vendredi 20 juillet 2018 - par Elric Menescire

Affaire Benalla : retour sur un scandale d’Etat

Affaire Benalla : retour sur un scandale d’Etat

Résumons : un proche collaborateur du président, Alexandre Benalla, garde du corps et ami intime de Macron, est filmé hors de tout cadre légal, déguisé en policier, sur un cortège du premier mai. Il y tabasse joyeusement plusieurs personnes, avant de s’éclipser, brassard de police, talkie-walkie et casque sur la tête.

Le ministre de l’Intérieur Collomb est informé des faits dès le 2 mai : il aurait diligenté une enquête et aurait informé le directeur de cabinet Patrick Strzoda, dont dépend Benalla. Ce même Strzoda, informe directement le président qui « aurait demandé des sanctions ». Ledit barbouze écopera de 15 jours de suspension et réintègrera un bureau à l’Elysée. 

18 juillet : une vidéo, filmée sur un portable par un militant de la France Insoumise, fait surface dans l’édition internet du Monde. On y reconnaît clairement ledit Benalla. L’affaire s’emballe immédiatement, la FI monte au créneau, suivie de près par l’opposition communiste et de droite. A l’Assemblée, où le projet de loi de révision de la Constitution doit être discuté, malgré les tentatives d’étouffement par le président de Rugy, et le rejet d’une demande de commission d’enquête parlementaire par les députés godillots de la majorité, l’opposition ne s’en laisse pas compter. Dès le 19 juillet la pression monte : les députés de l’opposition, tous bords confondus, multiplient les interventions pour demander des explications au gouvernement.

Hormis la ministre de la Justice Nicole Belloubet, qui affirme que « cet individu était présent sur les lieux sans aucune autorisation » (et qui contredit donc les affirmations du chef de cabinet Strzoda, qui lui avait affirmé l’inverse), le gouvernement fait la sourde oreille. Le porte-parole du gouvernement tente de justifier l’injustifiable en arguant que « la sanction envers M Benalla est la plus grave jamais prononcée envers un chargé de mission à l’Elysée ». Il aurait même été rétrogradé sur des affaires internes, ce que viennent contredire quelques heures plus tard d’autres révélations (images du bus des bleus, et de la panthéonisation de Simone Veil…). Loin de calmer les choses, ces déclarations contradictoires et clairement hors-sol font l’effet d’un jerrycan d’essence jeté sur un barbecue. 

Macron, en déplacement, répond maladroitement aux journalistes qui se font insistants : « Monsieur le président cette affaire n’entache-t-elle pas la République ? » « non non, la république, elle est inaltérable ».

 

L’emballement

Au fur et à mesure les révélations s’enchaînent : un autre collaborateur, Vincent Crase, aurait aussi fait partie de l’équipée barbouzarde, on le voit sur les vidéos. Le passé plus ou moins trouble de Benalla remonte à la surface médiatique : un gros nerveux manifestement, ce Benalla. Il a déjà plusieurs affaires sur le dos : tentative de port d’arme prohibée, coup de poing contre un photographe, intervention musclée contre un journaliste de Public Sénat, licencié par Arnaud Montebourg après un délit de fuite après avoir provoqué un accident… il s’est aussi affiché sur les réseaux sociaux en visite au Maghreb, aux côtés de gros bras armés jusqu’aux dents… la commission des lois de l’Assemblée se dote exceptionnellement des pouvoirs d’une commission d’enquête parlementaire, sous la pression conjuguée des oppositions FI+LR+PC+PS. Ses travaux doivent commencer le 23 juin selon le président de Rugy, désormais bien piteux.

Par ailleurs, le syndicat VIGI CGT police dépose plainte pour « usurpation de fonction » et « usurpation de signe réservé à l’autorité publique », ce qui oblige à la nomination d’un juge d’instruction. La chaîne de commandement est désormais mise en cause : le courant commence à remonter largement près des premiers fusibles…

20 juillet : l’affaire devient affaire d’État. Les révélations s’enchaînent toutes les heures, selon un rythme désormais bien connu : régulièrement des tuyaux font surface dans la presse, et ça creuse, ça creuse. Silence assourdissant du côté de l’exécutif et du gouvernement. Les députés LREM sont quant à eux comme paralysés. La gestion de crise de la macronie rappelle celle de l’affaire Léonarda par la hollandie : elle est piteuse, quasiment inexistante et très souvent à côté de la plaque. A l’image de ce Castaner qui affirmait maladroitement, contre toute évidence et ce dès le 18 juillet, que « personne en France n’est au-dessus des lois ». Manifestement, ça n’était pas le cas pour tout le monde…

A la mi-journée, l’Assemblée est complètement paralysée, l’opposition rejetant en bloc les discussions sur le projet de loi de révision de la Constitution, multipliant les rappels au règlement à l’adresse du président de Rugy et de la majorité LREM. Les séances sont régulièrement suspendues. Le groupe FI porte une motion de censure envers le gouvernement.

Dès la mi-matinée, Benalla est licencié, placé en garde à vue et auditionné par les services de police. 
On apprend de surcroît que 3 policiers, dont deux commissaires (! !), ont été mis à pied car ils auraient transmis des images de la fameuse intervention, filmées par les caméras de vidéo surveillance de la préfecture de Police à… M. Benalla.

Collomb est désormais mis en cause par l’opposition, il savait dès le 2 mai, et n’a rien fait à part couvrir le sinistre homme de main… Le Sénat va l’auditionner, ainsi que la commission d’enquête nouvellement formée. 

 

Une gestion de crise calamiteuse, et des conséquences encore mal évaluées

Il semble désormais évident que cette affaire est devenue, malgré les dénégations gênées des membres de la majorité (du moins du peu qui ont osé braver les consignes et s’exprimer), une affaire d’Etat. L’Elysée est inexistante depuis le début, et ce qu’elle voulait faire passer pour une banale échauffourée est en train de lui exploser à la figure.

Un Ministre d’Etat, le premier flic de France en plus, ainsi que le président de la République, ont couvert les agissements délictueux d’un de leurs subordonnés. Dans les termes de l’article 40 du Code de procédure pénale, « toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs ».

On peut raisonnablement imaginer que Collomb y laisse sa chemise, histoire de protéger le président qui est directement mis en cause depuis plusieurs jours.

Quand à ce dernier, bien qu’il soit intouchable juridiquement parlant pendant toute la durée de son mandat, il ne pourra pas sortir de cette affaire sans y laisser des plumes. Cela parait désormais acté : cette affaire est celle qui vient de casser la magnifique dynamique de « la république en marche », dans une macronie où tout semblait relativement bien huilé…

L’effet coupe du monde de Macron n’aura pas duré 3 jours, un record, et sa popularité, déjà bien entamée, n’y survivra sans doute pas.

Au-delà de ces possibles développements immédiats, il y a bien sûr les nombreuses contradictions que cette affaire soulève : la vision macroniste du « dialogue social » et la soi-disant « exemplarité » d’un président qui n’hésite pas à sermonner un lycéen et à s’acharner sur lui, est mise à mal par ce même président qui au fond cautionne des méthodes de voyous, tout en s’affranchissant lui-même des règles qu’il n’hésite pas à porter en étendard, comme une marque de fabrique. 
Un désastre pour ce grand communicant.

 

Un bénéfice pour la démocratie, ou ce qu’il en reste

Le fait également de voir une opposition ressoudée sur des questions de principe, qui font, quoi qu’en disent et pratiquent certains, le cœur même de la République –exemplarité, devoir de transparence, probité des agents de la Fonction Publique et de leurs représentants–, et la formation de cette commission d’enquête –alors que la majorité avait déjà balayé de son revers de main coutumier cette possibilité– redonnent quand même un peu d’espoir dans cette démocratie qui semblait chaque jour s’enfoncer de plus en plus dans l’autoritarisme et le fait du prince.

Il existe malgré tout encore quelques mécanismes de contrôle et de sauvegarde qui semblent fonctionner, cette commission d’enquête en est la preuve, et le point positif dans cette affaire est sans doute à chercher là.

Autre sujet de satisfaction, et pas des moindres, la réaction de la presse dans son ensemble, qui relaie l’affaire et ce, quel que soit son bord. On a longuement constaté la compromission quasi généralisée de la presse mainstream française, qui a porté Macron au pouvoir et qui depuis plus d’un an désormais, lui déroulait le tapis rouge. Il faut bien constater aujourd’hui qu’avec cette affaire, la donne a changé : le ton n’est plus le même, la lune de miel semble bel et bien terminée, de BFMTV à Valeurs Actuelles, en passant par Libé ou LCI, tous ceux qui hier encensaient le président et son style, le golden boy de l’Elysée, sont désormais attentifs au développement de l’affaire et sont passés en mode « emballement médiatique maximum ». Au-delà de ce constat, c’est bien parce que ce quatrième pouvoir a repris en mains ses prérogatives, que l’exécutif n’a désormais plus le choix : comme de Rugy qui a dû plier devant la pression médiatique, le président doit s’exprimer dans les prochains jours, avant que tout ceci ne devienne incontrôlable.

 

Retour de bâtonInstant Karma Justice comme ils disent

Dernier point, et nous en resterons là, c’est quand même la gestion de l’affaire par la France Insoumise. Arrêtons de nous voiler la face : le timing était parfait, et cette affaire était sans doute sous le coude depuis un bon moment (depuis début mai en fait, rappelons-nous que les faits furent filmés par un militant FI et brusquement « sortis » dans l’édition du Monde du 18 juillet dernier).

Mais là aussi, c’est de bonne guerre : on peut hurler au loup, faire même des parallèles avec l’affaire Fillon, toujours est-il que comme le disait mon vieil ami Africain, « quand on grimpe au cocotier il vaut mieux s’assurer qu’on a le derrière propre ». La morgue de LREM, le verrouillage de l’Assemblé nationale par une majorité de députés godillots, ainsi que le mépris constant et renouvelé du président des ultra riches pour le peuple, toute cette accumulation trouve ici magiquement son dénouement dans un espèce de retour de karma absolument magnifique.

L’image bien lisse et donneuse de leçons de « la république en marche » a désormais volé officiellement en éclats, et il faudra attentivement scruter la réaction des français : resteront-ils sagement dans la torpeur estivale, post coupe du monde, qui semble les caractériser…ou bien demanderont-ils des comptes à ce gouvernement ? 

Les paris sont ouverts…



117 réactions


  • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 18:21
    ça rappelle les plus sombres heures du nazisme, lorsque les petits copains d’Hitler allaient youpinner allègrement à la matraque, histoire de se faire la main pour ce qui allait venir ensuite..
    Je le répète Hitler avait des accointances certaines avec les grandes banques occidentales,
    Le petit Macron Rothschild aussi..
    C’est signé ! ces salopards de banquiers se croient tout permis.

    • baldis30 20 juillet 2018 19:12

      @Rinbeau
      bonsoir,

      Meuh non .... c’est pas possible .. ; mais qu’allez-vous donc supposer : des gens si honnêtes, si gentils, qui œuvrent pour le bien public... à la condition expresse qu’il tombe dans leur escarcelle.

       C’est un complot ... d’ailleurs regardez les nombre de personnes impliquées c’est le même genre de complot qui devait renverser Erdogan ... Cela part du ministre de l’intérieur, touche le directeur du cabinet de l’Elysée, met en cause des hauts fonctionnaires qui communiquent indument des extraits de vidéos... c’est bien orchestré...

      Reste à savoir quelle est la puissance étrangère qui est derrière le complot : San Marin ? le Vatican voulant reprendre Saint Jean de Latran sans payer ? le Vanuatu ? A moins que ce ne soit la République de Terre Adélie...

      Ou encore les belges vexés de leur élimination en demi-finale ... une fois... c’est possible !

      C’est du dernier tragique... et en quelques jours après l’intempestive manifestation du mauvais comique de la présence à Moscou pour se revêtir de la peau du lion comme nous l’enseigna La Fontaine dans sa célèbre fable « L’âne revêtu de la peau du lion » ..... « On voit les sabots » !


    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 19:19
      @baldis30
      Je vous vois venir avec vos grands sabots !


    • Cadoudal Cadoudal 20 juillet 2018 19:34

      @Rinbeau

      Quand Sarkozy prophétisait sur Macron : “tout cela se terminera en farce”

    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 19:41
      @Cadoudal
      La cinquième république est une gigantesque farce !
      donc tous ses présidents en ont été, sont et seront les dindons !


    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 19:42
      @Rinbeau
      Et nous avec malheureusement..

    • ASTERIX 24 juillet 2018 09:27

      @baldis30



      JUPITER va se bruler les ailes AVEC UNE BOUGIE ET NON LE SOLEIL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      macron est il dans les pas DU SAC DES RIPOUX  PASQUA PANDRAUD CHIRAC ???

      aussi louche qu ’EUX       ??         OUI

  • Daniel MARTIN Daniel MARTIN 20 juillet 2018 19:02

    Les « barbouzes » le retour ? auriez vous pu sous-titrer votre article, que je ne peux qu’apprécier.

    Comme quoi en « république exemplaire », il y a le dire pour le meilleur et le faire pour le pire... 

  • Macondo Macondo 20 juillet 2018 19:12

    Bonjour. Désinformé volontaire depuis 3 jours, constatant que TOUTE la presse streamée était unanime, j’ai pensé trouvé ici un bon résumé de cette seconde chute annoncée du mur de Berlin à Pearl Harbor le 11 Septembre. J’ai bien compris le topo. De la pisse d’âne en jet bâton, coulant de la capitale proclamée. Affaire sans le moindre intérêt, ni pour la Planète, ni pour une éradication de toute la représentativité, soit les deux mamelles uniques du seul sens politique autorisé aujourd’hui. Alors j’allais zapper quand j’ai lu ça, une perle que peu de journaleux serait capable de pondre, voir même de comprendre, Calvi peut-être, bien bourré : "Autre sujet de satisfaction, et pas des moindres, la réaction de la presse dans son ensemble, qui relaie l’affaire et ce, quel que soit son bord. On a longuement constaté la compromission quasi généralisée de la presse mainstream française, qui a porté macron au pouvoir et qui depuis plus d’un an désormais, lui déroulait le tapis rouge. Il faut bien constater aujourd’hui qu’avec cette affaire, la donne a changé" ... Sérieux ? Ou c’est moi ?...


    • Elric Menescire Elric Menescire 20 juillet 2018 19:32

      @Macondo

      je vous l’accorde, je savais que j’aurais dû le mettre en gras : ll faut bien constater aujourd’hui qu’avec cette affaire, la donne a changé. 


      Et j’aurais dû rajouter, je vous l’accorde, uniquement avec celle ci, car pour le reste je ne me fais pas d’illusions.

      Mais il se trouve que j’ai écumé pas mal de canaux médiatiques mainstream depuis deux jours, et il faut être aveugle pour le constater : ils ne peuvent plus le cacher. Ca les emmerde beaucoup d’ailleurs il me semble...y compris le remplaçant de Calvi, encore mieux que lui je trouve (si si ça existe), l’inénarrable éditocrate Bruce toussaint.

      Un conseil : continuez à rester « désinformé volontaire », ça vous réussit mieux que l’analyse politique ;)

      bonne soirée

    • Macondo Macondo 20 juillet 2018 19:45

      @Elric Menescire ... Bruce Toussaint ?!? J’avais oublié, pardon. Je vais donc suivre vos conseils avisés, mais dès que Brigitte file une enveloppe de 200 balles à sa manucure, promis, je repasse. Pas question de rater la prochaine Révolution. Bonne soirée.


    • Doume65 20 juillet 2018 19:48

      @Elric Menescire
      Cette affaire tombe peu après la loi sur le secret des affaires, qui, de fait, met les journalistes d’investigation au chômage. On comprend que les rédactions aient du mal à retenir certains chiens alors qu’ils ont un si bel os.


    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 19:53
      @Doume65
      Chiens ! ne soyons pas trop enthousiastes !
      Toutous tout au plus !

    • Doume65 20 juillet 2018 20:07

      @Rinbeau
      C’est juste, mais les toutous aussi aiment les os. J’ai une chienne adorable mais elle ne lâche pas les os à moelle qu’il m’arrive de lui laisser. smiley


    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 00:29

      @Doume65

      Bien vu ;) 

      Quel beau métier que celui de journaliste en France hein.. 

      Si la profession avait encore un peu de credit, je pense que desormais c’est fini ...

    • Kapimo Kapimo 21 juillet 2018 02:31

      @Doume65

      "Cette affaire tombe peu après la loi sur le secret des affaires, qui, de fait, met les journalistes d’investigation au chômage. On comprend que les rédactions aient du mal à retenir certains chiens alors qu’ils ont un si bel os.« 

      Concernant les journalistes d’investigation, je crains qu’ils ne soient déjà au chomage depuis pas mal de temps pour ceux qui essaient de travailler dans le mainstream.
      Cela fait par ailleurs belle lurette que »les rédactions« s’autocensurent sur les sujets qui touchent au pouvoir et à la vraie politique. Les rédactions savent très bien »retenir« ce qu’il leur reste de »journalistes«  ; en ce sens, je pense que »les rédactions" ont le feu vert de leurs actionnaires, qui doivent trouver que décidement Macron en fait trop, et qu’il est temps de lui rappeler qui a le pouvoir.

    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 07:13

      @Kapim

      « je pense que »les rédactions » ont le feu vert de leurs actionnaires, qui doivent trouver que décidement Macron en fait trop, et qu’il est temps de lui rappeler qui a le pouvoir."
      °
      Bien vu ! Cette hypothèse est effectivement à considérer ..
      @+

    • lejules lejules 22 juillet 2018 11:38

      @Kapimo


      « A la mi-journée, l’Assemblée est complètement paralysée, l’opposition rejetant en bloc les discussions sur le projet de loi de révision de la Constitution, multipliant les rappels au règlement à l’adresse du président de Rugy et de la majorité LREM. Les séances sont régulièrement suspendues. Le groupe FI porte une motion de censure envers le gouvernement. »

      on peut penser que l’opposition se sert de prétexte de cette affaire pour faire de l’obstruction pour que la loi ne passe pas ce qui est une excellente chose

  • mecheri 20 juillet 2018 19:27

    Une petite frappe, qui donne encore l’occasion à nos amis journalistes et une minorité de racistes de pointer du doigt une catégorie de français à part entière, à l’instar de Mr Zérouni - directeur monde de la rechercher et du développement du Groupe SANOFI, hier, Mr cherif Mécheri, qui reçut les éloges de Jean Moulin pour son courage face au nazisme, avant de devenir Préfet hors cadre, conseiller spécial à l’Elysée, secrétaire général de l’Union française, puis à la retraite depuis 5 ans et avec dérogation d’âge, exercer les simples fonction de Conseiller maître à la Cour des comptes … 

    Mais, il ne faut surtout pas raconter ce genre d’histoire car ça participe un peu trop à notre lien social ! Quant aux quelques érudits et honnêtes gens que celà pourrait intéresser, Voire le fond d’archive sur ces quelques personnages, mis à l’honneur sur le site internet de sciences po  ! Très cordialement


  • Doume65 20 juillet 2018 20:00

    On en apprend d’autres, et des pas tristes, sur Benalla.


  • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 20:12

    Quand Macron cron cron
    Fait le con con con

    Ainsi font font font
    Les petites marionettes
    Ainsi font font font
    Trois p’tits tours
    Et puis s’en vont.

  • DantonQ Jean nemare 20 juillet 2018 20:29

    Tout ce que j’espère, c’est que cette affaire fasse tomber Macron et l’accule a la démission, lui et son gouvernement dont les plus hauts représentants sont mouillés jusqu’au cou en couvrant ces actes de voyoucratie ! Il n’est pas normal que Macron soit protégé durant son mandat : il devrait rendre des comptes devant la justice comme n’importe quel citoyen ! Au Brésil, on n’hésite pas à contraindre le Président (ou la Présidente) à la démission et à les traduire devant la justice.


    Rien ne justifie qu’en France, il n’en soit pas de même ! A part vouloir protéger les voyous en costume cravate qui nous gouvernent... 

    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 21:04
      @Jean nemare

      Peut-être effectivement faudrait-il écrire notre propre constitution, celle du peuple et pour le peuple !
      et ensuite arriver à l’imposer !
      Mais il faut bien reconnaitre que globalement les gens s’en foutent pour la majorité !
      on a donc les politiciens qu’on mérite !
      Tant qu’une majorité de Français ne crèveront pas de faim, rien ne se passera !


    • Arogavox 20 juillet 2018 22:11

      @Rinbeau


        Ben oui, On n’a que la ’démocratie’ qu’On mérite !   
         
        Quant à crever de faim, les disciples de Machiavel ne sont pas nés de la dernière pluie   
          ("Panem et circensens’ ... = de la malbouffe et du foot ) ils ont paré à ce risque : nos journaleux pondent régulièrement des productions pédagogiques pour expliquer comment survivre en faisant les poubelles ...   
         
         L’actuelle diversion médiatique est tout de même risquée , et un rien ballot : après l’ire des militaires suite à la démission du général des armées (de Villiers), se permettre d’indisposer ou narguer les journalistes et les gendarmes ! ... 
        
        
        En même temps, dans un pays (et pire : dans un monde) qui ne trouve aucune question à éclaircir quand on lui raconte qu’un bambin de 3 ans et demi peut se raccrocher à un balcon après avoir chuté d’un étage (voire même de deux ! - on ne sait toujours pas !!) ... les dictateurs marchent sur du velours !

    • sirocco sirocco 20 juillet 2018 22:33

      @Jean nemare

      « Tout ce que j’espère, c’est que cette affaire fasse tomber Macron et l’accule a la démission, lui et son gouvernement... »

       
      Vous voulez rire ! Tout au plus le sénile Collomb, qui s’essouffle et fait pitié aux forces placées sous son autorité, en profitera - peut-être - pour jeter l’éponge, maintenant qu’il est assuré que lui, sa famille, ses potes... auront tout le fric dont ils auront besoin pour vivre dans l’aisance jusqu’à la fin de leurs jours.

       
      Mais Macron, certainement pas ! Qui le ferait « tomber » ? Les Français, en descendant massivement dans la rue ? Ils ne décolleront jamais le cul de devant leur télé !


    • Rinbeau Rinbeau 20 juillet 2018 23:33
      @Arogavox

      Oui, dès fois ça ne se goupille pas comme ils veulent les « big brother » ! Alors ils ont le blues !
      Un blues qui peut durer des siècles !
      En 14-18, ils déclenchent une guerre pour éviter une révolution dans un pays d’Europe et merde ils se retrouvent avec une révolution dans le plus grand des pays Européens.
      On finance Hitler pour qu’il s’en prenne à la Russie, et merde il envahie tous les pays sauf celui-là !
      Et depuis nos chères élites courent après les russes, mais plus possible de faire de guerre entre grandes puissances à cause du nucléaire.

      Alors comme dirait Michel Blanc dans les bronzés font du ski « sur un malentendu on sait jamais »

    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 00:38

      @Jean nemare

      Vous savez très bien que c’est un beau rêve, qui a hélas peu de chances de se réaliser. On a beau critiquer les Usa par exemple (il y a vraiment de quoi !) mais une affaire de ce type aurait sans doute coûté son poste à n’importe quel président dans ce pays...Pareil pour les pays scandinaves, où un ministre a dû démissionner pour avoir payé une course de taxi de 50 euro sur la caisse de son ministère...

      Chez nous, si nous ne sommes pas 10 millions dans la rue pendant une semaine minimum il ne se passera rien hélas....Et vu l’état de mort cérébrale de la majorité de nos concitoyens ça n’est pas pour demain... 

    • Homphilo 21 juillet 2018 01:33

      @Jean nemare Helas macron comme tout ex president français restera car ils s estiment au dessus des lois.donc il restera avec cette morve hautaine qui le caractérise.ils sont là nos élus pour leurs bien être..il est loin le temps de l étique de Degaulle


    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 07:34
      @Elric Menescire
      Salut

      @+

    • Fergus Fergus 21 juillet 2018 09:04

      Bonjour, sirocco

      D’accord avec vous : dans le meilleur des cas, c’est Collomb qui passera - fort logiquement, eu égard à son implication fautive - à la trappe. Or, même ce départ n’est pas certain tant le ministre est proche de Macron et surprotégé.

      Je pense que Macron va liquider 2 ou 3 lampistes et compter sur les vacances pour que l’affaire s’estompe. Il n’en aura pas moins fait la démonstration qu’en matière d’exercice du pouvoir au dessus des lois, il est aussi tordu que ses prédécesseurs !


    • cevennevive cevennevive 21 juillet 2018 09:29

      @Fergus, bonjour


      J’ai vu son frère jumeau à Palerme, fin mai, aux catacombes des Capucins. Oui ! Oui ! Un qui lui ressemble... Il pourra toujours aller en retraite là bas s’il est « remercié » par M. Macron.

      Car il vieillit. Il n’était pas au courant nous a-t-il dit. Depuis le 2 mai, il ne se rappelait plus...


    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 09:41

      @cevennevive

      Salut
      Vous parlez de Chirac« qui »grâce à" sa mémoire défaillante est passé au travers des gouttes ...ça dégoûte . smiley
      @+

    • cevennevive cevennevive 21 juillet 2018 10:24

      @jmdest62, bonjour,


      Au moins, notre « Chichi » national était un ’bel homme" (dixit Jack Lang) !

      En plus, malgré les vicissitudes de son mandat, je lui suis reconnaissante de ne pas avoir hurlé avec les loups déchirant à belles dents Sadam Hussein...

    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 11:44

      @cevennevive

      Ouais ouais ...La France avait encore un semblant d’indépendance diplomatique à cette époque ...
      Mais ça n’excuse en rien toutes les casseroles.
      @+

    • Arogavox 21 juillet 2018 12:49

      @Fergus

       que Collomb puisse passer à la trappe ? - Quelle cécité devant le démiurge qui avait théorisé et fait catéchiser le génie mutant de la génération dans laquelle Il (ou sa clique) a été pêcher notre Jupiter quand ses dents de sagesse n’étaient même pas encore tombées ! 

    • Fergus Fergus 21 juillet 2018 20:47

      Bonsoir, Arogavox & Arioul

      Si vous aviez mieux lu mon commentaire précédent, vous auriez pu constater que je ne crois pas à une démission de Collomb : dans cette affaire, seuls des lampistes seront exécutés !


    • Eric83 Eric83 21 juillet 2018 21:36

      @Elric Menescire


      La Constitution prévoit la possibilité de destitution du Président, pour manquements à la fonction présidentielle, par son article 68. Sa mise en oeuvre entreprise par les députés de l’Assemblée Nationale.

      Nous n’avons pas besoin d’être 10 millions dans les rues. Aux citoyens de se mobiliser pour obtenir des députés, qui sont censés nous représenter, la mise en oeuvre du processus de destitution.

      L’idéal serait plutôt un référendum auprès du peuple mais les Constitutionnalistes n’ont pas prévu ce choix du peuple. 

    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 22 juillet 2018 20:45

      Le franc-maçon sème le doute ... !

       smiley

      Avant de venir écrire, vous devriez relire tous les propos adorateurs que vous avez écrit sûr Macron...

      Vous avez la mémoire courte ......  smiley


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 22 juillet 2018 20:47


      @Fergus


    • Fergus Fergus 22 juillet 2018 20:53

      Bonsoir, SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Si votre précédent commentaire s’adresse à moi, relisez ce que j’ai écrit, tant dans mes commentaires que dans mes articles : jamais je n’ai rien écrit pour soutenir la ligne politique de Macron, et j’ai même rédigé des textes très virulents à son encontre, à l’image de mon récent article sur les pensions de réversion !!!

      Soit vous confondez avec une autre personne, soit vous avez des lunettes déformantes !


    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 23 juillet 2018 07:32

      @Fergus


      Mais oui, causes toujours .... !
      Arrêtez de nous prendre pour des cons ....

      Vous n’avez pas arrêté de vous moquer, de critiquer ceux qui ne faisaient pas le choix de soutenir Macron.... ....

      Vous êtes un plouc ... Un Benalla que dis je un Ben Ali ......

      Macron est un politicien aussi menteur et tordu que les autres .....
      Il a dit :- Les ministres ne sont pas mes obligés, les députés LREM ne sont pas des godillots..

      Aujourd’hui les événements montrent le contraire, les ministres deviennent des obligés et les députés des godillots puissance 1000........... 

       smiley

      Imaginez, si vous en êtes capable, le désarroi des gendarmes qui ont fait beaucoup de sacrifice pour être au top dans leur profession.....Avec Benalla, Macron les a snobé avec la morve la plus haineuse ....
      Marcon est un morveux qui ment et se moque des militaires, gendarmes et autres services de l’état français et ça il a appris à l’école Rothschild ......

       smiley
       


    • hervepasgrave hervepasgrave 23 juillet 2018 08:23

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
      Bonjour ,il y a quelque chose qui m’amuse dans tes propos.Cela concerne l’armée.Nous pouvons supposer que nos militaires ont trouvé cela comme une bénédiction de privatiser/professionnaliser l’armée.Car il faut bien se mettre a leur place.« passer pour des cons en permanence devant ce peuple qui défile devant eux au service militaire doit être fatiguant et démoralisant ». Alors ! la déception doit-être de taille d’ailleurs tout spécialement pour le corps d’armée que représente la gendarmerie qui d’un statut flatteur sont passé pour les pires des enc....Les militaires de métier forme une famille de haute bourgeoisie.La vie de militaire est bien plus douce qu’aventureuse dans l’ensemble.Nourris/blanchi/logé et a la retraite des emplois réservé.Comment espérer mieux.Quelle catégorie de la population peut prétendre a tant d’avantage ? Quel est le risque d’y perdre la vie,d’avoir un accident de travail, d’être en stress permanent.Alors là,eux ils l’ont eux profondément dans l’os.Pour l’instant ils ne le comprennent peut-être pas encore,mais cela ne saurait tarder.


    • Fergus Fergus 23 juillet 2018 09:16

      Bonjour, SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      « Vous n’avez pas arrêté de vous moquer, de critiquer ceux qui ne faisaient pas le choix de soutenir Macron »

      Propos délirants et affirmations totalement mensongères ! Je vous mets au défi de pouvoir le démontrer !!!

      Je n’ai d’ailleurs jamais voté pour Macron, mais pour la FI lors du 1er tour de la présidentielle et lors des législatives. Et voté blanc au 2e tour de la présidentielle.

      Merci de ne pas raconter n’importe quoi !!!  smiley


    • Elric Menescire Elric Menescire 23 juillet 2018 14:39

      @Eric83

      Bonjour, 

       vous savez très bien comme moi que l’article 68 ne sera jamais voté par la majorité à l’assemblée. Ils sont tellement godillots qu’ils n’osent même pas faire leurs lacets sans en demander l’autorisation au chef... De là à vouloir destituer leur dieu ...

      Non désolé, la seule option qu’il reste au peuple français, elle se situe dans la rue, hélas... 

    • GrandGuignol GrandGuignol 23 juillet 2018 15:59
      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      « .....Fergus l’embrouille . ».....sans brouilles et avec courtoisie :

       « Mheuuu non !! C’est de la Calomnie  ! »  smiley

      Merde quand même, merde et merdre.... l


  • symbiosis symbiosis 20 juillet 2018 20:54

    Le triumvirat diabolicum sarko, hollande, macron a pu pendant des années impunément salir le peuple et se comporter comme de vulgaires voyous. Il n’est pas étonnant qu’ils aient été et soient assistés par la racaille. 

    Ce qu’il se passe est très mauvais. La voyoucratie pouvait jusqu’alors se cacher derrière la racaille afin de faire prévaloir éthique et intégrité en montrant toujours plus mauvais que soi. Rien de pire que cette affaire ne pouvait arriver à la macronie, la collusion avec la racaille. Car une fois ce voile levé, on peut mieux évaluer le principe de réalité. Macron, en marche, benalla, trafics en tous genres : salafistes ? Cocaïne ? Valises de billets ? Conteneurs d’armes ? Détournement d’agent public ? 

  • Arthaud Arthaud 20 juillet 2018 21:11
    Superbe !

    Macron n’est pas Caligula mais Heliogabale !
    Le premier n’avait fait que nommer un bourrin comme consul
    Mais le second avait introduit le mariage mystique
    On est vraiment dans le Bas Empire !

    Et encore ..

    Excellent !!!

    Ce qui est inquiétant et « souciant » ( Expression d’hommes espiègles !) , c’est de penser que tous les recrutements en MACRONIE
    aient été faits avec le même discernement et la même pertinence que celui d’Alexandre ! 

    Ben est tout juste bon à faire l’entrée du SEPHORA RIVOLI ou de l’exhib bar* !

    * .. où j’ai eu l’occasion de rencontrer Kolinda et Manu




    • symbiosis symbiosis 20 juillet 2018 21:41

      @Arthaud

      Héliogabale ? Houlala ! C’est raide, c’est raide ! 
      Quand macron a été élu, je me suis dit qu’il finirait un jour lui et sa vieille comme les Ceausescu. 
      C’est du pareil au même, on dirait !


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 20 juillet 2018 21:39

    Parait même que c’est lui qu’ a bousculé Froom dans la grimpette de l’Alpe-d’Huez ,c’est dire ...


  • BA 20 juillet 2018 22:06

    Silence de l’Elysée : "Peut-être qu’Alexandre Benalla a des dossiers sur Emmanuel Macron."


    Mis à part la brève intervention du directeur de la communication et la petite phrase d’Emmanuel Macron qui balaie la question, c’est le silence radio du côté de l’Executif concernant l’affaire Benalla. Une mauvaise stratégie selon plusieurs spécialistes de la communication.


    Comment l’Elysée aurait dû réagir face à la tourmente que provoque l’affaire Benalla. Pour Patricia Chapelote, experte en communication de crise, il est étonnant que rien n’ait été fait en amont :


    "Quand on est au cabinet du président de la République et que ces événements arrivent, on sait qu’un jour ou l’autre cela va arriver dans les médias. Peut-être aurait-il fallu régler le problème avant et le rendre public pour éviter l’espèce de stupeur qu’il y a aujourd’hui".


    "C’est vrai que le sentiment d’avoir caché pendant quelques mois cette affaire ne donne jamais des bons signaux en matière de communication. C’est un peu déstabilisant et les Français ont le sentiment qu’il y a deux poids, deux mesures", explique la Présidente du cabinet d’influence Albera.


    Même son de cloche pour le professeur en communication Philippe Moreau Chevrolet : "Le silence de l’Elysée dans une affaire comme ça, il est incompréhensible. C’est désastreux. On a besoin d’explications, on a besoin de savoir que c’est géré, qu’il y a quelqu’un capable de sanctionner les manquements à la règle".


    "Ne pas parler cela veut dire que l’on a peut-être couvert les événements, que l’on a peut-être quelque chose à cacher. Peut-être qu’on est tenu par la personne qu’on devrait dénoncer et qu’Alexandre Benalla a des dossiers sur Emmanuel Macron. C’est ça qui se dit en coulisses, et c’est ça qui est insupportable parce que dans un régime comme La République en Marche basé sur l’exemplarité, tout fonctionnait bien. Il y avait besoin de réconcilier la classe politique avec les Français et là on revient 10 ans en arrière", a-t-il assuré.


    https://rmc.bfmtv.com/emission/silence-de-l-elysee-peut-etre-qu-alexandre-benalla-a-des-dossiers-sur-emmanuel-macron-1492445.html


    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 00:41

      @BA
      Pour avoir travaillé quelques temps dans la communication je suis effectivement d’accord avec vous c’est une catastrophe comme on en voit peu, surtout de la part d’une équipe qui donnait l’impression de relativement bien gérer la chose... Mais l’accumulation de mépris, la suffisance et l’arrogance leur ont fait totalement baisser la garde, et ils se retrouvent comme une bande d’imbéciles, qui semblent tétanisés par les évènements .. Du rarement vu. 


  • sirocco sirocco 20 juillet 2018 22:38

    L’affaire Benalla est maintenant « entre les mains de la justice », claironnent nos merdias.

     
    Le problème, c’est que la justice française, elle, est entre les mains du régime de Macron...


  • BA 21 juillet 2018 00:17

    Benalla est à Macron ce que Anne Pingeot était à François Mitterrand !


    Alexandre Benalla est logé dans une dépendance de l’Élysée.


    L’appartement se trouve quai Branly, dans le très chic 7e arrondissement de Paris.


    Le quotidien Le Monde affirme que le futur ex-monsieur sécurité de l’Élysée a déclaré ce nouveau domicile à l’administration deux mois après sa mise à pied, soit début juillet. Auparavant, il habitait à Issy-les Moulineaux, dans les Hauts-de-Seine.


    Le Monde précise que l’Élysée dispose de 63 logements de fonction, d’une superficie totale de 5.000 m2, dans plusieurs immeubles situés quai Branly. C’est notamment là que François Mitterrand avait logé sa maîtresse Anne Pingeot et leur fille Mazarine.


    https://actu.orange.fr/politique/alexandre-benalla-est-loge-dans-une-dependance-de-l-elysee-magic-CNT0000014U6RC.html


    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 07:43

      @BA

      Benalla est à Macron ce que Anne Pingeot était à François Mitterrand !

      °

      Benalla fils caché de macron ça c’est du lourd  smiley 

      @+


    • jmdest62 jmdest62 21 juillet 2018 07:46

      @jmdest62

      Oups la fille de mimite c’est mazarine.
      Benalla la maitresse de Macron c’est encore du + lourd  smiley  smiley .
      @+


  • Dom66 Dom66 21 juillet 2018 00:41

    Collomb démission, Beneenbas en prison, micron dégage, enfin la France a besoin d’un grand nettoyage.

    L’affaire Benalla n’est qu’une vulgaire éclaboussure, d’un torrent de saloperie.

    Et en tout cas tous les auteurs se jette sur l’os.


  • Homphilo 21 juillet 2018 01:43

    Une veritable république bananiére.mais peu importe je rabote les acquis sociaux,je me baigne dans ma piscine de bregançon, je bouffe dans une vaisselle à 500.000 balles et je privilégie les grands patrons avec des cadeaux fiscaux pour assurer ma retraite.. Vive la FRANCE lIBERTE ÉGALITE FRATERNITE En sous titre allez bosser bande de fainéant et laissez moi faire mon job de président mon job de chef de troupeau des moutons

    Allons enfants de la patrie le jour de gloire est arrivé........’


  • rogal 21 juillet 2018 05:57
    Une presse plus indépendante ? Du pouvoir politique peut-être. De ses proprios sûrement pas. Ceux-ci ne seraient-ils pas en train d’envoyer à celui-là un avertissement du genre « faudrait en faire plus pour nous » ?

    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 09:51

      @rogal

      Sans aucun doute, ne soyons pas dupes, comme un ami me le disait l’autre jour, « si jamais il déplaît trop il y en a quatre comme lui dans la file d’attente ». L’oligarchie à toujours plusieurs fers au feu...


    • Arogavox 21 juillet 2018 13:05

      @Elric Menescire

       sauf que désormais la mascarade ou l’illusion d’une alternance rythmée par Droite / Gauche est actée (pas seulement éventée). Celles et ceux qui ont marché et voulu faire marcher devront assumer leur coming out jusqu’à la lie !

    • GrandGuignol GrandGuignol 23 juillet 2018 16:10

      @Arogavox

      « sauf que désormais la mascarade ou l’illusion d’une alternance rythmée par Droite / Gauche est acté... »

      Droite / Gauche ne veut plus rien dire effectivement, les enchères se situent désormais entre la voie de l’Union Européenne qui dicte ses directives d’austérités aux états membres ou la voie de la souveraineté nationale qui permettra au peuple de reprendre les commandes et de décider de ses choix politiques.

  • UnLorrain 21 juillet 2018 08:23

    @ Homphilo

    Grand éclat de rire de votre précédent commentaire ou vous écrivez « morve hautaine » ...« morgue hautaine » vouliez vous écrire je suppose 😊 A propos de mucus coulant..on se mouche quand on se sent morveux..même fier 😀😀


  • baldis30 21 juillet 2018 08:59

    bonjour,

    très bon article

     On ne peut que se poser des questions sur l’évolution politicienne de la France lorsqu’on lit l’information suivante sur la trajectoire de Benalla :

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/du-service-d-ordre-du-ps-au-premier-cercle-de-macron-l-ascension-express-d-alexandre-benalla-ce-collaborateur-de-l-elysee-qui-a-frappe-un-manifestant_2857599.html

    Il passe à l’aise comme quelques-uns ( ce qui fait beaucoup trop malgré tout) du service d’ordre du PS au service d’on on sait quelle autre officine ...Chapeau les recruteurs quels que soient leurs bords ... des bords bien larges englobant un très grand domaine d’incompétence psychologique !

    Ne nous arrêtons pas là ! En effet il y a une magnifique gaffe ( « gate » ?) politique en matière non pas de communication mais plutôt de dissimulation ...Goutte à goutte l’information filtre ... et fait des ravages car Beaumarchais ( et son compère Rossini) créèrent un personnage Dom Basile ( Don Basilio) qui tel Phénix est devenu immortel en renaissant de ses cendres chaque année au moment des vacances ... via radio-camping ou apéritif-merguez. Pour mal tomber ça tombe mal ! Pas de catastrophe naturelle en vue pour parler d’autre chose : trop tôt pour l’incident cévenol, pas de canicule insupportable en vue, la séismicité mondiale en grève et le Vésuve en farniente !

    Mais il y a mieux et bien plus insidieux car cela a touché en quelques minutes une bonne partie de la France qu’elle aime ou n’aime pas le football : la façon dont Macron a voulu s’approprier la victoire de l’équipe de France : cela est très mal passé et de façon diffuse ce qui est bien plus grave dans l’opinion qui peu ou prou connait cette façon de faire de la part de bien des échelons politiques ou professionnels :

     s’approprier le travail des autres sans en avoir le moindre mérite !

    cela fera encore plus de dégâts par radio-camping ou apéritif-merguez parce que cela n’implique plus une vision politique mais une attitude morale et dépasse largement les clivages politiques.


    • Kapimo Kapimo 21 juillet 2018 14:10

      @baldis30

      "Il passe à l’aise comme quelques-uns ( ce qui fait beaucoup trop malgré tout) du service d’ordre du PS au service d’on on sait quelle autre officine ...Chapeau les recruteurs quels que soient leurs bords ...« 
      Moi, j’aimerai comme vous comprendre comment ce personnage a pu intégrer à 19 ans le service d’ordre du PS. Ce serait selon les gazettes sur la base de précédents jobs de protection de personnalités du Show Biz qu’il aurait été recruté. Quelles sont ces personnes qui l’ont recommandé ? La trajectoire de ce Monsieur (Lieutenant-Colonel de réserve à 26 ans) est en fait complètement anormale, ce qui démontre qu’il a bénéficié de protections puissantes :
      - soit c’est Macron qui éprouve de l’affection pour lui (ce qui m’étonnerait vu le profil du personnage)
      - soit des »amis" de Macron auquel on ne refuse rien lui ont mis Benalla entre les pattes
      Je pencherai plutot pour la seconde hypothèse, sachant que Macron n’est que le pantin de ses maitres. Je trouve aussi que les méthodes et le profil de Benalla (brute violente et sure de sa supériorité) cadrent très bien avec ce que nous laissent voir des groupuscules tels que la LDJ.



  • Fergus Fergus 21 juillet 2018 08:59

    Bonjour, Elric

    Entièrement d’accord avec votre analyse et vos constats de l’état de la Macronie, très abimée par cette affaire d’autant plus grave qu’elle met en lumière le mépris de l’Elysée et de Beauvau pour la « république irréprochable » qu’avait vantée Macron.

    Dans n’importe quelle « république irréprochable », Collomb - qui savait tout dès le 2 mai- aurait déjà été contraint à prendre la porte !


    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 09:55

      Bonjour Fergus, c’est effectivement ce qui semble se passer ce matin, la thématique est bien lancée, plusieurs élus et députés de tous bords (hors majorité, mais ça ne saurait tarder) demandent sa tête. La pression risque de devenir rapidement très difficile à supporter, quoi qu’essaye de faire croire la majorité, à l’image du premier ministre qui nous joue son numéro de flûte habituel « laissons la justice travailler, pas de commentaire ».

      L’opposition ne lâchera rien sur ça, le plus étonnant de mon point de vue, c’est que la macronie ne semble pas vouloir le comprendre..


    • GrandGuignol GrandGuignol 23 juillet 2018 16:31
      Bonjour Fergus,

      Entièrement d’accord avec votre commentaire sur la république irréprochable de Macron...
      Comme vous je suis déçu, mais grave déçu...Le pôvre Macron qui ne savait rien évidemment, et c’est Collomb qui doit payer !Mais pas Macron, non non, pas Macron, lui ne savait rien de rien, Collomb c’est mieux...c’est mieux que Macron.

      Dans un bateau il y a (Pince mi !!)-Collomb et (Pince moi !!) -Macron , (Pince mi !!)-Collomb tombe à l’eau...qui reste ?

    • pemile pemile 23 juillet 2018 16:40

      @Fergus « Entièrement d’accord avec votre analyse »

      Excepté dans la conclusion de l’auteur sur le rôle de la FI dans le timing ?

      https://www.agoravox.fr/commentaire5261807


  • BA 21 juillet 2018 09:07

    Arrêtez de critiquer Benalla !

    C’est quand même lui la première dame de France !


    • Elric Menescire Elric Menescire 21 juillet 2018 09:49

      @BA

      Rofl


    • Emohtaryp Emohtaryp 22 juillet 2018 21:06

      @BA

      C’est quand même lui la première dame de France !

      On ne sait pas qui joue à papa ou à maman mais on sait au moins qui des deux se tenait toujours derrière..... smiley


    • alinea alinea 22 juillet 2018 21:20

      @Emohtaryp
      Vous et BA vous êtes vraiment putassiers et cons au dessus de tout imaginaire !


    • Emohtaryp Emohtaryp 22 juillet 2018 23:24

      @alinea

      L’humour et vous, ça doit faire deux ?
      Qui est réellement putassier et con dans cette affaire ??? à votre avis ?

    • alinea alinea 23 juillet 2018 14:04

      @Emohtaryp

      L’un est putassier politiquement ; on le combat politiquement, pas au trente sixième degré d’un ragot de déglingue qui me paraît calomnieux.
      L’humour, c’est pas ça !
      Et j’apprécie l’humour, je vous attends au tournant pour un autre essai.

  • arthes arthes 21 juillet 2018 09:10

    Vu le titre de l article ....Je fus poussée par la curiosité , ne connaissant pas Benalla (c est plus simple à retenir) et sa vie ni ses faits, me voilà renseignée.


    Et c est cette histoire qu’ on nomme un scandale d état ? Le Benalla-gate ?

    Ça occupe, je dirais même que ça fait illusion qu’ une opposition existe et peut rassembler autour de thèmes qui montrent la France en colère à la suite de la France joyeuse du Foot.
    Et oui, le Foot occultait le feuilleton de l ete ; les aventures du terrible Benalla et son rapport avec le pouvoir !!!
    Brrrr l Élysée doit trembler !!!

    • arthes arthes 21 juillet 2018 16:26

      @Self con troll
      Attends...Nonnnnn !!! Je le crois pas !!!vais aller voir de plus près.

      Si c est avéré, on tient du lourd, de quoi faire sauter l équipe en place, Macron va être vert !!!
      Je vais convoquer la presse locale sir le champs , on tient le scoop !!!

  • france 21 juillet 2018 09:37

    Ce cher Macronleon 1er a oublié que pour se permettre de donner des leçons aux autres il faut être avant tout EXEMPLAIRE sinon vaut mieux se taire.


  • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 2018 10:22

    Celui la a éclaté comme un furoncle bien mur mais combien d’autres sont cachés par le gouvernement et des biens plus graves comme le « pognon de dingue » de Macron bien planqué a l’abris des fouilles merdes .....


    • alinea alinea 22 juillet 2018 21:24

      @zygzornifle

      Le pognon planqué c’est plus grave que la violence organisée en catimini, et bien payée par vous ?
      Eh ben dis donc !

  • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 2018 10:40

    Ben Macron Akbar .....


  • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 2018 10:41

    Sarko avait dit qu’il fallait passer les citées au Karcher , mais l’Élysée doit passer en premier ....


  • Clouzit 21 juillet 2018 13:28

    Pensé au povre macron qui perd son copain......de vacances...visites....etc


  • zygzornifle zygzornifle 21 juillet 2018 13:45

    Scandale des tas de merdes ....


  • moussars 21 juillet 2018 18:48
    Ce Benalla, chef de la sécurité ou simple agent de sécurité (garde du corps) ?
    Car lorsqu’on le voit autour de Macron, il agit en simple agent. Lorsqu’il fait du vélo avec ou va sur une piste de ski...
    Plusieurs remarques : ce monsieur qui a pris au moins 10 kg en qq. années (comparer avec les vidéos avec Aubry et Hollande), n’a ni la taille, ni la silhouette, mais encore moins les compétences d’un garde du corps. Regardez comment il se comporte avec son casque le 1er mai : en tant qu’ancien pratiquant d’arts martiaux, je peux vous dire qu’il est d’une incompétence technique crasse et peu sportif.
    Quant à son grade de Lieutenant-Colonel de Gendarmerie de réserve, à 25 ans, ça dépasse aussi l’entendement ! C’est une farce !!
    Est-ce pour faire la nique à Montebourg que Macron a pris ce pied nickelé très près de lui, après que le premier l’ait remercié pour faute grave (délit de fuite après un accident dont il était responsable) ?
    Une vengeance de Macron contre le même Montebourg après que le second se soit assis sur le décret du premier pour empêcher la fuite des entreprises chez les ricains et autres étrangers.et mentit devant des millions de téléspectateurs (et journalistes asservis) face à l’incompétente M. le Pen ?

  • frugeky 21 juillet 2018 19:19
    Pas de parti, pas de réel soutient, un agneau à sacrifier vous-dis-je.
    Une fois raccourci devant la populace, vous aurez honte et serez prêt à accepter tout nouveau dirigeant, forcément aventurier, mais tout de même avec l’appui des banquiers.

    • Kapimo Kapimo 22 juillet 2018 01:16

      @frugeky

      Oui, cette histoire lancée par Le Monde (champion du decodex....) et reprise en choeur par toute la presse mainstream montre bien d’ou vient le coup : des maitres oligarchiques et plus généralement de la classe atlanto-bouddhiste au pouvoir.
      Pour la honte je ne suis pas sur, mais il est effectivement tres probable que les « Rothschild » ont déjà quelqu’un sous la main pret à etre acclamé suite à une campagne TV enivrante. Pas certain que ça marche néanmoins.

    • frugeky 22 juillet 2018 03:59
      @Kapimo

      atlanto-boudhiste... smiley

  • baldis30 21 juillet 2018 19:29

    bonsoir ....

    Ô la gaffe ! Ô ... Ô....  smiley

    Après l’affaire qui semble virer à l’affaire d’Etat la gaffe magistrale exprimée devant l’Assemblée Nationale :

    https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/direct-affaire-benalla-les-deputes-toujours-a-la-recherche-d-un-accord-sur-la-commission-d-enquete_2860513.html

    on savait pas ... on savait pas .... mais alors mesdames et messieurs les ministres pourquoi êtes-vous payés sinon pour savoir ... ! idem pour les parlementaires ...


  • Esprit Critique 21 juillet 2018 21:47

    Ben-Allah est a la Macronerie-Poublique ce que Raspoutine fut aux Tsars


Réagir