessimistes au Monde depuis des décennies, et l’auteur met ça sur le dos du coupable qui l’arrange.

    Et quand il nous parle du « ravage du Cannabis » alors là on est mort de rire.


    • eddofr eddofr 14 novembre 12:49

      @pipiou

      Rectification : 

      Nous sommes un des pays qui dépense le plus pour la protection sociale.

      Cela ne veut pas nécessairement dire que notre protection sociale est parmi les meilleures ...

      Si on fait des Ratios entre le volume des dépenses et les résultats obtenus, on doit plutôt être dans les derniers.
      On doit même être derrière les U.S.A.  ... 
      Ils sont pires, mais ils dépensent vraiment beaucoup moins !

    • fouineur 15 novembre 13:01

      @eddofr c’est totalement faux ! Les étasuniens dépensent 17,1% de leur PIB en depenses de santé, contre 11,5% pour les français. Il s’agit de données de la banque mondiale : https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/SH.XPD.TOTL.ZS


    • chantecler chantecler 15 novembre 13:17

      @fouineur
      Ce qui ne veut rien dire : aux USA la médecine est quasi privatisée et très chère .
      Ce qui explique entre autre qu’une bonne partie de la population n’a plus accès aux soins .
      (Voyez les séries comme « Urgence » où en permanence se posent les questions de « rentabilité », de gestion , de fermeture de services et d’hôpitaux .)
      Et encore les contrats de « recherche » passés avec les laboratoires pharmaceutiques...
      Notez que nous n’en sommes plus loin .


    • pipiou 16 novembre 13:14

      @eddofr

      « Cela ne veut pas nécessairement dire que notre protection sociale est parmi les meilleures ... »

      Vous confirmez bien votre pessimisme.
      Renseignez-vous : vous vivez dans un des pays les plus favorables sur ce plan, tout le monde le sait, sauf vous apparemment.

      C’est triste.


  • sweach 14 novembre 13:51

    *Une situation jugée catastrophique dans un pays où la productivité-horaire est une des plus élevée du monde.*

    Ha on est très doué en France car on arrive à travailler 35H sur 45H

    *les « DRH » et autres kapos sont formés au harcèlement et à l’exploitation d’autrui.*
    Ça je peu le confirmer, mais ça se retourne contre eux, car la motivation est le premier moteur de la productivité, vouloir exploiter et harceler c’est se tirer une balle dans le pied.

    *il trouve ses concitoyens déprimés et brisés après quelques années de labeur*
    Il suffi de se pencher sur le fonctionnement du « Compte Professionnel Prévention », normalement ça devrait lutter contre, mais en gros son principe c’est votre employeur qui doit déclarer que vous êtes exposé aux risques ou non et s’il oublie cela n’est pas rétroactif.
    Dans mon cas, nous sommes exposés aux TMS et aux risques chimiques, mais bon vu que l’employeur met à notre disposition des équipements de protection, l’employé n’a droit à aucune reconnaissance du risque qu’il doit supporter (elle est pas belle la vie).
    Vue que c’est l’employeur qui doit déclarer ce que vous faites, rien ne l’empêche de minimiser un peu et de jouer avec les limites qui sont très large, histoire que vous ne soyez pas éligible au compte pénibilité, par exmple vous travaillez en 3x8H mais vous ne faite pas plus de 49 nuits par an.

    Pour ma part j’ai prit l’habitude d’être très ironique et d’envoyer promener des requêtes qui sont vraiment très abusive, ça vaut tout les anti-dépresseurs de la terre.

    • Eric F Eric F 19 novembre 11:20

      @sweach
      « la motivation est le premier moteur de la productivité... »
      Absolument exact, je l’ai constaté dans ma vie professionnelle : dans les années 80 il y avait de larges efforts du management dans le sens motivationnel (initiative, concertation...), puis le productivisme quantitatif a pris le dessus, et l’efficacité *réelle* s’est érodée, nos grands fleurons industriels sont rapidement devenus évanescents.

      « on arrive à travailler 35H sur 45H »
      Oui, c’est le secret de la productivité à la Française, un très grand nombre de travailleurs vont bien au delà de l’horaire théorique : ceux au forfait, dans les petites entreprises, etc.


  • Le421 Le421 14 novembre 18:32

    Finalement, la « Kro », y’a qu’ça d’vrai !!  smiley


  • roby 14 novembre 18:42

    L’individualisme forcené,la consommation à outrance même quand il n’en à pas les moyens, l’égoïsme etc...pour supporter tout cela il a besoin de paradis artificiels

     

    • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 09:15

      @roby 

      il a besoin de paradis artificiels ....

      ou la drogue ou la carte d’adhésion a « en marche » dans les 2 cas c’est le shoot assuré .....

    • roby 15 novembre 10:30

      @zygzornifle
      De toute façons les deux sont toxiques



  • alinea alinea 14 novembre 20:49

    Ils ont pourtant voté Macron. ah, peut-être que ce sont les 31 pour cent restant qui l’ont fait ?


  • RICAURET 14 novembre 22:56

    ON VA VERS « LE MEILLEUR DES MONDES »
    BANDES DE NAZES ILS Y A DES GENS QUI VOUS PRÉVIENNENT ET VOUS NE VOYER QUE LE SUPERFLU 


  • Jean Keim Jean Keim 14 novembre 23:00

    Ce que les hommes s’imposent les uns aux autres est incompréhensible, quand comprendrons-nous que le problème est ce que nous pensons, le maître du jeu, le maître du monde est la pensée, c’est de là qu’il faut partir, toute autre approche serait vaine.


    • lloreen 15 novembre 09:14

      @Jean Keim
      « Ce que les hommes s’imposent les uns aux autres ».

      Ce sont des cerveaux dérangés qui imposent cela à d’autres qu’ils ont mentalement programmés à subir des croyances délirantes.
      Comment imaginer en effet, que certains puissent sérieusement croire que des morceaux de papier colorés munis d’un code binaire aient une quelconque valeur ?
      Comment expliquer autrement que par de la programmation mentale, le fait de croire que des clans de voyous qui s’arrogeant le « droit » de régenter le monde puissent invoquer un « ordre divin », d’autant plus que la divinité est censée être parfaite..., alors que l’état millénaire du monde ressemble davantage à un enfer qu’à un paradis.

      Il y a quand même un moment où il faut voir la réalité en face, comprendre la situation et sortir de sa torpeur. Cette situation ne date pas d’hier ni même d’avant hier. Les racines du mal plongent loin en arrière mais il est possible de suivre le fil rouge qui révèle où se cachent les véritables terroristes : dans des ordres secrets agissant en coulisses au moyen de leurs marionnettes aguichées par l’appât du gain (système de la monnaie fiduciaire et de la dette)qui partagent modestement et temporairement le pouvoir sur les territoires qu’ils rackettent et détruisent par l’intermédiaire de leurs méthodes criminelles (guerres, orchestration de crises, de pénuries, assassinats), vieilles comme le monde.

      L’histoire de la Suisse, l’antre de la Bête (ordre babylonien) est un bon moyen de comprendre comment ces criminels contre l’humanité opèrent sous couverts de subterfuges et de dissimulation.
      Peu savent que c’est en Suisse -et non pas sur le territoire nord-américain que la CIA abrite son quartier général.
      Ce pays l’un des plus criminels au monde présente pourtant une apparence de calme et d’honorabilité. Mais comme chacun sait, les apparences sont souvent trompeuses...


    • Jean Keim Jean Keim 16 novembre 09:20

      @lloreen
      Votre pensée est dotée d’un riche contenu smiley


  • Macondo Macondo 15 novembre 07:49

    Témoignage d’un TNS : « ... bio, exclusivement ! »


  • zygzornifle zygzornifle 15 novembre 09:11

    Les travailleurs Français font parti des plus productifs au monde et le triangle Macron Penicaud Gattaz veut encore presser le citron jusqu’à la peau , qu’attendez vous les mougeons pour sortir de votre enclos et les piétiner au lieu de vous laisser tondre  ? .....


    • lloreen 15 novembre 09:26

      @zygzornifle
      « qu’attendez vous les mougeons pour sortir de votre enclos et les piétiner au lieu de vous laisser tondre ? ..... »

      Un mouton suit un berger.Cette image de programmation mentale est imprimée dans de nombreux cerveaux par le biais de fausses croyances destinées à obtenir la passivité et la soumission à des détraqués mentaux.201
      Cette programmation se fait par le biais de (fausses) croyances du « Bon Pasteur », « protégeant son peuple » faisant en sorte que les gens sont mentalement programmés à attendre un chef.
      Il n’y a qu’à voir l’état hypnotique des allemands (dès la jeunesse) obtenu par la programmation millénaire des occidentaux à suivre le « Bon Pasteur ».
      On voit ce que cette « Bonté » a apporté:la ruine et la destruction...
      C’est une constante dans d’autres religions sous d’autres formes.

      Tant que les gens continueront à gober ces contes à dormir debout où la « Bonté » consiste à détruire les autres, où les « pasteurs » conduisent leur troupeau en directe ligne à l’abattoir maquillé en « prospère cité », les assassins et les escrocs ont encore quelques beaux jours devant eux...


    • Yaurrick Yaurrick 15 novembre 10:40

      @zygzornifle
      La prétendue productivité française n’est que le résultat de l’exclusion des justement moins productifs : les jeunes, les vieux, les moins productifs que le SMIC... Sans compter que sur une année, on est bien loin d’être parmi les meilleurs.


    • aliante 16 novembre 10:23

      @Yaurrick

      très bonne réponse !
      voici d’ailleurs pourquoi les gens de +45 ans sont relégués au chômage de longue durée


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 15 novembre 09:43

    Bonjour,
    .
    « En absence de liens collectifs, d’une culture commune, d’associations professionnelles dignes de ce nom (et non de syndicats subventionnés de permanents payés pour encadrer les mécontentements), les français se retrouvent livrés à eux-mêmes. »
    .
    Le français savent t-ils qu’ils sont trahis par leur représentants dirigeants des syndicats, trahis par toutes les syndicats sans exception aucune ?
    .
    Jean Luc Touly & Roger Lenglet
    - Corruption syndicats
    https://www.youtube.com/watch?v=bZTgf16Fxmw
    .


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 15 novembre 09:52

    Nous connaissons le calvaire de la populace de France outrageusement soumise au régime de l’Elysée de l’Apocalypse, mais contrairement aux intellectuels, aux scientifiques, aux historiens à l’esprit hexagonal, nous avons expliqué et proposé les meilleures solutions qui éviteront la déchéance et le chaos ! 


    Le zigoto MACRON s’agite trop depuis qui’il a été l’élu de l’Empire de l’Apocalypse, il a réussi à mettre à plat ventre la population française à coups « d’ordonnances » prouvant ainsi la grande lâcheté de cette populace qui brille juste devant les les indigènes du Monde crédule ! 

    Macron espère combler la crevasse des Bermudes entre l’Hexagone Nazi et les Banlieues indigènes juste en s’y rendant sur place et en faisant des promesses perfides, la France ne veut pas surmonter son orgueil et son égoïsme...

    La désinformation que conduit la France ne résoudra pas la crise, elle ne sera pas non plus au profit de la populace française ni celle des pays européens, elle conduira au chaos !



    • Pain Pain 19 novembre 19:15

      @Mohammed MADJOUR


      Bonjour,

      POPULACE TOI MEME !

      Toi, moi et celui qui te semble le plus con des commentateur du jour, a reçu trente fois plus d’éducation qu’un serf d’il y a quelques siècle. T’en sais plus, plus vite et de plus de sources contradictoires sur le moindre événement a l’autre bout du monde qu’un souverain antique.

      En plus des bases de l’école publique et des technologie de l’information, ce que t’appelle « populace », as en général fait deux a cinq ans de théorie. Des professionnels spécialisés qui ne sont que quelques % de population a pouvoir véritablement comprendre ce qu’il font dans leur domaine.

      TROUVE UN AUTRE MOT !

      Cordialement.

  • babadjinew babadjinew 15 novembre 10:49

    Tiens un article sur le taf. Cette chose qui malgré des progrès technologiques énormes ne cessent de devenir plus pénible. Étrange PARADOXE tout de même !

    En premier lieu, je réfute complétement l’argument de l’égoïsme et de l’individualisme quant aux raisons de ce mal être général ! A mon sens seul 1% de la population global est à mettre dans cette boite. Pour tous les autres, C’EST LA PEUR qui génère ce carnage.

    PEUR de perdre son emploi. Tout est d’ailleurs organisé pour avoir un volant de chômage d’environ 10% histoire de bien maintenir cette PEUR voir terreur !

    PEUR de se retrouver seul avec soi-même, ce dans un sentiment d’inutilité qui empêche toute forme de recul et de distance. Chose d’ailleurs exploitée par certain, ce traduisant pas des 100n de milliers de stages ou formations parking (qui rapportent bombons) mais qui rien ne résolvent car le volant de 10% de chômeurs est nécessaire à l’articulation de ce système inhumain ! 
      .../...


    • babadjinew babadjinew 15 novembre 10:50

      PEUR du regard de l’autre parce que si l’on bascule dans la case exclusion les facilité de langages du style : Quand on cherche on trouve, tous des fainéants, tous va mal à cause d’eux, ou encore comme récemment dit par un député ils se payent des vacances aux Bahamas n’ont plus du tout le même effet !

      PEUR enfin de l’immensité de sa réflexion propre qui dans le désoeuvrement du non taf ne peut plus botter en touche notre finalité existentielle : La Mort !

      Peur aussi pour le coté basique de son banquier qui détient les traites de la maison, la voiture, etc, etc.....

      Bref, le seul moyen de ne pas rencontrer tous ces écueils c’est de tenir son TRAVAIL coute que coute ! Dans ce fonctionnement-là plus rien n’est objectif. Son collègue, son collaborateur, son chef tous sont des ennemis potentiels avec qui il faut composer ce dans une stratégie belliqueuse. Voilà jusqu’où notre stupide formatage à la compétions et concurrence nous a mené !

       

      Alors rien d’étonnant que dans un tel fonctionnement mortifère les paradis artificiels semblent être l’une des solutions des plus simple et accessible ! Cependant se dépêcher de jeter l’opprobre sur l’alcool et le cannabis indique une fois de plus un déni de la réalité. Certes ces deux substances sont encore utilisées, mais de manière de plus en plus marginal. Les tests dans les en/ses étant de plus en plus drastique. La CAME du petit quidam frenchie est tout à fait légal et même remboursé par la sécu : Somnifère, anxiolytiques, antidépresseur, stimulant etc…. Pourtant cette légalité qui fait la joie de la chimie Française mais aussi le trou béant de la SECU, ne signifie absolument pas que ces produits ne sont ni nocifs ni néfastes. Ils sont des DROGUES !

       

      Voilà pour le constat et voilà aussi comment 1% de la population à réussit le tour de force de s’accaparer de plus de 50% de la richesse global ! Cette élite ténébreuse utilise tous les outils technologiques possible pour augmenter ses marges tout en mettant en concurrence direct tous les quidams de la planète. D’ailleurs ils doivent bien rire de notre stupidité car eux savent pertinemment que JAMAIS il n’y aura un emploi viable et pérenne pour l’ensemble des personnes en âge de travailler !

      Malheureusement, nous, avec notre formatage de mathusalem, (travail, croit, et procrée) tronc commun d’ailleurs des trois monothéismes actuels nous n’avons toujours pas intégré et encore moins conscientisé cette nouvelle donne. IL N’Y A PLUS DE TRAVAIL POUR TOUT UN CHACUN !!!!!!!!

       

      Tant que le quidam de base n’aura pas compris ce simple fait, l’enfer au taf ne pourra que s’accentuer ! Les suicides continueront à évoluer dans une courbes exponentiels, l’utilisation de psychotrope aussi, le trou de la sécu déjà sans fond deviendra insondable.

       

      Pourtant les solutions à ces TORTURES psychologiques sont plutôt simples techniquement. Malheureusement nos esprits sont tellement enfermés dans un fonctionnement donné que nous préférons nous camer, nous endetter, nous dégouter de nous-même pour ne pas devoir remettre en question la sacro-sainte VALEUR TRAVAIL qui de fait existe uniquement dans nos imaginaires ! Ce, pour le plus grand bonheur du 1% qui sans rien faire empoche le fruit du travail des milliards de lobotomisés que nous sommes !

       

      Wake Up !!!!!!


    • lloreen 15 novembre 11:44

      @babadjinew
      "Peur aussi pour le coté basique de son banquier qui détient les traites de la maison, la voiture, etc, etc.....« .

      Il serait temps que l’imposture des banques questionne la masse...Comment se peut-il (autrement que par la programmation mentale), qu’un programme d’ordinateur »crée" une dette (monnaie fiduciaire) dans le but de détourner la production (richesse) de ceux qui exercent leurs compétences dans un cadre donné pour se la faire confisquer in fine ? En fait, c’est le seul but de cet outil:déposséder ceux qui créent.


    • babadjinew babadjinew 15 novembre 11:59

      @lloreen

      Le comment est a chercher dans notre incapacité à prendre le temps de comprendre, tant le taf souvent sans sens accapare nos esprits.....

      Quand au pourquoi je crains fort qu’il faudrait ouvrir le vaste champ du mysticisme pour trouver un sens à ce grand n’importe quoi.

      Un jour peut être nous réveillerons nous..... 

      Wake Up !!!


    • lloreen 15 novembre 14:05

      @babadjinew
      « tant le taf souvent sans sens accapare nos esprits..... »
      C’est le propre du travail d’accaparer esprits.Dans le cas contraire, le système péricliterait en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

      L’ironie fait que les gens se lamentent du fait qu’il n’y ait plus assez de travail pour tout le monde alors que c’est une des meilleures nouvelles qui soient. Et les « décideurs » de trouver des emplâtres pour jointoyer les brèches...qui se distendent au fur et à mesure que l’arnaque se dévoile...Le travail est un mot plus policé que prostitution mais c’est exactement le propre d’un travailler que de se prostituer en échange de monnaie de singe (monnaie fiduciaire).
      Le propre de l’humanité est d’échanger, de collaborer, de contribuer à ce que les compétences soient librement échangées. C’est exactement l’inverse de la soumission par le travail.
      Travailler pour obtenir en échange les mailles pour s’enchainer n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus intelligent à faire. Surtout que le résultat final c’est sa propre déchéance.


    • Agafia Agafia 15 novembre 22:58

      @babadjinew

      Excellents commentaires...

    • Dzan 19 novembre 16:54

      @babadjinew
      +10000


  • lloreen 15 novembre 11:25

    Il existe toujours des alternatives.Celles-ci sont françaises.A chacun de voir comment il veut organiser sa vie.
    Alimentation
    Achat groupé direct au producteur
    http://www.laruchequiditoui.fr/
    http://www.reseau-amap.org/
    http://www.reseaucocagne.asso.fr/
    http://www.chouxfleursetpissenlits.com/
     

    Don / Vente de produits issus de son jardin
    http://www.cavientdujardin.com/
    http://www.plantezcheznous.com/
    http://www.les-ptits-fruits-solidaires.com/
    http://plantcatching.com/fr (Plantes, surplus de récoltes et matériaux de jardinage gratuits)
    http://www.troc-legumes.fr
    http://www.cuisinetonjardin.com/
     

    Colunching
    http://colunching.fr/
     

    Cours de cuisine collaboratifs
    http://www.restolib.fr/

    Votre propre menu à la carte d’un restaurant
    http://www.quiseralechef.com/

    Recevez / Allez manger chez des locaux
    http://www.cookening.com/
    beyondcroissant.com
    http://www.socialappetit.com/
    http://www.meetcook.com/
    http://www.voulezvousdiner.com/
    http://livemyfood.com/
     
    Petits plats fait maison
    http://www.super-marmite.com/
     

    Rencontres et partage culinaire
    http://www.bienvenueamatable.com/
     

    Jardinage
    http://lepotiron.fr/

    L’initiative des incroyables comestibles née en Angleterre a fait son chemin en France aussi.
    http://lesincroyablescomestibles.fr/

    Il y a aussi cette initiative, internationale qui peut être répliquée n’importe où.
    http://www.dailymotion.com/video/x5gq4mo

    La première cité vient d’être fondée au Canada.
    http://www.ubuntuparty.org.za/2017/06/ubuntu-canada-meets-first-one-small.html


  • windoz 15 novembre 11:31

    69% de ceux qui travaillent... et les autres ils font le 69 pour se fumer la touffe.


  • lloreen 15 novembre 11:33

    Nous avons hérité de cette planète pour l’instant de notre incarnation. Nous sommes venus nus comme un ver et nous repartirons sans le sou...
    S’il avait fallu armes et coffres-fort pour venir ici, nul doute qu’ils auraient été intégrés à notre physique. Partant de là, il s’agit de reconnaître que pour vivre libre, il faut se débarrasser des chaînes de l’esclavage forgées à partir de la programmation mentale élaborée par la poignée d’imposteurs, d’escrocs et d’assassins qui se sont mis en tête de jouer aux apprentis dieux, servis par une cohorte servile éblouie par les faux-semblants.
    Les oiseaux qui parsèment les airs voyagent sans passeport et toute la création croît sans argent.
    Donc...


  • Hector Hector 15 novembre 11:39

    Quelle que soit l’analyse socio-économique que nous puissions faire, vraie ou fausse, une chose est sure, c’est que nous régressons.
    Et ce, sur tous les points.
    J’ai la terrible impression, sous certains aspects, d’être au XVII iéme siècle.


  • lloreen 15 novembre 14:20

    Je vous invite à lire et à diffuser ce lien pour comprendre l’arnaque du système de la dette (monnaie fiduciaire).
    L’ironie veut que ceux qui s’échangent la monnaie de singe et signent les papiers sont leurs propres bourreaux...Par conséquent, ceux qui ont conçu cette malédiction vous retourneront votre propre consentement à vous détruire.
    https://fr.scribd.com/document/120305514/Bankster-Vol-au-dessus-de-toute-soupcons


  • Tom France Tom France 15 novembre 14:46

    Et ce genre de chose est amené à s’aggraver assez rapidement car plus ce grand capital spéculatif apatride et sans frontières progressera, moins il y aura de salariés ou d’entrepreneurs et plus la pression montera pour ceux qui auront la « chance » de rester en poste !


  • Jao Aliber 15 novembre 19:23

    Avez vous vu dans l’histoire une classe servile faire une révolution contre ses propres conditions d’existence ?

    Les esclaves n’ont pas mis fin à l’esclavage mais les serfs et seigneurs feodaux opprimés par l’État esclavagiste.Revolution feodale

    Les serfs a leur tour n’ont pas mis fin au servage mais les paysans libres et bourgeois opprimés par l’État féodal.Revolution bourgeoise.

    De même les salariés du fait de leur condition d’existence sont incapables de penser l’abolition du salariat.

    Les membres les plus intelligents d’entre eux (historiens, économistes, sociologues, « communistes »,« anti-capitalistes »...) combattent avec vigueur le communisme en échange de hauts...salaires, de postes...élevés.

    Ces salariés du savoir travaillent à confondre le communisme avec le capitalisme d’État soviétique. Ensuite les journalistes vendent en détails ses mensonges au salarié lambda.

    Ce dernier n’aime pas réfléchir. Et la plupart ne sont pas intelligent pour découvrir le véritable communisme, pour tenir la lutte des classes sur le plan intellectuel.C’est ce que les bolcheviks ont compris.Ils ont massacré intellectuellement Marx sans que ces ouvriers ne se rendent compte de rien.

    Ce sont les chômeurs sous la direction des chômeurs intellectuels qui aboliront le salariat pour en finir avec le chômage.


  • BA 15 novembre 23:24

    A propos du soi-disant « modèle allemand » :


    L’Association fédérale pour les sans-abri tire la sonnette d’alarme.


    2016 : il y avait 860 000 sans-abri en Allemagne. La moitié d’entre eux sont des migrants.


    2018 : il y aura 1,2 million de sans-abri en Allemagne.


    Près de 20% de la population allemande, soit 16 millions de personnes, sont menacées par la pauvreté, indiquait l’office fédéral de la statistique la semaine passée.


    Mercredi 15 novembre 2017 :


    Jusqu’à 1,2 million de sans-abri en Allemagne l’an prochain ?


    Le nombre de sans-abri devrait atteindre 1,2 million de personnes en 2018 en Allemagne. La crise du logement prend de l’ampleur, indique ainsi l’association fédérale pour les sans-abri dans un rapport...


    Ce document est rendu public alors que s’accroît l’inquiétude face à la hausse du taux de pauvreté et la capacité du pays à intégrer quelque 1,1 million de migrants qui sont entrés sur le territoire allemand au cours de deux dernières années.


    L’association caritative indique que plus de 860.000 personnes ne disposaient pas d’un logement en 2016, soit une hausse de 150% par rapport à 2014. La moitié d’entre eux sont des migrants.


    Quelque 52.000 personnes vivaient dans la rue l’an passé, soit une augmentation d’un tiers par rapport à 2014.


    Selon les estimations, le nombre de personnes hébergées dans des foyers et des centres d’accueil devrait augmenter de 40% supplémentaires d’ici l’an prochain en raison de la hausse des loyers, de la réduction du parc des logements sociaux, et du nombre croissant de migrants obtenant le statut de réfugiés et de fait éligibles à un logement.


    Le nombre de nouveaux arrivants a accentué la tendance, précise l’association tout en dénonçant également des « erreurs » dans la politique du logement.


    Près de 20% de la population allemande, soit 16 millions de personnes, sont menacées par la pauvreté, indiquait l’office fédéral de la statistique la semaine passée...


    http://www.boursier.com/actualites/economie/jusqu-a-1-2-million-de-sans-abri-en-allemagne-l-an-prochain-37397.html


    Traduction en langue française du titre de l’article :


    « Le nombre de sans-abri augmente rapidement. »


    En 2016, leur nombre a atteint 860 000 personnes. Depuis 2014, il s’agit d’une augmentation de 150%, soit une augmentation de 500 000 personnes, principalement due aux nombreux réfugiés qui ont jusqu’ici cherché en vain un foyer permanent pour eux-mêmes.

    L’Association fédérale pour les sans-abri prévoit même que ce nombre augmentera de 350 000 pour atteindre 1,2 million d’ici 2018. Thomas Specht, directeur du groupe de travail de l’association, a déclaré :

    «  L’immigration a dramatiquement aggravé la situation générale, mais les principales causes de pénurie de logements et d’augmentation des sans-abri sont dans la politique du logement, qui a été oubliée en Allemagne pendant de nombreuses années ».


    L’article en langue allemande :


    http://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/obdachlosigkeit-zahl-der-wohnungslosen-steigt-rasant-1.3748860


    • lloreen 16 novembre 08:37

      @BA
      "A propos du soi-disant « modèle allemand ".

      Ce modèle est absolument parfait si l’on prend en compte l’intérêt des escrocs qui tirent profit de l’infamie de cette arnaque planétaire et s’en réjouissent.Les propos d’un Henry Ford, trouvent à ce sujet toute leur (im)pertinence...
      Henry Ford parlait bien sûr des américains mais il est évident qu’il en est de même pour tous les autres.L’Allemagne étant encore toujours sous statut d’occupation militaire (de même que les nations européennes inféodées à l’OTAN (Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord).

      Il est appréciable que le peuple de cette nation ne comprenne rien au système bancaire et monétaire, car si tel était le cas, je pense que nous serions confrontés à une révolution avant demain matin. Henry Ford (1863-1947).

      Rothschild affine la réflexion en déclarant :


      Les quelques personnes qui comprennent le système (« argent » (=monnaie fiduciaire et crédits) seront soit tellement intéressés par les profits qu’il engendre (des milliards), soit tellement dépendantes des faveurs qu’il conçoit (politiciens, capitaines d’industrie du CAC40,...), qu’il n’y aura aucune opposition au sein de cette classe. D’un autre côté, les personnes incapables d’appréhender l’immense avantage retiré du système par le capital (la classe laborieuse endettée) porteront leur fardeau sans se plaindre et peut-être sans même remarquer que le système ne sert aucunement leurs intérêts. Rothschild Brothers of London.

      On mesure à la seconde citation à quel point elle dépeint parfaitement à quel point ce système qui permet aux quelques-uns à la tête de fortunes incommensurables, issues des quelques familles qui ont conçu ce système esclavagiste, à quel point il est d’une logique imparable.
       


    • lloreen 16 novembre 23:05

      @BA

      A côté du « modèle allemand », il y sans doute aussi le « rêve (cauchemar) américain » qui où les travailleurs exercent quelquefois trois ou quatre emplois tout en n’arrivant pas à payer un loyer et vivent dans des tentes le long des trottoirs comme à Los Angeles à proximité de Silicon Valley ou dans leur voiture.
      http://www.coalitionforthehomeless.org/todays-read-thousands-working-new-yorkers-living-homeless-shelters/

      On mesure à quel point cette programmation mentale qui tend à faire admettre aux gens que la seule raison d’être des humains est de travailler comme des esclaves et de (sur)vivre comme des mendiants est odieuse et démentielle.


  • lloreen 16 novembre 08:49

    Il me semble qu’il est de la responsabilité de tous ceux qui ne peuvent rester indifférents aux misères du monde, dues essentiellement à ce système démoniaque de la dette, absolument sans raison d’être et sans aucune légitimité dans la mesure où il est injustifiable humainement de le dénoncer avec vigueur en contribuant à informer nos contemporains.

    Il n’est pas possible d’accepter des excuses irrecevables comme « J’ai fait mon travail », « Je ne savais pas », « C’est comme ça, »J’obéis aux ordres"....
    La preuve en est que cette attitude rend malade si l’on considère la position de l’auteur et si l’on observe ce qui se passe autour de soi.


    • Hector Hector 16 novembre 12:04

      @lloreen
      Le problème ne réside pas que dans cette dette inique régie par la loi de 73 dites « Pompidou-Giscard » et on pourrait même ajouter Rothschild.
      Le vrai problème est l’inclusion de notre pays dans l’UE, dans l’OTAN, dans cette monnaie unique qui bride notre économie.
      Si nous sortons de cette Europe qui nous opprime, beaucoup de problèmes se résoudront d’eux-mêmes.


    • lloreen 16 novembre 12:21

      @Hector
      "Le vrai problème est l’inclusion de notre pays dans l’UE, dans l’OTAN, dans cette monnaie unique qui bride notre économie.
      Si nous sortons de cette Europe qui nous opprime, beaucoup de problèmes se résoudront d’eux-mêmes. "

      Ce n’est qu’un aspect du problème qui est réellement celui de la dette. Les territoires restent définitivement ce qu’ils sont, à savoir des endroits géographiques dont on sort comme on veut si on a l’intention de visiter la planète. Il faut comprendre que tout le reste n’est que des CONTRATS COMMERCIAUX entre des entités juridiques (états) et dont tout un chacun fait partie dès son enregistrement à l’état (=budget) civil.
      Tous les états sont des corporations (=entreprises).Il suffit de le contrôler lors de ses recherches.
      Peu importe que vous habitiez Venise, Padoue, Munich, Jérusalem ou Séville.
      Les Etats-Unis NE sont PAS des territoires, ce sont des entités juridiques de la même façon que l’UE qui N’est PAS le territoire européen mais un assemblage d’entreprises dont le fond de commerce est la gestion territoriale et tout ce qui s’y trouve.
      Il n’ y a à SORTIR de nulle part. Il s’agit de savoir que les lois sont des contrats commerciaux dont chacun est partie prenante à son insu.
      Madame Merkel et tous les dirigeants sont des CHEFS D’ENTREPRISE dont les résidents territoriaux sont les employés qui les font vivre grassement grâce à leurs impôts et autres taxes.


  • QAmonBra QAmonBra 16 novembre 11:01

    Merci @ l’auteur pour le partage.


    L’assommoir de Zola ou le retour du XIX siècle !? 

    Cet âge d’or pour certains bien décidés à le rétablir, vu que l’histoire n’est qu’un cycle à leurs yeux.

    Nullement surpris par ce pertinent article, j’avais bien observé durant ma dernière décennie d’activité, « le grand remplacement » de « l’apéritif du maçon » par le « chichon », dont abusait aussi l’encadrement et autres « huiles » de la profession, j’ai même senti de familières odeurs aux passages de véhicules de « flics » vitres ouvertes. . .



  • lloreen 16 novembre 12:08

    « Cet âge d’or pour certains bien décidés à le rétablir ».
    Cet âge d’or dure depuis des millénaires et n’a jamais disparu. Il s’est consolidé au fil du temps même si à certaines périodes il a pu sembler plus supportable (trente glorieuses).

    Cependant, il ne faut pas perdre de vue qu’il est totalement en faillite depuis 1933 et ne subsiste encore que par la programmation mentale.
    Lorsque cette programmation mentale prendra fin suite au révélations historiques qui ont déjà lieu bien que les propriétaires des outils de cette programmation les occultent encore pour l’instant seront démasqués au grand jour, un par an.

    Tous les nombreux scandales révélés en 2017 (Panama papers, paradise Papers, Pizzagate, affaire Weinstein, criminalité avérée de la famille Clinton qui a pu détourner des milliards de dollars par le biais de sa fondation sont des réalités que les populations devront bientôt affronter pour comprendre l’ampleur de l’ emprise mentale de ces malfaisants sur les foules.
    Hollywood est l’outil par excellence de programmation mentale par l’intermédiaire de la suggestion mentale (écrans) et la pédophilie est un autre aspect de la destruction de l’humanité de l’intérieur. Le fait que ce syndicat international du crime organisé se serve de la finance -son outil de prédation majeur- pour s’approprier les médias n’est évidemment pas anodin.
    https://fr.sott.net/article/28406-Abus-rituels-et-controle-mental-l-impensable-realite


  • keiser keiser 16 novembre 12:56

    « Qui n’a pas un proche, la quarantaine finissante, cantonné à une pension cotorep »

    Et ben apparemment pas vous car il y a longtemps que la cotorep n’existe plus.
    Mais ce n’est pas très grave on a compris quand même.


  • Eric F Eric F 19 novembre 11:33

    La différence entre la France et le reste du monde n’est pas que le travail soit plus oppressant en France qu’ailleurs, c’est que le « reste à charge » des antidépresseurs, euphorisants et somnifères abondamment prescrit par la filière médicale et pharmaceutique est le plus bas. Le pire, c’est que ça tire le PIB vers le haut.


  • titi 19 novembre 16:32
    @L’auteur

    J’ai des salariés...

    Qui bossent... certains font du squash deux fois par semaine, d’autres ont des cours de japonais 2heures /semaines, d’autres font de la boxe, un autre gère une association de ping pong.

    Tous ont des gamins à amener au foot, à la danse, à la natation.

    La semaine dernière deux sont arrivés dans un état proche de l’Ohio... fête jusqu’à 3h du mat’...

    C’est sûr que pour être d’attaque à 9h00 faut beaucoup de café...
    En plus s’ils avaient cartonné en venant au taf, j’étais le responsable, y compris de leur taux d’alcoolémie.

    Normalement on organise ses activités et loisirs en fonction des ses horaires de travail.

    Aujourd’hui c’est devenu l’inverse.

    Faut pas s’étonner du besoin de remontant...


  • Pain Pain 19 novembre 18:26

    « Mieux vaut rester chez soi avec les minima sociaux que d’aller risquer sa santé mentale sur un lieu de travail »


    Bonjour,

    Perso je n’arrive pas a payer la drogue avec les minimas sociaux alors je complété avec des emplois saisonniers, des commissions, des travaux au noirs...

    Mais je vois bien ce que vous voulez dire au bout de quelques minutes passée dans un carfour ou un macdonald. Ce serais beaucoup trop dangereux.

    Cordialement.

  • bonalors 19 novembre 20:17

    Oui je peux dire que mon témoignage en la matière aura forcement beaucoup plus de valeur, car c est du vécu ...
    En effet, même ds les métiers de la ’haute’ technologie, ou les médias,et autorités nous disent que les ingénieurs restent des privilégiés et protégés, il n en est absolument rien.

    Les conditions de travail sont totalement effroyables ds ce secteur, sans aucune protection sociale, vacances ou cadre juridique, car on vous oblige a être votre propre patron, cad en portage salariale, et la vous êtes a la merci de tous, y compris l’état bien sur.

    Alors les vautours peuvent chanter et déchiqueter votre foie, mise a jour,
    In fine il vaut mieux mourir très vite et très jeune.
    Personnellement j’ai réussi a m’en sortir, sans enfreindre aucune loi, et porter préjudice a quiconque.
     
    Malheureusement je suis ainsi fait, c est un terrible calvaire d’être un mec bien, d’ailleurs tout le monde s’en fout, même dieu, qui surtout n’existe pas, sans parler de la justice, un concept a la con auquel personne ne croit, a part qd ca lui rapporte ...

    Sur ce, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, bonne continuation ...


Réagir