mardi 8 septembre 2020 - par VICTOR Ayoli

Bon, et alors, cette loi contre le séparatisme islamiste ça vient ?

 

Séparatisme. Il a dit lutte contre le séparatisme not’bon président. Et certains lui ont mis sous le nez les velléités de séparatisme corse, voire catalan, basque ou breton. Mais en fait le séparatisme en question et qu’il faut évidemment combattre, c’est le séparatisme des tenants (et victimes) de cette idéologie qu’est l’islam, car les religions ne sont que des idéologies qui se camouflent derrière une pseudo-transcendance.

Le problème n’est pas la place de l’islam dans la société française – il y existe depuis longtemps et il y a toute sa place lorsqu’il respecte la laïcité – mais bien de la place que ne doit surtout pas y prendre l’islam fondamentaliste, quelle que soit la bannière derrière laquelle il se groupe.

Cette pieuvre de l’islam fondamentaliste glisse ses tentacules partout où il peut. Et particulièrement auprès de la jeunesse « issue de l’immigration » comme on dit. Le porte-voix du gouvernement, le ci-devant Attal a mis le doigt sur certaines associations soi-disant culturelles, altruistes, sociales qui ne sont en fait que des officines de lavage de cerveaux ayant une influence dévastatrice sur cette jeunesse. Il parle de certaines « associations loi 1901 qui accueillent des enfants pour des cours de langue ou de soutien scolaire  ». « Aujourd’hui, l’État n’a aucune ou très peu de possibilités de contrôler ce qu’il s’y passe, ce qu’il s’y dit. Vous avez pourtant parfois du lavage de cerveau qui se fait sur des enfants ou des familles  »,

Mais il n’y a qu’à les interdire ces « associations » ! Ou tout au moins les contrôler. Mais ça se fait déjà. Ben ouais mais… « Aujourd’hui il faut prévenir un mois à l’avance de la date et de l’heure du contrôle. C’est sûr que quand vous arrivez dans les locaux de l’association, il ne se passe pas ce qu’il s’y passe habituellement puisque la date et l’heure ont été annoncées. Il faut que les contrôles soient plus efficaces  », a-t-il insisté.

Publicité

Un sondage particulièrement inquiétant constate que les trois quarts des jeunes de 16 à 24 ans placent les exigences de leur religion au-dessus des lois de la république. Voilà l’œuvre de ces « associations ». Vous voyez d’ici la bombe à retardement que cela implique…

Le chef de l’État a indiqué sa volonté de bâtir un plan contre le « séparatisme islamiste  » comprenant la fin des imams étrangers détachés et un contrôle du financement des mosquées. Il serait temps !

Not’bon président semble avoir enfin compris le danger de cet islam politique. Il nous exhorte à la « vigilance » contre la radicalisation mais il faudrait d’abord qu’il donne l’exemple. En coupant toutes relations politiques, commerciales, militaires avec ceux qui sont les instigateurs et les financiers, partout dans le monde, de cet islam politique conquérant, fanatique et dangereux : les monarchies pétrolières du golfe, et en premier lieu l’Arabie saoudite et le Qatar. Et commencer par confisquer tous les biens que ces ennemis ont acquis sur notre territoire et expulser tous les agitateurs qu’ils nous envoient sous couvert d' « ONG musulmanes », d’associations pseudo-culturelles mais en fait cultuelles et d’imams qui sont autant de propagandistes ennemis qui agissent de façon nuisible dans nos banlieues.

L’islam politique comprend plusieurs chapelles – si l’on peut dire ! - englobant les frères musulmans, les salafistes, les djihadistes, les wahhabites, etc. Ils se concurrencent dans leur haine de tout ce qui n’est pas eux et avant tout de notre mode de vie occidental mais se retrouvent sur l’essentiel pour eux : leur fantasme de l’islamisation du monde, à commencer par l’Europe déjà fortement occupée et recevant un flot continu de « réfugiés » musulmans à travers des réseaux organisés bénéficiant de complaisances voire de complicités locales parmi les politiques, les « intellos », et toute la bobosphère islamogauchiste. On a vu récemment défiler tous ces collabos aux cris d'allaouakbar, bras dessus bras dessous avec les pires des islamistes… lien

Les médias dominants ne cessent de faire passer les islamistes pour des opprimés. Les islamistes choisissent eux-mêmes de pratiquer leur religion d’une manière inédite en France, d’une manière qu’il faut cesser de qualifier d’orthodoxe, et qu’il faut appeler par son nom : radicale. Les musulmans ne sont pas stigmatisés. La pratique rigoriste et sectaire d’une minorité d’entre eux est pointée du doigt, et légitimement. On ne doit pas confondre un culte et sa dérive sectaire, pas plus qu’on ne peut confondre des pratiquants avec des militants politiques. Et jusqu’à présent, dans notre régime républicain stipendié comme liberticide, c’est l’islamisme qui a tué, écrasé, mitraillé et égorgé. Pas l’islamophobie.

Publicité

Enfin, n’oublions pas que les premières et les plus nombreuses victimes de cette idéologie nuisible prônée par les fondamentalistes islamiques sont les musulmans. Comment voulez-vous exercer votre libre arbitre, voire seulement réfléchir lorsque tous les actes de votre vie quotidienne sont conditionnés par des rituels imposés par l’idéologie : ce qu’on doit manger et ce qu’on ne peut pas, comment se fringuer, comment baiser, et même comment pisser et se torcher le cul ! Et en plus on leur impose cinq « prières » quotidiennes d’allégeance, de soumission totale à des préceptes datant de quatorze siècles ! Quant aux « écoles » coraniques, elles consistent à annoner par coeur des préceptes d'un autre âge. Qui peut résister à ce lavage de crâne ?

Pour ces « séparatistes », la laïcité est un concept inacceptable pour un vrai musulman. Il n’y a donc pas de façon pour un bon musulman d’être un bon citoyen français. Il y a incompatibilité. Aussi longtemps qu’on ne tient pas compte de cette incompatibilité, on est dans l’incompréhension ou l’hypocrisie… L’islam et notre vision occidentale du monde sont incompatibles. Il n’y a rien à gagner à vouloir les faire cohabiter. Le communautarisme à l'anglo-saxonne en est le repoussoir.

Tout « bon » musulman ne peut se soumettre de bonne foi aux lois d’un pays comme la France où ne s’applique pas la charia. Il ne peut viser qu’à renverser cette gouvernance. Est-ce le citoyen que l’on veut ? Comment une personne qui ne peut reconnaître la légitimité absolue de la loi française en France, aurait-il sa place en France ?

On attend ta loi, ci-devant président...

Photo X - Droits réservés



141 réactions


    • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 2020 09:26

      @Pauline pas Bismutée

      ý

      « En Arabie Saoudite, ... quand je vivais la -bas... femme seule, on peut se balader sans problème, jour et nuit, en toute sécurité (je l’ai fait). »

      On vous souhaite d’y vivre longtemps et de communiquer avec les autochtones comme vous le faites ici, de la liste des imperfections du pays.

      Les irakiens ont raison, chez les musulmans la vie est plus facile avec un autocrate, qu’avec une démocratie sunnite qui imposera immanquablement la charia.

      Quand aux « système capitaliste, et vos envies débiles d’en avoir toujours plus... ». Dites le aux algériens, qui font la queue devant l’ambassade de France et pas devant celle de l’Arabie, pour obtenir un visa.

      Bon vent vers cette « démocratie merdique » que vous dites préférer.


    • DACH 9 septembre 2020 09:29

      @Pauline pas Bismutée=Votre témoignage est un cri plein d’humanité qui invite à l’humilité face à toutes nos prétentions empêtrées dans la glue de nos idéologies, plus souvent liberticides que ouvertes sur la liberté intérieure....Bon courage et restez vous mêmes puisque vous savez que vous existez, contrairement par exemple à ce qu’écrit Omar le coyotte et tant d’autres sur ce site....


    • Pauline pas Bismutée 9 septembre 2020 10:00

      @L’apostilleur

      Ne sais pas si votre interprétation erronée vient de problèmes de vue ou de compréhension. Allez, bonne journée…


    • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 2020 12:05

      @Pauline pas Bismutée

      Je vous ai lu sans trouver votre exemple qui contredirait cette assertion,

      « ...L Islam a détruit toutes les sociétés où il s est installé depuis 14 siècles.... »

       ??


    • Pauline pas Bismutée 9 septembre 2020 12:44

      @L’apostilleur

      Mais voyons, les sociétés dont vous parlez ne sont pas détruites puisqu’elles sont toujours là ! Il y a autant de sociétés que de pays musulmans (et non musulmans). Ce n’est pas parce qu’elles ne vous conviennent pas qu’elles n’existent pas (évidemment, dans les pays bombardés, ça ne va pas aider).

      Par exemple, il y a une société yéménite, qui n’a pas été détruite par l’islam, elle a simplement évoluée avec l’islam, ce qui peut ne pas vous plaire mais ça…

      C’est comme dire que le bouddhisme a détruit la société de Myanmar, ou que le christianisme a détruit la société américaine….

      Ce genre d’affirmation n’a aucun sens, pour le reste, relisez mon « long » commentaire.


    • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 2020 16:14

      @Pauline pas Bismutée

      Vous ne répondez tjrs pas, dont acte il n’y a pas d’exemple.

      Quand on vous parle d’un pays développé, comprenez que le pays offre à ses habitants des conditions de vie qui leur conviennent.

      Or les habitants des pays islamiques souhaitent immigrer en grande majorité vers des pays occidentaux non musulmans.

      Tirez vous-même la conclusion de ce constat.

      Nb . Personne ne vous a dit que l’islam détruisait les pays musulmans


    • Pauline pas Bismutée 10 septembre 2020 00:15

      @L’apostilleur

      Quand on vous parle d’un pays développé, comprenez que le pays offre à ses habitants des conditions de vie qui leur conviennent.

      Ça doit être pour ça que beaucoup de français quittent la France...
       
      Je n’ai jamais nié qu’il y ait des problèmes dans les pays musulmans.
      Comme dans les pays bouddhistes. Ou chrétiens. Ou hindouistes. Ou juif (au singulier)...
      Et même dans les pays laïques, tiens...




  • DACH 9 septembre 2020 09:23

    «  »"Au-delà des sourates, des hadiths, des fatwas et des comportements dans les sociétés depuis l’origine, les doctrines de l’Islam portent aussi dans l’histoire qu’elles ont écrite suicides, servitudes, soumissions à un divin dont personne ne connaît l’adresse véritable. Car l’Islam ne tolère pas ce qui est contraire au Coran, donc contraire à l’Islam. Comme la liberté de conscience. Cela engage à affirmer que l’Islam joue par son Djihad le rôle d’une maladie contagieuse : mentalement transmissible et constamment mortelle. Ces doctrines de l’Islam génèrent des dogmes liberticides impitoyables dans nombre d’êtres humains, c’est à dire une forme de sida mental.

    Alors ? Les musulmans, tous les musulmans de la planète ont le droit de refuser les suicides, les servitudes, les soumissions au Coran et de renoncer au martyr pour une rédemption obscure. Ils n’ont plus à subir et nous aussi, la terreur intellectuelle de l’Islam et de ses Djihadistes de tous poils. Que l’Islam accorde aux musulmans comme à tout non musulman le droit de choisir ce qu’il pense, et ce qu’il veut croire. De choisir ce qui lui plaît d’être sans chercher à l’imposer autour de lui. Tous les musulmans de la planète ont le droit de rechercher à être heureux, pour eux-mêmes, le droit d’aimer la vie et de partager librement cet amour avec tous les non musulmans«  »«  »



    • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 2020 09:48

      @DACH

      « ...Que l’Islam accorde aux musulmans comme à tout non musulman le droit de choisir ce qu’il pense, et ce qu’il veut croir... »

      Bien qu’en écart sur ce point avec le Coran (les versets de la sourate 2 s’opposent violemment à votre souhait), des musulmans occidentalisés vous rejoignent. Au fil des ans ils s’éloignent de leurs préceptes sectaires, le « poison républicain » fait son effet lentement.

      Voyez le nouveau recteur de la Grande Mosquée de Paris qui encourage en 2020 Charlie hebdo à « user de son art » qu’il poursuivait pourtant en tant qu’avocat en 2006 avec l’ancien recteur Boubakeur.

      Il se demande « ...en quoi le meurtre de dessinateurs a fait avancer la cause des musulmans ? »

      Bonne question qu’une réflexion lente de 15 années a éclairé.

      A moins que les musulmans commencent à comprendre qu’ils sont impuissants devant le mur des laïcs demdémocrates.


    • DACH 9 septembre 2020 09:58

      @L’apostilleur=Bj. Que les paroles intelligentes du recteur de la mosquée de Paris soient prononcées en Turquie ou au Pakistan ou face aux propos d’Odon Vallet ? Il y a des raisons de penser que cela puisse être....Pour sourire : il n’y a de dieu que D.ieu !!! Et il n’y a de coups de pieds au cul que dans le cul.....


    • DACH 9 septembre 2020 10:07

      @DACH=...Que cela puisse être.... Mais au risque de ne pouvoir revenir chez nous.....


    • L'apostilleur L’apostilleur 9 septembre 2020 17:45

      @assouline

      « ...Il n’y a donc pas lieu de croire que les musulmans de France sont sous le coup d’une loi religieuse dont la force serait supérieure à celle du catholicisme d’antan... »

      Les religions n’auraient pas vécu sans les cultes que chacune élève au rang du dogme (supprimer aux juifs leur Talmud...) Ainsi s’ancre chez les croyants la conviction que l’attitude qui s’y attache est aussi importante que la foi.

      De là en découle la culture des communautés religieuses qui souvent ne se tolèrent pas. Ainsi quand la foi des croyants pourrait être miscible, leurs culture ne le sont plus depuis longtemps.

      Les versets du coran sont le socle sur lequel s’est fondée la culture islamique qui sépare les musulmans des autres religions. La culture conduit à la Nation et ses exigences (*).

      Le séparatisme se révèle d’autant plus que la communauté exogène est importante avec la volonté d’introduire sa culture. Cette règle se vérifie partout et de tous temps. Voyez en Birmanie, en Inde, en Europe...

      (*) https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-effritement-de-la-laicite-187133


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 15:33

      @DACH

      c’est toi qui parlais du lait,tu crois que tous le monde suce la bite du pere ? boire le lait maternelle est normal, le pere ne peux pas le produire,...ça va dans ta tête ?


    • DACH 9 septembre 2020 15:35

      @Xenozoid=Tu souffres d’impuissance ? Elle te monte au cerveau donc !


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 15:38

      @DACH

      ya j’ai du boire la pisse de ton violon...beurk !!!!!!!!!!

      va fabriqué ton golem....
      bye bye supérieur connard


    • DACH 9 septembre 2020 15:51

      @Xenozoid=ta propre vie est noyée sous ton impuissance à réaliser quelque chose ? C’est ton image ? Elle est appétissante pour les cannibales qui t’entourent...


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 15:53

      @DACH




    • DACH 9 septembre 2020 16:01

      @Xenozoid=le sida mental a encore frappé....Toute ma pitié pour votre parcours.


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 16:03

      @DACH




    • DACH 9 septembre 2020 16:05

      @Xenozoid=méfiez-vous du boomerang australien, il semble que vous ne savez pas le manier !!!


    • DACH 9 septembre 2020 16:06

      @Xenozoid=Manque le sourire....


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 16:07

      @DACH




    • DACH 9 septembre 2020 16:24

      @Xenozoid=Quand on est privé de la liberté de penser, on devient une cible dans les exercices de KYUDO.


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 16:25

      @DACH




    • DACH 9 septembre 2020 16:29

      @Xenozoid=’’Cela a tiré" G Herrigel


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 18:01
      • le sida mental a encore frappé....Toute ma pitié pour votre parcours.
      • méfiez-vous du boomerang australien, il semble que vous ne savez pas le manier !!!
      • Quand on est privé de la liberté de penser, on devient une cible dans les exercices de KYUDO.
      • ’’Cela a tiré" G Herrigel


    • DACH 9 septembre 2020 18:40

      @assouline=Elle démontre tout car elle est au coeur du problème. En cela bien des musulmans l’ont constaté avant nous. Votre déni ne saurait masquer la réalité. Tant pis pour vos convictions supposées.


    • DACH 9 septembre 2020 18:42

      @Xenozoid=Merci du beau moment que vos lumières sans langages nous ont offerts.


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 18:47

      @DACH




    • DACH 9 septembre 2020 18:50

      @Xenozoid=Ne vous tapez pas trop sur la tête, cela va vous rendre sourd et aveugle, même ce point noir sur votre visage vous ne pourrez le véroler sur ce site !!


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 19:22


    • DACH 9 septembre 2020 19:59

      @Xenozoid= L’auteur V A doit se réjouir d’avoir comme participant un écrivassier, XD, qui ne sait même pas mettre les points sur les i, mais seulement en semer... Impuissance à exprimer qq chose avec ses frères humains... F Villon lui en mettre une comme on savait le faire à cette époque...Mais on peut tous vous aider à dépasser le stade anal d’un premier âge...


    • Xenozoid Xenozoid 9 septembre 2020 20:02

      @DACH




    • DACH 10 septembre 2020 08:00

      @Xenozoid=Chut, il dort à point nommé.


  • Désintox Désintox 9 septembre 2020 17:32

    « Un sondage particulièrement inquiétant constate que les trois quarts des jeunes de 16 à 24 ans placent les exigences de leur religion au-dessus des lois de la république. Voilà l’œuvre de ces « associations ». Vous voyez d’ici la bombe à retardement que cela implique… »


    Si ce sondage est exact, cela implique que la plupart des fondamentalistes ne sont pas des musulmans, car ces derniers sont très très loin de représenter 75% de la population !


    • DACH 9 septembre 2020 18:47

      @assouline=le projet des musulmans de France d’instaurer la charia dans le pays...=Le projet existe, en toutes lettres, en sermons, en comportements, dans les associations et même avec quelques élus. Votre ignorance s’avère comique, à nier ce qui est sous vos yeux et que vous ne voyez pas. Et comme nous sommes de moins en moins nombreux à fuir les dénis, 

      vous ne pourrez convaincre que ceux qui ont envie de vous croire mais pas les autres qui ,ont envie de savoir.


    • DACH 9 septembre 2020 20:21

      @assouline=Que d’énergies pour faire croire ce que vous éviter de chercher et de trouver.....Il n’y a ni complots ni fachosphère, il n’y a que vos croyances face à des faits visibles à tous les étages. Quant à leurs interprétations, celles des spécialistes que vous ignorez elles continuent de se vérifier. Donc votre louable effort de déni est respectable, mais ne montre rien qui aille dans le bon sens.


    • DACH 9 septembre 2020 23:52

      @assouline=Pourquoi des protections policières 24h sur 24 pour des personnalités anti islamisme comme Zineb E R ? Démonstration que l’Islamisme existe et qu’il se veut liberticide.


    • DACH 10 septembre 2020 00:01

      @assouline=Et si charia de France il doit y avoir un jour, je suis convaincu de ce que les signes précurseurs seront autrement plus spectaculaires que ceux, insignifiants pour ne pas dire invisibles, qui vous font remuer ciel et terre...
      Je ne vous fait pas l’affront de vous demander quelles « interprétations » de spécialistes continuent de se vérifier...=
      Les signes sont quotidiens et sous vos yeux. Et vouloir disqualifier des acteurs médiatiques qui ne vous plaisent pas ajoutent l’erreur à l’incompétence manifeste de nombre de vos propos. La vie continue et vous aurez de moins en moins de partisans de votre point de vue, donc beaucoup plus de gens à convaincre. Mais rappelez-vous : les dénis finissent toujours par exploser et vos propos seront oubliés comme peanuts. «  »

      Au-delà des sourates, des hadiths, des fatwas et des comportements dans les sociétés depuis l’origine, les doctrines de l’Islam portent aussi dans l’histoire qu’elles ont écrite suicides, servitudes, soumissions à un divin dont personne ne connaît l’adresse véritable. Car l’Islam ne tolère pas ce qui est contraire au Coran, donc contraire à l’Islam. Comme la liberté de conscience. Cela engage à affirmer que l’Islam joue par son Djihad le rôle d’une maladie contagieuse : mentalement transmissible et constamment mortelle. Ces doctrines de l’Islam génèrent des dogmes liberticides impitoyables dans nombre d’êtres humains, c’est à dire une forme de sida mental.«  »" C’est la prise de conscience qui commence à se généraliser. Tiens écouter l’interview de ZINEB E R sur CNEWS, elle vous réveillera. 


    • DACH 10 septembre 2020 07:56

      @assouline=Qu’on me dise qu’il y a actuellement aucun signe d’une instauration à venir de la charia alors que trois musulmans habitent mon immeuble ne me pose aucun problème= D’autant plus que la qualité de vie de votre immeuble ne ressemble pas aux plus de 200 « territoires perdus de la République »...Ce sont eux les signes, dans ce que vous ne pouvez donc entendre et voir.


  • Octave Lebel Octave Lebel 10 septembre 2020 22:17

    Il me semble que nous avions tout l’arsenal juridique pour régler ce genre de problème au moment de la première affaire du voile. C’est dire si maintenant avec le pli de légiférer à chaque problème pour avoir l’air de faire quelque chose, attraper au vol quelques voix et un peu de lumière, faire ronfler les ventilateurs médiatiques, nous devrions être blindés même si personne ne fait jamais vraiment le bilan de toute cette inflation juridique.

    Ce qui manque, c’est la clarté et la volonté politique.

    Cela a deux effets et deux catégories de bénéficiaires.

     

    Ces problèmes bien clivants sont une aubaine pour nos politiciens, qui hors la surenchère et la langue de bois ont bien du mal à se distinguer et bien sûr pour l’islam politique, les identitaires ou indigénistes en tout genre et tout sujet qui poussent la voix, font parler d’eux bien au-delà de ce qu’ils représentent, grignotent de nouvelles concessions et continuent de prospérer.

     

    J’oubliais un dernier carburant, notre crédulité, notre capacité à sauter à pied joint dans les carrés de marelle que l’on nous dessine, notre réactivité qui est exploitée contre notre réflexion et notre capacité à prendre du recul.

    Cela me semble bien parti. Combien allons-nous avoir ici de sujets sur ce thème programmé par les officines de conseillers politiques en charge de la communication de campagne (autrefois, on disait propagande) qui s’annonce. Si quelqu’un a envie de tenir un compteur…

     

    Il paraît que les propagandistes font des victimes et que les rôles sont interchangeables. Essayons puisque l’accomplissement de la mission est impossible de faire en sorte qu’ici il y ait le moins de victimes possibles.


    Ah oui, j’oubliais, si vous avez un record de réactions à battre, vous savez quoi faire.

     


Réagir