samedi 8 juillet - par Jeussey de Sourcesûre

Comme Monsieur Hulot est très bon, il donne des ordres raisonnables

Le constructeur automobile suédois Volvo (qui appartient au Chinois Zhejiang Geely, leader du véhicule électrique) a décidé de ne produire que des véhicules électriques et hybrides d'ici 2019, c’est-à-dire dans deux ans.

Le prix des batteries diminue en même temps que leur capacité augmente, et les performances des moteurs électriques n’ont rien à envier à leurs homologues thermiques.

88 millions de voitures sont vendues annuellement dans le monde entier. Or, la Chine et l'Inde se tournent de plus vers les solutions sans essence ni gazole, et l’évolution du marché asiatique peut tirer l'ensemble de l'industrie automobile dans cette direction beaucoup plus rapidement qu’on ne l’avait pensé jusqu’alors.

C’est dans ce contexte que Monsieur Hulot a fait l’annonce fracassante de l’interdiction en France des véhicules diesel et essence d’ici 2040, en reliant cette décision à la mise en musique de l’accord de Paris sur le climat au moment se tient à Hambourg le G20 où Trump se trouve isolé par ses positions sur le climat.

Il a indiqué qu’il s’agissait d’un « objectif difficile » pour les constructeurs automobiles, mais que l'industrie française était bien équipée pour affronter cette révolution technologique. Il a aussi insisté sur le fait que la décision était une question de politique de santé publique et "un moyen de lutter contre la pollution atmosphérique".

Pascal Canfin, directeur général de WWF France, ancien militant écolo et ancien ministre de Hollande, a déclaré que le nouveau programme pour freiner le changement climatique allait plus loin que ceux des gouvernements précédents : "Il place la France parmi les leaders de l'action climatique dans le monde", a-t-il déclaré sur France Inter.

 

La Norvège, où les voitures électriques représentent la plus grosse proportion du parc total dans le monde, s'est fixé comme objectif de n’autoriser à partir de 2025 que les ventes de voitures hybrides ou 100% électriques.

Les Pays-Bas envisagent une interdiction des voitures à essence dès 2025 et certains Länder allemands prévoient leur élimination d’ici 2030.

L'Inde, où des dizaines de villes sont menacées par une pollution atmosphérique devenue dangereuse, projette également de ne plus vendre de voitures diesel ou essence d'ici 2030 et a planifié la commercialisation de voitures électriques de manière "très importante".

L'annonce de M. Hulot est venue alors que Bloomberg New Energy Finance prévoyait que les voitures électriques viendraient dominer le marché de l'automobile plus rapidement et de façon spectaculaire que ce qu'on pensait auparavant. Le groupe financier prévoit que les véhicules électriques devraient représenter 54% de toutes les ventes de véhicules légers d'ici 2040, alors qu’il envisageait 35% l'année dernière. Bloomberg a déclaré qu'une telle utilisation réduirait globalement la demande de pétrole de 8 millions de barils par jour et augmenterait la consommation d'électricité de 5% pour recharger les nouvelles voitures.

Ces tendances lourdes son tellement criantes et visibles que M. Tony Seba, un économiste de l'Université de Stanford (dans la Silicon Valley, au sud de San Francisco) qui avait pévu cette évolution a déclaré à propos de la décision annoncée par la France : «  L'interdiction des ventes de véhicules diesel et d'essence d'ici 2040 revient à interdire les ventes de chevaux pour les transports routiers : en 2040 il n'y aura pas besoin d'interdiction.  »

Autrement dit, la « gouvernance de Nicolas Hulot ressemble à celle du roi dans le chapitre 10 du Petit Prince de Saint-Exupéry :

« Car le roi tenait essentiellement à ce que son autorité fût respectée. Il ne tolérait pas la désobéissance. C'était un monarque absolu. Mais, comme il était très bon, il donnait des ordres raisonnables.

"Si j'ordonnais, disait-il couramment, si j'ordonnais à un général de se changer en oiseau de mer, et si le général n'obéissait pas, ce ne serait pas la faute du général. Ce serait ma faute."

- Puis-je m'asseoir ? s'enquit timidement le petit prince.

- Je t'ordonne de t'asseoir, lui répondit le roi, qui ramena majestueusement un pan de son manteau d'hermine. »

Reste à expliquer comment sera produite l’électricité qui alimentera les batteries de ces véhicules. Actuellement, la France est dépendante à 80% du nucléaire.



78 réactions


  • Leonard Leonard 8 juillet 17:21

    Des voitures électriques vont avoir besoin d’énergie.

    Et Mr Hulot a aussi annoncé une réduction de 25% de la part de production d’énergie nucléaire.

    Quid de la production pour alimenter ces voitures ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 juillet 17:24

      @Leonard

      c’est bien la question que pose la conclusion de l’article.

      M. Hulot pense sans doute équiper les toits des voitures de panneaux solaires (ce qui est déjà opérationnel, mais ne fonctionne pas la nuit).

    • flourens flourens 8 juillet 17:32

      @Jeussey de Sourcesûre
      mais alors qu’attend-il pour donner l’ordre raisonnable de faire des panneaux lunaires ????


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 juillet 17:33

      @Jeussey de Sourcesûre

      Le propos de l’article ne portait pas sur la cohérence des décisions de Hulot (ou de Philippe qui annonce en même temps le renforcement de la lutte contre le réchouffement climatique et la suppression de la taxe prévue pour financer l’action), mais sur le bluff qui consiste de présenter comme une obligation faite aux entreprises une directive que leurs états-majors ont déjà adoptées en conseil de direction.

      Comme le roi du Petit Prince évoqué dans l’article, Hulot consulte le calendrier de PTT avant de dire au soleil à quelle heure il devra se lever le lendemain. Ca lui donne l’impression d’avoir un pouvoir, mais ça ne trompe personne.



    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 8 juillet 17:35

      @flourens

      pour donner l’ordre raisonnable de fabriquer des panneaux lunaires, il attend que la lune lui réponde à la lettre qu’il vient de lui adresser pour qu’elle reste toujours en phase pleine lune en France, et de nouvelle lune en Chine, mais ça, c’est pas gagné !

    • popov 8 juillet 19:38

      @flourens


      Ou des panneaux nuagaires et cielgrisaires.

    • baldis30 8 juillet 22:08

      @Leonard
      Le march" du transport automobile, et dans certains pays le marché du transport par rail est un marché captif des hydrocarbure ( idem pour l’aviation) .

      Avez-vous imaginé les conflits entre les sept sœurs qui captent 85 % du marché des transports et les petits gouvernements fussent-ils chinois ou indien ou américain ..... ?

      Qui gagnera les conflits ..... ? les sept sœurs, en s’appropriant le nucléaire à la barbe des états tout en produisant suffisamment de Pu 239 pour détruire la terre entière ...


    • Leonard Leonard 9 juillet 08:27

      @baldis30

      Ca fait longtemps qu’on a assez de Pu 239....

      Les USA utilisent leur déchet nucléaire pour faire des obus et les testent en Irak depuis 2003... regardez l’explosion du nombre de cancer en Irak...

    • Christian Labrune Christian Labrune 9 juillet 15:43

      Quid de la production pour alimenter ces voitures ?

      @Leonard

      L’intelligence artificielle, après des années de stagnation, est en plein décollage. Il n’y aura bientôt plus aucun crétin parmi les politiques pour annoncer une « inversion de la courbe du chômage » puisque la plupart des métiers auront disparu bien avant le milieu de ce siècle.

      Les gens disposeront de plus de temps à perdre. Aux Buttes-Chaumont, le nombre des crétins que je vois courir en tirant la langue autour du lac - pendant que je suis tranquillement assis à lire en fumant un cigare près de la grotte !- va s’accroître dans des proportions considérables.

      Si on installait tous ces braves-gens sur des sortes de vélos d’appartement munis d’un générateur d’électricité dans l’une des carrières désaffectées qui sont encore nombreuses sous le jardin, cela constituerait une vraie petite centrale électrique. 

      S’il y avait ici un(e) physicien(ne) qui pût nous dire quelle puissance est à peu près capable de produire en une heure d’activité un athlète de jardin public, on pourrait proposer à M. Mulot de réaliser la chose. Un cheval semble pouvoir générer plus de 700 watts/heure et moi, je serais probablement capable, bien modestement, de recharger deux ou trois téléphones, mais je ne m’aventurerai pas sur le terrain de ces sortes de calculs, j’aurais trop peur d’écrire des bêtises. Place aux scientifiques !


    • sarcastelle sarcastelle 9 juillet 16:13

      @Christian Labrune

      .
      Un cheval semble capable de générer plus de 700 W
      .
      736 s’il est français et 746 s’il est anglais. 

    • Le Panda Le Panda 9 juillet 17:56

      @Jeussey de Sourcesûre
      Bonjour

      Vous avez oublié que l’on peut mettre de l’eau de douche Ushuaia pour laquelle une enquête préliminaire vient d’être ouverte, il suffira alors se brancher sur le nouveau compteur sous peu du prénom / gaspard mais il vient ou il arrive ? Je continue ma lutte même hospitalisé pour soins contre Lesieur qui glisse les pafes macaroni même loin de chez moi je le suis à l’odeur de la douche, un bon article avec 5 étoiles la souche est sure alors pourquoi avoir des doutes non mais 


    • JP94 9 juillet 18:05

      @Leonard

      Déjà pour une éolienne de 2 MW : ( qui est un ouvrage d’art, et qui nécessite des convois exceptionnels ( électriques pour être acheminée ? )
      • 150 t d’acier
      • 400 mètres-cubes de béton
      Comparons avec un réacteur de 1600 MW 
      • 300 000 mètres-cubes de béton
      • 100 000 t d’acier.
      mais une éolienne tourne en moyenne 25% de l’année et le réacteur, 80% Après un calcul, on trouve 2560 éoliennes pour un réacteur, ce qui nous donne 
      • 1 000 000 mètres-cubes de béton et 
      • 350 000 t d’acier environ..    Ce serait pire avec de plus petites éoliennes.
      Quand le béton va, tout va et Bouygues doit adorer l’écologie ! 

      Et à propos de béton : on peut mettre, 5 éoliennes de 2 MW par km² et pour atteindre une puissance de 5000 MW disponibles, ce qui correspond à une centrale de 4 réacteurs occupant 5 km² , il faudrait ( compte-tenu des % de temps utile) 8000 éoliennes, occupant 1600 km² !!!!

      Ce à quoi il faut ajouter le cuivre, pour le réseau très dense ( des éoliennes partout) , les centrales thermiques ( pour les périodes sans vent ( stockage impossible) - et sans centrales thermiques, c’est tout simplement inconcevable. ( qui a va accepter un réseau s’arrêtant n’importe quand ?).ce à quoi on ajoute les matériaux pour cette production mixte... pas très écolo.
      Précisons que dans les Pyrénées, un projet de ligne HT pour 1 GW est bloqué depuis 20 ans par les riverains qui se plaignent des nuisances, alors qu’il faudrait une ligne HT de 40 GW à travers la frontière pour parvenir à .... 80% d’énergie renouvelable en Europe ... ( Et M. Hulot le sait fort bien... mais son projet est de nous taxer, ça c’est facile).

      Venons-en au chiffrage en centrales nucléaires pour les voitures électriques : 
      Déjà un problème la pollution chimique due aux batteries et l’épuisement du Lithium si on envisage des millions de voitures électriques ...

      Bref, le chiffrage, en supposant le développement de transports collectifs ( quels investissements par nos beaux-parleurs écolos ? .. le rail est privatisé. C’est mal barré.

      Suivant les scénarios, il faudrait entre 5 et 10 réacteurs équivalents à Flamenville. L’EPR aura une puissance bien supérieure à aujourd’hui :

      Si on remplace 25% des voitures actuelles par des électriques : 
      7,5 millions de véhicules électriques : 50 TWh supplémentaires ( c’est faisable)

      Si on atteint 15 millions de voitures électriques
      100 TWh supplémentaires , soit 5 EPR. 

      Si on atteint 22,5 mlllions de voitures électriques : 
      150 TWh supplémentaires, soir 10 EPR.

      Si on prend 10 EPR, ça chiffrerait à 70 milliards d’€ d’investissements, mais on économiserait 11,5 milliards d’€ en facture pétrolière environ. par an. Amortissement en 5 à 10 ans , et durée de vie de 60 ans.
      Après on peut considérer le fret ferroviaire ... et rajouter des EPR...mais l’UE adore les camions. A se demander si les mesures anti-automobilistes ne servent pas à financer la route ... pour les camions., 



    • Christian Labrune Christian Labrune 9 juillet 18:34

      Hulot consulte le calendrier de PTT avant de dire au soleil à quelle heure il devra se lever le lendemain. Ca lui donne l’impression d’avoir un pouvoir, mais ça ne trompe personne.

      @Jeussey de Sourcesûre
      Je m’inscris en faux contre une pareille hypothèse. Cela reviendrait à prêter à ce curieux mulot qu’il m’était arrivé ces dernières années, par le plus grand des hasards, de voir deux ou trois fois à la télévision dans sa niche écologique, des capacités de calcul dont seraient peut-être capables des corvidés ou des psittacidés (j’ai eu une perruche capable d’ironie !) mais certainement pas lui. Vous me paraissez donc, hélas, beaucoup trop optimiste.


    • baldis30 9 juillet 21:19

      @Leonard
      je vous signale qu’aucun obus n’est chargé au Pu 239 ....

       lorsqu’on n’est pas sûr de ses informations on ne balance pas n’importe quoi ... au risque d’être décridibilisé ...


    • sleeping-zombie 10 juillet 14:40

      @Christian Labrune
      Mes années de physique sont loin derrière moi, mais (si mes souvenirs ne sont pas trop corrompus) :
      Soulever une masse de 70kg sur 1m correspond à une énergie de 70*1*G joules. G étant la force gravitationnelle, qu’on arrondi facilement à 10 (m/s² si je me souviens bien).

      De mémoire encore, 1 watt = 1 joule.seconde

      Autrement dit, soulever mon propre poids de 1m en 1 seconde correspond à une puissance de 700W. En terme d’effort, ça revient à monter un escalier à toute vitesse, exercice que je ne pense pas pouvoir tenir plus de 10 secondes...

      En terme de puissance électrique, la puissance (Watt) est le produit de la tension (Volt) et de l’intensité (Ampère).
      Le chargeur de téléphone que j’ai annonce (en sortie) : 5V et 1A, soit 5W. En terme d’effort, ça revient à soulever 1kg de 50cm, en 1 seconde. Ca n’a pas l’air difficile, mais il faut prendre en considération le fait de tenir cet effort pendant toute la durée de la charge...

      Tout cela en supposant qu’il n’y a aucune perte dans la récupération et la conversion de l’énergie de l’effort corporel vers la charge électrique du téléphone.


    • sleeping-zombie 10 juillet 15:10

      @sleeping-zombie
      Du coup, j’ai pas complètement répondu au problème....

      La batterie de mon téléphone annonce 4.44Wh, soit la quantité de courant délivrée par une tension de 4.44V, avec une intensité de 1A, pendant 1h.

      En termes d’énergie totale, ça fait 4.44 * 3600 joules, soit environ 16000 joules.
      En termes profanes, soulever 1 pack d’eau minérale (9 kg) et le poser sur ma table (hauteur 1m20) représente une énergie de 106 joules (9 * 1.20 * 9.81)

      Charger la batterie de mon téléphone représente autant que soulever du sol sur la table 151 pack d’eau minérale. Avec un système sans perte. Dans la pratique, 50% de perte est déjà considéré comme un bon rendement.

      Du coup, compter 300 packs d’eau.
      ...
      Je suis pas sûr d’en faire 3 par jours.


    • redcap 10 juillet 15:44

      @Christian Labrune
      J’estime qu’un crétin qui tire la langue produit 200wh
      mais n’oublie pas la consommation de pâtes et bière !


    • sarcastelle sarcastelle 10 juillet 19:13

      @sarcastelle

      .
      9 moinssages pour une donnée physique ! smiley

      1 ch = 736 W (aux décimales près)
      1 HP = 746 W

    • Christian Labrune Christian Labrune 11 juillet 14:00

      @sleeping-zombie
      Merci pour ces informations. J’avais calculé que dix mille chevaux bien nourris et convenablement fouettés (mais à Paris avant 14, ils étaient plus nombreux que ça) pouvaient générer 7 megawatts, mais cela reste assez peu en comparaison de ce que peut produire une centrale atomique dont la puissance s’évalue en gigawatts. Si on ajoute à ces pauvres bourrins deux millions de Parisiens pédalant tous en même temps et ne faisant plus rien d’autre, peut-être que cela devrait quand même être suffisant. Il est difficile en effet, quand on pédale sur un vélo d’appartement (Dieu merci, je n’ai jamais fait ça) de faire autre chose, et par exemple de lire Hegel ou Kant. On peut donc éteindre la lumière, son ordinateur et même le chauffage. C’est autant d’énergie qui se trouve économisée. « Le travail éloigne de nous trois grand maux : l’ennui, le vice et le besoin », disait Voltaire. Les puritains que choque encore l’idée d’un revenu universel seraient enfin contents : les chômeurs, ces paresseux, auraient ainsi une activité qui les rendrait utiles et justifierait leur existence.


    • Croa Croa 14 juillet 19:26

      À Leonard,
      D’ici 2040, loin donc, de nouvelles sources d’énergies renouvelables seront mises en service (par exemple des génératrices à vagues.) Cependant comme tout sera électrique, même les transports individuels, l’électricité sera chère et il est probable que les automobiles seront beaucoup moins utilisés qu’aujourd’hui.


  • marmor 8 juillet 18:20
    Merde, comment vont faire tous les pauvres qui n’auront pas les moyens de changer de voiture ?
    Peut-être que Hulot va aussi supprimer les pauvres !
    Quelle bande de cons imbus !!!!!!!!

    • baldis30 8 juillet 22:11

      @marmor
      bien sûr qu’il va les supprimer mais ce n’est pas lui qui l’a proposé le premier ..

      Alphonse allais l’avait fait il y a près d’un siècle avec sa proposition géniale autant que sociale :

      « Extinction du paupérisme le soir après 18 heures »


    • Dzan 9 juillet 09:28

      @marmor
      Très bonne question, que je me suis posée immédiatement.
      Que voulez, ou que pouvez vous faire avec une aumône de 1000 euros, alors qu’une Zoe, tout juste bonne a faire 250 kilomètres en vaut 30 000 ?
      Et l’installation des prises, la location des accumulateurs ?
      Hulot continue de se balader en jet ou hélico.


  • popov 8 juillet 19:45

    C’est quand les vacances de monsieur Hulot ?


  • Jelena Jelena 8 juillet 20:06

    Pour info, depuis le 1er Janvier 2017, il n’y a plus besoin de visa entre Chine et Serbie et il est prévu que dans les mois à venir, la Chine fasse construire plusieurs usines qui produiront des voitures électriques.
     
    Je pense que d’ici quelques petites décennies, les barbus du golfe qui ne s’enrichissent que grâce à l’or noir, vont devoir se mettre au régime.


    • Croa Croa 14 juillet 19:32

      À Jelena,
      Il y a belle lurette que les barbus du golfe ont préparé l’après-pétrole. Si l’Émir du Qatar a acquis tant de biens en France, ce n’est pas seulement à cause du cadeau fiscal de Sarkozy à son attention !


  • JC_Lavau JC_Lavau 8 juillet 21:17

    Le N’hulot peut faire encore plus fort : interdire aux armées de l’air de se servir de kérosène, ne plus avoir que des avions électriques.

    C’est sûr que dans le ciel syrien, les tanks électriques sans fumée, voire parfumés à l’Oréal Ushuaya, ça aurait plus de gueule !

  • JC_Lavau JC_Lavau 8 juillet 21:35

    L(hélicologiste N’hulot commande-t-il aux climats, dont il n’a jamais rien compris ?


    • baldis30 9 juillet 21:22

      @JC_Lavau

      bonsoir
      pas tout à fait juste.... :

      en fait Nicolo Ulla commande aux climats mais ceux-ci sont tellement bornés qu’ils ne comprennent rien. Les torts sont partagés .... 


  • Lengage Lengage 8 juillet 21:45

    Hulot sous couvert de faire une politique écologiste tond les peuples et engraisse les multinationales ! Ah ce bon Nicolas...


  • Dan22 8 juillet 22:16

    C’est vraiment une bande de comiques dans ce gouvernement !
    Personnellement , j’envisage d’acheter un cheval et un bon cabriolet ; ça c’est du sûr !


  • Attilax Attilax 8 juillet 22:34

    Le gros problème de l’éléctrique, c’est que le seul à ne pas polluer, c’est l’utilisateur. Pour extraire le lithium de la terre, c’est une technique proche de l’extraction du gaz de schiste, ça laisse des terres rasées, stériles et désolées, avec des nappes phréatiques pourries. Il n’y à qu’à voir en Chine la gueule des régions concernées : c’est devenu le Mordor. En fin de vie, la batterie au lithium devient un déchet ultime dont on ne sait que faire... La durée d’une batterie est aujourd’hui en moyenne de 900 cycles, c’est à dire moins de trois ans en utilisation quotidienne. Je vous laisse deviner les montagnes de déchets ultimes qui sont en train de se constituer, tout en détruisant les pays pauvres où on va extraire cette saloperie au nom de la sauvegarde climatique. Le plus drôle, c’est que ce sont des « écolos » qui le réclament. Des bobos qui veulent juste ne pas polluer chez eux mais se foutent de massacrer des terres entières chez les sous-devs. Quelle gigantesque blague.


    • Attilax Attilax 8 juillet 22:41

      En revanche, Guy Nègre n’a toujours pas l’autorisation de vendre ses véhicules à air comprimé en europe, alors que c’est dans les valises depuis les années 70... Pas assez polluant j’imagine.


    • sarcastelle sarcastelle 9 juillet 07:11

      @Attilax

      .
      La batterie au lithium, déchet ultime non recyclable. 
      Eh bien expliquez-nous comment il se peut faire. L’élément chimique lithium aurait disparu dans la batterie ? Il serait devenu radioactif à longue période ? Pas impossible, d’ailleurs, vu que le lithium sert dans les bombes H.
      Que pourrais-je ajouter comme crétinerie encore pour compléter les vôtres ? 

    • sarcastelle sarcastelle 9 juillet 07:15

      @Attilax

      .
      Donnez-nous l’énergie récupérable d’un réservoir d’air comprimé et traduisez-la en distance parcourable.

    • Pere Plexe Pere Plexe 9 juillet 11:45

      @sarcastelle
      La notion de déchet ultime n’est pas scientifique .

      Elle correspond à l’avancement technologique permettant le traitement économiquement viable d’un déchet.
      Concernant le véhicule électrique la question de production énergétique est réellement cruciale.
      Surtout dans le contexte où notre réseau est régulièrement à son max et où il faudrait réduire le parc nucléaire.

    • Duke77 Duke77 9 juillet 12:14

      @Attilax et son « déchet ultime »…


      Oui le problème de l’électrique c’est la production qui est très polluante, mais c’est surtout la connerie d’Attilax qui est « ultime ».
      30 secondes de recherche sur le net pour apprendre que les batteries Lithium (et les autres) des autos électriques sont dores et déjà recyclées. Tesla en partenariat avec une société belge et Renault avec un dispositif (moins convaincant) mis en place par Bouygues energie. En l’état actuel des choses, les matériaux des batteries au lithium sont même recyclés davantage que le verre dont on ne récupère que 38%. Quel est l’intérêt d’intervenir en prenant parti sur un forum internet alors qu’on ne connais rien au sujet abordé ?

      En plus, cela discrédite les gens qui critiquent l’électrique avec de vrais arguments ! 

      « Ouai, vous les anti-électriques vous croyez qu’on ne sait pas recycler les batteries ! MDR » pourra vous lancer un contradicteur un minimum instruit.

      Bref, le niveau des commentaires sur Avox est devenu médiocre depuis quelques années. On se croirait dans des conversations de bistrot, sans le coup à boire…
       smiley

    • Attilax Attilax 9 juillet 12:17

      @sarcastelle
      C’est pas moi qui le dit, ce sont les producteurs de lithium eux mêmes, les scientifiques et tous les journalistes qui s’y sont vraiment intéressés. Les reportages et papiers sur la question ne manquent pas, je vous laisse les découvrir... Pourquoi une telle hargne, vous avez acheté une zoé à 25000 boules pour faire vos 35 kms par jours ? Dans ce cas vous devez savoir qu’on LOUE la (grosse) batterie et qu’ils vous la changent au bout de quelques années pour vous relouer la suivante ? Pareil avec le scoot BMW (équivalent 125) à 15000€, 90km d’autonomie et location de batterie à vie. C’est le top non : ils vous vendent la bagnole, puis vous la louent une fois que vous l’avez achetée ! Pas d’autonomie, des plombes à recharger, une pollution énorme en amont ET en aval, hors de prix et captif de ces putains de batteries, quel formidable progrès en effet !
      Le tout au nom d’une lutte contre un CO2 dont la responsabilité n’a même pas vraiment été établie scientifiquement mais constitue surtout un argument béton de marketing.
      Ca marche, apparemment.
      Quand à l’air comprimé pour des véhicules urbains, quelle importance peut avoir leur puissance ? Le but n’est pas de faire des bolides mais des véhicules polluant au minimum, et je ne vois pas ce qu’on pourrait avoir de mieux comme fuel que de l’air ! Le moteur Di Pietro a 7 fois le rendement d’un thermique, donc pitié, arrêtez de répéter les conneries des « experts » de TF1.
      http://engineair.com.au/
      https://www.mdi.lu/
      http://www.caradisiac.com/o2-pursuit-l-air-comprime-pour-se-deplacer-en-moto-157339.htm

      Au pire, c’est pas interdit de rêver à autre chose que ce qu’on nous dit.


    • Attilax Attilax 9 juillet 12:27

      @Duke77

      Tiens, frère de connerie ultime, voici de quoi lire et t’éviter d’insulter les gens à tort au nom de ton idéologie de bobo débile :

      http://www.universalis.fr/encyclopedie/lithium/1-etat-naturel-et-extraction/
      https://reporterre.net/Corruption-pollution-consommation-les-ravages-du-lithium-en-Argentine
      http://www.caradisiac.com/L-extraction-du-Lithium-au-Tibet-extremement-polluante-74897.htm
      http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/l-auto/voiture-electrique-oui-elle-pollue-aussi_1767297.html

      T’as raison, 30 secondes sur le net suffisent, encore faut-il les prendre et éviter d’aller lire la propagande de Tesla et Bouygues dont le but n’est pas de ne pas polluer mais de vendre, cher si possible.


    • foufouille foufouille 9 juillet 13:04

      @Attilax
      « En fin de vie, la batterie au lithium devient un déchet ultime dont on ne sait que faire... »
      c’est bien ta phrase ?


    • Attilax Attilax 9 juillet 13:24

      @foufouille

      C’était vrai avec les anciennes batteries, les choses évoluent effectivement, ce qui est normal vu le fric qu’ils engloutissent dedans. Ca ne change rien au fond du problème : c’est un déplacement de pollution et on ravage des pays éloignés au nom de lécologie, elle a bon dos ! Comprenons-nous, le moteur électrique est bien meilleur que le thermique, le problème, c’est la production d’énergie et les batteries. Je croirai à ça quand ils permettront que le véhicule produise lui-même son énergie, (mais ça ils ne veulent pas puisque c’est ce qui leur rapporte le plus, demandez à Victor Tesla ce qui lui est arrivé quand il a dit qu’il allait donner de l’énergie gratuite à tout le monde), ou qu’ils développent des batteries recyclables comme avec ce projet incroyable, par exemple :
      http://www.largus.fr/geneve/geneve-2015-quant-revolutionne-la-voiture-electrique-5998400.html

      Pour l’air comprimé, je te laisse découvrir les performances démentes de ce petit bijou (français) :
      http://www.actinnovation.com/innovation-moto/saline-bird-moto-a-air-comprime-1985.html
      C’est possible, la preuve.

      je persiste : le choix du tout électrique actuel forcé est un choix politique et économique, certainement pas écologique. Et me donner en contradiction des analyses de Tesla industries ou Bouygues qui en croquent grave ne risque pas de me convaincre, surtout quand personne ne répond à la question de base, à savoir « la bagnole électrique est-elle vraiment moins polluante ». La réponse est claire : pour l’utilisateur, oui, mais c’est tout. Quand tous les politiques et l’oligarchie veulent nous forcer à consommer quelque chose dont je ne veux pas à la base, j’ai toujours tendance à me méfier et à me demander par où ils vont nous la mettre. Le nerf de la guerre, c’est l’argent, pas l’intérêt général hélas.


    • Attilax Attilax 9 juillet 13:32

      @foufouille

      https://www.lesechos.fr/01/12/2010/LesEchos/20816-509-ECH_du-neuf-pour-le-recyclage-du-lithium.htm

      Regarde cet article de 2010, il est très clair. Les batteries à ce moment (c’est pas vieux) ne sont PAS recyclables, c’est marqué dès la première ligne. Ça a commencé à bouger il y a deux ans, et c’est loin d’être aussi clean et parfait que ce qu’ils nous vendent, crois-moi.


    • sarcastelle sarcastelle 9 juillet 14:58

      @Attilax

      .
      L’article sur la moto à air comprimé dit très clairement que le rendement est inférieur à celui de la propulsion électrique.
      Ce n’est pas difficile : la prise de courant à la maison sert soit à charger une batterie soit un réservoir d’air comprimé. Dans le premier cas on récupère en énergie mécanique à la roue motrice grosso modo les 2/3 de l’énergie facturée au compteur d’EDF, dans le second on en récupère environ un tiers. C’est une question de thermodynamique des gaz ; il n’y a aucun moyen d’espérer beaucoup mieux. 

    • sarcastelle sarcastelle 9 juillet 15:07

      @sarcastelle

      .
      Ceci n’empêchera jamais de faire même un dragster à air comprimé. C’est son autonomie qui ne vous plaira pas ! Ne pas confondre la puissance motrice installée et la quantité d’énergie embarquée, c’est-à-dire le temps de fonctionnement à puissance donnée que la source d’énergie permet au moteur. C’est à ce propos qu’il y a lieu de sourire des quatre cents chevaux des moteurs électriques de la voiture Tesla. Ils sont là pour taper dans l’oeil, pas pour voyager plus loin : à la louche, 400 chevaux à pleine puissance vident une demi-tonne de batterie au lithium en 25 minutes (j’ignore combien il y en a dans la voiture). Mais pour l’air comprimé, c’est moins. 


    • Attilax Attilax 17 juillet 11:04

      @sarcastelle
      Je ne dis pas que le moteur à air comprimé est plus ou moins efficace que l’électrique, je dis que c’est une autre alternative écologique de transport urbain.


  • bonalors 9 juillet 00:57

    HULOT le parfait Cretin utile, ils l ont reve, Dieu l a engendre


  • Pere Plexe Pere Plexe 9 juillet 11:35

    Hulot est à l’image de ce gouvernement.

    Il promet des lendemains qui chantent.Lointain certes, il ne faudrait pas que l.arnaque disqualifie trop vite son auteur.
    Surtout il justifie des taxes, bien réelles et immédiates elles, pour ce faire.
    Il est difficile d’évaluer la faisabilité technique de véhicules sans hydrocarbures.
    En revanche certains paramètres sont bien connus qui disqualifient la fable de M Hulot.
    Comment ,quand 8 milliards sont le prétexte a tant de renoncements, quand ils seraient si difficile à trouver, imaginer qu’il sera possible de prendre un tel virage technologique ?
    Les coûts sociaux pour reconvertir une filière qui malgré tout emploies 200.000 personnes, les coûts pour adapter les réseaux énergétiques , les coûts pour mettre en place la production énergétique nécessaire et sa distribution (de l’ordre d’une dizaine de centrales nucléaires en puissance ) auraient à coup sûr une toute autre ampleur.
    Surtout s’ajouterai la fin d’une manne de 30 à 40 milliards par an de taxes sur les carburants...

  • foufouille foufouille 9 juillet 12:03

    étapes suivantes : hulot interdit le chauffage, les barbecues, cheminées, etc et rend obligatoire l’euthanazie des pauvres qui ne peuvent plus faire du vélo.
    autre option, le pauvre aura un vélo électrique et le riche une voiture.


  • Doume65 9 juillet 12:26

    « Le groupe financier prévoit que les véhicules électriques devraient représenter 54% de toutes les ventes de véhicules légers d’ici 2040 »

    « Monsieur Hulot a fait l’annonce fracassante de l’interdiction en France des véhicules diesel et essence d’ici 2040 »

    Si vous ne voyez vraiment aucune différence entre 46% de véhicules thermiques et zéro, alors, vous pouvez vous moquer en toute bonne foi (mais d’une manière erronée) l’annonce de Hulot.


    • Coriosolite 9 juillet 14:30

      @Doume65
      2040 sera la fin de la production de véhicules à moteur essence ou diesel. Pas la fin de l’utilisation des véhicules vendus jusqu’à cette date. Un marché de l’occasion continuera d’exister.

      Le renouvellement complet d’un parc auto se fait en 20 ans environ. Donc vraisemblablement il circulera des véhicules essence et diesel jusqu’en 2060, de plus en plus résiduellement à mesure qu’on approchera de cette date.


  • charly10 9 juillet 15:25

    Monsieur Hulot devrait bientôt repartir en vacances. Cet archétype du bobo, ne se rend même pas compte de l’ineptie de ses propos. Le tout électrique en zone urbaine, pourquoi pas. Mais pour le restant, en campagne, l’avenir sans trop de dépense d’infrastructure c’est l’hydrogène comme carburant de remplacement. Hydrogène qui peut être fabriqué et stocké a partir de centrales électriques fluviales, éventuellement de centrales solaires ou éoliennes, encore que ces renouvelables  polluent le paysage et ne soient efficace que dans certaines configurations météorologiques.

     Encore une fois le dictat écologique mercantile est à l’œuvre en haut lieu. Mais à mon avis, nous roulerons encore au thermique bien après la période de nuisance « Hulotesque » !!!


    • Coriosolite 9 juillet 18:07

      @charly10
      L’hydrogène n’est pas un carburant mais un vecteur d’énergie.

      Pour le produire il faut de l’électricité. Ensuite se pose le même problème que pour les véhicules « pur électrique ». Il faut stocker l’hydrogène et créer un réseau d’approvisionnement sur tout le territoire.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 18:20

      @Coriosolite. La doctrine de l’hydrogène partout, c’est celle qu’il faut insuffler à nos ennemis. Tu es prêt à en financer la pub sur tout le territoire des Tazunis ?


    • charly10 9 juillet 19:10

      @Coriosolite

      Construire un réseau, certes mais pas plus compliqué et plus souple pour le fonctionnement car dans le domaine du tout électrique, hors zone urbaine, le problème n’est pas la capacité de la batterie. On sait qu’à terme les accus seront plus performants ; à quelle échéance et à quel prix, comme on dit, dieu seul le sait !!! Mais ce qui posera problème c’est le temps de recharge nécessaire. Il faudra arriver à égaler le temps de remplissage d’un réservoir à carburant(en moyenne 5 minutes) pour repartir avec la pleine puissance disponible. L’hydrogène ne demande que quelques modifications sur un véhicule existant. Il y du grain à moudre !!! http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/la-filiere-de-l-hydrogene-a-un-point-d-inflexion-656857.html Maintenant l’autre option hydrogène avec « pile à combustible » existe déjà  le Japon et la Chine sont loin devant nous.  


    • charly10 9 juillet 19:15

      @Coriosolite

      jetez également un œil sur cette vidéo.

      https://www.youtube.com/watch?v=QNqtGkVm8w8


    • baldis30 9 juillet 21:30

      @Coriosolite
      bonsoir,

      et le stockage de l’hydrogène c’est pas de la tarte ..... cela on l’oublie facilement ...

      Pour donner un aperçu des risques visitez donc un ensemble de batteries de secours des services essentiels d’une grosse industrie .... ... rien que pour le dégagement d’hydrogène ... !


    • Coriosolite 9 juillet 21:55

      @charly10
      L’hydrogène est une solution envisageable, mais j’ai vu une objection à sa généralisation : la perte de rendement énergétique due à la double conversion électricité/hydrogène puis hydrogène/électricité. Et qu’en est-il du coût final ?

      D’autre part j’ai l’impression que la filière véhicules tout électrique a pris une avance importante, déjà en matière de flotte en usage et aussi au niveau du réseau d’approvisionnement. Si les nouvelles batteries annoncées tiennent leurs promesses de coût et de capacité, je crois que la filière véhicules à hydrogène aura du mal à trouver sa place.


    • Coriosolite 9 juillet 21:59

      @baldis30
      Oui la sécurité semble un problème, au moins actuellement à ce stade de développement. En tout cas c’est un sérieux handicap psychologique pour gagner des acheteurs.


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 juillet 14:53

      @Coriosolite. Il n’y aura jamais de sécurité avec l’hydrogène sous pression.

      Jamais.

    • Croa Croa 14 juillet 19:46

      À charly10,
      T’as aussi l’option du changement du bloc-batteries si t’es pressé. Des constructeurs y ont pensé mais la difficulté c’est la mise en place de relais d’échange standard (un peu comme les relais de poste autrefois du temps des chevaux : il en faudrait partout !)


  • Rincevent Rincevent 9 juillet 15:58

    Concernant Volvo, ce genre d’annonce n’est… qu’un effet d’annonce. Regardez ça http://www.moteurnature.com/28961-la-farce-des-volvo-toutes-electrifiees et vous comprendrez qu’on qualifie abusivement d’électrique ce qui ne l’est pas vraiment.

    On comprends bien le coup de pub de Volvo, mais de là à le gober tel quel…


  • JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 16:49

    On ne sait toujours pas comment le N’hulot va faire pour commander les climats, alors qu’il n’y comprend rien de rien.


  • TSS 9 juillet 19:14

    Où aller chercher l’electricité pour les automobiles ?

     Certains hivers la France achète de l’elec à l’Allemagne

     et leurs centrales au charbon (beurk !) Serons nous obliges de

    nous eclairer à la chandelle pour pouvoir charger les batteries ?

    Les 15 plus gros porte containers polluent autant que toutes les

     voitures(fuel lourd) ! un avion de ligne pollue comme 3000 autos au decollage

     et à l’atterrissage sans parler du largage du carburant en cas d’atterrissage

     pouvant être dangereux .... !!


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 19:30

      @TSS. Il faut interdire aux pays estrangiers d’avoir une armée de l’air, car ces inconscients polluent comme des sagouins...


  • lloreen 10 juillet 16:49

    Dommage pour les conflits d’intérêts...
    http://stopmensonges.com/nicolas-hulot-aurait-touche-des-salaires-plus-que-juteux-grace-a-sa-societe-eole/

    Concernant la transition énergétique qui aurait dû se faire dès 1889 avec la contribution de Nikola Tesla, il faut dire que ce ne sont guère les amis et actuels mécènes de monsieur Hulot qui ont le moindre intérêt (financier) à ce qu’elle se fasse, un siècle plus tard...
    https://www.youtube.com/watch?v=RPa0s-fXmQg


  • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 19:20

    mais que l’industrie française était bien équipée pour affronter cette révolution technologique....


    c’est pole-emploi qui est bien équipé pour inscrire un nombre important de chômeurs .... tout les équipementier fabriquant les pièces de moteurs et les assembleurs vont couler .....

  • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 19:21

    Il n’a pas fallu plus d’un mois pour que notre ministre des shampoing Ushuaïa se mette a dérailler , c’est fou comme les écolos mis a un poste a responsabilité deviennent aussi dangereux que la pollution qu’ils combattent ...... 


  • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 19:23

    de toute façon le gouvernement récupérera la taxe des hydrocarbures sur l’électricité qui deviendra horriblement chère 


  • wesson wesson 14 juillet 20:24

    « Reste à expliquer comment sera produite l’électricité qui alimentera les batteries de ces véhicules »


    On peut donner des éléments de réflexion sur le sujet : quelle énergie faudra-il produire pour par exemple remplacer la totalité du parc automobile circulant en France par des véhicules électriques ? 

    Réponse : Environ une centaine de tranches de centrale nucléaire. 

    Résumons à gros trait pour s’éviter un développement plus long qu’une série d’articles : Le problème actuel d’autonomie des véhicules électriques n’est finalement que le premier et tout petit problème d’une très longue série d’autres problèmes que l’on est très loin de savoir régler.

    • Aristide 14 juillet 20:58

      @wesson


      Quelle énergie faudra-il produire pour par exemple remplacer la totalité du parc automobile circulant en France par des véhicules électriques ? 

      FI et Mélenchon nous explique du 100% renouvelable en 2050. Il est trop fort Mélenchon ....


    • wesson wesson 14 juillet 23:47

      @Aristide
      C’était Aristide et la preuve par Mélenchon - ou devrait-on dire, son obsession.


      Comme vous êtes stupide, je ne vais même pas vous expliquer que les 100% en renouvelable en 2050 ne vient pas de la FI, mais d’un rapport de l’ADEME (donc de l’état) rédigé en 2013.

      L’administration Française, un repère de FI avant même que ce mouvement existe ?

      Pour les autres, qui eux sont pas stupides, ça passe par une réduction de la consommation électrique.

      Donc certainement pas un développement du transport individuel, mais du transport collectif. Bref, le 100% renouvelable est effectivement très peu compatible avec le 100% bagnole électrique. ça percute là ?

    • wesson wesson 14 juillet 23:55

      @Aristide
      J’ai écrit que vous étiez stupide, ce n’est pas exact. 

      Vous n’êtes pas stupide, juste obsédé, et donc de mauvaise foi.

    • Aristide 15 juillet 13:21

      @wesson


      Je ne m’avancerais pas sur votre personne. Je me fous de vous et me contente de révéler ce que dit FI et ce que vous écrivez.

      C’est bien FI qui dans son programme JLM2017 défends cette position du 100% renouvelable. Quand au transport en commun pour se substituer au transport individuel, il faut bien évidement être un citadin pour y croire une minute. 

      Pour ce qui est de Melenchon, je suis effectivement déçu que le talent de cette personne soit gaché dans cette fuite en avant vers tout ce qui est bio-ecolo-.. du gadget pour bobo insoumis.

      A croire que vous n’avez pas lu son programme.

  • Anatine 14 juillet 22:25

    L’objectif est de developper et produire des batteries sans (re)charge d’ici 2030 (elles produiront leur energie).


    • wesson wesson 15 juillet 03:06

      @Anatine
      C’est ça, par génération spontanée.


      J’imagine d’avance le truc. tu pètes un bon coup dans le siège et hop : 15 bornes d’autonomie gagnée !

  • xana 15 juillet 10:36

    Wesson,

    Dans ce genre de discussion on est prié de laisser son bon sens au vestiaire.
    En fait vous n’avez rien à faire sur ce fil, ni moi non plus d’ailleurs !

    A part cela, toujours content de vous lire

    Jean Xana


Réagir