mardi 20 février - par Rémy Mahoudeaux

Allaitement par une femme trans : une nouvelle étape

Les anglais avaient récemment fait preuve d’une certaine intelligence, quoi qu’il en coûte de le reconnaître, en fermant le Tavistock Center spécialisé dans les transitions de genre, jugées trop précoces1. Trois pas en avant, trois pas en arrière chante la ritournelle. Aujourd’hui, c’est l’allaitement par des femmes trans qui est promu outre-Manche, et c’est paraît-il aussi bien que par une femme biologique. C’est la fondation en charge des hôpitaux universitaires du Sussex qui le proclame2.

Rappel utile : une femme trans, c’est à l’origine un homo sapiens doté d’un pénis et de testicules, dont les cellules sont codées en XY et qui secrète naturellement plus de testostérone que de progestérone, mais qui s’identifie à une femme et a recours à diverses « thérapies » pour conformer son corps à ses désirs : bloqueurs de puberté, gavage d’hormones, castration et chirurgie telles que vaginoplastie ou pose d’implants mammaires. Le tout si possible au frais des assurés sociaux qui n’en demandent pas tant3.

Il est certes possible qu’un homo sapiens, même de sexe masculin, produise du lait pendant les premiers jours de sa vie, sans doute sous l’effet de la prolactine de sa mère. Mais, dans la nature, ça cesse définitivement pour les individus de sexe masculin, et ne recommence qu’après une maternité pour les femmes. Enfin, celles qui ont un utérus. C’est bien connu, la nature est fasciste !

Pour être plus inclusifs et dégenrer ce qui ne devrait pas l’être, les godons ne reculent devant aucun néologisme : breastfeeding (littéralement « nourriture par le sein », soit allaitement) devient chestfeeding (nourriture par la poitrine). Bravo pour tant de délicatesse !

Bien sûr, les laboratoires pharmaceutiques sont les magiciens qui permettent cet allaitement : Il existe des molécules qui stimulent la production de prolactine, l’hormone qui commande la lactation. Même chez les femmes, il arrive que ce processus doive être dopé par un peu de chimie. Pas de chance, pour l’un d’entre eux, le Dompéridone/Motilium, Janssen indique tout de même qu’il pourrait avoir des effets secondaires sur le cœur de l’enfant. C’est ballot pour un allaitement aussi bon que celui d’une femme bio. Le refrain « sûr et efficace » est connu, mais là encore, il concerne plus les profits de BigPharma que leurs produits sur des patients.

Bien sûr, si vous pensez qu’un homme qui s’identifie comme une femme-trans, même après avoir mutilé son corps et s’être gavé de produits chimiques, ne devrait pas allaiter un nourrisson qu’elle n’a pas pu porter et faire naître, vous serez un transphobe, avec toutes les conséquences que ça implique. L’idéologie transhumaniste continue sans relâche de pousser ses pions. Même s’il faut savourer chacun de ses reculs, il est important de poursuivre sa dénonciation chaque fois que l’occasion s’en présente.

Dessin allysonmiller1969 libre de droits via Pixabay

 

1https://www.bvoltaire.fr/enfants-trans-le-royaume-uni-fait-marche-arriere-pas-la-france/

2https://www.telegraph.co.uk/news/2024/02/18/trans-womens-milk-as-good-as-breast-milk-says-nhs-trust/

3https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2860443-ald-trans-c-est-quoi-demande-ameli-obtention-duree/#quoffre-une-ald-trans



21 réactions


  • sylvain sylvain 20 février 13:38

    C’est ballot pour un allaitement aussi bon que celui d’une femme bio


    bio, bio, ca reste a prouver. A quand la certification ?? auront elles droit au credit d’impot ??

    Les trans sont aux tranhumanistes ce que les ouighours sont aux faucons americains... une aubaine !


  • Yann Esteveny 20 février 13:40

    Message à Monsieur Rémy Mahoudeaux,

    Votre article ne va plaire à la camarilla ultragauchiste qui sévit sur Agoravox ! Ces fanatiques de laïcité sont fiers de vouer un culte sans limites à Moloch. Partout où il y a destruction de la famille et des hommes, cette camarilla s’enorgueillit de ces « progrès sociétales ». Cette camarilla survit par les subsides du Régime et défend avec un zèle sans mesure le programme mondialiste de l’élite financière. Les vrais maîtres du site Agoravox leur permettent d’étaler sans fin ici leur délire dans des articles où se dégagent toute leur soumission et leur inculture. Cette camarilla est dégagée de tout sens des réalités et se prend pour la lumière du monde !

    Respectueusement


    • tashrin 20 février 13:54

      @Yann Esteveny
      On peut etre laic, tenir à la laicité comme principe fondamental de la vie en société parce qu’on n’a pas le souhait visceral de regenter la vie des autres, et pour autant ne pas cautionner ni meme comprendre parfois les delires wokistes sur le genre
      La femme trans (donc un homme devenu femme) qui a attaqué un gyneco pour discrimination parce qu’il n’avait pas voulu l’ausculter (faute d’uterus) est un exemple édifiant : c’est d’un niveau de betise proprement incroyable... 
      Rien à voir avec la religion


    • Seth 20 février 14:18

      @tashrin

      Ya aussi la grande comique yanki qui attaque son mec parce qu’il a foutu à la poubelle les couilles qu’on lui avait sectionnées en d’autres temps et qu’elles gardait précieusement au congèle (beurk, pas génial comme spectacle quand tu vas chercher ta pizza). smiley

      L’on rit et l’on s’amuse !


    • Yann Esteveny 20 février 15:03

      Message à avatar tashrin,

      Je vous cite : « La femme trans (donc un homme devenu femme) qui a attaqué un gyneco pour discrimination parce qu’il n’avait pas voulu l’ausculter (faute d’uterus) est un exemple édifiant : c’est d’un niveau de betise proprement incroyable...
      Rien à voir avec la religion
       »

      Négatif. Cela n’a rien à voir avec de la bêtise. Tout cela est promu politiquement et l’éventuelle condamnation du gynécologue n’étonnera que ceux qui ne voient rien venir. Derrière la politique, il y a une idéologie et derrière une idéologie il y a une religion. Ceux qui cherchent trouvent.

      Je vous cite : « On peut etre laic, tenir à la laicité comme principe fondamental de la vie en société parce qu’on n’a pas le souhait visceral de regenter la vie des autres, et pour autant ne pas cautionner ni meme comprendre parfois les delires wokistes sur le genre »

      Je vous invite à comprendre les mots « laïc », « laïcité » et « laïcisme ». Ces mots ne peuvent se comprendre qu’une fois que l’on a compris d’une part la nature exacte du Régime en France et d’autre part comment le Régime a complètement tordu le mot amplifiant à dessein la confusion. Quand le Régime en France parle de la laïcité, il désigne son laïcisme qui vous place sous contrôle idéologique maçonnique par des promesses mensongères de paix et d’un vivre ensemble idéal mais que la réalité contredit. Si vous croyez que la laïcité est un « principe fondamental de la vie en société parce qu’on n’a pas le souhait visceral de regenter la vie des autres » c’est que vous êtes pleinement dans cette idéologie laïciste. La population mondiale vit très bien sans cette idéologie laïciste et demande aux occidentaux de bien la garder pour eux.

      La régence viscérale de la vie des autres s’est déroulée sous nos yeux durant la plandémie. Cela s’est déroulé de façon et d’une ampleur jamais vue de l’Histoire de l’Humanité. Je pèse mes mots. Tout ce cloaque d’adorateurs des « grands principes de la laïcité » en France était évidemment silencieux et efface cette réalité des mémoires. J’avais prévenu alors afin que la population n’est pas à revivre cela malgré une censure de publication sur Agoravox. Mais la population adore son laïcisme. Elle paye aujourd’hui et demain encore plus cher son entêtement dans l’erreur, le mensonge et la fourberie.

      C’est un chrétien laïc qui vous parle.

      Respectueusement


    • tashrin 20 février 15:18

      @Yann Esteveny
      Merci de ne pas me prendre de haut, c’est peu propice à l’échange
      Je connais mes humanités, j’ai un minimum de vocabulaire et je comprends ce que j’ecris, merci
      Les religions monotheistes, pas essence, cherchent à appliquer leurs principes internes à l’ensemble de la société. Monotheismene faisant pas bon menage avec la concurrence. C’est pas une vue de l’esprit ou le resultat d’un complot maconnique laiciste, c’est un constat, valable pour les trois religions du livre, peu importe l’éditeur de toute facon c’est la meme histoire
      Mais je ne veux pas lancer un debat sur la religion, perso m’en fous. Chacun peut bien croire ce qu’il veut tant qu’il ne cherche pas à me l’imposer. Idem dans l’autre sens, je n’impose pas ma vision aux autres.
      En revanche, assimiler le wokisme à la laicité est tout à fait inexact,et releve d’un procédé rhétorique manipulatoire. Au mieux, c’en est un devoiement, mais qui (et là je suis d’accord avec vous) poursuit un but ideologique spécifique. Le wokisme est un levier du mouvement globaliste, destiné à categoriser la population sur la base de critères intrinsèques (je suis noir, blanc, une chaise ou un poisson rouge) de facon à empecher la reconnaissance de classe et donc la possibilité de lutter collectivement contre l’asservissement qui nous est promis. La laicité, non, ca n’a strictement rien à voir. C’est un biais de confirmation, dans votre argumentation, m’ai qui n’est pas basé sur un raisonnement structuré.
      Mais à nouveau, ca n’a rien à voir avec la laicité, et on peut tout à fait etre convaincu de l’interet de ce principe permettant la vie en société sans nécessairement etre maconnique, ou laiciste. Ca c’est juste une reflexion de religieux frustré (sauf votre respect, ca n’est pas une attaque personnelle) qui se trompe de combat.
      C’est un laic humaniste et pas wokiste qui vous parle


    • Yann Esteveny 20 février 17:13

      Message à avatar tashrin,

      Je vous cite : « Merci de ne pas me prendre de haut, c’est peu propice à l’échange
      Je connais mes humanités, j’ai un minimum de vocabulaire et je comprends ce que j’ecris, merci
       »

      Je ne vous ne prends pas de haut. Si je vous invite à comprendre les mots « laïc », « laïcité » et « laïcisme » ce n’est ni par mépris sur vos connaissances mais que c’est une clé fondamentale du problème. Il faut comprendre ces mots profondément et impérativement d’un point vue religieux et politique dans leur cadre historique. Le cadre universitaire est justement impropre pour cela. Faire ses humanités ne suffit justement pas. Des double-sens sont présents et mis volontairement dans ces mots. 

      Vous semblez voir le wokisme comme moyen choisi par l’oligarchie d’empêcher la classe du bas de se structure dans la lutte des classes.
      Ce n’est absolument pas ma lecture des faits.
      Vous pourriez tout aussi voir la future constitutionnalisation du meurtre des enfants dans leur ventre de leur mère comme moyen choisi par l’oligarchie pour remplacer la population française et la classe du bas syndiquée par une population importée sans conscience politique et empêcher la classe du bas de se structurer dans la lutte des classes.
      Ce ne serait absolument pas ma lecture des faits.

      La lutte des classes est l’instrument de l’oligarchie de division de la société traditionnelle solidaire entre riches et pauvres. Amener la haine et la désunion par le mensonge, la calomnie, puis exciter la foule et répandre le sang est un moyen couramment employé par l’oligarchie financière depuis la Révolution Française.

      Je vous cite : « Mais à nouveau, ca n’a rien à voir avec la laicité, et on peut tout à fait etre convaincu de l’interet de ce principe permettant la vie en société sans nécessairement etre maconnique, ou laiciste. »
      Etre convaincu de l’intérêt du principe de la laïcité permettant la vie en société fait de vous une personne dans l’idéologie maçonnique sans le savoir.
      La vie en société n’a besoin de la laïcité et tout l’histoire de l’humanité le démontre.
      Je vous invite et sans vous prendre de haut à regarder intégralement la visite de Monsieur Emmanuel Macron au temple du Grand Orient de France le mercredi 8 novembre 2023 et vous verrez mieux qui inspire les politiques de dissolution de la société. Les chantres de la laïcité devraient un

      Je vous cite : « Les religions monotheistes, pas essence, cherchent à appliquer leurs principes internes à l’ensemble de la société. »
      Les religions non-monothéistes et les idéologies également et précisément je vous parle de ce qui se passe en France aujourd’hui.

      Je vous cite : « Ca c’est juste une reflexion de religieux frustré (sauf votre respect, ca n’est pas une attaque personnelle) qui se trompe de combat. »
      Difficile de définir le « ça » mais si vous avez décidé de croire ce que voulez indépendamment des réalités, pourquoi effectivement ne pas croire cela de moi ? L’ivresse de la liberté permet de dire ou de croire n’importe quoi. L’un veut croire être une femme alors qu’il est homme et s’imagine qu’il peut changer de sexe. L’autre veut croire que la laïcité apporte la paix dans la société et la liberté de conscience. Un autre veut croire que la France est une démocratie que le monde nous envie. Et cætera. A la fin, ce petit monde jaloux de sa petite liberté personnelle trouve tout à fait normal l’évocation de l’allaitement par une femme trans.

      Pour ceux qui veulent retrouver un débat récent sur la laïcité :

      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-laicite-rien-que-la-laicite-251971

      Je vous remercie de cet échange qui a au moins permis de présenter nos arguments respectifs.

      Bonne fin de journée.

      Respectueusement


    • amiaplacidus amiaplacidus 20 février 17:29

      @tashrin

      Mais je ne veux pas lancer un debat sur la religion, perso m’en fous. Chacun peut bien croire ce qu’il veut tant qu’il ne cherche pas à me l’imposer. Idem dans l’autre sens, je n’impose pas ma vision aux autres.

      Pareil pour moi.
      .
      .

      En revanche, assimiler le wokisme à la laicité est tout à fait inexact,et releve d’un procédé rhétorique manipulatoire.

      Le wokisme n’a effectivement rien à voir avec la laïcité, pas plus qu’avec la gauche. Cela vient de la petite bourgeoisie US, totalement inculte (je pèse mes mots en disant inculte), qui pense s’exonérer du fait que leur pays met à feu et à sang la planète entière en invoquant des problèmes absurdes et inexistants.

      Le fin du fin en matière de wokisme, je viens de le voir dans un site consacré à la langue française (site que dénonçait la chose) : un traducteur devrait être semblable à l’auteur : une femme doit être traduite par une femme, un noir (pardon, une personne de couleur smiley ) doit être traduit par un noir, un sourd doit être traduit par un sourd, etc.
      On attend là le sommet du grotesque, quoique je soupçonne les moulins à vent wokistes d’arriver à produire encore plus de conneries.


    • tashrin 20 février 17:56

      @Yann Esteveny
      Je ne voulais pas paraitre agressif
      Je ne vous ne prends pas de haut. Si je vous invite à comprendre les mots « laïc », « laïcité » et « laïcisme » ce n’est ni par mépris sur vos connaissances mais que c’est une clé fondamentale du problème

      Mais je les comprends très bien, je ne suis en revanche pas d’accord avec votre definition. Et vousninsinuez que si je ne suis pas d’accord c’est PARCE QUE je ne comprends pas ces termes... Non non...
      Vous semblez voir le wokisme comme moyen choisi par l’oligarchie d’empêcher la classe du bas de se structure dans la lutte des classes.

      Tout à fait. Et ca n’est pas que MA definition, mais celle partagée par beaucoup d’analystes. Ce qui n’en fait pas un gage de verité vraie, on est d’accord. Mais c’est bel et bien l’effet produit, et qui bénéficie directement à ceux qui nous imposent ces considérations
      Vous pourriez tout aussi voir la future constitutionnalisation du meurtre des enfants dans leur ventre de leur mère comme moyen choisi par l’oligarchie pour remplacer la population française et la classe du bas syndiquée par une population importée sans conscience politique et empêcher la classe du bas de se structurer dans la lutte des classes.

      Meurtre des enfants... Procédé purement rhétorique, et pas joli joli. On parle d’un foetus, qui n’est pas un enfant, et pas d’un peurtre non plus, puisque ca s’appliquerait à une personne au sens juridique. Ce qui n’est pas le cas d’un foetus
      C’est une phrase prosélyte, dissimulée, sous couvert d’un argument anecdotique. Et c’est révélateur de la propension des religieux de tous bords à vouloir régenter la vie des autres. Faites ce que vous voulez, laissez les autres faire de meme
      pour remplacer la population française et la classe du bas syndiquée par une population importée sans conscience politique et empêcher la classe du bas de se structurer dans la lutte des classes.
      L’explication la plus simple est souvent la bonne. Lorsqu’une demarche a un effet bénéfique pour celui qui la diligente, j’ai tendance à penser que c’est fait exprès. Pour l’avortement, honnetement je ne pense pas. En revanche pour l’euthanasie et l’immigration, c’est l’évidence même.
      La vie en société n’a besoin de la laïcité et tout l’histoire de l’humanité le démontre.

      Lol... Oui bien sur, selon les cathos peut etre, et en parlant de votre vision de la vie en société. Sinon allez poser la question à ceux qui se sont fait roussir les orteils pendant l’inquisition. Ravi de savoir que le fait de tenir pour importante la liberté de conscience et l’égalité de tous les citoyens devant la loi collective fait de moi un apotre de la franc maconnerie... bullshit, ca tendrait même à démontrer le contraire...

      Les religions non-monothéistes et les idéologies également et précisément je vous parle de ce qui se passe en France aujourd’hui.

      Ah non non, c’est bien le propre des religions monotheistes. Puisque le postulat de départ est qu’il n’ya qu’un dieu, le votre, les autres ne peuvent pas exister sinon ca flingue votre positionnement marketing sur le marché de la croyance. Les paiens ils s’en foutent
      L’un veut croire être une femme alors qu’il est homme et s’imagine qu’il peut changer de sexe. L’autre veut croire que la laïcité apporte la paix dans la société et la liberté de conscience. Un autre veut croire que la France est une démocratie que le monde nous envie. Et cætera. A la fin, ce petit monde jaloux de sa petite liberté personnelle trouve tout à fait normal l’évocation de l’allaitement par une femme trans

      Mais j’ai jamais cautionné ca, là dessus je suis d’accord avec vous. Ce qui me gene dans votre raisonnement, ce sont les raccourcis logiques qui relevent clairement du sophisme, et le fait que vous vous en servez ( de ce sophisme appliqué à une tendance sociétale que je considere aussi debile qu’inutile, tout comme vous) pour servir une argumentation visant au final la laicité, la place du catholicisme dans l’organisation de la société, l’avortement, etc...le simple fait que vous ayez mentionné l’avortement confirme ce que je viens d’écrire : ca n’etait pas le sujet du tout, et pourtant ca se retrouve là, pourquoi donc ?
      Ce qui vous gene dans la laicité, c’est qu’elle place votre Eglise sur un plan égalitaire avec n’importe quelle autre croyance, y compris celle qui consiste à ne pas croire. Et ca vous ne le tolerez pas, dans votre logiciel, les preceptes cathos devraient regir la société. Sauf que ce que vous oubliez, c’est qu’on croit pas tous à ces histoires, que certains les considerent justement comme des histoires, et qu’il y a diverses versions (de la meme histoire). Et que ca vous plaise ou pas, on a le droit de vivre tout comme vous, et on s’en fout de vos histoires. 
      La laicité, c’est le socle commun de ce qui est partagé par tous. le denominateur commun. Rien ne vous empeche d’ajouter des couches de croyance là dessus, moi ca me gene pas, je suis meme pret à defendre votre liberté la dessus, meme si perso j’en ai rien à secouer. J’attends juste la meme chose de vous.

      Je vous remercie de cet échange qui a au moins permis de présenter nos arguments respectifs.

      Partagé :)


    • Yann Esteveny 20 février 18:10

      Message à avatar amiaplacidus,

      Je reprends vos propos : « 

      Mais je ne veux pas lancer un debat sur la religion, perso m’en fous. Chacun peut bien croire ce qu’il veut tant qu’il ne cherche pas à me l’imposer. Idem dans l’autre sens, je n’impose pas ma vision aux autres.

      Pareil pour moi. »

      Pourquoi croyez-vous que le Régime impose son « Education Nationale » à la population tout en vantant sur tous les tons sa laïcité ?
      La laïcité maçonnique est la religion imposée sur toute la population que vous le croyez ou non et elle fait apprendre que la religion catholique est une secte dont elle vous protège tous. Les orgueilleux se « foutent » de la religion et se complaisent à se croire libres et indépendants. Faire croire à un esclave qu’il est libre garantit sa passivité : ni il apprend, ni il s’éduque, ni il se corrige. Ces ultralaïcs sont devenus des esclaves complaisants qui se nourrissent de leur idéologie et qui s’efforcent sans cesse d’ignorer la réalité.

      Respectueusement


  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 20 février 14:02

    Il va falloir comprendre un jour que ce genre « d’information » n’a vocation qu’a faire du « buzz ». Colporter ce genre de trucs, c’est en être complice.


  • Com une outre 20 février 14:17

    Tant qu’il aura des cons pour servir de cobayes volontaires à des « chercheurs » complètement allumés...


    • Seth 20 février 14:29

      @Com une outre

      Par un passé pas si mointain, les trans (on disait « sexuel ») changeait de genre sans flafla et vivaient la vie du genre qu’ils avaient choisi et c’était tout.

      Mais maintenant il y a une tentative de créer un nouveau genre ni vraiment ceci ni tout à fait cela. Quel est donc le but du changement ? Comprenne qui pourra mais ça semblerait démontrer qu’is/elles n’étaient pas sûrs de leur démarche ni du résultat. Un comble pour une décision aussi lourde.

      A part ça le cisgenrisme est mal vu chez les homos. Autrement dit on mélange le transgenrisme avec l’homosexualité pure et simple alors qu’il n’y a pas de rapport dans ce fameux mouvement (étazunien bien sûr) des LGBTQ... On y apprend aussil’existence de « queer » sans comprendre vraiment de quoi on parle, on mélange les trav avec les trans, etc, etc... C’est à s’y perdre. smiley


  • Buzzcocks 20 février 14:33

    La vierge qui a fait un gamin toute seule, prouve bien que la nature est capricieuse. Les rois de France pouvaient soigner également par simple imposition des mains. Là encore, ça parait incroyable, le type qui soigne la lèpre, juste par une petite passe magique. 

    Denis, a aussi défié toutes les lois naturelles, et ce n’est que le premier des saints céphalophores. Ils sont nombreux à vivre avec la tête en moins, sans que ça pose vraiment de problèmes à la religion catholique. Au contraire, ils les vénèrent.

    Et donc pourquoi ne pas vénérer des hommes qui font du lait ? Ce n’est pas plus con que le saint qui se balade sans sa tête. Vous devriez demander à faire une petite fête pour célébrer ce nouveau miracle.


    • Seth 20 février 14:46

      @Buzzcocks

      Les rois de la Frôôôôôce Eternelle ne soignaient pas la lèpre mais les écrouelles (abcès des ganglions) seulement. Moumoute devrait essayer ça à la Salpétrière, qu’on rigole... smiley

      II peut y avoir grossesse par simple frottement sans pénétration, wiwi, mais c’est très rare mais c’est la preuve que ce pauvre Joseph était adepte du frottage. smiley

      Pour les céphalophores, il n’y a qu’au Vatican qu’on y fait référence, tous les doutes sont donc permis. smiley


  • Brutus S. Lampion 20 février 18:10

    Lire ou relire « Les Animaux Dénaturés » de Vercors.


  • pasglop 20 février 19:03

    Pourquoi s’étonner ?

    A partir du moment où la technique existe et le permet (chirurgie, chimie), il n’y a plus en réalité qu’un seul vecteur qui servira à outrepasser les éventuelles hésitations morales ou spirituelles : l’argent.

    On peut appeler ça le marché de l’ego.

    Le marché, vous savez l’alpha et l’oméga de la condition humaine, dans toute sa nihiliste modernitude.


  • zygzornifle zygzornifle 21 février 09:22

    BM allaite t’elle encore son Manu ?


  • SilentArrow 21 février 13:51

    Si on ne naît pas homme ou femme comme le bavent partout les limaces LGBTQQQ, s’il y a effectivement une part d’acquis dans le fait de se sentir homme ou femme, alors pourquoi ne pas mettre cela à profit et éduquer les enfants de façon à ce qu’ils se sentent bien dans leur sexe, comme toutes les civilisations l’ont toujours fait ?

    Pourquoi faut-on exactement le contraire, en cherchant à influencer des enfants faciles à déstabiliser pour les éloigner de leur sexe biologique en habillant des gamins en jupe ou autre bêtise à la mode ?

    Le réponse, c’est évidemment qu’il y a du fric à se faire dans toutes ces manipulation du corps humain pour le faire changer apparemment de sexe. Et je dis bien apparemment, car la paire de chromosomes XX ou XY ne peut pas être modifiée.


Réagir