mardi 27 décembre 2016 - par George L. ZETER

Avocats en ligne : Une arnaque bien ficelée

Pour se construire une fortune ou du moins se faire un bon pactole attaquez vous "au pauvre" ; Vous savez celui que vous arnaquerez mais qui ne pourra rien faire contre vos actes délictueux. Le riche lui, peut se défendre, armé qu'il est de conseillers, banquiers et autres avocats... Tient en parlant de ceux là.

Cette engeance a trouvé un filon pour se faire de la thunes sans trop se bouger.

Actuellement je suis en conflit avec une administration (j'y reviendrai car, y'a pas pire que ces fonctionnaires bien planqués derrière leur bureau), bref, je contacte un service d'avocat en ligne, car n'ayant pas les moyens financiers de pouvoir en rencontrer un en chair et en molosse.

Wengo n'°1 du Conseil en Ligne - 1500 Experts choisis pour vous

Cette société est une filiale du groupe Vivendi, son slogan : "Votre question mérite un expert"...

Donc, je téléphone et demande à parler à un avocat spécialisé dans le droit administratif. Là on m'envoie sur un "maitre" qui a en bruit de fond des chiens qui aboient... Doit être dans sa maison de campagne ce cher avocaillon ; Je commence a expliquer mon cas, mais la ligne coupe sans arrêt tant et si bien qu'avant la coupure finale je n'ai eu le temps que d'entendre des canninés aboyeurs. Je rappelle le standard où je découvre que déjà je dois 21 euros... Ah ! j'suis pas content ! Le standardiste veut me remettre en ligne avec maitre "j'suis à la campagne mais j'fais d'la thunes" faut dire que c'est 3,40 la minute les précieux conseils de mon conseil.

Pourtant, je me dis "essayes encore !" ; On me met cette fois en ligne avec un autre défenseur. D'entrée de jeu, il me balance une grosse bêtise soulignant sa méconnaissance du droit administratif : "il faut envoyer une lettre de contrat de rupture conventionnelle" ; c'est moi qui le reprends en lui rappelant que ce genre de lettre ne s'applique pas en droit administratif, mais en droit privé. Il se démonte pas et me dit qu'en effet j'ai raison. Un doute m'assaille... Il admet être un avocat en droit commercial. Je commence à lui exposer tout de même mes soucis, et hop ! une fois de plus ça coupe.

Retour au standard. Je suis avec une troisième personne qui en fait je le découvre me raconte un peu n'importe quoi ; leurs consignes apparemment c'est de dire oui-oui à ce que veut entendre "le pauvre" en désespoir. J'ai la joie de découvrir que je dois à nouveau 31 euros, et qu'en fait ce n'est pas 3,40 la minute mais 3,98... J'ai beau tempêter, exprimer mon juste mécontentement, mais je n'ai au bout du fil qu'une pauvre comme moi qui doit subir les remontrances sans broncher. Sur les trois opérateurs avec qui j'ai parlé, l'accent du Maghreb est assez fort pour que le centre d'appel soit certainement sous les doux cieux du Maroc ou alentours. J'ai posé la question, mais bien sûr la réponse fut "nous avons notre centre en France" : c'est c'là, prend moi en plus d'un con, pour une buche.

J'ai obtenu le numéro du service contentieux, qui ne répondra jamais...

J'ai rappelé trois jours après, on m'a fait savoir que je recevrai un mail m'avertissant si je serai remboursé.

Le voici : "Suite à votre signalement et à votre demande de remboursement, nous ne pouvons pas accéder à votre requête. Wengo étant un simple intermédiaire entre vous et l'expert nous ne pouvons pas juger de la qualité de la consultation."

Ahah ! Donc, cette société vend des services d'avocat en ligne, mais n'est responsable de rien !!! C'est t'y pas beau comme arnaque : un centre d'appel à l'étranger, des avocats bidon, et comme pour pouvoir parler à "ces maitres" il faut donner un numéro de carte visa... Ben voilà, j'suis enflé de 52 euros sans avoir obtenu l'once d'un conseil. Mais surtout cette petite expérience a eu comme vertu de me renvoyer à ce que je suis : un gros rien "de pauvre" qui ferait mieux de faire coucouche dans sa caisse au lieu de la ramener...L'administration est toute puissante et peut survoler toutes les lois du travail, quant à la justice, ben, c'est hors de cout. Reste bien les syndicats, mais comme je ne suis pas fonctionnaire, ils ne bougeront pas. Bref, "le pauvre" est seul !

Voilà, chers lecteurs où nous en sommes : Exploiter sans vergogne le fait que "le pauvre" ne peut se défendre, car la moindre consultation venant d'un avocat sérieux coute 180 euros dès le départ. Je ne peux pas bénéficier d'un avocat gratuit car je gagne au dessus du smic. Et comme l'administration est toute puissante elle pourra sans coup férir (fait rire ?), être juge et partie sans grand risque.

Et puis "Wengo", c'est Vivendi, donc Bolloré... L'ami "du pauvre" et de la veuve éplorée. Décidément ce genre de gugusse fout ses sales pattes partout où il pourra gratter du fric : exploiter les africains, ses concitoyens. Ces types sans vergogne nous pourrissent la vie depuis des lustres :

Récemment je relisais ce merveilleux bouquin de Ken Follet, "Les piliers de la terre" (oui le pauvre lit) ; Dans ce livre, un comte exploite sans pitié aucune ses serfs et serviteurs... L'histoire se passe au 12ème siècle. Est ce que tout ca a vraiment changé ? N'a t on pas échangé "le comte" et autres ci-devant, pour une "république" soit bananière, soit corrompue mais surtout permettant de tirer sur "le pauvre". C'est comme à l'hallali en chasse à courre - Taïaut, taïaut ! Tel le cri de ce veneur de Bolloré pour signaler la bête aux abois et lancer les chiens à sa poursuite pour dépecer à pleine dans les "sans dents"...

Georges Zeter/décembre 2016

illustration sur :

http://www.images-pascale.eu/portfolio/index.php?cat=lazareriche



33 réactions


  • Leonard Leonard 27 décembre 2016 12:52

    Bonjour,

    S’en remettre aux avocats (commerçants du droit), pour avoir une réponse juridique, qui plus est en droit administratif s’est du suicide.

    Quelle est votre problème ?

    Non l’Administration est loin d’être toute puissante... Elle est composé de gens qui appliquent des lois et règlements qu’ils ne connaissent pas, c’est généralement peu complexes d’obtenir gain de cause vis à vis du garant de l’intérêt générale qu’est l’État.


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 13:10

      @Leonard

      bonjour,
      si vous avez les moyens de me conseiller ce serait plus que bienvenue. je ne peux pas vous exposer mon problème ici, car, c’est Education nationale. au cas ou un collègue ou un élève me lirai... mais si vous me donnez un moyen de vous joindre je vous écrirai.
      de toutes les manières bonne année 2017.
      cordialement
      georges zeter

    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 15:47

      @George L. ZETER

      ca sera plus simple que je vous donne mon adresse mail je crois : millo0987@hotmail.fr
      merci d’avance de me contacter car je ne comprends pas votre adresse mail.
      george

    • Leonard Leonard 27 décembre 2016 16:03

      @George L. ZETER

      C’est envoyé


  • Leonard Leonard 27 décembre 2016 13:48

    Et meilleurs vœux 2017 aussi

    Malpoli que je fais


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 15:45

      @Leonard

      ca sera plus simple que je vous donne mon adresse mail je crois : millo0987@hotmail.fr
      merci d’avance de me contacter car je ne comprends pas votre adresse mail.
      george

  • cétacose2 27 décembre 2016 14:28

    Quelle idée bizarre de faire appel a un avocat quand on a un problème avec un tiers ? Il est clair pourtant que les avocats font partie de ces corporations de parasites sanguinaires chargés de déstabiliser une société et que l’on ne peut rien attendre de leur collaboration....


  • Alren Alren 27 décembre 2016 14:45

    Merci pour l’info sur cette nouvelle arnaque par téléphone.

    Vous dites que les syndicats ne bougeront pas pour vous. Mais êtes-vous syndiqué ? Participez-vous à leur lutte ?
    Les syndicats ne sont forts et craints par les employeurs que si leurs adhérents sont nombreux et actifs. Ils peuvent alors rémunérer des conseillers juridiques mis gratuitement au service des adhérents (et bien souvent des non-adhérents).
    Ce ne sont pas des services qu’on appelle en cas de besoin comme les pompiers !


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 15:39

      @Alren

      je suis contractuel... j’ai contacté mais meme pas de reponse...

    • Alren Alren 27 décembre 2016 18:16

      @George L. ZETER

      Vous ne répondez pas à la question : êtes-vous syndiqué, luttez-vous personnellement pour la défense des salariés ou comptez-vous sur le dévouement des autres pour faire exister ces contre-pouvoirs ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 18:59

      @Alren

      franchement comme contractuel baladé d’un job à un autre dans différentes villes me donne peu le temps pour me syndiquer ou penser aux autres. je ne suis pas un égoïste qui attend tout des autres mais la victime d’un état qui traite ses non titulaires comme moins que du bétail.
      cordialement
      georges zeter

    • Osis Osis 29 décembre 2016 06:22

      @Alren

      « Reste bien les syndicats, mais comme je ne suis pas fonctionnaire, ils ne bougeront pas. »

      Déja, cette petite phrase mesquine situe le personnage...

       


  • njama njama 27 décembre 2016 15:28

    La solution est d’être syndiqué ... la défense juridique est inclue


    • Sozenz 27 décembre 2016 15:45

      @Sozenz
      pour la consultation en permanence , bien préparer les questions et le dossier à présenter car la visite ne dure que 20 à 30 mins.


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 15:49

      @Sozenz
      malheureusement contre le « mammouth » ça ne fonctionne pas... mais merci du conseil


    • Alren Alren 27 décembre 2016 18:23

      @George L. ZETER

      Il n’y a pas de « mammouth » ! C’est une invention de l’odieux Allègre, le ministre de l’Éducation nationale de Jospin, qui voulait le « dégraisser » comme disent les capitalistes, c’est-à-dire réduire le nombre d’enseignants pour « améliorer la qualité du service » ...

      Si Mélenchon est le dernier président de la Cinquième république, il titularisera les contractuels.

      Évidemment pas les autres candidats ayant une chance d’être élus ! Lui seul. Pensez-y


  • devphil devphil 27 décembre 2016 15:36

    Une assurance personnelle permet de disposer d’un conseil juridique gratuit 


    Philippe 

    P.S : Merci pour ce témoignage 

  • eau-du-robinet eau-du-robinet 27 décembre 2016 18:08

    Bonjour,
    .
    « Le riche lui, peut se défendre, armé qu’il est de conseillers, banquiers et autres avocats... »
    .
    C’est clair même en France nous avons une justice à 2 vitesses (riches et pauvres), voire pire une justice infiltre pas des faussaires qui agit en faveur d’une communauté !
    .

    L’audience surréaliste de Maitre Danglehant
    ===================================

    .
    Maître Danglehant - Meta TV- La Justice démasquée au barreau de Paris - 1/3
    https://www.youtube.com/watch?v=U4iHOCzuAgc
    .
    Maître Danglehant - Meta TV- La Justice démasquée au barreau de Paris - 2/3
    https://www.youtube.com/watch?v=tTozcxdtw9s
    .
    Maître Danglehant - Meta TV- La Justice démasquée au barreau de Paris - 3/3
    https://www.youtube.com/watch?v=nw5tGBdE-UY


  • eau-du-robinet eau-du-robinet 27 décembre 2016 18:19

    Voici de nouveau les liens de la 2ème et 3ème partie
    .
    Maître Danglehant - Meta TV- La Justice démasquée au barreau de Paris - 2/3
    https://www.youtube.com/watch?v=tTozcxdtw9s
    .
    Maître Danglehant - Meta TV- La Justice démasquée au barreau de Paris - 3/3
    https://www.youtube.com/watch?v=nw5tGBdE-UY


  • foufouille foufouille 27 décembre 2016 19:49

    tu sais que tu as des forums juridiques spécialisés sur internet ?


    • George L. ZETER George L. ZETER 27 décembre 2016 19:53

      @foufouille

      oui, je sais, c’est d’ailleurs d’un forum que j’ai eu cette adresse qui m’a couté des euros pour rien...

    • Sozenz 27 décembre 2016 21:15

      @George L. ZETER
      il y a de nombreux trolls sur tout type de forums qui sont là pour faire de la propagande. tout lien commercial est susceptible d être une arnaque .
      Toute mise en valeur de ce qui n est pas gratuit ou qui peut être aliénant doit être regarder à la loupe . ne jamais se fier aux commentaires , non plus .
      Bon courage dans cette jungle .


    • foufouille foufouille 28 décembre 2016 09:38

      @George L. ZETER
      dans ce cas, c’est un forum du type comment ca marche avec absence de modération, beaucoup de connards et d’escroc.
      tu as le forum des arnaques et celui du surendettement qui sont bien modérés, les trolls et autres salopards de la « droite lr » sont vite virés.


  • Pierre 27 décembre 2016 23:34

    C’est tout simplement du macronisme, l’ubérisation du droit !


  • ddt99 ddt99 28 décembre 2016 00:00

    Bonsoir,

    Vous avez des consultations gratuites d’avocat dans toutes les communes, demandez dans votre mairie l’adresse de la maison du droit et de la justice. Prenez rendez-vous et vous pourrez expliquer votre problème directement à un avocat. Précisez que c’est un problème administratif, pour être reçu par un avocat dont c’est la spécialité, le jour de sa permanence. Emmenez tous les justificatifs que vous avez.

    Si vous êtes en région parisienne, à Paris, au Tribunal de Grande Instance de Paris, vous avez tous les jours des consultations gratuites d’avocat spécialisé (civil, administratif, famille, etc.). Allez-y avant l’ouverture pour avoir un ticket. Il y a, ou il peut y avoir beaucoup de monde.

    Mais pour avoir fait l’expérience de la justice française, y compris administrative, sans connaitre votre problème, selon moi, vous avez peu de chance de gagner, ce n’est qu’une instance supérieure qui ne désavoue que très rarement les décisions « confraternelles » prises en amont

    Vous avez plus de chance de gagner au loto que dans un tribunal d’injustice française.

    Si vous ne me croyez pas, allez faire un tour sur mon site pour vous en convaincre.

    Ma Pétition pour changer la justice de ce pays. Mais là encore, je suis utopiste, car dans ce pays, tous se satisfont de cette justice incompétente et corrompue.

    Bonne chance !


  • Michel Maugis Michel Maugis 28 décembre 2016 01:10

    Je ne comprends pas.


    Normalement, il est possible de déposer une requête devant un tribunal administratif sans devoir recourir à un avocat.

    C’est le cas pour le Tribunal Administratif de Paris.

    Je l’ai fait, au nom de mon fils, contre l’AEFE (Agence pour l’Enseignement du Français à l’Étranger) et j’ ai gagné. après un an.

    Malgré tout, je viens de déposer une deuxième requête contre l’AEFE, et sans avocat.

    • gerard5567 28 décembre 2016 07:22

      Cependant, devant une cour administrative d’appel, le ministère d’avocat est obligatoire.


    • ddt99 ddt99 28 décembre 2016 08:01

      @Michel Maugis

      C’est vrai si on dépose la requête soi-même, mais tout le monde n’a pas les connaissances nécessaires pour soutenir un tel projet, qui doit, impérativement et sous peine de rejet, respecter la forme avant qu’il ne soit débattu sur le fond.

      Votre fils a gagné, et j’en suis ravi pour lui, mais mon expérience personnelle m’a démontré que le Tribunal administratif ne remet pas en cause une décision qui porte sur l’idéologie (on ne touche pas aux « valeurs » de la France, même si elles sont outrageusement violées par d’autres agents de l’État) et pécuniaire (les caisses de l’État sont archivide et donner raison à tous ceux qui le mérite les videraient encore plus.) Donc, rejet et irrecevabilité sont à l’honneur dans ces cours d’injustice oups ! Pardon ! Dans ces cours de justice.

      Des jugements comme celui que vous évoquiez sont parcimonieux.

      L’auteur dénonce ce qu’il pense être « une arnaque bien ficelée » parce qu’il n’a pas obtenu le conseil souhaité. Le conseil est bien tout ce qu’il doit attendre des gens de cette profession, qui font du bizness, pas de la philanthropie.

      Des avocats bizness, j’en ai rencontré pléthore, mais des avocats de conviction, juste deux, et c’est ceux-là qu’il faut trouver, mais malheureusement on ne le sait que lorsqu’ils ont empoché votre argent, que ce soit en cabinet ou sur internet.

      Cette profession attire toujours plus de monde et a le vent en poupe parce qu’elle ne présente aucun risque pour eux, que vous gagniez ou perdiez, eux, ils gagnent toujours.

      Selon moi, ils devraient être payé au résultat (comme aux États-Unis) et non pas comme ils disent lorsqu’ils perdent : « on n’a qu’une obligation de moyen, pas de résultat ».


    • Michel Maugis Michel Maugis 28 décembre 2016 13:10

      @gerard5567

      les conDitions pour faire appel

      dans la plupart des cas

      le délai de recours est de deux mois à compter de la noti cation du jugement du tribunal administratif. seule la date d’arrivée de la requête au greffe de la cour administrative d’appel est prise en considération dans le décompte de ce délai. les requêtes arrivées après l’expiration du délai sont irrecevables.

      dans certains cas, le délai est inférieur à deux mois : cette indication gure dans la noti cation du jugement et doit être impérativement respectée.

      l’assistance d’un avocat est obligatoire en appel sauf dans deux cas particuliers :

      • Les appels contre les jugements statuant sur les recours pour excès de pouvoir formés par les fonctionnaires et agents de l’État, des collectivités territoriales, des établissements publics contre les actes relatifs à leur situation personnelle.

      • Les appels dans des litiges concernant des contra- ventions de grande voirie. 


  • gerard5567 28 décembre 2016 07:20

    Il est possible de souscrire une assurance juridique spécifique (honoraires d’avocat pris en charge par la compagnie d’assurance, consultations juridiques possibles), moyennant un coût annuel modique.


  • Gabriel Gabriel 28 décembre 2016 09:38

    Bonjour George,

    Avez vous essayé de prendre une assurance juridique ?

Réagir