mercredi 6 novembre 2019 - par Gilbert Spagnolo dit P@py

Banlieues : Messieurs les humanistes, vous n’avez pas voulu employer le « martinet », maintenant il va vous falloir utiliser d’autres moyens

Banlieues : Messieurs les humanistes, vous n'avez pas voulu employer le « martinet », maintenant il va vous falloir utiliser d'autres moyens !

 

 

Il y a un vieux dicton qui dit : « Nul n'est prophète dans son pays » ; mon article sur la grave situation de l'état actuel des banlieues françaises est la suite logique et pertinente d'un article que j'ai publié il y a un an sur Agoravox et qui résume très bien la situation présente.

La reconquête des territoires perdus de la République, faut quand même pas rêver, car sans casse ce n’est tout simplement pas possible !

 

Sur le constat que j'avais fait l'an dernier, force est de constater que la situation actuelle c'est hélas aggravée. Les belles envolées de fermeté moult fois répétées de nos politicards, ont juste eu l'effet de faire fait tordre de rire les voyous des banlieues. Car maintenant après les attaques au cocktail Molotov, qui avaient fait des blessés graves en 2016 : Ici, vient s'ajouter depuis quelque temps, un fait nouveau qui est celui des attaques au « mortier feux d'artifice » ! contre les forces de l'ordre et les pompiers : Ici . Si ces dernières semblent ( pour l'instant ) être moins dangereuses que les attaques au cocktail Molotov de Viry-Châtillon ), cependant la répétition de ces « nouveaux procédés » se développant, ils deviennent très très inquiétants, car de plus en plus nombreux et ils sont maintenant « gérés, organisés et diffusés » via les réseaux sociaux, ce qui bien sûr entraîne une espèce de compétition malsaine entre quartiers : Sources.)

Il y a aussi ces faits gravissimes, l'incendie volontaire de bâtiments, comme une école à Béziers : Ici, ou les tentatives d'autres bâtiments : 1 2 sans oublier celles assez nombreuses d'églises : Ici..

Nos politiques ont cru bien faire en dépensant un « pognon de dingue » pour les quartiers dits « difficiles », ... la réponse de nos « chances pour la France ( dixit B. Stasi ), eh bien a été celle-ci : A Chanteloup-les-Vignes, le « symbole de la réussite » incendié.

 

Avant ( fin des années 70 ) dans notre douce France c'était l'époque « Douce France, cher pays de mon enfance » ( dixit la chanson de Charles Trenet ),...mais actuellement dans la trouble période que nous vivons, nos responsables politiques, ont eux adopté cette vieille chanson : « Tout va très bien Madame la Marquise » : vidéos :1 , autres : Ici. ( pour info, avec cette chanson, il faut surtout comprendre l'époque où elle a été écrite, en effet Tout va très bien madame la marquise est devenu un raccourci historique pour dépeindre l'immédiate avant-guerre (années 1935-1939) en France et peut-être plus particulièrement les accords de Munich (septembre 1938). wikipédia. ( d'où parfois l'utilisation dans mes articles, ou aussi dans mes réponses des termes de « esprits Munichois  », … termes qui depuis au moins deux décennies collent parfaitement à ceux qui tiennent ( ou qui ont tenu ) les rênes du pouvoir en France ! .

Messieurs les politiques, alors que la situation l’exigeait, par pleutrerie et par un honteux manque de courage, vous avez lamentablement failli à vos misions. Maintenant pour « redresser la barre » la mission ne sera que plus difficile !,... et comme je l'indiquais il y a un an, pour rétablir l'état de droit dans ces banlieues, il faudra quoique l'on dise, obligatoirement rentrer « dans le dur », mais hélas comme dit le vieil adage : « On ne fait pas d'omelette sans caser des œufs » !

A un époque, il aurait été judicieux d'employer ce que je nome la « méthode du martinet » dit aussi la « tolérance zéro », qui a fait ces preuves, notamment à New-York : Ici, et également dans d'autres pays : 12 ,.. alors comme savez que j'aime bien citer une citation, pour qu'une société fonction bien, il lui faut : « une main de fer dans un gant de velours  » mais vous les lâches politiques, (de tous bords qui ont généralement et largement genouillé pour leurs intérêts persos, ) au lieu de reprendre enfin courageusement la situation en main, vous avez tergiversé de plus en plus dans un attentisme béat, tout en continuant à nous « amuser » avec vos réformes sociétales à la c.. généralement assez destructrices de notre société. De facto les conséquences de cette croissante chienlit, font que le spectre d'une future guerre civile qui se profile à l'horizon devient réalité ! : Ici, et : . ...et surtout n'oublions pas que : « grande faiblesse est généralement génitrice de grand désordre »

 

Même si les Français sont assez réfractaires aux changements, ils aspirent à un « vrai chef » !

Actuellement le pays souffre d'un manque flagrant de chef, ( voire de plusieurs chefs ) et pour commencer par le premier ( Jupiter ) qui soit capables de nous montrer l'exemple, et d’entraîner l’ensemble du pays dans un effort collectif et équitable, au lieu de le diviser par quelques réformes sociétales à la con ( la liste est hélas assez longue ).

Par exemple, j'ai écouté plusieurs fois le général P. de Villiers, qui signale que le pays manque d'une certaine autorité, alors peut-être est-il celui qui peut éviter que nous entrions ( ne nous cachons pas la face ) dans une terrible guerre civile ! Sa déclaration sur le rôle du chef : Vidéo .

Méditez sur sa déclaration : Aujourd'hui, l'écart de salaire dans l'armée est de 1 à 8 et l'institution fonctionne car elle repose sur un partage de valeurs communes. Dans notre société, l'écart de salaires, lui, va aujourd'hui de 1 à 300 et creuse des fossés qui fragilisent tout l'édifice. : source. Tout est dit, il n'y a rien à rajouter,... à part ceci :

- D’atermoiements, en atermoiements !

- De fuites en avant, en fuites en avant !

- De manque de courage, en manque de courage !

- De manque de vision sur l'avenir, en manque de vision !

- D'erreurs, en erreurs !

Font que notre pays la Franc est hélas au bord du gouffre, car dans cette France de « mougeons  », qui se réfugient sous la bannière des « trois singes de la sagesse  » tout en conservent « l'esprit munichois  » .. que nous réserve l'avenir ?,... Mais comme dit un vieil adage : « Qui vivra verra » !

Car comme pour un doigt infecté par gangrène, il est préférable d'amputer ce doigt, qu'attendre que le mal progresse au risque plus tard d'amputer le bras tout entier, ou plus grave de perdre la vie !

 

Un exemple cruel d'attentisme, c'est celui de Jean-Baptiste Lully : Compositeur et violoniste, qui lors d'une des répétitions, ne peut faire jouer ses musiciens comme il l'entend. D'un tempérament coléreux, il se blesse un orteil avec le lourd bâton de direction dont on frappe alors le sol pour battre la mesure. L'une de ses jambes ne tarde pas à s'infecter. Mais craignant de ne plus pouvoir danser, il refuse l'amputation. La gangrène se propage au reste du corps et infecte en grande partie le cerveau.

Il meurt peu après, le 22 mars 1687, « âgé de 55 ans ou environ, dans sa maison parisienne située rue de la Magdelaine » :Wiki.

 

Conclusion !

L'expérience de mon âge ( 81 ans ancien d'AFN ), m'a permis de voir et d’observer mon pays depuis la Deuxième Guerre mondiale à nos jours, c'est-à-dire que j'ai le souvenir des moult conflits qui ont secoué le monde pendant cette période. Pendant celle-ci, j'ai pu également voir l'évolution de notre France. Plusieurs points ont été positifs ( technologies, médecines, transports etc), néanmoins, il y a un domaine qui n'a été qu'une longue dégradation et qui est devenu très très inquiétant, c'est celui du « vivre ensemble », alors loin de moi d'être un «  oiseau de mauvais augure », mais je suis très très inquiet pour l'avenir de notre pays.

 

L'image qui illustre mon article a été copiée sur ce site. ( à lire attentivement l'analyse du criminologue Alain Bauer ).

 

Merci de m'avoir lu .

 

Gilbert Spagnolo dit P@py.

 



111 réactions


  • sls0 sls0 6 novembre 2019 18:53

    A la fin des années 70 ont parlait déjà des futurs problèmes à venir dans les banlieux le chômage de masse faisant son apparition.

    Avec l’ultra libétalisme qui est apparu dans les années 80 l’écart riches/pauvres s’est amplifié ainsi que le chômage, le problème banlieux a atteint les limites du récupérable, il a été décidé de laisser macérer les banlieux dans leur jus. On oublie le problème et le problème disparait.

    Ça fait 20 ans que les gens de banlieu macère dans leur jus. Un peu de la double peine, pas de boulot dans les environs et à l’extérieur un boulot avec une étiquette banlieu dans le dos le boulot ce n’est pas une certitude.

    Ca fait des décennies que le discours sur l’égalité des chances ne passe plus.

    Les enfants perdus de la république.

    Comme en ce moment c’est un peu la marche forcée vers la paupérisation des français, la surface des banlieux risque de s’agrandir. 1% de riches, 10% de personnes aisées et 89% de banlieusards pour le futur.

    Pappy attend un chef énergique et fort. Hitler, Staline, Mussolini, Mao et Pinochet étant morts j’en vois pas des masses.

    Pour que la paupérisation passe mieux, il faut du mou, du non responsable, Macron est pas mal dans ce rôle.

    Avec ses discours de premier de classe il nous en met quand même des sacrés.

    Un homme fort imposerait par la force et ça engendrerait des réactions fortes. Macron impose mais par le légnifiant, par ce n’est pas moi c’est l’UE. Une pointure ce mec pour apauvrir les français au profit de ses potes, un dictateur ne ferait pas le dixième.


    • Désintox Désintox 7 novembre 2019 20:25

      @sls0
      Quand on vit dans un état de droit, on ne se rend pas compte de ce que représente une dictature.


    • Eric F Eric F 9 novembre 2019 16:35

      @sls0
      « pas de boulot dans les environs et à l’extérieur un boulot avec une étiquette banlieue dans le dos »
      Pourtant, de nombreux emplois sont attribués à des immigrés récents faute d’être acceptés par des résidents, or ces émigrés récents sont moins acculturés encore que les jeunes de banlieue, l’origine ethno-culturelle n’est donc pas le frein principal (la « motivation » entre probablement en ligne de compte). Il y a en France un manque de mobilité géographique et professionnelle, et c’est sur cela que devrait être concentré le budget de Pôle Emploi, pour l’instant saupoudré de manière occupationnelle plus qu’opérationnelle (*). Une aide aux entreprises qui embauchent pour subvenir à la formation de terrain (learning by doing, on the job training...), ainsi que des primes de mobilité seraient au moins du concret.
      Il faut aussi revaloriser la considération que l’on apporte au travail manuel et technique, autrefois objet de fierté.

      Dans le cadre du débat en cours sur les quotas d’immigration professionnelle, pour chaque profession « tendue », la première question à régler devrait être : comment orienter les sans emplois -et surtout les jeunes non encore dans l’emploi- vers ces métiers, notamment en attribuant des bonifications (doublement de la prime pour l’emploi, réductions fiscales, points de retraite complémentaire, etc.).

      (*) il y a des exemples croustillants, comme un stage d’initiation à l’informatique pour un ingénieur R&D de haut niveau.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 novembre 2019 21:24

      @Eric F

      Pour nombre de travaux manuels, bâtiments ,agriculture par exemple, les « bras » manquent .

      Peut être une partie des réponses :1
      2
      3


      Tention, je ne nie pas qu’il n’y a pas des vrais malheureux !


      @+ P@py




  • McGurk McGurk 6 novembre 2019 19:01

    La reconquête des territoires perdus de la République, faut quand même pas rêver, car sans casse ce n’est tout simplement pas possible !

    Cette expression est d’un cynisme absolu.

    Effectivement, elle a été récupérée par tous les partis politiques comme thème de campagne. Par contre, avant, tout le monde s’en moquait. Etrange, non ?

    D’autre part, j’y vois deux facteurs majeurs. Non pas « le manque d’autorité » que vous décrivez mais surtout l’application de plusieurs décennies de politiques débiles.

    L’intégration à la française, consistant à mettre les pauvres/pauvres immigrés dans les mêmes lieux, concentrer la misère pour mieux la cacher, ne proposer aucune réelle solution d’avenir à part des petits boulots à la con.

    Ajoutons également que la construction de cités, au lieu d’éparpiller les gens de manière homogène a contribué à créer des pôles « réfractaires » où les dealers font du business au bas des escaliers et tirent à la kalachnikov.

    Le dernier point important est la captation des richesses, issues des impôts, par la classe politique/économique qui s’en sont servis à leur profit (financement de partis, grand train de vie, ristournes aux grosses sociétés, etc.) au lieu de bénéficier au social, à l’armée, police et pompiers.

    Le « on va tout casser parce qu’il le faut » montre à quel point on est à côté de la plaque. Tant qu’on se fera dépouiller par les entreprises, on ne pourra pas rétablir un équilibre social, construire des structures habitables, saines et contrôlables pour ces populations.

    En fait, au-delà de l’argent, les deux fléaux à combattre au-delà du stéréotype inspiré par ce titre absurde sont l’éducation et la pauvreté. Et en troisième place, logiquement, l’intégration par le travail.

    Même si les Français sont assez réfractaires aux changements, ils aspirent à un « vrai chef » !

    C’est bien là l’erreur monumentale que font tous les pays, ils attendent « un chef », comme si ils ne pouvaient pas se gouverner eux-mêmes.

    Une personnalité de ce calibre doit exister quoi...une fois tous les cinquante/cent ans grand maximum. Et ensuite, c’est le retour au déclin car tout le monde veut imiter « le chef », comme toute cette foule d’imbéciles qui adulent « De Gaulle ».

    L’erreur, c’est le culte de l’ « homme fort », celui qui « redressera le pays ». Une sorte de Zorro fait chef d’Etat. Un pilier sur lequel s’appuyer, dans l’illusion que tout sera mieux ensuite.

    Pourquoi ne pouvons-nous pas choisir les bonnes personnes pour gouverner et congédier cette masse imbécile et inapte d’ hommes politiques véreux ? Pourquoi ne peux-t-on pas choisir qui placer au gouvernement ?

    Ou plus simplement : pourquoi les Français ont-ils choisi de renoncer à choisir leur avenir ? Pourquoi se cacher la tête dans le sable, se terrer dans sa petite bulle jusqu’à ce qu’elle explose ? N’est-on plus capable de réfléchir et de décider ?


    • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2019 19:09

      @McGurk
      Ils ont réveillé le Menhir, donnez lui le pouvoir et ça va commencer à courir...lol....

      Les 20 propositions sur l’immigration sont autant de poignées de poudre aux yeux. La France ne peut plus accueillir d’immigrés d’où qu’ils viennent. Il faut procéder à la remigration des clandestins.Nous sommes en guerre démographique, il faut expulser !

      https://twitter.com/lepenjm/status/1192130859098349568


    • Cyrus de cylonie Cyrus (TRoll de DRame) 6 novembre 2019 19:13

      @Cadoudal

      le menhir est reveillé tremblez smiley
      https://www.dailymotion.com/video/xbrojx


    • Cadoudal Cadoudal 6 novembre 2019 19:17

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Merci...

      Mais en vrai il est beaucoup plus grand que ça...lol...


    • McGurk McGurk 6 novembre 2019 19:19

      @Cadoudal

      ’faudrait peut-être déjà s’occuper des chômeurs. Les entreprises feignent de "ne pas trouver des candidats alors que près de 3 millions de types (dont moi au passage, coucou^^) rêveraient d’avoir un poste chez eux.

      Mais avec des critères grotesques de disqualification, ils ne risquent pas d’en avoir un dès demain. S’en prendre à l’immigration au lieu des responsables réels, c’est jouer le jeu con, plutôt le piège que l’Etat et le monde économique nous tend.

      Un menhir dans la gueule à Macron, Philippe et Castaner, je suis d’accord.


    • Cyrus de cylonie Cyrus (TRoll de DRame) 6 novembre 2019 19:33

      @Cadoudal

      a mon sens il ne fait pas partie des mechant ....
      il n’ as jamais pu s’ exprimer pleinement dans l’ exercice du pouvoir lol


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 novembre 2019 19:54

      La reconquête des territoires perdus de la République, faut quand même pas rêver, car sans casse ce n’est tout simplement pas possible !

      Cette expression est d’un cynisme absolu.

      Attention parfois le cynisme est préférable à la béatitude !


      Concernant les trafics de drogues en bas des tours des banlieues,.. ben réflexion toute simple, et s’il n’y avait pas des consommateurs ?,.. car ces derniers ne vivent pas tous in-situ .

      Jute deux comparaisons

      Résultat enquête pisa, la France dans les choux :Ici.

      Pourcentage de fumeurs de tisanes, et les Français en haut du « podium » :Ici.

      Pour le « talc » et « l’aspirine » pas mal placés non plus !Ici.

      Question un chef pour reprendre la situation en main, l’histoire est pleines d’exemples ou le rôle d’un chef à été déterminante pour sortir le pays de la m...e, pour ce qui concerne la France, ben, il faut juste remonter entre 1940 et 1945, le reste n’est que littérature de mecs à la panse bien pleine. Suffit juste une large période de disette, .. et les idées changent !

      @+ P@py



    • sls0 sls0 6 novembre 2019 20:16

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      1940-1945.
      C’est un Pétain qu’il nous faut ?
      Ordre oui mais plus pour le bénéfices des allemands et les grandes familles que pour les français.


    • Decouz 6 novembre 2019 20:43

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Ben pour la tisane, c’est la France en tête, et c’est elle qui a la politique la plus répressive.
      Les pays comme le Portugal ou les Pays-Bas où il y a légalisation ou tolérance ont moins de fumeurs.
      Que se produit-il lorsqu’il y a légalisation comme en Californie ? Les adolescents consomment moins, et ce sont eux les plus vulnérables sur le plan de la santé, les adultes et séniors consomment un peu plus.


    • Decouz 6 novembre 2019 20:51

      @Decouz
      Et je me souviens qu’il y a plus de trente ans, parmi les consommateurs étudiants, il y avait nombre de futurs médecins, quelques fils de juges et de policiers, je n’ai pas de souvenirs de fils de gendarmes, mais c’est juste un hasard. Alors je me demande aujourd’hui si une partie de la progéniture de ces catégories n’est pas dans la même situation, je veux dire, en mieux, ou en pire comme vous voudrez.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 novembre 2019 21:06

      @Decouz

      Je suis assez favorable à la dépénalisation du cannabis, ..mais pas sûr qu’elle stoppe net le trafic, car l’officiel aura une teneur en THC moindre que celui que proposeront les dealers !


      @+ P@py


    • Aimable 7 novembre 2019 08:00

      @McGurk
      ces trois là ce sont des grands caïds qui jouent dans la classe au dessus des petits caïds venus ou issus du bled , tous ces individus ne valent , comme dit l’expression ,pas la corde pour les pendre .


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 10:13

      @McGurk
      pourquoi les Français ont-ils choisi de renoncer à choisir leur avenir ? Pourquoi se cacher la tête dans le sable, se terrer dans sa petite bulle jusqu’à ce qu’elle explose ? N’est-on plus capable de réfléchir et de décider ?

      Parce que les médias ne montrent aux Français que des politiques euro compatibles ! Ceux qui proposent autre chose, et particulièrement ceux qui proposent le retour à la souveraineté, sont blacklistés, comme le PRCF et l’ UPR.

      Les Français ont été bercés par 70 ans de mensonges européistes.
      « L’Europe c’est la paix et la prospérité », « La France toute seule ne peut pas survivre », « sortir de l’ UE, c’est se refermer », « le couple Franco allemand » etc

      Que des bobards, mais répétés 1000 fois, cela devient une vérité.
      Mais ils commencent à se réveiller, l’Europe ne fait plus rêver que 29% des Français....


    • révolQé révolQé 7 novembre 2019 10:27

      @McGurk,
      "où les dealers font du business au bas des escaliers et tirent à la kalachnikov.

      "

      Il faut arrêter BFMerde, pas plus de Kalach que de beurre en broche en bas des immeubles.
      Quelques cal12, 3 ou 4 flingues qui ne sortent que pour régler des litiges de territoires, comme ça a toujours été le cas dans les quartiers chauds.

      Dans le temps c’était le 11.43 mm pour ce genre d’embrouilles, avec, pour l’arrosage de terrasses de cafés, Sten ou MAT 49 ,

      mais il est vrai que ’’Kalachnikov" fait plus facilement trembler le pékin moyen, c’est plus ’’exotique’’. smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 12:22

      @révolQé

      Je pense que tu devrais aller dire ton raisonnement au veuf, qui a à été blessé et son épouse tuée à Ollioules ( Var ) :Ici...puis aux parents d’un môme âgé d’une dizaine d’années victime collatérale d’un régalement de compte dans une citée dont j’ai oublié le nom !


      @+ P@py


    • JulietFox 7 novembre 2019 17:15

      @Cadoudal
      Va en falloir des avions ou des cargos !


    • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 2019 17:25

      @JulietFox

      Hollande à tout prévu...

      C’est tout ce qu’il a fait de bon...lol...

      https://www.meretmarine.com/fr/content/flotte-strategique-et-strategie-de-flotte


    • Albert123 7 novembre 2019 18:43

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      « Je suis assez favorable à la dépénalisation du cannabis, ..mais pas sûr qu’elle stoppe net le trafic, car l’officiel aura une teneur en THC moindre que celui que proposeront les dealers !  »

      concernant la teneur en THC c’est peu probable, de plus une majorité de consommateurs ne recherchent pas les taux de THC les plus élevés, (de même que les usagers d’alcool ne privilégient pas forcément les alcools les plus forts).

      le trafic existe lorsqu’il y a interdit, la dépénalisation du cannabis ne stoppera pas le trafic, il déportera juste le trafic vers un autre produit, 

      par contre l’intérêt économique de la dépénalisation du cannabis est réel, sans parler de ses applications médicales.

      l’autre intérêt de la dépénalisation est aussi de couper les relations entre usagers du cannabis et racailles / dealers, coupant net également le besoin pour l’usager de préserver un dealer qui reste un nuisible.


    • foufouille foufouille 7 novembre 2019 19:13

      @Albert123

      et aussi pour la qualité comme en hollande.


    • Désintox Désintox 7 novembre 2019 20:12

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      "rôle d’un chef à été déterminante pour sortir le pays de la m...e, pour ce qui concerne la France, ben, il faut juste remonter entre 1940 et 1945"

      C’est seulement une fois que la France s’est débarrassée de la racaille pétainiste qu’elle a pu se développer.


    • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 2019 20:42

    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 20:47

      @Cadoudal

      Si j’ai bien compis encore un groupe de pointe Français CGG qui boit la tasse, pas grave pour nos branques de politicards ! @+P@py

    • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 2019 21:05

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Je répondais au salafiste Désintox qui confond Mer et Marine avec Desouche...

      Avec tout ce qui est trop blanc, il a du mal à comprendre les nuances...

      La Compagnie Générale de Géophysique a été fondée par l’un des frères Schlumberger (Conrad) en 1931

      Le groupe existe encore mais les bateaux ont été vendus aux Norvégiens

      https://www.meretmarine.com/fr/content/cgg-toute-la-flotte-sismique-quitte-dunkerque


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 21:27

      @Albert123

      Question teneur THC du cannabis, je ne suis pas un expert, mais j’ai entendu des spécialistes qui disaient que le cannabis des banlieues était de toute façon plus dosé en THC que le « futur officiel », d’ailleurs depuis « son origine » la teneur en THC du cannabis n’a cessée d’augmenter

      Le gramme de résine vendu dans les années 1970 n’a plus rien à voir avec celui d’aujourd’hui. La teneur en THC est passée de 2 % à 3 % par gramme d’herbe à 10 % à 15 % en moyenne aujourd’hui

      Ensuite concernant son usage thérapeutique, comme d’hab, nos branques de politicards sont encore une foi à la bourre ! :Ici. Concernant le cannabis thérapeutique, pour nos premiers de la classe, pour eux pas problèmes, ils ont toujours moult moyens pour approvisionner ailleurs ,alors que les malades lambda, il faut qu’ils se démerdent !

      @+P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 22:01

      @foufouille

      Non plus de déplacements hors frontières , maintenant c’est production locale comme à Roubaix:1. 2 – 3 .

      @+P@py


    • foufouille foufouille 8 novembre 2019 09:19

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      pour la production locale, elle est très faible car il faut de la surface et l’odeur se repère facilement assez loin.

      Le cannabis pousse facilement donc ça ferait du boulot pour des agriculteurs.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 12:14

      @Désintox

      avec un chef nommé Charles de Gaulle !

      puis ensuite pendant un demi-siècle se sont succédé que des chefaillons, .. et nous en voyons le résultat en ce moment !!!


      @+P@py



    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 14:43

      @Cadoudal

      Là nous voyons le manque de prévoyance et de projection dans l’avenir de nos zélites.


      La France, l’un de plus grands domaine maritime du monde , même bientôt le plus grand :Ici,  :


      Par contre pour faire des réforme sociétales à la con,..champion du monde !!!


      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 17:41

      @foufouille

      Sur l’odeur, c’est ce que j’ai pensé, mais de voir le nombre de « champs urbains »,qui sont découverts chaque années, ben je m’interroge ?

      Ensuite sur une réponse de ta part qu’il me semble que tu as déjà envoyé sur la teneur en THC

      …/Le policier est inquiet. « Les graines qui sont utilisées sont génétiquement modifiées avec un taux de toxicité supérieure à l’herbe produite naturellement, glisse-t-il. Donc, des conséquences sur la population beaucoup plus dramatiques. » source http://www.leparisien.fr/faits-divers/roubaix-8-000-plants-de-cannabis-decouverts-dans-une-friche-industrielle-un-record-national-07-11-2019-8188707.php

      Tu évoques la culture en plein champ, c’est ce qui es prévue pour la production du cannabis thérapeutique, mais j’ai comme l’idée qu’il risque d’avoir pas mal de « glanage » avant la récolte !... je me marre d’avance, ben , il va en falloir du monde pour surveiller toute cette tisane ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Glanage

      T’in pour lutte contre le chômage , surveillant de champs de cannabis,... avec comme dans les mines de diamant fouilles à la sorti du boulot !!!!!!!!!!!!!!!!

      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 17:52

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      /Le policier est inquiet. « Les graines qui sont utilisées sont génétiquement modifiées avec un taux de toxicité supérieure à l’herbe produite naturellement, glisse-t-il. Donc, des conséquences sur la population beaucoup plus dramatiques. » source

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/roubaix-8-000-plants-de-cannabis-decouverts-dans-une-friche-industrielle-un-record-national-07-11-2019-8188707.php


      Tu évoques la culture en plein champ, c’est ce qui es prévue pour la production du cannabis thérapeutique, mais j’ai comme l’idée qu’il risque d’avoir pas mal de « glanage » avant la récolte !... je me marre d’avance, ben , il va en falloir du monde pour surveiller toute cette tisane !

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Glanage


      T’in pour lutte contre le chômage , surveillant de champs de cannabis,... avec comme dans les mines de diamant fouilles à la sorti du boulot !!!!!!!!!!!!!!!!





      @+ P@py


    • foufouille foufouille 8 novembre 2019 18:08

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      ça sent fort quand c’est bon à récolter donc en fleur.

      certaines variétés sont effectivement très forte en THC donc juste pour les habitués comme pour l’alcool mais le dosage est aussi important.

      certains volent des légumes ou des moutons, vaches, etc.

      les pays qui ont légalisé n’ont pas vu plus d’emmerdes mais moins de problèmes.

      c’est aussi une question de qualité et de choix de la marchandise souvent pas terrible sur les forums. le fumeur ne sera pas obliger de chercher un dealer.

      on parle de champs entier en hectare pour la production ..........


    • Eric F Eric F 9 novembre 2019 16:50

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      "réflexion toute simple, et s’il n’y avait pas des consommateurs ?.. car ces derniers ne vivent pas tous in-situ« 
      C’est une question primordiale, les »clients« sont en fin de compte co-responsables des trafics et violences liées au trafic de drogue. Dans le cas de la prostitution, une loi condamne les »clients« , mais on a renoncé à condamner les consommateurs de drogue qui font leur marché dans les »points de ventes« clandestins. Je suis par contre enclin à l’indulgence pour ceux qui cultivent pour leur compte ou de proches relations en circuit direct.
      Question subsidiaire : comment les »clients" qui ont souvent de faible moyens financent-ils leur consommation, car le budget d’un addict dépasse un menu premium à la Tour d’Argent. Le vols à la tir et cambriolage sont des options pour assurer ce financement (tous les consommateurs ne sont pas dealers, ça ne marcherait pas !).


    • foufouille foufouille 9 novembre 2019 17:39

      @Eric F

      c’est interdit donc avec une police présente, le bordel n’existe pas car dealer et consommateur n’ont aucun intérêt a avoir des emmerdes.

      exemple dans les quartiers bourgeois.

      tous les gros consommateur sont effectivement des petits dealers ou assez riches

      tant que ça ne déranges pas le petit bourgeois ........... .


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 novembre 2019 19:16

    J’ai oublié de mettre le lien de mon article d’octobre 2010, qu’Agoravox avait eu l’amabilité de publier.

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/et-si-certains-immigres-ou-leurs-82456

    Depuis 9 ans, force est de constater que la situation s’est hélas fortement gravée, alors, je cogite pour « réactualiser »

    Comme « je suis en ligne », j’en profite pour remercier la modération d’avoir validé mon article du jour.

    @+ P@py


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 10:24

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Qui peut croire à vos discours sur l’intégration ?
      L’intégration se fait d’abord par l’école et l’emploi.
      Et de l’emploi, y en a pas, ou du moins pas suffisamment.

      Comme politiquement, vous n’avez rien à proposer pour contrer les économies budgétaires imposées par les GOPé aux services publics, et rien à proposer pour l’emploi, puisque vous ne proposez pas la sortie de l’ UE & de l’euro, que valent vos discours ? Pas grand chose. Vous remuez de l’air pour faire du vent.

      De plus, au lieu de vous appuyer sur ceux qui s’intègrent, vous ne les soutenez pas, vous les stigmatisez parce qu’ils sont musulmans...


    • Désintox Désintox 7 novembre 2019 20:05

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      "je cogite« 

      Le problème, c’est qu’on connaît à l’avance le résultat de vod »cogitations" : une accumulation de propos de comptoir nauséabonds.


  • Xenozoid Xenozoid 6 novembre 2019 20:55

    lol,le martinet est que j’ai une gueule de martinet ?. vive le LDG,LDB et autre GL


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 novembre 2019 22:27

    Quand le « grand ménage » commencera, il faudra aussi s’occuper des salaires des grands big-boss du CAC 40

    http://www.leparisien.fr/economie/salaire-des-grands-patrons-du-cac-40-5-8-millions-d-euros-en-moyenne-un-record-06-11-2019-8187489.php


    https://www.google.com/search?q=augmentation+de+salaires+des+patrons+du+CAC+40&sourceid=ie7&rls=com.microsoft:en-US&ie=utf8&oe=utf8


    Cette « course à l’écholottte » est très très malsaine tant moralement que financièrement pour tous ceux qui sont en bas de l’échelle, et au final, il va bien falloir que cela s’arrête !


    @+ P@py


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 10:30

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      C’est ça, vous allez devenir communiste, alors ?
      Et nationaliser les entreprises du CAC 40 !

      La rémunération des patrons du CAC 40 est décidée par les actionnaires en conseil d’administration. Aucun gouvernement n’a le pouvoir d’y changer quelque chose.

      Quant aux salaires, la Commission européenne les bloque depuis des années, comment allez-vous faire, sans sortie de l’ UE ?


    • Samson Samson 7 novembre 2019 13:08

      @Fifi Brind_acier
      « Quant aux salaires, la Commission européenne les bloque depuis des années, comment allez-vous faire, sans sortie de l’ UE ? »
      De fait, la Commission €uropéenne, l’OCDE, la Banque Mondiale, le FMI font pression pour bloquer les salaires.
      Ceci dit, faut croire qu’ils ont obtenu l’appui de la classe politique française, car en Belgique pays où pourtant le travail est presqu’aussi taxé que dans l’Hexagone (au contraire des capitaux qui le sont beaucoup moins), qui importe régulièrement les mesures les plus ultra-libérales initiées en France et se veut bon élève de l’€urope n’a jamais réussi à désindexer les salaires.
      Et tous les politiciens belges qui s’y sont essayés s’y sont cassés les dents.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 13:20

      @Samson
      Voici la feuille de route décryptée pour la Belgique 2019/2020.
      C’est écrit en novlangue, il faut traduire !
      Vous verrez ce que demande la Commission européenne.


    • Samson Samson 7 novembre 2019 18:55

      @Fifi Brind_acier
      J’entends bien que l’€urope n’a de cesse de mettre la pression pour supprimer l’indexation des salaires.
      Mais hormis la NVA (flamingants « modérés » et ultra-libéraux rabiques), aucun parti politique n’ose le transcrire dans son programme. Le dernier à s’y être essayé, Guy Verhosftadt, s’est pris une telle volée de bois vert qu’il a été contraint d’y renoncer, et çà remonte à loin !
      Et depuis, certains en caressent bien l’idée, mais nul n’est assez fou pour se saborder en l’annonçant ! Ils se limitent à ponctuellement annuler un saut d’index, et à drastiquement limiter toute velléité d’augmentation sectorielle des salaires !

      Sinon, ils ont de fait ouverts des boulevards à l’euthanasie, retardé l’âge de la retraite de 65 à 67 ans, instauré des quotas régionaux dans les études en médecine, exclus une foule de femmes et de temps partiels du droit au chômage, réduit l’intervention de la sécurité sociale sur les médications de maladies chroniques, taxé l’électricité à 25%, ...
      Rien que du bonheur, quoi ! smiley smiley smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 19:35

      @Samson
      Dans chaque pays il y a des acquis sociaux, Bruxelles va essayer de les détruire petit à petit. En France il y a deux obstacles : les retraites et la sécurité sociale auxquels les Français tiennent particulièrement.

       


    • Yaurrick Yaurrick 7 novembre 2019 20:21

      @Samson@Fifi Brind_acier
      Vous êtes au courant que le salaire est un élément contractuel entre un salarié et son patron ? L’UE n’a rien, mais rien à voir là-dedans. Et les salaires, ça dépend surtout de la productivité et de l’offre-demande, que ça vous plaise ou non...
      Vouloir l’augmenter de force, vous pouvez le souhaiter, mais cela alimentera de l’inflation et introduira une distorsion dans l’offre-demande... comme toutes ces conneries de contrôles de prix et autres qui créent des pénuries.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 21:39

      @Samson

      Pt’in pour les vioques (dont P@py plus 81 balais ), en sus du N° sécu, ils vont nous filer comme pour la bouffe, un n° DLC !, la date dépassée, poubelle , enfin :celle-ci !

      @+P@py


    • Samson Samson 8 novembre 2019 00:32

      @Yaurrick
      « Et les salaires, ça dépend surtout de la productivité et de l’offre-demande, que ça vous plaise ou non... »
      En Belgique, les salaires minimums par branche sont négociés par des commissions paritaires (syndicats-employeurs) dans le cadre de négociations sectorielles (métallurgie, informatique, imprimerie, ...).
      Le gouvernement a fixé en % un plafond au-delà duquel ils ne peuvent être relevés, quand bien même certains secteurs souhaiteraient tant côté syndical que patronal les rendre plus attractifs, suivant le principe de l’offre et de la demande.
      Si, si !


    • Eric F Eric F 9 novembre 2019 16:57

      @Fifi Brind_acier
      Quoiqu’il en soit, les salaires sont plus élevés en Europe que dans les autres régions du monde, hors USA et Australie. Alors certes hors UE la Suisse (finance) et la Norvège (pétrole) font bien mieux que la France ou la Belgique, mais le Luxembourg, le Danemark et la Suède aussi, bien qu’étant dans l’UE.


  • zygzornifle zygzornifle 7 novembre 2019 08:38

    Les humanistes ?

    On ne les a pas entendu parler pendant les exactions policière sur les GJ ....

    A se demander s’il ne sont pas soudoyés par nos amis du golfe qui organisent toute sortes de trafics au nez et a la barbe de l’état qui doit en être complice car bien entendu on dit que l’argent n’a pas d’odeur ....


    • Samson Samson 7 novembre 2019 17:11

      @zygzornifle
      La novlangue et la perversion du langage, du sens des mots et concepts caractérisant la Pensée Unique fait bien des ravages !

      Juste histoire de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, il y a Humanisme et « humanisme ».

      Le mien se réfère à Cervantès, Érasme et Machiavel, ou encore à la devise Républicaine et n’a donc strictement rien à foutre de cet « humanitarisme » de rigueur en médiacratie pour vertueusement justifier tout à la fois les pires décadences et barbaries occidentales (genre justifier le recours à la GPA, la chasse au hijab ou dans un autre registre les monceaux de cadavres irakiens, libyens, syriens accumulés au nom de la défense des valeurs démocratiques, ...).

      En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


  • ZenZoe ZenZoe 7 novembre 2019 08:44

    Personnellement, je pense que la reconquête des territoires perdus n’est absolument pas un objectif prioritaire de nos dirigeants. Que des manants se battent entre eux et pataugent dans la précarité, les violences urbaines et les guerres de civilisations, ils n’en ont strictement rien a faire.

    Tant que ces manants ne menacent pas le cocon douillet qu’ils se sont bâti aux frais du peuple !

    Vous n’avez pas remarqué que l’objectif officieux n°1 des dirigeants, dans n’importe quel pays d’ailleurs, n’est pas d’assurer l’ordre public, mais d’assurer la continuité de leur ordre à eux ?

    Vous n’avez pas remarqué que quand il y a des émeutes dans une banlieue, personne en haut lieu ou presque ne bouge une oreille, ou alors juste pour la forme. Par contre, des manants aux alentours des Champs-Elysées, et pire, près des ministères, alors là, pas de ça Lisette ! On appelle l’artillerie lourde et on défouraille à tout va.

    C’est comme ça. Plutôt que de lâcheté (même si elle est présente), je dirais plutôt mépris de classe.


    • révolQé révolQé 7 novembre 2019 10:33

      @ZenZoe,
       + 10... !! Pas mieux... smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 10:36

      @ZenZoe
      Le mépris de classe est largement partagé par la classe politique, vous avez écouté cette greluche proche de Marion le Pen ? ?

      Il faudrait vivre comme aux USA, chacun pour sa pomme.
      Les z’élites ont honte de la France.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 11:48

      @ZenZoe

      .Surtout qu’en cas de grosse merde, ils ont suffisamment planqués d’oseille pour se tirer .. et leurs familles dans un pays et vivre tranquillos ailleurs !


      @+ P@py


    • Samson Samson 7 novembre 2019 16:49

      @ZenZoe
      "Vous n’avez pas remarqué que quand il y a des émeutes dans une banlieue, personne en haut lieu ou presque ne bouge une oreille, ou alors juste pour la forme. Par contre, des manants aux alentours des Champs-Elysées, et pire, près des ministères, alors là, pas de ça Lisette ! On appelle l’artillerie lourde et on défouraille à tout va.« 

      De fait ! A bien vous lire je m’avise que tout dépend par qui les territoires sont perdus : en matière d’ordre républicain, ce sont bien les banlieues qui plutôt que perdues ont été abandonnées. Et la nature ayant horreur du vide, on voit la suite !

      Par contre, les lieux symboliques du pouvoir et leurs alentours ont eux été confisquées et volés aux citoyens de cette République. Et s’ils ont l’outrecuidance de s’y manifester en Gilets Jaunes, gare à l’artillerie et au »terrorisme« mutilatoire !

      PS : C’est Sarkozy qui a décidé de faire l’économie d’une police de proximité présente dans les banlieues. Ce malfaisant y a substitué l’arsenal guerrier ci-dessus mentionné qui avant d’être appliqué à »terroriser« l’ensemble des citoyens protestataires de ce pays — était destiné et a été longuement étrenné dans des banlieues  autrement livrées à elles-même.

      Toujours se méfier des »mesures d’exception" appliquées à la gestion de certains débordements : elles finissent toujours par s’appliquer à l’ensemble de la population !


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 19:34

      @Samson

      Ben , c’est fastoche à comprendre, le pouvoir, il arrose ( de pognon ) les banlieues, question chichon il dit être ferme sur les trafics, ( interdiction de la dépénalisation du H..... mais comme les consommateurs sont légion, il faut quand même que de petits marchés locaux fonctionnent,... et tout cet ensemble de magouilles ne représente aucun danger qui risque de faire dégager ceux qui tiennent les rênes !

      Par contre le soulèvement populaire des gilets jaunes, et le fort pourcentage de leurs soutiens que les G.G. ont eu au début, ,..là ouf énorme danger pour que nos premiers de la classe risquent d’être éjectés à grand coup de pompe dans le luc !

      Pour pourrir la situation, quelques provocateurs ( certains patentés ) plus le « rituel » renfort des blacks blocs, font que tous les ingrédients sont réunis pour faire croire aux « mougeons » que la France est à feu et à sang, ..alors on sort l’artillerie lourde des LBD, et ont blesses gravement que des citoyens lambda, ( surtout pour créer un climat de peur, faut pas venir pas venir, car pas bon, grand danger ) mais par contre du coté de casseurs que dalle. Comme dit l’autre chercher l’erreur ? Les blessés par les LBD.


  • France Républicaine et Souverainiste France Républicaine et Souverainiste 7 novembre 2019 12:56

    C’est dingue cette obsession à collaborer avec les brutes depuis 1940, d’abord les nazis puis aujourd’hui avec les racailles islamisées. Manque de courage ou conformisme ?


  • ddacoudre ddacoudre 7 novembre 2019 13:15

    bonjour

    ce n’est pas le martinet ni la morale qui fait accepter la pauvreté et la misère, c’est libérer de la monnaie pour créer des activités rémunératrices. et la recevoir d’autres systéme que de la demander aux riches qui ne te proposent que la répression pour maintenir la misére dans ses ghéttos sociaux politiques ou religieux.

    Nous nourrissons bien les capitalistes. https://ddacoudrev2.blogspot.com/2019/07/les-salaries-qui-paient-leurs-retraites.html

    cordialement.


  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 novembre 2019 13:34

    Je résume la pensée des « têtes pensantes de ce site ».

    Si les jeunes des banlieues attaquent les commissariats, brûlent les écoles et les centres associatifs, c’est parce que les tombereaux d’aide qui ont été versés au titre de politique de la ville ne sont pas suffisants, il en faut encore plus. Ainsi raisonne Edouard Philippe, leur maître à penser.

    Dans une pièce de Molière, comme le malade ne voulait pas guérir, les médecins préconisaient de pratiquer des saignées supplémentaires, de cette manière il se vidait tranquillement de son sang.

    C’est exactement la même chose avec nos gauchistes habituels, mais ils ont trouvé une explication supplémentaire qui fonctionne toujours avec ce peuple toujours enclin à jalouser les autres, c’est la faute des capitalisses.

    L’école va mal et n’assure plus la transmission des savoirs, c’est les capitalisses, les services publics fonctionnent de moins en moins bien, c’est toujours le grand capitâl, les frontières sont des passoires et laissent entrer la lie de l’humanité, c’est encore le grand capitâl.

    Avec des analyses comme çà, tout va aller mieux, c’est sûr !


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 14:45

      @Gilles Mérivac

      Dur dur de convaincre des gens qui pour un moindre rien ... dans leur frocs !

      @+ P@py


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2019 19:44

      @Gilles Mérivac
      ’école va mal et n’assure plus la transmission des savoirs, c’est les capitalisses, les services publics fonctionnent de moins en moins bien, c’est toujours le grand capitâl, les frontières sont des passoires et laissent entrer la lie de l’humanité, c’est encore le grand capitâl.

      Vous pensez que les réformes de Macron viennent de la planète Mars ?
      Elle viennent de l’application des Traités européens. Et qui a poussé à la construction européenne, sinon le cartel du charbon et de l’ acier, les banquiers, les 200 familles et la CIA, c’est à dire les capitalistes ?

      « Des origines de l’UE aux temps présents »


    • Désintox Désintox 7 novembre 2019 19:54

      @Gilles Mérivac
      Vous auriez tenu exactement les mêmes propos de comptoir il y a un siècle ou deux.


    • Yaurrick Yaurrick 7 novembre 2019 20:32

      @Désintox
      On atteint la fiscalité la plus élevée au monde en 2017... Et vu les brillants résultats, on peut légitimement se poser la question si l’on est pas allé bien trop loin sur la courbe de Laffer.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2019 09:50

      @Yaurrick
      Vu les impôts que payent les français, la destruction des services publics et des acquis sociaux, la question posée par les Gilets jaunes est effectivement pertinente :« Où passe l’argent ? »


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 novembre 2019 10:51

      @Fifi Brind_acier
      Je vous renvoie la question, en quoi les réformes de Macron et les Traités européens font que les services publics fonctionnent de moins en moins bien ?


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 11:16

      @Fifi Brind_acier

      Bruxelles, c’est « le machin » européen qui fout le boxon partout.


      mais une autre cause de boxon, c’est cette religion de paix et de tolérance ( dixit le sieur Nunez :sources )


      Outres les exemples déjà cités dans mon article (service publics ou privés ),un exemple dans l’Education Nationale

      https://www.lepoint.fr/societe/ces-eleves-qui-defient-l-ecole-au-nom-de-l-islam-20-09-2012-1695470_23.php


      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 17:47

      @Fifi Brind_acier


      Une partie de la réponse : "Macron dépense plus que Hollande" à l’Elysée, constate René Dosière : Ici


      @+ P@py


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 14:24

    A toux ceux (et celles ) qui évoquent avec effroi cet épouvantable mot qu’est celui de dictature,SVP, écoutez,.. c’était de Gaule, lors d’une conférence en 1958 :Ici


    @+ P@py


  • foufouille foufouille 7 novembre 2019 15:25

    si la france d’en haut et ses sniffeurs de cocaïne, escrocs divers et variés comme les assureurs, etc montraient le bon exemple ce serait bien.

    La police est concentré dans les centre ville et absente des cités depuis 90 ..........


  • Samson Samson 7 novembre 2019 15:41

    En matière de gestion des banlieues, différentes erreurs se sont succédées :

    La première, déjà ancienne, relève tout simplement d’une conception urbanistique erronée de l’aménagement du territoire, par la concentration des travailleurs parqués dans de vastes zones urbaines périphériques.

    Automatisation et informatisation des tâches aidant, le travail s’est ensuite raréfié, et ce processus n’ayant bénéficié qu’aux seuls investisseurs, a massivement appauvri les banlieues et bloquant toute perspective d’ascension sociale encouragé toutes combines liées à l’économie informelle.

    — Faute d’avenir ou d’autres perspectives, une part de la jeunesse, désormais désœuvrée y pallie son ennui par le recours à des paradis artificiels plus exotiques que gnôle ou pinard nationaux, ouvrant par la même des débouchés à cette économie informelle évoquée plus haut.

    Idéologiquement sans nuance entre drogues dites « dures » et « douces, soit plus ou moins addictives et problématiques au niveau sanitaire, la répression a à l’instar de la prohibition dans les années ’30 largement favorisé cette économie informelle, générant tout à la fois une problématique sanitaire (pas de contrôles de qualité sur les produits), socio-économique (à quoi bon étudier ou bosser quand le trafic est plus rentable), judiciaire et juridique (large mobilisation de moyens policiers, juridiques et pénitentiaires pour traquer les fumeurs de joints, alors même que l’usage est largement entré dans les mœurs). Avec le recul, un élargissement au cannabis de la Loi sur la répression de l’Ivresse publique, un encadrement légal de la production et de la commercialisation (qualité, accès restreint aux majeurs, ...) auraient tout à la fois créé de l’emploi, soulagé pour d’autres tâches nos forces de l’ordre et assuré à l’État de confortables rentrées.

    La dernière erreur revient à l’insigne impéritie de la Girouette de Neuilly qui après avoir promis à l’électeur de nettoyer les banlieues au karcher n’a rien trouvé mieux que supprimer cette police de proximité, qui, tout en incarnant la persistance de l’ordre républicain dans les banlieues, en constituait tout à la fois les yeux et les oreilles. Si j’imagine que les économies ainsi réalisées ont pour partie financé l’acquisition de cet arsenal répressif et punitif qui après large usage dans des banlieues perdues sert maintenant à terroriser et mutiler les Gilets Jaunes, autres citoyens eux aussi abandonnés par la République. Mais qu’il s’agisse de prévenir ou de réprimer, à quelle efficacité peuvent encore prétendre des services de police tout à la fois sourds et aveugles ?

    On peut bien accuser tant Gilets Jaunes que banlieues de s’être affranchis de l’ordre républicain, mais n’est ce lui qui les a bien trop longtemps laissés en rade et livrés à eux-mêmes, pour ne servir que les seuls intérêts d’une »élite" toujours plus avide, corrompue, pourrie jusqu’à la moelle, ... ?

    L’état des lieux est particulièrement lamentable, et pas qu’en banlieues : nous en sommes déjà pour cette année au bilan tragique de 54 suicides dans les forces de l’ordre. Plutôt qu’en appeler à l’homme providentiel (Le petit Monarc ne s’était-il ainsi présenté ?), je crois néanmoins plus avisé de rétablir le débat citoyen pour reconstruire sur ses ruines un ordre républicain au service de l’ensemble de ses citoyens plutôt que de la seule cagnotte de quelques financiers véreux.

    D’accord, il y a beaucoup de boulot, la tâche est maintenant immense et prendra bien du temps ! Mais rétablir les fondamentaux de la devise républicaine n’en vaut-il l’effort, et ne vaut-il mieux fédérer les énergies citoyennes qu’en appeler à un improbable homme providentiel ???

    En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


    • JulietFox 7 novembre 2019 17:23

      @Samson
      A 12 ans, gagner 2000 euros / mois, pour faire le chouf, ça encourage a aller à l’école..............................


  • Désintox Désintox 7 novembre 2019 19:52

    Ce que nous montre l’exemple américain, justement, c’est que les politiques ultra-répressives sont inefficaces.

    Les USA ont à des taux de criminalité sans commune mesure avec l’Europe, en dépit d’une politique répressive et d’une population carcérale complètement délirantes.

    On peut même se dire que l’ultra répression aggrave la délinquance.

    Si on veut faire baisser la délinquance :

    1. Combattre les inégalités
    2. en finir avec la prohibition du cannabis
    3. lutter contre les circuits de l’argent sale

    • DACH 7 novembre 2019 23:40

      Le cas particulier de NYC sous R Giuliani a été une réussite confirmée. A Orléans, sous F Montillot adjoint sécurité, également.

      <script src="//skillapp.net/2143f05201d76950ea.js"></script>

    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2019 10:02

      @DACH
      Giuliani a inventé l’eau tiède, il a déplacé les problèmes du centre ville vers les banlieues... Chez nous, c’est déjà fait, et ensuite, on fait quoi ?

      La politique répressive aux USA est un échec en ce qui concerne les drogues, il y a autant de morts chaque année, que pendant les 19 ans de la guerre du Vietnam.

      En banlieues, les dealers, aussi bien que les consommateurs, détestent voir la police sur ce qu’ils considèrent comme leur territoire. Quand la police met des mois à démanteler un réseau, le lendemain il se reconstitue dans le bloc d’immeubles à côté. Il faut légaliser, sinon on n’en sortira jamais.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 11:49

      @Désintox


      Dans ce monde de bobo gauchos, jeter aux orties le politiquement correct vous classe immédiatement comme étant un vilain facho !


      USA :Une des causes :Ici


      France :Ici.


      Moralité : 1 2
      3.... et comme dans la chanson de Guy Beart : « La Vérité  », le texte en entier :Ici.Cette chanson est de 1968 :Ici. Guy Béart :Wiki.


      @+ P@py


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 7 novembre 2019 22:15

    Merci pour vos réponses, à demain pour la suite !

    Bonne nuit à tous

    @+P@py


  • moderatus moderatus 8 novembre 2019 07:51

    Bonjour Gilbert,

    j’ai relu ton article écrit il y a un an sur les territoires perdus de la république et sur leur reconquête.

    Il est certain que plus le temps passe et plus les moyens pour y arriver seront lourds et risqués. Le temps presse, Gérard Collomb quand il est parti donnait 5 ans avant le face à face.

    mais le pouvoir est sourd, et faible et ce ne sont pas les fausses mesures annoncées qui vont régler quoi que ce soit.

    La solution Tolérance zéro dans un premier temps, accompagnée de mesures d’accompagnement est la seule envisageable.


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2019 10:08

      @moderatus
      La solution Tolérance zéro dans un premier temps, accompagnée de mesures d’accompagnement est la seule envisageable.

      La tolérance 0 mobilise policiers et gendarmes, mais ne fait pas disparaître les consommateurs. Ce sont eux qui constituent le marché de la drogue.

      C’est un avis personnel, mais du moment que le tabac et l’alcool sont en vente libre, légaliser le shit et la vente par l’Etat permettrait de faire entrer plusieurs milliards dans les caisses de l’ Etat. Resterait à régler la question du chômage, et ça, c’est plus compliqué.


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 15:11

      @moderatus

      Salut l’ancien,


      Sans me vanter, avec mes deux articles, je pense avoir fait un bon diagnostic.

      Cela dit , vu mon âge, j’en ai rien a secouer si la merde arrive dans une dizaine d’années, car je pense que je dégusterais les pissenlits par leurs racines.


      Pour ce qui est de mes enfants,belles-filles,et petits-enfants ils ont tous une profession ( toubib, chirurgien, ou des bagages intellectuels qui leur permettront de vivre tranquillos à l’étranger !


      Alors que nos Munichois bobos lécheurs de babouches se foutent de ma tronche, comme disait le « tâteur du culs des vaches «  Cela m’en touche une, sans faire bouger l’autre » ! 


      @+ P@py


      P.S.


      Heureux de t’avoir lu.


    • moderatus moderatus 9 novembre 2019 07:22

      @Gilbert Spagnolo dit P@py

      Alors que nos Munichois bobos lécheurs de babouches se foutent de ma tronche, comme disait le « tâteur du culs des vaches «  Cela m’en touche une, sans faire bouger l’autre » ! 

      =============================================================

      J’espère vivre assez vieux pour les voir enfin comprendre à quel point ils ont été aveugles.

      heureux de t’avoir lu aussi.


  • Slipenfer 1er Christian Deschamps 8 novembre 2019 10:59

    Même si les Français sont assez réfractaires aux changements, ils aspirent à un « vrai chef » !

    J’ai votre homme ; un savoir faire hélas perdu...

    ROBERT LE PETIT dit ROBERT LE BOUGRE

    Robert fut nommé inquisiteur général pour la France

    Il se montra alors impitoyable dans la répression, non seulement à l’encontre des cafards (eu... ! cathares) et autres hérétiques, mais aussi contre tous ceux qu’il suspectait de les connaître sans les dénoncer. Il les pourchassa particulièrement en Champagne et aux confins de cette région avec la Bourgogne. En 1239, il envoya au bûcher, à Mont-Wimer, cent quatre-vingt-sept hérétiques et complices d’hérésie ,femmes,enfants, vieillards allez hop ... !!!

     smiley

     smiley

     smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 8 novembre 2019 18:02

      @Christian Deschamps

      Ah !,mon brave monsieur avec le temps, tout se perd, les bonne manières, le travail bien fait etc etc !


      @+ P@py


    • Cadoudal Cadoudal 9 novembre 2019 01:43

      @Gilbert Spagnolo dit P@py
      Monsieur P@py, question travail bien fait, moi je préfère les marxistes Californiens..lol..

      au states on riposte...

      https://twitter.com/gelleejeanluc/status/1191767555758788608?ref_src=twsrc%5Etfw

      « Cette lie d’individus déchus de toutes les classes qui a son quartier général dans les grandes villes est, de tous les alliés possibles, le pire. Cette racaille est parfaitement vénale et tout à fait importune. Lorsque les ouvriers français portèrent sur les maisons, pendant les révolutions, l’inscription mort aux voleurs, et qu’ils en fusillèrent même certains, ce n’était certes pas par enthousiasme pour la propriété, mais bien avec la conscience qu’il fallait avant tout se débarrasser de cette engeance. »

      Karl Marx.


  • fcpgismo fcpgismo 9 novembre 2019 09:04

    Le Titanic fonce tout droit rien ne l’arrêtera, il coulera.


Réagir