vendredi 27 mai 2016 - par Dan

80% des français sont favorables à l’accueil des réfugiés de guerre...

Quels sont les effets, quelles sont les causes, quels sont les acteurs directs et indirects ?

Décryptage de la politique française sur le dossier Syrien et au moyen orient

80 % des français interrogés (sondage de mai 2016 panel représentatif ) sont favorables à l accueil des réfugiés de guerre...

http://www.leparisien.fr/societe/une-majorite-de-francais-favorable-a-l-accueil-des-refugies-19-05-2016-5809549.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F

 

Décryptage du dossier.

 

I- Dans un premier temps cela me rassure sur la nature humaine, pourquoi ?

 

D'une part on doit considérer que c'est un geste humanitaire qui fait partie intégrante de la Constitution Française, de la Déclaration des Droits de l'Homme issue de la Révolution Française de 1789. C'est la capacité de l'homme à s occuper des autres qui sont en détresse réelles et menacés de mort. 

D'ailleurs, dans le contexte historique depuis un siècle la France a beaucoup accueilli d'étrangers de tout temps, dans le cadre plus général de l'immigration :

 - les italiens, les espagnols, les portugais, les polonais (européens) mais aussi les arméniens, les marocains, les algériens, les tunisiens, les ivoiriens, les maliens, les camerounais, les congolais, les guinéens, les tchadiens, les comoriens, les vietnamiens, les cambodgiens, bref une bonne part des ex colonies qui ont été occupées par la bourgeoisie française, le commerce affairiste exploiteur et les militaires.

 

Ces populations parlent le français que les français leur ont appris et elles se tournent vers l'ex-mère patrie. Qu'on l'admette ou non c'est un balancier de l'histoire, pour le meilleur ou pour le pire. On n'a demandé l'avis de personne pour ouvrir en flux continu l'immigration que l'on a localisé dans les quartiers populaires, et non dans des quartiers bourgeois de ceux qui en tirent les ficelles. L'avenir apportera les réponses de ce choc culturel. 

Bien entendu on imagine - on attend - que ce nouvel accueil des réfugiés de guerre sera fait dans/par des structures d'Etat avec des centres provisoires humainement construit/aménagés pour l'objectif. Et là déjà ça coince avec le bon sens car cela devient un peu vague. Les réfugiés sous contrôle des autorités (...) n'auraient pas vocation à "s'installer" (dixit Sarkozy, dixit Valls) donc le droit à domicile oui mais.. pas la nationalisation (régularisation ) par des papiers donnant accès à la citoyenneté. Ils devraient êtres "reconduits " à la frontière dès l'instant où un processus de paix civile sera engendré - tenez-vous bien - par les différentes parties en conflit.. Conflit de guerre ? civile ? conflit Syrien depuis 5 ans, mais aussi relevant des guerres ethnico-religieux résiduelles, de Libye, du Mali, du Centre Afrique, ou vieux de plus de 10 ans d'Irak, de Somalie, d'Afghanistan ? la liste est-elle exhaustive ?

En tout cas potentiellement ça fait du monde tout ça. Madame Merkel a fait son calcul. Pour elle c'est un million de réfugiés en première année. Et l'Europe doit suivre selon elle. Sauf que les anciens pays de l'Est disent "niet" on ne marche pas. 

On comprend que c'est l'engagement de façade des parlementaires pour faire "passer la pilule" politique, déclaration du PS, à LR, etc..

Dans la pratique ? cela sera difficile d'atteindre l'objectif de reconduite aux pays d'origine dès l'instant où les guerres civiles peuvent durer 30 ans. Cela c'est le plus probable. Alors avant de faire du flux tendu aller retour y'a du boulot d'installation.

 

II- Ce n est pas demain la veille, alors pourquoi, comment en sommes-nous là ?

 

Prenons le conflit Syrien. On sait que la France joue double jeu en privilégiant la diaspora syrienne européenne aux manettes de la guerre civile fournissant des armes aux rebelles dits "modérés". Quelle est la différence entre un rebelle de Daesh et un rebelle d'Al Nosra et autres affidés ? le rebelle de Daesh décapite, et mitraille sans bavure. Le rebelle "modéré' lance des roquettes, mitraille dans les populations civiles et décime les quartiers entiers. D'après Fabius, Hollande, Juppé, Sarkozy il y a nuance entre l'armée d'Assad et les rebelles.. reste que, dans les deux cas ils tuent bel et bien. 

Il n y a pas "les bons morts" et les "mauvais morts", ça se sont des pièges de langage pour embrigader l'opinion à une cause illicite qui n'est qu'une vaste manipulation géopolitique pour des intérêts supérieurs c'est à dire l'énergie par les pipelines et la refonte du grand Moyen orient selon les visées admises par Israël et l'Arabie saoudite (sunnites vs chiites) ainsi que la Turquie vis à vis de ses opposants. On rappellera qu'il existe plus de vingt pays qui n'ont pas ratifiés l'implantation de l'Etat hébreu en terre palestinienne accordée par la Société des Nations en 1948, en mémoire de la shoah, tribut des criminels nazis hitlériens. Et que dans cette vingtaine d'Etats il y a surtout les Etats voisins historiquement récalcitrants tels : la Syrie et l'Iran, mais aussi la Libye ex-Kadhafi et l'Irak ex-Sadam Hussein. Les deux nouveaux gouvernements (qui sont-ils ?) issus des interventions occidentales ont-ils pour autant entérinés ce qui faisait partie du "deal" interventionniste ? on n'en sait pas grand chose mais c'était bien l'agenda des interventions qui diabolisaient les présidents, exécutés avec ou sans tribunaux d'exception. Ce rappel historique est une clé de lecture (enfouie) des intérêts géostratégiques de la région. 

 

Mais aussi.. c'est la contre partie morale aux actions de guerre de la France, des anglais, des USA, qui ont fomenté et ouvert des guerres en terre arabo musulmane, (sauf pour l'Egypte, car Moubarak et l'armée avaient rendu les clés en se sabordant). L'expérience intransigeante des Frères Musulmans a ramené tout le monde à la case départ (en passant par la prison).

 

III On intervient au nom de quoi ? le peuple français est-il consulté ? jamais.

 

Au nom soi-disant de la "démocratie" et ses valeurs de civilisations (traduire les banques, les sociétés cotées en Bourse) on a porté le glaive et/ou on a armé des rebelles au régime. Pour autant ces pays n'ont pas de tradition démocratique, ils sont musulmans, l'ISLAM EST VALEUR SURPREME. Ils sont chez eux et a priori ils ont le droit de faire avec leur mode de vie. Que la culture prévale par la tradition, religieuse ou pas cela ne regarde pas. 

Nous, français ne sommes pas chez nous dans ces conflits, nous sommes des étrangers perçus comme envahisseurs alors que nous devrions au minimum rester courtois et diplomatiques et surtout ne pas nous en mêler. Mais si nous sommes "juge et partie" comme ces dix dernières années il devient illégitime d'être magistère. Vous imaginez vous un scénario inversé ? de pays qui seraient hostiles tels l'Irak, la Syrie ou l'Algérie, décidant de s'immiscer "chez nous" dans nos quartiers de façon militaire ? et/ou exaltant des opposants à prendre les armes contre le gouvernement français, nous bombardant pour notre bien contre un soi-disant "dictateur" ou au nom d'une valeur suprême ? 

Il faudrait pourtant se poser cette question. Non, cela ne vient même pas à l'esprit.

Par ailleurs, la France faisant le S.A.V vend énormément d'armes lourdes et légères aux pays "amis" du moment telle l'Arabie saoudite (gouvernée par une famille monarque intégriste wahhabite orthodoxe qui légitime des décapitations en place publique ) et à l'Egypte (gouvernée par un général au pouvoir à l'issu d'un putsch). A telle enseigne que la France qui était 4e pays vendeur d'armes ( fabricants de morts) est passée en 2016 à la 2e place mondiale des ventes d'armes. C est pas beau ça pour le commerce ? 

Et ce programme est approuvé par la droite et la gauche.. depuis toujours. 

Il est donc la moindre des choses que la France accueille les réfugiés de guerre pour des combats qu'elle a initié et oui...et qu'elle poursuit, sans devoir se draper derrière des mots tels que "terrorisme". Parce que la France ne fait pas de morts civils peut-être en bombardant ? Et des morts civils sont du terroisme, non ?

Nous sommes (l'Etat français) criminels de guerre comme les autres, tels que ceux que nous désignons pour la doxa comme des terroristes, appellation brevetée par les occupants allemands pendant l'occupation pour désigner les résistants français. Bien sûr avec la folie de la religion il y a une différence de degré, mais pas de nature . 

C'est ça la réalité objective de la politique manipulatrice alors que l'on nous assène "nous sommes en guerre". Si je suis en guerre ? diantre ! je veux savoir contre qui, au nom de quoi et pour quels intérêts. Et SI je devais défendre mon pays cela serait chez nous dans la patrie, cel ne voudrait pas dire forcement en guerre à "l'extérieur" envers des populations qui ne nous ont rien fait. L 'Armée que je sache c'est bien "la Défense nationale". Pas " l'Attaque nationale". C'est juste une nuance. Il faut relire Boris Vian, Camus, Jaurès, Hugo, Zola et laisser jouer son libre arbitre comme les "objecteurs de conscience". 

Chacun a à faire à faire un petit examen de conscience intellectuelle lorsqu'il s'offusquera de l'arrivée de migrants réfugiés de guerre : QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

 

La France par les bombardements qu'elle génère depuis près de 10 ans (Afghanistan ; Libye ; Syrie ; Mali) tape effectivement dans la fourmilière des combattants formant le djihad. Elle exalte la guerre et pas seulement par catalyse. Et il n'y aurait pas répliques contre la France, sans souci ? sans représailles aucune, ah bon dans quel mythe ? Ce sont les rêves expliqués par Freud peut-être.

 

Tout un art...qui donne la boucherie de la guerre impérialiste de 14/18 par exemple auprès des braves fantassins morts pour rien.  



28 réactions


  • Alpo47 Alpo47 27 mai 2016 10:04

    Ah la manipulation des sondages ... Tout le monde sait aujourd’hui que la réponse dépend très largement de la question posée. Juste une manipulation de plus de l’opinion.

    L’auteur nous dit justement : « Sommes nous consultés, non jamais ... » mais que le pouvoir en place voudrait tout de même faire supporter par tous la responsabilité de l’accueil de millions de réfugiés. Il nous dit aussi que ceux ci ne vont pas dans les quartiers « bourgeois », mais dans les quartiers populaires. Ce sont donc les salariés, chomeurs, déjà exclus ... qui vont devoir partager le peu qu’ils ont avec les nouveaux arrivants. Encore plus de pauvreté, de communautarisme ... là où tout cela est déjà trop présent.
    Quel est donc l’objectif du pouvoir et de ses mentors ? Paupériser encore plus pour augmenter la concurrence au niveau du travail et en baisser le cout ? Cela semble évident en Allemagne, vraisemblablement également ailleurs.
    Communautariser la société pour mieux la diviser ? Certainement, comme toujours.

    La communication des politiques veut effectivement nous faire accepter que NOUS sommes responsables des malheurs du reste du monde, or, et comme le dit l’auteur, c’est un « effet de langage ». Nous ne sommes jamais consultés,donc on ne peut pas nous en faire supporter la responsabilité. Nos dirigeants et LEURS MENTORS sont responsables et coupables aussi d’ailleurs. L’utilisation du « NOUS » vise à nous faire porter la responsabilité de leurs crimes. C’est une manipulation. Sarkozy , Holande ET LEURS MENTORS, eux oui, sont coupables et responsables.

    Il faut certes trouver des solutions pour ces populations martyrs, mais elle ne passe pas forcément par l’arrivée de millions de personnes qui seront juste des demandeurs d’aide sociale et dont les mois précédents nous montrent qu’ils sont généralement inassimilables.
    Sinon, c’est la fin de notre société.


  • César Castique César Castique 27 mai 2016 10:10

    « 80 % des français interrogés (sondage de mai 2016 panel représentatif ) sont favorables à l accueil des réfugiés de guerre... »


    Il y a quand même un sacré bémol : ils ne sont que 28 % qui se déclarent prêts à les accueillir dans leur biotope, soit 19 % dans leur quartier et 9 % à leur domicile. 

    Il serait intéressant, par ailleurs, de faire le même sondage à propos des sdf de souche, parce qu’ils souffrent non seulement de la tare d’être de souche, mais encore d’être immédiatement disponibles pour un recasement... 

    Du coup, on peut pas répondre sans réfléchir, n’est-ce pas ?

  • Le p’tit Charles 27 mai 2016 10:23

    80%....MDR... !


  • Jo.Di Jo.Di 27 mai 2016 11:28

     
    99% des benêts sont favorables à l’accueil du la pauvre orpheline, torturée par Deash et vendue comme esclave (comme chez les babouches) qui a perdu son petit frère mort de faim et a été exploitée par les Ténardiers turques ...
    Seulement 90% des migrants ne vienne pour des raisons économiques avec l’Iphone5 et sont des jeunes hommes ... (alors des lâches qd ils viennent de pays en guerre)
     
    « Un renouvellement de population se fait au rythme de 1% /an environ en UE occidentale (0,7-1,4) ; amener 0,5% /an de migrants jeunes à natalité double à triple et vous grand remplacer l’avenir des veaux en 20 ans, sur une génération fécondable du troupeau souchien. »
     
    Soros le négrier pour Krupp

     

     


  • Albert123 27 mai 2016 11:29

    dans la société des valeurs inversées on inverse aussi le résultat des sondages apparemment, 


    Enfin j’imagine qu’effectivement 80 % des bobos spécialistes de l’entre soi interrogés sont favorables à l’accueil des réfugiés mais pas chez eux et tant que les outils de défiscalisation leur permettent de ne pas participer au coût (à court, moyen et long terme) de cet accueil.





    • mmbbb 27 mai 2016 20:17

      @Albert123 Je vous approuve encore un article de bo bo angelique comme si nous avions pas assez de merde en France.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2016 22:02

      @mmbbb
      Il n’y a rien à sonder, ni à discuter.

      "La France a signé la Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés, dite Convention de Genève, définit les modalités selon lesquelles un État doit accorder le statut de réfugié aux personnes qui en font la demande, ainsi que les droits et les devoirs de ces personnes. Elle a été adoptée le 28 juillet 1951 par une conférence de plénipotentiaires sur le statut des réfugiés et des apatrides convoquée par l’Organisation des Nations unies, en application de la résolution 429 (V) de l’Assemblée générale en date du 14 décembre 19501.

      Cette convention fut complétée en 1967 par le Protocole relatif au statut des réfugiés.

      Il ne faut pas confondre cette Convention relative au statut des réfugiés avec les Conventions de Genève qui depuis 1949 codifient les droits et les devoirs des combattants et des civils en temps de guerre.

      La Convention du 28 juillet 1951 relative au statut des réfugiés constitue après son adoption le principal cadre juridique de définition du droit d’asile dans les États signataires2. Elle donne un sens particulier à l’idée millénaire de droit d’asile."

      La seule chose que les citoyens peuvent demander, c’est que la France cesse de vendre des armes à l’ Arabie Saoudite, qui les refile aux terroristes.


  • sarcastelle 27 mai 2016 11:40

    Cet article est un bon exemple de ce qu’il est toujours possible d’argumenter et de conclure sans discussion possible (humour !) en faveur de la thèse qu’on veut. 


  • njama njama 27 mai 2016 11:41

    Syrie : NON, je ne soutiens pas cette campagne révoltante d’Amnesty International
    23 mai 2016

    Nous venons de recevoir de la part d’une lectrice d’Arrêt sur Info ce bulletin d’appel aux dons distribué dans les boites à lettre par Amnesty International, qui ne laisse aucun doute sur le parti pris politique outrancier adopté par cette ONG dès le début de la guerre en Syrie.

    Nous dénonçons cette campagne trompeuse qui se fait au détriment du peuple syrien. L’Etat syrien est le seul Etat laïc de la région. Amnesty le combat, veut le renversement du gouvernement Assad ; ce qui revient à imposer aux Syriens la destruction de leur Etat, l’arrivée au pouvoir de groupes armés qui veulent instaurer un Etat islamique. Groupes soutenus par des régimes obscurantistes comme l’Arabie Saoudite, le Qatar, et le Koweït.
    [...]

    http://arretsurinfo.ch/syrie-non-je-ne-soutiens-pas-cette-campagne-revoltante-damnesty-international/


  • njama njama 27 mai 2016 11:44

    Syrie : Pour qui roule Amnesty International ?
    [...........]
    La souffrance du peuple syrien semble être la dernière préoccupation des dirigeants d’Amnesty.

    Si leur véritable intention était de protéger le peuple syrien ils n’auraient pas commencé par appeler le Conseil de sécurité à intervenir en Syrie. Ils auraient dénoncé dès 2011 les manœuvres des pays – France, Qatar, Arabie saoudite qui, comme nous l’avons documenté, étaient à la pointe de la déstabilisation de la Syrie.

    Si leur volonté était d’épargner aux Syriens davantage de souffrances et une catastrophe humanitaire de grande ampleur ils auraient dénoncé la myriade de sanctions qui, comme attendu, allaient ruiner l’économie, les appauvrir et aggraver leur sort. Ils auraient dénoncé la déclaration du chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, disant que le groupe terroriste « al-Nosra faisait du bon boulot »…

    En lieu et place Amnesty s’est alignée, comme elle le fit déjà en Libye, sur la politique criminelle de pays qui, comme la France et les Etats-Unis, s’appuient sur des groupes extrémistes sunnites pour s’ingérer dans les affaires d’Etats souverains en violation de la Charte des Nations Unies.

    Silvia Cattori – 26 Mai 2015
    http://arretsurinfo.ch/syrie-pour-qui-roule-amnesty-international/


  • cathy cathy 27 mai 2016 12:01

    Tout cela pour l’islamisation de la Syrie, c’est pitoyable. 


  • legrind legrind 27 mai 2016 14:42

    AI s’est bien l’organisation s’est outrée qu’on interdise la burka en France « au nom de la liberté religieuse » ?

    Bref on sait pour qui roulent ces gens, pas pour notre culture,notre civilisation. 

  • non667 27 mai 2016 16:15

    à dany reveur !

    sondage bidonné + idiot !
    demander d’acheter sans dire le prix a payer ?
     par ans ?+ ceux a venir de plus en plus nombreux !
    toute la misère du monde ? a loger, nourrir ,éduquer , a emprisonner !
     a faire travailler ? la non pas possible y a pas de boulot !


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 27 mai 2016 16:57

    L’appellation est fausse, le reste ne peut être que faux ! 


    Le terrorisme préfabriqué n’est pas la guerre (et tant pis pour le petit Franco qui vous dit que vous êtes en guerre contre l’islamisme).

    Il s’en suit donc que les millions d’individus terrorisés qui fuient ne fuient pas la guerre mais fuient la terreur et le terrorisme préfabriqué !!! 

    Je vous rappelle que j’ai expliqué dans « LA SYNTHÈSE DES EVÈNEMENTS HISTORIQUES » de 2003, comment les Français terrorisés par la contre révolution de 1789 qui avait déployé la Machine de Guillotin sur toutes les places publiques avaient réussi à EXPORTER LEUR TERREUR ET LEUR TERRORISME SUR D’AUTRES CONTINENTS ! 

    La terreur et le terrorisme ont une origine culturelle et historique et si en plus on y ajoute « la religion », on ne peut qu’accabler la France !!! 

    Cette phrase : «  »C’est la capacité de l’homme à s occuper des autres qui sont en détresse réelles et menacés de mort.’’ n’a de valeur que si celui qui prend en charge une personne en détresse n’est pas celui qui a crée cette détresse !!! 

    CHANGEZ JE VOUS DIS, IL N Y A PLUS RIEN A DISSIMULER, LE MONDE EST TRANSPARENT !!!

    Comment se peut-il que la France qui a déstabilisé puis détruit complètement et durablement « les pays zzzarabes », puisse s’occuper humainement des humains terrorisés qui fuient ? 

    La France ne réussira pas ce qu’elle avait projeté, elle sera plus que déçue et même plus que perdue !!! 

  • Phoébée 27 mai 2016 16:57

    Non c’est 800% en fait ..... Et pas seulement favorables aux réfugiés de guerre, mais à l’immigration ! Si si !


  • Chirita-Bobic Nicolae Chirita-Bobic Nicolae 27 mai 2016 19:37

    Il est contradictoire et incohérent le fait qu’il y a des gens qui vivent en France, qui profitent de la richesse économique française, et qui critiquent la politique internationale française. 

    La France est une grande nation, la France est la principale fondatrice de la Civilisation Occidentale, la France est la seule vraie démocratie. Alors, respectons-la.


    • mmbbb 27 mai 2016 20:13

      @Chirita-Bobic Nicolae Si la France etait une democratie, elle ferait comme la Suisse un referendum. Le peuple, l’elite lui crache a la gueule Regardez le referendum de 2005. La loi El Khori Passage en force par le 49 .3 etc etc L’application des lois en france ? Si c’est la democratie non l’elite et comme dit un bloggeur en France ’ c’est l entre soit " et le peuple subit Cet auteur est gentil mais un manipulateur d opinion 


    • Chirita-Bobic Nicolae Chirita-Bobic Nicolae 27 mai 2016 21:25

      @mmbbb

      La Suisse est une Démocratie pour les « Suisses ». 
      La France est une Démocratie pour tous. Il faut la respecter, car n’est pas facile de satisfaire tout le monde.
      Sans oublier qu’en amont des droits, c’est-à-dire Démocratie, il y a le devoir, c’est-à-dire le respect de la société française,de ses principes et ses valeurs. 
      L’auteur de l’article a critiqué la politique externe française. 
      Or, si on vit en France, on n’a pas le droit de critiquer ce pays. Ni la civilisation occidentale d’ailleurs.

    • mmbbb 27 mai 2016 21:35

      @Chirita-Bobic Nicolae n importe quoi Vous voulez me faire la morale vous parlez de respect je ’n ai jamais rien casse vole bruler a contrario de certains J’ai eu ce tort puisque je pense sincerement que nous accordons plus d’importance a ceux qui n’apportent pas grand chose . Quant a l image de ce pays , ce n est pas l’image ideale que je m en faisais et je pense a mes aieux qui se sont battus. Pour en arriver la ! Je me sens un francais de papier sans plus Ce pays n’est pas tout fait le mien et je ne veux pas m’etaler sur ces raisons .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2016 22:10

      @Chirita-Bobic Nicolae
      On critique ce qui est critiquable, c’est à dire la politique étrangère de la France alignée sur celle de l’ OTAN, de sa stratégie du chaos, et de ses guerres de pillage du gaz et du pétrole.


      La démocratie, c’est aussi la liberté d’expression, et de pouvoir dire que nos dirigeants livrent des armes aux terroristes, en les faisant passer pour une opposition modérée.
      Hollande reconnaît avoir livré des armes aux rebelles.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 mai 2016 22:18

      @mmbbb
      Demandez donc au Sultan Erdogan comment il choisit les réfugiés qu’il envoie en Europe ?
      Il fait de l’élevage de djihadistes en batterie, depuis des années, au service de l’ OTAN et contre les Kurdes. Il y a forcément des malfaisants, mélangés avec de pauvres gens qui ont tout perdu.

      Wikileaks : la preuve des liens entre la Turquie et Daesh, l’objectif de la Turquie est de détruire les Kurdes".


    • njama njama 28 mai 2016 00:56

      @Chirita-Bobic Nicolae

      Il est contradictoire et incohérent le fait qu’il y a des gens qui vivent en France, qui profitent de la richesse économique française, et qui critiquent la politique internationale française. 

      La France est une grande nation, la France est la principale fondatrice de la Civilisation Occidentale, la France est la seule vraie démocratie. Alors, respectons-la.

      Vous êtes l’exemple typique du bisounours

      Pour vous corriger... je vous suggère de prendre connaissance de l’expérience de Milgram si vous ne la connaissez pas déjà, car en moins de 20 minutes vous aurez compris beaucoup de choses.
      https://www.youtube.com/watch?v=HIRKB-DVoA4

      Au plan intellectuel, puisque vous semblez avoir manqué quelques épisodes politiques qui touchent aux fondamentaux, votée en juillet 2008 en toute discrétion (Congrès de Versailles) il est vrai, et donc dont nous ne pourrions vous tenir rigueur, la modification de l’article 35 de la Constitution...


    • njama njama 28 mai 2016 00:57


      @Chirita-Bobic Nicolae

      Autrement dit, grâce à la réforme de la constitution, le gouvernement peut décider unilatéralement d’entrer en guerre et mettre le Parlement devant le fait accompli…
       smiley


    • Mowgli 28 mai 2016 04:00

      @Chirita-Bobic Nicolae
      « La France est une Démocratie pour tous »

      Comme le mariage ? Enfin... le mariage partouze.


  • lsga lsga 27 mai 2016 20:38

    Faudra le dire à melenchon, il croit aller dans le sens du vent en refusant de dire clairement qu’il aurait reçu les réfugiés


  • La Dame à la licorne Jélaniac 28 mai 2016 00:26

    Chacun a à faire à faire un petit examen de conscience intellectuelle lorsqu’il s’offusquera de l’arrivée de migrants réfugiés de guerre : QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

    ça veut dire quoi ?


  • njama njama 28 mai 2016 01:11

    Avant même que ce soit le chaos en Syrie, des camps de réfugiés étaient installés en Turquie à côté de la frontière syrienne capables d’accueillir des milliers de réfugiés ...
    pourquoi est une question... ????

    pourquoi la France est incapable de faire de même, à l’instar de la Turquie, de la Jordanie, du Liban ?
    pourquoi Israël, État voisin n’accueille aucun réfugié contrairement aux autres États voisins ?
    Le problème des réfugiés n’est que temporaire, le tout est de faire cesser cette sale guerre, et donc que la France arrête de soutenir ces criminels islamistes « modérés », qu’elle arrête de leur fourbir des armes, ... ce qui serait le plus sûr moyen pour que ces réfugiés puissent retourner vivre dans leur pays.
    et qu’elle arrête d’enculer le peuple français avec sa propagande atlantiste_sioniste, et qu’elle arrête de soutenir une pseudo-révolution syrienne fantomatique qui n’a jamais existé sauf sur Facebook


Réagir