lundi 9 décembre 2019 - par republicain

A Jean-Paul Delevoye Les assureurs reconnaissants

A JEAN PAUL DELEVOYE LES ASSUREURS RECONNAISSANTS

 

 

Tous les observateurs sérieux connaissent l’objectif de la fameuse réforme par points. Il ne s’agit pas de rétablir les comptes et d’assurer l’équilibre, le report d’âge est repoussé.

Il s’agit, comme en Suède, de réduire la portée des retraites par répartitions pour rendre nécessaire des systèmes de capitalisation pour compléter.

Y a-t-il conflit d’intérêts pour Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites alors qu’il a « oublié » de préciser ses liens avec un institut de formation de l’assurance ? « C’est une omission par oubli », a déclaré le principal intéressé au Parisien/Aujourd’hui en France dimanche, lui qui est entré au gouvernement début septembre et qui a donc dû se soumettre à la désormais traditionnelle déclaration d’intérêts publiée sur le site de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), samedi.

Dedans, il y déclare donc tous ses revenus, de son salaire de ministre délégué à 10.135 euros brut à sa fonction de président du think-tank Parallaxe, en passant par ses pensions de retraite liées à d’anciennes fonctions. Même son poste bénévole de président d’une association des orchestres nationaux, appelée la Chartreuse de Neuville est mentionné au point 6 de sa déclaration, celle qui concerne « les fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d’intérêts ».

Mais de son poste d’administrateur de l’Ifpass, l’Institut de formation de la profession de l’assurance depuis 2016, il n’y a pas une trace.

Les assureurs seront pourtant les seuls bénéficiaires de la réforme

 

En Suede la stagnation, voire la baisse de la part des retraites, combinée avec une augmentation du ratio de dépendance conduit mécaniquement à un appauvrissement relatif des retraités. Le taux de remplacement, c’est-à-dire le rapport entre la pension moyenne et le revenu d’activité moyen est programmé pour passer de 50,5% en 2016 à 32,6% en 2070.

Les cadres sont les premiers concernés, en Suède leurs retraites ne dépassent pas 2000 euros

A 84 ans, Bertil est un fan de pétanque, qu’il pratique de façon très pro, avec des amis retraités, dans un parc à deux pas du City Hall, l’imposant hôtel de ville tout en briques de Stockholm. Mais lorsque vous lui parlez de sa retraite, il voit rouge. « C’est un système bon à mettre à la poubelle », tacle cet ancien cadre dans l’industrie du parfum. D’après ses calculs, le nouveau système lui a fait perdre environ 700 euros par mois. « Heureusement, j’avais souscrit une épargne privée. Je ne m’attendais pas à ça… », lâche-t-il, en serrant son panama crème entre ses doigts épais. « Avec ma femme, nous avons revu notre train de vie. Fini, les vacances à l’autre bout du monde. Et nous avons dû revendre nos deux voitures. » A quelques mètres de là, Marita, une amie de Bertil, elle aussi retraitée, confirme le diagnostic. Pour toucher une retraite décente, elle a dû travailler jusqu’à 69 ans. Mais vu les prix de la capitale suédoise, avec ses 1.950 euros nets, les fins de mois peuvent être difficiles.

Contrairement à une image répandue, la Suède est assez mal placée du point de vue de l’égalité femmes-hommes. La Commission européenne la classe dans le même groupe que la Finlande, la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, la Slovénie ou la Lituanie. Il y a en Suède 2,1 millions de retraités, soit environ 20% de la population totale, et un peu plus de la moitié (52%) de ces retraités sont des femmes. Or 57% d’entre elles reçoivent le minimum vieillesse contre 16% des hommes. Le document officiel dont sont tirés ces chiffres se borne à constater que « c’est le résultat des tendances historiques du marché du travail qui font que la participation des femmes et leurs revenus du travail sont moins élevés ». Corriger ces inégalités ne fait pas partie, par essence, d’un tel système de retraites.

La Commission européenne élabore un indicateur d’exposition au risque de pauvreté ou d’exclusion sociale (AROPE). En 2016, 17% des Suédois de plus de 65 ans sont exposés à ces risques, mais cette proportion est de 22% pour les femmes, contre 11% pour les hommes. A titre de comparaison, cette proportion est en France de 10% et l’écart entre hommes et femmes est plus réduit.



38 réactions


  • Old Dan Old Dan 9 décembre 2019 20:47

    D’accord sur le fond de l’article (même d’un gaulliste de gauche)))

    .

    Et si la grogne générale était d’origine plus profonde ?

    Et s’il s’agissait d’un refus global de tout ce qu’on veut nous faire discrètement avaler depuis 50 ans au nom de « modernisation du pays », à savoir la privatisation de ce qui est « rentable » ? (depuis Giscard = démanteler les acquis du CNR)
    .
    [au bénéfice de qquns, évidemment ! ]


    • jef88 jef88 10 décembre 2019 19:06

      @Old Dan
      EXACT ! ! !
      L’égalité est zappée par nos zélites qui ne voient que leurs poches ............


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 décembre 2019 22:03

    Ben oui dans le marigot politique Jupiter avant son élection affirmait qu’il allait laver plus blanc que blanc !

    Nous constatons hélas que rien n’a changé les véreux continuent d’appliquer ce très très vieil adage puisque l’auteur est : Saint-Mathieu « faites ce que je vous dit, mais ne faites pas ce que je fai »

    Donc cela continue, même qu’en haute sphère, pour les « mougeons » que nous sommes, ils ont en réserve un bon stock de : ceci  ! Pour ce zébulon, il lui faut réserver la punition du «  goudron et des plumes  » !

    @+P@py.


  • devphil30 devphil30 10 décembre 2019 07:38

    On parle quand des retraites cumulatives de politiques ???

    La solidarité commence par soi même et remettre un système à plat en indiquant que toutes les retraites ne pourront pas être payé ne semble pas inquiéter ces politiques qui peuvent toujours augmenter les impôts pour financer leur propre salaire et retraite......


  • Spartacus Spartacus 10 décembre 2019 08:13

    On voit pas en quoi les « assureurs » auraient a bénéficier d’une retraite étatiste par points....

    Aux dernières nouvelles, la liberté de choix n’existe pas et chaque Français est à la merci des élus, de la tyrannie des privilégiés des régimes spéciaux.


    • Irina leroyer Irina leroyer 10 décembre 2019 08:59

      @Spartacus je suis 100% d’accord avec toi


    • HELIOS HELIOS 10 décembre 2019 16:28

      @Spartacus

      en quoi les « assureurs » auraient a bénéficier d’une retraite étatiste par points....

      C’est pourtant simple : avec un mecanisme de calcul basé sur toute une vie, sans actualisation du nombre (ou de la valeur) basé sur l’evolution de la monnaie par exemple la retraite va mecaniquement diminuer.
      Avec un bon simulateur, le salarié va devoir completer sa retraite de misère et contacter aupres d’une assurance (qui prépare depuis longtemps ce type de contrat) le complement qui lui manque.

      Sauf que, quand la fin du mois arrive le 20, on a pas envie de cotiser une seconde fois et même on en a pas les moyens. Donc, la retraite va baisser, c’est simple et c’est parceque tout le monde le comprend bien qu’ils descendent dans la rue.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 10 décembre 2019 18:19

      @Spartacus


      Sauf que si, car les retraites devenant de plu en plus restreintes, certains français pour avoir un retraite supplémentaire lorgneront en direction des assurances privées !

      Conclusion du pain béni pour les assurances, n’es-ce pas « Mrs j’ai omis » !

      @°+ P@py


    • jef88 jef88 10 décembre 2019 19:09

      @Spartacus
      La retraite par points va pousser les gens à la compléter par une « assurance retraite »
      Qui c’est le gagnant ?


    • Spartacus Spartacus 10 décembre 2019 20:03

      @jef88

      Donc l’état gère comme une guimbarde et a chier la retraite de tous, et donc ce que vous faites c’est un procès d’intention contre le secteur privé des assurances qui n’y est pour rien..

      Il faut vous rappeler que les mutuelles sont des entreprises sans actionnaires et ne font pas de bénéfices ???

      Vous seriez pas des fonctionnaires qui jalousent le secteur privé ?

      Des gauchistes en résumé ?


    • Irina leroyer Irina leroyer 10 décembre 2019 20:47

      @HELIOS mais non ils n’ont rien compris et c’est justement là le problème sic


    • Irina leroyer Irina leroyer 10 décembre 2019 20:56

      @HELIOS c’est trop tard il aurait fallu basculer petit a petit en capitalisation depuis 30 ans mais la politique de l’autruche pour des raisons électoralistes a poussé le pays vers le chaos 


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 08:57

      @Irina leroyer
      Les parents de famille nombreuse ont déjà capitalisé dans leurs enfants et l’Etat leur vole leur retraite bien gagnée pour la redistribuer à des gens qui n’en ont pas voulu ou peu ou pire qui ont avorté.


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 09:00

      @Spartacus
      Et ces élus ont volé les retraites des parents de famille nombreuse pour les distribuer à d’autres qui n’ont pas travaillé en leur faveur et qui ont eu bien souvent un beaucoup plus gros salaire.


    • tashrin 11 décembre 2019 10:03

      @all
      Don’t feed the troll


    • Irina leroyer Irina leroyer 13 décembre 2019 21:41

      @Daniel PIGNARD dans ce système par « répartition » si tu meure juste en arrivant à l’age de toucher ta retraite, ton pognon restera dans les caisse et ne profitera pas a tes enfants. dans un système par capitalisation , tes gosses récupèrent tes cotisations : ce qui est juste.


  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 10 décembre 2019 08:45

    Un gouvernement atteint précocement d’Alzheimer...

    A moins qu’il ne s’agisse « d’allergies administratives », allez savoir... .

    .

    Delevoye a des trous de mémoire...

    60% des Ministres ont eu un redressement fiscal en 2018.

    Un conseiller de Macron qui a oublié qu’il était payé par Servier...

    Sylvie Goulard ne se souvenait plus qu’elle était financée par un milliardaire...

    Thierry Solère a oublié de déclarer correctement ses impôts...

    Macron a oublié les casseroles de Thierry Breton...

    Un cadre LREM a oublié que la drogue est interdite en France...

    Et la porte parole du gouvernement croit que la réforme des retraites est une réponse favorable aux revendications des Gilets Jaunes...

    .

    Bref un gouvernement bien malade, bien fatigué, qui devrait prendre des vacances et ficher la paix aux Français... !


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 08:51

      @Fifi Brind_acier
      Et ils ont tous oublié que le couplet 3 de Notre Merveilleuse Marseillaise interdit aux étrangers de faire la loi dans nos foyers.

      « Quoi ! Des cohortes étrangères
       Feraient la loi dans nos foyers !
       Quoi ! Des phalanges mercenaires
       Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
       Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
       Nos fronts sous le joug se ploieraient !
       De vils despotes deviendraient
       Les maîtres de nos destinées ! »


  • Irina leroyer Irina leroyer 10 décembre 2019 09:02

    Ce système par répartition mis en place par les communistes d’après guerre est tout simplement une aberration mathématique ; il ne peux fonctionner § arrêtez de nier l’évidence : trop peu de cotisation par rapport au nombre de retraités


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 08:43

      @Irina leroyer
      Notons quand même que vous payez vos cotisations pendant 40 ans tandis que vous ne profitez de la retraite que pendant 15 à 20 ans. Confiez le calcul de nos retraites à des organismes qui nous disent combien payer mais jamais combien on recevra est très aléatoire et soumis au bon vouloir des puissants qui sont de moins en moins nobles dans leurs actions. Le mensonge est de mise partout et vous ne pouvez plus savoir combien vaut une voiture neuve par exemple.


    • Drugar Drugar 11 décembre 2019 11:50

      @Irina leroyer
      « ...est tout simplement une aberration mathématique ; il ne peux fonctionner ».
      Et pourtant, il fonctionne depuis 70 ans, étrange pour quelque chose qui n’est pas sensé fonctionner...
      En quoi ce système serait une « aberration mathématique » ?
      En quoi le système par capitalisation serait plus efficace que le système par répartition ?


    • Irina leroyer Irina leroyer 13 décembre 2019 21:37

      @Drugar aujourd’hui 40% des retraites est payé par des impôts et non par les cotisations qui sont insuffisantes. tu es con ou quoi ?

      Irina 


    • Irina leroyer Irina leroyer 13 décembre 2019 21:38

      @Daniel PIGNARD
      ce système par « répartition » est une escroquerie. tu bête au point de ne pas comprendre


  • zygzornifle zygzornifle 10 décembre 2019 10:04

    Heureusement il y a le livret A et son ruissellement a 0,75% hahaha ....


  • Kapimo Kapimo 10 décembre 2019 11:45

    Delevoye, c’est l’incarnation du mal français : la prise de pouvoir par des politiques professionnels surpayés oeuvrant à maintenir et augmenter l’emprise de l’état (leur emprise) sur le pays réel, tout en bénéficiant de tout un tas de « cantines » dans le privé.

    Ce type grenouille à la tête de l’état depuis des dizaines d’années, et c’est lui qui a sélectionné les candidats Lrem pour les législatives. Au vu du résultat, il est évident que ses critères de sélection des candidats étaient bêtise, servilité et ambition personnelle.

    Un nocif qui joue en équipe avec tous les lobbys.


  • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 10 décembre 2019 14:54

    Ce qui aurait dû se passer dès cette annonce, c’est le boycott des réunions de la part des syndicats avec ce personnage ! Mais non ! Ils continuent à courir après !


  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 10 décembre 2019 15:29

    Si les enfants payaient la retraite des parents comme le demande le code civil, il n’y aurait pas de décote, et l’amour des enfants pour les parents aiderait à ce soutien.

    Que dit le code civil ?

    " L’enfant, à tout âge, doit honneur et respect à ses père et mère." (art. 371)

    " Les enfants doivent les aliments à leur père et mère et autres ascendants qui sont dans le besoin." (art. 205)

    " Les gendres et belles-filles doivent également, et dans les mêmes circonstances, des aliments à leur beau-père et belle-mère, mais cette obligation cesse lorsque celui des époux qui produisait l’affinité et les enfants issus de son union avec l’autre époux sont décédés." (art. 206)


    • jef88 jef88 10 décembre 2019 19:11

      @Daniel PIGNARD
      Et quand on n’a pas de gosse ?
      On crève de faim ......


    • Irina leroyer Irina leroyer 10 décembre 2019 20:48

      @Daniel PIGNARD ca c’est le moyen age
      ce n’est pas possible


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 décembre 2019 21:08

      @Daniel PIGNARD. Et quand les enfants ont accepté une mission parricide (guerre sexiste oblige), tu fais comment ?


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 08:07

      @jef88 et les autres
      On relit la fable de Monsieur de la Fontaine « La cigale et la fourmi ».


    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 11 décembre 2019 08:27

      @Irina leroyer

      Ah oui, c’est le moyen âge parce que maintenant, ce n’est plus père et mère mais parent 1 et parent 2, eh bien votre modernité, vous savez ou vous pouvez vous la garder ?


    • Irina leroyer Irina leroyer 13 décembre 2019 21:43

      @Daniel PIGNARD tu n’a rien compris : c’est ce système par répartition qui est aberrant : il fonctionnait en 1960 quand l’espérance de vie était de 60 ans mais maintenant elle est de 80 ans !
      comment fais tu pour équilibrer ? 


  • L’Astronome 15 décembre 2019 12:15

     

    C’est aberrant les ravages d’Alzheimer chez les gouvernants. Après Belloubête qui « oublie » de déclarer des biens immobiliers, voilà-t-y pas que Jean-Paul Dévoyé « oublie » de déclarer des mandats. La France est menacée par le gâtisme.

     


  • ETTORE ETTORE 15 décembre 2019 13:13

    Chaque fois que ce gouvernement mets sa main dans le sac rafistolé de ses larbins, histoire d’en sortir un « homme providentiel » pour ses lubies, il en extrait un ....fruit pourri.

    Et je crois bien, que ce n’est faute à les avoir laissé longtemps dedans, non !

    Ils étaient déjà bien attaqués avant.

    Mais que voulez vous, l’arbre de la Démocratie étant déjà bien rongé par les vers tous partis confondus.....Il ne peut plus produire que flétrissures et moisissures.

    (et on attend, inéluctablement, les prochains cloportes qui s’en délecteront )

    Le Sieur Providentiel de Macron pour les retraites, Mr Delevoye, mériterait bien un autre patronyme, eu égard à ses turpitudes oublieuses....

    Monsieur DEVOYé  !

    Après.....on a le personnel qu’on mérite....ET surtout, à son image !


  • egos 15 décembre 2019 19:35

    https://twitter.com/francoiscarpit1

    Bonjour les amis. J’ai delevoyé de mettre mon réveil hier soir et du coup j’émerge à peine. Pouvez-vous me dire quel est le boulot du jour que #Delevoye a delevoyé de déclarer ? PS : Ne delevoyez pas de joindre un lien svp #DelevoyeGate



    21 réponses81 Retweets245 j’aime

  • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 15 décembre 2019 22:27

    DELEVOYE ou LEDEVOYE ?


Réagir