mercredi 11 septembre - par Nicole Cheverney

BREXIT : du rififi à la Chambre des Lords

Heros ! C'est ainsi que le journal UK Column qualifie le très courageux Lord anglais (pro-Brexit), Sir James of Blackheath, dans un article daté du 9 septembre 2019 et intitulé : « Hero of Brexit » Lord James of Blackheath Threatened over EU défence Union - « Secret Party Political Pact of Silence on Defence Reveals Itself ».

Cet article, abondamment relayé sur twitter en Angleterre, dévoile au public anglais ce que l'Etablishment n'a pas l'intention de diffuser – à savoir, le pacte secret pour la création d'une armée de défense européenne passé entre l'UE et le gouvernement anglais – ainsi que les pressions subies par Sir Lord James of Blackheath, suite à son intervention pour le moins audacieuse.

Voici le détail de l'article (traduit de l'anglais) du UK Column reporters relatant le déroulement de cette séance qui a provoqué une réaction au vitriol contre le courageux Lord James, qui s'est exprimé non seulement devant ses pairs et ses collègues parlementaires, mais aussi devant les représentants de l'OTAN.

En effet, que s'est-il passé à Londres, dans la Chambre des Lords ?

Pendant son intervention Sir James ose poser une question extrêmement embarrassante pour l'Etablishment, concernant le destin de l'armée anglaise au sein du projet de l'UE d'une « Union Européenne de la Défense ».

S'en suivent aussitôt des menaces à son encontre et l'injonction de retirer immédiatement ses propos. Il faut dire que Lord James of Blackheath avait assisté quelques jours auparavant à une conférence au Royal United Services Institute sur le thème : « Union Européenne de la défense - menace pour la démocratie, l'industrie et les alliances ».

Le professeur Gwythian Prins, Conseiller auprès du ministre de la Défense et de l'OTAN, et plusieurs officiers de l'armée britannique assistaient également à cette conférence. La réunion portait sur les conséquences pour le Royaume-uni de l'approbation des sections de défense et de sécurité de l'accord « Brexit » de Thérésa May et de sa « déclaration politique sur les relations futures ». Lors de cette réunion, il fut convenu que Lord James soulèverait la question à la Chambre des Lords, ce qu'il fit, comme prévu, 4 jours plus tard.

(Précisons que la vidéo de l'intervention de Lord James a été également largement diffusée sur Twitter) - (je donne en fin d'article le lien de UK Column)

Intervention de Lord James :

« Nous avons ce document merveilleux appelé yellowhammer1 qui nous raconte toutes les choses épouvantables qui se produiront en cas de brexit dur. Ma secrétaire a une liste alternative à laquelle je me réfère appelée le vautour noir, c'est une liste de faits ignorés du public et qui se produiront en cas de no deal. Premièrement, le danger que cela représente pour la couronne, deuxièmement, allons-nous connaître la vérité sur l'Union Européenne de la Défense ? C'est de loin le plus gros problème auquel le public britannique est confronté et n’est pas officiellement au courant. Pouvons-nous s'il vous plaît avoir un compte-rendu approprié de ce que cela implique ? Est-il vrai que le Gouvernement a conclu avec la Communauté Européenne des accords privés prévoyant qu'il transférera à l'UE à Bruxelles, tout le contrôle de l'ensemble de nos forces combattantes y compris les forces armées et les équipements ? Que les nobles seigneurs plaisantent, mais cela est un fait réel et ils devraient vérifier. C'est trop important pour l'ignorer. Nous devons connaître la vérité à ce sujet. Il faut que tout le public le sache clairement. Je crois que c'est vrai et je pense qu'on devrait nous le dire. Je crois comprendre que le serment de tous les membres actifs de nos forces sera annulé et qu'ils devront faire un nouveau serment de loyauté à Bruxelles. Je comprends mieux pour quelle raison ces derniers mois des équipes de nos forces armées ont été envoyées pour créer et installer des centres de commandement et de contrôle qui serviront au contrôle de nos troupes une fois que nous aurons cessé de contrôler leur utilisation, leur application, leur déploiement. Mais il y a pire. Ils doivent prendre le contrôle de nos services de renseignements, le cœur même de Five Eyes. Ils disposeront du MI6 et du Centre de Surveilllance de Cheltenham. Nous en serons totalement exclus en vertu des nouvelles dispositions auxquelles nous n’ aurons plus accès ».

UK Column : « A ce stade de l'intervention, Lord Blunkett, ancien ministre de l'intérieur du cabinet de Tony Blair est intervenu avec ce qui pourrait être perçu comme une menace : « Je me demande si le noble Seigneur serait prêt d’écourter juste un instant. Je lui demande de conclure, car ce n'est ni dans son intérêt, ni dans celui du Comité de continuer ». Pourquoi ne serait-il pas dans l'intérêt de Lord James de continuer ? Dans le hall, juste après la session des Lords, Lords James est accosté par l'ancien secrétaire de la défense de l'OTAN, Lord Robertson, qui, rouge de fureur, avec rage, exige de connaître les sources de Lord James concernant les déclarations faites à la chambre : « Taisez-vous, sinon ! ». Les sources de Lord James sont limpides pour tous ceux qui suivent la couverture de cette question abordée par UK Column. Il n'a rien dit qui ne soit déjà dans le domaine public et qui n'ait déjà été rapporté entre autres, par UK Column. La seule chose que Lord James a demandé en supplément, au gouvernement, c'est de faire connaître ses intentions afin que le public puisse faire un choix en toute connaissance de cause.

Examinons la question principale de James : que signifie l'UE de Défense ? C'est une bonne question. C'est une question à laquelle l'ensemble de l'Etablishment politique britannique a fermement refusé de répondre, en prétextant que l'Union Européenne ne prévoyait pas de créer une armée de l'UE. Pour répondre à cette question, nous devons nous tourner vers l'UE, Tony Blair et RUSI. Pour l'UE, Ursula Von der Leyen ancienne ministre allemande de la Défense a fait preuve de clarté quant à ses projets concernant les objectifs de l'Union de défense : « je veux parler de 4 composantes (…) qui, selon moi, sont importantes pour la mise en place d'une Union Européenne de défense », a-t-elle déclaré. « Tout d'abord, il y a à peine 2 ou 3 semaines, pour la première fois, nous avons pu donner le feu vert à une capacité de commandement européen à Bruxelles. C'est la première fois que ces instruments civils et militaires, sont associés depuis un seul bureau de commandement. « C'est un grand pas en avant c'était impensable il y a peu de temps, mais c'est précisément la bonne approche à adopter si nous voulons donner une touche européenne à notre politique de défense ». Dans une déclaration précédente, elle a précisé que l'UE souhaitait poursuivre des politiques interventionnistes en Afrique, un continent où l'OTAN n'a aucun intérêt réel. Curieusement, ses propos ont été repris par l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair. Ainsi, les anciens Premiers ministres euro-britanniques sont absolument sur le même registre quant à l'avenir de l'Union Européenne de la Défense.

Mais cela ne se termine pas là, cependant le Royal United Services Institute a organisé de nombreuses séances d'informations sur le sujet, qui ne recueillent aucune couverture médiatique. Comme par exemple, la conférence intitulée « Implication du Brexit pour la Défense », tenu en mars 2017, où, lors de cet événement, Nick Witney du Conseil Européen des relations extérieures a appelé à des relations nucléaires conjointes anglo-française si « Trump ne pouvait être destitué... »

Si le témoignage de Défense Union et ses implications sont connues, pourquoi donc cette attaque au vitriol contre Lord James ? Nous pensons que la seule raison, c'est que pour la première fois, la question est posée de manière aussi directe dans un forum politique public (le débat sur l'un des projets de lois les plus controversés jamais soumis au Parlement), en violation du pacte secret sur l'Union Européenne de Défense, conclu entre le parti conservateur et le parti travailliste comme nous l'a rapporté un ancien Amiral du Trident en 2015.

Les menaces se multiplient.

Les propos abusifs de Lord Plunckett et Lord Robertson à la Chambre des Lords envers Lord James étaient modérées au regard des communications récentes. Car depuis lors, d'autres collègues de Lordly exigent maintenant sa démission immédiate et lui font savoir qu'il peut s'attendre à des ennuies judiciaire et une visite de la police pour infraction à la loi sur les secrets officiels.

Lord James a eu le courage de lever le couvercle sur une politique dont personne d'autre que lui, dans l'Etablishment politique ne veut aborder. Il a besoin du large soutien du public anglais.

Lien : texte original en anglais - https://www.ukcolumn.org/article/hero...

 

1Yellowhammer : l'opération yellowhammer est un plan britannique visant à planifier l'action dans l'hypothèse d'un no-deal.



105 réactions


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 septembre 09:30

    C’est le scénario du prochain Sherlock Holmes, avec Robert Downey junior ?


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 septembre 09:32

    Si j’ai bien compris, James craint qu’une force armée européenne n’affaiblisse l’OTAN et les autres disent que ça renforce l’alliance atlantique  ?

    Une joute verbale entre es chats noirs et les chats tigrés que les souris ne doivent pas entendre !

    Et siles souris arrêtaient de s’intéresser aux bagarres entres gros chats pour se consacrer à un projet d’auto-gestion ?


    • Fergus Fergus 11 septembre 11:52

      Bonjour, Séraphin Lampion

      « Et siles souris arrêtaient de s’intéresser aux bagarres entres gros chats pour se consacrer à un projet d’auto-gestion ? »

      Excellente réflexion !


  • rogal 11 septembre 09:42

    Armé et police européennes, excluant armées et polices nationales ? C’est évidemment l’objectif final des fédéralistes. Le projet est-il en route ? Nous tenons à vous rassure : pas pour l’immédiat. Simples conversations exploratoires, etc.

    Le noble lord aurait-il enfreint les règles de Chatam House ? Oh, my goodness !

     

    Petit rappel concernant Sir James of Blackheath. Dans une (deux ?) scéance(s) mémorables devant une Chambre des Lords fort peu encombrée, lors de la dernière crise financière mondiale, il avait réussi rendre compte sans rire de deux transferts de dollars de New York vers Londres. De mémoire : l’un de 5000 milliards de dollars, l’autre de 15000 (milliards), avec explications rocambolesques (un ancien empereur d’Indochine...).
    Quelqu’un sur l’agora pourrait-il nous donner le fin mot de l’affaire ?


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 septembre 10:03

      @rogal

      Après un discours prononcé le 1er novembre 2010 à la Chambre des lords, James avait affirmé devant la presse avoir été approché par une organisation qu’il ne voulait pas nommer et qui souhaitait financer des projets de travaux publics de grande envergure au Royaume-Uni avec de vastes réserves monétaires garanties par des lingots d’or. .

      Une hypothèse a circulé comme quoi l’organisation en question était l’OITC , hypothèse démentie par James qui a déclaré qu’il n’existait aucun lien entre Foundation X et le « bureau du contrôle international du trésor », que Foundation X était une organisation viable et de bonne foi qu’il a comparée avec la "valeur totale des réserves de la Banque du Vatican " et garantie par « un montant total des lingots jamais extraits de la croûte terrestre".

      Ça ne veut pas dire que la Fondation X soit la Banque du Vatican, mais ça situe bien le bonhomme !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 10:22

      @Séraphin Lampion

      Bonjour, pour l’instant le lord James tient la barre, il se préoccupe des forces armées britanniques, bientôt fourguées entièrement à l’UE, mettant à nue l’Angleterre. Mais en face, les sinistres, visiblement ont fourbies leurs armes.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 septembre 10:33

      @Nicole Cheverney

      vous faites vraiment feu de tout bois !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 10:40

      @Séraphin Lampion

      Référez-vous à mon com de 10 h 29, plus bas, et écoutez bien ce que dit Mme Ursula Von der Leyen, ou plutôt lisez entre les lignes sa déclaration et tout ce que cela sous-entend. Après on pourra parler barbecue, si vous voulez !


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 09:51

    Quel panier de crabes ! Le Brexit concerne les Traités de Maastricht et de Lisbonne. La défense est liée à l’ OTAN, dont il n’est pas question dans le Brexit, il s’agit donc de négociations en parallèle ?

    Thérésa May aurait donc négocié un accord qui joue les prolongations dans l’ UE, et qui, en plus, soumet l’armée britannique aux nouvelles lubies de Bruxelles et de la future armée européenne !?

    Comment la Commission européenne envisage une armée, dans l’ OTAN ? en dehors de l’ OTAN ? Avec quels pays européens ?

    Trump était furieux, il l’a fait savoir en mai 2019 par une lettre à Mogherini.


  • cettegrenouilleci 11 septembre 09:58

    Bonjour Nicole Cheverney

    Un grand merci pour ce petit coup de projecteur, très éclairant, sur les entourloupes qui se trament dans l’antichambre et l’arrière-cour de l’UE et de l’Otan, dans le dos des peuples emprisonnés traîtreusement dans ces pièges sophistiqués de l’oligarchie euro-atlantique que sont l’UE, l’euro, et l’Otan.

    .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 10:19

      @cettegrenouilleci

      Bonjour, c’est d’autant plus grave que le projet d’armée européenne n’est pas nécessaire. Pour attaquer qui ? La Chine ? L’Iran ? Le Vénézuela ? et que sais-je encore ? Cela ne tient pas debout.
      Non, ce projet est monté de toutes pièces pour s’assurer qu’aucun pays européen refusant de se plier aux diktats de Bruxelles, ne fasse, dans le futur, sécession d’une Europe Fédérale en train d’être mise sur pieds de façon tout à fait anti-démocratique. Nul doute, que ce pays européen serait attaqué militairement et maté. La ficelle est un peu grosse et de plus cela coûtera beaucoup d’argent aux contribuables européens.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 10:50

      @ Nicole,
      Il semble que la France et l’Allemagne souhaitent intervenir au Sahel...
      Les pays européens ayant des intérêts géostratégiques différents, qui commanderait cette armée européenne ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 10:56

      @Nicole Cheverney
      De quel lien parlez-vous plus haut ?


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 11:28

      @ Fifi Brin_acier

      Je parle de mon com de 10 h 19 à @ cette grenouille-ci et non d’un lien.


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 10:11

    Merci à ceux qui prennent le temps de lire cet article. Mais la leçon à en tirer, c’est que la dictature européiste interdit, même au sein d’un hémicyle conçu pour cela, de débattre de tout sujet touchant au pays ici, l’Angleterre. 

    La dictaturer européiste se permet même pour des sujets hautement sensibles, à commencer par le secteur militaire, de menacer un polititicen, quel qu’il soit. Derrière les menaces subies par Lord James, nous retrouvons Corbyn le faux-cul travailliste qui freine des quatre fers pour empêcher le peuple britannique de voir triompher les résultats du référendum. Car que se passe-t-il réellement au Royaume Uni ? Faire reporter de date en date le Brexit contre la volonté du peuple britannique qui a indiqué, clairement ses intentions, avec le résultat du référendum. Et le rendre caduque en fin de compte.

    Bien sûr, je remarque que la mésaventure de Lord James provoque de l’ironie de la part de certains sur ce site, ce n’est pas grave. Mais allez demander aux Anglais s’ils sont d’accord pour que la totalité de l’armée britannique soit entièrement transférée à Bruxelles, sous le haut-commandement suprême de Bruxelles. Ce sera une autre chanson.

    Allez leur dire cela. Eux qui sont si fiers de leur armée british qui s’est comportée héroïquement sur la Somme en 1915-1918 et pendant la deuxième guerre mondiale. Combien de morts chez le Tommies ?

    Ce Lord a fait preuve de courage, en divulgant publiquement cette ènième forfaiture de ces sinistres européistes, associés aux Blair, Corbyn, etc. Idem en France, où l’armée française a été livrée clé en mains à l’OTAN par de sinistres petits potentats d’une république en déconfiture.


  • exol 11 septembre 10:42

    Pourquoi tant de palabres quand on sait que le RU , Brexit ou pas ne sortira jamais de l’Otan comme le Canada , l’Australie ou la nouvelle Zélande .


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 10:53

      @exol
      Il faut croire que certaines z’élites britanniques préfèrent l’OTAN à l’Union européenne...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 septembre 10:53

      @exol

      Personne n’est jamais sorti de l’OTAN : la France est sortie momentanément du commandement intégré et DE Gaulle a demandé aux Américains d’évacuer leurs bases sur le sol, mais la France n’est pas sortie, pas plus que la Turquie aujourd’hui, et pourtant…


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 11 septembre 10:55

      @Fifi Brind_acier

      l’UE étant une annexe, la question est sans objet, les partisans du Brexit ont l’illusion de pouvoir faire jeu égal avec leur ancienne dépendance devenue leur maître
      c’est une illusion


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 11:03

      @Séraphin Lampion
      Nous ne sommes plus en 1945, quand les USA, dont le territoire est sorti indemne de la guerre, étaient à l’apogée de leur puissance...

      L’Occident prend l’eau de toutes part, même Macron l’explique, vous avez lu son discours aux Ambassadeurs ? Je vous laisse lire la suite...

      "Nous le vivons tous ensemble ce monde et vous le connaissez mieux que moi, mais l’ordre international est bousculé de manière inédite mais surtout avec, si je puis dire, un grand bouleversement qui se fait sans doute pour la première fois dans notre histoire à peu près dans tous les domaines, avec une magnitude profondément historique. C’est d’abord une transformation, une recomposition géopolitique et stratégique. Nous sommes sans doute en train de vivre la fin de l’hégémonie occidentale sur le monde. Nous nous étions habitués à un ordre international qui depuis le 18ème siècle reposait sur une hégémonie occidentale, vraisemblablement française au 18ème siècle, par l’inspiration des Lumières ; sans doute britannique au 19ème grâce à la révolution industrielle et raisonnablement américaine au 20ème grâce aux 2 grands conflits et à la domination économique et politique de cette puissance. Les choses changent. (...) 


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 11:51

      @Séraphin Lampion

      l’UE étant une annexe, la question est sans objet,

      Je regrette beaucoup mais cette réponse de votre part est irrecevable. Et la question est loin d’être sans objet, bien au contraire elle en est son centre !
      La France doit retrouver son indépendance qu’elle a perdue avec le Plan Marshall, mais grâce à une politique gaullienne intelligente, elle a pu conserver sa souveraineté pendant au moins trente bonnes années.
      Ensuite, la clique européiste s’est mise à l’oeuvre et par une propagande effrénée, par de grossières manipulations médiatiques que les Français, aujourd’hui regrettent d’avoir écouté, cette immonde clique a mené par la laisse les électeurs, vers les urnes, en leur faisant croire, que l’UE c’était l’avenir. Mon oeil ! C’était surtout assurer aux parasites bruxellois un avenir des plus radieux.
      Quant au problème de l’OTAN, il est étroitement lié à l’entrée des pays-membres dans l’UE, c’est presque automatique, en entrant dans l’UE, vous vous soumettez à l’OTAN.
      Les Etats-Unis connaissent eux aussi de graves perturbations sur le sol yankee et dans ses extensions territoriales. Le dollar est menacé, et Trump continue la danse du ventre à la fois contre les démocrates et contre l’Etat Profond. Les States, c’est « vol au dessus d’un nid de coucou ».
      Aussi, il serait vain de tout aligner sur une politique Etats-Unienne en pleine perdition de repaires, comme tout l’Occident.
      L’UE joue la montre, parce qu’elle sait qu’elle est vouée malgré les grandes déclarations dythirambiques vantant son rôle de première importance dans le concert des nations, à disparaître à terme. Dans quelles conditions ? Nous n’en savons rien ! L’UE, actuellement, tout le monde s’en fout. Autant la Chine que la Russie, que les Brics, etc. Ils savent, oui, faire la différence entre l’entrée de service et l’entrée principale. Comment pourraient-ils prendre au sérieux un directoire européiste qui change d’avis toutes les 5 minutes ?
      L’UE s’arroge beaucoup d’importance, ce n’est qu’une petite crotte sur le cul du monde ! Et Merkel oublie un peu trop ce que la Social-Démocratie allemande, du temps de la république de Weimar a engendré comme monstruosité. Mais peut-être qu’à son tour, diriger un 4eme Reich ne lui déplairait pas.


    • Fergus Fergus 11 septembre 17:24

      Bonjour, Assouline

      Bien vu !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 17:43

      @Assouline
      Voilà maintenant l’argument de l’isolement, vous êtes tellement prévisible !
      La Norvège et la Suisse ne sont pas dans l’ UE, pourtant elles commercent avec les pays de l’Union européenne, non ? Leurs économies se portent mal ?

      Le Gouvernement britannique a remplacé les accords signés par l’ UE, par des accords bilatéraux avec de nombreux pays.

      Je vois que vous n’avez pas regardé la vidéo « Les 8 plus gros mensonges sur le Brexit », car ces nouveaux accords ont été publiés dans la presse et la vidéo les montre. Le dernier accord signé est avec la Corée du sud.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 20:30

      @Assouline
      mais de celui du rapport de force sur la scène internationale.


      L’UE nous a protégé des délocalisations ? Par la liberté de circulation des capitaux, elle les a organisés. Avec un euro trop fort pour les pays du sud de l’ Europe, elle a plombé leur commerce extérieur.

      L’UE nous a protégé des Américains lors de la vente d’Alstom ? Pas du tout.

      L’UE nous protège de la Chine ? Pas davantage. La Commissaire européenne à la concurrence a interdit à Alstom de s’allier avec Siemens pour fabriquer des trains. Mais quand le poids lourd du ferroviaire chinois vient d’acheter une entreprise allemande, là, silence radio !

      Les Chinois ont acheté le port du Pirée, ils implantent leur route de la soie en Italie et en Espagne, ils ont acheté des dizaines de vignobles dans le bordelais, des terres agricoles et des fleurons de l’hôtellerie française.

      Essayez de faire pareil et d’acheter le patrimoine chinois, vous serez bien reçu !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 22:26

      @Assouline
      L’Eurasie, grâce aux folies de l’ Empire.

      A force d’emm... tout le monde, d’imposer leurs sanctions, leurs guerres et leurs ingérences, les USA et les pays européens ont provoqué l’association des pays concernés.

      Le poids de la Chine + la Russie + l’ Inde + l’ Iran, plus tous les accords qu’ils signent avec de nombreux pays, sont en train de constituer ce que Bzrezinski redoutait le plus, Eurasia.


    • vesjem vesjem 12 septembre 21:42

      @Fergus
      dès qu’il s’agit d’union européenne, tu perds ton self-control


    • Drugar Drugar 11 septembre 17:18

      @Assouline
      « Pourquoi ce procès en malveillance et en dangerosité fait à une future armée européenne ? Elle ne ferait que contribuer à un rééquilibrage des forces mondiales en considération de celles des Etats-Unis, de la Chine ou de l’Inde. »

      Pas du tout, car cette armée européenne se ferai dans le carde de l’UE. Or, l’article 42 du TUE assujettie en grande partie la politique millitaire de l’UE et en particulier la constitution d’une force armée européenne, à l’OTAN et au bon vouloir des Etats-Unis. Avant même son hypothétique constitution, cette force armée européenne est déjà complètement inféodé aux Etats-Unis, et ne va pas rééquilibrer les forces, mais bien les déséquilibrer encore plus, en faveur des Etats-Unis.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 18:25

      @Assouline

      Mais c’est vous qui vous emballez ! Il n’y aura pas d’armée européenne « confédérale », mais uniquement une armée « privatisée » sous bannière étoilée d’une Europe fédérale, et c’est aussi en cela que Lord James s’insurge, nonobstant le reste. 
      L’article le mentionne très clairement. Nous allons vers une Union Fédérale européenne, avec la dissolution des nations européennes dans un Super-Etat européen. Je vous laisse donc supputer des bienfaits de cette nouvelle armée complètement dénaturée, qui n’aura plus aucun marqueur national, puisqu’elle sera désormais, vouée à obéir à n’importe quelle injonction venant de Bruxelles sous mandat de l’OTAN, et même des guerres très sales qui pourraient advenir, selon les intérêts marchands de Bruxelles, et derrière tout cela les banques et le complexe militaro-industriel.
      Selon que l’Otan vous fait blanc ou noir, comme cela s’est passé d’ailleurs pour la Serbie bombardée ignominieusement par une coalition OTAN/ pays européens. Parce que dans l’esprit bruxellois, c’est cela la paix ! En 40, nous avions l’esprit munichois, nous avons maintenant l’esprit bruxellois.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 19:20

      @Yanleroc

      Bonjour, et merci pour les liens. L’Eurogendfor une fabrication d’origine franco-allemande initiée par Alliot-Marie, ministre sous Sarko. Des milices au service du capital.
      Le drapeau européen va de plus en plus remplacer le drapeau français. C’est bien un signe de l’avancement du projet européistes d’une Europe Fédérale sous mandat otanien.


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 11 septembre 19:24

      @Nicole Cheverney

      Pourquoi croit tu que l’ Angleterre se retire ... si ce n’ est face a l’ hégémonie allemande en Europe ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 21:17

      @Assouline
      Il n’est rien qui assujettisse la poltique de défense de l’U.E. à l’OTAN.dans l’article 42 du T.U.E.


      Vous avez mal lu sans doute, la novlangue bruxelloise..
      .Article 42 (ex-article 17 TUE)

      1)La politique de sécurité et de défense commune fait partie intégrante de la politique étrangère et de sécurité commune.

      En clair, les pays européens n’ont plus de diplomatie indépendante, ni d’indépendance militaire, puisque tout est lié : sécurité, défense commune, sécurité commune et politique étrangère.

      2) La politique de sécurité et de défense commune inclut la définition progressive d’une politique de défense commune de l’Union.

      Elle conduira à une défense commune, dès lors que le Conseil européen, statuant à l’unanimité, en aura décidé ainsi. Il recommande, dans ce cas, aux États membres d’adopter une décision dans ce sens conformément à leurs règles constitutionnelles respectives.

      On retrouve ici, la possibilité d’une armée européenne, « quand le Conseil en aura décidé ainsi. » 


      3) La politique de l’Union au sens de la présente section n’affecte pas le caractère spécifique de la politique de sécurité et de défense de certains États membres **

      ** Ceci s’adresse aux 5 ou 6 pays européens qui sont militairement neutres.

      elle respecte les obligations découlant du traité de l’Atlantique Nord pour certains États membres qui considèrent que leur défense commune est réalisée dans le cadre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) et elle est compatible avec la politique commune de sécurité et de défense arrêtée dans ce cadre.

      Conclusion : la politique étrangère et militaire des pays européens dépend bien de l’OTAN.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 21:38

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      L’hégémonie allemande se double, depuis toujours, d’un sens aigu de ses intérêts, alors que la France se laisse plumer sans protester.

      Vous savez où était Merkel ces derniers jours ? En Chine.

      De plus, elle tient tête à Trump sur le gazoduc Northstream II.


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 03:11

      @Fifi Brind_acier

      Salut fifi , 
      le reve des americain as toujours ete de voir la vielle europe detroné par le nouveau monde .

      Le plan A c’ etait le financement par prescott B. d’ un obscure parti ...
      Le plan B c’ etait la construction européenne ...
      En cas de foirage il y a certainement un plan C encore plus sournois .

      La construction d’ un monde equitable , multipolaire et stable depend a la fois d’ une construction souverainiste de chaque pays , mais aussi d’ une construction globale (planetaire) capable de remplacer la defaillante onu , qui finbalement fait pire que la SDU.

      Je vais pas proner l’ UPR , ... se contenter d’ estre les moins mauvais ne fait pas forcement de vous les meilleurs ...il faut aller un peut plus loin dans l’ engagement et le developpement de vos cadre ...

      Bonne soirée ...
      perseverez c’ est quand meme pas si negatif meme si ca ne decolle pas ..


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 06:37

      @Cyrus (TRoll de DRame)
      Un monde multipolaire, effectivement, c’est vers quoi nous allons, au grand dam des USA et des euronouilles. Mais pour y jouer un rôle, encore faut-il que la France retrouve sa souveraineté.
      En tous cas,merci pour vos encouragements .
      Si vous approuvez la Charte de l’ UPR, rejoignez-nous !


    • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 09:08

      @Fifi Brind_acier 

      Cyrus a dit exactement ceci :

      La construction d’ un monde équitable , multipolaire et stable dépend a la fois d’ une construction souverainiste de chaque pays , mais aussi d’ une construction globale (planétaire)  !!

      (Aurais-je fait un émule ou est-ce simplement une résurgence de la théorie du 100 ème singe ?)


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 11:02

      @Yanleroc
      Un monde multipolaire n’exclut pas des organismes comme l’ ONU ou l’ OMC.
      Il faut bien que les pays qui veulent agir dans le même sens, se rencontrent et prennent des décisions. Coopérer ne signifie pas se soumettre à un autre pays à la place des USA.

      Les buts pacifistes de l’ ONU sont contournés, ce qui ne veut pas dire qu’il en sera ainsi pour l’éternité. Avant l’ OMC dirigée par les USA, il y a eu la Charte de la Havane, signée par 53 pays, dont Jacques Nikonoff vante les mérites, pour envisager des échanges commerciaux où la coopération remplace la concurrence.

      Autre analyse de la Charte de la Havane.

      Texte final de la Conférence avec la liste des 53 pays signataires.


    • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 11:17

      @Fifi Brind_acier, globale, planétaire !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 11:47

      @Yanleroc
      globale, planétaire !

      Et dirigé par qui ? Il ne s’agit plus d’un monde multipolaire dans lequel les pays coopèrent, mais d’une dictature mondiale, merci, mais on a déjà donné !


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 13:46

      @Fifi Brind_acier

      rejoignez-nous !

      >ce n’ est pas encore aujourdui que je prendrai ma carte du parti smiley
      Mais il ne faut jamais dire jamais .

      Par contre investir , dans l’ UPR des le 1er tour , pour tenter d’ eviter qu’ on nous refasse le coup lepen-macron , ou FI-macron , me semble pour le moment tout indiquer (sauf nouveau candidat super genial voulant sortir de l’ europe ...

      Il n’ y a en tout cas rien de genant dans la charte .

      Bon aprem


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 14:07

      @Fifi Brind_acier

      Pour que cela marche , seul le bon sens doit « diriger » dans l’ interet pacifique des peuple souverain .

      un tel organisme , devrai répondre a des objectif précis et limité .

      -Partager les ressource naturelle selon les besoin , et non pas uniquement dans une economie basée sur un despotisme hydraulique , ou certain ont tout et gache tout , et ou les autres vive de rien .

      -En finir avec ces guerre hegemonique basé sur la guerre pour les ressource .

      Il ne devrait par contre pas se meler des ecenomie interne des pays , 
      Pas non plus favoriser des mouvement migratoire qui n’ ont pas lieu d’ etre 
      Et encore moins faire la guerre a des pays souverain .

      j’ ai bien conscience que c’ est tres utopique ...


    • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 12 septembre 14:10

      @Yanleroc

      On as certainement des point de convergence bien plus que tu ne l’ imagine ...


    • Attila Attila 12 septembre 18:37

      @Drugar
      Votre réponse nous montre le procédé principal d’Assouline pour débattre : la méthode Coué.

      .


    • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 19:46

      @Cyrus (TRoll de DRame) smiley 


    • Yanleroc Yanleroc 12 septembre 22:53

      @Fifi Brind_acier

      Je ne crois pas à l’ avènement d’ un monde multipolaire idéal et vertueux , même avec F.A. aux commandes du pays,
      parce que le plus grand, le plus fort essayera toujours d’ avoir la main sur les plus faibles, c’ est ce que nous avons toujours connu, Ricains en 1er lieu mais aussi la Chine à venir !...

      « dirigé par qui »
      B
      onne question mais qui n’ a pas de réponse dans votre logiciel hélas, bien que ce soit La réponse !
      Car vous vous placez dans un système pyramidal, et ce malgré le RIC, qui, par ailleurs, s’ il est souhaitable dans la configuration actuelle, pourrait se révéler être un obstacle au maintien de l’ UPR au pouvoir.

      Les Gilets et la révolution souhaitée par eux, ont donné le la : horizontalité donc participation des comités de vigilance

      citoyens à tous les niveaux, en France comme au niveau mondial !

      J’ ai déjà développé cette idée, aussi n’ allez pas me prêter des intentions que je n’ ai pas. Je ne suis pas contre l’ UPR mais j’ essaie de voir au-delà.
      J’ imagine qu’ Asselineau aussi mais il n’ en parle pas. Son « complotisme » qui est une qualité, ne va pas assez loin, pour moi qui estime que, justement, il a les qualités de crédibilité requises pour tordre le coup définitivement à cette accusation qui n’ en est pas une, en mettant tout son poids dans la balance.
      Je vois que je ne suis pas le seul sur cette ligne, tant mieux, ça me fera des vacances, tout comme j’ ai pu en prendre et me détendre un peu, avec l’ avènement du Mouvement des Citrons.
      Bien que vous n’ aimiez pas qu’ on vous donne des conseils, je me permet d’ insister à vouloir vous mettre en garde : ne vous faîtes pas griller sur la ligne, par pudeur et stratégie électoral ! 
      Certainement que si l’ UPR s’ engageait à divulguer les dossiers secrets, un fois élu (nous ne sommes plus des enfants), ses rangs grossiraient aussi surement qu’ une tumeur chez un fumeur ou qu’ un ado qui se gave de MacDo ! ( pas trouvé mieux comme comparaison). Merci.
      J’ oubliais : DI-VUL-GA-TION !
      Et si vous ne la demandez pas, nous le ferons, c’ est comme cela que vous vous ferez griller ! Allez courage !


    • Drugar Drugar 17 septembre 11:51

      @Attila

      Ainsi que les sophismes et la mauvaise foi...


  • velosolex velosolex 11 septembre 11:44

    Volià Donald Trump qui encourage le brexit et promet la myrrhe et l’encens aux anglais, alors que beaucoup se mettent déjà la tête dans la cendre, devant la catastrophe en cours. Ils ne reconnaissent plus leur pays, et le pragmatisme qui allait avec. 

    C’est bien beau de se faire le parangon de la vertu du peuple, et des élites propres à démystifier les mensonges, combines et autres chasses trappes, si nombreuses dans cette affaire de brexit, et magnifiquement ignorées par un Cameron dépassé par ce qu’il a allumé, un Ferrage opportuniste et matois…Ne manquait plus que ce Johnson familier des retours de veste, si bien qu’on ne reconnait plus l’envers de l’endroit. Quand ce genre de personnage parvient à la tête de l’état, alors il faut craindre le pire

    De beaux menteurs qui ont lancé ce référendum en trompant leur peuple, sur des promesses fallacieuses, des chiffres truqués. Au bout de trois ans de pitreries et de désaveux, le malaise est total sur un fond de clivage absolu en grande bretagne, mère de bouleversements inédits. Personne ne sait ce qu’il va advenir. Les artisans du malheur ont surfé sur la xénophobie et la crise économique liées à la globalisation économique. Et c’est un étrange retour du destin, car le pays est le premier qui a lancé la dérégulation économique.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 12:10

      @velosolex
      De beaux menteurs qui ont lancé ce référendum en trompant leur peuple, sur des promesses fallacieuses, des chiffres truqués.


      Je ne vous le fais pas dire ! Voici « Les 8 plus gros mensonges sur le Brexit ! »


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 septembre 14:24

      @Fifi Brind_acier

      vidéo dans laquelle il parle, dans le dernier quart d’heure, et pour ne pas y répondre, de « la seule problématique importante », celle de la frontière irlandaise.

      C’est ballot, parce que c’est justement ça le coeur du problème posé par le Brexit


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 17:18

      @Olivier Perriet
      Il n’y a pas besoin de frontière physique. Dans cet article de la Tribune, on explique ce qu’est une frontière « intelligente » :

      "Pour éviter aux sociétés de transport de marchandises de perdre du temps au passage des frontières, les membres du gouvernement ont insisté sur la nécessité de mettre en place une « frontière intelligente ». "Le point essentiel, c’est la frontière intelligente pour les entreprises qui exportent« c’est-à-dire »la dématérialisation des formalités de passage aux douanes«  préparées en amont par les transporteurs sous forme de télédéclaration. (...)

       »Cette frontière ne fonctionnera que si l’ensemble des opérateurs des relations économiques entre le Royaume-Uni et la France joue le jeu avec une anticipation des formalités en douane avant d’arriver à la frontière. Le transporteur de marchandises devra être en possession d’un code-barre de la déclaration de douane effectuée au préalable [...] Il faut mettre l’accent sur l’automatisation des informations de passage", a ajouté le secrétaire d’État à la fonction publique Olivier Dussopt.

      Si c’est faisable entre la France et la GB, à fortiori entre les deux Irlande.

      Sur les taxes concernant les produits importés, le gouvernement travaille sur le projet de supprimer toutes les taxes sur 80% ou 90% des produits.



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 17:25

      Pendant que le Parlement britannique tergiverse, les douanes françaises annoncent qu’elles étaient prêtes déjà pour mars dernier...

      "La douane se prépare à tous les scénarios, celui d’un accord de retrait ratifié par les deux parties, comme celui d’un « no deal » :

      • La douane procède à des recrutements supplémentaires (700 agents entre 2018 et 2020) ;
      • La douane dans son ensemble se mobilise pour anticiper au mieux les effets du Brexit : dès 2017, une mission a été placée auprès du directeur général pour réfléchir aux impacts du Brexit et sensibiliser les parties prenantes, à commencer par les entreprises. A l’approche de la sortie effective du Royaume-Uni, la mobilisation s’accroît : avec ses partenaires, la douane met en œuvre des solutions innovantes et pour garantir la fluidité du trafic au passage de la frontière franco-britannique (...) "

  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 11 septembre 11:56

    L’Angleterre est le 1er budget militaire d’Europe, mais surtout et c’est là qu’on comprend mieux, ils ont le Government Communications Headquarters dont la NSA ne peut pas se passer (et l’OTAN ça va de soi). D’ailleurs ce n’est pas pour rien que l’Angleterre domine le numérique en Europe.

    Bref, trop forts ces Lords ^^


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 11 septembre 12:26

    Je ne sais pas si l’on se rend bien compte de la gravité de cet incident, qui a les apparences d’une simple passe d’armes entre Lords mais qui recèle au fond, des choses beaucoup plus inquiétantes, quant aux libertés fondamentales de plus en plus réduites envers les citoyens là c’est l’Angleterre dont il s’agit qu’ils soient parlementaires ou bien de simples quidam.

    De quel droit, empêche-t-on un homme de vouloir faire la lumière sur une question militaire, donc stratégique, concernant un pays ? C’est là le sens de cet article et si nous pouvions tous réfléchir sur ce que l’attitude des parlementaires de ce « comité » portent en eux de message au peuple. Car comme le dit si bien le représentant de l’OTAN à Sir James : Shut up ! Sinon, il t’en cuira.

    Depuis quelques années, nous remarquons un durcissement des positions de l’Oligarchie envers le reste de la population. Y compris envers ses propres membres. L’Union Européenne dissimule sous des dehors softs de communicants professionnels sa vraie nature. Plus le temps passe, plus l’UE montre son vrai visage. Celui d’un Etat totalitaire. Ce qu’a confirmé Junker avec ses déclrations à l’emporte-pièces.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 12:59

      @Nicole Cheverney
      Obama est venu à Londres soutenir les anti Brexit, en 2016, deux mois avant le referendum : « Pas d’accord prévu avec les USA, le Brexit n’est pas dans l’intérêt des USA »etc, voir les arguments utilisés par Obama.

      2019, Trump soutient le camp du Brexit, conseille une sortie sans accord, de ne pas payer le loyer européen, et promet un accord avec les USA.

      Quelles hypothèses peuvent expliquer une telle différence ? 
      La question de la Défense et de l’OTAN ?
      La fin du dollar ? Divergences des banques ?
      Une divergence de fond entre Trump et les néocons sur l’avenir de l’ UE ?
      Une guerre commerciale de Trump contre l’ UE ?


  • Pie 3,14 11 septembre 18:38

    Mais quel délire !!!

    Il y a quelque chose de fascinant chez les ultra-contempteurs de l’UE. Ils sont persuadés d’avoir affaire à une hydre maléfique. Ils se vivent un peu comme des résistants face aux nazis. On retrouve cela chez les militants UPR abrutis de propagande et aussi chez quelques militants d’extrême gauche.

    Cela prend des proportions grotesques comme ici pour qui connait un tant soit peu l’ultra modeste et inefficace politique militaire communautaire. Peu importe la réalité à nos croisés du Brexit, Frexit et autres xit, et vas-y que je surinterprète que je déforme et invente pour faire du vieux lord un martyr de la cause.

    Le tout à partir d’un type de média devenu malheureusement courant  : UK Column, un multimédia du net basé à Plymouth, mélange d’infos factuelles venues des grandes agences et de théories conspirationnistes courantes et qui, cerise sur le gâteau soutient avec enthousiasme Donald Trump.

    Quand le journalisme citoyen devient du journalisme pitoyable.


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 18:57

      @Pie 3,14

      Salut à toi, Pitre 3,14 :
      Puisque tu considères qu’ici tu lis du journalisme citoyen pitoyable, que viens-tu foutre ici ?
      Si tu considères que la propagande des multimédias des multinationales sont plus crédibles vas-y. Personne ne te retient.
      Ou alors argumente au lieu de dénigrer.


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 18:59

      @Assouline

      Ce qui permet de la fantasmer à loisir...

      Comme Macron.


    • Pie 3,14 11 septembre 19:05

      @symbiosis

      Vous n’êtes pas le premier à me conseiller d’aller voir ailleurs. 
      Adepte de la symbiose vous n’aimez sans doute pas ceux qui gâchent l’ambiance...

      Pourtant vous allez devoir me supporter autant que je l’aurai décidé.


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 19:13

      @Pie 3,14

      Oh, je suis bon prince, je laisse les aigris à leurs aigreurs. 
      Ça a un peu tendance à polluer et parasiter les fils de discussion avec des interventions qui ne représentent aucun intérêt réel, mais ça n’empêche pas le débat.
      Alors implique-toi dans le débat !!
      De toutes façons, quel intérêt à gâcher l’ambiance ? C’est une manie ultralibérale, macroniste ?
      Alors vas-y, tente, tente, tu n’empêcheras pas les vérités d’éclater les unes après les autres. D’ailleurs, tu ne le vois pas ?
      Nous vivons une époque fabuleuse, celle de l’apocalypse, vérité cachée révélée. C’est la traduction littérale de ce gros mot.


    • Pie 3,14 11 septembre 19:32

      @symbiosis
      Vous parlez beaucoup pour ne rien dire, macroniste semble être le mot préféré du moment pour faire du bruit avec votre bouche.
      Vous faites partie de ces gens qui demandent sans cesse aux autres d’argumenter sans jamais appliquer cet axiome à eux mêmes.
      D’ailleurs vous ne lisez rien, vous êtes déjà convaincu.


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 19:44

      @Pie 3,14
      Re salut à toi au grande pitre 314.

      Inversion accusatoire de ta part. Rien de plus.
      En tant de complotiste, je n’ai rien à justifier, simplement à transmettre autant que faire se peut les vérités cachées révélées.
      J’ai bien lu l’article de Nicole.
      Pour le moment pas grand chose de convainquant de la part des soutiers de la ploutocratie.
      Simplement, nous affubler du régime complotiste.
      Moi, ma foi, ça me convient bien, le monde aujourd’hui étant divisé en deux parties les comploteurs et les complotistes.


    • Pie 3,14 11 septembre 20:03

      @Pie 3,14
      « En tant que complotiste je n’ai rien à justifier » mais vous reprochez aux autres de ne pas argumenter...
      Vous êtes un guignol déguisé en indien.
      Un vieux gamin mal élevé qui a mal digéré son catéchisme (il vous faut des vérités révélées cachées).
      Je vous laisse à vos obsessions.


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 20:23

      @Pie 3,14

      Nous n’avons rien à argumenter, simplement dévoiler les vérités cachées, c’est suffisant. On n’argumente pas une vérité.
      Est-il besoin d’argumenter le fait que Epstein est pédophile ? Ou que Cohn Bendit a publiquement avoué cette tare à Apostrophe ?
      On peut prendre position sur une vérité si on est comploteur ou complotiste, c’est à dire en faire un mensonge ou la garder vérité. Mais en fin de compte le résultat sera toujours le même, une vérité restera toujours une vérité.
      Et quand c’est quelqu’un comme un Lord qui demande des comptes sur une vérité connue de la ploutocratie, de l’oligarchie et de quelques éveilleurs de conscience, cela a une portée insoupçonnable, car on peut difficilement le qualifier de complotiste, puisque ce qu’il a dévoilé était déjà connu de certains et sera connu de tous, comme vérité cachée et soudainement dévoilée.
      Personne ne pourra en faire une fantasmagorie.
      La ploutocratie et l’oligarchie aux ordres doivent se sentir bien mal sur ce coup.


    • Attila Attila 11 septembre 22:13

      @Assouline
      « Macron me paraît avoir dépassé le stade délirant du fantasme pour passer à celui de la conception raisonnée. »
      En effet.

      .


    • symbiosis symbiosis 11 septembre 22:33

      @Attila

      « Macron me paraît avoir dépassé le stade délirant du fantasme pour passer à celui de la conception raisonnée. »

      On se demande en effet si Macron raisonne les concepts ou s’il conceptualise la raison. Tout cela, dès qu’il sort de la comptabilité du caissier doit lui paraître compliqué, bien compliqué.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 06:54

      @Pie 3,14
      Vous êtes un guignol déguisé en indien. Un vieux gamin mal élevé qui a mal digéré son catéchisme (il vous faut des vérités révélées cachées)

      Passons sur les insultes, attaquer les personnes montre que vous n’avez aucun argument. Il n’y a rien de caché, tout est dit dans le texte.

      Ce que les autres Lords reprochent à Sir James of Blackheath, ce n’est pas de répandre une fake news, ni de poser des questions, mais de divulguer un secret d’état. Ils demandent pour cela sa démission et le menacent de poursuites judiciaires. Avant de venir déposer vos petites crottes sur l’ UPR, apprenez à lire.

      "d’autres collègues de Lordly exigent maintenant sa démission immédiate et lui font savoir qu’il peut s’attendre à des ennuies judiciaire et une visite de la police pour infraction à la loi sur les secrets officiels"


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 07:08

      @Assouline
      Pour que la GB dispose d’un nouveau délai, il faut que le Conseil européen vote à l’unanimité. 1 seul pays qui vote contre, et la GB sort de l’ UE le 31 octobre, avec ou sans accord. Ce pays pourrait être la France, si Macron est toujours d’accord avec ses déclarations sur le sujet...

      Macron et le Drian ont déclaré qu’ils étaient opposés à tout nouveau report pour le Brexit, vous allez être étonné, pour une fois, l’ UPR soutient à fond Macron et le Drian, et appelle toutes les forces politiques et syndicales à soutenir le Gouvernement français !
      Bonne journée !


    • quid damned quid damned 12 septembre 11:02

      @Pie 3,14
      « Ils sont persuadés d’avoir affaire à une hydre maléfique. »

      C’est pourtant factuel. L’UE ne s’en cache pas, cf JUnker, Attali ...

      Une vidéo à voir dans sa totalité.

      Quelques passages cependant :

      Où l’on apprend de la bouche même d’un fonctionnaire chargé de communication (les décodeurs de l’Europe) que les états membres sont contraints et forcés de suivre les directives. (11’40)

      Où l’on apprend que l’UE ne fait pas de propagande mais (de leur propre aveu) un « narratif positif ».(49’00)

      Où il est demandé aux youtubeurs (influenceurs) de propager cet « narration positive ». (03’35 et 52’15)

      Où il est évoqué leur relations avec google, twiter et facebook (43’25)

      Où il est question de surveillance de masse ...


    • quid damned quid damned 12 septembre 11:14

      @symbiosis
      Divisé en trois : comploteurs, complotistes et les « moutons collabos à l’insu de leur plein grès » .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 18:42

      @Assouline

      Certes, certes, concernant les gilets jaunes, mais les commissaires européens savent très bien que depuis le décret Valls, l’exécutif a la haute main sur le judiciaire. Le Code de procédure pénale français, lui, par contre, ne s’applique qu’aux manants ! Alors ne venez pas nous parler des décisions de Bruxelles, vous ne convainquez que vous-même ou les béotiens.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 20:23

      @Assouline
      Ce ne sont pas Macron et Le Drian que l’UPR soutient sur ce coup là mais le Brexit...

      Evidemment ! Asselineau a utilisé « le en même temps » de Macron.
      En même temps Macron a dit qu’il ne voterait pas un nouveau délai, et en même temps, il s’est dégonflé devant devant Merkel.

      Alors on l’encourage à persévérer dans la bonne voie pour la prochaine réunion !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 22:48

      @Assouline

      Et si nous poussons la réflexion jusqu’au bout, depuis le décret Valls que vous arrangez à votre petite sauce, étant donné que l’indépendance du « judiciaire » n’est plus assurée, eh bien nous n’avons plus de constitution. Bof, depuis 2005 de toutes façons, nos gouvernements de félons ont bien prouvé qu’ils se foutaient du peuple en s’asseyant sur le résultat d’un référendum. Alors, vous pensez bien, une constitution, l’indépendance des trois pouvoirs, qu’en ont-ils à faire ?

      Petit point de droit, tout de même.
      Le service d’inspection de l’administration judiciaire ne contrôle que le respect des procédures fixées
      Pas besoin de pondre un décret pour cela, il y a la Cour de Cassation, le Conseil d’Etat et le Conseil Constitutionnel. C’est largement suffisant pour s’assurer du respect de procédures. Alors, allez raconter vos salades macroniennes aux ignorants, si vous voulez, mais pas à nous !
      Bonne nuit.


  • symbiosis symbiosis 11 septembre 19:05

    On peut être pour l’Europe géographique et solidaire, sociale et développant une politique d’entraide et contre l’UE qui ne ne pratique rien de tout ça.

    Rien de plus normal. Tout citoyen européen responsable et conscient des réalités depuis au moins 20 ans, se doit d’être anti UE.

    Rien de plus normal !

    De plus l’Ue est une colonie de la ploutocratie bancaire globaliste. Donc soyons anti UE. C’est sain, salubre et salutaire.


    • kirios 12 septembre 09:30

      @symbiosis
      je ne suis pas européen !
      j’ai une culture qui est plus proche de celle de la Méditerranée que de celle des Pays du nord.
      la nation est le regroupement de citoyens de même culture, d’une même langue sur un territoire déterminé et ,lorsque la démocratie existe , un même projet.
      pourquoi vouloir la détruire, si ce n’est pour detruire la capacioté de résistance des peuples ?
      des accords privilégiés peuvent exister avec les Pays voisins .


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 12 septembre 08:56

    Un article de la Chronique du Grand Jeu, nous apprend que depuis le vote du Brexit, les salaires ont augmenté de 4% et que le chômage est au plus bas, une cata pour les euronouilles.

    "(...) Brexit... Depuis qu’il a été voté, une partie de la main-d’œuvre étrangère, notamment polonaise, est partie et les employeurs sont obligés de gratter dans les cartons pour recruter la main-d’œuvre locale en lui proposant des salaires plus attractifs. C’est l’éternelle loi de l’offre et de la demande. Le chômage recule tandis que les revenus augmentent.

    Pour nos plumitifs, cette embellie est un drame, et pas seulement pour les poches de ceux qui les emploient. On imagine les mines contrites et effrayées dans les salles de rédaction eurolâtres : « encouragement au populisme », "flambée de l’euroscepticisme" avec, en filigrane, le détricotage du système impérial. Un cri de panique s’entend bientôt dans les couloirs : vite, un contre-feu ! Le rapport farfelu sur l’invasion de sauterelles, à la Une dès le lendemain, fera très bien l’affaire...


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 18:37

    @ Assouline,

    Mais... je ne vois aucune trace de catastrophe ni même de catastrophisme dans cet article !...(de Challenges)

    Vous reconnaissez donc que le fameux rapport « Yellowhammer » cité par L. James, que la presse européiste aujourd’hui vient de diffuser hier auprès de l’opinion publique, pour affoler la population, n’est qu’un tissu de catastrophes annoncées mensonger, affirmations toutes aussi stupides les unes que les autres, comme par exemple, pénurie de médicaments en cas de Brexit". Et bien d’autres choses encore.

    En tout cas, vous savez pertinemment manier les sophismes, bravo ! Pas étonnant d’un super européiste, comme un chat voulant absolument retomber sur ses pattes, mêmes si on lui apporte la preuve formelle de ses contradictions.


    • Attila Attila 12 septembre 18:47

      @Nicole Cheverney
      Oui, il s’emmêle les pinceaux à force de vouloir contredire à tout prix :
      "Loin de s’agir d’un aveu, fut-ce de la bouche d’un fonctionnaire européen, ce n’est en fait que le rappel d’un point du fonctionnement institutionnel de l’U.E., lequel dans son aspect juridique stipule que la Directive, acte juridique produit par l’exécutif européen, s’impose aux états parties. " Lien
      Alors que les européinomanes n’arrêtent pas d’affirmer sur un ton péremptoire que les directives européennes ne sont pas contraignantes.

      .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 19:18

      @Attila

      Bonsoir, Européinomanes  : excellent !

      Pour ces drogués de l’UE, de Junker à Junky,
      il n’y a que la longueur d’un chichon.  smiley


    • Attila Attila 12 septembre 20:54

      @Nicole Cheverney
      Il ne se rend pas compte qu’il défend l’analyse de l’UPR : les directives sont contraignantes.
      Il va finir par se faire traiter de complotiste.

      .


    • Attila Attila 12 septembre 22:38

      @Assouline
      Nous avons encore en mémoire les confrontations médiatiques où François Asselineau était face à des personnes qui prétendaient le contraire. Alors, vos délires sur la question, je m’en tape. Vous appliquez encore la méthode Coué.
      .
      « Vous voilà renseigné... »
      Prétentieux. Si vous espérez que votre logorrhée convainc quelqu’un ici, bon courage.

      .


    • Attila Attila 12 septembre 22:46

      @Attila
      Mais on ne va pas se plaindre que vous défendiez la thèse selon laquelle les décisions de l’Union Européennes sont contraignantes pour les pays membres : c’est celle de l’UPR.

      .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 22:54

      @Attila

      en fait, @ Assouline ne se mouille pas trop, il reprend peu ou prou les discours pré-mâchés de BFMTV, de TF1, sur l’UE, et la propagande habituelle. et de temps à autre, il insert quelques petites phrases sorties de leur contexte juridiques d’ailleurs, pour nous montrer qu’il maîtrise la question UE ; Mais il ne maîtrise rien du tout !


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 12 septembre 22:58

      @Assouline

      Sauf que le rapport Yellow-hammer a été diffusé au public, pas plus tard qu’hier et il est alarmiste. C’est aussi simple que cela.

      En fait, ce que vous contestez, c’est qu’il existe des gens qui contestent.... l’UE et le projet foireux d’une Europe Fédérale.
      Comme je prépare un autre article sur l’UE, j’expliquerai pourquoi le projet UE est foireux et dans quel sens nous devons tous le comprendre.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 13 septembre 10:53

      @Assouline
      Fou zadoré les zurpriz ? Aaarh ! Zelle-là zera ein très gross zurpriz !


    • Attila Attila 13 septembre 12:16

      @Assouline
      Mon pauvre, vous êtes vraiment esclave de votre imagination délirante, vous rêvez tout haut.
      En matière juridique comme en matière scientifique, les opinions personnelles n’ont aucune valeur. En matière juridique, c’est le contenu des textes de loi qui fait foi. Et aussi les décisions de Justice.
      C’est justement le grand mérite de François Asselineau de nous avoir dit : mais lisez donc ce qui est écrit dans les Traités Européens. Il est le seul jusqu’à présent.
      "Aussi, Il apparaît plus clairement que c’est la défense des thèse de l’UPR qui vous importe... et rien d’autre... et peu importe ce qu’elles soutiennent... "


    • Attila Attila 17 septembre 13:58

      @Attila
      « Il ne se rend pas compte qu’il défend l’analyse de l’UPR : les directives sont contraignantes.
      Il va finir par se faire traiter de complotiste.
       »
      Assouline pourrait même changer son pseudo : Assoulineau.

      .


  • Attila Attila 14 septembre 08:54

    La grande faucheuse est passée par là : 67 messages supprimés sur 152.

    .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 septembre 09:54

      @Attila

      Bonjour, effectivement. Je pense que ce sont les messages d’Assouline et d’autres qui ont été supprimés. Je ne vois pas pourquoi. C’est bizarre. Merci de me l’avoir fait remarquer.


  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 septembre 11:10

    @ A Attila, à tous : 67 messages du fil de discussion ont disparu comme par enchantement, je viens de demander à la modération de les remettre en place. Je ne sais pas qui est le petit malin qui en est à l’origine.On verra si la modé accède à ma demande.

    Ce qui prouve, soit qu’il s’agit d’une malveillance de la part d’un agoravoxien, ou alors que le sujet hautement sensible de l’UE Brexit/Frexit dérange pas mal de monde avec une surveillance du site de type orwellien. Donc, prochain article, si voté, enregistrement de tous les commentaires, ensuite si censure, remise immédiate sur le site, autant de fois que nécessaire. On verra qui des deux se lassera.


    • Attila Attila 14 septembre 11:25

      @Nicole Cheverney
      Si Assouline a demandé la suppression de son compte, je crois que les messages du compte sont supprimés.
      Mais certains de mes messages ont été supprimés aussi et je ne dois pas être le seul.

      .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 septembre 11:47

      @Attila

      Pourtant à Assouline ne disait rien d’extraordinaire. Et je remarque que d’autres messages d’autres personnes ont été supprimés.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 13:14

      @Nicole Cheverney
      Ce qui est curieux, c’est que les messages d’Assouline ont disparu, mais pas nos réponses...


    • Attila Attila 14 septembre 13:21

      @Fifi Brind_acier
      Si, quelques unes.

      .


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 septembre 14:42

      @Attila
      @ Fifi Brin d’Acier

      @ Assouline

      Le dernier commentaire posté par Assouline a aussi disparu. Assouline nous expliquant, ses soupçons.
      A ceux qui censurent, un conseil vous feriez mieux de vous calmer.


    • Attila Attila 15 septembre 18:31

      @Nicole Cheverney
      « A ceux qui censurent, un conseil vous feriez mieux de vous calmer. »
      Agoravox n’est pas un service public. Ils sont chez eux, ils font ce qu’ils veulent dans les limites fixées par la loi.
      Si la façon de gérer des administrateurs d’Agoravox déplait, il est possible de lancer une souscription pour créer un autre site.

      .


    • Xenozoid Xenozoid 15 septembre 18:54

      @Attila

      Agoravox n’est pas un service public. Ils sont chez eux, ils font ce qu’ils veulent dans les limites fixées par la loi.
      Si la façon de gérer des administrateurs d’Agoravox déplait, il est possible de lancer une souscription pour créer un autre site.

      avec des étoiles


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 septembre 19:17

      @Valimouz
      Si ce n’est pas vous ?????!!!!!!!!!!!!
      Qui peut en prendre la décision ?
      Et *
      Quel citoyen en a les moyens ?

      Quel serait mon intérêt de faire disparaître les message d’Assouline, qui bien que nous ne soyons pas d’accord, sont très bien rédigés, polis, et très intéressant du point de vue discussion ?
      Il y a en ce moment sur Agoravox, un petit malin qui fait disparaitre les messages des commentateurs. Sur plusieurs articles, certains messages de Fifi disparaissent aussi. J’ai écrit à la modération pour faire réapparaitre les messages supprimés, à l’heure actuelle je n’ai pas de réponse. Le dernier message d’Assouline a disparu aussi.
      C’est tout simple, il y a un « os dans le potage » ! Et c’est très contrariant.
      Je vais à nouveau écrire à la modé.


    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 septembre 19:20

      @Attila

      Je pense que vous avez mal compris la teneur de mon message. Je ne m’adressais pas à vous, je m’adressais à l’auteur des suppressions, en général. Vous pensez bien que je ne vous compte pas parmi eux. Ni Fifi, ni Assouline.


    • Xenozoid Xenozoid 15 septembre 19:21

      @Nicole Cheverney

      Il y a en ce moment sur Agoravox, un petit malin qui fait disparaitre les messages des commentateurs

      il faut faire une enquete,qui fait la police ?


Réagir