jeudi 2 mars - par Lonesome Cowboy

Après Bernie Sanders, Donald Trump au secours de Mélenchon ?

Face à l’acharnement médiatique dont le récent passage sur France télévision constitue le point d’orgue, la France Insoumise doit changer son fusil d’épaule. Le mouvement s’est construit en s’inspirant de la campagne de Bernie Sanders, il est temps qu’il adopte les méthodes de Donald Trump. Pas le populisme dégradant, mais la rencontre avec le peuple à travers une multiplication des meetings.

L’émission politique de France 2 vient de démontrer avec une limpidité inouïe le parti pris du système médiatique. Après avoir servi la soupe pendant deux heures à Marine Le Pen, les voilà qui font boire la ciguë au candidat de la France Insoumise. La tentative de discrédit frise le ridicule, déchaîne les passions sur les réseaux sociaux, mais réalise son objectif premier : caricaturer et rendre inaudible le discours de Mélenchon.

Tout y était. L’accusation de responsabilité sur la question de désunion de la gauche, la caricature du programme économique à l’aide d’une paire de baskets, les portraits de Poutine, Castro et Chavez sur grand écran, une vingtaine d’amalgames avec le programme du FN, les chauffeurs Uber manipulés au montage, une contradictrice sous stéroïde faisant semblant de ne pas comprendre ce qu’on lui explique pour débattre du Nucléaire, un patron de la BAC lisant un prompteur au lieu de dialoguer, une ex-restauratrice sommée par les journalistes d’avouer voter FN, etc.

Certes, la prestation du leader de la France Insoumise n’était peut-être pas à la hauteur de l’enjeu. Mais même lorsqu’il délivre une performance solide, comme sur BFMTV face au juge antiterroriste maitre Trévédic, la journaliste résume l’échange d’une façon si malhonnête que Mélenchon doit ajouter avec le sourire « j’ai du terriblement mal m’exprimer pour qu’on ne m’ait pas compris à ce point ».

Devant pareil acharnement, il paraît évident que les passages télévisés ne peuvent qu’au mieux renforcer la détermination de la base électorale, au pire affaiblir le potentiel des voix.

Face à ce constat implacable, il devient urgent que La France Insoumise change de stratégie.

Non, je ne veux pas parler d’un ralliement avec la comédie qu’est malheureusement devenu le PS, mais bien un revirement de stratégie de campagne.

 

Mélenchon a su s’imposer sur Internet et créer un socle d’électeurs solides grâce à des meetings très pédagogiques et une utilisation optimale des nouveaux médias. Après s’être inspiré avec un certain succès de Bernie Sanders, il est temps de prendre exemple sur Donald Trump.

Non pas en tenant des propos indignes d’un être humain, mais en multipliant les meetings au rythme de trois puis quatre puis sept par semaine, dans toute la France, et surtout la ruralité, là où les hommes politiques ne vont pas. Tout le budget et l’énergie de la campagne devraient désormais être dirigés vers ce but essentiel. Donald Trump a visité des villes perdues au milieu des États du Midwest, désertées par les médias et les politiques. Mélenchon doit faire de même, aller à la rencontre des abstentionnistes, des désabusés, des jeunes des quartiers défavorisées. Obliger les caméras à se rendre là où elles ne mettent jamais les pieds.

 

Pour dire quoi ?

Le format devra être percutant, et délivrer un message précis visant à égrener les mesures phares du programme. Comme il avait su le faire avec clarté sur le plateau de Ruquier, il faut résumer les points essentiels et les enjeux qu’ils impliquent.

La sixième républiqueavec l’assemblée constituante pour redonner le pouvoir au peuple et en finir avec la corruption. La lutte contre le réchauffement climatique pour relancer l’emploi et éviter les guerres et les 250 millions d’immigrants prévus par l’ONU. La paix en Europe et le retrait de l’OTAN au lieu de l’affrontement nucléaire avec la Russie. La fin des bombardements sur les populations arabes, principale cause du terrorisme. La défense de la sécurité sociale en lieu et place de la privatisation à l’américaine voulue à terme par Marine Le Pen, Fillon et Macron. Une nouvelle Europe et la politique économique de relance, ou bien la sortie. La fin de l’austérité et de la précarisation du travail au profit de l’augmentation des salaires et des investissements dans le futur. La répartition des richesses. La sauvegarde de l’agriculture française au lieu des traités de libre-échange comme le CETA. Sur les questions économiques, les courtes vidéos réalisées lors du chiffrage du programme devront être utilisées.

Cette première partie doit être présentée à chaque meeting, agrémenté de certains effets comiques et formules élégantes à la direction des autres candidats, comme Mélenchon sait si bien le faire.

La seconde partie pourra ensuite être consacrée aux problèmes précis qui concernent l’audience du jour. La conception de la police quand la réunion a lieu dans une banlieue «  sensible  ». Le libre échange dans une ville ouvrière. L’économie de la mer dans une ville portuaire.

Avec inlassablement, en conclusion, la répétition des six axes principaux du programme. La 6eme république, l’Europe, la fin de l’austérité, le refus de la guerre, la défense de la sécurité sociale, l’écologie.

Dernier point, le talentueux Alexis Corbière se retrouve systématiquement en arrière-plan des plateaux télévisés. En comparaison, lorsque Fillon chercher à relancer sa campagne, vingt anciens ministres tiennent simultanément des meetings dans toute la France. La puissance de frappe est inégale. Les talents d’orateurs que comprend la France Insoumise doivent permettre de faire des économies d’énergies en délégant aux porte-paroles un maximum de taches, et pourquoi pas, de réunions publiques. Sans les conviés tous systématiquement à venir écouter le chef sur un plateau télé.

En multipliant les meetings, jusqu’a trois par jour dans la dernière semaine de campagne, Donald Trump a su captiver les foules, mobiliser des millions d’électeurs ayant pourtant voté par deux fois Obama, obligé les médias à couvrir le phénomène et rattraper sept point de retard dans les sondages.

Si cette démarche fonctionne lorsqu’on distille de la peur et de la haine, elle doit pouvoir fonctionner quand on propose de l’espoir et du changement.



121 réactions


  • Etbendidon 2 mars 10:37

    Salut cowboy je vous encourage à postuler pour un poste de chargé de relations publiques à la FI
     smiley
    Il faudrait que Merluche se fasse le petit asticot du PS (Profiteur du Système) par exemple en le giflant en public (Comme Nolan lapie avec Valls)
    ça ferait le buzz et Merluche gagnerait DIX POINTS dans les sondages
     smiley
    Autrement C vrai que Alexis Corbière est très bien. J’en avais dit du mal dans le temps mais ce type est très intelligent, calme, parle bien et surtout il est ouvert et pas sectaire
    Je l’ai vu dans les studios avant une émission téloche parler avec Florian Philippot sans aucune animosité
    BRAVO on en redemande


    • Alren Alren 2 mars 12:33

      @Etbendidon

      Votre constance à affubler Jean-Luc Mélenchon d’un surnom et lui seul de tous les candidats, traduit bien la médiocrité de votre intelligence : vous ne comprenez pas que cette absence d’argumentation lui sert alors que partisan du F haine, vous le détestez, comme de bien entendu, comme vous détestez tout ce qui n’est pas F haine ?


    • Paul Leleu 2 mars 14:02

      @Alren

      bah... je pense que la FI doit continuer patiemment son travail intellectuel, culturel et programmatique... approfondir et crédibiliser son approche stratégique... faire émerger d’autres figures comme Alexis Corbière qui a toujours été à mes yeux le plus sympathique bras-droit de Mélenchon (à voir dans la pratique)...

      le 10-15% d’électeurs de la FI sont bien enracinés maintenant, malgré les aléas et les coups-bas... une identité politique est en train de naître... il faudra encore des années pour convaincre les découragés (plus que les improbables transfuges du PS-Hamon ou du FN-Philippot)...

      Mélenchon fait un beau travail historique... il recueille l’héritage, le ’’travaille’’ intérieurement, et le retransmet à la nouvelle génération... il fait une belle tâche pour le pays et le mouvement social.


    • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 2 mars 16:18

      @Etbendidon

      Salut Etbendidon,

      Je ne pense pas que la politique doivent se résumer à des coups de Buzz. Les affaires suffisent déjà amplement. 

      J’ai vécu la campagne américaine sur place et je ne peux m’empêcher de voir de nombreuses similitudes avec la campagne électorale Francaise, essentiellement déplorables d’ailleurs. J’essayai dans cet article de tirer les enseignements de l’échec de Bernie Sanders, très populaire mais descendu par les médias : http://www.monde-diplomatique.fr/2016/05/RIMBERT/55469

      Alexis Corbière, oui, c’est le genre de gars avec qui il serait difficile de refuser d’aller boire un coup, une bonne bière allez ! :) Sa présence sur les plateaux est rafraichissante, que l’on soit d’accord ou non avec ses positions.



    • Onecinikiou 2 mars 21:36

      @Lonesome Cowboy


      Ca fait des mois, et même des années puisque je disais la même chose en 2012, que je soutiens que le potentiel électoral de Mélenchon et de ses « insoumis » - très peu insoumis au politiquement correct en réalité - ne dépasse pas 15%. Face à ses contradictions de pus en plus manifestes je ne suis même pas sûr que Mélenchon dépasse son score précédent.

      Là où l’argumentaire de l’auteur est risible et inconséquent, c’est qu’il réduit la tactique médiatique de Trump (laquelle il invite Mélenchon de s’en inspirer) sans considération aucune pour le fond du projet et des éléments programmatiques, soit les idées politiques, que Trump a défendus contre la coalition de la superstructure médiatico-politique, unanime contre lui ! 

      C’est ne rien comprendre aux événements et prendre la proie pour l’ombre : la tactique opérée par Trump à base de recours massif au médias sociaux, à internet, de stratégie d’évitement de la propagande véhiculée par le système de domination, n’a réussi que pour la raison qu’elle s’appuyait sur un corpus d’idées réalistes - réinstauration du protectionnisme et des frontières, volonté de réindustrialisation, lutte contre l’islamisme, arrêt des flux migratoires, dénonciation des élites mal intentionnées, critique de la politique étrangère de ses prédécesseurs etc... - qui était en phase avec les aspirations légitimes d’une majorité de ses concitoyens. C’était la condition sine qua non. C’est pour cela que cette alchimie a fonctionné. 

      Et c’est pour cela que la campagne de Mélenchon patine dans la semoule, par ce que l’électorat a bien compris qu’il faisait du sous Le Pen, et qu’en fait il est bien moins conséquent et plus démago qu’elle sur bon nombre des sujets les plus fondamentaux exposés ci-avant et qui ont fait le succès de Trump. 

      La question essentielle pour nos chers Insoumis est la suivante : il est plus que probable que MLP soit présente au second tour face à Macron. Dans cette éventualité, que feront nos prétendus dissidents, nos révolutionnaires nos insoumis ? Feront-il barrage au candidat Macron et tout ce qu’il incarne et représente comme soutiens au pire de l’oligarchie ? Ou bien feront-ils leur le discours sur le front « républicain » (une mystification, une enculerie) à la manière d’un Mélenchon en 2012, ou bien d’un Sanders en 2016, rajoutant ainsi à la défaite possible le déshonneur assuré ! 

      Bas les masques, l’heure de vérité approche, il va falloir choisir ton camp camarade.

    • doctorix doctorix 2 mars 23:10

      @Onecinikiou
      Petites nouvelles du front de l’UPR.

      Au premier jour des parrainages, Asselineau arrive à 60.

      En 6ème position ex aequo avec Arthaud (61).

      1713 votes exprimés (4% des potentiels), dont 3% ont voté pour FA.
      Il y a 36000 communes et 42000 votants potentiels, cela devrait atteindre ou dépasser 1200 parrainages UPR si tout le monde vote.
      Sait-on si c’est obligé de voter ?
      Depuis 1981, il n’y a jamais eu moins de dix candidats.
      En principe, c’est dans la poche..
      On va enfin pouvoir l’entendre, sauf que la dernière loi crapuleuse ne permet l’égalité que deux semaines avant l’élection. Avant, c’est équité plutôt qu’égalité.**
      Tu parles... . Y a qu’à voir Macron...

      FA (60) n’est pas si loin de Mélenchon (87) et bien loin devant MLP (25)...
      Hamon n’en a que trois fois plus (184).
      C’est assez extraordinaire, compte-tenu de la différence de couverture médiatique !
      **Concernant l’élection présidentielle, le principe d’équité remplace désormais celui d’égalité du temps de parole durant la période allant de la publication de la liste des candidats jusqu’à la veille de la campagne « officielle ». Seules les deux dernières semaines avant l’élection sont donc encore soumises à l’égalité du temps de parole dans les médias télé et radios.

    • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 2 mars 23:19

      @Onecinikiou

      Votre commentaire est peu respectueux, mais je ne le qualifierais pas de « risible ». Cependant :

      Marine Le Pen ne propose ni la sortie définitive de l’Europe, ni un changement des institutions française. Elle refuse la suppression du 49-3, refuse d’instaurer le contrôle des élus, ne remet pas en cause les médias ni l’utilisation des sondages... 

      Sur l’euro, elle s’est contredite trois fois en trois mois. Sur l’UE elle souhaite « un projet européen respectueux des nations », rien à voir avec une sortie des traités ou de l’UE.

      Si elle était vraiment antisystème, elle ne serait pas ainsi encensée par les médias.

      Vouloir lutter contre l’immigration ne fait pas d’elle un candidat « antisystème ».

      De la même façon, il faut être profondément endormis par ces fameux médias pour ne pas se rendre compte que le prétendu problème de l’immigration est un problème créé de toute pièce par les médias et les politiques pour cacher les vrais questions (le chômage, la fraude fiscale, la corruption des élus, la pollution de l’air, la dégradation des hopitaux etc etc...).

      Pour rappel, la France a reçu 85,000 demandes d’asiles en 2016, soit à peine 12% de plus que l’année précédente et dix fois moins que l’Allemagne. En 2014, sur 200 000 immigrants, l’immigration illégale comptait pour moins de 10% (je vous conseille d’écouter le podcast de l’esprit public sur la question, c’est très éclairant). https://www.franceculture.fr/emissions/lesprit-public/francois-heran-limmigration-la-politique-familiale-et-la-demographie-en

      Notez au passage qu’aucun acte de terrorisme n’a été commis par des demandeurs d’asile en France.

      Mon article n’avait pas la prétention d’expliquer les causes de la victoire de Donald Trump, simplement de pointer l’efficacité de sa démarche de rencontre avec le peuple. 

      Mais observez par vous-même la politique de Trump. Il a pris l’ancien président de Goldman Sachs comme ministre du budget, demande la dérégulation de la finance et veut baisser les impôts des plus riches tout en supprimant les aides sociales.

      Qu’a-t-il fait pour ses électeurs, à part un muslim ban qui ne s’appliquait pas à l’Arabie Saoudite, d’où provenaient pourtant les seuls terroristes étrangers musulmans à avoir jamais tué le moindre américain aux Etats-Unis ?



      Ne vous laissez pas berner, camarade !

    • doctorix doctorix 3 mars 00:10

      @Lonesome Cowboy

      Ce n’est pas trois fois qu’elle s’est contredite, mais... 21 fois :
      https://www.upr.fr/videotheque-upr/les-21-versions-contradictoires-du-fn-sur-lue-et-leuro
      La technique Le Pen, c’est dire tout et le contraire de tout pour ne chagriner aucun électeur.
      C’est ensuite que ça se complique, quand il faut FAIRE tout et le contraire de tout.
      Asselineau n’a pas modifié un seul point de son programme depuis 2007.
      D’un côté, une girouette, de l’autre une barre tenue fermement.

    • Onecinikiou 3 mars 00:53

      @Lonesome Cowboy


      Le Pen encensée par les médias... mais vous délirez mon pauvre. Votre militantisme altère votre discernement. 

      Vos chiffres sur l’immigration font se bidonner n’importe qui qui a des yeux pour voir, et des oreilles pour entendre. La réalité c’est qu’il y a au minimum 12 millions d’immigrés et leurs descendants en France à l’heure où j’écris ces lignes, et que près de 40% qui y naissent sont d’origine extra-européenne.


      Autrement dit le pays est foutu par la faute d’incapables, de sectaires et d’aveuglés volontaires dans votre genre. 

      Sur l’euro cessez de vous ridiculisez je vous prie, le programme du Front est on ne peut plus clair : retour à une monnaie nationale dans tous les cas. Qui plus est votre faux procès se retourne contre vous, dans la mesure où Mélenchon jusqu’il y a moins d’un an était un adversaire acharné de la sortie de l’euro, dont il traitait les partisans de « maréchalistes ».

      Quant au Front, il avait tout prédit, tout prévu, tant anticipé des bouleversements en cours, bien avant l’opportuniste Mélenchon, 31 ans de Parti socialiste, alors allez raconter vos conneries aux incultes qui osent encore croire à votre discours (ils sont de moins en moins nombreux il est vrai) : 


      A l’époque le même Mélenchon grenouillait au sein du gouvernement Jospin dont il était l’un des ministre, gouvernement « socialiste » (déjà) qui fut le plus gros privatiseur de toute la Vième ! 


      En parlant d’illustre social-traitre, il est pas beau notre ancien premier secrétaire du PCF ? Un tapin avec une barbe. 


      Et non ce n’est pas à moi de choisir mon camp, camarade, car c’est Marine selon toute vraisemblance qui sera au second tour, pas Mélenchon, dont j’affirme ici sans difficulté qu’il appellera à faire barrage contre elle au profit du banquier d’affaire de chez Rothschild. 

      Alors toi, personnellement, suivras-tu les recommandations du complice de l’oligarchie euro-mondialiste, ou bien assumeras-tu devant le miroir de voter pour le recours au souverainisme et à l’indépendance nationale ? L’heure du choix a sonné, trève d’imposture.

    • Le421 Le421 3 mars 08:35

      @Etbendidon
      Je vous rejoint sur Alexis... Il est effectivement super. J’ai aussi traité avec un certain Romain Jammes que l’on voit sur pas mal de vidéo et coordinateur des groupes de soutien.
      Il est du même tonneau.
      Et pas des vieux machins en plus...

      Notre programme, contrairement à beaucoup, ce n’est pas « battre Marine Le Pen », c’est un programme où ceux qui voteront pour nous seront convaincus par les différentes solutions proposées.
      Moi-même, je discutais encore avec un militant FN convaincu, en toute sérénité.
      Faire de la politique, c’est être démocrate, donc accepter que d’autres pensent différemment.


    • Le421 Le421 3 mars 09:49

      @Le421
      Et... Quelques chiffres pour les amateurs !!

      https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212615135274586&set=gm.1888302871406855&type=3&theater

      Cette pauvre MLP martyrisée par les « merdias », « presstituées » et « journalopes » !!


    • Etbendidon 3 mars 10:04

      @Alren
      OUAF OUAF vous ne me lisez pas souvent sinon vous remarqueriez que j’affuble chaque candidat d’un surnom (ça permet de se dépassionner et prendre de la distance)
      Merluche pour Mélenchon, Vous préféreriez Méchantcon comme disent ses ennemis ?
       smiley
      CHRIST pour Emmanuel
      Fillon le fripon
      MLP Mère Le Pen
      Benet Anon pour hi han

      Sinon à valeur du moment je confirme mon vote comme déjà maintes fois dit ce sera MLP
      1er tour M comme Merluche
       smiley
      2ème tour si merluche out, LP comme Le Pen
       smiley


    • Julien30 Julien30 3 mars 11:03

      @Alren
      J’aime quand vous parlez de la médiocrité intellectuelle de ceux qui affublent Mélenchon de surnoms et que vous enchaînez avec votre « F Haine », c’est un manque total de lucidité ou du masochisme ?


    • doctorix doctorix 3 mars 11:35

      @Le421

      Incroyable !
      Macron a eu 80 heures d’antenne en 7 jours et Asselineau 8 minutes....

      Il devrait être interdit d’antenne jusqu’à l’élection....
      En démocratie, du moins...

    • Le421 Le421 3 mars 13:38

      @Lonesome Cowboy
      85.000 demandes et à peine 25.000 permis de séjour décernés...

      Les millions, ce sont, en euros, les dettes du FN.
      Là, les chiffres sont exacts et incontestables !!


    • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 3 mars 20:20

      @Le421


      Oui en effet j’avais été un peu vite en besogne, vous avez raison, merci de la correction.

      L’étude de l’Insee qui vient de sortir confirme vos chiffre et offre de très intéressant éclairages.

      Et l’OFRA recoupe les chiffres également : 



    • Alren Alren 5 mars 10:14

      @Lonesome Cowboy

      J’ai vécu la campagne américaine sur place et je ne peux m’empêcher de voir de nombreuses similitudes avec la campagne électorale française

      Arrêtez de dire que la campagne de JLM s’inspire de celle des Bernard Sanders : il est suffisamment intelligent et entouré de gens suffisamment brillant pour imaginer un style neuf de campagne, de communication et de meetings sans avoir à « copier » un Étatsunien.

      Nous ne sommes en rien inférieurs à ces gens-là que nous ayons besoin de les prendre en permanence comme modèles.


    • Alren Alren 5 mars 10:28

      @Paul Leleu

      il faudra encore des années pour convaincre les découragés (plus que les improbables transfuges du PS-Hamon ou du FN-Philippot)...

      Si Macron est élu, lui qui fait brandir des drapeaux de l’UE par ses stipendiés lors de ses meetings, la situation de la France et des « découragés » va s’aggraver encore et sans doute les « décourager » toujours plus de fait l’effort immense d’aller dans leur mairie ou l’école voisine pour glisser dans l’urne un bulletin de vote pour qui les défendra lors du prochain scrutin ! En s’abstenant, ils voteront encore une fois contre eux.

      La seule, l’unique solution pour que cela aille mieux pour eux, pour la France et par l’exemple donné pour l’humanité, est que Mélenchon soit élu. Pour cela il faut qu’il soit au deuxième tour.

      Les électeurs potentiels de Hamon et Le Pen doivent se dire que le vrai choix c’est entre Macron ou Mélenchon. Car Le Pen n’a aucune chance contre Macron et Hamon ne sera pas au deuxième tour.


    • Alren Alren 5 mars 10:58

      @Julien30

      vous enchaînez avec votre « F Haine »c’est un manque total de lucidité

      C’est de la lucidité au contraire, c’est le rappel que le ressort principal de ce parti d’extrême-droite c’est de susciter de l’hostilité contre l’immigré maghrébin (et pas contre l’immigré asiatique qu’on ne parle pas d’expulser. Bizarre non ?).

      Cette technique est commune à tous les mouvements ultra-conservateurs partout et toujours.

      Haine et mépris des femmes et des homosexuels depuis les bûchers du Moyen-âge pour les sorcières et les sodomites jusqu’aux excités de la Manif pour tous qui voudraient bien revenir sur le droit à l’IVG et le mariage pour tous, en passant par les nazis qui déportèrent dans les camps de concentration les homosexuels allemands ou considérés comme tels pour les exterminer rapidement.

      Haine et mépris pour l’ouvrier syndiqué fusillé par Thiers sous la Commune, combattu par les nervis du patronat et les camelots du Roi dans l’entre-deux-guerres, fustigé aujourd’hui par votre idole Le Pen.

      Haine et mépris pour l’étranger ou celui qui n’est pas (en France catholique) de la bonne religion ou sans religion du tout : massacre de juifs au Moyen-âge, puis de protestants, hostilité à l’école laïque et aux Francs-maçons, haine des résistants à la colonisation et maintenant de l’immigré musulman.

      Jamais il n’est fait appel à la raison, toujours au sentiment, jamais une perspective positive mais au contraire toujours alimentée par la peur de l’autre, on invite au conflit.




    • Alren Alren 5 mars 12:15

      @Etbendidon

      OUAF OUAF vous ne me lisez pas souvent

      C’est vrai ! Un commentaire comme celui-ci est sans intérêt pour les lecteurs qui veulent avoir une décision électorale réfléchie dans la confrontation des opinions.

      « Prendre de la distance » quand il s’agit de vos conditions de vie de demain pour la partie, considérable, qui relève du pouvoir politique et donc aussi économique auquel vous serez soumis que vous le vouliez ou non, arrange bien les affaires de Macron et de ses soutiens, vos ennemis comme les miens.


    • Alren Alren 5 mars 12:29

      @Onecinikiou

      La réalité c’est qu’il y a au minimum 12 millions d’immigrés et leurs descendants en France à l’heure où j’écris ces lignes, et que près de 40% qui y naissent sont d’origine extra-européenne.

      Est-ce que vous comptez les Celtes ou Gaulois parmi les 12 millions d’immigrés ? Et les Romains ? Et les Francs dont Clovis qui doit, pour vous comme pour Le Pen être le premier roi « français », lui qui venait tout droit de l’actuelle Allemagne ?

      Quand on pense que ces « 12 millions d’immigrés » ne travaillent pas mais vivent d’allocations, ne paient pas d’impôts ni de cotisations sociales, il y a de quoi avoir PEUR, cette grande peur qui empêche de voir clair !

      A furare Normannorum libera nos Domine ! ("De la violence des Normands, délivre nous Seigneur", prière des abbayes pillées par les Vikings au Xe siècle) devient ainsi : « A furare immigratum libera nos, Marine ! »

      Comique.


    • izarn izarn 5 mars 14:00

      @Onecinikiou
      Mélenchon s’attaque au TCE en 2005. C’est son seul acte politique visible à l’époque qui le démarque de l’UMPS. Le FN, a toujours combattu les traités européens depuis les années 70...
      Pendant 30 ans...
      Mélenchon en 2012, de rage de voir Marine à 18%, vote Hollande « Le capitaine de pédalo » Mot qu’il n’a JAMAIS repris depuis lors...
      Mélenchon nous a fait mine de croire que Sarkosy est un sombre fasciste, alors que le problème n’était pas la. Non Sarkosy n’est pas un fasciste, pas plus que Le Pen. Il devait savoir que Hollande suivrait Sarkosy dans tous les domaines, sauf sociétaux. Il ne connaissait pas ses copains socialistes ? Sans blague ? Mélenchon le gocho sociétal ? Qui l’eut cru ?
      Mélenchon nous revient « insoumis »....Mais à qui ? Au FN ?
      Question : Quel est sa crédibilité ?
      Lui, le soumis au capitaine de pédalo en 2012 ?


    • Alren Alren 5 mars 15:43

      @izarn

      Dans un deuxième tout Macron-Le Pen, Le Pen n’a aucune chance d’être élue du fait qu’une majorité d’électeurs penseront que Macron est un moindre mal. Et vous le savez.

      Alors si vous n’êtes pas hostile à une politique plus sociale que n’en ferait la candidate anti-syndicaliste et si pour vous la sortie des traités de l’UE, de l’OTAN et le refus du CETA sont essentiels, le bon coup, comme on dit aux échecs, est de voter Mélenchon au premier tour, car lui a une chance de battre Macron qui sera pulvérisé dans un duel télévisé (sans l’aide de Pujadas et même avec !).


    • Onecinikiou 5 mars 23:23

      @Alren


      Mélenchon n’a aucune chance de battre Marcon ni personne d’autre puisqu’il ne sera pas au second tour. Ses groupies enamourées ont-elles un problème avec la réalité des rapports de force électoraux ? Ne comprennent-elles pas que politique fiction, par définition, ça n’existe pas... ?

      La seule question qui vaille, en droite ligne de votre réflexion (qui n’est pas stupide) : est-ce que les adeptes de la gauche radicale, les melenchonnistes, les gauchistes, considèrent-ils le banquier d’affaire de cher Rothschild et commanditaire de la loi El Khomri, le « Young leader » et « Bilderberger » Macron, comme un moindre mal par rapport à la souverainiste et euro-critique, partisante de la sortie de l’euro, du protectionnisme, de la préférence nationale et du re-positionnement géostratégique de la France, Le Pen !

      Il n’y a pas d’autre sujet, en réalité. Et cette question, d’une brûlante actualité, est fascinante. 

      Que répondent, face à l’Histoire, nos mélenchonnistes ?

  • Alpo47 Alpo47 2 mars 10:45

    On peut faire le constat chaque jour un peu plus que tout le système, notamment médiatique, sinon judiciaire, déblaye le terrain pour E.Macron. Ses adversaires sont attaqués sur leurs points faibles, mis en cause ou calomniés. Il n ’y a plus aucune honnêteté ou objectivité. Macron est le candidat du système, donc l’adversaire/ennemi de ... nous tous.

    Mais JLM commet également des erreurs stratégiques. Poursuivre MLP de manière Pavlovienne, plutôt que d’insister sur son programme en est une. L’autre es de proposer (tiens l’auteur n’en parle pas ?) d’ouvrir les frontières et de laisser entrer tous ceux qui le veulent. Non, ce n’est pas dans le programme (que je sache), mais c’est réaffirmé par JLM à chaque occasion. Dans une France paupérisée, avec environ 9 millions de chômeurs ou sous-employés, et 120.000 personnes qui dorment dehors, qui veut 1 ..2 .. ou 3 millions d’immigrés/chomeurs en plus, mis à part l’extrême gauche dans son idéalisme fanatique ? Par conséquent, là, JLM bloque et continuera de bloquer à 10/12%, à moins de revenir à une position plus conforme aux voeux d’une majorité de Français.

    La Vie est une suite de choix, mais chaque choix a des conséquences.

    Pour ma part, je n’ai pas une grande confiance en JLM, vieil apparatchik politique a déjà servi de rabatteur pour le PS. Certes, tout le monde peut se tromper et changer, mais lui, il se trompe vraiment très souvent.

    J.L Melenchon ne progressera que s’il évolue pour apparaitre comme un adversaire crédible du système captateur et mondialiste (dixit Trump) en place.


    • Alren Alren 2 mars 12:41

      @Alpo47

      Je crois qu’il est inutile de vous expliquer la psychologie de JLM dans cette élection.

      Au moins, comprenez qu’il n’est que le représentant, le porte-parole d’un mouvement populaire extraordinaire surgi en quelques mois contre les merdias, les faux intellectuels, la bien-pensance et qu’il ne pourrait pas le trahir sans se déshonorer.

      Avez-vous réalisé l’urgence qu’a l’humanité de changer de modèle économique, ce productivisme imbécile qui saccage la planète pour que les milliardaires gagnent un milliard de plus dont ils ne savent que faire et ne les rend pas plus heureux ?


    • leypanou 2 mars 15:40

      @Alpo47
      Dans une France paupérisée, avec environ 9 millions de chômeurs ou sous-employés, et 120.000 personnes qui dorment dehors, qui veut 1 ..2 .. ou 3 millions d’immigrés/chomeurs en plus, mis à part l’extrême gauche dans son idéalisme fanatique ? : c’est exactement ce que je pensais quand il avait parlé des 250 millions de personnes qui vont se émigrer selon l’ONU.

      Qu’est ce que le français lambda en a à faire de ce que dit l’ONU ? Et lui-même, il est candidat à la présidence de la république française et non au poste de secrétaire général de l’ONU. Avec le raisonnement bancal de JL Mélenchon, sous prétexte qu’il y a une guerre quelque part ou une dictature, la France doit se croire obligée d’accepter tous les ressortissants du pays concerné ? Voilà quelqu’un qui a plus de 30 ans de vie politique et qui est incapable de comprendre que cette posture ne peut que le desservir électoralement. Les humanitaires de pacotille, il y en a plein au PS et chez les Verts, il n’a pas besoin d’en faire partie.

      Chacun devrait se battre dans son propre pays contre l’oligarchie ou une interférence étrangère, et chaque pays ne devrait pas s’immiscer dans les affaires intérieures d’un autre : JL Mélenchon aurait dit cela lors de l’émission, il ne serait plus à son niveau médiocre.


    • Alpo47 Alpo47 2 mars 17:04

      @Alren

      Je crains que le « mouvement populaire extraordinaire » ne se limite, pour l’instant, à ses électeurs habituels. Il ne dépassera pas 12%. Que faire avec ça ?
      Et pour ce qui est de l’urgence de l’humanité à changer de modèle, je ne sais trop à quoi vous faites allusion. Pour ce qui est de cette immigration massive (un ministre Allemand parle de 6 millions de personnes qui sont en route pour l’europe), elle a été acceptée et favorisée par Mme Merkel pour concurrencer ses propres concitoyens sur le marché du travail avec une offre de bas salaire afin de répondre aux demandes du patronat Allemand.
      Alors, si l’extrême gauche veut faire baisser les salaires et servir le MEDEF, il faudrait le dire, parce qu’on aurait pu penser le contraire. C’est le projet de JLM ?

      Soyons donc factuels et logiques, sans enfumage ou baratin idéologique.


    • Alpo47 Alpo47 2 mars 17:12

      @leypanou

      Je pense qu’il est naturel et honorable de faire preuve d’humanité. Sinon que c’est effectivement là bas qu’il faut aider à régler les problèmes au lieu d’y installer le chaos. Nos dirigeants sont coupables et responsables. Il veulent juste nous transmettre la facture.
      Et que nous constatons que nous ne pouvons pas , humainement, socialement et économiquement accueillir des dizaines de millions de réfugiés.

      Mais nous devons apprendre à partager, c’est sur.


    • jaja jaja 2 mars 17:14

      @Alpo47

      JLM n’est pas d’extrême gauche... Il n’a pas comme programme d’éradiquer le capitalisme...Il y a maintenant trois gauches bien différenciées...

      Celle de Macron bien décidée à attaquer les droits des travailleurs en privatisant tout ce qui peut l’être... « gauche » de la loi Travail et de la répression du mouvement ouvrier et des syndicats...

      La deuxième, keynésienne, qui veut en revenir à ce qu’était encore la social-démocratie il y a quelques décennies... C’est celle des Hamon et Mélenchon...

      La troisième qui est la gauche révolutionnaire composée d’organisations poliques, LO, Npa, Alternative libertaire, des anarchistes et des syndicalistes combatifs, des autonomes etc.


    • Alpo47 Alpo47 2 mars 17:44

      @jaja

      Faut arrêter ... Il faut arrêter de mettre Macron à gauche, ou alors redéfinir ce que c’est que d’être de gauche. Il a fait partie du gouvernement Hollande, cela n’en fait pas un « homme de gauche ». Qu’est ce qui dans ces choix de société est à gauche ? Rien.
      On peut mettre le PS dans le même sac.

      Donc, il n’en reste que deux.

      Melenchon/ Hamon, ok et les micro-partis d’extrême gauche.
      Déjà pour les deux premiers, s’il étaient seulement capables de s’unir, ils pourraient re-gouverner. Serait ce satisfaisant, pas certain. Les promesses n’engagent que ceux qui les croient et il y a longtemps que j’ai perdu mon innocence vis à vis de la politique.

      Les micro-partis, divisés sur des divergences idéologiques (encore), n’ont aucune chance d’accéder au pouvoir dans le système actuel à deux tours majoritaires. Seul un scrutin à la proportionnelle pourrait leur permettre de participer à une coalition. D’ailleurs, ils ne veulent pas gouverner. Voter pour eux (vous) c’est d’abord marquer son mécontentement. Un vote qui ne sert à rien et donc les différents gouvernants se fichent totalement. Désolé.

      Alors,« renverser la table », oui, mais comment ?


    • Attilax Attilax 2 mars 18:10

      @Alpo47
      "On peut faire le constat chaque jour un peu plus que tout le système, notamment médiatique, sinon judiciaire, déblaye le terrain pour E.Macron."

      Ben oui, mais le problème, comme le souligne votre commentaire, c’est que ça se voit, la propagande est assez grossièrement réalisée. Malgré la soupe immonde qu’essaient de nous faire avaler les médias, je pense que les gens vont se rendre compte de l’arnaque. Ça commence, d’ailleurs, avec son ’programme’ qui apparaît peu à peu et qui calme les ardeurs de ses fans. Et je vous recommande son passage au salon de l’agriculture où chacun pourra juger de sa popularité réelle dans nos campagnes, passage qui souligne bien la dichotomie entre les éditos des médias mainstream et la réalité...


    • alinea alinea 2 mars 19:09

      @Alpo47
      Où l’’avez vous vu « poursuivre » Le Pen ?
      Moi j’ai vu les caïds de la 2 le provoquer à ce sujet !
      En 2012, oui, c’est vrai, mais pas cette campagne-ci.


    • Onecinikiou 2 mars 21:49

      @Alpo47


      Le problème fondamental, structurel, de Mélenchon tient en une réalité : franc-maçonnerie. 

      Un type qui croit que la France est née en 1789 et qui a voué sa vie à l’humanisme franc-mac (pure compromission de classe pour les authentiques marxistes), aux idéaux romantiques bourgeois, à l’universalisme hors sol, aux abstractions intellectuelles, est dans l’incapacité d’incarner la défense des intérêts les plus immédiats et objectifs d’une majorité de nos concitoyens attachés à leur terre, leur mode de vie, leur travail, leur us et coutume, leurs traditions, leur terroir, leur homogénéité ethnique et culturelle. 

      Mélenchon est un brillant usurpateur, comme Sanders, d’où leur relatif succès. De fait il se révèle, comme il s’est déjà révélé par le passé, la voiture-balaie de l’oligarchie européiste et mondialiste. 

      Mélenchon a appelé à voter Hollande en 2012, il appellera à voter Macron en 2017, dès 20h15. 
       
      Quel naïf veut prendre les paris ??!

    • Le421 Le421 3 mars 08:38

      @Alpo47
      Et que nous constatons que nous ne pouvons pas , humainement, socialement et économiquement accueillir des dizaines de millions de réfugiés.

      Vous rigolez ?
      Plus de 200 millions ont déjà débarqué sur les plages de Provence...

      Pourtant, Lafarge fait tout ce qu’il peut pour aider au Moyen-Orient !!


    • Attilax Attilax 3 mars 09:50

      @Onecinikiou
      J’ai très peur que vous ayez raison... Mais au cas où il y aurait une petite chance pour que vous vous trompiez sur son compte, je voterai quand même pour lui. Parce que son programme est excellent et parce que c’est un avenir qui me fait quand même plus rêver que celui prôné par le FN. Ce sont hélas les deux seuls partis susceptibles de pouvoir changer le système en place (de manière différente et pour des raisons différentes).


    • Alren Alren 5 mars 11:47

      @jaja

      La deuxième, keynésienne, qui veut en revenir à ce qu’était encore la social-démocratie il y a quelques décennies... C’est celle des Hamon et Mélenchon...

      Hamon veut rester dans l’UE actuelle avec le CETA en prime, La France Insoumise veut restaurer la souveraineté nationale. Petite différence qui vous aura échappé ...

      Mais on sait bien que vous n’êtes pas de bonne foi dans l’affaire et que vous préférez, au fond, vous donner une « belle âme » comme disait Sartre des bourgeois, en restant dans une opposition stérile plutôt que d’avoir « les mains sales », comme il disait aussi, en prenant le pouvoir pour une révolution véritable inscrite dans le programme L’avenir en commun !

      La troisième qui est la gauche révolutionnaire composée d’organisations politiques, LO, Npa, Alternative libertaire, des anarchistes et des syndicalistes combatifs, des autonomes etc.continuera (j’exclus les syndicalistes combatifs dans les entreprises) de servir les intérêts du patronat en divisant les travailleurs.


    • Alren Alren 5 mars 11:51

      @Alpo47

      L’autre est de proposer (tiens l’auteur n’en parle pas ?) d’ouvrir les frontières et de laisser entrer tous ceux qui le veulent.

      Vous êtes de mauvaise foi ou bien vous ne comprenez réellement pas que JLM dit exactement le contraire  ?

      Pour éviter l’inondation de l’appartement quand on a laissé ouvert le robinet de la baignoire, il y a deux solutions : ou bien on met une toile à laver derrière la porte de la salle de bain ou bien on ferme le robinet de la baignoire.

      Ce que fait l’UE actuellement c’est d’utiliser la toile à laver sachant pertinemment que des immigrés parviendront chez nous devenant de fait inexpulsables (dans leur majorité) pour servir la politique de bas-salaires des patronats de l’ouest européen.

      Ce que propose JLM c’est de fermer le robinet de la baignoire !
      C’est-à-dire de ne pas se lancer dans des guerres de déstabilisation du Moyen-orient pour défendre les intérêts pétroliers des USA ni, pour engraisser les rentiers des multinationales, imposer aux pays d’Afrique subsaharienne des traités inégaux de libre-échange qui ruinent leur économie et leur agriculture vivrière, contraignant à l’exil, pour ne pas mourir de faim, des gens désespérés.

      Quant aux réfugiés climatiques des régions rendues invivables du fait du manque d’eau, ils se battront comme vous le feriez pour obtenir le liquide vital et chercheront celle-ci dans les pays à pluviométrie encore suffisante. Il sera trop tard alors pour éviter de nombreux morts.

      C’est dès maintenant qu’il faut prendre soin du climat en limitant le renvoi de CO2 par les énergies carbonées, en développant les captures de CO2 par la plantation de forêts et le rétablissement de zones marécageuses (qui sont les plus efficaces en terme de rendement) et commençant à équiper les pays du Tiers-monde de dispositifs pour stocker l’eau potabilisée et ne pas la gaspiller notamment dans des élevages de bovins qui produisent du méthane, une des plus puissants gaz à effet de serre.

      Un documentaire éclairant sur les futures guerres de l’eau :

      https://www.youtube.com/watch?v=slP-NvoIanw


    • Alren Alren 5 mars 12:01

      @Onecinikiou

      d’une majorité de nos concitoyens attachés à leur terre, leur mode de vie, leur travail, leur us et coutume, leurs traditions, leur terroir, leur homogénéité ethnique et culturelle.

      Merci de résumer en une phrase votre idéologie : votre candidat idéal c’est Pétain, le retour à la terre (cérémonie de la dernière gerbe), « la terre ne ment pas », « vive les corporations, à bas les syndicats ouvriers ! », messe le dimanche, peine de mort pour les auteur(e)s d’avortement, méfiance et hostilité pour la littérature, le cinéma, la culture en général, l’instituteur et la laïcité, les femmes en pantalon voulant l’égalité avec les hommes etc.


    • izarn izarn 5 mars 14:05

      @Alren
      Vous pouvez toujours rever c’est agréable. La pilule Mélenchon semble plus efficace que la pilule Macron  smiley
      Mais franchement je préfère me la dorer moi meme !


    • Onecinikiou 5 mars 23:32

      @Alren


      Voyez votre degré d’aveuglement : ce n’est pas « mon idéologie » (vocable qui vous sied à merveille), mais l’aspiration la plus légitime partagée par l’immense majorité non seulement des Français, mais de tous les peuples sur terre ! 

      C’est le bordel dans votre tête. Votre vision du monde apparaît pour ce qu’elle est in fine : un délire existentiel. 

    • Cadoudal Cadoudal 6 mars 03:22

      @Alren
      Seul bémol, que l’agence pointe toutefois de manière récurrente, le PIB par tête d’habitant : estimé à environ 1 000 dollars en 2016, il reste encore faible du fait d’une croissance démographique forte.
      http://www.jeuneafrique.com/385493/economie/senegal-croissance-attendue-a-65-jusquen-2019/

      Tes notions en hydraulique et en démographie sont trop limitées pour que tu comprennes quoi que ce soit...

      Tu as donc bien raison de continuer de nous prendre pour des cons...

      Est-ce politiquement payant pour ton parti, pas sur ??


  • Old Dan Old Dan 2 mars 12:17

    France Insoumise, le seul parti qui parle de l’Homme et inspire de l’adhésion intelligente.
    Les autres partis puent la haine, la communication... ou l’affairisme !


    • Cadoudal Cadoudal 6 mars 03:33

      @Old Dan
      Tout le monde y pue
      Y sent la charogne
      Y a qu’le grand BaBu
      Qui sent l’eau d’Cologne
      Tout le monde y pue
      Il fait mal au cœur
      Y’a qu’le grand BaBu
      Qu’a la bonne odeur

      Chaviro
      Rotantacha
      Chamipataro
      Rogrillapatacha (bis)

      Des figues, des bananes, des noix
      Des noix, des bananes, des figues (bis)

      http://lebabu.free.fr/chanson/babureg.htm


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 2 mars 12:27

    Rien à voir si ce n’est que le mot « changement »

    - Mélanchon c’est « l’espoir »
    - Trump c’est colère

    - Mélanchon s’est assagit au point de chiffrer raisonnablement son programme
    - Trump n’avait pas de programme (mais seulement l’idéologie de Bannon)

    - Mélanchon a son parti
    - Trump a piraté le parti en place

    - Mélanchon est insider un pro de la politique
    - Trump est un outsider, businessman/star de téléréalité

    - Mélanchon est à la télé car on l’invite
    - Trump était à la TV car les médias aimaient se moquer de lui

    etc..


  • alinea alinea 2 mars 12:28

    Tout à fait juste ! peut-être un manque de moyens !!
    En tout cas sa réunion publique à Brest était excellente !
    Je pense effectivement que sa capacité d’encaisser et son énergie doivent avoir des limites ! mais il ne manque pas d’allié(e)s susceptibles de l’épauler !!
    Il a dit à Brest que la « restauratrice » de Calais, allait voter pour lui !!
    Ces émissions télé sont à chier !


  • Albert123 2 mars 12:39

    Il manque au programme de la FI un point qui ne sera pas minoré par l’électorat européens en général :


    le risque démographique et sanitaire lié au 2 millions de migrants imposés au peuple depuis 2015 (et pas des réfugiés politiques contrairement à ce qu’on nous a vendu) qui constitue un risque sans précédents de guerre civile.

    L’utilisation d’un lumpen prolétariat venu du 1/3 monde, analphabète en grande majorité, dépourvu de toute culture de lutte des classes et qui servira de bouc émissaire pour détourner la colère d’un peuple européen est la seule réalité derrière ces mouvements de population organisés et structurés.

    La situation en Suède, en Allemagne, mais aussi en France devient explosive pour les peuples indigènes qui se sentent tout simplement victimes d’une invasion (terme un peu trop virulent pour un melenchonniste mais malgré tout réel reflet de la réalité ressentie par une majorité)

    la FI et Melenchon, n’en parlent pas vraiment, certainement dans une logique d’instrumentalisation électorale typiquement gauchiste et désormais injustifiable au vu des risques potentiels (surtout après la succession d’attentats).

    le résultat sera donc en faveur du FN face à l’aveuglement gauchiste à l’égard d’une situation qui devient insupportable pour ceux qui la vivent et n’appartiennent pas au rang des bobos à l’abri dans leur beaux quartiers / ghetto pour riches.



    • Alren Alren 2 mars 13:00

      @Albert123

      Mais qu’est-ce que vous croyez à la fin ? Que le F haine va régler le problème des immigrés ? Vous rêvez !!!

      Pour s’en débarrasser comme vous le souhaitez, ces « immigrés » maudits et coupables de tous les maux qui frappent notre patrie, il faut d’abord les arrêter.

      Comme la Gestapo et la police de Vichy l’ont fait pour les Juifs avec peu de succès en France du fait de la protection dont ils ont bénéficié de la part d’une population très majoritairement républicaine. Seuls les Juifs avec un accent étranger et les imprudents ou trop confiants en Pétain ont été pris, soit une minorité.

      Après avoir arrêté illégalement ces familles, car il y aura des mineurs parmi les menottés, il faudra construire d’urgence des camps de concentration en attendant leur expulsion.
      Il y aura des évasions et des protestations énormes des citoyens républicains (et pas seulement des bobos) avec sans doute des heurts très importants avec des policiers dont beaucoup seront mal à l’aise devant la tâche odieuse qui leur est imposée.

      Ensuite il faudra affréter des avions pour quelques centaines de millions d’euros pour les renvoyer vers leur pays d’origine, si on le connaît. Sachant le discrédit qui s’abattront sur elles, les compagnies aériennes ne répondront pas en masse (au premier rang d’entre elles, Air France) à cet appel d’offre d’autant plus que les pilotes refuseront ce travail honteux pour la plupart.

      Si nous ajoutons à cela le fait que les pays de retour pourront refuser l’atterrissage des avions de la honte, il est clair que les immigrés déjà sur le territoire y resteront.

      Le vrai problème est d’en dissuader d’autres de venir. Et là non plus, le F haine n’a pas la bonne solution ...


    • Paul Leleu 2 mars 14:20

      @Albert123

      parce que vous croyez que les électeurs de la FI habitent dans les beaux quartiers loin des problèmes ? ...vous avez vu où cette caricature ? dans les merdias ? ...essayez d’apprendre par vous-même qui sont les électeurs de Mélenchon, et vous comprendrez mieux.

      quant aux migrants, Mélenchon s’est clairement exprimé en septembre 2015 contre la politique d’accueil de Merkel (renseignez-vous). Il est contre la liberté d’installation. Il est pour laisser partir les migrants de Calais vers l’Angleterre.

      Mélenchon s’est opposé à Marine Le Pen afin d’interdire les travailleurs détachés (le FN a soutenu au Parlement européen cette invasion sociale), et sur le sujet des soins médicaux aux migrants (car il faut de toutes façons empêcher les épidémies même à la douane et en zone de rétention - débat à la télé lors des législatives 2012).

      Enfin, Mélenchon propose de sortir du modèle économique productiviste et capitaliste qui soumet et ruine (y compris par la guerre) les pays pauvres, et conduit les africains à émigrer chez nous. Il promeut un système économique qui permettra à chacun de vivre chez soi.

      Pour finir, les employeurs d’immigrés clandestins se trouvent essentiellement dans le petit-patronat poujadiste qui vote Fillon et Le Pen... donc vos prétendus ’’patriotes’’ n’ont qu’à régler leurs problèmes entre eux...


    • Albert123 2 mars 14:27

      @Alren

      la question n’est pas de savoir ce que fera le FN, mais de constater que cette inquiétude bien réelle ne va pas grossir les rangs de la FI pour des raisons déjà connues.

      Pour les peuples indigènes européens, la question sera de savoir lequel des candidats les protégera plus que les populations migrantes. Un rôle que ne peut jouer ni l’UMPS, ni Melenchon (qui a tant de mal à vivre dans un pays de blonds (sic !!!)

      Par ailleurs je n’aie pas vraiment de temps à consacrer à des autruches gauchistes qui tirent à vue sur des personnes qui n’ont comme tord que de faire un constat (peu plaisant mais bien réel).

      NB : le mot « camps de concentration » en gras dans l’unique but de ressasser votre obsession toute personnel du nazisme et de vichy je m’en contrefout, ce sont les gauchistes qui ont appelé Pétain à la rescousse. Vos casseroles vous vous les gardez pour vous.



    • TSS 2 mars 16:58

      @Albert123

        tord > TORT (tortum,tortus)


    • Onecinikiou 2 mars 21:54

      @Albert123


      Voilà un coup de pelle dans les dents que vous infligez à vos contradicteurs, mais qui est tout à fait mérité. Il n’est jamais mauvais de faire un petit rappel historique, participa-t-il à la déconstruction en règle de l’idéologie dominante à ce sujet. 

    • Garibaldi2 3 mars 03:38

      @Albert123

      Vous écrivez : ’’... ce sont les gauchistes qui ont appelé Pétain à la rescousse. ’’.

      Le 10 juillet 1940, le vote des pleins pouvoirs à Pétain a donné le résultat suivant : 569 voix pour, 80 voix contre et 20 abstentions *, étant rappelé que les parlementaires du PCF avaient été déchus de leurs mandats. Vous nous dites donc que hors les Communistes il y avait 569 parlementaires de gauche ???!!!!

      Vous réécrivez souvent l’histoire ?


    • Le421 Le421 3 mars 08:50

      @Garibaldi2
      C’est le principal problème du FN, ce pourquoi ses idées ne peuvent être appliquées et ne fonctionneraient pas.
      Tout est basé sur des constats faux, des chiffres truqués, des histoires déformées...

      On n’a jamais vu autant de fausses infos venant d’un parti. Les exemples sont légion.
      Et quand on se base sur des constats faux, les solutions ne peuvent être que mauvaises.
      C’est la limite du populisme.
      On dit aux gens ce qu’ils veulent entendre, un peu comme un maçon qui vous promettrais une maison de 120M² pour 10.000€, et ensuite, petit à petit, on constate que ce n’est pas possible.
      Quand le maçon arrive au quatrième rang de parpaings, montés au sable sec, tout se casse la gueule.
      Mais l’entrepreneur a bien pris soin de faire payer le client d’avance... Naturellement !!


    • Le421 Le421 3 mars 09:23

      @Albert123
      le risque démographique et sanitaire lié au 2 millions de migrants...

      Il ne manque que le mot « odeur »...
      Comme quand les trains d’italiens venaient après la guerre pour reconstruire le pays...
      Leur « odeur » dérangeait le « bon » peuple de France !!

      En attendant, même l’année de pointe, ce sont 27.000 autorisations de séjour qui ont été délivrées.

      Les millions, ce sont les euros de dette du clan Le Pen... Demandez à Fernand Le Rachinel.


    • Julien30 Julien30 3 mars 10:35

      @Le421
      « On n’a jamais vu autant de fausses infos venant d’un parti. Les exemples sont légion. »

      Allez-y donnez-nous quelques exemples au lieu de blablalter dans le vide comme à chaque fois, du concret pour changer.

    • Le421 Le421 3 mars 13:46

      @Julien30
      Sans déconner...
      Vous voulez que je vous fasse un florilège des « hoax » répandus sur le net par le FN ?

      Vous le faites exprès ma parole !!
      Le dernier des imbéciles vous en trouve une rafale en moins de deux...

      Té !! Valérie Gloriant, la « pauvre restauratrice » condamnée à la faillite par les migrants...
      Un bel exemple encore...
      Je ne perdrais pas de temps à essayer de faire boire un âne qui n’a pas soif.
      Et, je le répète, quand on vit sur des mensonges, on ne peut débiter que des mensonges.
      Fernand Le Rachinel. C’est une « calomnie » des « merdias », un complot des juges ou une tentative d’escroquerie de la famille Le Pen qui l’a - encore une fois - conduite au tribunal...

      Vous me faites marrer, tiens.
      Allez, cherchez bien à la France Insoumise. Trouvez des condamnations, des mises en examen, des associations de malfaiteurs, tentative d’escroquerie en bande organisée, abus de biens sociaux, etc, etc...


    • Albert123 3 mars 18:14
      @Garibaldi2


      https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_constituants_%C3%A0_Philippe_P%C3%A9tain

      vous n’avez visiblement pas été très loin dans la lecture de la page wiki, en jouant un petit peu de la molette vous auriez pu tomber sur la liste des gens qui ont votés pour et contre, ainsi que leur appartenance politique, 

      SFIO, GDRI, ARGRI, USR gauche démocratique et parti social français ... constituent le gros des troupes « pour » et sont des partis de gauche.

      que ça vous fasse mal au cul et que cela flingue votre petit roman politique est bien le cadet de mes soucis, les faits sont là.

      A vous de choisir de les ignorer, c’est un travers gauchiste classique.

    • Garibaldi2 4 mars 06:03

      @Albert123

      ’’Des 569 votants en faveur des pleins pouvoirs, 286 parlementaires ont une étiquette de gauche ou de centre-gauche et 237 ont une étiquette de droite ou de centre-droit et 46 sont sans étiquette. Des 80 votants contre, 73 ont une étiquette de gauche ou de centre-gauche et 7 ont une étiquette de droite ou de centre-droit.’’

      Même source.

      Ca va le cul ... ?


    • Garibaldi2 4 mars 06:27

      Donc, ce sont 213 parlementaires de gauche ou de centre gauche qui ont voté les pleins pouvoir, contre 230 de droite ou de centre droit.

      Et pour faire bonne mesure, je dirais que les pleins pouvoirs n’ont pas été donnés au Pétain de la collaboration, mais à celui que les Français voyaient comme le vainqueur de Verdun. Qui en 1940 aurait imaginé ce que deviendra Pétain ? Je ne pense pas que les républicains de droite de l’époque aient imaginé une telle infamie.

      Mon père ayant été condamné par sa justice pour faits de résistance, je pisse sur le maréchal collabo mais je ne vois rien dans son parcours d’avant 1940 qui soit antirépublicain.


    • Julien30 Julien30 4 mars 10:47

      @Le421
      Pour les fausses infos il suffit de s’adresser à vous pour en avoir, pas besoin du FN, par exemple Gloriant n’est pas membre du FN mais juste une possible future électrice. Pour les nullités qui composent la France insoumise du franc-mac racialiste rabatteur du PS Mélenchon, pas besoin de regarder le casier judiciaire pour voir que ce sont des nullités nuisibles.


    • Albert123 4 mars 11:39

      @Garibaldi2


      Ca va le cul ... ?

      bah oui, plutôt bien

      286 c’est une majorité sans laquelle Pétain ne serait pas arrivé au pouvoir si la gauche si morale était réellement ce qu’elle prétend être.










    • Garibaldi2 5 mars 03:12

      @Albert123

      Vous essayez de réécrire l’histoire, c’est votre problème.


    • izarn izarn 5 mars 15:25

      @Alren
      Justement le FN ne parle pas des immigrés, il parle de l’immigration. Les « migrants » si vous voulez. dans ce langage inepte, les illégaux, les sans papiers, les ceusses qui n’ont rien à foutre chez nous.

      Déja sur le sujet, Mélenchon a tout faux. C’est meme un cinglé anti France, et donc anti frontière. Pas de frontière, pas de pays ! OK ? La France, ce n’est qu’un hotel, comme dit Attali....
      Merci ! la démonstration est parfaite !
      Le peuple vote F haine, comme vous dite, alors que la haine se trouve chez vous. Vous vous détestez en tant que français, vous vous crachez dessus...
      Incroyable ! Masochisme ?
      Oui F haine. Haine de la gogoche stupide qui va matraquer le peuple dans les meeting de Marine Le Pen. Qui sont les haineux basiques ? Mais bon on vous pardonne, parceque les cons ça ose tout...
       Le FN n’a rien contre les immigrés légaux. Discours faussaire, fake comme vos bons amis clintoniens du Système.
      Vous n’avez pas vu la haine(sainte ce coup-ci) évidente de Saint Obama nobélisé contre Trump ?
      Elu régulièrement par la majorité du peuple américain ?
      Alors c’est démocrate, ça dites ?
      Ou sont les totalitaires(Soros) dans leur bétise crasse qui envoient l’humanité dans le trou ?
      Chez Trump ?
      Sans blague ?


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 12:44

    Mélenchon n’intéresse que ceux qui veulent rester dans la construction européenne pour la changer.
    Il faudra que ces électeurs assument l’échec des négociations « pour Changer l’ Europe », car plusieurs pays trouvent profit à garder les Traités tels qu’ils sont .
    Bon courage pour obtenir l’unanimité indispensable !


    - 11 pays de l’ Est ne veulent pas modifier l’accord sur les travailleurs détachés.

    - Plusieurs pays sont pour conserver les paradis fiscaux, le Luxembourg ou l’ Irlande.

    - Division aussi sur les sanctions contre la Russie

    - Division sur les euro bonds , sur l’OTAN, sur l’euro, sur les frontières, les migrants etc


    Il faudra aussi qu’ils assument de violer le Droit International, puisque Mélenchon ne veut pas du Frexit par l’article 50 et veut « désobéir aux Traités »... Bon courage ensuite pour que des pays signent des accords de coopération avec un pays qui viole les Traités !

    Sinon, pour que Mélenchon soit crédible, il faudrait que ce soit plus clair.
    « Déclarations sur l’ Europe de Mélenchon le 23 février », ( compilation de 10 minutes) Personne ne comprend la même chose. Quelle est la bonne explication sur la sortie de l’ UE ?

    • Alren Alren 2 mars 13:09

      @Fifi Brind_acier

      La personne qui sera en difficulté avec l’élection de JLM c’est Merkel.
      Elle sera écartelée entre le maintien d’une Union incluant la France mais avec un changement à 180° de la politique européiste ou l’éclatement de l’UE avec le frexit.

      Quelle que soit le solution à laquelle elle se résignera, elle sera responsable de la fin d’une rente de situation pour son pays et en particulier des retraités allemands par capitalisation.

      Si elle choisit la première solution, elle aura assez de puissance pour convaincre les pays subalternes de se rallier à son point de vue.
      Ce qui n’empêchera pas la France redevenue souveraine de se retirer de l’OTAN et d’une force européenne, ainsi que d’abandonner immédiatement toute sanction contre la Russie.


    • Et hop ! Et hop ! 2 mars 13:18

      @Alren : Il est impossible que les 19 pays membre de l’UE acceptent le programme économique et politique de M. Mélenchon, impossible, or il faut l’unanimité.


      Ils feront le gros dos, et M. Mélenchon devra avaler toutes les couleuvres comme Tzipras.

    • Paul Leleu 2 mars 14:27

      @Et hop !

      ben non... car en cas d’échec des négociations, la FI propose que la France quitte unilatéralement l’Europe...

      mais il est vrai que la FI n’est pas un parti hors-sol et sans mémoire comme les autres... La FI sait que les peuples d’Europe ont payé un lourd tribu guerrier aux querelles de leurs dirigeants ... donc ne proposons pas n’importe quoi.... car ce ne sont pas les cols-blancs d’extrême-droite qui mourront dans les guerres qu’ils proposent aux peuples... voyez-vous...


    • Et hop ! Et hop ! 2 mars 15:33

      @Paul Leleu : Les cols blancs d’extrême droite, c’est qui ?


      Je connais la bureaucratie des banques et des organisations internationales, ils constituent la classe dirigeante, ils ne sont pas d’extrême droite, ils sont libéraux et mondialistes.

      Il faudrait que M. Mélenchon se fixe un délais comme MLP qui s’est donné 6 mois, 3 mois seraient encore mieux pour ne pas perdre de temps, étant donné que l’UE n’a aucune chance de revenir sur ses principes fondateurs négriers de liberté de circulation des capitaux, des marchandises et des travailleurs détachés (ou autres clandestins). Sinon, au bout de 5 ans, il n’aura toujours rien fait.

    • TSS 2 mars 17:01

      @Alren

      La personne qui sera en difficulté avec l’élection de JLM c’est Merkel.

      L’election allemande arrivant ,elle ne sera plus là... !!


    • Paul Leleu 2 mars 17:34

      @Et hop !

      justement, Mélenchon parle d’un délais de 3 mois, puisqu’il parle de septembre prochain pour clore les négociations... c’est à dire la fin de l’été. 

      Le cols-blancs d’extrême-droite, c’est Marine Le Pen et ses copains qui ont grandit dans des châteaux, hérités de rentes, de partis, de mandats, d’investitures... et d’assistants parlementaires... tout comme Boris Johnson, Nigel Farrage, Theresay May, Donald Trump et sa clique de millionaires, Poutine et ses copains mafieux multi-milliardaires qui ont pillé la Russie à la chute de l’URSS, Erdogan l’islamiste corrompu porté au pouvoir par l’UE néolibérale, Geert Wilders, Victor Orban, Andrej Duda, etc. etc. ...tous des cols-blancs qui se foutent de la gueule des peuples.... des « patriotes » comme François Fillon qui agressent leurs concitoyens tout en donnant des prébendes d’argent public à leurs amis et familles.... ce sont ces gens qui nous organisent la guerre en Europe actuellement. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 18:46

      @Alren
      Les Traités n’ont pas été signés avec Merkel, mais avec chacun des 27 pays.
      C’est ce qui impose l’unanimité pour changer une virgule.
      Chaque pays doit être d’accord.
      Et obtenir l’unanimité sur des sujets qui divisent, bon courage !


      L’expérience a été tentée. Cameron a essayé, il a obtenu 0 changement dans les Traités, pourquoi Mélenchon réussirait là où Cameron a échoué ? L’importance économique de la France ? Le PIB de la GB est même un peu supérieur au PIB de la France...


    • Dudule 2 mars 19:51

      @Fifi Brind_acier

      Purée, vous êtes bouché à l’émeri à l’UPR !

      On s’en fout de l’unanimité si on sort de l’UE ! On s’en fout que les autres ne soient pas d’accord, puisqu’il s’agit d’une décision UNILATÉRALE ! Vous connaissez ce mot à l’UPR ? Cameron négociait avec l’UE dans le cadre des traités, ça n’a rien à voir.

      On sort d’un traité en ne le respectant plus, épicétou. Qu’est-ce que vont faire les autres ? Nous déclarer la guerre ?

      Après, c’est certain que ça va être tendu et qu’il faudra négocier serré, et qu’on ne manquera pas de nous envoyer toutes les peaux de bananes possibles. Mais franchement, le juridisme borné de l’UPR est toujours un grand moment de rigolade !

      Invoquer la règle de l’unanimité inscrite dans des traités que l’on récuse, comme argument pour contester la possibilité de récuser les mêmes traités... la logique et vous ça fait deux...

      Et la sortie par l’article 50 que réclame l’UPR, c’est un plan de bisounours... nos petits enfants y seront encore...

      L’UPR, c’est la radicalité gentille. On sort des traités européens gentiment, en respectant la procédure, sans faire de vagues... Pour ensuite venir donner des leçons de radicalités à la FI sur les questions européennes.

      Vous vous êtes déjà interrogé sur la cohérence de vos positions politiques ?


    • alinea alinea 2 mars 20:29

      @Et hop !
      Non !!! L’UE éclatera !
      Si vous ne voyez pas la différence entre une Slovénie ou une Grèce qui voudrait sortir, et la France, c’est que vous n’avez guère idée des rapports économiques et politiques à l’intérieur de l’UE.
      Parce que, jusqu’ici, la France a toujours soutenu l’Allemagne, voyez...


    • Onecinikiou 2 mars 21:57

      Paul Leleu veut bien faire la révolution, mais surtout sans le peuple et enfermé avec ses tristes compères dans une cabine téléphonique ! 


      Le discours gauchiste est de plus en plus pathétique... Le suicide les guette.





    • Xenozoid Xenozoid 2 mars 21:58

      @Onecinikiou


      et toi tu sais c’est quoi le peuple heh ?

    • doctorix doctorix 2 mars 23:30

      @Dudule

      « L’UPR, c’est la radicalité gentille. On sort des traités européens gentiment, en respectant la procédure, sans faire de vagues... »
      Parfaitement.
      Ainsi, on ne prend pas de sanctions liées au non-respect des traités.
      Dans l’article 50, la sortie est automatique après deux ans, mais ça peut se faire en 6 mois.
      Il n’y a pas que les sanctions prévues par Bruxelles.
      Il y a toutes celles liées au constat d’une France à qui on ne peut pas faire confiance. Et ça, cela concerne non pas seulement les 27, mais les 180 nations du monde qui sont nos partenaires potentiels.
      La France n’a pas à se conduire comme un état voyou pour un caprice.
      Pour sa réputation, elle doit se montrer respectueuse de ses engagements, même si elle a été littéralement violée par des porcs en 2005.


    • Le421 Le421 3 mars 08:54

      @Et hop !
      Les cols blancs d’extrême droite ?
      Vous voulez m’expliquer que le « mis en examen » Wallerand De St Just fait partie des ouvriers PSA ?
      Sans déconner.
      Vous ne réalisez même pas que vous faites partie d’une association familiale à but lucratif ?
      Non, probablement pas... Sinon.
      Mais si vous êtes dans la bonne case, je vous comprends.


    • izarn izarn 5 mars 15:31

      @Et hop !
      « ils ne sont pas d’extrême droite, ils sont libéraux et mondialistes. »

      Si c’est la définition du fascisme moderne du XXIieme siècle. Si vous avez l’intelligence d’en constater les résulats d’aprés les programmes de Fillon et Macron...

      Rendez vous en Grece !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 mars 19:44

      @Dudule

      Purée, vous êtes bouché à l’émeri à l’UPR ! On s’en fout de l’unanimité si on sort de l’UE !

      Justement, pour la FI, il ne s’agit pas de sortir de l’ UE, mais de rester dans l’ UE en désobéissant aux Traités.

      L’objectif prioritaire est de sauver l’ Europe !


      Jacques Généreux vous explique tout dans la 3e vidéo :

      « Avec Mélenchon, la France désobéirait aux Traités » .


    • Ar zen Ar zen 5 mars 19:55

      @Dudule

      Il faut écouter plus attentivement le monsieur Dudule !

      Je vous propose un séance de rattrapage. Revenez après nous voir et nous expliquer qui est bouché à l’émeri.


  • glenco01 2 mars 14:54

    @l’auteur lonesome cowboy : Vous en êtes encore à vouloir une autre Europe ! Mais c’est impossible à 28 états et 550 millions d’habitants. Cela fait 35 ans que l’on nous promet une autre Europe.
    Prenez juste l’exemple des perturbateurs endoctriniens => c’est l’autoblocage.
    Il faut vraiment comprendre qu’on nous a roulé dans la farine (enfin pas moi car j’ai voté NON à Maastricht et NON en 2005).
    Je pense que le but de Mélenchon n’est même pas de se faire élire mais de capter une partie de la population de gauche.
    Si vraiment il voulait se faire élire alors il se rallierait avec Asselineau et proposerait une sortie sans condition de l’UE par l’article 50.
    Dans ce cas la et seulement dans ce cas la il pourrait abroger la loi travail (art 121 du Traité de Fonctionnement de l’UE) car le président de la république est le garant du respect des traités.
    Pourquoi ne mentionne-t-il AUCUN article des traités de l’UE ?

    L’Europe (UE) on l’aime ou on la quitte c’est bien ce qu’il a dit non ?


  • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 2 mars 16:45

    Je suis d’accord avec votre analyse si on se place purement dans le cadre de lecture juridique. 

    La stratégie de désobéissance est le fruit d’une longue réflexion, théorisé dès 2012, et est soutenue par de nombreux mouvements politiques en dehors de la France. Elle est exposée dans un livre de Jacques Généreux : Nous, on peut ! 

    Asselinau à une démarche de juriste tout à fait cohérente. Mais d’un point de vue politique, il est important de proposer un projet qui ne se limite pas à la sortie (même si cela doit constituer un point de départ). 

    Il faut également intégrer les composantes sociales à ce genre d’entreprise. J’ai l’impression qu’Asselinau concoit la politique comme un exercice de pure logique, comme certains économistes qui considèrent que l’homme est rationnel et la concurrence pure et parfaite. 

    Dans ce sens la position de la gauche radicale me parait plus réaliste, malgré les apparentes fautes de logique juridique.

    Juste un exemple : la BCE est sortie du champ de son mandat par pression politique en rachetant de la dette, sans modifier ses statuts. 

    Cordialement.


    • Paul Leleu 2 mars 17:41

      @Lonesome Cowboy


      bien sûr... les gens de droite sont complètement hors-sol... ils ne comprennent pas que la politique est un rapport de force et non pas un pur exercice verbal... on peut avoir le pouvoir et ne rien avoir du tout... 

      les gens de droite ont des propos radicaux car ces propos ne s’enracinent dans aucune réalité... c’est d’allleurs pour cela qu’ils en restent à des formules très abstraires comme « les étrangers » ou « les banques »... sans jamais se confronter à la réalité de la cohésion du système dans lequel nous vivons tous... 

      On peut trouver des défauts à Mélenchon, mais du moins il se situe dans le champ du réel. 

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 mars 18:29

      @Paul Leleu
      Pour vous, tous les citoyens qui veulent sortir définitivement de l’ UE sont de Droite ou d’extrême-droite ? Vous avez vu ça où ? A l’ UPR, plus de la moitié des 16 000 adhérents viennent de toute la Gauche. Le programme de l’ UPR est copié sur celui du CNR rédigé par les Communistes et les Gaullistes, que vous n’avez probablement jamais lu.


      Vos jugements simplistes tiennent au fait qu’une grande partie de la Gauche occidentale confond l’UE avec de l’Internationalisme, et refuse de combattre l’Impérialisme américain, à la fois créateur de l’ UE et responsable de la mondialisation.

      Mélenchon explique que l’UE, c’est la France et l’ Allemagne, rien n’est plus faux.
      Le couple franco allemand est un mythe entretenu pour les gogos français.


      Le vrai couple, c’est l’Alliance germano -américaine pour le 21e siècle.

      Version en anglais sur le site Internet de la Maison Blanche


    • Lonesome Cowboy Lonesome Cowboy 2 mars 18:38

      @Fifi Brind_acier

      Je ne critique pas l’objectif, seulement la méthode et le timming.

    • doctorix doctorix 2 mars 23:49

      @Lonesome Cowboy

      Vous critiquez le timing.
      Mais ce timing a été imposé à l’UPR par une oligarchie qui ne voulait pas qu’il soit entendu.
      Asselineau travaille avec constance depuis 10 ans au triomphe de ses idées, et a montré qu’il était un précurseur, que d’autres ont copié avec retard et opportunisme.
      Les choses risquent de bouger fortement dans les jours qui viennent.
      En effet FA est en 6ème position ex-aequo pour les parrainages (60), presque au niveau de Mélenchon (il y en a ici qui le défendent sans même savoir écrire son nom !) qui en a 87.
      Nous sommes sur une base de plus de 1000 signatures, puisque seuls 4% des 42.000 électeurs se sont exprimés (1713). S’ils votaient tous, ça ferait même 1500.
      MLP en a ...25 !!!
      Ce qui va changer, c’est qu’on va enfin entendre FA dans les grands media (il n’y a jamais eu moins de neuf candidats depuis 1981, et il sera donc présent).
      Je ne sais pas si ça va suffire, mais ça va faire du bruit.. Et l’UPR va devenir un grand parti, avec certainement les meilleurs chances en 2022, si ce n’est pas pour ce coup-ci.
      Mais même aujourd’hui, on peut y croire.
      Moi, je dis chapeau à cet homme, pour son obstination dans l’adversité.

    • doctorix doctorix 3 mars 13:39

      @doctorix

      On attend toujours les parrainages depuis le conseil constitutionnel.
      A noter que Nathalie Arthaud, extrême gauche, a 201 signatures, presque autant que le bellâtre Macron (229), malgré ses 80 heures de passage médiatique cette semaine.
      Rappelons aussi qu’Asselineau a eu huit minutes sur la même période...
      Ce sont en fait de bonnes nouvelles : les français ne sont pas dupes.

    • izarn izarn 5 mars 15:52

      @Lonesome Cowboy
      La BCE ne rachete pas directement la dette, elle l’achete aux banques par l’intermediaire d’un organisme offshore basé au Luxembourg...
      Limite escroquerie manifeste...Ce qui vous en dit trés long sur la tenue de la zone euro...
      Soit Mélenchon nous la fait dans l’escroquerie offshore, soit on quitte l’UE...
      " 80% des aides européennes et du FMI ont permis à ces banques de se rembourser elles-mêmes sur leurs positions à risque qu’elles ont engagées de manière irresponsable. Le sauvetage de la Grèce est une Assistance Financière Communautaire de l’Europe dont les premiers et principaux bénéficiairtes ont été et sont depuis 2008 les banques, les assurances et hedge fonds.« 
       »Wolfgnag Schäuble, Jeroen Dijsselbloem et les membres de l’Euro-Groupe mentent, et il est déplorable que la Presse ne rappelle pas l’existence de cet Article 122 qui est utilisé massivement depuis 2010 avec le MES / FESF. Le FESF - Fonds Européen de Stabilité Financière n’est qu’un SPV - Special Purpose Vehicle - destiné à simplement monétiser de la dette de ses adhérents de la Zone Euro. LE FESF / MES - Mécanisme Européen de Stabilité, appelé « le parapluie », n’est qu’un fonds de défaisance qui rachète sur le marché primaire ou secondaire tout autant de la dette publique avec des garanties quasi nulles. (Voir les opérations OLTR, Grosse Bertha, Bazooka, OMT à hauteur de € 6700 milliards depuis 2008.)"
      http://www.renovezmaintenant67.eu/index.php?q=rachat+des+dettes
      Vouloir discuter avec des mafieux, peine perdue.
      Soyez réaliste, l’euro et l’UE sont désormais bons pour les basses fosses de l’Histoire.
      Inutile de continuer à patauger dans la merde....


    • Ar zen Ar zen 5 mars 20:08

      @Lonesome Cowboy

      Pour vous, par conséquent, le président de la République élu peut désobéir à la constitution qui fixe ses prérogatives ? Article 5 : le président de la République est le garant du respect des traités

      Je comprends que si c’est JLM qui désobéit, les choses vont pour le mieux. Et si c’est Marine Le Pen ? Peut-elle aussi désobéir à la constitution ? Vous seriez d’accord ? Jusqu’où va t-on dans cette stratégie de la désobéissance ? 

      Par ailleurs, cette affaire de « désobéissance » atteint très vite ses limites. Supposons, pour l’exercice, que Mélenchon parvienne à modifier les traités. Dîtes moi ce qui empêcherait un pays lambda d’y « désobéir » puisque la « désobéissance » ferait partie de la règle du jeu ? 

      Je vous rappelle que dans l’affaire des navires « mistral », que la France devait livrer à la Russie, ce qu’elle n’a pas fait, Jean Luc Mélenchon s’est offusqué que la France ne respecte pas ses engagements internationaux. Ce Jean Luc Mélenchon est vraiment désarmant ! 

      « Le refus français serait une trahison de la parole donnée », prévient-il, exhortant le chef de l’Etat à « honorer le contrat signé avec la Russie ».


      Peut-on tenir deux discours différents selon les circonstances ? 

  • Dudule 2 mars 20:02

    Vous êtes gentil avec l’UPR, Cowboy.

    Pour ma part, je trouve que le juridisme pointilleux du fan club d’Asselineau est proprement hilarant, complètement irréaliste et incohérent...

    Vouloir sortir bien gentiment en respectant l’esprit et la lettre des traités, c’est la garantie que ça dure des siècles, et que ça ne mobilise pas les foules... Faire des manifs avec des banderoles réclamant l’application du sacro-saint article 50, c’est sûr, il va y avoir du monde... smiley


    • petit gibus 2 mars 22:19
      @Dudule

      100% syncro
      mais explique ça à Fifile smiley smiley

    • doctorix doctorix 2 mars 23:54

      @Dudule

      Vous n’êtes pas obligé de montrer une fois de plus vos goûts et vos manières de voyou.
      On peut sortir proprement de l’UE, et c’est ainsi qu’on le fera.
      Sans sanctions, et sans stigmatisation de nos partenaires du monde entier.
      Et en moins de deux ans, ce qui n’est rien en politique.

    • Lamalice Lamalice 3 mars 00:02

      @Dudule

      C’est vrai que jouer les gros bras c’est intelligent, ça tourne jamais en bataille rangé. Les gars vous êtes flippant, quand on montre ses petits muscles faut s’attendre qu’en face on fasse de même. Avec des idées comme les vôtres on va droit à la confrontation et non à la negociation. Jlm s’il se met à brailler comme il le fait sur des petits militants, faut pas croire qu’il va faire fermer la gueule à grand monde.


    • Dudule 3 mars 01:36

      @doctorix

      Il ne vous a jamais effleurer que l’article 50 est justement fait pour que la sortie soit juridiquement extrêmement difficile, voir impossible ? Et que de toutes façons, le droit européen, c’est la Commission et rien que la Commission. Les Anglois sont en train de s’en rendre compte... De toutes façons, ils ne sont pas vraiment dans l’UE, en plus ça devrait être plus facile pour eux...

      Je ne vois pas ce qui vous fait voir chez moi des manières de voyou. Dans ses dénonciations de l’UE, Asselineau voit juste, je le lui concède cela volontiers. Mais il n’en tire pas les bonnes conclusions. Il est très loin du compte.

      L’UE est une organisation cleptocratique, anti démocratique, corrompue jusqu’à la moelle, organisée pour le pillage des biens publiques au profit des oligarques, complètement inféodée aux intérêts stratégiques américains. C’est tout à fait exact. Asselineau le dit. Bien.

      Et donc, cette UE là va tranquillement laisser sortir un de ses pays fondateurs en respectant les formes juridiques prévus à cet effet ? Mais vous délirerez ! Le droit européen, c’est ce que veut la commission, quand le veut la commission. Et c’est tout. Lorsque ça l’arrange, l’exécutif européen s’assoit sur le droit européen. Parce que l’UE est bâtie sans aucune séparation des pouvoirs, c’est l’exécutif qui décrète et applique le droit. Point. Le parlement valide, en bonne chambre Louis Philiparde qu’elle est...

      Et vous voulez sortir gentiment de cette organisation en appliquant le droit européen ? Encore une fois, un peu de cohérence...

      Mélenchon voit juste : on ne peut imposer son point de vue face à la commission qu’en établissant un rapport de force. Mettre dans la balance la sortie (unilatérale...) de la France de l’UE, c’est la dissuasion nucléaire, parce que ça ferait sauter l’UE (plan A). Et pour que ça marche, il ne faudra pas hésiter à appuyer sur le bouton (plan B). Il n’y a pas d’autres issues. Que cela aboutisse à une renégociation des traités ou à la sortie (unilatérale...) de la France de l’UE, c’est sans importance : l’essentiel est de pouvoir changer de politique.


    • petit gibus 3 mars 02:17
      @doctorix

      Si descendre dans la rue pour faire une Révolution pacifique
      c’est être un voyou
      Vive les voyous

      Il est certains qu’on ne verra pas Asselineau descendre dans la rue
      défendre son article 50 smiley
      Pour un petit prof de salon,
      ça fait beaucoup trop populeux smiley  smiley

Réagir