lundi 26 janvier 2015 - par Gérard Dahan

Agoravox, échecs et réussites...

Réponse partielle à l'article de Chalot du 15 janvier 2015 (1)

J'ai publié mon 1er article sur Agoravox en 2007. J'ai trouvé le concept de Carlo Revelli de "Journalisme citoyen" original et intéressant.

A l'époque, le débat portait sur le web 2.0 et ce qu'il allait apporter à l'information sur Internet en transformant les consommateurs passifs que nous étions dans le modèle habituel des mass-média en potentiels contributeurs actifs. (Carlo Revelli et Joël de Rosnay ont d'ailleurs écrit un livre sur ce sujet : "La révolte du pronetariat - Des mass média aux médias des masses".)

Mais à l'époque déjà une caractéristique des articles publiés sur le site m'avait frappé : il s'agissait plus d'articles d'opinions, de commentaires, de réactions à des évènements et principalement à l'actualité, que des articles d'information, d'explication ou d'analyse. En gros la majorité des articles était plus un "brouillard" qu'un véritable apport. Mais, ce n'était pas le cas de tous les articles.
Depuis cette époque et avec l'intrusion des réseaux sociaux cette caractéristique première et d'autres se sont fortement développées.

 

1. Les dérives d'Agoravox :

- En premier lieu, et ce n'est pas spécifique à Agoravox, le site a contribué à renforcer ce qu'il annonçait : chacun de nous a eu la possibilité de s'exprimer sur l'actualité et de devenir un locuteur potentiel. Cette expression n'est pas forcément originale, elle ne nous apprend pas forcément quelque chose, ce n'est pas toujours une information et on peut au contraire parfois penser qu'il s'agit de tentatives de "désinformation". Agoravox a participé à cette irruption d'une profusion d'informations de toutes provenances qui contribue au sentiment d'un "brouillard informationnel" qui participe à la "décrédibilisation" générale de l'information sur le net.

- Victime de son succès, Agoravox est devenu l'enjeu de tentatives de manipulations et de désinformations. L'article que j'ai publié sur le site (et il ne s'agit pas de ma part de la volonté de stigmatiser Agoravox) en est la démonstration factuelle. On sait que les sondages sont susceptibles d'influencer l'opinion. "Bidonner" des prétendus sondages fait partie désormais de la propagande systématiquement à l'oeuvre comme l'astroturfing sur les forums et les réseaux sociaux.
http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-bourrage-des-sondages-sur-162571

- Suivant en cela l'évolution des autres sites, forums, réseaux sociaux, on a vu croître - dans les commentaires - le niveau de grossièretés, d'insultes, ne comportant en général aucun argument et qui ne sont que des déversements de haines.


Mais ces dérives qui ne sont en rien spécifiques à Agoravox, elles sont générales à l'Internet et ne peuvent pas non plus masquer les réussites de ce site.

 

2. Les réussites d'Agoravox :

- Ne nous le cachons pas, on trouve parfois sur Agoravox des articles qu'on ne trouve nulle part ailleurs et surtout pas sur les sites d'information classiques. Véritables perles informationnelles, ils sont l'illustration même du projet originel. Une information atypique, la prise de parole de gens que l'on entend pas souvent, le résultat de recherches internet inaccessibles aux journalistes, la parole donnée à des gens ayant des compétences que les journalistes n'ont pas.
Pris collectivement, les "journalistes citoyens" sont capables de parler toutes les langues, ont des connaissances dans des domaines très vastes et explorent sur la toile, des sites que les journalistes traditionnels (bien trop enclins à se contenter des dépêches d'agences et à se copier mutuellement) ignorent totalement.

- En complément des sites d'information classique, Agoravox est devenue un lieu où on trouve une "autre information" et où ont peut - lorsque le ton reste cordial - se confronter à la vision que l'autre peut avoir (celui qu'on ne rencontre jamais).

- Vous vous souvenez probablement d'une époque (pas si vieille) où l'on disait des Français qu'avec la télévision et l'ensemble des médias passifs, ils ne savaient plus écrire. L'Internet et l'émergence des sites comme Agoravox, ont fait partiellement mentir cette affirmation. D'une part, parce que les médias actifs que sont l'Internet et les réseaux sociaux qui demandent d'écrire, ont supplantés les "mass-médias" passifs.
Ce faisant, ils ont effectivement mis en exergue le fait que bon nombre de Français maitrisaient mal la langue et l'orthographe.
Mais l'émergence de ces médias actifs a également participé au fait que la situation est en train de changer...

 

3. Réussite ou échec ?

Je ne saurais répondre à cette question, ce n'est pas mon rôle, et en définitive la réponse n'a que peu d'importance. Qu'on soit pour ou contre ce type de journalisme, il fait aujourd'hui partie - en liaison avec les réseaux sociaux - de la réalité de l'information.

Cela fait déjà plusieurs années que les études ont montré que ce n'est plus la télévision qui est le vecteur principal de l'information, c'est l'Internet.

En 2007, quand j'ai commencé à écrire sur Agoravox, on voyait beaucoup plus de gens écrivant sous leur vrai nom et le niveau d'insultes dans les commentaires était me semble-t-il largement plus faible.
Personnellement je vois une correspondance entre le niveau de grossièretés, la violence des propos et l'anonymat permis par la généralisation des pseudos. L'anonymat désinhibe.
 

Il me parait évident que lorsqu'on écrit sous son propre nom, on fait un peu plus attention à ce qu'on dit et à la façon dont on le dit. Mais il est aussi clair que la réussite du site dépend en partie de cet anonymat.

Bon nombre de gens n'oseraient pas écrire, s'exprimer ou commenter sous leur propre nom. C'est donc une forme de balance...

- Doit-on laisser continuer à se développer le niveau de grossièreté en prolongeant l'anonymat ?

- Doit-on tenter de le réduire en incitant les auteurs à écrire sous leur propre nom ?

- Ou doit-on, comme le font de plus en plus certains sites, supprimer les réactions et les commentaires aux articles ?

Je n'ai pas de réponse, bien que je sois favorable au fait de responsabiliser les gens sur leurs actes et leurs conséquences. L'anonymat, je le pense, favorise la déresponsabilisation et je trouverais dommage de supprimer les commentaires qui sont parfois tout aussi intéressant que l'article.

 

(1) http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/agoravox-souffle-ses-10-bougies-en-161363



119 réactions


  • morice morice 26 janvier 2015 17:45

    Agoravox est victime de l’entrisme de groupes d’extrême droite au seul critère que dès le début Revelli s’est montré partisan de la théorie complotiste du 11 Septembre.


    Or on peut rester partisan de cette théorie sans être nécessairement disciple de Jean-Marie et consorts, ou des autres crétins d’Illuminati traînant leur lourd bagage d’antisémitisme.

    Antisémites, anti franc-maçons, lepenistes et identitaires, voila ceux qu’on accepte ici alors qu’ils ne véhiculent que la haine. 

    Laisser poster tous les jours des propos négationnistes ou antisémites est la TARE profonde de ce site, pas assez vigilant sur les contenus. Servir de relais à un Dieudonné ou à un Soral, ou encore à des clones de Meyssan en est la seconde. Etre démocrate ne consiste pas se laisser faire et se laisser manipuler comme se fait manipuler la « modération », bouffée par les extrémistes de DROITE qui bloquent les contenus les ayant comme sujet. Actuellement, tout article contre Bachar el Assad, dictateur qui tue son propre peuple est banni.... ce qui est proprement scandaleux. Idem pour Dieudonné ou Serge Ayoub....

    • COVADONGA722 COVADONGA722 26 janvier 2015 18:48

      je suis étonné de voir morice critiquer 

      ce qu’il pratique lui même , j’ajouterais que le pourcentage de 35% d’article que morice a blacklisté concerne à 80% 4 auteurs récurrents .
      En clair on conçoit l’ire d’un auteur refusé par ses pairs sauf que lui même pratique ce petit jeu .

      asinus

    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 19:07

      Bonsoir Morice,

       Enfin, vous voilà. Vous avez brillez par votre absence sur le billet de Chalot. 
       Peut-être était-ce du parti pris contre Chalot ? Qui sait.
       Pas très rapide quand on vous appelle, de toutes manières/.
       Oui, la théorie du complot du 11 septembre a été lancé par Carlot.
       Réfléchissez, qu’est-ce qui attire les mouches ?
       Le suspense, l’intrigue, bien entendu.
       Raymond Souplex qui donnait la solution dans les Cinq dernières minutes.
       Je vous donnerait bien un livre à lire de Jerome Jamin sur le deuxième point qui en a fait une thèse de doctorat.
       Vous vous plaignez de laisser poster tous les jours, alors qu’on vous laisse poster tous les jours vos articles longs comme le bras. Bizarre, vous avez dit bizarre, comme c’est étrange.
       Moi, je suis pour le sang neuf tous les jours et quand je voyais des auteurs qui réapparaissaient un peu trop souvent , je les faisais patienter quelques temps ;
       La suspicion de ce qu’on peut considérer comme propagande, commence quand quand certains auteurs apparaissent toujours les mêmes. Cela peut importe le contenu et le style.
       Mais encore une fois, c’est un avis très personnel, donc sujet à exceptions.
      Salutations 

    • rocla+ rocla+ 26 janvier 2015 19:11

      Comme on peut le constater Monsieur le Professeur Morice 

      est pour la liberté d’ expression . 

      La sienne .

    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 19:27

      Charlie,

       Nabum, je connais bien, il s’est mis en quatre dans un challenge de sortir un petit billet tous les jours.
       Un challenge qui n’est pas du même ordre.
       Il a une facilité pour écrire, c’est évident. Je lui déjà proposé d’écrire quelque chose de plus long comme un livre. Mais un livre, il faut prendre du recul. Avoir un scénario, y imposer une structure. 
       Raconter une p’tite histoire n’est pas la même chose que de devoir plonger dans une documentation qui effraierait n’importe qui, sauf Morice.
       Je l’ai dit dans le billet de Chalot, Morice n’a plus le temps de dormir, de prendre l’air dehors si ce n’est pour réfléchir à ce qu’il va pouvoir faire paraître dans les jours qui suivent.
       Perdre cette chance de se ressourcer en profondeur est aussi un risque de perdre quelques directions des points cardinaux existants.
       
         

    • berry 26 janvier 2015 19:54

      Quand il parle de haine, morice attribue à autrui ses propres sentiments.
      C’est une inversion accusatoire classique.
       
      Voilà ce qu’il disait à un interlocuteur qui lui parlait de Dieudonné, quelques jours avant la dernière polémique.
      « Qu’il crève, votre protégé ! »
       
      C’est pas de la haine, ça ?
       


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 08:31
      Bonjour berry,

      La haine est le contraire de l’amour.
      Vous avez pu constater que le foot peut générer aussi une haine de mauvais goût dans un TIFO.
      Mais les ultras s’en défendent toujours par des moyens détournés.
      Le foot ne m’intéresse pas. Donc, je suis mauvais arbitre et candide.
      Alors, est-il préférable d’aimer ou de haïr ou d’ignorer et d’ajouter une touche d’humour en disant t’as de beaux yeux, tu sais ?

      Je vous laisse seul juge. smiley


    • bourrico6 27 janvier 2015 12:16

      Pauvre, momo, complètement obsédé par Dieudonné, Soral, etc, etc.
      Il a du se faire sodomiser par un skinhead étant jeune.

      Vas te faire soigner mon vieux, tu nous emmerdes avec ta parano !


  • Daniel Roux Daniel Roux 26 janvier 2015 17:46

    Agoravox est effectivement un outil merveilleux permettant une expression originale et variée des citoyens.

    L’anonymat est un problème, comme le souligne l’auteur mais c’est un problème qui existe sur la plupart des sites offrants un espace « commentaires ».

    La sanction en cas d’insulte ou de délit flagrant, susceptible de poursuite pénale, ne peut-être que l’exclusion de leur auteur, publiée et motivée, et l’inscription de son adresse courriel sur une liste noire gérée par le webmaster. 

    Cependant, il me semble qu’il y a moins d’insultes grossières, moins de trolls qu’il y en avait durant la 2ème moitié du mandat catastrophique de Sarko, l’embrouille, mais ce n’est peut-être qu’une impression.

    Par contre, je vois plus de mouvements politiques et citoyens de convictions. Ils y trouvent un moyen de sortir de l’anonymat auquel les astreints les médias dominants. Ils confrontent leurs propositions avec les citoyens. 

    La sélection des articles est devenue moins efficace conduisant à une inflation de publications à la valeur informative ou sociétale inégale. On peut devenir Rédacteur et modérateur avec quelques médiocres articles n’attirant que peu de visites et de rares commentaires. C’est sans doute devenu trop facile de passer le crible des modérateurs.

    D’un autre côté, la liberté d’expression est une richesse.

    Longue vie à Agoravox.

     


  • Gnostic Gnostic 26 janvier 2015 17:55

    Article typique d’un « intello » qui étale ses titres de docteur psychotrucmachinchouette et vient jouer les profs sur AV 

     smiley

     

    EXEMPLES :

    Agoravox a participé à cette irruption d’une profusion d’informations de toutes provenances qui contribue au sentiment d’un "brouillard informationnel« qui participe à la »décrédibilisation" générale de l’information sur le net.

     

    Agoravox est devenu l’enjeu de tentatives de manipulations et de désinformations.

     

    Et en plus, l’auteur verse dans la théorie du complot MDR, LOL smiley

     

    Espérons que jamais AGORA VOX ne suivra les désidératas de l’auteur car cela signifierait réserver AV à une petite société d’auto-admiration mutuelle réservée aux « zélites agrées  » comme on en voit tant sur les plateaux télé smiley

     

    Il faut de tout pour faire un monde comme il faut de tout pour faire un AGORAVOX.(voix du populo, voix de la foule)

     

     smiley

     

    Laissons les commentaires bons ou mauvais, c’est le sel et le piment de AV.

    Laissons les pseudos fleurir, beaucoup sont amusants (au passage signalons que de nombreux écrivains de qualité écrivent des livres sous le couvert d’un pseudo)

     

    On peut juste regretter le vocabulaire ordurier de certains commentaires et le fait que des modérateurs refusent les articles contraires à leurs opinions (qu’ils s’abstiennent serait mieux)

     

    Que VIVE AGORAVOX qu’il ne soit pas toujours politiquement correct et qu’il soit mal pensant le plus souvent possible et qu’il ne ressemble JAMAIS à C dans l’air ou Ce soir ou jamais

     smiley


    • bourrico6 27 janvier 2015 09:37

      Si tu veux un bistrot t’as qu’a sortir de chez toi.

      On peut juste regretter le vocabulaire ordurier de certains commentaires

      Moi je ne regrette qu’une chose, la quantité effarante de bêtises postée par une meute d’idiots du village.

      C’est un choix, visiblement, ça te convient très bien à toi.

      Je suis aussi surpris que certaines personnes, incarnant de véritables insultes à l’intelligence Humaine, ne comprennent pas qu’elles se fassent purement et simplement envoyer chier avec pertes et fracas.


    • Gnostic Gnostic 27 janvier 2015 09:54

      Salut bourrico

       

      T’inquiètes je vais au bistrot tous les jours

      Le matin au bistrot de la gare pour le petit noir

      Le soir C plus classe, C un pub


      Et il y a des idiots de villages et des idiots de villes

       smiley


      PS : au lieu de raler, ponds-nous donc un article pour redresser le niveau

       smiley


    • bourrico6 27 janvier 2015 12:17

      T’inquiètes je vais au bistrot tous les jours

      Et ça se voit.....

      Faudrait juste que tu réalises que quand t’es la, ben t’es pas dans ton bistrot.

      PS : au lieu de raler, ponds-nous donc un article pour redresser le niveau

      D’habitude, ceux qui use de cet espèce d’argument à deux balles, ont au moins écris un article eux même, ce qui leur évite de trop passer pour des cons..... Toi ça t’arrêtes pas, t’es un vrai, du genre de ceux qui osent tout.


  • alinea alinea 26 janvier 2015 17:59

    Il n’y a pas que l’information, loin de là !
    Agoravox est un lieu d’échanges au sujet des infos : donc une manière de progresser, de s’affiner, d’entendre divers sons de cloches que l’on n’a pas forcément dans son entourage immédiat !
    L’histoire de l’anonymat me paraît sans importance !! sauf pour l’entourage du commentateur ; sinon, c’est juste un rapport à soi. Certes il y a des emmerdeurs mais rares ; et que je les vois s’appeler Jean Dupont, ou tartignole, n’a aucune espèce d’importance pour moi !! Ils me sont anonymes !! Sauf à finir par se connaître, en ce lieu où, alors, il n’y a plus d’anonymat !!
    Sans parler des multiples liens donnés, au sujet d’une info donnée par l’article ! C’est précieux.
    Et l’on connait les spécialistes d’un sujet et d’un autre ; on a vite fait son choix.
    Moi qui lis beaucoup ceux qui ne sont pas d’accord avec moi, je dois dire que j’apprends ici bien plus que sur n’importe quel site où ce « mélange » n’’existe pas !!!


    • JL JL 26 janvier 2015 19:01

      100% d’accord avec alinea.

      Ce n’est pas la première fois, ni la dernière j’espère.

       smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 19:30

      Alinea,

       J’ai une question : considérez-vous Agoravox comme outil de tchat ?
       Utilisez-vous facebook et twitter ?
       Si oui, c’est que vous considérez les articles d’Agoravox, comme des prétextes à blablater.
       Pas de problème, mais autant savoir. 
       L’anonymat comme vous dites, n’a aucune importance.


    • alinea alinea 26 janvier 2015 19:36

      Ce n’est pas ce que j’ai dit : j’ai dit qu’il y a beaucoup d’articles sur Avox qui donnent matière à échange et réflexion et que ceci est précieux parce que rare !
      À part ici, je ne cause nulle part ! mais j’écris aussi ! et j’aime qu’on cause sur mes articles ; ce qui ne manque pas de se faire !!


    • alinea alinea 26 janvier 2015 19:38

       smiley en retour JL ! 


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 08:55
      Bonjour alinea,

      Même si c’est en retour à JL, comme précisé, JL qui doit être un de vos préférés, vous ne répondez pas aux questions que l’on vous pose. Ce n’est pas la première fois d’après mon constat.

      « j’aime qu’on cause sur mes articles ; ce qui ne manque pas de se faire !! »

      Là j’adore la réflexion. Donc, vous aimez de répondre quand cela va dans votre sens.

      Je suis allé revoir vos billets.
      Quel genre ont-ils ?
      Un billet à la ramasse : les attentats, 
      Mais ma chère alinéa, vous êtes dans le vent de la tempête et donc cela doit attirer les regards et les réactions.
      On reste dans l’actu.
      Vos commentaires sur d’autres articles, sur les grecs.
      Et vous vous répétez sur 3 articles avec les mêmes liens. (1)(2), (3).
      Croyez-vous un seul instant que cela ne se voit pas ?

      D’autres articles sur la pensée. la contradiction, la mort, votre ignorance que je préfère.. 
      Je crois qu’il y a moyen d’écrire dans l’intimisme en se foutant du regard oblique des passant honnêtes.
      Je concocte un billet sur mon propre dixième anniversaire de mon blog.
      Il y aura peut-être du sang sur les murs. Mais n’est-ce pas ce qui fait vivre, le bon sang chaud ?

    • JL JL 27 janvier 2015 09:16

      Soyez pas jaloux, l’enfoiré,

      la mention spéciale d’alinea avait pour objet de me signifier quelle avait bien compris dans mon com, une certaine allusion qui vous n’y avez pas perçue.

      Bonne journée à vous deux.


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 09:24

      Salut, JL,

       Aucune jalousie dans mon propos, n’ayez crainte. smiley

    • alinea alinea 27 janvier 2015 13:07

      L’Enfoiré,

      « Et vous vous répétez sur 3 articles avec les mêmes liens. (1)(2), (3). »

       !!! C’est la première fois que je le fais ! cela vous serait long à vérifier, mais c’est le cas !!

      « « j’aime qu’on cause sur mes articles ; ce qui ne manque pas de se faire !! »Là j’adore la réflexion. Donc, vous aimez de répondre quand cela va dans votre sens. »
      Vous voulez dire quoi ? Que je préfère la conversation à l’invective ? Oui
      Que je n’ai rien à vendre ? Non
      Que je privilégie l’échange à l’information ? Oui
      Cependant sur les quelques cent quatre vingt articles pondus, il y en a qui sont d’information !!
      Sinon, je le confesse, mon fonds de commerce est plutôt la pensée ; j’offre la mienne pour en discuter, et, comme je le dis plus haut, pour grandir. Parce que je suppose que nous grandissons tous de la même manière ! Sinon, les « spécialistes », ceux qui ont quelque certitude à vendre, je les lis avec intérêt, mais pas toujours régulièrement !
      Je pourrais vous rétorquer que vous, vous avez quelque chose à vendre ! Pour ma part, je ne suis que sur ce site et n’ai ni blog ni site à faire visiter !!


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 20:22

      Bonsoir alinéa, 

       J’ai pris bonne note. 
       Sachez que je ne vend rien.
       J’ai fait parti d’avoir presque depuis son début.
       Après 40 ans d’informatique, j’utilise aujourd’hui , ce dans le temps j’ai fabriqué 
       

  • JL JL 26 janvier 2015 18:12

    A mon mon avis, Agoravox en tant que site de dialogue et d’échange, hormis quelques rares articles de qualité, vaut bien davantage pour les commentaires que pour les textes qui ne sont souvent que l’amorce d’une discussion sur un sujet donné.

    L’anonymat permet la liberté de parole, et ceux qui ne respectent pas leurs interlocuteurs ont peu de chances de faire passer leurs idées.

    Pour moi qui ai également démarré ici en 2007, tout va bien, même si ce n’est pas le meilleur des mondes : personne n’est parfait.


    • lsga lsga 26 janvier 2015 18:16

      100% d’accord avec JL (c très rare, j’espère que cela ne se reproduira pas smiley )


  • COVADONGA722 COVADONGA722 26 janvier 2015 18:53

     oui mais toi tu le sais ! 


    asinus 

  • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 18:55

    Bonjour Gérard,

     Comme je l’ai dit à la suite de l’article de Chalot, j’ai été présent dès la fin de 2005 après une année sur mon blog, sur lequel je suis toujours avec le même pseudo.
    Vous dites «  »plus d’articles d’opinions, de commentaires, de réactions à des évènements et principalement à l’actualité, que des articles d’information, d’explication ou d’analyse« 
    Si je me retourne, vers les articles que j’avais pondu à l’époque au sujet de Agoravox, j’avais exactement le même reproche : on voulait ressembler comme deux gouttes d’eau aux médias officiels qui se targuaient d’être les premiers à raconter l’actualité.
     Période de pionnier, pendant laquelle Agoravox se cherchait encore, avait des modérateurs connus de tous, qui s’étaient présentés en tant que tel dans ce travail de tous les jours, Moderato cantabile
     Agoravox a subi quelques schismes depuis les débuts. Beaucoup de petits groupes qui se sont désolidarisés pour raison souvent de manque de transparence ou de modération qui devenaient trop »hard" surtout quand elle a éclatée dans des mains qui ne respectaient plus que leur propre vision des choses. Entré en 2007, vous avez dû entendre parler de la grand messe qui a eu lieu près de Paris en rassemblant les rédacteurs.
     Est-ce un évènement qui pourrait être reconduit aujourd’hui ? Je ne suis pas sûr. .
     Agoravox est un bel outil, c’est incontestable. Il a été copié sans se spécialiser nécessairement pour prendre une couleur politique particulière. Des forums parallèles par mails interposés avaient été instaurés en brain storming. 
     Aujourd’hui, tout semble marché en automatique.
     Il n’y a plus de changements depuis bien longtemps. Aucune adaptation structurelle ou formelle.
     Vous savez tout comme moi que quand on ne se remet jamais en question, il y a un risque de s’éteindre de sa belle mort.
     Salutations

  • rocla+ rocla+ 26 janvier 2015 19:15

    Il faut dire qu ’il n’ existe pas d’ équivalent à Agoravox . 


    C ’est pour ça que c’ est beau .

    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 19:32

      Bonsoir Captain,

       Aucun équivalent à Agoravox ?
       C’est complètement faux.
       Mais c’est vrai, les concurrents sont plus anglophones.
       C’est peut-être que se situe votre frontière d’abordage.

  • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 26 janvier 2015 19:31

    mmmouai ....

    un article pour ne pas dire grand-chose

    Momo qui gueule alors qu’il est un des pires censeurs du site citoyen

    aujourd’hui :

    - 3 articles d’un groupuscule stalinien

    - l’étron quotidien du soralien judéophobe Uleski

    - le Chalot du jour

    On a échappé au Dugué smiley

    A 19h15, 30 commentaires de Fifi UPR d’acier, probablement avantage d’Isqa le marxiste qu’a pas tout compris à Marx....

    Jean-Lucien va bientôt accrocher son 30.000 éme

    Philouie et Njama crachent sur les morts et débitent leur corâneries à la pelle

    L’enfoiré, Alinea et Plumaucul parlent toujours beaucoup pour ne rien dire

    C’est chouette le journalisme citoyen

    Pas de quoi faire pleurer Margot mais à coup sûr de quoi faire pleurer Carlo smiley

    Pire, les trolls marrants qui faisaient l’intérêt du site ont presque tous disparu

    Allons mettre un cierge à Saint-Demian


    • L'enfoiré L’enfoiré 26 janvier 2015 19:35

      Il y a bien longtemps, j’avais proposé une limite de deux articles par semaine et par rédacteur.

      Je parle pour ne rien dire. Bien entendu.
      Mais sans vent, cette fois.
      Parce que si vous aviez le vent en plus, vous vous envoleriez.
       smiley smiley

    • rocla+ rocla+ 26 janvier 2015 20:07

      je suis un troll m’ hareng moi .... smiley


    • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 26 janvier 2015 20:38

      Ah Nono cui banni

      Je suis un peu plus revenu sur ce site depuis les zatenta smiley

      J’en arrive à te compter au nombre des trolls m’hareng ....

      Pas besoin de bricoler les IP smiley


    • Yohan Yohan 26 janvier 2015 22:43

      Moi, j’avais pondu deux nartiks jadis, l’un sur la soupe à l’oignon, l’autre sur le Hollandse niewe. ça n’a pas eu l’heur de plaire à M’sieur Morice qui sait tout ce qui est bon pour nous, préfère sa soupe à lui. Mais qu’est-ce qu’elle avait ma soupe à l’oignon ? C’est pourtant du nartik d’information....Bon je vous mets pour vous consoler ma chanson préférée. Gaffe, après l’avoir écoutée, elle reste gravée à jamais smiley smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 janvier 2015 09:58

      sharpshooter,
      Dans notre belle République qui vante jusque dans la rue « la liberté d’expression », vous devriez savoir que certains sont plus égaux que d’autres... Il ne reste aux censurée qu’à utiliser Internet.


      L’UPR est censurée par les médias dominants depuis 7 ans, car elle demande la sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN, pointe les responsabilités des USA dans la construction européenne et les guerres illégales au Moyen Orient et a un programme copié sur celui du CNR. Censure.
      L’UPR est légaliste, républicaine et démocratique. Censure.

      Par contre le FN, raciste et xénophobe, peut valser viennois et déraper dans tous les sens, il a table ouverte dans tous les médias depuis que Mitterrand l’y a propulsé.

      Si l’effondrement du PS et de l’ UMP provoque comme on le voit en Grèce, une alliance de la carpe et du lapin entre un Parti d’extrême-gauche, avec un Parti nationaliste raciste et xénophobe, on comprend que les médias préfèrent soigner le FN que de faire de la publicité à un Mouvement qui se réfère au Conseil National de la Résistance.

      La présence des militants de l’ UPR sur Internet n’est que le résultat logique de la censure dans les médias dominants. D’ailleurs vous pouvez remarquer que les articles d’ Asselineau sont les seuls à bénéficier sur Agoravox de trolls spécifiquement dédiés destinés à pourrir les commentaires.

      Si ce que j’écris ne vous intéresse pas, rien ne vous oblige à me lire.
      Bien à vous.

    • Fergus Fergus 27 janvier 2015 10:46

      Bonjour, Fifi.

      « Par contre le FN, raciste et xénophobe, peut valser viennois et déraper dans tous les sens, il a table ouverte dans tous les médias »

      Cela, c’est l’éternelle histoire de l’œuf et la poule : Est-ce parce que le FN fait des scores électoraux que les médias lui sont ouverts ou le contraire ?

      Que l’UPR réalise des scores significatifs et les médias lui seront également plus ouverts, c’est une évidence. Je note toutefois que l’émergence spectaculaire de Syriza en Grèce et de Podemos en Espagne montrent que les partis qui ont des propositions crédibles à faire parviennent à sortir de l’anonymat !


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 12:07

      Salut Fifi,

       
      Dans notre belle Royauté qui vante la liberté de notre belgitude, notre zwanze proverbiale, de notre gouaille, vous devriez savoir que certains sont équilatéraux, sans angles, ni obtus, ni aigus, avec un humour qui frise toute la gamme des notes discordantes. 
      On n’a ni UPR, ni FN, ni UMP, ni toutes ces lettres qui ne veulent pas dire grand chose, si ce n’est entre les quatre coins de notre petite lucarne qui diffuse vos infos. Ah, des sigles on en a en veux-tu en voilà

      Le PS devient parfois SP. Les écolo se coltine parfois une bavette avec Groen, 
      Alors en général on a des coalitions qui prennent toutes les couleurs, jusqu’à celle de l’arc-en-ciel qui n’est pourtant pas une version allégée d’un parti homosexuel. 
      Pour cela nous avons une Pride qui fait déplacer les foules.
      Le PSC devient tout à coup CDHumaniste ou devient CVP,
      Les libéraux ont plusieurs versions aussi. Vous voulez cela en texte c’est avec humour et en bilingue que je vous le donne « Zo dom & Go more ». 
      Nous sommes actuellement en régime suédois. On n’a pas les mêmes symboles, ni le même genre d’humour. C’est évident. 
      Je donnerai la même conclusion. 
      Si ce que j’écris ne vous intéresse pas, rien ne vous oblige à me lire. .  
      @+ smiley

    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 20:27

      Bonsoir sampiero,

       Je n’ai pas les chiffres en tête mais c’est parfaitement connu.
       SI je les trouve je reviens
       Aucune ironie non plus, avez vous les montants pour ce que coûte une république ? 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 janvier 2015 20:45

      Fergus,
      On ne peut faire aucun score significatif sans passer par les médias dominants.
      Avant que Mitterrand ne propulse le FN dans les médias et la vie politique, il était à 1%.
      Ne venez pas me sortir les scores du FN depuis.


      C’est bien pour cela que la censure est le meilleur moyen de ne pas laisser émerger de nouveaux Partis politiques gênants. « Nouvelle Donne », rejeton du PS, qui ne remet rien en cause dans l’ UE, a été promue par des dizaines de médias, le lendemain de sa création.

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 janvier 2015 20:50

      Fergus,
      Si Syriza et Podemos ont progressé, c’est qu’ils sont passés dans les médias, parce qu’ils sont utiles au système. Vous ne comprenez pas que le pouvoir politique, médiatique et financier, c’est la même chose ?


      Tsipras est allé à New York montrer patte blanche au FMI et au gratin des banksters, et donner toutes les garanties qu’il ne remettra pas en cause l’ UE et l’euro.

    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 08:38

      Sampiero,

      Tout d’abord, le lien que j’ai donné date de près de 4 ans. Fabiola n’est plus. Et les dotations ont été revues... à la baisse.

      « le roi sert à quoi ? Décide de quoi ? »

      Encore une fois, toutes les réponses à vos questions sont sur Internet. 
      Faut un peu mieux utiliser votre outil, cher sampiero

      Ma réponse : A rien et à tout. Un roi est représentatif dans le temps. Il ne décide rien. Il signe c’est tout. Il a des obligations de recentrer les communautés dans un seul pays, de représentation de celui-ci. Le nouveau Philippe, a un règne de plus d’un an et jusqu’ici pas de fausses notes.Je ne suis pas royaliste mais je constate.

      Au sujet de la royauté britanique :
      Quant à la France, l’info exite aussi :

      Désolé vis-à-vis de l’auteur de ce billet. 
      Sampiero a dévié le sujet de l’article mais je me devais de répondre.

      En fait, on s’en rapproche pour dire que n’importe quoi, même un site comme Agoravox coûte de l’argent et ne peut fonctionner en automatique.
      Que cet argent vienne par des dons généreux de ses utilisateurs (compatriotes, le secteur public dans le cas de la royauté) ou par la pub (le secteur privé) qui gènent certains.
       smiley

    • Tythan 28 janvier 2015 15:25

      @ Fifi Brin d’acier

      Il est vrai que François Mitterand a été l’un des artisans des premiers succès électoraux du Front National. Maintenant, il faut aussi arrêter de croire que c’en est l’unique raison.

      Première chose, comme vous l’indiquez vous-même, le Front National était à 1%. C’est très peu, mais c’est toujours trois fois plus que l’UPR qui se traîne aujourd’hui à 0,4%.

      Ensuite, il faut voir ce qu’a fait François Mitterand : il a fait inviter Jean-Marie Le Pen à une émission de télévision. Ensuite, Jean-Marie Le Pen a transformé cette invitation en une fantastique tribune et a lancé sa campagne.

      Or, François Asselineau a été invité dans les médias, et il a eu droit à un très long passage dans une émission de grande audience, on n’est pas couché. Le moins qu’on puisse dire, c’est que contrairement à Jean-Marie Le Pen en son temps, il ne s’y est pas montré à son avantage.

      Il y a eu un cas de censure manifeste, celui de Wikipédia. Mais c’est un contre-exemple : d’abord parce que cette censure était le fait d’internautes anonymes et bénévoles, certainement mal-intentionnés à votre égard mais surtout chauffés à blanc par la maladresse des militants de l’UPR. En tous les cas, ce n’était pas une censure venant des puissants, à l’évidence. Ensuite et surtout parce que cette censure a été pour François Asselineau une aubaine, permettant de faire parler de lui à bon compte sur le dos des règles absurdes de Wikipedia...

      Bref, tout ça pour dire que l’UPR ne souffre pas de censure, mais a au contraire droit à l’audience qui lui revient : ni plus, ni moins.


  • logan 26 janvier 2015 20:08

    Vous oubliez de dire qu’Agoravox est envahit par un grand nombre de militants d’extrême droite, Agoravox TV plus particulièrement avec carrément des médias d’extrême droite comme Agence Info Libre ou Media TV qui se servent d’Agoravox comme d’un relais pour leur propagande.


    • tf1Groupie 27 janvier 2015 00:20

      C’est le relais de toutes les propagandes et c’est plutôt bon signe : c’est qu’il est vu comme ayant une notoriété qu’il est intéressant d’exploiter.


    • Tythan 28 janvier 2015 15:28

      Je suis moi aussi de cet avis, même si certains spécimens d’extrême gauche valent leur pesant de cacahouètes également.

      L’Agence info libre, si elle est très critiquable (notamment dans son positionnement pro-Asselineau et anti-tout le reste), n’est pour moi pas d’extrême droite.

      Je ne connais pas Media TV.


  • logan 26 janvier 2015 20:08

    Pardon pas « Media TV mais Meta TV »


  • JMBerniolles 26 janvier 2015 20:52

    Difficile de traiter d’un sujet comme cela sans parler de l’état de ce que l’on nomme par euphémisme sans doute notre paysage médiatique.


    Nos médias sont parmi les plus inféodé au système dans le monde et appartiennent partiellement à des groupes de pressions qui y diffusent librement leur propagande. Lisant la presse japonaise, presque quotidiennement, je vois une différence incroyable, au niveau du respect, dans la manière de traiter les lecteurs. Par exemple, les journalistes économistes reconnaissent sans problème le désastre économique que connait le Japon. Les japonais sont informés de la position de leur gouvernement dans les discussions sur le TPP, équivalent du TAFTA.. des implications néfastes, notamment pour l’agriculture japonaise que ces accords peuvent impliquer. Le problèmes liés aux accidents nucléaires de Fukushima Daiichi, l’incurie du gouvernement et de la Préfecture de Fukushima en premier lieu, les défaillance de la Tepco, mais aussi son action pour limiter les accidents, le bilan sanitaire des populations et des travailleurs des sites de Fukushima Daiichi, Fukushima Daini ... l’état objectif de la décontamination et ses retards.. 

    Notre censure médiatique est féroce. Y compris dans les titres provinciaux. Je citerai La Provence et les Dernières nouvelles d’Alsace, entre autres, où il est impossible de faire paraitre un droit de réponse sur un sujet où ces journaux se livrent à de la propagande à l’adresse de lecteurs qui ne connaissent pas le sujet. L’accès aux plateaux télé est strictement réservé aux experts, philosophes, politiciens agréés ; Si l’un d’eux se laisse aller à des idées personnelles, il est immédiatement viré. Et une campagne médiatique contre lui est mise en route.

    Si cela ne suffit pas, on a l’arsenal des plaintes de la Licra, SOS racisme, le MRAP, utilisés par ailleurs pour placer des permanents politiques... 

    Ce système est totalement verrouillé, d’autant plus que sur les sujets fondamentaux : économie, énergie, géopolitique... les gens sont dépassés par la complexité des problèmes.

    Alors puisque c’est le seul endroit où je peux publier des articles et des commentaires, je suis reconnaissant et redevable envers ce site et ses fondateurs et gestionnaires.

    Les commentaires sont à l’image de la vie réelle. Je ne trouve pas que la grossièreté aie sur AGX un pourcentage plus important que ce que l’on peut entendre ou voir ailleurs.

    Bien entendu il y a des mouvances organisées. Les moins servent souvent de contre feu. Où bien on inonde un article de commentaires... Des articles vraiment légers sont mis en évidence sur des critères un peu flous.. La perfection n’existera jamais de toute manière.

    Concrétement un article original et interessant sur AGX peut avoir de l’ordre de 5.000 lecteurs et être repris par de médias étrangers.

    Il y a du bon et du moins bon sur internet, mais c’est le seul endroit où l’on peut sortir de la propagande officielle.. C’est pourquoi il y a toujours des projets pour le contrôler.













    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 janvier 2015 10:03

      JM Berniolles,
      Merci de préciser la censure féroce qui règne en France dans les médias, sur tout ce qui ne va pas dans le sens de la pensée unique.


    • JMBerniolles 27 janvier 2015 13:29

      C’est moi qui vous remercie de ce commentaire.


      Sur un autre thème, vous avez vu qu’en Grèce, Syriza va s’allier à un parti qui se préoccupe réellement de la Grèce, traduit en France cela veut dire parti de droite ! Cela aussi fait partie de notre pantalonade médiatique ;

      Il va être intéressant de voir comment Syriza va s’en tirer sans sortir de l’Euro... 

      Il est possible que les maitres de l’Europe lui fasse beaucoup de concesions au moment où l’Europe néo libérale est en train d’exploser [Non respect des règles sur les déficits, QE pour générer l’inflation alors que la BCE est censée maîtriser l’inflation !]

      Mais je crois plutôt à l’affrontement parce qu’il faudra bein que la Grèce récupère ses richesses, relance son agriculture et son industrier ... 

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 27 janvier 2015 21:12

      JM Berniolles,
      Vos traductions en Français n’engagent que vous.
      Quand vous lisez la liste de tous ceux qui ont signé le programme du CNR, il y avait la totalité des organisations françaises, sauf les collabos.


      C’est la Gauche, entièrement européiste, qui fait croire que la souveraineté est une idée de droite.
      Ecoutez ce discours de Chavez, plus patriote que lui, ya pas.
      Tous les pays des BRICS et de l’ OSC sont des pays souverains.

      Je ne vois pas très bien comment la Grèce, qui n’a que deux ressources, le tourisme et l’agriculture, va sauver son agriculture avec TAFTA ?
      Ou sauver ses services publics alors que leur privatisation est à l’ordre du jour dans toute l’Europe ? Ou son industrie qui ne sera jamais compétitive avec la concurrence de pays à salaires 10 ou 20 fois plus faibles ? Ce qui est aussi le cas de la France.

      Tsipras est allé à New York montrer patte blanche et s’engager à ne rien faire contre l’ UE & l’euro.
      Il est donc sans risque pour la finance.


    • JMBerniolles 27 janvier 2015 22:07

      Vous m’avez mal compris.

      je voulais dire que nos commissaires politiques jettent l’anathème de cette manière... 
      je n’ai pas du tout les mêmes références. Je regarde qui se préoccupe de la France réellement.

      Oui, pas moyen pour les Grecs de s’en sortir en restant dans l’Euro.
      Mais il est plus que probable que dans un premier temps ils obtiendront une annulation d’une partie de leur dette.


  • foofighter le_foofighter 26 janvier 2015 21:28

    @ l’auteur :
    Article intéressant de la part d’un auteur d’expérience sur AGV, auquel j’apporterai une nuance :
    - qu’Agoravox soit sujet à des manipulations. Oui, mais pas plus qu’ailleurs. Et il se trouve que l’article que vous citez (de vous également) pour appuyer cette affirmation n’a pas forcément emporté l’adhésion et me semblait un peu survolé.
    Ce sera ma seule réserve, car pour le reste je vous rejoins plutôt :
    - Pour les grossièretés, on ne peut que le déplorer, et on se demande effectivement quel temps ont à perdre certains posteurs de commentaires, bien souvent non rédacteurs d’ailleurs. Là encore ça n’est pas spécifique à ce site, et c’est tellement plus simple derrière son clavier. Il faut voir ça comme un défouloir idiot, qui n’est finalement pas si gênant quand on sait trier le bon grain de l’ivraie (les pseudonymes pollueurs sont vite repérables)
    - Pour ma part je retiens surtout d’AGV la possibilité de pouvoir lire, effectivement, des articles sur des sujets totalement absents de nos grands médias, bref, de disposer d’une information complémentaire pour arriver à une information plus complète.


  • Yohan Yohan 26 janvier 2015 22:25

    Morice est l’exemple même de ce qui mine Agoravox et provoque son déclin. Désinformation, invective, exclusion de la parole d’autrui, insulte, complotisme, pompage de sources douteuses, trollage de ses propres articles, aucune analyse, aucune distance, aucun doute comme un historien borné qui ne sait rien et qui croit tout savoir mieux que quiconque. bref la totale. Momo Saitout nous fait la totale en permanence. 


    • attis attis 26 janvier 2015 23:52

      Moi je rigole bien en lisant Morice, articles et commentaires.
      Il fait partie du paysage, un peu comme son avatar dans le muppet show.
      Et puis c’est Agoravox ici, il faut de tout, même la voix du bureau politique du PS, qu’on doit pouvoir entendre elle aussi.


  • alinea alinea 26 janvier 2015 23:36

    Je pense l’auteur que vous seriez mieux dans « le Grand Soir » !


  • attis attis 26 janvier 2015 23:57

    « L’anonymat désinhibe »
     
    Et c’est très bien comme ça.
    Les gens qui ne postent pas sous pseudo ont presque toujours des motivations peu ragoûtantes : intérêt mercantile ou narcissisme débridé.
    Finalement, l’anonymat n’inhibe que ces deux aspects de la nature humaine, et c’est encore mieux comme ça.
    Je milite pour l’anonymat obligatoire sur le net !


    • Fergus Fergus 27 janvier 2015 10:52

      Bonjour, Attis.

      Qui plus est, l’anonymat peut être une nécessité. Personnellement, j’ai choisi de publier sous pseudo après avoir été harcelé sur le net. Et pour cause : j’ai habité dans une ville où nous étions seulement 2 à porter le même nom de famille. Même chose dans la ville où je demeure désormais.

      J’ajoute que publier sous pseudo ne constitue pas nécessairement un facteur de désinhibition aggravée.


    • rocla+ rocla+ 27 janvier 2015 11:14

      Pareil que Fergus j’ ai choisi de commenter sous un pseudo mon vrai 

      nom étant Albert Schlouwaschmeister   mais personne ne doit le savoir 
      car je veux rester anonyme .

      C ’est moi le corps beau … smiley

    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 09:15

      Salut Captain,

      Enchanté, Albert.
      Je préfère rocla, c’est plus court.
      Puis il y a le « + » qui donne le ton positif.
      Un « - » serait trop négatif.
      Dans notre temps de disette d’idées joyeuses, ce n’est pas rien.Vous avez un beau corps.
      Aussi vais-je vous faire honneur avec cette fable légèrement modifiée

      Maître Corps beau, sur un antenne perché,
       Tenait en son texte une feinte.
       Maître Pleurmichard, par l’humeur désolée,
       Lui tint à peu près ce langage :
       Et bonjour, Monsieur le Corps beau,
       Votre texte ess joli ! Il me semble beau !
       Sans mentir, si vos commentaires
       Se rapportent à votre plumage,
       Vous êtes le Phénix des hôtes de ce site.
      Dans ces mots le Corps beau ne se sent pas la soie, 
       Et pour réplique avec sa belle paire,
       Ouvre son chapeau, laisse tomber son surmoi.
        A Pleurnichard qui comprend rien, il dit,
        Apprenez que tout flatteur
       Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
       Cette leçon vaut bien une réplique sans doute.
       Le Corps beau joyeux et touffu
       Pensa, se prépara pour qu’on ne le prendrait plus.

  • tf1Groupie 27 janvier 2015 00:16

    Agoravox n’est pas un media d’information, c’est uniquement un site d’échange, avec un niveau de liberté d’expression élevée. Ce qui oblige au final à chercher la vraie information ; c’est alors plutôt un catalyseur.

    Les opinions sont variées, mais je ne trouve pas qu’il y ait beaucoup d’excès, ni d’insultes contrairement à ce que l’on prétend.
    Globalement les commentateurs se tiennent.

    Suivant les jours on dit que
    - c’est un repaire de fachos,
    - un repaire de cocos,
    - un repaire d’islamophobes,
    - un repaire d’antisémites,
    -un repère de complotistes,
    -un repaire d’homophobes ...

    Ce n’est rien de tout ça : c’est plutôt un repaire de gens qui n’ont pas le même avis que moi.

    Et ça tombe bien parce que si je cherche quelqu’un qui a le même avis que moi alors je n’ai qu’à parler avec moi-même.
    Mais c’est vite très ch ... ennuyeux.


  • Le p’tit Charles 27 janvier 2015 08:26

    Leur propre censure les coulera... !


    • Le p’tit Charles 27 janvier 2015 10:02

      et le manque de réactivité aux nouvelles.. !


    • Le p’tit Charles 27 janvier 2015 10:54

      et surtout les couillons qui mettent des moins du a la lobotomie effectuée sur leur petite personne..Des maniaques du bouton..obsédés comme des arapèdes ne voulant pas quitter leur rocher.. !
      Des bons français qui votent pour les mafieux qui ruinent la France..sont fier..comme sous Pétain..de joyeux collabos du système....
      Pauvre France...


    • bourrico6 27 janvier 2015 11:55

      De ce constat une seule conclusion : les moinseurs visent juste ....même très juste.

      MOUAHAHAHAHA

      T’es nouveau toi hein ?

      Tu crois vraiment ce que t’as écris ? Ou c’était juste pour voir si y avait des gens assez con pour te suivre ?

      Enfin j’espère pour toi, parce que sinon, t’as de sérieux problèmes cognitif.


    • Le p’tit Charles 27 janvier 2015 12:00

      Les moins-soeurs sont des couillons...en manque de lucidité et surtout passé a la lessiveuse qui en fait des zombies...J’ai toujours dis à Agora que c’était des couillons avec leur plus et leur moins...ça ne rime à rien dans l’absolu..SZi on est contre un article...faut le dire en écrivant...même qu’un seul non...mais appuyer sur un bouton est tout juste digne de dégénérés.. !


    • Le p’tit Charles 27 janvier 2015 12:01

      Pas si Fastoche en définitif... ?


  • CHALOT CHALOT 27 janvier 2015 08:58

    Je partage l’essentiel sinon la totalité de vos affirmations et de vos questionnements.
    L’anonymat est un « artifice » qui permet normalement de protéger un auteur qui par sa profession ou sa situation ne peut pas paraître sous son nom. A Agoravox, ce sont surtout-pas exclusivement- des personnes qui en profitent pour se laisser aller, pour insulter des gens ou défendre des positions indignes.
    Il y a là quelque chose à faire pour empêcher cette profusion de messages qui nuisent au débat et à l’image du « journal » : pensons aux lecteurs occasionnels qui tombent sur certaines réactions !


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:19

      Anonymat, un artifice ?

      Peut-être. Mais le choix d’un pseudo peut aussi donner une idée plus précise.
      Croyez-vous que Chalot veuille dire plus sur votre manière d’être et donner un portrait ?
      Un nom français ? J’ai été voir, on trouve tout sous internet Chalot est classé au 510258ème rang des noms de famille en France
      Avoir choisi « L’enfoiré » n’est pas dénué de sens ?
      Je n’ai pas dû chercher à lui ajouter un nième du genre en ajoutant un numéro.
      Le pseudo n’est pas important, c’est ce qu’il cache qui peut-être en dehors et que l’on peut découvrir en lisant un « à propos » ou suivant l’humeur de son interlocuteur.
      Insulter les gens ou défendre des positions indignes ? 
      Apprenez que dans notre monde d’exclusivités multiples, ce que vous considérez comme indigne, sera peut-être admirer par d’autres.
      « Empêcher la profusion de messages qui nuisent au débat et à l’image du journal »
      Deux remarques à ce sujet :
      - qu’est-ce qui nuit au débat ? L’humour peut-il nuire à un débat ou au contraire, prendre un recul nécessaire. Pas beaucoup d’article d’humour sur Avox. La morosité est de rigueur.
      - La fameuse « image » n’est-ce pas le contenant qui n’en a plus rien foutre du contenu ?

  • Gérard Dahan Gérard Dahan 27 janvier 2015 09:48

    @ Morice : En 1946, notre république exécutait Brasillach, voulant entériner le fait que les mots aussi pouvaient tuer. Je ne suis pas sur qu’elle ferait aujourd’hui la même chose. Notre société a tellement développé le sentiment de liberté individuelle que certains peuvent croire qu’on peut vivre selon ses propres règles en méprisant ou en négligeant les autres voire même en imposant les siennes.

    @ attis : "Les gens qui ne postent pas sous pseudo ont presque toujours des motivations peu ragoûtantes : intérêt mercantile ou narcissisme débridé.«  : on pourrait sans aucun problème affirmer le contraire : »les gens qui postent sous pseudo ont presque toujours des motivations peu ragoutantes : volonté de revanche , de rabaisser l’autre, d’insulter en toute impunité...
    Mais je ne le ferais pas, ce serait une généralité fausse.

    @ L’enfoiré :« Entré en 2007, vous avez dû entendre parler de la grand messe qui a eu lieu près de Paris en rassemblant les rédacteurs. » : oui, j’y étais... Et comme vous, je ne pense pas, qu’une reproduction serait possible ou voulue. Je suis également d’accord avec votre sentiment « de fonctionnement automatique »...

    @ Alinéa  : « J’ai vécu plusieurs fois un lynchage en règle, dans l’indifférence générale. ». Cet abandon du sentiment d’indifférence et de cet égoïsme individuel, n’est-ce pas ce qui « soulevé » la France les 10 et 11 janvier et qui insufflé un tel sentiment d’union.

    @ JMBerniolles  : "Nos médias sont parmi les plus inféodé au système dans le monde et appartiennent partiellement à des groupes de pressions qui y diffusent librement leur propagande. Lisant la presse japonaise, presque quotidiennement, je vois une différence incroyable, au niveau du respect,« 
    Il me semble que la propagande et les groupes de pression n’est pas issue que des seuls instances et pouvoirs économiques, mais aussi de chapelles politiques et je ne suis pas sur que la France soit en 1ère position en matière de concentration médiatique. Enfin, si on compare la situation de l’information aujourd’hui avec cette surabondance et la situation d’avant l’ère Internet voire même d’avant 1981 et la libéralisation des ondes. Il me semble qu’à cette époque, on était beaucoup plus dans l’ère de l’information unique et du contrôle d’Etat. Ceci étant vous avez raison, la France et le Japon ont un rapport culturel aux institutions et au respect qui n’a rien à voir.

    @ foofighter : Je suis d’accord avec vous, Je ne crois pas Agoravox plus manipulé que d’autres sites et il a en plus cette richesse que nous saluons tous. L’exemple que j’ai cité était juste un choix parce qu’il était particulièrement massif. Mais il était peut-être le reflet d’une dynamique temporaire.

    @ Chalot : merci pour ce débat. C’est vrai que le 1er contact est souvent un peu »rude"... Agoravox a surement les défauts de ses qualités : l’anonymat qui permet les dérapages est aussi peut-être ce qui permet cette richesse et la faible modération, cette impression de liberté.


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 12:23

      Bonjour Gérard,

       Merci pour votre article et pour ce résumé qui vont me servir, très bientôt comme celui de Chalot.
       Il y a tant de choses à dire sur les relations humaines en dur, alors quand elles deviennent virtuelles, cela part dans tous les sens sans aucune retenue.
       Alinea ne m’a pas répondue, parce que ce serait trop bien placer la barre là où elle se trouve.
       J’ai été modérateur ici bas, pendant un an environ. Mon email et pseudo mentionnés.
       C’est fou ce que l’on peut avoir d’amis qui viennent vous demander le pourquoi leur septième merveille du monde n’est pas encore publiée.
       Ma réponse a toujours été évasive parce qu’elle ne pouvait être autrement, car un manque de transparence était suranné.
       Ah, l’égoïsme, l’adversaire de la fameuse solidarité, que j’ai souvent transformé en soli-de-hil-arité 
       Les gens sont ce qu’ils sont, sans plus. 
       Avez-vous eu un enseignement qui parlait de solidarité alors qu’il fallait avoir un meilleur bulletin que votre condisciple et que vous aviez à présenter à vos parents ?
       Quand vous réalisé une affaire, c’est toujours au dépend d’un concurrent qui devra chercher un autre prospect. Faut pas rêver. Les paroles que l’on lance dans les meetings sont bien vite oubliées par ceux qui parlent ainsi que ceux qui écoutent et suivent.
       La grand messe de 2007, je m’en souviens très bien. Je n’y étais pas. Un peu loin pour moi. Carlo avait lancé la boutade de la faire à Bruxelles et j’avais pris la balle au bond. Pétard mouillé.
        En effet, ce serait très « space » de refaire cela aujourd’hui.
        

    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:01

      Une correction, le sigle FN nous l’avons aussi, mais ce n’est pas politique. 

      Comme quoi avec des sigles et des lettres, on peut avoir beaucoup de surprises sur prises.
       smiley
       

    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:02

      « des antennes dépassant de la burqa »


      En fait, cela existe.
      Jamais vu le téléphone main-libre fixé aidé par le voile ?

    • alinea alinea 27 janvier 2015 13:15

      L’Enfoiré :
      Je ne vous ai pas répondu ?? Vous plaisantez ?
      Votre couplet sur ceux qui parlent de leurs articles en modé, pour ma part je trouve ça très bien ; je ne vais pas régulièrement en modé, donc j’apprécie qu’on m’y envoie,
      Cela m’a permis d’essayer d’expliquer ce qui, à mon avis, faisait qu’un article restait bloqué ! Ou au contraire rassurer en disant qu’il était bien noté ! Je ne vois pas le problème !


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:26

      Merci, alinéa


      ma question était : « considérez-vous Agoravox comme outil de tchat ? Utilisez-vous facebook et twitter ? Si oui, c’est que vous considérez les articles d’Agoravox, comme des prétextes à blablater. Pas de problème, mais autant savoir ».

      Je ne sais pas s’il faut considérer cela comme un couplet ou un refrain.

      « Expliquer qu’un article bloqué ou bien noté ? Pas de problème ? »

      Ok. Votre avis est compris 5 sur 5, au moins cela.
        

    • alinea alinea 27 janvier 2015 13:54

      Je ne sais pas ce qu’est le tchat, et j’ai répondu que je ne venais qu’ici ; j’ai aussi répondu qu’effectivement, la conversation, l’échange argumenté me plaît !
      C’est bon, là ?


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 14:01

      Ouais...

      Enfin presque. 
      Le tchat ou le chat, cela peut-être ça.
      Belle esquive, j’apprécie. smiley Comme disait Cyrano « à la fin de l’envoi, je touche »Vous savez ce qu’est Facebook et Twitter, tout de même, ou faut-il que j’explique ?

    • alinea alinea 27 janvier 2015 23:10

      Je n’y vais pas !!  smiley 


    • alinea alinea 27 janvier 2015 23:11

      Vous voulez dire que je drague !!!?  smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 09:22

      Draguer ?

      Vous m’avez demandé ce qu’était le chat ou le tchat.
      Comme toujours, j’essaie de trouver une réponse aux mots.
      Sur Internet, si vous aviez cherché ce mot, c’est ce que vous auriez trouvé en premier.
      maintenant, si vous m’obligez à chercher plus loin, dites-le ou faites-le.
      Comme je le disais plus haut à sampiero, on trouve tout sur Internet.
      Le meilleur et le pire.
      Le tchat et la drague puisque vous ne savez pas, se cachent parfois derrière Skipe.
      Essayez ce bijou de la reconnaissance humaine uniquement sous ses plus beaux atours évidemment.
       smiley

    • alinea alinea 28 janvier 2015 10:22

       smiley  !!
      Qu’il est doux de s’attiser à des insignifiances quand tout s’écroule autour de soi !!
      Alors bon, c’est vous qui m’avez demandé si je prenais Agoravox comme un lieu de tchat ; pour moi, c’était plutôt « jaspiner », babiller, comme « to chat » !!! et il nous arrive à quelques-uns de le faire !!! Car cela ne se fait pas seule !


    • cevennevive cevennevive 28 janvier 2015 10:47

      Salut Alinea,


      Nous sommes victimes vous et moi de quelques petits caniches accrochés à nos basques...

      Justement, cet état de fait démontre très bien les petits problèmes d’AV. Discuter pour ne rien dire, pinailler et aboyer sans chercher à comprendre.

      A quoi bon expliquer, c’est comme faire pipi dans un violon pour jouer une symphonie.

      Dites, moi aussi mon vrai nom est accolé à mon adresse mail. Je ne voyais pas pourquoi j’aurais fait autrement au moment où je l’ai créée. Peut-être aurais-je dû mettre un pseudo ? Mais c’était tellement plus facile pour mes enfants, mes petits enfants et mes amis de la retenir.

      Bonne journée chère Alinea.




    • alinea alinea 28 janvier 2015 11:51

      Bonjour à vous cevennevive,
      J’ai beaucoup de mal avec les esprits « procéduriers » !!
      L’image du roquet est juste ! À moi d’apprendre à les éviter, car on peut rester en silence aussi ; il me faudra aussi apprendre l’indifférence, et ça, ça me sera plus difficile !
      Merci cevennevive, vous m’apportez ce rayon de soleil, bien utile en cette matinée... où je viens d’apprendre que j’ai tout perdu !!
      Bonne et belle journée à vous aussi


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 12:12

      Bonjour vous deux,


        Bien compris cette fois, l’idée de « to chat ».
        Désolé, je ne me rappelle plus de la traduction française.
       
        Vous voulez du tout chaud ?
        On parlait du pessimisme des jeunes et notre caricaturiste Kroll a sorti quelque chose qui devait vous faire sourire.
        
        Rien à voir avec des Cabu et autres bien sûr..

    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 12:15

      Contrairement à ce que vous semblez insinuer, je vais sortir une vieille artillerie anti-machiste.

      Chez moi, je n’ai pas de basques.


    • cevennevive cevennevive 28 janvier 2015 12:21

      Chère Alinea,


      Vous avez sans doute perdu plein de choses, mais pas « tout ».

      Il y a encore le soleil, les arbres, les plantes, les jardins, les pierres et les animaux. Il y a la vie.

      On ne s’aperçoit jamais que l’on perd « tout » puisque cela signifie que l’on meurt...

      Alors, courage. Et bisous.


    • L'enfoiré L’enfoiré 28 janvier 2015 16:12

      Y a pas qu’à alinea qu’il faut rappeler cela, cevennevive.

      Perso, j’en suis convaincu.
       smiley


  • cevennevive cevennevive 27 janvier 2015 11:58

    Bonjour,


    L’anonymat n’est pas seulement une « planque » pour dire et écrire n’importe quoi, ou pour régler des comptes imaginaires.

    Je suis bien certaine que plusieurs d’entre vous ont des homonymes parfait, nom et prénom.

    Tapez vos nom et prénom sur Google, vous verrez apparaître quelques-uns de vos homonymes parfaits.

    C’est mon cas, il y a trois ou quatre personnes qui portent les mêmes nom et prénom que les miens.

    C’est le cas aussi pour l’une de mes filles.

    Alors, faudrait-il aussi inscrire notre adresse pour être plus précis ? Car je me refuse à imputer mes propos à une autre personne que moi qui pourrait en être inquiétée et même outrée. Et je n’aimerais pas qu’une autre personne que moi écrive en mon nom.

    J’ajoute que j’aime AGORAVOX...





    • cevennevive cevennevive 27 janvier 2015 13:36

      Bonjour Zip,


      En principe, mes homonymes parfaits sont toutes honorables (ceux de ma fille aussi) et je ne vois pas ce que vient faite le « poste de police » dans ce débat...

      Je crois que vous n’avez pas compris mon propos. Tant pis !

      Cordialement.


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:42

      Bonjour cennevive,

       J’ai compris votre propos.
       Perso, mon nom ne courre pas les rues.
       On ne choisit ni son nom, ni son prénom.
       Il est gracieusement offert par la génération précédente.
       Certains le changent d’ailleurs.
       Pourtant j’ai connu deux frères qui ont gardé leur vrai nom « Cocu ».
       Deux copains ;
       Lourd à porter vous allez dire, Amusant aussi de le porter.
       Vous avez vu de la police là-dedans ?
       Moi pas ;

      Cordialement


    • cevennevive cevennevive 27 janvier 2015 14:12

      Rhôôôô Zip !


      C’était pour argumenter mon propos et donner un autre exemple très proche de moi !

      Au fait, « Zip », c’est le nom d’une fermeture métallique à glissière, non ? Vous n’avez pas peur d’être censuré pour publicité cachée ?

      Ne faites pas votre « Morice », chercher des poux là où il n’y en a pas.

      Re cordialement.





    • cevennevive cevennevive 27 janvier 2015 17:57

      Mais enfin, Zip, je suis bien dans le sujet !


      Justement, l’article parle des pseudos.

      Si vous mettez vos nom et prénom et non un pseudo sur AV, tout un chacun pourra chercher sur Google qui vous êtes vraiment, et pourra en profiter pour vous snober, quelle que soit votre opinion ! Ce faisant, il risque d’y avoir erreur sur la personne.

      Comme vous le dites si bien, on trouve tout sur google. L’une de mes homonymes est sur facebook. Si vous allez sur son site, vous croirez que c’est moi. Raté, je ne suis ni sur Facebook, ni sur les autres...

      Alors, lorsque vous avez des homonymes parfaits, vous risquez d’être pris pour un ou une autre, oui ou non ?

      C’est justement le problème que je soulève.

      Allez, sans rancune !



  • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 13:56

    Gérard, 

    J’ai lu votre « à propos » et été voir votre site personnel. J’ai compris le sens de votre visite sur Avox. 
    La psychosociologie, c’est exactement ce qui m’intéresse sur Avox. 
    En fait, si vous regardez Agoravox avec un peu de recul, qu’est-ce qu’il y a en background ? Cybion.qui date de 1995, dix ans avant Agoravox. 
    « Reading traditional media today is no more enough, public opinion is always more following the web rules »
    L’utilité d’Avox ?
    Je suis sûr que vous la connaissez vu votre position...
     smiley 

  • Pierre Pierre 27 janvier 2015 14:06

    C’est sûr, il faut toujours essayer de faire mieux et AgoraVox n’est pas une exception.

    Il faut d’abord savoir que ce site est une espèce d’OVNI unique dans le paysage médiatique francophone, ouvert à tous, à toutes les opinions, avec presque pas de censure et, quand il y en a, c’est souvent justifié.

    Je crois donc qu’il ne faut pas changer la formule mais juste faire quelques adaptations.

    Exemples.

    • Garder le plussage mais supprimer le moinsage pour que ceux qui sont d’accord avec l’auteur puisse l’exprimer sans devoir écrire un commentaire et pour obliger ceux qui ne le sont pas à dire pourquoi.

    • Ne pas interdire les critiques sur un article, qu’elles soient sur le fond ou sur la forme. Article trop long, mal rédigé, etc.

    • Permettre les commentaires qui respectent la charte mais pas les insultes personnelles. Repérer les responsables de ces insultes et leur interdire provisoirement ou définitivement de laisser des commentaires à certains auteurs après avoir constaté un certain nombre de cas.

    • L’inverse doit aussi être vrai. Un commentateur ne peut être traité de négationniste, de fasciste ou de n’importe quel autre nom d’oiseau par un auteur parce qu’il exprime son opinion.

    • Rappeler qu’un sarcasme ou de l’ironie ne sont pas des insultes et ne nécessitent pas de réaction épidermique outrée d’un auteur ou d’un commentateur.

    Il y a certainement beaucoup d’autres améliorations à faire et j’espère qu’elles seront entendues par les administrateurs du site.

    Anonymat. C’est difficile de prendre position. Je dirais que j’y suis favorable à condition que les insulteurs ne puissent se cacher derrière un pseudo pour garder l’anonymat. En ce qui me concerne, je me demande toujours si je dirais la même chose si mon interlocuteur était en face de moi. La principale raison pour laquelle je suis pour l’anonymat est que certains articles non conformistes peuvent provoquer des problèmes à leurs auteurs dans leur vies familiale, professionnelle ou politique. Ils n’écriraient pas la même chose sous leurs vrais noms.

    Dernier point. Le journalisme n’est pas le métier des auteurs d’AgoraVox. Chacun a ses motivations pour écrire un article et c’est bien qu’il en soit ainsi. Certains écrivent facilement, d’autres ont besoin de faire des recherches poussées, certains écrivent de courts articles, d’autres de longs et, cerise sur le gâteau, il y a de belles plumes sur AgoraVox alors faisons tout pour que cela dure.


    • alinea alinea 27 janvier 2015 14:18

      Pierre,
      L’anonymat n’existe pas en amont ! Nous avons tous laissé nos nom et adresse, pour nous inscrire ! L’anonymat n’est que nous face à nous ! et là, nous nous repérons par nos pseudos !
      Je n’arrive toujours pas à comprendre ce problème !
      Je proposais, sur l’article de Chalot, que l’on puisse voir qui moinsse ou plusse !! Puisque pour le faire il faut être inscrit, et qu’on peut vous dire " vous avez déjà voté ( ah !! mince !!) ; car l’anonymat n’existe que là !!


    • Pierre Pierre 27 janvier 2015 15:59

      @ alinea,

      Je ne me souviens pas d’avoir laissé mes nom et adresse lors de l’inscription ! Juste mon mail... à moins que... je ne sais plus, je vais vérifier.

      J’assume tout ce que j’écris parce que je suis indépendant et que je n’ai de comptes à rendre à personne. Afficher mon nom complet pourrait juste me coûter des affaires perdues. Vive la retraite, je ne courrai plus aucun risque alors.

      Je pensais plutôt aux auteurs qui travaillent pour un employeur. Avez-vous compté le nombre de personnes qui ont été renvoyés de leur job pour quelques phrases ambiguës sur Facebook ?

      Pour votre dernière remarque, de mon point de vue personnel, je me fiche de savoir qui plusse et qui moinse. Ce qui m’intéresse, c’est de savoir pourquoi.


    • L'enfoiré L’enfoiré 27 janvier 2015 16:15

      Pierre, 


      « Vive la retraite, je ne courrai plus aucun risque alors. »

      C’est exactement cela. Je n’ai commencé mon blog que quand je sentais que les patates étaient cuites. Deux ans avant avant mon retrait de la circulation parmi les actifs.
      Oui, absolument, à quoi servent des avis cotés par quelqu’un si on ne sait pourquoi.
      Comme je l’ai dit chez Chalot, je crois, un étudiant a droit aujourd’hui de se renseigner auprès de son prof, pour savoir pourquoi il a été busé.


    • alinea alinea 27 janvier 2015 23:08

      Pierre,
      Vous avez raison, je parlais de l’adresse mail ! Je ne sais pas pour vous, mais mon nom y est accolé.
      On sait pourquoi si on sait qui moinsse !! Ceux qui ne peuvent pas viscéralement vous blairer, ceux qui pensent l’exact opposé de vous ; et si c’est un « copain », vous pouvez lui demander des explications !! smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 28 janvier 2015 10:10

      Pierre,
      On n’est plus à la maternelle, on s’en fout de qui plusse et moinsse, c’est du flicage, ce qui pour une anarchiste, n’est pas la moindre des contradictions... Ce qui compte, ce sont les arguments qui sont opposés.


Réagir