jeudi 22 février 2007 - par Olivier Bonnet

Caricatures : Mahomet, d’accord, mais pas la police !

placid_condamn_"Je préfère l’excès de caricature à l’absence de caricature", écrit Nicolas Sarkozy dans la lettre lue à l’audience lors du procès de Charlie Hebdo. L’ennui, c’est que le soutien à la liberté d’expression du candidat UMP s’avère à géométrie variable. En tant que ministre de l’Intérieur, il est en charge des cultes, ce qui ne l’a pas empêché de prendre parti en faveur des caricatures de Mahomet. Mais son poste place Beauvau en fait d’abord et surtout le premier flic de France, et quand il s’agit de la police, Sarkozy ne chante plus la même chanson. Le dessinateur Placid, poursuivi pour son illustration du livre Vos papiers, au motif que la représentation qu’elle fait d’un policier constituerait à la fois une injure et une diffamation publiques, peut hélas en témoigner. D’abord relaxé en première instance - à la suite d’une plainte déposée en 2001 par le ministre de l’Intérieur de l’époque, le "socialiste" Daniel Vaillant - il a vu le Parquet faire appel et un nouveau procès s’est déroulé en novembre dernier. Placid s’y est défendu seul, sans avocat. "J’ai produit des photocopies d’œuvres de dessinateurs célèbres pour leurs portraits ou caricatures de policiers (Siné, Cabu, etc.). Ce qui semblait m’être reproché était le nez retroussé du policier, proche du nez d’un cochon. J’ai aussi produit des exemples de ma production de dessins, où on peut voir des nez de cochon sur toutes sortes de personnages", raconte-t-il. Une défense qui n’a pas convaincu les juges puisque le verdict est tombé le 18 janvier et que le dessinateur est condamné pour "injures publiques envers une administration, en l’occurrence la police nationale" à une amende de 500 euros. Une somme qui peut sembler dérisoire, sauf lorsqu’elle doit sortir de la poche d’un particulier n’ayant pas forcément la chance de "travailler plus pour gagner plus" : "Une amende de 500 euros est plus compliquée à supporter pour moi qu’une amende de 500 000 euros pour, disons, un responsable d’Elf", explique Placid, qui aurait pu citer Total. Il n’est pas le seul condamné dans l’affaire : l’éditeur Michel Sitbon, responsable de la maison L’esprit frappeur, qui a publié l’ouvrage, devra acquitter 800 euros et Clément Schouler, l’auteur de ce livre écrit sous l’égide du Syndicat de la magistrature, 1000 euros. Que reproche-t-on à ce dernier  ? Une phrase : "Les contrôles d’identité au facies, bien que prohibés par la loi, sont non seulement monnaie courante, mais se multiplient." Il suffit d’interroger, au hasard, les habitants des banlieues, pour se convaincre de la véracité de cette affirmation. Oui, mais voilà : dans la France actuelle, on n’a pas le droit de l’écrire. Le jugement expose en effet que cette phrase est "attentatoire à l’honneur et à la considération de la police nationale" et "présente en conséquence un caractère diffamatoire à l’encontre d’une administration publique". Le journaliste Denis Robert a réagi en signant samedi dernier un article titré Bienvenue à Sarkoland, où il s’indigne en ces termes : "La vraie censure est en marche. Elle est perfide, efficace et économique. Elle défend l’honneur des multinationales, des vedettes du foot ou du show biz et des premiers ministres. Elle s’attaque aux petits éditeurs, aux dessinateurs sans ressources, aux écrivains et aux journalistes indépendants. Elle use et abuse de mises en examen et de frais de procédure. Elle s’opère méthodiquement dans le silence des tribunaux, des campagnes électorales. Et des journaux. Elle est en train de gagner la partie." Un Denis Robert qui s’y connaît en persécutions ! AgoraVox s’associe à lui pour dénoncer cette condamnation indigne et le "deux poids, deux mesures", qui autorise à représenter le prophète de l’islam avec une bombe à la place du turban, mais pas un policier avec un nez de cochon. Pour la liberté d’expression, grouik !



106 réactions


  • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 10:46

    La police est aussi une espèce protégée, bien qu’elle ne soit pas en voie de disparition !!


  • Pierre R. Chantelois Pierre R. - Montréal 22 février 2007 11:19

    En consultant votre exposé, et après avoir visité le site que vous proposez, je comprends bien que le jugement du tribunal n’est pas encore publié. Il serait intéressant de prendre connaissance des motifs à l’appui de cette condamnation. Les honorables juges (ou l’honorable juge) ont, j’ose espérer, documenté leur décision. Je serais bien curieux d’analyser ce document.

    Pierre R.

    Montréal (Québec)


  • François RG (---.---.250.249) 22 février 2007 11:30

    Sarkosy est un homme ultra liberal pour les nantis,et ultra liberticide envers les petits. Le danger vient du fait qu il est brillant et seduisant dans son discours.

    Et un gros carton rouge pour ce juge imbécile.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 22 février 2007 11:40

      Un juge est un homme, qui peut être imbécile ou d’idéologie réactionnaire, ultra-sécuritaire, ou encore tout simplement aux ordres...


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 03:37

      LA ROUE TOURNE POUR VOUS MR BONNET. J’ESPERE QUE VOUS SEREZ POURSUIVI DEVANT LES TRIBUNAUX POUR CERTAINS PROPOS DIFFAMATOIRES QUE VOUS AVEZ PU ECRIRE DANS CERTAINS DE VOS ARTICLES !


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 19 septembre 2007 08:16

      La roue tourne ? Où ça ? Mais non, tout va bien, merci ! Quels propos diffamatoires ? Je vous l’ai pourtant déjà dit : arrêtez d’employer des mots que vous ne comprenez pas.


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 13:20

      Ne le faites pas exprès. Dans quelques uns de vos articles, j’ai pu lire des choses diffamatantes (sur Steven Spielberg notamment).

      Donc attention, n’essayez pas de minimisez vos bêtises !

      Je comprends mieux que vous déjà. C’est vous qui devriez balayer devant votre porte et arrêter de jouer les vierges effarouchés.


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 13:25

      « Je vous l’ai pourtant déjà dit : arrêtez d’employer des mots que vous ne comprenez pas. »

      Cessez vos intimidations gratuites et ridicules. Car ça prouve bien votre bêtise profonde et votre mépris des gens tolérants qui ne pensent pas comme vous.

      La malhonnêteté intellectuelle que vous pratiquez Monsieur Bonnet est maladive chez vous !


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 13:35

      Et puis ce que vous me dites est purement et gratuitement accusatoire.

      Assumez déjà ce que vous avez dit et ce que vous êtes, et soyez honnête et pas lâche.

      Si je vous dit que vous avez dit des choses diffamantes dans certains de vos articles ce n’est pas pour rien qui pourraient être passibles de poursuites pénales. S’il ne vous ai rien arrivé, vous avez du bol car d’autres n’ont pas eu de chance.

      Tant mieux pour vous, et continuez d’avoir de vous comportez en irresponsable dans certains de vos propos accusatoires, et gratuits.

      Quand je dis la roue tourne, c’est peut-être, vous verrez bien.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 19 septembre 2007 13:39

      Mais absolument pas ! Prétendre que mon article sur Spielberg le diffame est une preuve supplémentaire que vous ne comprenez pas ce que veut dire le mot diffamation, bon sang ! Voici le lien. http://olivierbonnet.canalblog.com/archives/2006/08/13/2460492.html

      Où y-a-t-il diffamation ? Allez-y, dites-le nous qu’on rigole. Donc ce n’est pas le problème de ne pas penser comme moi mais celui de n’opposer que des contresens, des erreurs ou des stupidités.

      En outre, vous semblez gravement perturbé psychologiquement, au point de poster une bonne trentaine de commentaires ces derniers jours sur de nombreux articles que j’ai écrit, y compris des anciens, dans le seul but de me vomir partout. Vous n’avez donc rien d’autre à faire ? Me haïr est désormais le but de votre vie ? Je vous plains.


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 18:08

      « Vient pourtant comme un malaise lorsqu’on apprend que les bénéficiaires de la générosité de Spielberg sont les Israéliens vivant dans le nord du pays. »

      Désolé mais ça c’est choquant et diffamatoire ou du moins on en est pas loin. Arrêtez vous êtes bête !

      Je sais très bien ce que le mot diffamation veut dire et sans doute mieux que vous.

      Soyez humble et arrêtez de me mépriser gratuitement avec des accusations faciles !

      Vous êtes psychiquement un paranoiaque d’une malhonnêteté intellectuelle maladive.

      Non je n’ai rien contre vous rassurez-vous. Mais vous par contre vous avez une obsession polémique délirante et maladive de mépriser les gens respectables qui ne pensent pas comme vous !


    • Mysticman Mysticman 19 septembre 2007 18:22

      J’ai autre chose à faire que de passer mon temps à contredire votre démagogie gratuite et virulente.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 19 septembre 2007 19:39

      Non, désolé, rien de diffamatoire. Décidément...


  • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 22 février 2007 11:36

    On parle de caricature.

    En voyant le dessin, je ne vois pas où se trouve la caricature ? Ma première impression en voyant l’image, c’était de me dire que je voyais un porc avec un képi bleu.

    Pour qu’il y est caricature, il faut qu’il y est un rapport entre le caricaturé et sa caricature. Je ne vois pas de rapport entre la police et des cochons.


    • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 11:40

      Si, le flic au rap-porc !!!


    •  :-) (---.---.74.185) 22 février 2007 13:24

      N’as-tu jamais entendu cet adage :

      « stay high , pigs can’t fly !! »

       !![ humour ] !!


  • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 11:36

    Les caricatures de Charlie-Hebdo sont agréés par le CRIF (donc, par Sarkozy) ce qui semble-t-il, n’est pas le cas pour Denis Robert et Michel Sitbon !!!

    C’est ce qui explique leur condamnation avec l’assentiment des médias ?

    On attend toujours des caricatures de solidarité de "Charlie-Hebdo ?

    Une fois de plus, on prend ce faux journal satyrique « les mains dans le sac » !!

    Force nous est de constater que la liberté d’expression est à dimension variable et que Charlie-Hebdo a la caricature sélective !!


  • pasa (---.---.31.173) 22 février 2007 11:50

    tt à fait d’accord la lettre de Sarko en faveur des caricatures,lue au procès de cette andouille de Philippe Val, c’est 100% de la communication pour se donner une belle image d’humaniste dans les médias ! Même chose pour ses photos au Mont saint Michel il y a quelques semaines : il y est allé le lendemain de son investiture à l’ump, pour se faire « shooter » par une meute de photographes : avec cette belle photo qui est passée en une du Figaro et des JT il incarne la France à peu de frais, comme d’autres incarnaient le Poitou au début des années 40 (voir le roman de Céline - D’un château l’autre). Et les gens aiment ça : pauvre France !


  • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 11:55

    Je possède ce livre rien que pour la caricature, que j’invite à mettre partout sur le net en soutien à Denis Robert et à Michel Sitbon !!

    Ce 2 poids 2 mesure, démontre que la justice est aux ordres !

    De qui ? ça, tout le monde le sait, sauf peut-être les policiers, les magistrats, Sarkozy et ses amis de Varsovie (c’est pour le rime !), innocents par nature !


    • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 12:06

      J’ai omis de préciser que le contenu du bouquin : un ramassis de conseils -qui ne cassent pas trois pattes à un canard- émanant des peintres sur barreaux du SM (Syndicat de la Magistrature) ; mais cette caricature est sublime, tant elle est criante de vérité...

      Et encore, je crois que c’est un intellectuel/flic (si, si, ça existe !!!) qui a servi de modèle !

      Et de redis mon soutien au dessinateur, même s’il ne l’a pas fait exprès et à l’éditeur Michel Sitbon -que je salue en passant pour ses bons livres- (pas tous, faut pas pousser !) !


  • (---.---.37.71) 22 février 2007 13:05

    Cette caricature de Juif en porc, bien que traditionnel, ne me semble pas respectable pour la police -ni pour les Juifs. Surtout que d’aprés le gauchiste Val, la caricature est censer rendre les gens intelligent (il est modeste, Val ! Mais pourquoi emprunter aux caricatures antisémites ses thémes ?). Mais là, on ne voit pas trés bien en quoi affirmer Police=Juif=Porc, éclaire qui que ce soit. Est-ce pour justifier l’Intifada qui courre à travers nos cités ???


  • Serge (---.---.221.73) 22 février 2007 14:13

    Le nom « MAHOMET » est déjà une insulte aux musulmans, puisqu’il signifie « le non loué », alors que leur prophète s’appellait MUHAMMAD ou MOHAMED qui signifie « le loué ». Les musulmans considèrent ce nom MAHOMET comme une agression et cette déformation a été probablement délibérée de la part des français. Les pays anglo-saxons eux utilisent le vrai nom : MUHAMMAD.

    Au final la France passe un peu pour le pays de fachos qui fait semblant de ne pas s’apercevoir de son erreur.


    • (---.---.208.137) 22 février 2007 14:56

      Ces musulmans, ils se sentent toujours agressés ! Et nous alors ? Ils sont paranos ou quoi ? Qu’il gardent leur religion pour eux et tout le monde sera content.


    • mcm (---.---.121.69) 22 février 2007 16:29

      Ha bon c’est pas Poamerde qu’il s’appelle ?


    • (---.---.168.129) 22 février 2007 17:36

      C’est mieux qu’une MarmiteContenantdelaMerde, mcm ! smiley


  • (---.---.214.63) 22 février 2007 14:43

    oui mais ... la police c’est sacré smiley (pas taper c’est de l’humour)


  • (---.---.88.20) 22 février 2007 15:07

    nous musulmans on est habitué aux deux poids deux mesures, mai c pas grave car on sait qu’il s’agit d’une minorité médiatique et que le peuple francais dans son ensemble est loin d’étre récsiste. moi à sarko hollande val je préfere me rappeller de chirac véderine villepin es gens qui pour moi représentent les francais au moins dans le respet de la dignité des autres.


  • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 15:46

    Quand les policiers ne seront plus une caricature de leur fonction, de nos droits et de nos libertés, on ne les caricaturera plus !

    En attendant, défendons nos droits à la caricature !!

    De toute façon nous ne pourrons jamais les caricaturer aussi bien qu’ils le font eux-mêmes...

    Quand je vois le comportement de « certains » policiers, je me dis : « quelles belles caricatures » !


  • LE CHAT LE CHAT 22 février 2007 15:52

    les ultra mondialistes vont plus pouvoir bosser si on censure l’un porc -ex porc ! smiley


    • (---.---.168.129) 22 février 2007 17:40

      Il leur reste à trimbaler leur marchandise de porc en porc et à moteur puisque le porc du voile est interdit. smiley


  • Reinette (---.---.142.30) 22 février 2007 16:00

    SORTIE DU LIVRE FACE À LA POLICE

    Dois-tu accepter la comparution immédiate ? Comment va se dérouler ton affaire ? Face à la police / Face à la justice d’Élie Escondida et Dante Timélos est le guide qui pourra te sauver la mise lors de ta prochaine alpague par la maison poulaga. Il est pour le moment en vente par souscription auprès des éditions L’Altiplano pour la modeste mais précise somme de 7,13 euros.

    À commander sur www.guidejuridique.net. Sortie en librairie le 5 mars 2007.


    • Reinette (---.---.142.30) 22 février 2007 16:14

      CENSURE Le Retour

      L’ENVOLEE PERSISTE ET SIGNE

      L’administration Pénitentiaire aimerait bien enterrer L’Envolée. Poursuivi pour diffamation, ce canard passe-muraille a été défendu à la barre par des détenus qui ne manquent pas de cran.

      Tribunal de Beauvais, 19 décembre 2006. L’Envolée, une nouvelle fois épinglée. L’administration Pénitentiaire reproche à ce journal - qui publie des témoignages d’enchristés sur l’enfer carcéral - son rôle de porte-voix.

      4 bafouilles publiées sont jugées diffamatoires. Du jamais vu : on a extrait quatre détenus - des longues peines - de leur cage afin de témoigner. Le déploiement de bleusaille est en rapport avec la dangerosité des fauves et le port ostensible du fusil à pompe est de mise.

      L’audience démarre sur les ÉRIS [1], créées en 2003 par le sinistre Perben. Commandos de matons anonymes, formés au tabassage, semant la terreur partout où ils passent...

      André Allaix, 1er témoin, énonce rageusement les tortures que lui ont infligées les cagoulés. Son témoignage oscille entre chronique de guerre et film gore :

      « J’affirme que ces hommes sont des tortionnaires, des pervers, des barbares. Quand on vous écrase les couilles avec la main et qu’on vous met un doigt dans le cul, vous appelez ça comment ? »

      Le président écoute sans moufter, le proc’ plonge son nez dans le code pénal.

      ...(Suit Didier Cadet, qui a passé 5 ans à la centrale de Clairvaux : « Un État dans l’État, ce qui se passe à l’intérieur reste à l’intérieur. » Il décrit l’arbitraire avec lequel l’ancien directeur dirigeait la taule, évoque les cris de douleur entendus à 200 mètres à la ronde.)...

      [1] Équipes régionales d’intervention et de sécurité.


  • José Bouquinhas (---.---.192.43) 22 février 2007 16:30

    C’est inadmissible qu’en France, le pays des droits de l’homme et des libertés, on condamne encore, pour avoir fait usage de son droit à la critique et à la caricature !

    Même si j’ai choisi Sarko pendant cette campagne parce qu’il a dit qu’il veut voir les NOIRS comme ministres, députés ou généraux en France, il faut dénoncer aussi ses dérapages et censures !


    • François RG (---.---.250.249) 22 février 2007 16:46

      mettre des noirs ou des arabes à des postes élevés pour leurs couleur de peau est un non sens pour moi,l important c est de mettre de gens competent,la pigmentation de la peau ne doit pas etre un critére.


    • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 19:09

      vous avez raison. Faire contrôler l’embauche, par un service de lutte contre la discrimination, effectuer par un organisme d’état compétant.


  • josew (---.---.25.142) 22 février 2007 16:43

    Très bon article de Monsieur Bonnet. Et courageux en plus...

    Félicitations à l’auteur, ainsi qu’à Denis Robert, toujours mobilisé pour la liberté, la vraie.

    Il est évident que notre pays, du moins le microcosme politico-journalistique parisianiste est frappé du syndrome du 2 poids 2 mesures, et les mêmes gugusses qui se bousculaient pour défendre l’inquiétant chroniqueur de RTL Philippe Val, n’ont pas un mot, pas une ligne pour défendre Placid...

    Même les idiots utiles cypto-laïcards d’Agoravox et les farouches défenseurs de la liberté d’expression auto-proclamés qui se comptaient par centaines sur le fil des caricatures de Mahomet il y a quelques jours sont aujourd’hui muets comme des carpes sur ce sujet totalement absent des « grands médias ».

    Ces mêmes médias qui hier multipliaient les éditos néo-moralisateurs pour nous expliquer qu’ils seront toujours là pour défendre la liberté d’expression dans notre si grand pays si libre. smiley

    Il faut dire qu’il n’est plus question ici de faire de l’anti-islamisme rampant, l’une des activités favorites d’une certaine élite néoconservatrice de gauche comme de droite.

    Ceci expliquant sans doute cela...


    • Briseur d’idoles (---.---.168.182) 22 février 2007 17:48

      C’est ce qui démontre, preuve à l’appui, que beaucoup ont la caricature sélective...

      Tu as l’air surpris José ?

      Tu me surprends !


    • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 19:21

      Merci pour votre objectivité. il sont où ? les médias défenseurs de la liberté d’expression. Il est où ? charlie hebdo. Eh oui ils sont plutôt défenseurs de la haine contre l’islam .


    • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 19:29

      Je suis surpris !!!Les policiers n’aime plus le cochon, bon signe pour les musulmans. J’espère qu’ils débarquent dans les cantines.


    • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 19:40

      je suis surpris !!!les policiers n’aiment plus le cochon, bon signe pour les musulmans. J’espère qu’ils débarquent dans les cantines.


    • Reinette (---.---.136.204) 23 février 2007 15:00

      Le droit à la caricature est une liberté fondamentale et Charlie a bien raison de la défendre bec et ongles [1]. Plus discutable est la posture qui consiste à se faire mousser en rempart contre le péril sarrasin.

      Depuis le 11 septembre, CHARLIE HEBDO ne cesse de rhabiller le vieux tropisme anti-arabe aux couleurs plus tendance de l’islamophobie. Ses deux spécialistes en capillo-détection, Fiammetta Venner et Caroline Fourest, martèlent semaine après semaine que les barbus sont partout, chez les banlieusards, les alter-mondialistes, les pacifistes... Elles ont même réussi à dénicher un poil à barbe islamique dans la tonsure de la LDH.

      Mais le plus prompt à se poser en héros de la résistance antiterroriste, c’est le patron, Philippe VAL. Ses fulminations incessantes contre quiconque s’écarte de l’AXE DU BIEN ont découragé jusqu’à ses lecteurs les plus tenaces.

      Même Pascal BONIFACE, directeur du très « expert » Institut de relations internationales et stratégiques, et à ce titre peu suspect de ben-ladisme, en est tombé de sa chaise.

      Philippe Val est un « vendeur de l’idéologie néo-conservatrice américaine, constate-t-il. Sharon et Bush sont ses héros positifs, ceux qui osent les critiquer sont selon lui complaisants avec les terroristes. Dans la grande bataille des idées à laquelle nous assistons, Val constitue un élément important. La tonalité ironique du journal, les dessins humoristiques lui permettent de vendre l’idéologie néo-conservatrice contenue dans ses éditoriaux à un électorat qui n’aurait pas naturellement penché de ce côté. » [2]

      [1] Sous bonne garde, quand même : cordon de police autour des locaux et protection rapprochée pour Val et les « anciens ». La liberté d’expression a parfois besoin de supplétifs.

      [2] Analyse publiée le 7 décembre 2005 sur le site oumma.com


    • Reinette (---.---.136.204) 23 février 2007 15:01

      Le droit à la caricature est une liberté fondamentale et Charlie a bien raison de la défendre bec et ongles [1]. Plus discutable est la posture qui consiste à se faire mousser en rempart contre le péril sarrasin.

      Depuis le 11 septembre, CHARLIE HEBDO ne cesse de rhabiller le vieux tropisme anti-arabe aux couleurs plus tendance de l’islamophobie. Ses deux spécialistes en capillo-détection, Fiammetta Venner et Caroline Fourest, martèlent semaine après semaine que les barbus sont partout, chez les banlieusards, les alter-mondialistes, les pacifistes... Elles ont même réussi à dénicher un poil à barbe islamique dans la tonsure de la LDH.

      Mais le plus prompt à se poser en héros de la résistance antiterroriste, c’est le patron, Philippe VAL. Ses fulminations incessantes contre quiconque s’écarte de l’AXE DU BIEN ont découragé jusqu’à ses lecteurs les plus tenaces.

      Même Pascal BONIFACE, directeur du très « expert » Institut de relations internationales et stratégiques, et à ce titre peu suspect de ben-ladisme, en est tombé de sa chaise.

      Philippe Val est un « vendeur de l’idéologie néo-conservatrice américaine, constate-t-il. Sharon et Bush sont ses héros positifs, ceux qui osent les critiquer sont selon lui complaisants avec les terroristes. Dans la grande bataille des idées à laquelle nous assistons, Val constitue un élément important. La tonalité ironique du journal, les dessins humoristiques lui permettent de vendre l’idéologie néo-conservatrice contenue dans ses éditoriaux à un électorat qui n’aurait pas naturellement penché de ce côté. » [2]

      [1] Sous bonne garde, quand même : cordon de police autour des locaux et protection rapprochée pour Val et les « anciens ». La liberté d’expression a parfois besoin de supplétifs.

      [2] Analyse publiée le 7 décembre 2005 sur le site oumma.com


  • Clairette (---.---.171.98) 22 février 2007 17:16

    @ Olivier Bonnet : merci pour cet excellent article qui me fait découvrir ce honteux jugement que je ne connaissais pas. Décidément, rien ne va plus chez dame Justice ! On ne peut encore une nouvelle fois que s’indigner en serrant les poings !

    Et tout ça pourquoi ? pour une caricature bien modestement et gentiment caricaturale (pardon à Placid, mais il en a fait des plus drôles)...


    • Briseur d’idoles (---.---.168.138) 22 février 2007 18:06

      Je trouve cette caricature très bonne. Elle résume l’essentiel, même si personnellement, un pit-bul aurait été plus représentatif du policier et l’institution policière...

      On remarquera que le SM se fait très silencieux à propos de la couverture de son « mode d’emploi » dont le contenu n’enfonce que des portes ouvertes...

      Du reste les magistrats partagent avec les préfets la responsabilité de cette institution...

      Qui lâche les policiers, sans laisse, ni muselière, si ce ne sont les magistrats et les préfets ?


  • citadelle (---.---.175.167) 22 février 2007 18:42

    Alors pour Placid c’est le silence complet, personne pour prétendre vouloir defendre la liberté d’expression et pour Dieudonné avec son sketch sur France3 c’est encore mieux, il est trainé devant le tribunaux sans personne pour le defendre , On a pretendu qu’il serait un antisémite donc plus de télé pour lui, on a meme dit qu’il serait raciste, lui le black qui faisait ses sketchs avec Elie Semoune un juif...

    En realité il y a tout simplement une grosse hypocratie ,on se fout complètement de la gueule du monde et on nous le montre.

    Comparer aux dessins les plus insultant que l’on puisse faire au milliard et demi de musulmans, ces dessins sur la police sont gentils et n’ont rien de choquant.


    • mcm (---.---.121.69) 23 février 2007 09:53

      Dire que mahomet était un terroriste tueur est entièrement vrai, si les mahométans en sont blessés, c’est qu’il n’admettent pas la vérité.


  • Cosmic Dancer (---.---.31.236) 22 février 2007 20:06

    @ Tous :

    En tout cas, notre Premier Ministre et candidat ne craint pas la caricature de dédoublement (de fonds) pour ce qui le concerne. Voir cet article édifiant de Marianne2007.info, où l’on apprend que par un décret du 1er février, le ministre de l’Intérieur a cosigné l’accord au présidentiable d’une rallonge de 2,5 millions d’euros pour sa campagne : http://www.marianne2007.info/Le-ministre-Sarkozy-donne-une-rallonge-financiere-au-candidat-Sarkozy_a810.html?preaction=nl&id=2933927&idnl=19474&


  • Cosmic Dancer (---.---.31.236) 22 février 2007 20:10

    Oups. Notre ministre de l’Intérieur, désolée. Confusion car le décret provient donc de NS, du Premier Ministre et du ministre de l’Economie.


  • Sylvio Sylvio 22 février 2007 20:19

    On devrait organisé un concours de caricatures de flics en signe de protestation et de soutient !

    Et il faut rappeler aussi que la condamnation porte aussi sur : « Les contrôles d’identité au facies, bien que prohibés par la loi, sont non seulement monnaie courante, mais se multiplient. »

    Alors il faudrait associé un message similaire à chacun des oeuvres proposés pour ce concours.


    • Briseur d’idoles (---.---.168.138) 22 février 2007 23:10

      Cela serait une excellente idée, mais ne comptez pas sur les « défenseurs de la liberté d’expression » pour vous soutenir...

      Et surtout pas sur Charlie-Hebdo et ses soutiens !

      La caricature n’est soutenue et défendue que quand elle a un caractére islamophobe !


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 23 février 2007 08:54

      En tout cas, pas par moi ! Et je ne suis quand même pas le seul, il ne faut pas exagérer. Gare à la paranoïa.


    • mcm (---.---.121.69) 23 février 2007 10:14

      Ce n’est pas une caricature de dire que mahomet était un tueur, c’est la verité !


  • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 21:18

    Une fois de plus, l’évidence me donne raison. Quand je dis la liberté d’expression n’existe pas en France.


    • mcm (---.---.121.69) 23 février 2007 10:12

      La liberté d’expression existe bien plus en France que dans les pays islamiques !


    • musulman libre (---.---.92.201) 24 février 2007 00:16

      Vous avez fait l’école du rire. Je vous laisse à vos songes...ha ha ha


  • Aïcha Qandicha (---.---.65.208) 22 février 2007 21:33

    Monsieur Olivier Bonnet, vous qui êtes une personne objective et pondérée, pouvez-mous m’expliquer pourquoi ce serait de la liberté d’expression de caricaturer le Prophète de l’Islam en terroriste (dans le meilleur des cas, c’est de la diffamation ; dans le pire , de l’incitation à la haine contre une communauté pour des visées idéologiques évidentes dont les enjeux se passent au Proche-Orient) ; tandis que prononcer les mots « négriers reconvertis dans la Finance et soutenant la politiqe criminelle de Sharon » ont valu à Dieudonné un procès cabalistique où l’on n’a pas entendu pérorer ces mêmes « défonseurs » de la liberté d’expression (Les exemples sont légion : Redeker/Tarik Ramadan, etc). Mettez-vous à la place d’un ou d’une musulmane lambda, nourrie des idées de Lumières et comprenez notre désarroi devant le virage anti-islam qu’est entrain d’entreprendre la France au détriment de son intérêt national.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 23 février 2007 08:51

      Non à la concurrence victimaire ! Traiter les juifs de « négriers reconvertis dans la finance » est un amalgame raciste injurieux. Les défenseurs des caricatures de Charlie Hebdo argumentent qu’elles condamnent les extrémistes musulmans, qui assassinent des innocents au nom de l’islam. Même si certains desdits défenseurs sont islamophobes, il ne faut pas, là encore, faire d’amalgame. En tout état de cause, un dessin est plus ambigü qu’un texte. Si Charlie avait écrit : « les musulmans sont des terroristes », la condamnation ne se discuterait pas.


    • mcm (---.---.121.69) 23 février 2007 10:10

      Les seuls et derniers pays à pratiquer l’esclavage sont les pays musulmans !

      Si les musulmans étaient aussi opprimés en France, pourquoi sont ils des millions à s’y installer ?

      Si l’islam était aussi parfait pourquoi des millions de musulmans quittent les pays islamiques pour se réfugier dans les démocraties occidentales ?


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 23 février 2007 10:13

      Voulez-vous bien cesser d’instruire le procès des musulmans ? En plus vous mélangez tout : les causes de l’immigration du sud vers le nord sont évidemment économiques.


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.95) 23 février 2007 12:53

      Et pourquoi pas de concurrence victimaire ? Au nom de quelle logique le monde dit libre s’auto-flagellerait pour les crimes commis contte les juifs, tout en oubliant de faire son mea culpa pour les milliers de noirs, d’Arabes ou dejaunes colonisés, pillés, napalmés ??? C’est par votre politique de carpettisation aux puissants lobbys (le vous est général) que vous réveiller les identités meurtries qui ne trouveroint de répis que lorsqu’on traitera les humains sur le même plan d’égalité, car à ma connaissance, il n y a pas qe les juifs qui ont subi les horreurs des camps.

      P.S. Si un dessin est moins grave qu’un texte pourquoi cette crise d’hystérie occidentale devant le conccours de caricature lancé par l’Iran et dont le premier objectif n’est pas tant de minimiser la shoah que de dire aux Occidentaux : Votre liberté d’expression est un mensonge. La preuve ! Publiez ces dessins si vous le pouvez. Si je dessine un camp de concentration avec des victimes à l’intérieur du camp, leurs descendants à l’extérieur entrain de faire des saluts aux nazis pour avoir contribué à la création d’Israël, ce serait interprété comment ? Un crime de lèse-race-suprême ? De la liberté d’expression équivalente aux caricatures du Prophète ? Répindez-mloi en essayant d’être logique, car décidément, c’est la qualité numéro un qui semble fuir la patrie de Descarte.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 23 février 2007 16:58

      « il n y a pas qe les juifs qui ont subi les horreurs des camps. » Certes, les homos, les Rom, les communistes, les malades mentaux.

      Mais l’élimination complète des juifs, « la solution finale », a bien été planifiée et ils sont morts dans des proportions incomparables aux autres catégories citées.

      Et je ne vois pas en quoi dénoncer la shoah empêche de faire de même avec l’esclavage.

      Si l’Iran, enfin, ne trouve rien de mieux, pour prouver soi-disant que la liberté d’opinion occidentale est un leurre, qu’inviter un ramassis de nazis nauséabonds révisionnistes... On a les amis qu’on mérite. Ahmadinedjad est une crapule. Et affirmer cela n’est pas soutenir Bush, ni Olmert. Fourrez-vous ça dans le crâne bon sang !


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.95) 23 février 2007 16:59

      Et pourquoi pas de concurrence victimaire ? Au nom de quelle logique le monde dit libre s’auto-flagellerait pour les crimes commis contre les juifs, tout en oubliant de faire son mea culpa pour les milliers de noirs, d’Arabes ou de jaunes colonisés, pillés, napalmés ? ? ? C’est par votre politique de carpettisation aux puissants lobbys (le vous est général) que vous réveillez les identités meurtries qui ne trouveroint de répis que lorsqu’on traitera les humains sur le même plan d’égalité, car à ma connaissance, il n y a pas qe les juifs qui ont subi les horreurs des camps ou des hoerreurs tout court au cours du 20e siècle. P.S. Si un dessin est moins grave qu’un texte pourquoi cette crise d’hystérie occidentale devant le concours de caricatures lancé par l’Iran et dont le premier objectif n’est pas tant de minimiser la shoah que de dire aux Occidentaux : Votre liberté d’expression est un mensonge. La preuve ! Publiez ces dessins si vous le pouvez. Si je dessine un camp de concentration avec des victimes à l’intérieur du camp, leurs descendants à l’extérieur entrain de faire des saluts aux nazis pour avoir contribué à la création d’Israël, ce serait interprété comment ? Un crime de lèse-race-suprême ? De la liberté d’expression équivalente aux caricatures du Prophète ? Répondez-moi en essayant d’être logique, car décidément, c’est la qualité numéro un qui semble fuir la patrie de Descarte.


    • musulman libre (---.---.92.201) 23 février 2007 22:48

      la seule différence qui existe entre un serf et un esclave c’est que le serf ne peut être mis a mort sans motif, chose que les seigneurs n’ont aucun mal à trouver. L’esclavage disparaît totalement en France et Europe occidentale vers l’an 1000,mais les serfs existeront encore dans certaines régions jusqu’à la révolution de 1789,les serfs sont vendus avec la terre ils sont taillable et corvéable. Sa ressemble drôlement à l’esclavage non ? vous êtes bien les derniers esclavagistes.


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 15:44

      Et surtout ne me répondez pas monsieu Olivier Bonnet, c’est la meilleiure manière de ne pas vous contredire et de ne pas contrarier vos maîtres à penser !


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 février 2007 16:05

      Je vous avais répondu ! Mon message semble avoir été effacé.

      Tout d’abord je n’accepte pas votre ton condescendant. Pour qui vous prenez-vous ?

      Je n’ai pas dit qu’un dessin était moins grave qu’un texte, j’ai dit « plus ambigüe », donc laissant plus de place à l’interprétation. Ca vous échappe apparemment. Savez-vous lire ?

      Quelqu’un qui prend la défense de cette crapule d’Ahmadinedjad ne mérite que mépris.

      L’Iran a invité le pire ramassis de révisionnistes qui soit. Si ce sont là vos amis, ça en dit long sur vous-même. Et condamner les extrémistes iraniens ne signifie pas pour autant qu’on soutienne Bush et Olmert.

      Sur les juifs, ils n’ont certes pas été les seules victimes des camps, mais c’est de leur peuple seul qu’a été planifiée l’extermination. La « solution finale », ça vous dit quelque chose ?

      Je ne sais quels sont d’après vous mes « maîtres à penser ». Je préfère que vous ne nommiez pas les vôtres.


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 17:29

      Que vous aimiez ou pas mon ton est votre affaire personnelle. Libre à moi de juger de l’esprit de contradiction dont vous faites piteusement étalage. Apparemment, c’est vous qui ne savez pas lire, aux lecteurs de juger sur pièce si j’ai jamais défendu ce que vous appelez cette « crapule » d’Ahmadinedjad , lequel à mon sens n’es,t de toutes les manières, ni plus ni moins crapuleux qu’un assassin dit Olmert ou un illuminé-criminel appelé Georges W. Bush. Je répète en substance que notre esprit logique ne peut comprendre comment on peut trouver normal les caricatures du Prophète au nom de la liberté d’expression et pas normales les caricatures sur la Shoaw. Je vous rappelle que cette « solution finale » est après tout une invention européenne, sur le sol européen. Nous musulmans, tout en compatissant avec les victimes juives, au même titre que toutes les victimes des barbaries humaines à travers les siècles, n’avons pas à nous flageller pour des crimes que nous n’avons pas commis. Par ailleurs, la liberté d’expression qui vous sert d’étendard de guerre lorsqu’il s’agit d’insulter les musulmans et leur prophète doit au moins avoir la décence d’être une et indivisible. A moins que vous ne considériez que les juifs sont une race suprême, ce qui en dirait long alors sur votre raisonnement fasciste qui rappelle les poubelles de l’histoire européenne.


    • (---.---.138.115) 24 février 2007 17:36

      ah ah ah, encore et toujours la même gourdicha, raciste antisémite notoire, en train de vomir sa haine du juif ... et bien sûr toujours la même rhétorique et les mêmes lamentations sur les pires intégristes de la planète ... smiley smiley


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 17:43

      Votre langage n’est que haine, vomissures et autres dégueulis infâmes. Là où je pose des questions dans le souci de comprendre ces deux poids deux mesures selon que l’on soit juif ou musulman, les réponses fusent comme autant d’insultes puantes et de raccourcis mentaux accusatoires : extrémistes, amie d’Ahmanijad... On se croirait au temps de l’Inquisition ! Pauvre de France dont j’ai aimé la culture, la littérature et les idéaux des Lumières mais qui semble malheureusement au mieux manier la langue de bois en guise de discours lénifiant, au pire exercer les dictats de la pensée unique comme dans la pire ère stalinienne.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 février 2007 18:39

      Ahmadinedjad nie la shoah. Liberté d’expression, oui, mais pas de révisionnisme. N’est-ce pas clair ?


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 19:25

      Prouvez qu’Ahmanijad nie la Shoah ! N’est-ce pas là la moindre des règles de l’objectivité que d’apporter des preuves au lieu d’accusations sans fondements. Je ne demande personnellement qu’à vous croire !


    • (---.---.24.207) 24 février 2007 19:37

      « Liberté d’expression, oui, mais pas de révisionnisme. N’est-ce pas clair ? »

      Ce qui est clair, c’est que la majorité des historiens et des juristes demandent l’abrogation de la loi Gayssot, qui est totalement contre-productive.

      Voyez la page en lien.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 février 2007 19:43

      8 décembre 2005 : il nie l’existence de l’ampleur de la Shoah.

      14 décembre 2005, il dénonce le « mythe du massacre des Juifs » : « Ils [les Occidentaux] ont inventé le mythe du massacre des Juifs »


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 20:16

      Monsieur Bonnet, quoi qu’il en soit d’Ahmanijad dont je ne comprend même pas la langue, si personnellement je fait ce dessin comme je vous l’ai déjà exposé, est-ce qu’il figurera dans Charlie Hebdo ? Est-ce qu’il sera validé par vos sempiternels défenseurs de la liberté d’expression ? Un camp de concentration, des victimes affamées, mourantes... et à l’extérieur du camp, les descedants des victimes faisant des saluts aux nazis en remerciements des dividendes de la Shoah pour leur portefeuille et leur idéologie dont la victimisation des Européens et la fondation d’israël. C’est une question essentielle. Répondez-moi je vous prie !


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 20:19

      Vos sources Monsieur Bonnet !


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 février 2007 20:38

      Votre dessin est une insulte à la mémoire des millions de juifs tués par les nazis.

      Je cesse cette discussion avec vous.


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 24 février 2007 20:46

      Il fut une époque où, à gauche, il était de bon ton de se foutre de la gueule des anciens combattants, ce qui était une manière d’insulter leurs co-combattants morts sur le champ de guerre. Cela ne choquait alors pas grand monde.

      Quelle raison, autre qu’un racisme de peuple élu, de faire aujourd’hui deux poids deux mesures pour le Shoah business ?

      L’histoire des juifs doit rentrer dans le droit commun de l’histoire des hommes.


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 24 février 2007 21:42

      Merci de votre réponse monsieur Bonnet et mille merci de me conforter dans mes convictions : En France, pays de l’Egalité et de la fraternité sévit un grave deux poids deux mesures selon que l’on soit juif ou musulman. La liberté d’expression, c’est toujours oui pour insulter les musulmans ; mais dire que les juifs ont profité des dividendes de la Shoah (sans la nier, ni la minimiser), c’est mille fois non, avec le mépris en prime et le mur du silence. Mais que vous me répondiez ou plus du tout, c’est bonnet blanc ou blanc bonnet, monsieur bonnet.


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 24 février 2007 22:55

      LES DIVIDENDES DE MILLIONS DE MORTS ? Vous n’êtes même pas consciente de l’obscénité de vos propos. Vous ne méritez effectivement que mépris.


    • Aïcha Qandicha (---.---.65.243) 25 février 2007 02:52

      On partage au moins une chose alors ! Sur ce, bonne nuit petit bonnet avec le sentiment de mon profond mépris !


  • musulman libre (---.---.92.201) 22 février 2007 22:10

    Pauvre liberté d’expression ! Ils sont où vos disciples ? Peut être ils n’ont jamais existé, ou bien, il manque une grenade sous la casquette du flic.


    • Briseur d’idoles (---.---.168.138) 22 février 2007 23:11

      Il manque surtout un cerveau !!!


  • nephilim (---.---.143.239) 23 février 2007 09:57

    Bon je ne savais pas que l’on pouvait etre parano a ce point ; si de voir un porc certains pensent tt de suite a juif alors la ca merite l’HP. Apres, la france pays laique accepte tte les religions tant qu’elles savent rester a leur place. en ce qui concerne les caricatures, c’est vrai que ces dernieres années il y a une volonté de reduire le droit d’expression.certains sont organisés par des religions d’autres par des politiques, qui petit a petit, grapille, chaque jour notre liberté de penser. parfois en lisant certaines personnes j’ai peur et oui je me dis que ces gens pourraient a nouveau etre des futurs colabo , champion de la balance, dictateur en puissance. Au secour la france se radicalise.............


  • voyageur51 (---.---.207.87) 23 février 2007 11:46

    Dans ce cas précis, la caricature représente des policiers. Il existe des policiers. Ils ont donc le droit de porter plainte puisqu’on le caricature.

    Pour celles de mahomet, il s’agit d’une caricature de Mahomet, une personne bien précise. C’est donc à lui de porter de plainte et non à je ne sais qui au nom de je ne sais quoi.

    Il y a des caricatures de porc. Faudrait-il que n’importe quel français aimant les choses de qualité dépose une plainte ?

    Au fait le porc est un animal trés propre. Pourquoi certain le trouve t’il impur ? Parce qu’il est propre ?


    • musulman libre (---.---.92.201) 23 février 2007 22:19

      Votre conception de la propreté m’étonne ! Chez vous sa doit être une sacrée porcherie.


    • Comité Cicéron 23 février 2007 22:29

      Bien dit !

      Le porc, c’est sale, mais c’est quand même bien bon. Comme la cigarette et l’alcool.

      Personnellement, ca ne me gêne pas que certaines religions interdisent certains aliments.

      De toute façon, ce n’est qu’un détail à côté de la profondeur des pensées religieuses.


  • Erwinact (---.---.100.209) 23 février 2007 12:15

    Sarkozy va t’il enfin interdire l’oeuvre de Georges Brassens ? Les disques de l’artiste sont toujours en vente libre. A l’écoute d’un de ses titres, j’ai moi-même été pris d’une fièvre incontrôlable et j’ai été tenté de dessiner des caricatures de gendarmes. Ensuite, je m’en suis pris à toute les Margot et aux gens mariés.

    Sarkosy et ses juges chantent une belle chanson qui à pour refrain ’les copains d’abord".

     smiley Lespagnard


    • (---.---.194.17) 23 février 2007 12:37

      Jacques Brel, Les bigotes, 1963.

      Elles vieillissent d’autant plus vite Qu’elles confondent l’amour et l’eau bénite Comme toutes les bigotes

      Ah si j’étais diable en les voyant parfois Je crois que je me ferais châtrer Si j’étais Dieu en les voyant prier Je crois que je perdrais la foi Par les bigotes

      Elles processionnent à petits pas De bénitier en bénitier Les bigotes

      Et patati et patata Mes oreilles commencent à siffler Les bigotes

      Vêtues de noir comme Monsieur le Curé Qui est trop bon avec les créatures Elles s’embigotent les yeux baissés Comme si Dieu dormait sous leurs chaussures De bigotes

      Le samedi soir après le turbin On voit l’ouvrier parisien Mais pas de bigotes

      Car c’est au fond de leur maison Qu’elles se préservent des garçons Les bigotes

      Qui préfèrent se ratatiner De vêpres en vêpres de messe en messe Toutes fières d’avoir pu conserver Le diamant qui dort entre leurs f....s De bigotes

      Puis elles meurent à petits pas A petit feu en petit tas Les bigotes

      Qui cimetièrent à petits pas Au petit jour d’un petit froid De bigotes

      Et dans le Ciel qui n’existe pas Les anges font vite un paradis pour elles Une auréole et deux bouts d’ailes Et elles s’envolent... à petits pas De bigotes


    • (---.---.37.71) 23 février 2007 12:40

      « Et les Marxistes, on les pendra ! »


  • Milla 23 février 2007 23:47

    @ Monsieur Bonnet,

    Vous écrivez « NS, en tant que ministre de l’Intérieur, il est en charge des cultes ». le problème ne vient t-il pas de là ?

    Comment un culte peut il être pris en charge par la politique ?

    Je voudrais signaler au passage que l’interdiction du porc ne date pas des religions monotheistes, mais était, comme la circonsion, une pratique égyptienne, cf : Hérodote « L’égypte histoires II ».

    Merci Milla smiley


  • Gilles Gilles 24 février 2007 11:31

    Une dictature qui ne dit pas son nom

    Tous le monde semble oublier que la mission principale de la police est de maintenir l’ordre établi. Elle reflète le type de gouvernement dont est doté le pays. A gouvernement fasco, police abusive. Dans un état de droit respecté, la police est muselée par tout un tas de contre pouvoirs, dont la presse et les caricatures. Ces dernières ont pour objet de dénoncer en forçant le trait.

    Il est presque normal, du moins attendu, qu’un ministre de l’intérieur veuille museler les critiques envers les forces de l’ordre. Ce qui est anormal c’est qu’il le puisse si facilement et avec la complicité active de la justice et des lois françaises et que la société ne réagisse que mollement et laisse faire. Qui a vu ce jugement dénoncé sans les média ? Qui a vu des manifs pour protester ? La faute en revient au peuple.

    Si on ajoute le fait que Sarko peut faire virer des journalistes (ex Paris Match), en faire engager (l’affaire Elkabash), refuser de recevoir ls journalistes déplaisant à son égad, envoyer les Rg espionner qui il veut et sans que cela ne lui soit reproché au point de l’obliger à faire amende honorable voir de la condamner, alors on est en droit de se demander si l’Etat Sarko ne se dirige pas vers une dictature qui ne dit pas son nom. On pourra toujours tout dire sans être embastillé mais si on a le malheur de déplaire au prince, on risque d’être harcelé, ruiné devant les tribunaux, voir abusé par la police..... ce qui aura pour conséquence de modérer les ardeurs.

    Regarder ailleurs, aux US et la campagne de Bush contre les journalistes et même les politiques contre sa guerre en Irak. Accusés de trahison et menacés d’être lynchés par la populasse (au sens figuré...) au cas où il ne soutiendrait pas la guerre contre le terrorisme au nom du patriotisme. Résultat, tout ou presque ont soutenu l’action du gouvernement, ou du moins n’ont pas été trops critiques envers lui et trainant dans la boue les opposants (La France par Exemple). Résultat ! Des dizaines voir des centaines de milliers de mort, le retour de la torture pro^né par les USA, réduction des libertés individuelles.

    ATTENTION ! Sarko proclame son amour pour le modèle Us, tant économique que politique.


  • DANIEL (---.---.217.212) 25 février 2007 20:54

    Ca va fort les fantasmes et l’auto-intoxication... On oublierait presque que pas un journal , pas un quotidien, ne passe pas le plus clair de ces tribunes à dénoncer les pratiques policiéres ou « fascistes » de Sarko...

    On oublierait que des télefilms (tournés avec le fric de nos impots) sont passés à la télé ces derniers mois où Sarko était décrit comme un fasho (film sur Clichy, film sur les élections de 2002, etc...)

    On oublierait des islamistes tiennent le haut du pavé et font payer des mosquées et des écoles d’endoctinement avec nos impots...

    On oublierait beaucoup de choses...Mais si j’aime pas Sarko , je n’oublies tout de même pas que je n’aime pas le sentiment d’être pris pour un con...


  • mateo (---.---.181.1) 26 février 2007 05:44

    @ Daniel,

    je lis avec grande surprise que les islamistes font payer des mosquées avec nos impôts... Notre «  »cher«  » ministre de l’intèrieur n’a-t-il pourtant pas inscrit dans son programme le financement de ces lieux de culte musulman dans son programme ? Comme vous dites on en oublierait beaucoup de choses.


    • Gilles Gilles 26 février 2007 11:45

      Daniel fait la confusion entre musulmans et islamistes radicaux (ou intégriste). C’est triste d’être encore si peu informé et d’oublier justement le pourquoi de cette mesure, tout en insultant les autres

      L’idée de financer en partie des mosquées est justement pour éviter que les lieux de cults et leurs imams ne soient financés par des fonds étrangers fournis par des groupes salafistes intégristes et dont le but est d’embrigader d’honnêtes musulmans dans leurs causes néfastes voir criminelles. Sarko veut ainsi contrôler les mosquées et ce qui s’y dit. Même si je n’aime pas l’idée que l’Etat finance les religions, ni Sarko lui même, son analyse est bonne et mérite d’être discutée.

      Sinon, Sarko a intrônisé lUOIF (frange dure et plutôt intégriste de l’islam de France ) comme aumonier des prisons pour les musulmans. Là par contre c’est carrément criminel puisque des imams prônant un discours clairement anti fançais, anti femmes, et pro Jihad ont accés aux musulmans incarcérés donc plus facilememnt embrigadable pour leur cause


Réagir