lundi 10 juin - par Martin de Wallon

Affaire Carlos Ghosn : Renault va porter plainte après les conclusions de l’audit

11 millions d'euros de dépenses faites par l’ancien magnat de l’automobile auraient été répérées après les conclusions définitives du rapport rendu par la mission d’audit. Cette opération a été menée par le cabinet Mazars, à la demande des deux directions.

Un nouvel embarras

L’affaire Carlos Ghosn ne finit point de s’envénimer, de lier l’ancien PDG de Renault-Nissan et de le rattraper jusque dans ses derniers retranchements. Soupçonné de fausses déclarations auprès des autorités financières et boursières japonaises, le tout puissant déchu aurait fait endosser ses propres pertes à Nissan sur des produits dérivés financiers pour 14 millions d'euros lorsque s’effondrait la banque Lehman Brothers en 2008. Il n’aurait aussi pas déclaré 30 millions d’euros de revenus entre 2010 et 2015 chez Nissan et aurait sous-évalué son salaire pour la somme de 25 millions d’euros pendant une période de trois ans.

Carl Ghosn a été arrêté et plaçé en garde à vue à de multiples reprises avant d’obtenir à chaque fois, la libération provisoire sous caution. Depuis lors, il clame son innocence, crie à la théorie du complot et menace même de révéler certaines « vérités ». Dès le début de cette affaire, l’homme a perdu tous ses titres au sein des trois constructeurs qu'il avait lui même rapprochés pour bâtir la première alliance automobile mondiale ainsi que certains de ses droits les plus élémentaires notament ses contacts avec son épouse Carole Ghosn, mise en cause dans un autre volet de l’affaire.

Renault-Nissan, au cœur de ce scandale avait alors entrepris un audit interne, commandé au cabinet Mazars, sur le fonctionnement et l'utilisation des fonds de la filiale RNBV censée chapeauter l'Alliance et basée aux Pays-Bas. Le comité d'audit présidé par Philippe Lagayette, en charge de « l'éthique et de la déontologie » au sein du groupe, ainsi que de « l'efficacité des dispositifs de maîtrise des risques » a fait d’étonnantes découvertes et a présenté ses conclusions, le mardi 4 Juin au président de Renault Jean-Dominique Senard, ainsi qu’à l’ensemble des administrateurs. Ceci, au même moment où un conseil d’administration se tenait au siège du groupe, à Boulogne-Billancourt initialement pour examiner l’offre de fusion de Fiat-Chrysler.

11 millions d’euros de dépenses suspectes

Carlos Ghosn aurait engagé via RNBV des dépenses à hauteur de 11 millions d’euros ! Voilà les conclusions compremettantes du rapport. Toujours selon le cabinet chargé de l’audit, cet argent aurait servi à payer des dépenses « non professionnelles », des surcoûts de déplacement par avion ainsi que des dons en faveur des organismes à but non lucratif. 

La direction de Renault s’est expliquée dans un communiqué publié après le Conseil d’Administration et cité par le Capitol :

« Ces conclusions ont confirmé des déficiences au sein de RNBV au plan de la transparence financière et des procédures de contrôle des dépenses. Déficiences qui avaient déjà été relevées par les auditeurs dans leurs conclusions intermédiaires de début avril, comme en a fait état le communiqué diffusé au marché par Renault le 3 avril dernier ».

Selon les révélations de l’Express, les administrateurs du groupe ont pris la décision de déposer une plainte en bonne et due forme contre Carlos Ghosn.

Impliqués dans le même scandale : Rachida Dati et Alain Bauer. L’ancienne garde des Sceaux et le spécialiste des questions de sécurité auraient perçu des montants douteux de RNBV. Rachida Dati encore eurodéputée était rémunérée pour assister le développement de l'Alliance au Proche-Orient et en Afrique du Nord, étudier les thématiques fiscales et les régulations, analyser pour le compte de RNBV les situations politiques et l'environnement socio-culturel, les investissements à l'étranger et les facteurs de risque. Elle aurait été rémunérée à 600 000 euros, payés en 4 fois. A ce propos, une publication du Parisien affirme qu’une enquête est ouverte contre eux depuis le 31 mai dernier en France, pour « abus de biens sociaux ». Rachida Dati et Alain Bauer s’étaient disculpés sereinement de toutes accusations. Ils pourraient néamoins faire l’objet de la seconde plainte du constructeur.

En liberté provisoire mais soumis à des conditions dratisques, les avocats et la famille de Carl Ghosn tentaient le 24 Mai au soir, d’exercer une pression sur le gouvernement japonais en déposant une plainte concernant sa détention « arbitraire » au Haut-commissariat des Nations unies des droits de l’homme. Ce nouvel élément de l’affaire compliquerait-il les revendications ? 

En attendant, la prochaine assemblée générale des actionnaires de Renault qui se tiendra le 12 juin s’annonce véritablement houleuse.



5 réactions


  • Doume65 10 juin 14:37

    « Depuis lors, il clame son innocence, crie à la théorie du complot  »

    Non, il crie au complot. S’il criait à la théorie du complot, cela signifierait qu’il refuse de voir un complot derrière son arrestation.


  • Allan Thompson Allan Thompson 10 juin 14:40

    Alors j’ai vu la vidéo de l’anniversaire Carlos Ghosn au château de Versailles, franchement je pense qu’on devait plus se marrer aux anniv’ de Carlos le chanteur.


  • Le421 Le421 11 juin 08:42

    Très difficile de retrouver la liaison entre Marc Ladreit De Lacharrière et RNBV. Pourtant, avec Rachida Dati et Fillon, il y a proximité de tout ce beau monde.

    De Lacharrière est, ne l’oublions pas, grand croix de la Légion d’Honneur.

    C’est un signe !! En France du moins...


  • zygzornifle zygzornifle 11 juin 10:50

    A t’il une prise a l’avant pour la recharge comme les Zoé ?


  • Julot_Fr 12 juin 08:51

    Goshn, un homme honnete et combatif comme demontre par l’achernement judiciaire necessaire pour le faire tomber.. Je lui souhaite beaucoup de courrage et de reussite... Dans le meme ordre d’idee, il y a le combat de Julian Assange et Kim DotCom https://www.sgtreport.com/2019/06/kim-dotcom-affair-why-should-we-care-about-his-possible-extradition-to-the-us/

    Au royaume du mensonge, dire la verite est trahison


Réagir