jeudi 7 janvier - par Alain Alain

Confinement mondial et hop, plus de pollution. Aux climato-sceptiques, qu’est-ce qu’il vous faut de plus ?

 

Le coronavirus Covid-19 aura eu au moins deux effets positifs : dissuader les climato-sceptiques ; confirmer la totale incompatibilité de l'ultralibéralisme économique mondialisé qui fait la fortune des ultra-riches au dépend de tous les autres, et de la sauvegarde de la terre et de l'espèce humaine.

Au mois de juillet, sur les clichés fournis par la NASA, la pollution a disparu spectaculairement en particulier en Chine où les reportages télévisés montrent des villes sans atmosphère enfumée laissant de nouveau voir le ciel bleu.
Les eaux de la lagune à Venise redevenues limpides et les poissons revenus. Les dauphins réapparus dans les calanques marseillaises. Partout le chant des oiseaux entendus, signalant leur retour dans les villes.

Quelques semaines d'activité humaine réduite et la nature respire mieux.
Hé, les climato-sceptiques, ça vous suffit pour réaliser et admettre que l'excès anarchique, mondial d’activité humaine abime la planète, l'écosystème, la biosphère, etc. Ce qu'on appelle l'anthropocène et dont vous niiez jusqu'à présent l'existence, est bien à l'œuvre.
La planète et par voie de conséquence l'humanité courent réellement un risque fatal.
Il y a urgence à agir.

Révolutionnaire.
Devant les besoins énormes de capitaux devenus nécessaires, le ministre de l'économie réclame que cette année il ne soit pas versé de dividendes aux actionnaires. Sans doute de la com. Mais le déclarer est quand même l'aveu de l'injustice et de l'inefficacité économique de la finance et de l’ultra libéralisme.

Publicité

Le président et ses partisans dénoncent la totale dépendance commerciale et industrielle de la France vis à vis des producteurs étrangers de masques de protection médicaux, de respirateurs, de composants électronique, etc. Forcément, ils commandent, ils commandent et rien ne vient !
Ils déplorent les manques de moyens humains et matériels de nos services publics et hospitaliers. Ils accusent ces prédécesseurs qui n'ont rien fait.

Les banques centrales de par le monde débloquent des milliards pour éviter la catastrophe. De nombreux économistes approuvent mais recommandent que l'argent aille à l'économie réelle cette fois-ci et pas à la finance et aux banques comme en 2008.

Désormais il n'y a pas d'autre alternative que l'état protecteur, la coopération internationale et la régulation économique et fiscale contre la mondialisation anarchique et la recherche du profit maximum mais complètement stérile, à l'opposé de ce qu'avait affirmé Margaret Thatcher en utilisant la même expression : " There is no alternative" et qui justement avec Reagan et tous leurs successeurs, Macron compris, nous ont conduit à cette catastrphe.

La solidarité, la collaboration, l'équité contre l'individualisation, l'isolement et le rejet en particulier concernant les inégalités sociales, éducatives, sanitaires ou les migrations vitales.
Qu’une infime minorité d’ultra riches absorbent la quasi-totalité des propriétés et richesses prive tous les autres des moyens nécessaires à leur sauvegarde.
Le monde est un petit village et l'humanité n'en a qu'un.

Le but de cet article n'est pas de confondre les climato-sceptiques militants pour les blâmer.
Manifestement ils ne peuvent plus accréditer les déclarations crétines et redoutablement dangereuses des Bolsonaro, Trump et autre Poutine concernant la pandémie aujourd'hui et l'écologie hier.

Publicité

Face à l'évidence, la perspective de cet article est d'essayer de rallier ceux qui douteraient encore, à l'urgence de la situation et aux combats impérieux qu'elle impose.
Ne passez pas à coté de cette évidence : la terre va mal et l'homo sapiens est en danger d'extinction !

En complément des articles suivants :

Extinction de l’espèce humaine, peut-on ne pas y croire ?
Hé ! Les climatosceptiques. Non mais allo, quoi !
Changement climatique ; inégalités sociales. Rien à faire ! Rien à faire ?
1% de la population de la planète possède deux fois plus que les 90% autres. Où est le problème ?

Mon blog



70 réactions


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 7 janvier 09:56

    « Manifestement ils ne peuvent plus accréditer les déclarations crétines et redoutablement dangereuses des Bolsonaro, Trump et autre Poutine concernant la pandémie aujourd’hui et l’écologie hier.  »

    Vous préférez accréditer les déclarations crétines et redoutablement dangereuses des Biden, Johnson, Erdogan, Bezos, Jack Ma, Delfraissy et Hulot concernant la pandémie aujourd’hui et l’écologie hier ?


  • Yoann Yoann 7 janvier 09:57

    Les climatosceptiques, se font tout de même de moins en moins nombreux ...

    Mais le vrai problème est ailleurs, plutôt que de décroitre tous ensemble, les ultrariches ne se serviraient-ils pas de la crise covid pour garder leur hégémonie sur le monde en imposant la décroissance aux autres ?

    Alors oui, c’est bien pour la planète, la pollution, le réchauffement climatique, la gabegie de ressources, etc .... Mais c’est inversement proportionnellement moins bon en ce qui concerne nos libertés et la démocratie en général.

    Donc je m’en réjouis niveau écologique mais c’est la douche froide niveau des valeurs (liberté, égalité, fraternité par ex) ....


    • Yoann Yoann 7 janvier 12:01

      @Yoann

      Petite précision : J’entends par climatosceptique, la frange qui nie le réchauffement climatique. Quant à son origine, anthropique ou non, la question reste ouverte selon moi ...
      L’amalgame entre « pollution » au co2 (gaz naturel) et pollution réelle engendrée par nos sociétés de (sur)consommation est aussi extrêmement préjudiciable. On se concentre sur le co2 alors que la pollution réelle est quasi passée sous silence. La perte de biodiversité, c’est d’abord la pollution/pesticides/etc ... qui tue nos insectes et toute la chaine alimentaire qui suit derrière. Ajoutez à cela la perte de la quasi totalité de leur habitat naturel et on obtient la perte de biodiversité ...

      Je tenais à préciser ma pensée car pas complètement claire dans le post ci-dessus smiley


    • samy Levrai samy Levrai 7 janvier 12:17

      @Yoann
      Tu parles du réchauffement depuis la dernière glaciation ?


    • Yoann Yoann 7 janvier 12:29

      @samy Levrai

      Salut ;)

      Non, des 200 dernières années et je suis un peu les évolution par rapport aux prévisions.J’ai vu quelques courbes sur les 1000 dernières année mais jamais depuis la dernière glaciation.

      Celle là de 2018 par ex :
      https://medias.liberation.fr/photo/1210283-simulation-du-5e-rapport-du-giec-vs-realite.jpg?modified_at=1554913854&width=750

      Mais je ne suis pas fermé ni borné, si tu as des courbes fiables sur des temps plus long, je suis preneur smiley


    • Sozenz 7 janvier 13:10

      @Yoann
      Vous avez bien fait de préciser ; car les extrémiste de la politique du grand rechauffement climatique sont aussi dangereux que ceux qui nient tout d un bloc ;
       il est essentiel de réplacer les choses à un niveau où de simples mesures de logiques puissent régler rapidement et simplement des problèmes écologiques sans etre dans la psychose ;

      il y a je pense , une volonté de maintenir dans la peur et de faire mettre les gens d un coté ou d un autre comme pour tout . afin de cacher certaines raisons économiques assez sales . et que pendant que certains se font des petites guéguerres ; d autres se frottent les mains . et font pile je gagne , face tu perds ;


  • Gégène Gégène 7 janvier 09:59

    l’auteur confond allègrement pollution par les microparticules dont la présence se ressent immédiatement, et pollution (supposée !) par le CO2, celle-ci seule contestée par les climato-sceptiques.

    en d’autre termes, on peut douter de l’action humaine sur le climat, mais être persuadé de l’empoisonnement de la Terre par l’homme !


    • troletbuse troletbuse 7 janvier 10:15

      @Gégène
      J’allais le dire : amalgame avec la pôllution.
      Mais bientôt il sera satisfait avec une dictature à la chinoise qui va devenir mondiale. Seuls les riches auront le droit de polluer.


    • osis 7 janvier 10:32

      @Gégène

       "on peut douter de l’action humaine sur le climat, mais être persuadé de l’empoisonnement de la Terre par l’homme !"

      Vous me rassurez.
      Il n’y a finalement pas que des abrutis...


    • Duke77 Duke77 7 janvier 10:33

      @Gégène
      Exact. C’est dingue que certains continuent de répéter bêtement les arguments fallacieux de la propagande. Personne ne nie la pollution. Pire que ça, la plupart des climatosceptiques expliquent que focaliser les efforts ecologiques sur la réduction du CO2 est un bon moyen d’oublier la véritable pollution (particules fines dans l’atmosphère, particules plastique dans les océans, pollution des sols etc etc.). Par exemple, on met en avant les emissions de CO2 des automobiles sur la fiche technique depuis quelques années mais absolument pas son poids écologique (recyclage, metaux rares, etc.).


  • Clocel Clocel 7 janvier 10:06

    Don’t worry, on en a pas fini avec nos prophètes télévangélistes, le pire des totalitarisme sera vert, c’est écrit.

    Mektoub.

    Pis, de toutes façons, Babylone n’a pas d’autre scénarios assez puissant pour faire de nous des esclaves...

    Quoi que... Les virus... Avec un bon professionnel qui a fait sa fortune avec..

    Ils semblent bien vouloir se déconfiner et sortir du monde virtuel...

    Comment il disait, l’autre... D’abord en tragédie, ensuite en farce !?

    Dans cet ordre ? Vraiment ?


    • Sozenz 7 janvier 13:38

      @Clocel
      Don’t worry, on en a pas fini avec nos prophètes télévangélistes, le pire des totalitarisme sera vert, c’est écrit.

      ce sont les deux extremes ; les ultra écologistes et les ultra non écologistes .

      chacun se retranchant derrière des excès de méthodes ;

      on peut c entendre par exemple le discours des végans qui montrent les omnivores comme de dangereux assassins . et les gros mangeurs de viandes qui sont capables de canarder tout ce qui bougent pour garder la tradition du plaisir de la chasse !
      je suis désolée ; mais la chasse est normale ; mais elle reste juste un moyen de se nourrir .
      vous l aurez compris , je ne suis pas contre la chasse ; ni contre la limitation de la consommation de viande ; je trouve dangereux tout extrême , et ce qui ne rentre pas dans l Ordre des Choses et de la Nature (ce qui devrait être évident par la conscience)
      si l humain pouvait mettre en raison sa vision du monde . voir encore une fois le monde tel qu’ il est et de voir son équilibre véritable ; etre capable de voir ses réels besoinset de jouir raisonnablement de ce qui est ; nous trouverions sans conteste un bel équilibre .
      La Nature est Grande et Généreuse .
      elle n est pas toujours tendre . mais l humain a la capacité et la possibilité de conscience de rendre honneur à ce qu ’ il mange et ce que la Nature lui donne .
      au lieu de se comporter comme un rapace ou comme un culpabilisant .

      on traite actuellement la Nature comme on traite nos corps .

      on le vois avec le virus ( j en profite puisque vous en parlez ; on veut nous refourguer un truc qui n est pas vraiment dans la juste vision des traitement .
       nous avons des solutions raisonnables que l on nous retire . et on nous presente une solution qui ne peut s appliquer que dans certains cas ; et que l on souhaite généraliser . c est un fonctionnement de l etreme .

      https://francais.rt.com/opinions/82526-vaccin-contre-covid-19-paris-pascal-gouvernement-ariel-beresniak
      je viens de lire cet article que je trouve très bon
      autant sur l ecriture , la forme que sur le fond .

      il montre les « religions de l extrème » car ce sont des fausses religions . des religions de pouvoir et non d ’unité ! et vous pouvez prendre n importe quel point que traite les idéologues humains ; ils n utilisent pas la vraie raison , la vraie conscience ! ils sont en permanence dans le mensonge !


  • samy Levrai samy Levrai 7 janvier 10:06

    confondre un pseudo réchauffement climatique anthropique et la pollution , c’est surement de la bonne fois a l’insu de son plein gré.


  • osis 7 janvier 10:29

    Les périodes glaciaires ou chaudes se sont succédé , et se renouvellent encore sans cesse, et le jour ou cela s’arrêtera, ce sera parce que le soleil sera devenu une étoile morte.

    La pollution et le fait que nous transformions la terre (et maintenant l’espace) en poubelle n’arrangent surement pas les choses mais prétendre que c’est la cause principale du réchauffement ou des périodes froides est d’une bêtise abyssale.

    C’est du genre de ceux qui bouffent du quinoa venu de l’autre côté de la planète, roulent en voiture à batterie, et votent pour des connards « écolos » qui rangent leur vélo dans le coffre de la voiture quand les photographes sont partis... (authentique)


    • il faudrait il faudrait 7 janvier 11:05

      @osis
      « le soleil sera devenu une étoile morte.  »

      et cela, nous ne le verrons pas, ni nos descendants de plusieurs dizaines de générations, car notre espèce aura disparu depuis longtemps, comme les dinosaures entre autres.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 11:14

      @osis. Non, les périodes avec glaciations sont rares dans l’histoire terrestre.
      La précédente était fin-Carbonifère et début-Permien.
      Celle d’avant était la Varangienne, particulièrement exterminatrice. Les métazoaires, dont nos ancêtres, n’ont pu s’épanouir qu’après, dans le vide écologique ainsi dégagé.

      Les ères avec glaciations surviennent exclusivement quand le Système Solaire traverse un bras galactique. Par exemple, il n’y avait aucune glaciation quand les ancêtres des rares monotrèmes survivants, et des rares marsupiaux survivants sont passés par le continent Antarctique.


    • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 7 janvier 11:30

      @JC_Lavau

      younger dryas....................


    • joletaxi 7 janvier 11:45

      @JC_Lavau

      le fait marquant de cette catastrophe économique, qui fera encore grossir la foule des « sans dents, ou des »déplorables" selon les continents,est celui-ci

      https://wattsupwiththat.com/2021/01/05/a-co2-oddity/

      et oui,pas le moindre effet sur la progression du taux de CO2

      pour satisfaire aux goshplan de nos élites, il faudrait un covid par an pendant 10 ans, et on n’est même pas sur que cela aura le moindre impact
      d’autant que la Chine s’en tape royalement, et va continuer à utiliser le charbon et sécurise ses approvisionnements en pétrole partout dans le monde, effaçant nos suicidaires croisades
      pour ce qui est de la pollution

      https://notrickszone.com/2020/12/25/stuttgart-air-quality-measurements-show-diesel-engine-bans-have-had-no-impact/
      cela s’est vérifié également en UK

      bref, l’auteur se tire du calibre 12 dans le pied


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 12:26

      Nous ne considérons pas du tout les mêmes échelles de temps. Toi tu parles de la toute dernière période de la dernière glaciation (la Würm), soit une durée de 1200 ans.

      Je parle de l’ère qui englobe les dernières glaciations, le Plio-Quaternaire, soit environ 2,6 Ma. Il n’y avait plus rien de semblable depuis le début du Permien, glaciations du Karoo.


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 12:29

      @Géronimo howakhan. C’est à celui-là que je répondais. Le bug de l’éditeur a fait sauter.


  • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 10:30

    Diantre ! C’est épouvantable ! Nous constatons une fluctuation climatique comme il y en a déjà eu des centaines de milliers ! Alors nous allons tous mourir !

    Un jour.


    Commencer par regarder l’évolution de l’atmosphère terrestre et celle des océans au cours des quatre derniers milliards d’années, puis ouvrir le cours de physiologie végétale.

    La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique »

    Il n’y a jamais eu si peu de CO2 atmosphérique que durant notre Plio-Quaternaire où il y a des glaciations. Presque tout le CO2 qui a disparu de l’atmosphère est à présent stocké en roches carbonatées. Une bien petite minorité est stockée en matière organique dans des roches sédimentaires, dont une bien petite partie sera exploitée.
    Durant ces glaciations, la pénurie en CO2 atmosphérique a étranglé un max d’espèces végétales, qui n’ont dû leur survie qu’en ouvrant au maximum leurs stomates, ce qui les rendait très fragiles aux épisodes de sécheresses. En notre fin d’interglaciaire, la pénurie a légèrement diminué, de 200 ppm à 400 ppm quand il en faudrait 1200 ppm.

    Dès l’extinction et le renversement de champ magnétique terrestre (déjà amorcé), se déclenchera la prochaine glaciation. A moins toutefois que le Yellowstone pète avant, auquel cas ce sera lui le coupable. Dans tous les cas, aussi longtemps que le Système Solaire traverse un bras galactique mineur (encore pour au moins un million d’années), il y aura encore des glaciations. La prochaine glaciation nous posera des problèmes quasi-insurmontables, uniquement à très grand renfort d’électronucléaire. La tragique pénurie de biomasse végétale sera incontournable, étranglera à nouveau le plus gros de la faune, dont nous-mêmes.

    Lors de la glaciation de Riss le glacier du Rhône a recouvert l’actuel Lyon et bloqué la Saône sur un grand lac. La dernière glaciation a laissé ses plus lointaines moraines du glacier du Rhône à peu près où je suis.


    Bref, l’important pour la militance, est d’éradiquer l’espèce humaine, au nom de la déesse Gaïa, et au service de la banque et de Bill Gates.


  • Albert123 7 janvier 10:38

    « Ne passez pas à coté de cette évidence : la terre va mal et l’homo sapiens est en danger d’extinction !  »

    Si 2 mois de confinement suffisent à dépolluer 150 ans d’ère industrielle (« plus de pollution » comme vous dites), il n’y a donc en fait aucune urgence à faire quoi que ce soit. 

    un petit jeun de 2 mois et hop youpla tout est réglé on a de nouveau des licornes qui nagent près des côtes de Venise, c’est merveilleux.

    par ailleurs quand on s’inquiète réellement de l’avenir de l’humanité on ne loue pas le plus totalitaire et le plus liberticide des projets politiques.


  • Inquiet 7 janvier 11:46

    Si je manifeste ma crainte pour la planète, c’est surtout parce que je revendique le droit de vivre décemment.

    Le confinement est-il une bonne décision pour que les humains vivent décemment ?

    N’oubliez pas le slogan des gilets jaunes « ne pas opposer la fin du monde avec la fin du mois », et vous ferez déjà un grand pas vers la compréhension.


    • Sozenz 7 janvier 17:36

      @Inquiet
      Le confinement est-il une bonne décision pour que les humains vivent décemment ?

      es ce que l on a besoin du confinement pour que les gens ne prennent pas leur bagnole pour aller chercher leur pain ; peuvent ils bouger leur gros cul pour se déplacer à plus de 100 m de leur maison ?
       et ce que les entreprises ne pourraient pas employer des personnes qui vivent non loin des entreprises quand c est un boulot que n importe qui pourrait faire ?
      pourquoi faut il que les personnes actuellement pour avoir un taf ont besoin d avoir une caisse . ?
      je crois qu ’ au delà du confinement ; c est la logique à deux balles que tout le monde s accorde pour vivre qui est en cause ;
      comment faisaient les gens autrefois quand il y avait juste la charrette , le velo ou les pieds pour se déplacer ?
      il n y a pas longtemps encore peu de personnes avaient une voiture et pourtant nous etions très nombreux ; donc il ne faut pas dire qu’ il faudrait revenir au temps prehistorique comme certains pourraient crier , pour soit disant dennoncé un « arrièrisme » je crée un nouveau mot . ça changera des mots de macron sur les amish .
      ce macron qui veut d un coté retrouver la qualité de vie à l ancienne ( ça c est pour les ecolos ; ) et en meme temps faire des grands pas en avant avec la technologie pour par exemple ce qui concerne la 5 G qui va utiliser plus d electricité et va surement perturber encore plus les animaux ( et donc les humains )
       les en mêmes temps ne font jamais bon ménage .

      pour en revenir au confinement et le vivre décemment ? la reponse sans equivoque est non.
       le corps a besoin de s exprimer tout comme l esprit .
      le cloître doit etre un choix . non une contrainte

      "L’ordre des camaldules (de Camaldoli, en Italie) suit la Règle de Saint Benoît, mais ne vit pas une vie très communautaire, préférant la prière solitaire et ne se retrouvant à l’église que pour quelques offices. C’est l’un des ordres les plus austères de l’Eglise : le jeûne et l’abstinence de viande (parfois même de produits laitiers) y sont la règle.

      chacun n a pas pour vocation voir comme rôle de vivre cet etat .

      Nous passons certes par ce passage « obligé » qui va nous apporter des réponses sur certains points de non vies ; mais cela ne peut etre un etat permanent.

      de plus il y a une multitude de solutions qui peuvent etre « réinventer » ( mot en vogue dans la bouche de certains , mdr, mais en fait sur une façon de vivre et vivre bien ; ça ne s invente pas, il y a des règles comme il y a des règles cosmiques, des règles de la nature etc ; des Lois Naturelles )


  • Alain Alain Alain Alain 7 janvier 16:38

    « Oyez, oyez braves gens, n’écoutez pas ces oiseaux de mauvaise augure qui prédisent la fin du monde ! Les climatosceptiques veillent et dénoncent leurs mensonges. Dormez tranquilles. Croyez-nous, la terre a déjà été entièrement recouverte de glace puis est redevenue brûlante. L’atmosphère a été saturée de CO2, de méthane puis est redevenue respirable. Les êtres vivants ont été décimés et sont réapparus ou de nouvelles espèces sont nés. Etc. Vous voyez, il y a rien à craindre ! »
    Oui mais à chaque fois les changements se sont étalés sur des millions d’années pas en un siècle comme aujourd’hui.
    Et tous les phénomènes cataclysmiques qui empirent et se multiplient d’année en année, seraient-ils imaginaires ?
    La fonte de la mer de glace et du glacier de l’Argentière dans le massif du Mont Blanc ; la fonte du permafrost de la banquise arctique et de la calotte glacière du Groenland et de l’antarctique ; les incendies monstrueux inéteignables, Orégon, Arizona, Californie (USA), Australie, Brésil, Portugal, Sibérie ; le super cyclone Amphan dans le golfe du Bengale, l’ouragan Dorian en Amérique du nord ; les inondations historiques dans le Midwest (USA), en chine (juin, juillet 2020) et après le passage de la tempête Alex, les crues hors normes dans l’arrière pays Niçois et le nord de l’Italie.
    L’année 2020 est la plus chaude jamais enregistrée depuis que les relevés existent, c’est à dire depuis 120 ans.
    43° à paris en 2019 et 2020. Dans le Nord des pics à plus de 50°. Il faut savoir que le corps humain n’est pas capable de supporter pareilles chaleurs longtemps. La vie n’est pas possible à ces températures.
    Plus de 50° en Inde, au Pakistan, Algérie ; 20° en Antarctique, 25° en Arctique, 38° en Sibérie.
    « Selon le rapport annuel provisoire de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) sur l’état du climat mondial, la décennie qui s’achève sera la plus chaude jamais observée, de même que les six années écoulées depuis 2015. »
    Voilà quelques exemples parmi des milliers d’autres déjà survenus des prémices de la catastrophe.
    Et ça va empirer. Comment peut-on imaginer que ça va s’arrêter et même régresser ? Par quels processus déclenchés par quels changements radicaux non impulsés par les hommes ? Un miracle, l’intervention de Dieu ?
    Pour les climatosceptiques tout ça ne prouve rien parce que c’est déjà arrivé, on vous dit.
    C’est la survie de nos enfants peut-être, de nos petits enfants certainement qui est en jeu.
    Se voiler la face est criminel envers eux.


    • joletaxi 7 janvier 16:45

      @Alain Alain

      vous faites aussi les goûters dans les epad ?

      car un tel « délire », c’est soit un abus de substances, soit une forme spéciale de covid

      toutes vos « catastrophes » à la Philipulus, sont un ramassis de mensonges ou d’exagérations
      on pourrait les reprendre une à une, mais on ne fait pas boire un âne...


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 17:44

      @Alain Alain. Je compatis. Les militantes féminazies aussi ont du mal à discerner quand il faut arrêter de chanter « Triomphe ! Triomphe ! Triomphe ! Triomphe ! ... » parce qu’il y a des témoins gênants dans la salle, pour reprendre le cri traditionnel : « Victimes ! Victimes ! Victimes ! Victimes ! Victimes ! ».
       
      Toi aussi tu oscilles entre crier « Pollution ! Pollution ! Pollution ! Pollution ! », et crier « Réchauffement Climatique Anthropique ! Réchauffement Climatique Anthropique ! Réchauffement Climatique Anthropique ! Réchauffement Climatique Anthropique !... ».

      Dans tous les cas, la conclusion exigée par les marionnettistes qui détiennent ta tête via leur presse aux ordres, est qu’il faut exterminer tous ces salauds de pauvres qui consomment trop...

      Tu n’as jamais étudié l’océanographie. Tu n’as jamais étudié la physique de l’atmosphère. Tu n’as jamais étudié la physique du rayonnement. Tu n’as jamais étudié aucune des géosciences. Tu n’as jamais étudié la physiologie végétale. Tu n’as jamais étudié l’histoire des climats... Ta crédulité illimitée se laisse complaisamment persuader que désormais tu sais tout sans avoir jamais rien appris. Il suffira que les marionnettistes te confient une machette, et aussitôt tu bondiras exterminer tous les infidèles qui ne croient pas à ta foi révélée.


    • amiaplacidus amiaplacidus 7 janvier 17:44

      @Alain Alain

      Pour moi, statistiquement, la fin du monde, c’est dans 3-4 ans (à moins que la covid n’en décide autrement), lors de mon départ vers le néant.

      Mais j’ai le ferme espoir de faire mentir les statistiques.


    • Alain Alain Alain Alain 7 janvier 18:28

      @joletaxi

      « ramassis de mensonges ou d’exagérations »

      Vous ne regardez jamais les informations, vous n’écoutez jamais la radio, vous ne lisez jamais les journaux, vous ne consultez jamais les sites internet, des ONG, des institutions scientifiques, vous ne lisez jamais les livres écrits par les plus grands spécialistes des sciences de la vie de la terre, etc.
      Toutes les informations citées dans le message que vous critiquez sont rigoureusement exactes et vérifiables.


    • Alain Alain Alain Alain 7 janvier 18:44

      @JC_Lavau

      « Ta crédulité illimitée se laisse complaisamment persuader que désormais tu sais tout sans avoir jamais rien appris. »

      Voilà une partie de mes sources :
      L’Humanité en péril
      Virons de bord toute
      Fred Vargas
      Docteur en archéozoologie,

      Sapiens face à sapiens
      La splendide et tragique histoire de l’humanité
      Pascal Picq
      Paléoanthropologue au Collège d France

      Comment tout a commencé sur la terre
      Abderrazak El Albaniet Alain Maunier
      Professeurs de Géologie
      à l’institut de chimie des milieux et des matériaux
      Université de Poitiers-CNRS
      Roberto Macchiarelli
      Professeur de paléoanthropologie
      Université de Poitiers-CNRS
      Chercheur au muséum national d’histoire de Paris

      COMMENT SAUVER LE GENRE HUMAIN
      Paul Jorion ; Vincent Burnand-Galpin
      Le premier : anthropologue, sociologue, psychanaliste ;
      Le second : étudiant à l’ ENSAE ParisTech et à Sciences Po Paris.

      LE PLUS GRAND DÉFI DE L’HISTOIRE DE L’HUMANITÉ
      Face à la catastrophe écologique et sociale.
      Aurélien BARRAU
      Astrophysicien au CNRS
      Professeur à l’université Grenoble-Alpes
      Docteur en philosophie

       ATLAS
      DE L’ANTHROPOCÈNE
      François GEMENNE
      Aleksandar RANKOVIC
      Atelier de cartographie de sciences Po.
      François GEMENNE : checheur du FNRS à l’Université de Liège, membre du GIEC, enseignant à sciences Po, à l’Université libre de Bruxelles, co-directeur de l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par leministère des Armées.
      Aleksandar RANKOVIC : docteur en écologie, diplômé en affaires internationales, enseignant à sciences Po, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales, chercheur invité au programme Science, technologie et société de la Harvard Kennedy School.

       LE MARCHÉ CONTRE L’HUMANITÉ
      Dominique BOURG
      Philosophe, Professeur honoraire de l’Université de Lausanne

      SAPIENS
      Une brève histoire de l’humanité
      Editions Albin Michel, 2015.
      Yuval Noah Harari
      Professeur d’Histoire à l’Université hébraïque de Jérusalem

      HISTOIRE DU MONDE
      J.M. ROBERTS
      O.A. WESTAD
      John M. Roberts : enseignant à Oxford, au Merton College, à l’Université de Southampton ;
      Odd ArneWestad : enseignant à London School of Economics.


    • CYRUS ㄈϤ尺Цら 7 janvier 18:46

      @Alain Alain

      pourquoi tu cite pas le GIEC et BFMTV smiley
      c’ est pas des source fiables lol


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 19:15

      @Alain Alain. Aurélien Barrau : Quand c’est qu’il a étudié la physiologie végétale, et la paléontologie des espèces en C4 et en CAM ? Raconte !
      Revoir La fraude à « 70 % des arbres menacés par le changement climatique ».
      Quand c’est qu’il a étudié l’océanographie et la physique de l’atmosphère ?

      Pascal Picq, wiwi : 
      http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1191.msg4442.html#msg4442
      Tellement obsédés de chanter les louanges de la fourberie pour dissimuler aux hommes leurs éventuelles paternités, ils s’interrogent avec anxiété : mais alors pourquoi les dieux et surtout déesses, ont-elles concocté l’orgasme féminin ?
      Ce sont des militants fanatiques de la misandrie.

      Je ne vois que de la vulgarisation militante dans ta doc. Jamais de travaux scientifiques ?
      Moi je te donne celui-là par exemple :
      http://e-collection.library.ethz.ch/eserv/eth:21435/eth-21435-02.pdf
      Variations dans un rapport de un à cinq selon l’heure dans la journée, pour la teneur en CO2 dans une atmosphère forestière.

      Si tu ne regardes que de la vulgarisation militante en faveur du catastrophisme réchauffiste, alors comment fais tu pour recouper les infos, dépister leurs biais et leurs fraudes ?

      Naturellement, tu ne lis jamais Judith Curry, ni aucune des publications regroupées par feu Jacques Duran. Geuskens non plus, et pourtant je t’ai donné les liens. C’est trop dur pour un ignare militant et fanatique...


    • JC_Lavau JC_Lavau 7 janvier 19:22

      @Alain Alain. Certes, tu varies tes sources : gin and soda, whisky and soda, bourbon and soda, vodka and soda, akvavit and soda, aguardiente and soda, et toujours les mêmes symptômes : langue pâteuse, mal aux cheveux, hallucinations, incoordination motrice... Donc le coupable est le soda !
      Tu ne lis que des comploteurs soumis et les media aux ordres de leurs maîtres. Pas étonnant que tu demeures idiot et mourras tel. C’est étudié pour.


    • Alain Alain Alain Alain 8 janvier 10:26

      @JC_Lavau

      Comme d’habitude au lieu de répondre aux arguments on s’en prend à l’auteur.

      Tout votre raisonnement est basé sur l’illégitimité des références citées :
      « Je ne vois que de la vulgarisation militante dans ta doc. Jamais de travaux scientifiques ? »
      Au moins, informez-vous auprès de spécialistes incontestables qui répertorie les meilleures études des meilleures institutions scientifiques :
      ATLAS
      DE L’ANTHROPOCÈNE
      François GEMENNE
      Aleksandar RANKOVIC
      Atelier de cartographie de sciences Po.
      François GEMENNE : checheur du FNRS à l’Université de Liège, membre du GIEC, enseignant à sciences Po, à l’Université libre de Bruxelles, co-directeur de l’Observatoire sur le climat et la défense mis en place par leministère des Armées.
      Aleksandar RANKOVIC : docteur en écologie, diplômé en affaires internationales, enseignant à sciences Po, chercheur à l’Institut du développement durable et des relations internationales, chercheur invité au programme Science, technologie et société de la Harvard Kennedy School.

      Je sais que je ne suis pas assez compétent pour avoir un avis pertinent. Aussi je me renseigne partout où il est possible de trouver des preuves qui confirment ce que je lis. Par exemple rien que pour l’année 2020, vu ou entendu à la télé ou à la radio et ailleurs, dans les journaux, sur internet, etc. :
      La fonte de la mer de glace et du glacier de l’Argentière dans le massif du Mont Blanc ; la fonte du permafrost de la banquise arctique et de la calotte glacière du Groenland et de l’antarctique ; les incendies monstrueux inéteignables, Orégon, Arizona, Californie (USA), Australie, Brésil, Portugal, Sibérie ; le super cyclone Amphan dans le golfe du Bengale, l’ouragan Dorian en Amérique du nord ; les inondations historiques dans le Midwest (USA), en chine (juin, juillet 2020) et après le passage de la tempête Alex, les crues hors normes dans l’arrière pays Niçois et le nord de l’Italie.
      L’année 2020 est la plus chaude jamais enregistrée depuis que les relevés existent, c’est à dire depuis 120 ans.
      43° à paris en 2019 et 2020. Dans le Nord des pics à plus de 50°. Il faut savoir que le corps humain n’est pas capable de supporter pareilles chaleurs longtemps. La vie n’est pas possible à ces températures.
      Plus de 50° en Inde, au Pakistan, Algérie ; 20° en Antarctique, 25° en Arctique, 38° en Sibérie.
      « Selon le rapport annuel provisoire de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) sur l’état du climat mondial, la décennie qui s’achève sera la plus chaude jamais observée, de même que les six années écoulées depuis 2015. »

      Aujourd’hui même, sur France inter : en Europe, les années 2019 et 2020 ont été les plus chaudes depuis qu’existent les relevés de températures.
      Mais je sais que la vérité n’est pas ce qui vous intéresse. Vous, c’est faire passer les gens pour des naïfs et vous pour quelqu’un qui est dans le secret des dieux.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 11:01

      @Alain Alain. Je te rappelle que les éléphants d’Hannibal ont franchi les Alpes, en un temps où elles étaient bien moins englacées qu’à présent.
      DONC c’est le CO2 atmosphérique qui est le coupable ?

      Tu oublies systématiquement de te demander à qui le crime profite.
      Alors qu’il était toujours naïf croyant carbocentrique (il n’a pas de formation scientifique), Philippe Verdier a été viré parce qu’il commençait à trop bien connaître les pantins intermédiaires qui surfent sur la propagande carbocentriste. Jamais tu ne te demandes qui a intérêt à semer le plus possible de paniques et de guerres de religions, en agitant et paniquant les crédules ignares comme toi. Sur des queues de cerises.

      Jamais tu ne te demandes pourquoi tu demandes à être terrifié, et à te prendre pour « l’élite des citoyens conscients ». Jamais tu ne te demandes pourquoi tu es un si docile gibier de secte.


    • Alain Alain Alain Alain 9 janvier 00:11

      @JC_Lavau

      « les crédules ignares comme toi »
      « te prendre pour « l’élite des citoyens conscients » »
      Arguments scientifiques imparables.
      Je me rends.
      Trop fort le gars.
      Une question quand même, sait-on jamais, un éclair d’honnêteté ou de lucidité : il n’a pas fait 38° en Sibérie, 50° dans le nord de la France en 2020 et l’arrière pays Niçois n’a pas été dévasté comme jamais par la tempête Alex, l’Australie ou la Californie n’ont pas brulé pendant des mois en 2020 et des centaines d’autres catastrophes qu’on ne peut pas toutes énumérer ici ?
      Et ça, ça fait parti du complot organisé par on ne sait quelle secte mais qui a de sacrés moyens pour pouvoir tout organiser.
      Je ne panique pas, je suis déjà trop vieux pour subir ce qui ne va pas tarder à arriver.
      Je pense à nos enfants et surtout petits-enfants.
      Et j’essaie, avec mes petits moyens, d’inciter les gens pas bornés à se renseigner dans l’espoir qu’ils décideront de se défendre eux et l’humanité.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 janvier 10:02

      @Alain Alain. Ah !  C’est épouvantable ! Nous constatons une fluctuation climatique comme il y en a déjà eu des centaines de milliers ! Alors nous allons tous mourir !

      Un jour.

      Mes biens chers frères, vous avez une mémoire de moustique. En matière climatique itou.

      http://neuillyenthelle.free.fr/histoire/histoire.htm
      http://www.mairie-pontpoint.fr/index.php/decouvrirpontpoint/histoire-de-pontpoint/169-evenements-climatiques-dans-loise.html
      ... Ne pas pour autant s’imaginer que par le temps passé le climat était aussi stable que cela. 

      Avec l’aimable concours de la ville de Neuilly en Thelle et les mémoires de monsieur Mancheron qui a beaucoup travaillé sur l’histoire de Pontpoint je vous invite à découvrir la climatilogie de l’Oise à travers les siècles.

      738 : L’été fut si chaud que les sources se tarirent.

      822 : Hiver si froid que les rivières restèrent gelées plusieurs mois.

      891 : Toutes les vignes nombreuses à Pontpoint furent détruites par les gelées.

      991 : Hiver très long, toute la récolte de blé fut gelée, ce qui entraina la disette et la peste. 

      999 : des feux follets et des boules de feux éclatèrent avec grand bruit dans le ciel, la population crût à la fin du monde tant redoutée pour l’an 1000.

      1194 : De gros grêlons carrés tombèrent dans le secteur de Clermont à Compiègne, détruisant le blé, les arbres et toute la vigne.

      1216 : Hiver très froid, le vin gela dans les tonneaux. 

      1289 : L’hiver fut si doux que les primevères et les violettes étaient en fleur en janvier et les oiseaux commencèrent à couver. Cette année là, la récolte fut excellente.

      1304 : Grande année de sécheresse, l’Oise se traversait à pied sec.

      1408 : En janvier le froid faisait éclater les tonneaux, il fallait couper le vin à la hache et le faire fondre.

      1420 : Hiver très rigoureux, les loups rentraient dans les maisons pour y manger les nombreux cadavres des habitants morts de froid.

      1581 : Le 26 mars, un ouragan renversa plus de 30 clochers dans l’Oise, tuant notament 30 paroissiens à Bresles au cours de la messe, presque toutes les toitures de Senlis furent arrachées.

      1593 : Un orage de grêle fut si violent que les grêlons pesant plusieurs livres tuèrent plusieurs personnes.

      A suivre.


    • JC_Lavau JC_Lavau 9 janvier 10:03

      @JC_Lavau. 

      1645 : inondation importante, l’eau recouvrit presque toute la ville de Beauvais où l’on releva 3 pieds d’eau rue de la Taillerie.

      1658 : Une crue emporta presque tous les ponts et les moulins de l’Oise.

      1676 : L’Oise resta gelée durant 35 jours. 

       1697 : Le canton de Neuilly fut ruiné par plusieurs orages.

        1709 : La température descendit à -23. Les poules mourraient, les canards sauvages s’attrapaient à la main, pattes gelées. 

       1712 : En mai, la foudre tomba sur le clocheton central de la cathédrale de Beauvais.

       1784 : Gel du 8 décembre au 28 mars. La neige resta trois mois consécutifs. Au Mesnil Saint Denis un incendie ne pu être éteint par manque d’eau à cause du gel : 50 maisons brûlèrent.

      1788 : La tempèrature tomba à -23°, sur l’Oise la glace fut mesurée à 32 cms d’épaisseur.
       1795 : La température descendit à -23,8, l’Oise fut bloquée 24 jours, les voitures à chevaux pouvaient la traverser.

      ...


    • charly10 11 janvier 15:27

      @Alain Alain

      « La fonte de la mer de glace et du glacier de l’Argentière dans le massif du Mont Blanc ; la fonte du permafrost de la banquise arctique et de la calotte glacière du Groenland et de l’antarctique ; les incendies monstrueux inéteignables, Orégon, Arizona, Californie (USA), Australie, Brésil, Portugal, Sibérie ; le super cyclone Amphan dans le golfe du Bengale, l’ouragan Dorian en Amérique du nord ; les inondations historiques dans le Midwest (USA), en chine (juin, juillet 2020) et après le passage de la tempête Alex, les crues hors normes dans l’arrière pays Niçois et le nord de l’Italie.
      L’année 2020 est la plus chaude jamais enregistrée depuis que les relevés existent, c’est à dire depuis 120 ans…etc

       Ce ne sont que des constations attribués au réchauffement ; Arguments qui sont repris par ceux qui comme vous que n’ont pas compris, que les climato réalistes, n’ont jamais nié le réchauffement. Encore une fois interrogez-vous sur la réalité de l’origine anthropique du réchauffement, sur le rôle que l’on nous dit essentiel du CO2 anthropique dans le réchauffement. Le doute est toujours la !!!

      Lorsqu’on va chercher l’information sur les blogs spécialisés il faut lire et jauger tous les avis et pas seulement ceux admis par le Giec et ses affidés. Je vous donne quelques pistes je ne vais pas vous donner tous ce que j’ai lu sur le sujet depuis 20 ans.

       Effet de serre historique

      https://www.climato-realistes.fr/effet-de-serre-fourier-tyndall-arrhenius/

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_de_serre

      http://www.pensee-unique.fr/effetdeserre.html

      Le CO2 et le climat, avec et sans effet de serre

      Lisez au moins la conclusion si la démonstration vous pèse

      http://www.science-climat-energie.be/2018/08/06/le-co2-et-le-climat-avec-et-sans-effet-de-serre/6 août 2018atmosphère et CO2climateffet de serreGeorges Geuskens

       Quant a France inter, radio qui censure tous ceux qui ne sont pas dans la doxa climatique, mieux vaut ne pas la citer en référence.


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 16:17

      @charly10. France Inter, c’est cette caste d’élite, sûre d’elle-même et dominatrice, qui en 2016 se pourléchait les babines à l’idée d’envoyer Trump « dans une voiture découverte, du côté de Dallas », s’il osait désobéir un tant soit peu à israël.
      Même motif, même punition...


    • charly10 11 janvier 18:28

      @JC_Lavau

      Bonjour Lavau j’ai besoin d’un éclairage.

      Au sujet des rejets de CO2 en diminution sur l’année 2020 liés au COVID ; Sur le site de la NOAA à Mauna Loa pacifique, .on voit bien la diminution observée de juillet 417.00ppm à octobre 2020 410ppm, puis une remontée vers 416 ppm.

      Avant les années 70 très peu de chercheurs s’intéressaient à ce problème. Les premières mesures datent de 1958. L’observatoire de Mauna Loa est connu pour ses mesures sur le CO2, qui sont effectuées à l’altitude de 3400 m. Les résultats présentés par la NOAA proviennent principalement de cet observatoire. Il est situé aux États-Unis, dans le sud-ouest de l’île d’Hawaï (Big Island), la plus grande de l’archipel et État d’Hawai.

      Est-ce représentatif de l’ensemble de la troposphère ? Non mais je suppose que c’est une convention….

       L’atmosphère tout au moins la troposphère est une zone très hétérogène, dans laquelle les masses d’air chaudes et froides ne se mélangent pas et sont soumises aux effets de la rotation (forces de Coriolis) lesquelles varient entre pôles et équateur.

      On ne connait que très partiellement les valeurs réelles des échanges entre les éléments rejets et réabsorption par les puits de CO2. (Industrie, nature, océans, volcanismes, faune et flore). Des tableaux existent  sur certains sites et dans les rapports GIEC, mais les valeurs relevées ne sont que des valeurs extrapolées par calculs bruts. Impossibles à vérifier dans la réalité.

      Pour apprécier réellement ces échanges il faudrait disposer de milliers de capteurs, situés sur toute la surface de la terre et a plusieurs étages de la troposphère. On est loin de ce cas. Il y a certainement une différence sensible entre les calculs de labo et la réalité. 

       


    • JC_Lavau JC_Lavau 11 janvier 23:28

      @charly10. De toutes façons, du point de vue de toutes les plantes en C3, la filière photosynthétique d’origine, pour 95 % des espèces terrestres dont toutes les espèces d’arbres, nous restons en pénurie de CO2 atmosphérique. Il leur faudrait 1200 ppm pour atteindre l’optimum photosynthétique. Cet interglaciaire touche à sa fin ; avec la prochaine glaciation les végétations seront à nouveau étranglées, donc les faunes avec.


    • CYRUS ㄈϤ尺Цら 11 janvier 23:31

      @JC_Lavau

      Je serais curieux de savoir a combien de CO² en PPM pouvait monter un bureau d’ etude de projeteur dessinateur ou 75% des gens fumais gitane sur gitane dans une petite piece mal ventilé smiley


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 janvier 00:06

      @ㄈϤ尺Цら. Sans compter le monoxyde. Ce fut ma grande surprise, lors du contrôle annuel de ma chaudière au gaz, que le technicien d’entretien mesure toujours la teneur en CO : hé oui, même au gaz, il y en a toujours.

      Un documentaire en Afrique de l’Est  hélas j’ai oublié où exactement  s’attachait à une dépression où sourd du CO2 volcanique, lequel restait en nappe si le vent était nul. Une végétation particulièrement luxuriante attirait les herbivores, qui par vent nul finissaient promptement en cadavres, puis en engrais. La caméra fixa un vautour, attiré par un riche cadavre. Vite il s’aperçoit que quelque chose ne va pas, tente de s’envoler, et n’en trouve jamais les forces. Le seul rescapé de la prise de vues fut un varan, qui parvint à extraire sa tête en bordure de la nappe mortelle, et finalement réoxygéné, parvint à se sortir du piège mortel.


  • Bendidon Bendidon 7 janvier 18:02

    MERCI à l’auteur pour cet article écolo qui montre bien que le problème c’est l’homo sapiens et sa prolifération infernale

    SOUTENONS BILL GATES dans son projet de réduire la population mondiale (TROIS milliards de zumains en moins pour commencer)

    vite un covid 21 super tueur (la chine nous le prépare) et un vaccin cibleur des populations inutiles à éliminer

    Moi je suis d’accord pour PARTIR mais pas tout seul à condition que j’ai le temps de faire une dernière bouffe bien arrosée et bye bye mondo merdo

    ¨Place aux serpents, araignées venimeuses, frelons, alligators et caïmans, corbeaux etc.


  • I.A. 7 janvier 19:04

    Bien sûr, que vous avez raison. Merci pour votre article.

    • « Qu’une infime minorité d’ultra riches absorbent la quasi-totalité des propriétés et richesses prive tous les autres des moyens nécessaires à leur sauvegarde. » Pour les inégalités en question, vous avez raison depuis plus de 2000 ans... Ce qui n’est pas rien, je vous l’accorde.
    • « [...] essayer de rallier ceux qui douteraient encore, à l’urgence de la situation et aux combats impérieux qu’elle impose. » Pour le réchauffement climatique, vous avez raison depuis l’ère industrielle. La prise de conscience est beaucoup plus tardive, mais bon.
    • Ne passez pas à coté de cette évidence : la terre va mal et l’homo sapiens est en danger d’extinction ! Bon, là, permettez-moi d’émettre quelques doutes quant à votre définition d’une espèce en voie d’extinction : nous serions plutôt « en voie de propagation », non ?

    C’est important à reconnaître, parce que le soleil est en train de se refroidir et que la Terre est en train de se rapprocher du soleil : l’extinction viendra donc d’une façon autrement plus catastrophique — sauf à parvenir à trouver un autre habitat , naturel ou artificiel.


  • popov 8 janvier 07:13

    @Alain Alain

    Il ne faut pas tout mélanger.

    Ceux que vous appelez les climato-sceptiques rejettent l’idée que les émissions de CO₂ ont une influence sur le climat.

    Ils ne nient pas l’influence néfaste de la pollution sur la santé des populations et sur l’extinction de nombreuses espèces.


    • Pimpin 8 janvier 11:01

      @popov
      Tout à fait ! de plus les émissions de CO2 ont été considérablement réduites suite la réduction de notre activité, mais la courbe de concentration de CO2 dans l’atmosphère a continué sa progression à l’identique. Aucun ralentissement, aucune cassure, aucun frémissement. Il est clair que nos émissions de CO2 ne sont pour rien dans la croissance de ce gaz qui est une bénédiction pour la végétation.


  • zygzornifle zygzornifle 8 janvier 08:10

    Tant qu’il restera un place de libre en réa le gouvernent ne confinera pas, il est plus inquiet des rentrées d’argent que de la santé des citoyens .....


  • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 8 janvier 08:21

    Déjà le mot climato-sceptique du titre ne veut pas dire grand chose et est utilisé de façon polémique. N’étant pas climato-sceptique, l’auteur est donc un « climato-croyant ».

    Concrètement, cela veut dire quoi ? Qu’il se réjouit que les Français ne peuvent plus se chauffer correctement et sont appelés ce vendredi à réduire leur consommation par le gouvernement et que l’on soit amené à consommer de l’énergie carbonée en rouvrant des centrales à charbon tout en devant payer de plus en plus cher leurs factures grâce aux campagnes anti-nucléaires. C’est tellement facile d’étiqueter ses adversaires, cela évite de réfléchir. C’est plus fatigant de réfléchir sur une politique énergétique pour un pays en pesant les pour et les contre, ce qui n’est manifestement pas l’objet de cet article.


  • Bertrand Loubard 8 janvier 09:31

    Merci pour votre texte. C’est vrai qu’il n’y a plus de migrants se noyant en Méditerranée. Les mesures de distanciation sociale, le port du masque, le geste barrière et la bulle familiale ont été très efficaces. Plus de petit corps d’enfants noyés sur la plage de Cagliari, plus de jungle à Calais, plus de demandeurs d’asile au Square Maximilien de Bruxelles, plus de Vietnamiens congelés dans des camions entrant en Angleterre....Vive le confinement.... Car on pourrait encore continuer la liste des avantages et autres bons chiffres comme ceux de VW, comme Lagarde (condamnée et « trônant » à la BCE), comme Buzin, (dégommée et regommée à l’OMS avec immunité diplomatique, SVP), Duhamel et les plus hautes autorités de l’ENA, Science Po et Polytechnique ... tous ses actuels et futurs « Homo deus » à 2.000€/l’heure qui ne savaient pas .... et puis tous ces édentés, ces gens de riens, des fainéants, ces Bac-2 .... Et tous ces vaccinés qui meurent en tombant des échelles ... On n’en avait plus vu un seul depuis le début de la pandémie...non ils mourraient tous de la Covid .... Bien à vous.


  • troletbuse troletbuse 8 janvier 10:44

    Chaudières à gaz et fuel interdites dans les constructions neuves !

    Achetez des véhicules électriques ou hybrides !

    Fermez les centrales nucléaires !

    ET PENDANT CE TEMPS :

    https://www.midilibre.fr/2021/01/08/electricite-avec-le-froid-il-faut-reduire-sa-consommation-pour-eviter-des-coupures-ce-vendredi-jusqua-13-h-9299245.php

    Quelle cohérence dans ce gouvernement !
    J’en reste baba.


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 11:03

      @troletbuse. « Halte là mon frère ! Tout ceci sent le libertinage ! »...


    • Francis, agnotologue Francis 8 janvier 11:08

      @troletbuse
       
      ’’Quelle cohérence dans ce gouvernement ! ’’
       
       une cohérence au second degré.
       
      « Le désordre c’est l’ordre moins le pouvoir » Léo Ferré
       
       Mis à jour en 2021 : l’ordre c’est le désordre plus le pouvoir.


  • troletbuse troletbuse 8 janvier 11:01

    Toujours dans l’incohérence la plus totale, alors qu’il n’y a plus de neige dans le Grand Est sauf sur quelques hauteurs et une température glaciale de -2/ mini smiley , vous serez obligés de mettre des pneus neiges sur tous vos véhicules, ou même des pneus cloutés qui esquintent les routes quand il n’y a pas de neige. .

    Ca fait plaisir aux fabricants de pneus et aux grandes chaînes de réparation automobile, des copains à Micron bien sûr. Avec des amendes à la clé naturellement.

    Je leur suggère une règle à la hauteur de leur connerie, c’est d’interdire les pneus neiges sur les portions de routes sans neige et les rendre obligatoires sur les portions de routes enneigées. smiley)


    • troletbuse troletbuse 8 janvier 12:29

      @troletbuse
      Je ne devrais pas parler d’incohérence mais plutôt d’usine de pompe à fric, Micron étant un spécialiste du pompage et même dans un autre domaine.
      Pour le Covid, c’est la destruction de la nation France avec les nouvelles lois qui vont pomper vos biens de toute nature avant d’installer la dictature mondiale à la chinoise.
      Cela est bien cohérent et y’a que les contoutcourts qui ne le voient pas.


    • troletbuse troletbuse 8 janvier 12:29

      @troletbuse
      Ou bien qui le nient.


  • buratino buratino 8 janvier 13:01

    En bref, un seul virus a fait plus pour le climat que tous les écolos de pacotilles et Fifi Greta Brindacier en 50 ans. En clair, ils ne servent à rien


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 13:07

      @buratino : « climat » ? Tu y connais quelque chose ?
      Ou tu répètes bêtement la propagande ?


    • buratino buratino 8 janvier 13:40

      @JC_Lavau
      Propagande la vôtre, c’est d’interdire les sapins de Noël et le TDF, totalement inutiles et en plus ridicules


    • JC_Lavau JC_Lavau 8 janvier 16:33

      @buratino. Es tu saoul ? Ou quel autre hallucinogène consommes tu ?


    • buratino buratino 9 janvier 13:30

      @JC_Lavau
      La drogue, c’est plutôt un truc d’écolo comme la pédophilie


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 janvier 09:35

      @buratino, c’est pourtant bien toi qui a écrit « a fait plus pour le climat ».

      « Climat » ? Tu y connais quelque chose ? Ou tu répètes bêtement leur propagande ?


  • Désolé, mais cela ne démontre qu’une seule chose : le nombre d’« humains » est excédentaire. Les climato-sceptiques pour la plupart n’ont jamais douté de l’existence da la pollution. Certains, comme ceux qui jettent leur canettes de bière par la fenêtre s’en moquent complètement. Moi d’abord. En général, ce sont ceux qui font le plus d’enfants. Genre Trump : allez chienne, c’est l’heure....IDIOCRASSIE.


  • Dire qu’il suffirait de co-vider les con...ds pour aller mieux.... On peut toujours rêver,...Rien que sur Agora, j’en ai compté au moins 10. Ce doit être une bonne moyenne de la population. 


  • Je comprends parfaitement votre démarche. Vous aimeriez, on le sens, pouvoir transmettre un espoir pour le futur. Vous sentir impliqué positivement dans le changement et l’évolution du monde. Contrairement à un simple épicurien, vous ne pouvez concevoir le bonheur sans le bonheur des autres (ou de quelques autres,...). Et parfois, cette volonté très noble se trouve devant un mur, une pandémie qui casse toute idée de futur. Que faire alors ? Accepter que la fin de ce monde peut-être vécu sereinement. Et si on a des enfants ??? Eux sont encore dans l’inconscience et peut-être vaut-il encore mieux leur éviter de devoir supporter ce monde là.


  • Nycolas 9 janvier 13:01

    Si vous aviez un peu suivi le sujet, vous auriez vu que sur leur blog, les climato-réalistes ont examiné l’état de l’air parisien en suivant les données d’airparif pendant tout le premier confinement, et ont pu constaté que s’il y eu des changements dans les composants polluants et les proportions des ces polluants, la quantité d’air pollué n’a elle pas varié... L’air avait donc une odeur différente à Paris, et une toxicité différente, mais il n’était pas moins pollué.

    A la lumière de ces constatations, vous auriez facilement pu nous gratifier d’un article plus substantiel et moins binaire... Mais le biais de confirmation est toujours le plus fort...


  • Le point de vue astrologique. changement d’ère, d’air. https://www.youtube.com/watch?v=WSn_tcwFnzI


  • En fait ; le 21 décembre 2012, nous a préparé à ce changement, comme un signe. Maya, Maîa, Celle-ci n’était la la mère d’HERMES ? Dans le tableau de Poussin, le doigt désigne le « r ». L’Arcadie n’était-elle pas la patrie du Dieu PAN (ou mercure). Mercure ou l’ombre d’Hermès. Mercure dans un signe d’air. 21-12-2012


Réagir