mercredi 28 mars 2007 - par Paul Villach

Belleville et Gare du Nord : des provocations délibérées ?

À quelques jours d’intervalle, l’arrestation d’un immigré clandestin à Belleville et le contrôle d’un voyageur sans ticket à la Gare du Nord ont déclenché une émeute dans deux quartiers de Paris. Sensibles à l’appel humanitaire, parents et enseignants ont pris fait et cause pour le grand-père venu chercher à l’école son petit enfant. De leur côté, voyageurs et groupes de jeunes ont manifesté leur colère devant l’injustice qu’il y a à exiger sans ménagement d’un voyageur un titre de transport.

À quatre semaines de l’élection présidentielle, n’est-on pas en train de revivre un scénario bien rôdé avant les élections présidentielles de 2002 ? N’est-on pas en présence de provocations délibérées astucieuses ?

Le scénario de Belleville

- Le choix judicieux d’une sortie d’école pour arrêter un immigré clandestin qu’on arrache à son petit enfant, n’était-ce pas la meilleure manière de donner la plus large publicité à l’opération ? Un grand-père avec son petit enfant maltraité et la garde à vue d’une directrice d’école venue à leur secours sont des stimuli rêvés d’un leurre d’appel humanitaire capable de déclencher un réflexe de compassion et d’assistance à personne en danger. Ça a marché au-delà de toute espérance : parents et enseignants ont même amplifié la réaction par une manifestation devant le rectorat de Paris pour protester contre « les rafles » !
- Et voilà remis sur le tapis public le problème de l’immigration. Or, tout le monde est d’accord pour lutter contre l’immigration clandestine. Mais, dans la logique binaire de l’action et de l’élection à venir, la méthode employée à Belleville permet de désigner ceux qui n’écoutent que leur cœur battre (à gauche), comme des obstacles à cette lutte nécessaire. Quel candidat va retirer les marrons du feu allumé artificiellement ?

Le scénario de la Gare du Nord

- De même, la mise en scène du contrôle d’un voyageur sans ticket était assuré de bénéficier d’une large audience en Gare du Nord. Pris moi-même en flagrant délit de voyage sans ticket entre la Croix de Berny et Denfert-Rochereau par une brigade de la RATP en 1969, alors que j’étais un étudiant fauché à la Cité d’Antony, je n’ai pas le souvenir que mon interpellation ait déclenché une émeute ; j’ai dû payer l’amende normale sur ma maigre bourse. Ici, de la rudesse dans la méthode est aussi un excellent leurre d’appel humanitaire visant à susciter le même réflexe de compassion et d’assistance à personne en danger. Là encore ça a marché au-delà de toute espérance.
- Et voici remis sur la place publique les incivilités et violences de gens qui revendiquent le droit d’imposer leur caprice au détriment de la loi. L’émeute de 7 heures qui a suivi, ressemble bien à une piqûre de rappel pour ceux qui auraient oublié les émeutes de banlieues en novembre 2005. Or tout le monde est d’accord pour dire que la loi respectée par tous sur tout le territoire de la République est la garantie d’une société pacifiée. Mais dans la même logique binaire de l’action et de l’élection à venir, l’émeute de la Gare du Nord montre au contraire qu’il y a des gens qui, sous prétexte d’humanitarisme, s’y opposent par la violence.

Quel candidat est le mieux placé pour retirer les marrons du feu et se présenter comme le meilleur rempart pour la défense de la loi et de l’ordre ? Jamais deux sans trois... La troisième provocation ne saurait tarder : au choix, une vieille dame molestée dans la rue ou chez elle, un policier agressé alors qu’il fait son travail, une prise d’otages dans une école, et pourquoi pas un enseignant poignardé en pleine classe, ça s’est vu !... On a le choix. A un moment où l’élection présidentielle est en train de se jouer et où les indécis sont si nombreux, il est tentant de faire basculer « le marais des sans-opinion » du bon côté. Il suffit de faire rouler le bateau de gauche à droite et comme une cargaison mal arrimée, par réflexe, les gens sans opinion auront l’opinion de défense que suscite la peur. Car, disait Clémenceau, "la peur est le grand moteur des actions humaines". Paul VILLACH



514 réactions


  • Fred (---.---.155.75) 28 mars 2007 12:21

    C’est vrai bizarrement, certaines personnes lorsqu’elles sont prises en flagrant delit ne se mettent pas a insulter les controleurs, pire a essayer de les taper.

    Experience personnelle recente a la gare de Trouville qui n’a pas eu le tapage mediatique de cette affaire (que fait Sarkozy il a perdu une bonne occasion)

    - 6 jeunes, vetements hip-hop (jusque la on s’en fiche), en train de picoler de la vodka en public (on commence a sentir les ennuis), qui s’amuse a crier dans la gare car ca fait de l’echo (on continue a sentir les emmerdes), insultent un ou deux passagers en attendant le train (pourquoi pas, peut etre que ces passagers les regardaient d’un mauvais oeil apres tout) ont essaye de rentrer dans le Trouville-Paris sans ticket. Forcemment, l’attitude initiale suspecte a fait en sorte que les controlleurs viennent automatiquement demander les billets. Il s’en est suivi un echange verbal interessant, les jeunes essayant de justifier le fait de ne pas avoir de billet par le fait de ne pas avoir d’argent (la bouteille de vodka et les paquets de clopes sont apparemment gratuits la ou ils vivent). Devant le refus des controlleurs de les laisser rentrer dans le train, les jeunes sont devenus violents et il a fallu que la securite intervienne pour calmer les jeunes et les mettre en dehors de la gare.

    En passant, j’ai bien aime la metaphore du coeur qui bat a gauche tous les gens de droite ou du centre sont forcemment insensibles a la douleur humaine.


    • La mouche du coche La mouche du coche 28 mars 2007 12:57

      Je suis stupéfais de lire les commentaires dirent que l’auteur a l’esprit tordu, quand il y a des milliers de commentaires nous assurant que Ben Laden visait des intérêts juifs le 11/09 ! smiley

      @ l’auteur,

      ce que vous dites est d’une telle évidence. Qui ne le voit pas ? smiley Ce n’est pas du conspirationnisme, c’est simplement un coup électoral.


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 13:29

      Bonjour,

      Ne pensez vous pas que défendre ainsi la thèse du complot soit aussi un moyen de provoquer des violences en niant tout simplement le ras le bol d’une partie de la population envers les excès d’une police qui se sent pousser les ailes de Mercure à l’approche de l’élection de son candidat de l’intérieur ??????


    • Vincent 28 mars 2007 15:52

      Pour faire dans le mauvais goût et dans le cynisme, On pourrait écrire la maxime suivante :

      Qui économise aujourd’hui un ticket de métro Gagne un aller simple demain pour Bamako.....

      J’ai pris le Bamako parce que ça rime ave Métro...

      Mais bon en gros le p’tit gars avec déjà 22 passages et en situation irrégulière (Dixit F.Baroin) à gagner son retour, c’est une chose certaine.


    • La mouche du coche La mouche du coche 28 mars 2007 16:01

      Je suis stupéfais de lire les commentaires dirent que l’auteur a l’esprit tordu, quand il y a des milliers de commentaires nous assurant que Ben Laden visait des intérêts juifs le 11/09 ! smiley

      @ l’auteur,

      ce que vous dites est d’une telle évidence. Qui ne le voit pas ? smiley

      Ce n’est pas du conspirationnisme que de dire cela , c’est simplement un coup électoral.


    • Rand (---.---.134.185) 28 mars 2007 17:19

      Une grande majorité de la police est clairement opposée à Sarko.

      Il faut surement y voir leur appréciation de son bilan en tant que ministre de l’intérieur.. smiley


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:00

      Quelques chiffres concernant l’année 2005

      6 000 titres de séjours de plus d’un an distribués aux étrangers en 2005.

      7% seulement des 186 000 titres de séjours allèrent de paire avec un contrat de travail en 2005. (5% en 2004).

      75% des titres de séjours sont distribués à des non européens.

      150 000 naturalisations d’étrangers en 2005.

      49% des 150 000 naturalisations proviennent des trois pays du Maghreb, selon l’Intérieur.

      55 000 naissances issues de parents étrangers bénéficiant du « droit » du sol, permettant à ces derniers de rester définitivement sur le territoire, soit 165 000 personnes.

      600 000, c’est le nombre de clandestins franchissant les frontières françaises (Dom-Tom inclus) chaque année, selon un rapport du Sénat (n°300 série 2005-2006)

      36 milliards d’euros, c’est le coût annuel des colonies étrangères installées en France selon l’économiste Jacques Bichot du Conseil Economique et Social. Etude présentée à l’Institut Géopolitique des Populations en 2004, censurée par les médias.

      36 milliards d’euros c’est aussi -coïncidence fortuite- le déficit public de la France en 2006.

      50 milliards d’euros, c’est le coût global annuel des étrangers présent en France en 2005 selon une autre étude, menée par l’économiste de l’université de Princeton, Gérard Pince, expert au sein du FMI et de la Banque Mondiale. Pour la même année, Pierre Milloz, Inspecteur général dans l’administration dont les études furent couronnées par la chancellerie des Universités de Paris (Prix Deschanel) et à deux reprises par l’Académie des sciences morales et politiques (prix René Cassin, prix Lucien Dupont), arrive aux mêmes conclusions quant au coût exorbitant des populations allogènes, net de leur contribution à la société via impôts bien entendu. 300 millions d’euros, c’est le coût de la prise en charge des immigrés clandestins dans des hôtels.

      40% des 250 000 étudiants étrangers qui quittent l’université sans licence.

      8000 euros, c’est le coût pour l’Etat de la scolarité d’un étudiant étranger

      178 689 , c’est le nombre d’étrangers (souvent illégaux) qui ont bénéficié de l’Aide médicale d’Etat en 2005, soit des soins gratuits sans ticket modérateur, à la différence des milliers de familles françaises modestes qui payent le ticket modérateur.

      7000 euros. C’est le cadeau de Sarkozy aux étrangers Maliens pour les inciter au retour. La prime précédente au retour s’élevait à 3660 euros, Nicolas Sarkosy, en doublant la mise, voulait « multiplier par dix » le nombre de retour annuels au pays. Mais l’incitation au retour fit choux blanc : 120 bénéficièrent de l’offre en deux ans et demi sur 120 000 Maliens résident en France, dont 60% de façon illégale.

      0, c’est le nombre de clandestins Maliens que Nicolas Sarkozy a renvoyé en 2005.

      Lors de son voyage au Mali en mai 2006, Nicolas Sarkozy annonçait fièrement à ses hôtes « Je vous mets au défi de dire qu’il y a eu le moindre charter vers le Mali depuis quatre ans ».

      73 000. C’est le nombre de reconduites à la frontières prononcées par la justice en 2005. Sur ce nombre seuls 19 849 clandestins ont été reconduits, soit 27% seulement.

      80 000 familles polygames, à la charge du contribuable.

      3,83% d’augmentation des violences envers les personnes, selon les chiffres de la direction générale de la police nationale (DGPN) en 2005.

      7% d’augmentation des violences envers les personnes en un an ( base août 2006).

      10% d’augmentation des violences gratuites en un an (base août 2006).

      62,2% des jeunes judiciarisés sont étrangers ou d’origine étrangère, selon le sociologue vedette des médias Sébastian Roché.

      8,9% d’augmentation du nombre d’agressions perpétrées contre des usagers des transports publics urbains (hors RATP et SNCF), en 2005.

      3, c’est le nombre d’organisations islamistes tolérées au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Soit le Milli Gorus, le Tabligh, et surtout l’UOIF, branche française des Frères musulmans.

      4 millions d’euros, c’est la valeur des 8000 m2 de terrain offerts aux musulmans Marseillais pour la construction d’une gigantesque mosquée avec minaret, octroyé par le maire UMP jean-Claude Gaudin.

      420.000 euros, c’est la subvention du Conseil régional d’Alsace UMP à la grande mosquée de Strasbourg.

      506 000 euros, c’est la subvention du Conseil général du Bas-Rhin UMP alloué à la grande mosquée de Strasbourg.

      276 000 euros, c’est la subvention de la Mairie UMP de la Rochelle à l’agrandissement de la mosquée.

      702 342 euros, c’est la subvention de la mairie UMP de Torchon pour construire une mosquée.

      24 000 euros, c’est la subvention de la mairie UMP d’Asnières de Manuel Aeshlimann, directeur marketing de Sarkozy, allouée à l’association musulmane ACEA.

      20 000 euros, c’est la somme que Maire UMP Jean Luc Moudenc a dépensé pour acheter un terrain destiné à être rétrocédé aux musulmans pour la construction d’une mosquée. 2.000, c’est le nombre de mètres carrés offerts aux musulmans par la mairie UMP de Muret, pour une mosquée.

      500, ce sont les mètres carrés de terrain acheté par la mairie UMP de Carrières sur Ouche pour la construction de la future mosquée.


    • (---.---.210.130) 28 mars 2007 21:02

      Gare du Nord : « émeute » ou emballement médiatique ?

      La presse française relate abondamment l’« émeute » qui serait survenue Gare du Nord, le 27 mars. Commentant les faits, les responsables politiques se félicitent de la fermeté de la police ou s’indignent au contraire des violences policières. Selon les cas, on évoque la misère des banlieues ou la sauvagerie des immigrés. Toutefois sur place, il n’y a jamais eu d’émeute, mais un affrontement soigneusement organisé devant les caméras entre « autonomes » et forces de l’ordre. Les coups tordus de la campagne électorale commencent.

      En période électorale, la France aime à se faire peur. La presse nationale fait ses gros titres des « émeutes » qui seraient survenues Gare du Nord, mardi 27 mars 2007 à Paris. La plupart des leaders politiques ont commenté les faits sans les vérifier, contribuant à leur donner une importance disproportionnée. Des experts imaginatifs sont intervenus dans les médias pour en débattre, toujours sans vérifier les faits, les interprétant en relation avec les banlieues pauvres ou les populations immigrées.

      En réalité, vers 16 h 30, des policiers ont interpelé un voyageur sans ticket. Choqués par la violence de l’interpellation des passants se sont interposés et le tout à tourné à la bagarre générale. Le calme était revenu vers 18 h 30.

      Présence massive de journalistes à la gare du Nord

      De nombreuses chaînes de radio et de télévision, ainsi que des photographes, sont arrivés sur les lieux une fois l’incident clos. Curieusement, une partie d’entre eux est restée sur place à attendre. Leur patience a été payée en retour : vers 20 h 30, des jeunes gens (entre 100 et 300) sont arrivés en groupes organisés dans la gare. Ils ont joué au chat et à la souris avec les forces de l’ordre dans les différents niveaux et couloirs de l’échangeur SNCF-RER-RATP en scandant des slogans tels que « À bas l’État, les flics et les patrons ! », sous les yeux des passants attroupés aux balustrades du niveau supérieur comme à un spectacle. Des casseurs ont envoyé un palmier en pot du hall de la gare dans une cour intérieure, trois niveaux plus bas. Des panneaux publicitaires lumineux et un photomaton ont été dégradés. Quatre magasins ont eu leurs vitrines fêlées, l’une d’entre elle a été trouée par le jet d’une grenade lacrymogène. Dans la confusion, quelques articles ont été chapardés dans un magasin de chaussures de sport. Neuf personnes ont été interpellées, aucun blessé grave n’est à déplorer.

      Bref, des évènements qui ne sauraient aucunement être qualifiés d’émeutes et qui n’ont aucun rapport ni avec les banlieues, ni avec l’immigration, mais qui rappellent les affrontements habituels entre forces de l’ordre et « autonomes » en queue de certaines manifestations, et donnent l’impression d’avoir été programmés à l’avance pour « faire des images ». Mercredi 28, en fin de matinée, Nicolas Sarkozy (candidat à l’élection présidentielle) s’est rendu comme prévu de longue date Gare du Nord pour y prendre un train. Il a ainsi pu réaliser in situ des interviews sur son bilan au ministère de l’Intérieur et se féliciter de ce que désormais, force reste à la loi.


    • Alex (---.---.218.48) 28 mars 2007 22:58

      Tout ce que ces « jeunes » vont obtenir c’est l’election du Front national, peux-être pas à cette election, mais à la suivante.

      Exaspérés, les Francais autoriseront le recours à la violence la plus extrème. C’en sera finit dans le monde de la réputation de la patrie des droits de l’homme.

      Aussi, ne vaudrait-il mieux pas appliquer dès à présent une extrème fermété, stopper net l’immigration. Trouver du taf à tout ses jeunes, avant d’aller plus loin ?

      Parce que l’on se comprenne bien. Moi qui ne suit pas raciste, qui n’ait strictement RIEN contre les immigrés, dois-je pourtant accepter le risque de me faire tabasser ou pire quand je marche dans la rue.

      Si même les personnes non agressives comme moi finissent par réclamer qu’on applique la Loi. Et bien que pensez vous qu’il va se passer ?

      Oh bien sur, on va quand même trouver des gens pour me traiter de fasho. Si quelqu’un de ma famille était mort durant les émeutes, ce serait différent ? Et bien à ce rythme, ca vous arrivera peux-être un jour.

      Alors arrêtons les conneries, et règlons ce putain de problème du chomage.


    • 2to (---.---.237.90) 28 mars 2007 23:03

      Ouh le beau copier-coller de l’argumentaire du FN !


    • Alex (---.---.218.48) 28 mars 2007 23:09

      Je ne vote pas FN. Je n’ai jamais cautionné la violence, je dis juste que le FN ne peux que monter si on continue dans cette voix.


    • NatSoc (---.---.74.201) 29 mars 2007 00:41

      Et les 300 000 cadeau pour une seule personne quand il achète un appartement à Neuilly ?


    • NatSoc (---.---.74.201) 29 mars 2007 00:55

      si ce que rapporte 20minutes sur la Gare du Nord est vrai http://www.20minutes.fr/article/148453/20070328-France-Que-s-est-il-exactement-passe-a-la-gare-du-Nord.php Le mensonge à des fins poliques est grave : il faut oser dire le mot on assiste à une dérive fasciste qui engendre des comportements et des commentaires notamment sur cet article d’un racisme terrifiant.


    • Calmos (---.---.116.104) 29 mars 2007 01:15

      140-77

      Tu te renouvelles pas beaucoup ,pauvre tache

      Grace a cette affaire Sarko va gagner 4 points et Le pen 5 points

      Ce n’est pas ton papier-collé qui y changera grand’chose


    • (---.---.140.77) 29 mars 2007 01:31

      Il est colère le calmos... Dans tes rêves le nabot il est out !


    • jefgrig (---.---.48.99) 29 mars 2007 11:20

      enfin un commentaire intelligent sur ces evenements regrettables. cela reconforte de voir que par moments certaines personnes raisonnent avec justesse, sans pour cela parler au nom d’un parti politique d’extreme droite merci jefg


    • léo (---.---.116.80) 29 mars 2007 23:02

      Le gars n’a k 7 affaires et est en situation régulière donc Baroin a MENTI. Cela n’enlève rien au fait que le type arrêté a agit de manière imbécile car sans titre de transport à la base donc en tort.


    • cl4ud3 (---.---.200.251) 30 mars 2007 14:12

      ENCORE !!!

      cela fait des centaines de fois que l’on lit votre texte xenophobe sur les différentes discutions.

      trop, c’est trop !!!


    • Gilles Gilles 31 mars 2007 11:07

      Oui, mais parfois c’est l’inverse. Chatelet les halles en 2005. Un groupe de contrôleurs (4 ou 5) alpague un fraudeur qui tente de baratiner les contrôleurs dans un mauvais verlan et refuse de montrer ses papiers. Pas vraiment sympa le gars, mais pas violent du tout. Dans les 15 secondes aprés son interpellation, une contrôleuse l’asperge sans raison de gaz lacrymo dans les yeux, devant mon nez.... résultat grosse pagaille et le gars est violement ceinturé car bien sûr aprés le jet de gaz il s’agite et se débat, le vilain méchant !

      Idem à Chateau Rouge en 1995. Des contrôlleurs attendent planqués derrière un coin, un jeune les voit au dernier moment, cherche à se barrer (normal je ferais pareil) mais est attrapé au bras par un contrôlleur qui le jete contre le mur pendant qu’une autre l’asperge de gaz.

      Bon, je en veux pas dire que tous les contrôlleurs sont méchants et moi même à chaque controle je tombe sur des gens corrects. Aussi, vu les risques, il me parait naturel que les contrôlleurs soit tendus.

      Mais il me parait nécessaire de considérer que parfois les contrôlleurs ou policiers font usage de violences préventives injustifiée. Alors, avant de hurler contre les uns ou les autres, attendons de savoir ce qui c’est réellement passé.


    • Gilles Gilles 31 mars 2007 11:16

      Non je ne te traite pas de facho, mais de racistes. Tu dis :

      « Moi qui ne suit pas raciste, qui n’ait strictement RIEN contre les immigrés, dois-je pourtant accepter le risque de me faire tabasser ou pire quand je marche dans la rue. »

      Tu tires un lien direct entre immigré et violence ? A te lire, les tabasseurs potentiels sont des immigrés et uniquement des immigrés. Comme à priori tu ne peux pas savoir si un tel est immigré ou français, je suppose que c’est la couleur de la peau ou ses fringues qui te renseignent et te font peur !

      « Exaspérés, les Francais autoriseront le recours à la violence la plus extrème. C’en sera finit dans le monde de la réputation de la patrie des droits de l’homme »

      Hi hi .... apparement à la Gare du Nord c’est l’inverse qui s’est produit ; les passants ont défié la police qui avait recours à une violence injustifiée (je ne parle pas de l’émeute mais de l’interpellation). Quant à la réputation de la patrie des droits de l’homme, elle s’est évaporée depuis longtemps, surtout depuis que les rapports des organisations protégeant les droits de l’homme stigmatisent chaque année la recrudescence des violences policières et leur impunité en France (cr rapport Amnesty Internationel)


    • (---.---.140.77) 1er avril 2007 02:48

      Comment Nicolas Sarkozy achète ses soutiens en banlieue parisienne

      Jean Valjean mardi 13 mars 2007

      Le ministre de l’intérieur et candidat de l’UMP à l’élection présidentielle a un sérieux problème avec la banlieue. Depuis sa visite mouvementée sur la dalle d’Argenteuil en octobre 2005, Nicolas Sarkozy tente de renouer un dialogue avec une jeunesse et des quartiers qu’il avait diabolisés et insultés à des fins électoralistes. Depuis les incidents d’Argenteuil et surtout la révolte des banlieues de novembre 2005, chaque déplacement de Nicolas Sarkozy fait désormais l’objet d’une préparation minutieuse par Rachida Dati. Cette dernière, proche collaboratrice de Nicolas Sarkozy au conseil général des Hauts-de-Seine puis au ministère de l’Intérieur est désormais porte-parole du candidat, et chargée de mettre en scène les « bonnes » relations de Nicolas Sarkozy avec la banlieue. En effet, depuis la révolte des banlieues en 2005, Nicolas Sarkozy a changé de stratégie. Il a abandonné la provocation et essaye de mettre en scène un dialogue. A la place de la confrontation, il dit vouloir construire un partenariat. Pour cela, il a besoin de partenaires. Et surtout il a besoin de produire des déclarations et des évènements pour attester cette nouvelle réalité. A Argenteuil, peu après son déplacement de 2005, une association s’est créée avec pour objet de « faciliter l’accès des jeunes à l’emploi ». L’association Bleu Blanc Rouge a immédiatement bénéficié de 40.000 euros de subventions préfectorales, au titre de la politique de la ville et de locaux flambants neufs. Par ailleurs, le président de cette association, Nadji HAMIDA, a été embauché à la direction des affaires juridiques du Conseil général des Hauts-de-Seine. Direction dont Rachida Dati était encore directrice il y a peu... A Nanterre, le schéma est quasiment le même. Un an après sa prise de fonction comme Président du Conseil général des Hauts-de-Seine en 2004, Nicolas Sarkozy jette son dévolu sur l’association Zy’va, qui offre du soutien et des activités périscolaires aux enfants dans un quartier très populaire de Nanterre. Fin 2005, l’association reçoit une première subvention de 5000 euros. Quelques semaines après un visite médiatisée de Nicolas Sarkozy, Hafid RAMOUNI, directeur de l’association, est embauché à la mission animation et prospective du conseil général des Hauts-de-Seine comme chargé de mission. Hafid RAMOUNI est toujours directeur de Zy’va. A noter que le président de l’association Zy’va, Améziane ABDAT est officiellement membre du PS à Colombes ! Dans le cadre de ses déplacements en banlieue en tant que candidat à la présidentielle, Nicolas Sarkozy avait été successivement invité à Argenteuil par l’association BBR et à Nanterre par l’association Zy’va Coup sur coup, ces deux déplacements ont été annulés par le candidat de l’UMP à Argenteuil (10 février 2007) et à Nanterre (13 février 2007 ) par peur que sa visite ne suscite des réactions d’hostilité. Ces invitations téléguidées ont mis en lumière le jeu trouble de Nicolas Sarkozy avec certains acteurs associatifs de la banlieue. Le lundi 19 février, Nicolas Sarkozy recevait une délégation d’une trentaine de personne de l’association Z’y va de Nanterre au Ministère de l’Intérieur. Cette information a révélé par le Parisien du 20 mars 2007 puis par le Monde et RMC. Selon toute vraisemblance, il s’agissait de faire oublier le couac du 13 février. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Lors de la prochaine séance du conseil général des Hauts-de-Seine, le 30 mars, la somme de 100 000 euros est inscrite en dotation prévisionnelle à destination de l’association Zy’va, dans le cadre d’une délibération sur le budget primitif 2007. Il faut noter que Zy’va est la seule association du département a être nominalement dotée le 30 mars prochain... La stratégie du candidat ministre-président de l’UMP et Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine est limpide : acheter le soutien de la banlieue à coup de subventions et d’emplois au Conseil général des Hauts-de-Seine. Les contribuables alto séquanais sont mis à contribution pour permettre le rachat par Nicolas Sarkozy d’une image de « président des tous les Français ».

      http://www.betapolitique.fr/spip.php?article0432


  • patrick patrick 28 mars 2007 12:25

    vous avez vraiment l esprit tordu ! et encore je suis aimable !

    ecrire un article d’une telle bêtise est affligeant !

    Vous vous prenez au piège que vous voulez dénoncer. N’est ce pas vous le manipulateur, l’exploiteur de faits divers qui les interprete à sa façon pour « mettre en garde » !

    Je ne vais même pas demonter vos « aguments », ils sont si pitoyables.


    • iXav (---.---.92.46) 28 mars 2007 16:04

      Vous n’allez pas démonter ses arguments ? Quelle belle sortie. smiley

      L’auteur a raison sur un point : certaines personnes, qui se disent humanitaires, n’hésitent pas à utiliser la violence pour « défendre » des gens coupables.

      Qu’on arrête un peu de crier aux policiers que la personne est innocente, qu’il y a violence policière quand l’interpellé devient violent, un peu de bon sens voyons ! smiley


    • patrick patrick 28 mars 2007 16:59

      @ixav

      je pense que vous n’avez pas compris ma réaction qui est sur le fondement foireux du complot !

      sinon je souscris a vos remarques , donc relisez moi


    • iXav (---.---.92.46) 28 mars 2007 17:52

      Oui en effet...... le complot c’est peut-être tiré par les cheveux. Je n’ai pas vraiment d’opinion là-dessus.

      Désolé d’avoir mal lu ! smiley


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:03

      Si, au contraire Patriiiick, on attend vos arguments !!!


  • Le golbule (---.---.1.32) 28 mars 2007 12:30

    Je suis conspirationiste, je vote pour.

    Bizzarement il y a quelques mois la police n’allait plus nul part, ne faisait plus rien, des directives claires, histoire de ne pas faire de vagues et permettre une pause, histoire de dire que ça va mieux.

    De même, bizzarement la petite volaille de Suresnes, près de chez moi, d’habitude tellement occupée à faire les cowboys de cour d’école pour arrêter de la petite infraction qui rapporte ont totalement disparu de la circulation (c’est le cas de le dire), pour permettre aux gens de se dire que la sécurité routière finalement c’est bien, c’est pas qu’une histoire de fric.

    Deux opérations DANS PARIS en deux semaines, deux opérations banales qui virent au drâme politique.

    Ca pue l’election, ca pue la petite phrase assassine bien préparée. Ca pue tout court.


    • Le globule (---.---.1.32) 28 mars 2007 16:09

      Je vous trouve un peu secs là. -15. C’est à cause de volaille ? C’est vrai que c’est méchant mais qui habite Suresnes comprendra la haine que j’exprime pour ces petits cafards.


  • LE CHAT LE CHAT 28 mars 2007 12:31

    pour ceux qui auraient visionné les scènes d’émeute gare du Nord et n’auraient pas mes yeux de chat , il y a en arrière plan un casseur qui s’étale tout seul par terre en voulant éclater un distributeur de bonbons et biscuits . Un futur nominé à vidéogag ou aux arrières plans des enfants de la télé .Regardez bien ce soir si ils repassent les images au 20h smiley


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 mars 2007 17:22

      Salut l’chat,

      T’as d’bon yeux t’sais !

      C’est aux infos de la 2 http://jt.france2.fr/13h/

      C’est au début que l’on voit l’gus prendre son élan pour balancer un coup avec un bâton sur la vitrine de ce qui me semble être un distributeur de boissons !

      L’mec arme son bras, le balance en arrière, se qui a pour but de le déséquilibrer,... et se retrouve sur son luc !

      Je ne me lasse pas de le passer, cette séquence est sur dêtre sélectionner à une vidéo-gag !

      Pour ce qui concerne l’événement, ben nous vivons vraiment dans un pays formidable !

      @+ P@py


  • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 12:32

    Tout va bien il disait Sarkozy. L’insécurité a diminué

    Il a par ailleurs affirmé que l’existence de « groupes » de délinquants est « une évidence ». « Qu’il y ait une violence dans la société, c’est malheureusement un constat, que ce soit un cas isolé en France, certainement pas », a-t-il expliqué. « La violence a monté partout en Europe. Tous les actes de délinquance, de délits ou de criminalité ont augmenté, c’est un fait, et nous devons nous organiser en conséquence ». François BAROUIN

    Pour ma part mon épouse et moi ne nous sentons pas en insécurité sur Paris (sorties nocturnes ... etc etc, RER seul(e) à 0h45...)

    Sinon dans notre école dans les Yvelines il y a un enfant sans papier, d’origine kurde, les parents "travaillent, et là je n’hésiterai pas à mettre le coup de poing à un CRS si par malheur il intervenait au sein de l’établissement.


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 13:15

      bravo ! frapper un flic qui fait son travail, appliquer une décision de justice, avec laquelle il peut très bien ne pas être d’accord (le syndicat majoritaire est de gauche chez les flics) mais il n’a pas d’autres choix

      vraiment votre réaction seb est d’une bêtise sans nom, elle est antidémocratique ...


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 13:35

      il fut un temps déja vu ou la police française faisait aussi son métier en applicant des décisions de justice avec lesquels elle n’était pas forcémant d’accord et rafflait les enfants dans les écoles .

      Et ceux qui agissaient contre trouvaient aussi des gens pour les proclamer d’une betise insondable...


    • armand (---.---.202.79) 28 mars 2007 13:41

      Et je trouverais parfaitement normal que le CRS te coffre et qu’on te juge pour violences envers agent. Se reconnaître un droit de rébellion envers toute loi ou décision de justice avec laquelle on n’est pas d’accord, soit, mais il faut assumer les conséquences et ne pas crier au scandale quand tu prends un coup de crosse ou te retrouves derrière les barreaux. Si on veut changer les lois sur l’immigration, alors on s’adresse au Parlement, je trouve scandaleux que des fonctionnaires (j’en suis un, d’ailleurs) pratiqueent ouvertement la rébellion contre leur employeur et ensuite osent brandir leur fonction pour s’estimer intouchables.


    • armand (---.---.202.79) 28 mars 2007 13:44

      Et arrêtez ces parallèles stupides et insultants avec l’époque de Vichy. Ou alors toute arrestation peut être assimilée à une rafle. Tout pays pratique la maîtrise de son immigration et expulse les clandestins. C’est aussi ridicule que les CRS=SS que criaient les émeutiers en 68.


    • armand (---.---.202.79) 28 mars 2007 13:48

      Mention ’spéciale connerie’ pour le factotum de Ségo, l’inénarrable Julien Dray, qui voit dans les émeutes Gare du Nord la fracture entre la police et la ’population’. Sa chef devrait lui rappeler que la population,dans son ensemble, ne se reconnaît pas dans les bandes de voyous qui traînent à longueur de temps dans ces lieux.


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 14:02

      Monsieur Armand, pensez vous que lorsque des parents d’élèves qui viennent chercher leurs enfants à l’école, et sont donc dans une attitude visceralement protectrice, prennent le parti d’un suspect et interviennent pour empecher son arrestation le font par provocation ???

      Ou ont t’il été tellement choqués par ce qu’ils ont vu qu’il se sont sentis obligés d’intervenir ???

      Quand la police balance des gaz lacrymogènes dans l’enceinte d’un école nous avons à faire à un état de droit ???

      Pourquoi nos policiers une fois le suspect repéré n’ont t’ils pas simplement filé l’individu pour l’interpeller à l’abris des regards ???

      Est ce logique de proceder à une interpellation à la sortie d’un établissemnt scolaire, est ce inscrit dans les manuels de procédures ???

      Croyez vous que ces méthodes ne rapellent pas d’autre temps ou la police avait le droit de bafouer les notres ???

      Au fait, ne pas prendre simplement l’enfant en otage et attendre que les grands parents se rendent ???


    • Briseur d’idoles (---.---.168.138) 28 mars 2007 14:18

      Mr le défenseur des bourreaux, parle-nous plutôt du « travail » du flic : cogner, mentir, humilier, nier et accuser (mensongèrement) !


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 14:22

      Rassurez vous il faut assumer ses dires et ses actes.


    • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 14:25

      @ seb

      « je n’hésiterai pas à mettre le coup de poing à un CRS si par malheur il intervenait au sein de l’établissement. »

      Et tu iras au trou, car tu auras empeché l’application de la loi ! Loi qui te protege toi et ton enfant, l’ecole de ton enfant, ta famille .

      Et tout cela pour quoi ? un immigré illegal qui ne respecte pas les lois de notre pays (pays sympa quand meme qui donne gratuitement des cours à son enfant !) smiley


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 14:29

      mais mon cher pierre, vous devriez vérifier un peu vos propos avant de raconter des conneries :

      le grand-père a été arrêté dans un bar : le Petit Rampal et non à la sortie de l’école, la cour de l’école n’a pas subi d’assaut des policiers présents//

      à la sortie du bar en question une vingtaine de militants du RESF-Paris selon une leur membre Brigitte Wiesern s’est couchée en travers de la voie pour empêcher le fourgon de partir, des objets ont été lancés sur les flics à partir de la rue et d’un squatt d’artistes voisin, pour se dégager ils ont dû emploer des lacrymogènes.

      voilà les faits tels qu’ils sont rapportés par les militants présents sur place. faut arrêter de tout mélanger mon cher ami et de comparer avec les heures sombre de notre histoire c’est insultant pour les policiers et pour les victimes de la seconde guerre mondiale.


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 14:39

      @seb59

      A un moment il va bien falloir arrêter toutes ses conneries. La famille qui va prendre le charter pour un aller sans retour, je te rassure dans les 6 mois elle sera de retour en France en Italie ou en Espagne. Basta.

      En plus l’explusion coûte, de mémoire, environ 30000 euros.

      Ah ce serait si facile pour les sans papiers d’être des champions sportifs !!! Là par contre on naturalise très très vite


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 15:09

      Quoique à bien réfléchir partagez la cellule avec Jacques Chirac etc etc ca peut être sympa, non ???

      POLICE PARTOUT JUSTICE NULLE PART !!!

      Ils écrivent bien nos jeunes des banlieues non ???


    • Lucho (---.---.192.30) 28 mars 2007 15:22

      T’es un vrai de vrai, Seb !

      En général, les gens qui roulent des mécaniques dans ton genre ont la facheuse tendance à faire dans leur boxer dès qu’il y a le moindre risque.

      Va plutôt passer tes nerfs en donnant des coups de pieds dans des cartons.

      C’est pas méchants les cartons, tu ne risques rien...


    • Morriso (---.---.55.146) 28 mars 2007 15:36

      Ca fais plaisir de voir la Scred cité ici en effet voilà du rap intelligent !


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 15:40

      pas de boxer et pas de roulements de mécanique, désolé. Ah si peut être lorsqu’un français de couleur se fait interpeller par la police pour un contrôle d’identité à Charles de Gaulle / Etoile (station RER) et que je demande moi aussi à être contrôlé. Sans succès aucun d’ailleurs, quelle ingratitude chez les fonctionnaires de police smiley

      C’est juste un espoir de justice sociale.

      Mais là n’est pas le débat


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 15:48

      je ne suis pas sûr que sur agoravox les commentateurs connaissent SCRED connexion mais bon ce n’est pas grave


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 16:00

      c’est très bien pierre vous avez su trouver des sources : alors le nouvel obs ne dit pas ce que je disais ? ah si dommage...


    • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 16:00

      @ seb

      la personne est de retour ?

      Prison, amende, impossibilité de faire un demande de regularisation. Le voyage coute trop cher ? : confiscation des biens, amendes, travaux collectifs.

      Laisser la porte ouverte à l’immigration , c’est stupide, car le nombre d’immigrés ne fera qu’augmenter !

      Et qui va payer ?


    • seb (---.---.12.18) 28 mars 2007 16:19

      @seb59

      Tu pourras ériger des murs (Mexique / USA), tu pourras mettre des miradors aux frontières, des barbelés etc etc les gens des pays pauvres viendront quand même. Tu pourras leur promettre la prison... ils viendront. Ne pas l’admettre c’est stupide !!!

      C’est comme SANGATTE on a juste déplacer le problème mais tous ces gens pauvres vers Calais qui ne rêvent que de rejoindre le Royaume Uni sont toujours sur le sol français et ils sont sans papiers.

      J’avoue que je n’ai pas de solutions miracles mais je fais confiance à l’humanisme de la gauche pour résoudre ce problème


    • Philippe MEONI Philippe MEONI 28 mars 2007 16:23

      Bonjour pierramard,

      Je partage totalement votre point de vue cependant, dites vous bien que le Français a la mémoire courte quand ça l’arrange...

      Cordialement


    • boutte (---.---.240.216) 28 mars 2007 16:24

      pierranard, merci de comparer des choux et des carottes, belle logique !! oser comparer la police actuelle avec celle de sous Pétain, ridicule car ça n’a rien à voir ! Mon petit pierrarnad, tu me sembles inculte alors laisse moi te rappeler une chose : en France aujourd’hui il est interdit par la loi, et cela depuis un petit moment, d’y etre sans papier. D’apres ce que je sache, depuis que cette loi existe personne ne s’y est opposé dans notre démocratie. Arrive un ministre qui compte faire respecter nos lois (enfin !) et là : plein de personnes s’en plaignent.

      Merde alors, ce serait la loi qu’il faudrait changer et non leurs applications mon cher !

      Et par respect des résistants, merci de ne pas parler ce dont tu ne connais pas et dont tu te permets de reprendre aujourd’hui dans un contexte qui n’a rien à voir.

      Incompétent va.


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 16:25

      cher IP:xxx.x70.30.80 vous lisez la version de la police et moi celle des manifestgants. Mais dites moi ce que faisait la directrice de l’ecole en garde a vue ????


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 16:34

      Cher boutte :

      beau raisonnement, merci de ce brillant éclairage, vous élevez le débat de manière gracieuse !!!


    • (---.---.1.1) 28 mars 2007 16:47

      Ben voyons, « filé le suspect » !! Jusqu’au prochain poste de transformateur haute tension pendant que tu y es.... Comment peut on dire aux policiers « cachez vous pour faire votre travail » ?


    • Argo Argo 28 mars 2007 16:49

      La police et Vichy... Gare du Nord et rafles des juifs... Quels beaux amalgames. Les bons et les méchants... Avant vous, je n’avais pas réalisé à quel point la gare du Nord était aussi proche de place Cliché ! Acceptez donc ma modeste contribution :

      « 23 heures. Gare du Nord, un simple contrôle d’un resquilleur par les forces de l’ordre dégénère en guerrilla urbaine. A la même heure, des insurgés irakiens lancent deux camions piégés chargés de chlore contre un bâtiment officiel à Falloudja, dans l’ouest du pays, faisant 15 blessés parmi les forces de sécurité américaines et irakiennes ».

      Merci pour votre commentaire, vous avez bien fait avancer le débat.


    • olivier01 (---.---.223.124) 28 mars 2007 16:57

      C’est vrai que matraquer des parents d’eleves c’est tres democratique !!


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 17:28

      non Pierre, relisons ensemble cet article :

      « (...)Mardi, vers 16h30, alors que la police avait déjà arrêté un »fourgon plein« de sans-papiers à la sortie de ces écoles, elle a voulu interpeller un homme qui attendait ses deux petits-enfants, scolarisés aux écoles Piver et 77, bld de Belleville, dans un café situé à l’angle des écoles, témoigne Brigitte Wieser, de RESF-Paris. »

      voilà la militante plante le tableau : les flics étaient en train d’arrêter le grand-père dans le bar

      « Les policiers ont alors »assiégé« le café dans lequel le grand-père attendait. Les membres du Réseau et des habitants du quartier ont donc tenté de s’interposer, et se sont placés devant la voiture de police qui allait emmener ce sans-papiers. »Il y avait énormément de policiers« , rapporte Brigitte Wieser. »Ils sont devenus fous furieux. Nous voulions faire de la résistance, nous ne recherchions pas l’affrontement« . Mais les policiers ont tous sorti leurs matraques, et répandu des gaz lacrymogènes puissants. »J’ai pris un coup de matraque dans le dos. Si nous avions cherché l’affrontement, nous aurions tous fini à l’hôpital« , souligne la militante parisienne. »

      voilà les militants se sont interposés (c’est bizarre, il y a des militants RESF devant toutes les écoles maintenant ?), mais elle ne dit pas qu’il y a eu jet de projectiles (normal c’est une militante de RESF pas de la pravda- euh pardon de la vérité)

      « A cette heure de sortie des écoles, la rue était pleine de monde, d’enfants, de parents avec des poussettes, explique-t-elle. Les directeurs des écoles ont dû faire entrer les parents et les enfants dans les bâtiments pour les protéger des gaz et de la bousculade. »

      tiens les bâtiments étaient sûrs ? je croyais à vous lire que les flics avaient donnés l’assaut ?

      « Une journaliste, qui était présente, a pu filmer la scène. »

      décidément on trouve vraiment de tout devant les écoles parisiennes, des journalistes avec une caméra ! (c’est bien foutu, non ?)

      « Les policiers lui ont pris ses papiers. Ils lui ont rendu sa carte de presse, mais elle n’a pas récupéré sa carte d’identité. La police voulait aussi se saisir de sa caméra, mais elle est parvenue à s’en débarrasser. »Ils étaient très embêtés, ils ont longtemps cherché la caméra« , commente Brigitte Wieser. »

      tiens donc en plus elle connaissait des gens au point de leur confier son outils de travail (qui coûte une fortune)

      « Une version que contestent les forces de l’ordre. Selon une source policière, il s’agit d’une opération classique de contrôle, sur réquisition du procureur de la République, dans trois débits de boisson. Cette source confirme que les fonctionnaires ont interpellé un ressortissant chinois en situation irrégulière au »Petit Rampal« . »

      oui là c’est clair, on cherche qq’un dans les troqués

      « Quand les fonctionnaires sont sortis du bar, une vingtaine de personnes les ont bloqués et ont encerclé le véhicule de police, certains s’allongeant sur la chaussée pour empêcher son départ, selon la source policière. »

      c’est aussi la version de la militante plus haut ("nous voulions faire de la résistance)

      « Des coups et des projectiles ont détérioré la voiture de police. Les policiers ont essuyé des jets d’objets et d’un liquide provenant d’un squat d’artistes proche, précise-t-on. Pour se dégager, ils ont dû appeler des renforts et faire usage de lacrymogènes. L’un d’entre eux a été blessé à l’épaule et irrité au visage par le liquide, indique la source policière. Ce fonctionnaire fait l’objet de dix jours d’interruption totale de travail. »

      là aussi c’est vérifiable et vérifié (vous verrez sur les images de la sus-nommée journaliste des coups portés par ses gentils défenseurs aux fachos de flics)

      etc...

      désolé pour le post un peu long mais il fallait une petite mise au point sur l’article en question


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 mars 2007 17:34

      Salut pierranard,

      « Pourquoi nos policiers une fois le suspect repéré n’ont t’ils pas simplement filé l’individu pour l’interpeller à l’abris des regards ? ? ? »

      En lisant les comptes rendus des médias,la logique impose : Sur ce fait divers, enfin un commentaire intelligent, et la hiérachie des poulets ne pas été très futfut !

      Mais manque de pot, d’après la police les faits se seraioent passées de la façon suivante :

      Le grand-père consommé au bistrot en face de l’école, et c’est un contrôle de routine des flics qui aurait permis de voir que ce dernier était un clandestin !

      Les flics on voulu le conduire au poste, la suite vous la connaissez !

      @+ P@py


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 18:36

      Merci Gilbert, je n’ai effectivement qu’une lecture plurielle des médias comme source sur cette affaire et c’est je le conclus, clairement insuffisant. Effrayant en fait quand on y reflechit.

      Cher IP:xxx.x70.30.80 dites moi quand meme vous qui savez tout comment la directrice de l’école s’est retrouvée en garde a vue, pour avoir soustrait des enfants aux gaz lacrymogènes ????


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 19:15

      non Pierre je ne sais pas tout mais je m’informe et je n’ai peut-être pas de prisme politique devant les yeux pour déformer les informations.

      "Au nombre des trois suspects soupçonnés d’« outrages et dégradations de véhicule », la directrice de la maternelle a été convoquée vendredi dernier. « Valérie Boukobza a été placée en garde à vue de 9 h 15 à 16 h 30 : les dépositions et les confrontations sont longues pour ce type de dossier », concède-t-on à la Préfecture de police. Contestant les faits, la directrice aurait reconnu quelques « dérapages involontaires ». Dans une lettre placardée à la porte de l’école hier, Valérie Boukobza ra­conte qu’elle est accusée d’avoir traité de « connard » un policier. Ce qu’elle continue de réfuter. « Vous connaissez mon penchant pour la non-violence, j’ai donc tout nié », poursuit la directrice. Son avo- cat, Me William Bourdon, espère « qu’aucune poursuite ne sera engagée ». Nicolas Sarkozy a pour sa part déclaré que cette garde à vue n’était qu’une « décision de justice » prise par un procureur « indépendant ». Au nombre des trois suspects soupçonnés d’« outrages et dégradations de véhicule », la directrice de la maternelle a été convoquée vendredi dernier. « Valérie Boukobza a été placée en garde à vue de 9 h 15 à 16 h 30 : les dépositions et les confrontations sont longues pour ce type de dossier », concède-t-on à la Préfecture de police. Contestant les faits, la directrice aurait reconnu quelques « dérapages involontaires ». Dans une lettre placardée à la porte de l’école hier, Valérie Boukobza ra­conte qu’elle est accusée d’avoir traité de « connard » un policier. Ce qu’elle continue de réfuter. « Vous connaissez mon penchant pour la non-violence, j’ai donc tout nié », poursuit la directrice. "

      les « dérapages involontaires » sont à l’appréciation du juge...


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:11

      Quelques chiffres concernant l’année 2005

      6 000 titres de séjours de plus d’un an distribués aux étrangers en 2005.

      7% seulement des 186 000 titres de séjours allèrent de paire avec un contrat de travail en 2005. (5% en 2004).

      75% des titres de séjours sont distribués à des non européens.

      150 000 naturalisations d’étrangers en 2005.

      49% des 150 000 naturalisations proviennent des trois pays du Maghreb, selon l’Intérieur.

      55 000 naissances issues de parents étrangers bénéficiant du « droit » du sol, permettant à ces derniers de rester définitivement sur le territoire, soit 165 000 personnes.

      600 000, c’est le nombre de clandestins franchissant les frontières françaises (Dom-Tom inclus) chaque année, selon un rapport du Sénat (n°300 série 2005-2006)

      36 milliards d’euros, c’est le coût annuel des colonies étrangères installées en France selon l’économiste Jacques Bichot du Conseil Economique et Social. Etude présentée à l’Institut Géopolitique des Populations en 2004, censurée par les médias.

      36 milliards d’euros c’est aussi -coïncidence fortuite- le déficit public de la France en 2006.

      50 milliards d’euros, c’est le coût global annuel des étrangers présent en France en 2005 selon une autre étude, menée par l’économiste de l’université de Princeton, Gérard Pince, expert au sein du FMI et de la Banque Mondiale. Pour la même année, Pierre Milloz, Inspecteur général dans l’administration dont les études furent couronnées par la chancellerie des Universités de Paris (Prix Deschanel) et à deux reprises par l’Académie des sciences morales et politiques (prix René Cassin, prix Lucien Dupont), arrive aux mêmes conclusions quant au coût exorbitant des populations allogènes, net de leur contribution à la société via impôts bien entendu. 300 millions d’euros, c’est le coût de la prise en charge des immigrés clandestins dans des hôtels.

      40% des 250 000 étudiants étrangers qui quittent l’université sans licence.

      8000 euros, c’est le coût pour l’Etat de la scolarité d’un étudiant étranger

      178 689 , c’est le nombre d’étrangers (souvent illégaux) qui ont bénéficié de l’Aide médicale d’Etat en 2005, soit des soins gratuits sans ticket modérateur, à la différence des milliers de familles françaises modestes qui payent le ticket modérateur.

      7000 euros. C’est le cadeau de Sarkozy aux étrangers Maliens pour les inciter au retour. La prime précédente au retour s’élevait à 3660 euros, Nicolas Sarkosy, en doublant la mise, voulait « multiplier par dix » le nombre de retour annuels au pays. Mais l’incitation au retour fit choux blanc : 120 bénéficièrent de l’offre en deux ans et demi sur 120 000 Maliens résident en France, dont 60% de façon illégale.

      0, c’est le nombre de clandestins Maliens que Nicolas Sarkozy a renvoyé en 2005.

      Lors de son voyage au Mali en mai 2006, Nicolas Sarkozy annonçait fièrement à ses hôtes « Je vous mets au défi de dire qu’il y a eu le moindre charter vers le Mali depuis quatre ans ».

      73 000. C’est le nombre de reconduites à la frontières prononcées par la justice en 2005. Sur ce nombre seuls 19 849 clandestins ont été reconduits, soit 27% seulement.

      80 000 familles polygames, à la charge du contribuable.

      3,83% d’augmentation des violences envers les personnes, selon les chiffres de la direction générale de la police nationale (DGPN) en 2005.

      7% d’augmentation des violences envers les personnes en un an ( base août 2006).

      10% d’augmentation des violences gratuites en un an (base août 2006).

      62,2% des jeunes judiciarisés sont étrangers ou d’origine étrangère, selon le sociologue vedette des médias Sébastian Roché.

      8,9% d’augmentation du nombre d’agressions perpétrées contre des usagers des transports publics urbains (hors RATP et SNCF), en 2005.

      3, c’est le nombre d’organisations islamistes tolérées au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Soit le Milli Gorus, le Tabligh, et surtout l’UOIF, branche française des Frères musulmans.

      4 millions d’euros, c’est la valeur des 8000 m2 de terrain offerts aux musulmans Marseillais pour la construction d’une gigantesque mosquée avec minaret, octroyé par le maire UMP jean-Claude Gaudin.

      420.000 euros, c’est la subvention du Conseil régional d’Alsace UMP à la grande mosquée de Strasbourg.

      506 000 euros, c’est la subvention du Conseil général du Bas-Rhin UMP alloué à la grande mosquée de Strasbourg.

      276 000 euros, c’est la subvention de la Mairie UMP de la Rochelle à l’agrandissement de la mosquée.

      702 342 euros, c’est la subvention de la mairie UMP de Torchon pour construire une mosquée.

      24 000 euros, c’est la subvention de la mairie UMP d’Asnières de Manuel Aeshlimann, directeur marketing de Sarkozy, allouée à l’association musulmane ACEA.

      20 000 euros, c’est la somme que Maire UMP Jean Luc Moudenc a dépensé pour acheter un terrain destiné à être rétrocédé aux musulmans pour la construction d’une mosquée. 2.000, c’est le nombre de mètres carrés offerts aux musulmans par la mairie UMP de Muret, pour une mosquée.

      500, ce sont les mètres carrés de terrain acheté par la mairie UMP de Carrières sur Ouche pour la construction de la future mosquée.


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:13

      Tout va bien il disait Sarkozy. L’insécurité a diminué

      Il a par ailleurs affirmé que l’existence de « groupes » de délinquants est « une évidence ». « Qu’il y ait une violence dans la société, c’est malheureusement un constat, que ce soit un cas isolé en France, certainement pas », a-t-il expliqué. « La violence a monté partout en Europe. Tous les actes de délinquance, de délits ou de criminalité ont augmenté, c’est un fait, et nous devons nous organiser en conséquence ». François BAROUIN

      Pour ma part mon épouse et moi ne nous sentons pas en insécurité sur Paris (sorties nocturnes ... etc etc, RER seul(e) à 0h45...)

      Sinon dans notre école dans les Yvelines il y a un enfant sans papier, d’origine kurde, les parents "travaillent, et là je n’hésiterai pas à mettre le coup de poing à un CRS si par malheur il intervenait au sein de l’établissement.


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:15

      Tout va bien il disait Sarkozy. L’insécurité a diminué

      Il a par ailleurs affirmé que l’existence de « groupes » de délinquants est « une évidence ». « Qu’il y ait une violence dans la société, c’est malheureusement un constat, que ce soit un cas isolé en France, certainement pas », a-t-il expliqué. « La violence a monté partout en Europe. Tous les actes de délinquance, de délits ou de criminalité ont augmenté, c’est un fait, et nous devons nous organiser en conséquence ». François BAROUIN

      Pour ma part mon épouse et moi ne nous sentons pas en insécurité sur Paris (sorties nocturnes ... etc etc, RER seul(e) à 0h45...)

      Sinon dans notre école dans les Yvelines il y a un enfant sans papier, d’origine kurde, les parents "travaillent, et là je n’hésiterai pas à mettre le coup de poing à un CRS si par malheur il intervenait au sein de l’établissement.


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:16

      Armand, Vichy n’a pas le monopole de la rafle !!!


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:18

      avox est un blog de gros fachos !!!


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:22

      Quelques chiffres concernant l’année 2005

      6 000 titres de séjours de plus d’un an distribués aux étrangers en 2005.

      7% seulement des 186 000 titres de séjours allèrent de paire avec un contrat de travail en 2005. (5% en 2004).

      75% des titres de séjours sont distribués à des non européens.

      150 000 naturalisations d’étrangers en 2005.

      49% des 150 000 naturalisations proviennent des trois pays du Maghreb, selon l’Intérieur.

      55 000 naissances issues de parents étrangers bénéficiant du « droit » du sol, permettant à ces derniers de rester définitivement sur le territoire, soit 165 000 personnes.

      600 000, c’est le nombre de clandestins franchissant les frontières françaises (Dom-Tom inclus) chaque année, selon un rapport du Sénat (n°300 série 2005-2006)

      36 milliards d’euros, c’est le coût annuel des colonies étrangères installées en France selon l’économiste Jacques Bichot du Conseil Economique et Social. Etude présentée à l’Institut Géopolitique des Populations en 2004, censurée par les médias.

      36 milliards d’euros c’est aussi -coïncidence fortuite- le déficit public de la France en 2006.

      50 milliards d’euros, c’est le coût global annuel des étrangers présent en France en 2005 selon une autre étude, menée par l’économiste de l’université de Princeton, Gérard Pince, expert au sein du FMI et de la Banque Mondiale. Pour la même année, Pierre Milloz, Inspecteur général dans l’administration dont les études furent couronnées par la chancellerie des Universités de Paris (Prix Deschanel) et à deux reprises par l’Académie des sciences morales et politiques (prix René Cassin, prix Lucien Dupont), arrive aux mêmes conclusions quant au coût exorbitant des populations allogènes, net de leur contribution à la société via impôts bien entendu. 300 millions d’euros, c’est le coût de la prise en charge des immigrés clandestins dans des hôtels.

      40% des 250 000 étudiants étrangers qui quittent l’université sans licence.

      8000 euros, c’est le coût pour l’Etat de la scolarité d’un étudiant étranger

      178 689 , c’est le nombre d’étrangers (souvent illégaux) qui ont bénéficié de l’Aide médicale d’Etat en 2005, soit des soins gratuits sans ticket modérateur, à la différence des milliers de familles françaises modestes qui payent le ticket modérateur.

      7000 euros. C’est le cadeau de Sarkozy aux étrangers Maliens pour les inciter au retour. La prime précédente au retour s’élevait à 3660 euros, Nicolas Sarkosy, en doublant la mise, voulait « multiplier par dix » le nombre de retour annuels au pays. Mais l’incitation au retour fit choux blanc : 120 bénéficièrent de l’offre en deux ans et demi sur 120 000 Maliens résident en France, dont 60% de façon illégale.

      0, c’est le nombre de clandestins Maliens que Nicolas Sarkozy a renvoyé en 2005.

      Lors de son voyage au Mali en mai 2006, Nicolas Sarkozy annonçait fièrement à ses hôtes « Je vous mets au défi de dire qu’il y a eu le moindre charter vers le Mali depuis quatre ans ».

      73 000. C’est le nombre de reconduites à la frontières prononcées par la justice en 2005. Sur ce nombre seuls 19 849 clandestins ont été reconduits, soit 27% seulement.

      80 000 familles polygames, à la charge du contribuable.

      3,83% d’augmentation des violences envers les personnes, selon les chiffres de la direction générale de la police nationale (DGPN) en 2005.

      7% d’augmentation des violences envers les personnes en un an ( base août 2006).

      10% d’augmentation des violences gratuites en un an (base août 2006).

      62,2% des jeunes judiciarisés sont étrangers ou d’origine étrangère, selon le sociologue vedette des médias Sébastian Roché.

      8,9% d’augmentation du nombre d’agressions perpétrées contre des usagers des transports publics urbains (hors RATP et SNCF), en 2005.

      3, c’est le nombre d’organisations islamistes tolérées au sein du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Soit le Milli Gorus, le Tabligh, et surtout l’UOIF, branche française des Frères musulmans.

      4 millions d’euros, c’est la valeur des 8000 m2 de terrain offerts aux musulmans Marseillais pour la construction d’une gigantesque mosquée avec minaret, octroyé par le maire UMP jean-Claude Gaudin.

      420.000 euros, c’est la subvention du Conseil régional d’Alsace UMP à la grande mosquée de Strasbourg.

      506 000 euros, c’est la subvention du Conseil général du Bas-Rhin UMP alloué à la grande mosquée de Strasbourg.

      276 000 euros, c’est la subvention de la Mairie UMP de la Rochelle à l’agrandissement de la mosquée.

      702 342 euros, c’est la subvention de la mairie UMP de Torchon pour construire une mosquée.

      24 000 euros, c’est la subvention de la mairie UMP d’Asnières de Manuel Aeshlimann, directeur marketing de Sarkozy, allouée à l’association musulmane ACEA.

      20 000 euros, c’est la somme que Maire UMP Jean Luc Moudenc a dépensé pour acheter un terrain destiné à être rétrocédé aux musulmans pour la construction d’une mosquée. 2.000, c’est le nombre de mètres carrés offerts aux musulmans par la mairie UMP de Muret, pour une mosquée.

      500, ce sont les mètres carrés de terrain acheté par la mairie UMP de Carrières sur Ouche pour la construction de la future mosquée.


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:24

      Quoique à bien réfléchir partagez la cellule avec Jacques Chirac etc etc ca peut être sympa, non ? ? ?

      POLICE PARTOUT JUSTICE NULLE PART !!!

      Ils écrivent bien nos jeunes des banlieues non ? ? ?


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:31

      80, tu n’as pas dû mettre tes lunettes :

      A cette heure de sortie des écoles, la rue était pleine de monde, d’enfants, de parents avec des poussettes, explique-t-elle. Les directeurs des écoles ont dû faire entrer les parents et les enfants dans les bâtiments pour les protéger des gaz et de la bousculade.

      Une journaliste, qui était présente, a pu filmer la scène. Les policiers lui ont pris ses papiers. Ils lui ont rendu sa carte de presse, mais elle n’a pas récupéré sa carte d’identité. La police voulait aussi se saisir de sa caméra, mais elle est parvenue à s’en débarrasser. « Ils étaient très embêtés, ils ont longtemps cherché la caméra », commente Brigitte Wieser.


    • (---.---.140.77) 28 mars 2007 20:36

      Justement, Argo, tu ne pouvais faire meilleur parallèle. est-ce que depuis 4 ans les US ont réglé quoique ce soit par la violence en Irak !!


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 mars 2007 20:40

      Pierrenard re,

      Sur la 5 dans l’émission « C dans l’air »

      d’aujourd’hui,le sujet avait pour titre : Le 28 mars 2007 : La violence dans la campagne

      L’un des invités, Jean-Claude Delage qui est secrétaire national du syndicat de police Alliance, a confirmé mes écrits, et cela est vérifiable en regardant la vidéo de l’émission sur le site france 5. http://www.france5.fr/cdanslair/index.cfm

      Pour info, l’interpellé ( un clandestin chinois ) d’après une coupure de presse vue dans un reportage de l’émission avait une fiche de recherche pour trafic d(armes et il me semble de drogue ! )

      D’après la police, celui-ci n’avait pas opposé de résistance à son arrestation, mais ce sont d’autres parents d’élèves qui auraient déclenchés le souk !

      @+ P@py


    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 mars 2007 20:44

      Pierranard re,

      Sur la 5 dans l’émission « C dans l’ai » , le sujet d’aujourd’hui avait pour titre : Le 28 mars 2007 : La violence dans la campagne

      L’un des invités, Jean-Claude Delage qui est secrétaire national du syndicat de police Alliance, a confirmé mes écrits, et cela est vérifiable en regardant la vidéo de l’émission sur le site france 5.

      http://www.france5.fr/cdanslair/index.cfm

      Pour info, l’interpellé ( un clandestin chinois ) d’après une coupure de presse vue dans un reportage de l’émission avait une fiche de recherche pour trafic d(armes et il me semble de drogue ! )

      D’après la police, celui-ci n’avait pas opposé de résistance à son arrestation, mais ce sont d’autres parents d’élèves qui auraient déclenchés le souk !

      @+ P@py


    • pierrarnard (---.---.86.85) 28 mars 2007 23:17

      A Gilbert, Phillipe Meoni et (IP:xxx.x70.30.80).

      je me suis informé comme je le fais pour un sujet normal et c’etait une erreur.

      Il semble que cet evénement somme toute et hélas banal soit l’objet de manipulations de tous bords dans les média dont j’avoue avoir été malgré ma vigilance un peu victime.

      Merci a monsieur -80 d’avoir trouvé l’info sur la garde a vue de la directrice, je ne l’avais pas.

      Miantenant ce fil est pollué par des gens qui ne cherchent pas à débattrre et convaincre mais à imposer leurs idées par une réthorique malsaine et pour le moins répétitive donc j’arrèterai là à mon grand regret pour ne pas instruire certaines catégories du personnel, comme le disait Audiard.

      Merci a vous de raisonner et polémiquer intelligement il n’y a que par ce biais que les idées passent et surtout ce n’est pas parce que l’on est pas d’accord qu’il ne faut pas se respecter..

      L’important est de convaincre et non d’imposer

      Bonne nuit a vous et j’espère à bientot.

      pierranard


    • philippe (---.---.101.243) 29 mars 2007 03:21

      Et bien entendu son enfant n’a pas droit à cette protection, lui. Les enfants d’une école maternelle ont juste le droit de voir leur copain mis en voiture de flic avec son grand-père.

      Il me semble d’ailleurs qu’une directive préfectorale interdit de procéder aux arrestations des sans-papiers dans et aux abords des écoles. Cette directive n’a pas été respectée rue Rampal.

      Il semblerait qu’il n’y ait pas que les parents contre leur gré témoins de tout qui aient un problème à respecter l’autorité, les flics ont ignorés l’ordre de leur prefet.


    • philippe (---.---.101.243) 29 mars 2007 03:27

      De la même manière qu’on le dit aux gendarmes qui positionnent leur radar mobile.


    • Argo Argo 29 mars 2007 11:05

      Cher IP:xxx.x35.140.77, Mon propos visait modestement à dénoncer certains amalgames. Je constate qu’il y a encore du boulot...


    • Argo Argo 29 mars 2007 11:16

      Belleville et gare du Nord... Il me semble qu’on peut poser au moins 4 questions :
      - Des provocations délibérées de la part du pouvoir en place (vous le faites) ?
      - Des agressions délibérées de la part d’une partie de la population ?
      - Une surexposition délibérée de la part des medias ?
      - Une récupération politique délibérée de la part des opposants au pouvoir en place ?

      Si votre article avait tenté de répondre à ces 4 questions (on pourrait en ajouter), je l’aurais collé sur mon bureau, pas dessous.


  • Anthony Meilland Anthony Meilland 28 mars 2007 12:40

    Voul allez chercher des explications beaucoup trop loin Paul.

    Tout cela nous montre simplement que la politique menée par Sarkozy a échoué tant sur l’immigration que sur la sécurité, que ce mec n’est qu’un gros blaireau, et qu’il ne mérite finalement que notre mépris.


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 13:16

      tout comme pour ceux qui portent un chapeau aussi minable que le tien (t’as vu c’est facile d’insulter sans argumenter)


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 28 mars 2007 13:30

      Si vous considérez qu’être obligé d’expulser des vieillards dont les enfants sont en règles, ou que le fait qu’un simple contrôle de billet se transforme en émeute c’est avoir réussi son passage à l’intérieur, je veux bien, mais c’est pas vraiment ma définition de la paix civile.

      Quand à mon chapeau, il faudrait arrêter de faire une fixation dessus, si vous voulez le même achetez-en ça ne coûte qu’environ 30€ ou 40€.


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 13:53

      Anthony, tu ne peux pas nier qu’il y a quand même un problème, on ne peut pas tout mettre sur le dos de Sarko.

      les flics qui sont venus arrêter le grand-père ont appliqué une décision de justice et il est anormal de répondre par la violence à une application d’une décision de justice (pourtant ce n’est pas l’envie qui manque mais il faut savoir respecter les règles communes sinon on tire vers l’anarchie la plus complète ou la loi du plus fort !- d’ailleurs est-ce une coincidence si certains « jeunes » à la Gare du Nord criaient : « A bas l’Etat, les flics et les patrons »)

      j’ai aussi entendu hier soir un « jeune » qui voulait que tous les nouveaux inscrits votent pour Le Pen pour avoir ensuite le « bordel », à un autre moment ce même individu incitait les « jeunes » à l’insurection si le vote ne leur convenaient pas (belle idée de la démocratie, non ?)

      le problème est dans les mentalités on leur a fait croire pendant trop longtemps qu’ils étaient victimes de tout et coupables de rien alors forcément ça dégénère dès qu’il y a confrontation avec une légitime autorité

      PS : tu donnes le bâton pour te faire battre en laissant une telle image chapeautée (tu n’as pas plutôt une belle image de constellations histoire de faire rêver un peu..)


    • Calmos (---.---.156.145) 28 mars 2007 13:59

      De quel doit parce que les parce que les élections sont proches que la racaille pourrait se défouler

      La « victime » (un multiple récidiviste) a donné un coup de boule a un préposé de la RATP ; l’homme au chapeau ne le mentionne pas bien sur !!!!

      Tout ce qu’il sait écrire :« C’est la faute à Sarko »

      C’est un réflexe , on ne peut pas lui en vouloir ; s’il est comme ça : c’est la faute à Sarko


    • jujubinche (---.---.235.222) 28 mars 2007 14:04

      Le problème est vaste. Mais ne mettez pas tout sur le dos des « jeunes ». Moi j’y étais, et c’est plus une manif spontanée qui s’est déroulée.

      Perso on m’a dit que les flics avaient tabassé un gamin. Je suis sûr que cela te choquerait aussi dans les même conditions. L’erreur grossière tient à la démonstration de force qu’a voulu la police : franchement y’en avait partout, et la situation n’était pas encore à ce point dégradée.

      La foule du début n’était en aucun cas une « foule de jeune », mais l’exact représentation des voyageurs de la gard du nord : de tous âges et de toutes origines sociales. Et cette foule a prit a parti sa propre police, qui agissait de manière justifiée.

      Comment en est on arrivé là ? Je pense personnellement que cela est l’affaire d’un climat social qui ne profite qu’à la droite. Est ce une coincidence ?


    • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 14:20

      @ Anthony Meilland

      La paix civile , c’est le respect des lois , par TOUT LE MONDE : jeunes, vieux, etrangers, francais, riches , pauvres !

      Le vieux est en situation irreguliere : on l’expulse

      Le jeune frappe des controleurs : on le calme (en le frappant si necessaire pour proteger la securité des personnes) et on le met en taule.

      Si ton approche de la paix civile c’est « peace and love, tous des freres, je tend l’autre joue », ca n’est pas la mienne ! smiley


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 28 mars 2007 14:26

      Je ne dis pas que les problèmes sont une création de Sarkozy. Mais il a été l’artisan d’un élargissement du faussé qui séparait déjà la police d’une grande partie de la population du pays et en particulier de la quasi-totalité des jeunes et d’une grande partie des personnes (jeunes et non jeune) issues de l’immigration africaine.

      C’est tout ce que j’ai dit. Sa politique du tout répressif est un échec, car dans nos pays modernes et démocratiques il n’est plus possible d’imposer l’ordre par la force. Il faut susciter l’adhésion de la majorité de la population. C’est je crois, ce que Ségolène appelle l’Ordre Juste. En un mot, Sarkozy est un blaireau qui n’a rien compris au monde moderne.

      PS : Les personnes d’origine africaine voteraient d’après l’IFOP à 57% pour Ségolène au premier tour et à 85% au second tour. C’est quand même grave de ne pas pouvoir être le président de tout les Français à ce point là.


    • BuZy (---.---.25.114) 28 mars 2007 14:37

      Rectificatif :

      Le jeune en question qui appellait à voter LePen n’a pas dit exactement ça :

      Il a dit au deuxième tour qu’il valait autant voter Le Pen que Sarko au second tour ( ce qui est discutable )pour se rebeller. Tout ça en soutenant quelque chose d’interressant, si Le Pen avait dit le 1/10 de ce qu’a dit Sarko au cours des dernières années, on aurait crier au scandale, alors que Sarko ne choque pas autant car sous la bannière de l’UMP.

      Mais il a appeller à voter pour autre que Le Pen (ou Sarko ) au premier tour.

      Voilà. Ne déformez pas tout.


    • BuZy (---.---.25.114) 28 mars 2007 14:40

      olala les fautes. Dsl.


    • seb59 (---.---.180.194) 28 mars 2007 14:40

      @ anthony

      « élargissement du faussé »

      Quel faussé ? Le faussé de certains ne VEULENT pas respecter la loi ? smiley

      Je connais des jeunes , ils respectent la loi, ils ne cassent pas, n’attaquent pas les flics, ils payent leur ticket.

      Pourquoi les gens de gauche comme toi, sont toujours contre la police, contre les lois, pour l’immigration, pour les criminels ? ET JAMAIS AVEC LES VICTIMES !!!!

      Tu te mets à la place des controleurs qui font leur travail, des usagers du RER qui craignent pour leur securité ? NON

      La justice sociale de sego, c’est quoi ? Supprimer les lois pour les jeunes issues de l’immigration, supprimer la police , donner (encore) de l’argent aux banlieues ?

      Vraiment pitoyable !! smiley

      Les noirs votent pour segolene ? Tant mieux pour elle, mais ici c’est pas l’afrique ! C’est la france ! Et l’avis de la communauté noire, je m’en tape !

      Si la plupart des francais votent pour sarko ou jmlp, segolene pourra aller à l’ile de ré ou mieux, distribuer des drapeaux dans les banlieues qu’elle aime tant !


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 14:42

      c’est du pareil au même que ce soit au premier ou au second tour ! et l’appel à l’insurrection ? je l’ai rêvé ?

      cela reflète bien une mentalité inadmissible dans nos démocraties


    • Milla 28 mars 2007 14:47

      @ Anthony Meilland

      avec ou sans ton chapeau, j’ose espérer qu’il y en d’autres comme toi, qui ont un cerveau je veux dire... smiley

      @ l’auteur...

      Moi aussi il y a deux ans j’ai fait face à cette situation, parce que RER et Métro ne sont pas dans la même zone, et comme j’avais prit un billet RER venant de Chatelet, je ne pouvais sortir à Vincennes parce que section urbaine, j’ai du payer une amende... mais je précise que celui qui ne le sait, fini par le savoir grace au contrôle pas bete hein ! Mais je n’ai tapé personne et ils n’ont pas eu besoin de me menoter, suis du genre docile et pacifiste...moi...

      Milla smiley


    • machinchose machinchose 28 mars 2007 14:53

      (et blanche) tout comme moi qui en de nombreuses années de vie ne me suis JAMAIS fait controler mon identité.

      allez dire ça à un jeune avec sa capuche il « halucinera »

      attention ce n’est pas une excuse. surement pas. c’est juste un rappel de ce que j’appelle la complexité des choses de ce monde.


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 28 mars 2007 14:54

      @seb59

      « Je connais des jeunes , ils respectent la loi »

      Ils ne doivent pas être très marrant ces jeunes— smiley. Jamais un petit joint, une conduite en état d’ivresse, un coup de fil au volant, un stationnement gênant, un refus de priorité, ou même une petite copie de CD illégale...

      La transgression des interdits est une étape normale de la jeunesse.

      « Pourquoi les gens de gauche comme toi, sont toujours contre la police, contre les lois, pour l’immigration, pour les criminels ? ET JAMAIS AVEC LES VICTIMES !!!! »

      Je ne suis pas du tout contre la police. Je suis Blanc et Riche. Donc moi la police ne m’a jamais emmerdé, et j’ai pu enfreindre la loi sans aucun problème.

      « La justice sociale de sego, c’est quoi ? »

      Faire que tout les gens soient vraiment égaux devant la loi, c’est déjà pas mal. Je n’excuse en rien les violations de la loi qui doivent être sanctionnées. Mais a quand une descente de police à Neuilly. Ils trouveraient certainement autant de drogue qu’en banlieue par exemple.

      « Si la plupart des français votent pour sarko ou jmlp, segolene pourra aller à l’ile de ré ou mieux, distribuer des drapeaux dans les banlieues qu’elle aime tant ! »

      Et ce sera peut-être le début de la guerre civile...


    • machinchose machinchose 28 mars 2007 14:55

      cher « 30.80 » c’est marrant qu’on ne puisse pas mettre tout ça sur le dos de Sarkozy, parce qu’avant c’était la faute entière de la gauche.

      Évidemment que c’est compliqué mais le fait est que la politique de M. Sarkozy, arbitraire, stupide, médiatique et communautariste est un échec terrible.


    • machinchose machinchose 28 mars 2007 14:57

      Anthony, à Neuilly ils trouveraient les clients qui font que les dealers de banlieue ont un marché.


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 15:22

      @machinchose « cher »30.80« c’est marrant qu’on ne puisse pas mettre tout ça sur le dos de Sarkozy, parce qu’avant c’était la faute entière de la gauche. »

      moi je n’ai jamais dit cela, seulement on ne peut pas nier que la gauche n’a rien fait pour enrayer le problème (même ghettoisation, manoeuvres politiciennes douteuses pour mettre en avant JMLP -et oui il ne prennait des voies qu’à la droite à l’époque !, etc...) il ne faut pas oublier non plus que c’est la gauche qui a orchestré cette victimisation des banlieues (le même Dray et SOS racisme)

      bref tout n’est pas rose pour la gauche, si j’ose dire

      « Évidemment que c’est compliqué mais le fait est que la politique de M. Sarkozy, arbitraire, stupide, médiatique et communautariste est un échec terrible »

      je n’aime pas vraiment Sarko mais bon là : où vois-tu de l’arbitraire (le cas par cas est de l’arbitraire ? alors la justice est par essence arbitraire !)

      « stupide » c’est ton point de vue, d’autres n’en sont pas si sûr

      « médiatique » malheureusement comme toutes les politiques actuelles de droite comme de gauche (et même du centre !)

      « communautariste » helas oui mais c’est son côté les ricains sont sympas...


    • (---.---.215.137) 28 mars 2007 15:28

      @ Anthony Meilland

      Les personnes d’origine africaine voteraient d’après l’IFOP

      Ils font des sondages sur ces criteres maintenant ?


    • (---.---.30.80) 28 mars 2007 15:34

      @machinchose

      "tout comme moi qui en de nombreuses années de vie ne me suis JAMAIS fait controler mon identité. allez dire ça à un jeune avec sa capuche il « halucinera »"

      et bien c’est que tu ne vivais pas aux mêmes endroits que moi dans le 9’3’, je suis moi aussi blanc (et blond en plus !) et quand je trainais avec mes petits copains en bas de l’immeuble à 2h du matin, j’étais aussi contrôlé que le noir ou l’arabe, la seule différence c’est que moi je n’y étais pas souvent parce que mes parents mes poussaient au cul pour que je dorme un minimum d’heures histoire de ne pas pioncer en classe (contrairement à mes mêmes petits copains)

      « attention ce n’est pas une excuse. surement pas. c’est juste un rappel de ce que j’appelle la complexité des choses de ce monde »

      ton rappel est biaisé, je me suis fait fouiller au corps (j’ai échappé de peu au touché rectal !) à la Gare du Nord alors qu’un type fumait du chit sur le même quai que moi !(seulement moi j’étais tout seul et pas agressif alors que l’autre était avec ses copains en train d’écouter de la musique à fond !)

      je sais bien que ce ne sont que des anecdotes mais c’est la réalité des choses et faire croire aux gens qui vivent en province que seuls les noirs et arabes sont contrôlés est faux et surtout manipulateur, la vérité est bien souvent complexe ... c’est toujours réducteur de mettre la responsabilité d’un état de fait sur une seule personne (c’est facile, Sarko le vilain facho ! mais ce n’est pas vraiment appréhender le problème pour trouver une solution)


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 28 mars 2007 15:34

      Voilà le lien

      Il y a toujours moyen de contourner une loi. smiley


    • BuZy (---.---.25.114) 28 mars 2007 15:47

      @Seb59

      Des gars comme toi, Seb59 ont le droit de mettre un bulletin de Le Pen dans l’urne tout les 5 ans et c’est déjà beaucoup, ne parle pas au nom de la France, stp. La France c’est pas Le Pen, c’est pas « les français ».

      Les jeunes de banlieue, les noirs et les xénos dans ton genre c’est ça la France, les clandestins aussi.

      Et chacune de leur voix vaut autant que la tienne, ne l’oublie pas et même penses-y très fort. Tu me diras après si ça te fait mal ?


Réagir