vendredi 28 avril - par George L. ZETER

Carrefour City : Travaille le 1er mai

JPEG

Ce matin j'entre dans un des Carrefour city de Vaise, à Lyon, sur la caisse je lis : "On est tout vert" (quel humour !), il y a un dessin avec des légumes au cas où nous serions trop demeurés pour comprendre l'astuce ; de plus ca fait passer la pilule : ouvert donc le lundi 1er mai, jour de la fête du travail de 9h à 13 heures...

Derrière la caisse une dame entre 40 et 50 ans, volontaire désignée d'office, n'est pas trop contente de son sort ; car, elle aurait pu passer trois jours avec ses grands enfants et petits enfants.

Il y a bien sûr eu du "dialogue social" ; le boss convoque, et demande comme ça, qu'une personne soit présente derrière sa caisse en ce 1er mai, il est évident que l'employée va envoyer sur les roses ce tyran de supermarché... Mais bon, ya eu dialogue et négociations non ?

Selon Lafargue (pas les ciments hein !) : "Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. … Cette folie est l’amour du travail, la passion fusionnelle du travail poussée jusqu’à l’épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture… »" [i]

Dire que 1 français sur cinq parmi les votants a intronisé le Macron, le véritable "père" de la loi travail, car la el khomri n'est que l'épouvantail, ca me laisse pantois et "tout vert". Mais comme dit si bien l'Emanuel, "les jeunes se réaliseront dans leur travail, dans l'entreprise"... Au chiottes, les expériences amoureuses, l'amitié, les rencontres, les voyages, les lectures ; tirez la chasse ! C'est dans le boulot ou un homme, une femme se construiront selon ces damnés du productivisme ; produisez, consommez, les deux mamelles de la France. Et oui, certains haranguaient déjà planqués derrière leur petit moustache : "le travail c'est la liberté", d'autres plus intelligent, plus tolérant, plus humain tel Raoul Vaneigem[ii] théorisait « Le travail a été ce que l’homme a trouvé de mieux pour ne rien faire de sa vie.  » Et notre président Macron (le 2eme tour n'est qu'une mascarade), donc le président Macron lui, ben pourrait dire "sans l'entreprise, sans le travail, l'homme n'est rien !" en fait, "vous êtes ce que vous faites"...[iii] Pourtant, André Gorz prédisait que « jamais la fonction irremplaçable, indispensable du travail en tant que source de lien social, de cohésion sociale, d’intégration, de socialisation, d’identité personnelle, de sens n’aura été invoquée aussi obsessionnellement que depuis qu’il ne peut remplir aucune de ces fonctions.  »[iv]...Mais l'auteur de cette phrase était lui, un vrai philosophe, pas un de pacotille tel le Macron et son pote BHL...

10000 ans de civilisation pour en arriver là : le servage accepté par la masse, qui en plus porte au pinacle le maitre qui les asservira.

En me référant à Etienne de la Boétie, qui au 16eme siècle expliquait très bien que :

- "Il ne peut exister de tyrannie sans assentiment du peuple. De ce point de vue, la servitude est donc par essence volontaire. Nous sommes donc esclaves parce que nous le voulons bien. Pourquoi donc les peuples acceptent-ils de se soumettre ?

La première raison réside dans l'habitude. L'homme qui connaît la liberté n'y renonce que contraint et forcé. Mais on s'habitue à la servitude et ceux qui n'ont jamais connu la liberté  « servent sans regret et font volontairement ce que leurs pères n'auraient fait que par contrainte »

La deuxième raison est que les tyrans affaiblissent leur peuple. Ils le feront par exemple en leur donnant des jeux, des spectacles. Le tyran allèche ses esclaves pour endormir les sujets dans la servitude. Le tyran accorde des largesses à son peuple et surtout à sa cour sans que celui-ci se rende compte que c'est avec l'argent même soutiré à ses sujets que ces divertissements sont financés."[v]

Dire que ces phrases ont été publiées en 1574...Et résonnent si contemporaines.

La pax Télévisium

Combien de radio trottoirs où des supporteurs avouent voter Macron par ce qu'il est jeune et beau, ou d'autres pour marine le Pen, car, elle parle vrai comme les gens du peuple (pourtant élevée dans la grande bourgeoise). Ou Fillon, en avouant qu'après tout ses casseroles ne sont pas pire que "bien d'autres politiciens". Bref, c'est plus de 60% de votants ayant totalement perdus tout esprit d'analyse critique ; seul leur cerveau reptilien fonctionne, tel, l'animal qui réagit par instinct ; la politique aujourd'hui, c'est acheter le dernier Smartphone7, et comparé au Smartphone6, il n'y a que quelques gadgets en plus... C'est à demander l'asile politique sur la planète pluton aux vues de tant de bêtises !

En revenant à ce magasin ouvert un 1er mai et en mettant en perspectives, cette employée payée au smic, avec des horaires accordéon, qui travaille les jours fériés, les jours de fête et ses patrons : Famille Moulin, Groupe Arnault, Abilio Diniz, Colony Capital, Bank of America :[vi] En 2015, les cinquante premières fortunes de France (dont font parti les proprios de carrefour) ont ainsi pu réduire de 90 % le montant de leur ISF, comme l’a révélé Le Canard enchaîné, soit une économie globale de près de 200 millions d’euros. Sachant que onze d’entre elles n’ont rien payées et que seuls huit se sont acquittées d’un impôt sur la fortune de 1 million d’euros.[vii]

Et ben vous savez quoi ? Ces entrepreneurs et entreprises vont être encore plus "aidées", à savoir, plus d'ISF, des crédit d'impôts en veux tu en voila, et en plus, ces cocos là habitent souvent en suisse en Belgique et ont domiciliés leurs tites affaires dans des paradis fiscaux, pour finir, ils ramassent les subventions de l'état tels la famille Mulliez d'Auchan ne payant que très très peu d'impôts chez nous.

Voila, je suis sorti du magasin sans rien acheter, tout en ruminant la phrase de Pierre Victurnien Vergniaud « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. »...

Même plus à genoux nous sommes, car en ces jours de malheur nous barbotons cette fois ci dans le cloaque macronnien.

Ainsi soit il !

Georges Zeter / avril 2017

PS ; je ne suis pas allé dans d'autres enseignes, donc, je n'ai que carrefour city à nommer.


[i] Paul Lafargue : Le droit à la paresse

[ii] Raoul Vaneigem : Nous qui désirons sans fin

[iv] André Gorz : Adieux au prolétariat - Métamorphoses du travail - Misères du présent, richesse du possible



30 réactions


  • alinea alinea 28 avril 09:42

    Un jour j’ai vu un reportage sur un tigre d’un cirque ; il allait tout seul faire le con sur la piste et, fourbu, rentrait bien vite, tout seul, dans sa cage ; il avait un grand espace ouvert à traverser, et la porte restait ouverte.
    Le formatage, c’est tout petit et quand on ne connait rien d’autre... C’est le grand malheur des mammifères.
    L’humain râle, mais c’est tout ce qui le différencie de l’animal.


    • gimo 28 avril 11:41

      @alinea


      Bien ++++++++

      Le formatage, c’est tout petit et quand on ne connait rien d’autre

      Quand la paresse nourrit la peur le formatage n’est pas loin

    • Dzan 29 avril 12:14

      @alinea

      Mais Narine va avec sa baguette magique ( 49/3) nationaliser Carrefour .


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 avril 09:47

    Si vous faites gréve tout seul ou que vous n’allez pas bosser ou que vous refusez telle ou telle tâche, de payer tel ou tel impôt, etc., seul, vous allez à l’encontre de plus importants problèmes. et c’est bien ça qui nous freine, le revers de l’individualisme.


    • Agafia Agafia 28 avril 22:43

      @bouffon(s) du roi

      + 1000

      Et tout à fait d’accord avec le fond de l’article : on a ce qu’on mérite.

  • gimo 28 avril 09:53

     L’AUTEUR +++ BIEN

    « Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. ».


    Cela fait 20 ANS QUE JE LE DENONCE.. DONC 1O SUR AGORAVOX
    ils doivent aimer ça  La realite c’est que le petit confort les a rendu laches
    LA PEUR // LA PARESSE LE CERVEAUX Q UI RETRECIT 

    PS. UNE PENSE doit etre toujour globale pour d’elle soit juste  sinon elle fausse

  • troletbuse troletbuse 28 avril 10:16

    C’est la destruction de la famille qui compte pour nos politicards. Les week-ends, il y a de nombreuses manifestations où les gens peuvent se retrouver au lieu de passer leur temps devant la téloche avec ses émissions pour les sous-doués. C’est trop pour nos feignasses de politiques qui ont déjà du mal à assister aux séances des assemblées mais en étant malgré tout grassement payés. L’AN ne servant plus à rien depuis que Chirac et Josoin ont fait le quinquennat. De gaulle savait ce qu’il faisait en permettant la cohabitation avec le septennat.
    Depuis de nombreuses années, des magasins ouvrent le dimanche comme les Foirfouilles(qui ont changé de nom), lieux où les employés sont payés à coup de lance-pierre et où les sans-dents et sans argent viennent acheter de la camelote chinoise qui ne sert strictement à rien et qui va casser dans la journée qui suit. Mais les sans-dents y laisseront 15 ou 20 euros en superflu. Il faut bien leur tirer le maximum.
    Il y a assez de services qui travaillent le week-end, santé, restauration, police, ... mais que font nos politiques le week-end. On a vu avec Raffarin et sa merveilleuse idée du lundi de Pentecote semer la merde avec des entreprises qui ouvrent mais pas d’autres , ce qui crée un problème. Mais là, c’était uniquement pour récupérer du fric car ils nous coûtent chers, ces parasites.


    • Vipère Vipère 28 avril 10:18


      Des erreurs, mea culpa smiley l’orthographe cépatotomatic


      @Ben Schott




      « Ignorance ou malhonnêteté ? Trois options seulement sont proposées aux sympathisants de FI : « Je vote blanc ou nul », « Je vote Emmanuel Macron », ou « Je m’abstiens »... La case « Je vote Marine Le Pen » n’est même pas proposée. »

      La case le Pen est biffée, l’oligarchie ne l’a pas imprimée sur le formulaire administratif, 

       et que font les ânes-ministrés ? ils font ce qu’on leur dit de faire ! 

      Mais, ils ne manquent pas de courage, après avoir rendu le formulaire, ils courent s’inscrire chez les « insoumis » pour se convaincre d’être libres penseurs !


  • Spartacus Spartacus 28 avril 13:30

    On reconnait le gauchiste pour qui l’important est d’en faire le moins possible pour en croquer le plus possible aux dépens des autres, et en plus avec mépris de ceux qui travaillent...


    C’est certain quand on est rentier du statut de la gamelle de l’état, la journée passe a réfléchir à en faire le moins possible...
    Un petit bourgeois bienséant dans son univers parallèle de fonctionnaire à charge nous décharge sa montagne de clichés sur les emplois des autres....

    Comme caissière de supermarché.Imaginez donc le gauchiste....
    Cette dame est payée 25% de plus les jours féries. Donc le 1er mai elle va gagner plus. L’auteur gauchiste préféré qu’elle ne gagne pas plus, certainement

    Travailler un 1er mai quel scandale, lui abonné au 32h et les 7 semaines de congés payés à charge de la société et ses privilèges de régimes spéciaux. 

    Cette dame n’est pas payée au SMIC, ce n’est pas possible dans la distribution les salariés bénéficient tous d’un 13 eme mois et par la convention collective d’un montant horaire légèrement supérieur au SMIC. 
    A Carrefour elle bénéficie d’une mutuelle de groupe « maison » a faire pâlir d’envie l’auteur d’inégalité, de tickets restaurant et de primes de vacances ou Noel.
    Elle bénéficie d’un PERCO abondé.
    A 50 ans, si elle postule dans la fonction publique univers privilégié de l’auteur elle se fera envoyer chier. On embauche pas à 50 ans dans cette caste. On donne juste des bons ou mauvais point de dédain sur les travailleurs.Au moins le secteur privé embauche des gens de faible qualification qui ne trouveraient rien ailleurs. 

    Au moins Carrefour City est plus social concrètement que l’auteur gauchiste, qui ne crée rien n’a jamais investi un copek de ses propres tunes et est juste bon à colporter des clichés sur les emplois des autres...

    L’auteur avoue même ne passer dans le magasin juste pour se conforter de ses clichés pédants et imbus sur les métiers des autres et en fait n’achète rien dans le magasin et juste fait chier ceux qui travaillent.. 

    Un « Carrefour City » n’est pas un centre de profit extraordinaire. Si ça sort entre 1 et 2% de résultat net avant impôts en fin d’année c’est un grand maximum.
    Bien souvent ils ne sont pas rentables, mais sont mis par les grandes enseignes par chantage électoral du type, tu met un petit supermarché dans le quartier et t’as l’autorisation de mettre un hyper à la sortie de ville.
    La rentabilité ne s’obtient qu’en valeur absolue sur l’importance du chiffre d’affaire. Il n’y a pas de compensation de marge comme dans d’autre professions. Ce genre de magasin n’est rentable que 7 mois sur 12, et 5 mois dans l’année les employés sont heureusement payés sur le capital et pas leur travail.

    C’est un métier qui a des contraintes horaires....Hé oui ! Le travail a des obligations. C’est pas un drame. 

    L’auteur en vrai gauchiste sous couvert d’un esprit social pour se donner bonne conscience de son mépris des autres ne fait en fait que du dédain envers des gens simples comme une caissière qu’il accuse d’être une chèvre.

    Le métier de caissière est un métier « propre », enrichissant par le contact avec les gens. Loin de la comparaison esclavagiste et suffisante du rentier gauchiste de l’état et à charge.

    • George L. ZETER George L. ZETER 28 avril 14:04

      @Spartacus
      cher Spartacus, vous êtes une andouille ! 

      1 - je ne suis pas fonctionnaire, mais contractuel
      2 - j’ai discuté avec cette dame longuement
      3 - pas la peine d’argumenter avec vous, appelez vous plutôt « spartacul », ça vous irait beaucoup mieux.
      so long booger
      gz

    • Buzzcocks 28 avril 15:00

      @Spartacus
      Caissier est un métier enrichissant :) héhéhé, qu’est ce qu’il faut pas lire comme connerie quand même. Scaner des codes barres toute la journée avec un bip, c’est vachement stimulant intellectuellement. Ah et oh, c’est enrichissant car vous avez des contacts avec la clientèle ! C’est du Platon à minima que de demander à un client si il a la carte « Malin » et de scaner sa carte de fidélité de merde.


    • George L. ZETER George L. ZETER 28 avril 16:36

      @Buzzcocks
      même si je reste sans rien écrire 6 mois, le spartacul, vient toujours déposer ses étrons pitres de stupidité...le povre !


    • foufouille foufouille 28 avril 16:43

      @Spartacus
      "Cette dame n’est pas payée au SMIC, ce n’est pas possible dans la distribution les salariés bénéficient tous d’un 13 eme mois et par la convention collective d’un montant horaire légèrement supérieur au SMIC. "
      toujours aussi débile, Crassus.
      carrefour city est une supérette et donc la plupart des employés sont en CDD et souvent à temps partiel.
      ce magasin fait juste parti du croupe carrefour.


    • Jean Pierre 28 avril 22:36

      @Spartacus
      « En faire le moins possible pour en croquer le plus possible au dépens des autres, et en plus avec mépris de ceux qui travaillent ». 

      On dirait la famille Fillon !

    • Agafia Agafia 28 avril 22:47

      @Spartacus


      Si c’est tant merveilleux d’être caissier(e) dans une saloperie de supermarché : qu’est ce que vous attendez pour vous faire embaucher ? ^^



    • Agafia Agafia 28 avril 22:48

      @foufouille

      Et débile c’est que le prénom ^^

    • Spartacus Spartacus 29 avril 11:31

      @Georges L. ZETER


      C’est vrai qu’argumenter nécessite des efforts !

      On a compris ta sociologie de l’apologie d’en faire le minimum...
      Il ne reste que l’insulte ad personnam...
      L’arme des pauvre types incapables de développer quoi que ce soit d’intelligent !
      Quelle misère argumentaire devant la réalité !

      Chez le gauchiste on préfère voir la misère des autres que la propre sienne.


      Dans ta sociologie de merde a part discuter tu lui as proposé un Job ?
      Non !
      Dans ta sociologie à 2 cents de fausse compassion pour se donner une posture sociale, t’a sorti ton portefeuille ? 
      T’a même pas valorisé son job en achetant quoi que ce soit....


      Contractuel, ça fait quoi de travailler avec des statutaires qui ont plus de droits que toi ?....

      Parce que dans le secteur privé ou travaille cette caissière, il n’existe pas de droits différenciés !

    • Spartacus Spartacus 29 avril 11:45

      @foufouille

      En fait les CDD ne pas si nombreux dans la distribution par rapport a bien d’autres professions. 
      Encore un cliché stupide...

      Par ailleurs la convention collective impose les mêmes droits et avantages pour des CDD ou CDI.
      Un CDD bénéficie de 10% de prime de précarité et de l’accès au Fongécif.
      Ils sont donc mieux payés que des CDI et peuvent suivre une formation qualifiante rémunérée après avoir cumulé 6 mois de CDD....

      Le temps partiel est effectivement la norme dans cette profession. 
      Ce sont les besoins de service et une conséquence de la législation du droit social restrictive qui oblige les employeurs à y recourir.
      .
      2 temps partiels valent mieux qu’un temps complet pour le service. 
      En cas d’absence d’un salarié, on peut facilement pour les besoins du service faire monter les horaires d’un autre salarié pour compenser.
      Avec un temps complet la législation limite le temps de travail, et les magasins ne pourraient assurer le service qu’avec des temps complets.... 

      Le misérabilisme est une forme de schéma de pensée chez les gauchistes..

    • Dzan 29 avril 12:18

      @George L. ZETER

      Parler avec cet..........c’est vouloir avoir le dernier mot, avec un écho.


    • foufouille foufouille 29 avril 15:19

      @Spartacus
      putain mais tu es vrai crétin qui s’enfonce !
      actuellement sur toulouse, j’en ai plusieurs pas loin.
      ce sont bien des cdd de quelques heures pour étudiants, même si le franchisé a probablement le droit de faire des contrats de longue durée.
      tu le saurais si tu avais cherché un minimum avec google, c’est du précaire non cumulable le plus souvent car les horaires sont coupés.
      si il a deux, oui deux boulots, ce sera absolument pas compatible.
      pauvre mythomane.
       


    • Spartacus Spartacus 30 avril 09:41

      @foufouille
      Des contrats étudiant tu les trouve dans tous les secteurs.

      Et en général les étudiants sont bien heureux de trouver ce genre de Job....

      Au lieu d’insulter toi et tes potes gauchistes ignares et bornés sur la base de cliché du ridicule, regarde donc toi même sur google....

      Il y a 87% de salariés en CDI dans le secteur de la distribution. Il y a seulement 10% de salariés en CDD et 3% en apprentissage.
      Ce secteur emploie 47% de cadres.....
      Il y a moins de CDD dans la distribution que de contractuels non-statutaires aux droits inférieurs pris pour des cons que dans l’administration....

      C’est vous qui vous enfoncez a critiquer le travail des gens, le employeurs qui sortent de la merde les gens.
      Cette fausse compassion stupide qui voudrait faire croire que le travail c’est l’esclavage pour se donner bonne conscience de rechercher a en branler le minimum et vouloir vivre aux dépens des autres....

    • Spartacus Spartacus 30 avril 09:51

      @Les gauchistes qui vivent dans l’univers parallèle...


      Une caissière en magasin touche en moyenne 1412 euros net mensuel

      C’est combien dans les autres secteurs le SMIC ?

      http://www.regionsjob.com/actualites/secteur-distribution-chiffres.html

      Indiqué clairement chapitre 10 du lien...

      Ca fait quoi de passer pour des cons suffisants face à la réa:lité des chiffes dans le nez ?
      Il ne vous reste que le déni et l’insulte....
      Comme votre habitude ! 
      On doute que vous soyez capable d’excuses. Vous êtes trop détallés des réalités économiques...
      Même quand on vous met la réalité devant les yeux...


    • foufouille foufouille 30 avril 09:52

      @Spartacus
      toujours aussi nul, c’est une supérette comme un petit casino.


    • George L. ZETER George L. ZETER 30 avril 09:59

      @foufouille
      bonjour,

      je penses qu’il est inutile de répondre à spartacul ; avec lui, la bêtise est sans fond, infinie...
      bonne journée
      g zeter

    • Spartacus Spartacus 30 avril 10:01

      @foufouille
      Ben voyons ! J’avais prévu le déni et le mot ad personam.....


      Une supérette ne ferait pas partie de la distribution....Il y a dans les supérettes autant que les hypers des salariés en CDD..

      Intéressant ces chiffres.....25% des salariés ont plus de 50 ans....
      1,7 millions de personnes
      Pas comme la SNCF, l’EDF, la police ou les services public, ou + 50 ans on les recrute pas.....

      Un vrai secteur extrêmement social... Sauf pour les **** éloignés des réalités.

    • Spartacus Spartacus 30 avril 10:22

      @Gleorges Lache Zetbonarien


      Par exemple au lieu de refuser de répondre tu pourrais dire « je me suis trompé »« dans la distribution les salariés ne sont payés au SMIC »....

      Mais en plus, de manquer de courage, t’es aussi est lâche que suffisant pour admettre la vérité..

      Pas capable de grand chose !.


    • samuel 2 mai 09:23

      @Spartacus

      C’est drôle, j’aurai pu vous dire exactement la même chose une bonne centaine de fois.

      Mais vous préférez déposer votre colombin sur l’article suivant dès que vos arguments ou contradictions sont pris en défaut. 

      Ce qui arrive à chaque fois puisque vous nier que l’économie est une idéologie...

  • lloreen 29 avril 08:46

    « Pourquoi donc les peuples acceptent-ils de se soumettre ? »
    Ils n’acceptent pas de se soumettre.

    Ils sont programmés mentalement depuis l’enfance par le système mamonien (l’adoration du Veau d’Or dont parlait déjà la Bible) qui imprime l’instant de « survie » en faisant croire à tort aux gens
    que tout est rare et cher.
    En réalité, la nature donne gratuitement et à profusion lorsqu’on la respecte, évidemment.
    L’ exemple des incroyables comestibles est un exemple de moyen d’action excellent qui peut exister dans chaque commune. Chacun peut agir à son échelle personnelle pour faire évoluer les choses et initier le changement.
     
    http://lesincroyablescomestibles.fr/france/

    Les employés de ce carrefour peuvent initier cette opération pour agir contre les grandes enseignes qui ne sont que la vitrine de la déshumanisation. Carrefour en est ici le meilleur exemple.
    Les gens ont toujours le choix mais il faut commencer par lézarder le système à la base et seule la base peut le faire.


  • lloreen 29 avril 08:47

    pardon : l’instinct (de survie)


Réagir