mercredi 11 juillet - par christophecroshouplon

Bye bye Boris !

Boris Johnson, le clown des Affaires Etranges de Theresa May, vient de démissionner de ses fonctions, le lendemain de la démission du secrétaire d'état charge du Brexit, David Davis.

Ca fait deux poids lourds dont un pachyderme bien lourdaud de moins dans l'équipe May, à quelques mois de la supposée sortie définitive de l'UE du Royaume Uni, prévue en mars 2019, près de 3 ans après le vote des anglais.

May est dans une panade pas possible, elle passe son temps à louvoyer autour du pot et n'a dû son salut qu'à la signature royale d'Elizabeth II pour éviter que les Lords, ces vieux réacs vendus à l'oligarchie, ne fassent capoter juridiquement le Brexit. Lequel – paris ouverts – ne passera pas, en tout cas pas dans les faits.

La preuve, la dernière de May, qui a valu le départ de son Benny Hill de ministre.

Car ces deux démissions interviennent quelques jours après une réunion de Theresa May avec ses ministres, le 6 juillet, qui avait abouti à l'annonce d'un accord sur la volonté de maintenir une relation commerciale étroite avec l'UE. Le plan prévoit de mettre en place une zone de libre échange et un nouveau modèle douanier avec les 27, afin de maintenir un commerce « sans friction » avec le continent.

Autrement dit rien ne change ou presque, on dit qu'on sort de la boite pour mieux y rester au trois quarts. Le secrétaire d'état au Brexit a flairé l'entourloupe, lui au moins ce n'est pas un vendu, il a été mis en place pour inscrire dans les faits le Brexit, on piège son dossier et il tire sa révérence pour ne pas trahir les électeurs.

Le clown Boris, spécialiste des dérapages en tous genres, était la valeur Pinder de May, son départ, même sur un motif valable, ne le fera regretter à personne, ce gars était une insulte permanente à la finesse des anglais et à leur sens de la diplomatie. Dix fois il se fit mettre en slip par les russes et dix fois il remonta sur le ring pour baisser son froc et nous exhiber son postérieur. A un moment il faut choisir, c'est soit politique soit Hanouna, les deux en même temps c'est comme cracher sur ton peuple, alors bye bye Boris, ferme la porte avant de sortir et surtout ne reviens jamais.

En attendant, les anglais sont mal avec ce gouvernement faux nez des oligarques dont la première des ministres tremble dès que Juncker éternue. La dame, fort mauvaise comédienne, nous rejoue actuellement le mauvais sitcom du poison russe avec les mêmes ficelles. Cette Nicky Halley rosbif est une vraie honte ambulante sur talons, politiquement elle est nulle, sur la scène internationale et meme européenne elle est inexistante et ne parvient à retenir l'attention que pour faire rire à ses dépens. Je lui donne pas cher la place, à la dame, quand les anglais auront dépassé le mois de mars prochain, pour la jeter comme une serpillère.



19 réactions


  • Dom66 Dom66 11 juillet 12:44

    Le clown, l’incapable, le fou, le débile, les qualificatifs négatifs sur cet abruti ne manquent pas.

    « vient de démissionner » Non...May 2 lui a fait comprendre qu’il était indésirable…

    L’ambassade Russe à Londres a sans doute indiqué qu’il était impossible de re-discuter avec cet idiot.

    May 2 aussi va avoir des problème. smiley


  • Laulau Laulau 11 juillet 12:59

    Theresa May est vraiment dans la merde, voila-t-y pas que l’Angleterre risque de se qualifier pour la finale en Russie, alors qu’elle a interdit toute présence officielle de son gouvernement et même de la Reine. Certaines mauvaises langues disent même que l’affaire novichok bis viendrait très opportunément lui fournir un nouveau prétexte pour son absence à Moscou.
    https://reseauinternational.net/y-a-t-il-un-lien-entre-les-empoisonnements-a-amesbury-et-la-qualification-de-lequipe-dangleterre-en-quart-de-finale-au-mondial-2018/


  • Jean Roque Jean Roque 11 juillet 13:05

     
     
    May était contre le Brexit et a été choisie pour le faire...
     

    Mais ses tortillages de cul finiront par lasser.
     
     
    Remarquez qu’au Boobaland on aurait fait reveauter le troupeau de soumis glands remplacés jusqu’à que ça pénètre.
     
     
    « Je n’ai plus de papier cul, il me faut de nouveaux résultats de référendum d’urogogochons. » Jüncker
     

     

     
     

     


  • njama njama 11 juillet 13:23
    Casse-toi Boris
    EXIT
     smiley

  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 11 juillet 13:25
    Je ne sais pas si vous avez lu le document à l’origine de la vague de démissions.

    C’était l’ensemble des propositions que May allait faire devant l’UE.
    Cela donnait, en gros : rien ne changera sauf que le Royaume uni perdra tout pouvoir de décision et de véto.
    En plus détaillé : rien changer sauf l’ajout d’un mécanisme supra légal qui imposaient les futures lois votées dans les pays de ne jamais contredire et d’aller toujours dans le sens des décisions votées à Bruxelles.

    Donc la démission du Boris, que l’on apprécie ou pas, est en fait une bonne décision stratégique de sa part.

    L’autre enseignement à tirer c’est l’incroyable pression que May doit subir pour proposer un document si avilissant.

    Un autre point de détail à noter, si May se fait remplacer par un dur pour un brexit dur, les positions actuelles du Royaume-Uni vont changer symétriquement, cad devenir pro-Trump et pro-Poutine. Ce nouveau trio s’en donnera à coeur joie pour détruire ce qui reste de l’UE (rien que par simple volonté concurrence économique, on le voit déjà dans la différence de politique entre les banques centrales respectives)

    Enfin le gros problème : c’est que nous serons toujours dans le château de carte de l’UE, essentiellement affaiblie par l’Italie.

  • njama njama 11 juillet 13:27
    Cette Nicky Halley...
    pour sûr, elle n’a pas la grâce d’une Maria Zakharova




  • Jeekes Jeekes 11 juillet 14:23
    ’’Bye-bye Boris’’
     
    Vas-y, casse-toi et crève en paix.
    Ordure !



  • ZenZoe ZenZoe 11 juillet 14:39

    La zone de libre échange sans rien d’autre autour, c’est ce qu’ils voulaient au départ. Au moins ils sont cohérents les Anglais.


    Et quand je vois le bordel européen et l’argent que ça côute aux contribuables, quand je vois qu’en étant le plus grand marché du monde sur le papier on arrive à se faire bouffer par les Chinois et les Américains, je me dis que c’est eux, les Anglais, qui avaient raison depuis le début.

    L’Europe n’existera jamais, ou mal, trop d’intérêts divergents, alors arrêtons les frais, et faisons-là exploser. On peut signer un traité de libre-échange, oui, garder l’euro, pourquoi pas, mais c’est tout.

  • L'enfoiré L’enfoiré 11 juillet 17:37

    Toutes les deux démissions ont faussement renforcé le gouvernement de Marisa May au lieu de le faire sauter.
    Davis a démissionné pour une raison de principe, Johnson pour raisons personnelles.
    Johnson avait émis des éloges à Trump qui rejetait tous les accords internationaux avec le même ego.
    UK aura les inconvénients du Brexit sans aucune compensation.
    Les sociétés qui ont quitté la Grande Bretagne pour garder leurs affaires prospères, ont eu raison de la faire.

    https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/jul/09/theresa-may-boris-johnson-tory-party


    • gueule de bois 12 juillet 16:24

      @L’enfoiré

      le gouvernement de Marisa May
      Marisa, Mathilda, Theresa, maybe this maybe that ...
      Bécaud les appelait toutes ’Tante Jeanne’.

  • pierre 11 juillet 18:02

    Il n’y aura pas de brexit, cela semble clair non ?


    • sirocco sirocco 11 juillet 23:56

      @pierre

      Disons que rien n’est gagné pour le moment.


    • zygzornifle zygzornifle 12 juillet 08:54

      @pierre
       

      M&M’s Macron et Merkel changent plusieurs fois de slip par jour tellement ils mouillent et bichent en se disant que le Brexit est presque mort, dans ce cas Merkel va se découper de grandes tranches de rosbifs , elle va les faire payer grave leur espoir de libération de l’UE et le Macron va japper en lui pissant sur les jarretelles  ....

    • gueule de bois 12 juillet 18:09

      @zygzornifle
      Très imagé, mais il y a de ça.


    • gueule de bois 12 juillet 18:12

      @pierre
      Les Brits ont un peu plus de scrupules que les Français. Ils hésitent à s’asseoir sur un vote populaire. Mais en pratique on cherche un subterfuge : rester effectivement dans l’UE sans en faire partie officiellement.


  • zygzornifle zygzornifle 11 juillet 18:24

    A vos Boris-ques et périls ....


Réagir