samedi 21 janvier - par VICTOR Ayoli

Au bistro de la toile : pour qui vote-t-on ?

- Alors Victor, tu vas allez voter à la primaire de gauche ?

- Ben ouais. Parce que je respecte ce droit de vote pour lequel nos valeureux ancêtres ont lutté, pour lequel certains ont laissé leur peau. Mais sans illusion. D'autant plu qu'à la vraie élection, je voterai sans beaucoup de doute pour Mélenchon.

- Alors pourquoi tu te dérangerais pour choisir quelqu'un pur lequel tu ne voteras pas à la vraie élection ?!

- Je n'ai pas d'explication. C'est comme ça.

- Et tu sais pour qui tu vas voter ?

- Je sais en tout cas pour qui je ne voterai pas. Mais pour rester positif, mon bulletin va balancer entre Benoit Hamon et Sylvia Pinel.

Hamon, ce que je lui trouve POUR :

- il ne se prosterne pas devant le « dieu-travail », comme Montebourg ; il prend en compte la réalité du chômage de masse et la précarité, il pense aux conséquences de cette raréfaction du travail en proposant la création « à terme » d'un revenu universel.

- il est pour le non cumul des mandats non seulement au niveau du nombre de mandats différents, mais aussi au niveau de la longueur des mandatures : pas plus de 3 consécutives. Personnellement, je préfèrerais 2 mandats et deux mandatures maxi, et sans dérogation.

- il veut revenir à un septennat unique, ce qui éviterait radicalement au président élu de plus penser à sa réélection qu'à sa mission. Et de plus li veut publier les débats de ce Conseil constitutionnel, qui prends dans le plus grand flou puant la magouille, des décisions pour le moins « pittoresques ».

- il veut établir un contrôle du citoyen sur leurs élus avec une sorte de « 49.3 citoyen », qui permettrai à 1 % du corps électoral d’imposer au Parlement d’examiner une proposition de loi proposée par les citoyens (droit d’initiative citoyenne), de suspendre l’application d’une loi adoptée par le Parlement, jusqu’à un an après sa promulgation, pour que celle-ci soit soumise à référendum. Ca refilerai un coup de jeune à la démocratie.

- il veut créer une fiscalité sur les robots et les machines qui prennent le travail des humains.

- il veut lutter contre les déserts médicaux en retirant le conventionnement aux médecins qui s’installent en zone surdotée.

- il veut lutter pour une harmonisation fiscale européenne.

- il veut mettre en place une loi antitrust dans les médias.

- il veut maintenir l'interdiction des gaz de schiste, réduire à 50 % la part d’électricité nucléaire en 2025 et fermer les centrales nucléaires à risque en fin de vie.

- il veut légaliser la consommation de cannabis.

- il veut refuser les traités TAFTA et CETA.

 

Je lui trouve CONTRE :

- il est favorable au maintien de la France dans le commandement intégré de l'OTAN.

- il est pour l'assassinat médical rebaptisé « euthanasie ».

 

- Bon. Et Sylvia Pinel. Qu'est-ce que tu lui trouves de bon ?

- D'abord, c'est une femme ! Et au milieu de ce monde de machos assumés et prétentiards, son sourire réchauffe. Mais si c'est nécessaire, ce n'est pas suffisant comme disent les matheux.

Pinel, ce que lui trouve POUR :

- elle veut dialoguer avec la Russie, grande nation européenne, avec laquelle le dialogue, même s’il doit être ferme, est indispensable, pense-t-elle.

- elle est défavorable à l’autorisation en France de la GPA, qui reviendrait à admettre une inacceptable marchandisation du corps de la femme. Par contre elle veut ouvrir la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes.

- elle est la seule qui pense aux « aidants », ceux qui sacrifient leur existence personnelle pour accompagner leurs parents, compagne ou compagnon en grave difficulté.

- elle est pour la légalisation contrôlée du cannabis.

 

Je lui trouve CONTRE :

- elle est elle aussi pour l'assassinat médical rebaptisé « euthanasie ».

- Tè, bois un coup, Victor, ça t'aidera à prendre ta décision !

- A la nôtre !

 

Illustration : merci au regretté Chimulus.



14 réactions


  • Laulau Laulau 21 janvier 13:50

    Attention Victor, Hamon n’est que le faux nez de Martine Aubry, née Delors. Cette bande d’illuminés de l’Europe suivront l’Allemagne jusqu’à l’entrée du four d’un camp d’extermination.


  • Jeekes Jeekes 21 janvier 15:53

    A chier ! 


  • Alren Alren 21 janvier 16:43

    Quand l’élu(e) de cette mascarade se sera rallié(e) à Macron, ancien membre d’un gouvernement à qui ils ont tous voté la confiance, vous aurez bonne mine, Victor !


  • Tall Tall 21 janvier 17:27

    Si jamais il n’y a que 7 votes et que tous les candidats sont à égalité, comment départage-t-on les ex-aequo ?


  • Le421 Le421 21 janvier 20:18

    Donner même un seul euro pour une primaire d’un parti de droite, ça me ferais vraiment chier...
    Donc.
    Dehors les clowns !!


  • Etbendidon 21 janvier 22:24

    il est pour l’assassinat médical rebaptisé « euthanasie ».
    Comme Vincent LAMBERT en état végétatif chronique depuis .... 2008
    Lui infirmier qui avait déclaré à son épouse que s’il était dans un tel état il préférait être euthanasié
    Lui qui depuis 2008 n’a pas quitté son lit à l’état de légume à se pisser et se chier dessus !
     smiley
    VICTOR ayoli vous êtes vraiment un pauvre MEC (et je reste poli)
    Ce site vous va très bien
     smiley
    Au fait l’inculte beauf que vous êtes sachez que EUTHANASIE mot grec signifie BONNE MORT
    je vous en souhaite une très mauvaise ça vous fera méditer sur toutes les conneries que vous avez pu écrire
     smiley


  • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 22 janvier 08:23

    Je ne me salirai pas à répondre pas aux insultes d’un troll glauque mais je persiste et signe : l’euthanasie est un assassinat médical.

    Sous la pression de très nombreux imbéciles heureux de son genre, le gouvernement en arrivera un jour prochain a autoriser la mise à mort des vieux, des handicapés, des trop malades, bientôt pourquoi pas des trop moches, des trop récalcitrants à l’idéologie dominante « pour abréger leurs souffrances ». A la discrétion des autorités médicales ou à la demande des familles des « impétrants » à l’euthanasie. Euthanasie, tiens, en voilà un joli mot ! Ça fait savant, propre sur soi, pas comme ces vieux qui bavent, pissent et se chient dessus. Et qui coûtent si cher à la Sécu ! Pourtant, le meurtre par empoisonnement d’une personne, ça a un nom précis : ASSASSINAT 

    Il serait bon de jouer l’honnêteté intellectuelle : en finir avec la vie, est-ce la demande du malade ou celle de sa famille, de son entourage ? Il faut se méfier de ce premier réflexe qui se veut altruiste et compassionnel : abréger les souffrances du malade en accédant - voire en lui suggérant (la volonté affirmée de mourir « dans la dignité » nait dans l’esprit d’une personne consciente et lucide, bien en amont des angoisses du grabat !) – de mettre fin à ses jours. Au-delà de l’euthanasie, l’assistance au suicide par respect de la liberté d’une personne qui veut mourir tangente la non-assistance à personne en danger. Ce qui compte, avant tout, c’est d’abattre la souffrance, pas de tuer le souffrant.

    En Belgique, les vieux sont terrorisés à l’idée d’aller à l’hôpital. Ils ont même, je crois, autorisé l’assassinat légal des enfants, c’est la porte ouverte à l’eugénisme. En Hollande, les vieux émigrent en Allemagne parce qu’ils pensent que dans ce pays, où avec Hitler l’euthanasie a été pratiquée à l’échelle industrielle, cette horreur ne sera jamais autorisée.

    Ces lois sociétales soi-disant modernistes « d’optimisation de la vie » (euthanasie, suicide assisté, gestation pour autrui) seront-elles imposées à la masse populaire par les puissants lobbies de bobos influents ? Eux-mêmes manipulés par le culte du pognon de la société ultralibérale : élimination des gens qui ne seront plus productifs, économies conséquentes sur les retraites, remise à flot de la Sécu. Une journée d’hôpital coûte cher à la collectivité donc, en ces temps d’austérité, abréger la vie ou suggérer aux patients que ce serait mieux qu’ils cessent de vivre parce que leur vie est devenue indigne va faire faire à la société de substantielles éconocroques !

    Vous croyez que je pousse le bouchon un peu loin ? Aux Pays Bas, la question du vieillissement de la population et de son coût pour la société a été clairement posée puis lâchée tant elle choquait la population…

    Et vive la vie, bordel !


    • cevennevive cevennevive 22 janvier 08:55

      @VICTOR Ayoli, je vous salue !

      Et je salue aussi votre commentaire auquel je ne changerais pas une virgule...

      Bien à vous.


    • VICTOR Ayoli VICTOR Ayoli 22 janvier 09:11

      @cevennevive
      Salut !
      Si je roumègue, comme on dit en Cévennes, c’est parce que l’autre troll m’a gonflé les aliboffis !
      A diables !


    • Etbendidon 22 janvier 09:58

      @VICTOR Ayoli

      Bel étalage d’âneries sur l’euthanasie que vous confondez avec eutha-nazis

      J’ai assisté l’an passé à une conférence de l’admd (admd.net) 68000 adhérents en majorité des vieux terrorisés à l’idée de mourir à l’hopital entubés de toutes parts, shootés à la morphine, cloués sur un lit à se faire dessus et attendre que l’aide-soignante ait le temps de venir les nettoyer etc.

      ^^

      L’admd demande l’euthanasie pour ceux qui l’ont expressément écrit dans leurs directives anticipées et uniquement cela. Vous savez ce que c’est les DA la famille n’a pas à intervenir (lisez la LOI)

      Vos élucubrations sur l’euthanasie des chomeurs des handicapés etc.… sont celles de madame Boutin la très chrétienne créationniste intégriste de droite extrème !

       smiley

      Vos élucubrations sur la Belgique sont du meme tonneau :

      Belgique 1% des décès par euthanasie Hollande 2,9% des usines à tuer quoi !

      PAS UNE SEULE DERIVE signalée (qui serait punie par la justice) que des RAGOTS

      ^^

      Quant aux lobbies ceux en France qui ont refusés l’aide active à mourir sont le lobby médico-pharmaceutique qui se fait des couilles en or sur les gens en fin de vie comme des chimios inutiles à 100000 euros (C vous qui paie) et les EPHAD à 3000 euros par mois (allez en visiter une pour voir, je vous recommande le quartier des Alzheimer). Les fonds de pension investissent en masse dans ces EPHAD qui rapportent plein de fric.

       smiley

      Vive la vie (sic) mais pourtant elle n’est pas éternelle à la sacraliser sans cesse on arrive devant la mort comme un con alors qu’elle n’est qu’un passage (les grecs le savaient, les occidentaux l’ont oublié)

       smiley

      PS / Pour les élections votez jean frédéric POISSON il vous va très bien


    • cevennevive cevennevive 22 janvier 10:28

      @VICTOR Ayoli

      Oh VICTOR, il fut un temps où j’écrivais quelques billets d’humeur, moi aussi, dans la rubrique : « carnets du Reboussier » sur Midi Libre, mais il y a longtemps...

      Dites, il y a tout de même des têtes de veau que l’on n’a pas envie de manger de nos jours, non ?


    • cevennevive cevennevive 22 janvier 10:34

      J’ajoute que j’adore la tête de veau. Mais comment s’en préparer pour moi toute seule ? Et les enfants de ma famille pour lesquels je prépare des repas lorsqu’ils sont la, n’aiment pas du tout cela !

      La tête de veau doit se manger en convivialité avec des connaisseurs. Tiens, notre vieux Chirac aimait aussi la tête de veau...


  • Art50 Art50 22 janvier 09:17

    Y’en a pas un qui veut nous « dés-Unioner » ==> sans intérêt.
    @+


Réagir