vendredi 26 mai - par gruni

Aidons le Parti Socialiste à changer de nom

Le Canard enchaîné de ce mercredi nous offre une caricature de Cambadélis. Le dessin satirique montre le premier secrétaire d'un PS moribond réfléchir à un nouveau nom. Sa proposition est éclairante sur l'avenir du PS... "Parti sans laisser d'adresse". Vous aurez certainement d'autres idées originales à lui soumettre pour tenter de sauver les meubles du 10 rue Solférino. D'ailleurs le siège du PS devenu bien trop grand et onéreux pour le probable petit groupe de députés socialistes élus, sera probablement vendu après les législatives.

Déjà dans le passé, l'ex premier ministre Manuel Valls était favorable à un changement de nom. Le battu de la primaire des gauches irréconciliables invoquait à l'époque l'idée d'un "mouvement" plutôt que l'appellation de Parti. Valls était alors en avance sur son temps, car aujourd'hui la mode est à la création de nouveaux mouvements. Après le mouvement En Marche, voilà Hamon qui veut lancer un mouvement pour "une gauche inventive", ensuite les mairesses de Paris et de Lille qui rêvent de fonder un "mouvement d'innovations". En réalité, nous assistons à un grand remplacement ou si vous préférez à l'éclatement d'un parti qui n'a plus rien en commun. Quant à Valls, il donne l'impression d'être un réfugié politique sans domicile fixe. Le candidat dans la 1ère circonscription de l'Essonne n'est plus au PS et n'a pas obtenu l'investiture de La République En Marche, mais se veut quand même dans la majorité présidentielle.

Pour la petite histoire, vous savez sans doute que Valls va retrouver comme adversaires dans sa circonscription deux potes à lui. Son gifleur de 18 ans et un certain Dieudonné qui espère pouvoir débattre avec lui dans un climat apaisé. Allons-nous assister à la grande et impensable réconciliation sur une musique de Francis Lalanne. En tout cas prenez vos billets, le show va bientôt commencer, même si Valls n'acceptera probablement pas le débat.

Vous remarquerez l'ingratitude d'une quinzaine de candidats socialistes, même pas un petit post-scriptum PS sur leurs affiches de campagne des législatives, et ce n'est pas un oubli. La rose effacée a été remplacée par la notion de "Majorité présidentielle". Pour le mauvais exemple, voir l'affiche de Marisol Touraine avec un visage plus jeune que jamais.

Que voulez-vous, avec seulement 6,3% des voix au premier tour de la présidentielle, le PS ne fait plus recette. Changer de nom après les élections ne réglera pas les problèmes d'un Parti éclaté et composé de personnalités politiques qui n'ont plus grand-chose en commun sauf de profondes divergences. 

 



29 réactions


  • Fergus Fergus 26 mai 09:04

    Bonjour, Gruni

    Entièrement d’accord avec ta conclusion. C’est pourquoi, si le sigle PS demeure, les deux mots qui nous viendront spontanément à l’esprit seront : Parti Suicidaire !


    • gruni gruni 26 mai 09:22

      @Fergus


      Bonjour Fergus

      Oui, suicidaire, ou encore Parti Secondaire à l’Assemblée. Une annexe de la REM. 

    • Dom66 Dom66 26 mai 16:58

      @Fergus
      Non pour moi c’est:Plutôt Pourris de Socialope irait mieux, je pense


    • philippe baron-abrioux 27 mai 08:01

      @gruni

       Bonjour Gruni ,

       vous proposez, d’après le titre de votre article ,que les lecteurs se creusent les méninges pour aider le P.S à changer de nom .

       j’ai lu parmi les commentaires déjà publiés quelques idées .

       avez vous bien mesuré, Gruni , les conséquences que peuvent avoir les modifications de l’identité sur celui qui en est l’objet ?

       juste un exemple : quelle signature nouvelle adopter ?

       comment réagir si quelqu’un vous interpelle dans la rue avec votre ancien nom ?

       et les intitulés bancaires ?

       si vous avez « commis » des enfants comment leur expliquer cette modification d’identité et surtout leur en démonter l’utilité , surtout pour eux ?

       comment expliquer aux amis que vous êtes toujours le même tout en portant un nouveau nom  ?

       faut il, pour qu’il y ait parfaite adéquation entre ce que vous êtes « devenu » par ce changement de nom et la façon nouvelle dont vous êtes identifiable , changer le cadre de vie et plus prosaïquement changer de vestiaire ?

        à mon avis le seul point positif : avec toutes les « vestes » déjà enregistrées , aucun besoin de revisiter la penderie , sauf peut être à envisager très sérieusement avec une bonne teinture de mettre en machine à laver tout ce qui contient encore des notes rouges , roses et vertes pour glisser plutôt vers un magnifique bleu Roi ; on en est plus proche me semble t il .

       désolé mais pour le moment je n’ai aucune idée de nom à proposer , sauf peut être mais dans quelques années ,pour tenter d’être enfin un peu plus crédible, « les ressuscités » .

      bonne fin de journée !

        P.B.A

       
       

       


    • gruni gruni 27 mai 09:28

      @philippe baron-abrioux


      Bonjour Philippe baron-abrioux

      J’apprécie toujours l’originalité et l’inventivité de vos commentaires.
      Après quelques années en macronie, la famille PS recomposée, avec un autre nom, pourrait effectivement ressusciter et assumer sa social-démocratie, voire devenir les frondeurs de LREM. Je suis assez curieux de connaître la redistribution des cartes à l’Assemblée. Une autre surprise est toujours possible.

    • troletbuse troletbuse 30 mai 11:48

      @Dom66
      J’avais déjà dit : Parti des Salopards
      et ses dérivés : Pédophilie et Satanisme


  • Etbendidon 26 mai 09:52

    Et ben revoila not’gruni et avec un article de belle facture en plus !
     smiley
    * des mauvaises langues sussurent qu’il a passé quelques semaines dans un sana tellement il a eu peur que la grosse fachiotte soit élue ?
     smiley
    Chapeau les photos, les salopiaux rejoignent donc l’UMP.
    La grosse fachiotte avait donc raison de parler de l’UMPS
    Union Pour la Majorité du Président Soleil (Emmanuel 1er)
    et pi C bien aussi de rappeler Dieudo
    DIEUDO AVAIT RAISON
     smiley


  • Patrick Samba Patrick Samba 26 mai 10:04

    Bonjour,

    si même le parti gaulliste dont le fondateur n’était pas particulièrement enclin à faire allégeance aux USA a pu se métamorphoser en « Les Républicains », il n’y aucune raison pour que le PS ne se transforme pas en « Les Démocrates » ou même en « Parti démocrate », ou encore en « Mouvement démocrate ».
    Ne serait-ce que pour faire mieux que Macron dans l’alignement à la puissance tutélaire.


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 mai 10:36

    Quand un membre est gangrené, il se nécrose et tombe tout seul.

    Ca ne sert à rien de renommer « annulaire » un index dans cet état, il tombera quand même.
    Je n’ai donc pas de proposition pour rebaptiser un moribond, mais une suggestion de devise en forme d’épitaphe pour Cambadelis : « Enfin seul ».

  • sleeping-zombie 26 mai 12:30

    Question bête : si le parti s’auto-dissous, où ira l’argent résultant de la vente de ses actifs ? Une part égale à chaque militant ?


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 26 mai 13:35

      @sleeping-zombie

      compenser une partie du passif ?

    • sleeping-zombie 26 mai 15:16

      @Jeussey de Sourcesûre
      Mais en l’absence de passif ? Parce qu’en vendant un siège à quelques dizaines de millions, on peut faire vivre une direction rien que sur les intérêts générés.
      A ce stade, c’est même plus la peine d’avoir des militants ou des élus :D


  • Dom66 Dom66 26 mai 17:09

    Ils peuvent changer de nom. Même en appelant baba au rhum un caca, ça reste quand même une mrde.

    Et rien que de voir la tronche du petit goebbels Catalan en haut en photo, (l’avant garde de la France) ça me donne des boutons..


  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 26 mai 19:22

    Facile.

    Nouveau Socialisme D’Action Populaire.

    NSDAP !


  • Le421 Le421 26 mai 19:29

    Parti si peu passé... Aux élections !!  smiley


  • Attilax Attilax 26 mai 21:20

    La disparition du PS : la seule bonne nouvelle de ces élections consternantes... Voir tous ces tocards partir à la gamelle, toute honte bue, est un spectacle écœurant et malsain, mais néanmoins réjouissant. Quand tout est perdu, il ne reste que le plaisir de la vengeance...


  • Byblos 27 mai 02:54

    Je propose Rassemblement pour l’Innovation Problématique, ce qui permettrait un sigle qui leur va comme un gant : R.I.P.


  • Gasty Gasty 27 mai 08:29

    NPS : nouveau parti socialiste

    Pas compliqué...


  • mmbbb 27 mai 08:36

    RAC j en ai rien à cirer Gruni . Vous vous posez des questions metaphysiques sur un sujet qui ne le merite pas


    • gruni gruni 27 mai 09:35

      @mmbbb


      Il vous est déjà arrivé de penser que je ne pensais pas comme vous. D’ailleurs dans cet article le choix d’un nouveau nom pour le PS n’est que très secondaire. Je voulais simplement parler de la débacle en cours d’un parti qui a quand même gouverner pendant pas mal d’années.

    • mmbbb 27 mai 11:01

      @gruni Je n’ai aucune objection a ce que vous ayez d’autres opinions. Le parti socialiste n’a socialiste que le nom Voir cette bourgeoisie de gauche .Mitterrand qui etait de droite et s’est servi de ce parti pour son ascension J’ai jamais apprécie Mittterrand mais j’ai vote pour lui en 1981 ( voir les raisons dans votre billet sur la natalité ) . Je l ai cru a cette esperance puis le temps passant et d’ autres motivations ( montagne lecture art ) s ’est estompées . C’est Hollande qui aura mis l ’estocade a ce parti puisqu il a grugé les militants et il a active les « extremes » la gauche dure et la droite dure . Le centre de votre copain Macron ne tiendra pas et les legislatives determineront le validite du choix des francais Les anglais ont chois le Brexit c’est clair, nous on nous enfume avec cette europe qui ne marche pas il n y a que Fregus qui le croit . Macron ne fera qu une politique liberale dictée par Merkel . Le PS s est ecroule puisque ces dirigeants ne peuvent pas mentir indéfiniment au peuple . Je ne vais pleurer sur le sort de Valls l as du 49 .3 Les politiques ne sont plus franc du collier , les politiques francais sont poing et mains liés a l Europe voir le traite de Lisbonne, et viennent faire leur cinoche Ce theatre en trompe oeil n abuse plus personne PS C’est Mitterrand qui voulait clouer les Allemands avec l euro, il s’est plante ce sont les Allemands qui nous ont asservi avec l Euro Promis jure Gruni, ce premier novembre j ’achèterai symboliquement un pot de Chrysanthèmes et je glisserai un mot « AU PS DEFUNT » .


  • Alainet Alainet 27 mai 14:31

    - ( aux élections).. - Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! Je mets de coté la France Insoumise en disant cela. Que ce soient ceux qui ont rejoint les Mercenaires Macronistes ou qui ont appelé à voter pour lui le soir du 1er Tour pour éviter tout vote souverainiste même FN.. . C’est 1 parti fantoche et ne votez plus n’est plus aux fantômes du Hollandisme qui a fini comme la SFIO de Guy Mollet, en flirtant avec la social-démocratie mondialiste et la construction UE de Delors & Mitterand : 1 parti sans retour !
    - Le PS ils a subi 1 « pasokisation » de leur parti comme en Grèce ( 49 =>13% ), en Espagne ( 46 => 28% ), en Italie ( Renzi renversé ). La seule exception est J.Corbyn en GB qui a redressé son parti. Chez nous ; le seul espoir reste Mélenchon, bien ancré à Gauche... Les adhérents encartés ont fondu comme neige au soleil ( 280000 en 2006 => 43200 ), ils ont perdu toutes les élections depuis 2012....
    http://www.regards.fr/web/article/le-ps-parti-sans-retour.
    **NB : Le « gifleur » de Manuel Valls à Lamballe, a écopé à 3 mois de prison avec sursis et à 105 heures de travail d’intérêt général, dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. https://fr.sputniknews.com/france/201701181029660479-gifle-valls-peine/


  • smilodon smilodon 27 mai 20:54

    @ l’auteur : Changer de nom ????... Faudrait surtout les aider à changer de cons !....Adishatz.


  • Gavroche 27 mai 21:27

    « Plan Social ». Ça pourrait être un joli nom. Avec El khomri comme présidente du parti.


    Quatre partis vont se désintégrer après les législatives : PS, LR-UDI, FN., Modem.

    Plus de gourous, plus de guides pour ordonner comment il faut penser en toutes circonstances, les citoyens seront enfin seuls face à leurs responsabilités.

    Peut-être ainsi la fin des mougeons.

    Mais il faudra faire attention aux médias. Ils pourraient bien prendre le relais des partis, eux peuvent laver les cerveaux encore plus blancs.

  • François Vesin François Vesin 27 mai 23:06

    Vouloir changer de nom est insensé !

    Un parti se doit de représenter celles et ceux
    qui ont un projet commun (voir un idéal)
    à ce titre, ils sont le Parti (de même que « l’Eglise » 
    représente la communauté des croyants).

    Personne n’est obligé d’y adhérer et,
    sauf à vouloir tout limiter à la communication,
    il ne viendrait à l’idée de personne
    de décréter demain que ce qui est rouge s’appelle bleu !

    Les sympathisants / adhérents au PS
    sont les seuls habilités à faire vivre ou mourir
    le parti, à définir une ligne politique qui
    s’inscrive dans un réel débat démocratique 
    et à élire celles et ceux d’entre eux les mieux à même
    de porter leurs propositions.

    Avec les dirigeants passés et actuels, les transfuges
    et les traîtres qui sont partis tenter l’avènement de leurs
    ego sous d’autres bannières, le PS (comme tous les autres)
    est devenu une marque dans le marché qui fait la loi.




















  • JC_Lavau JC_Lavau 27 mai 23:16

    Ayant été dedans, je propose le Parti Déguisé.

    Vous apprécierez son sigle, du reste.

    Quand j’étais petit, c’était la SFIO : Section Française de l’Internationale Ouvrière. Toutefois dans l’action, il faisait toujours le contraire de ses discours. De péripéties en péripéties, ça n’a jamais cessé, même si en 1972 nous espérions bien mieux.

    Parti Déguisé, voilà.

Réagir