mercredi 24 février - par PETINOS

Coupe du monde au Qatar : la coupe du monde tachée du sang des travailleurs immigrés

La Coupe du monde 2022 aura lieu en hiver. Que ne faut-il pas faire pour satisfaire l’organisateur qui a dépensé sans compter pour obtenir l’événement et essayer de redorer son image de monarchie rétrograde, arriérée, moyenâgeuse, le Qatar !

Oui, toute la planète l'attend, selon les slogans de l’organisateur et du propriétaire de la patente, la FIFA : s'amuser, profiter du ballon, du sport, des moments, voir les grandes stars, faire vibrer la fibre nationaliste…

Cependant, ce qui se passe au cours de ces onze dernières années au Qatar, notamment dans le domaine des conditions de travail des migrants sous des températures extrêmement difficiles et élevées, provoque le dégoût[1]

J’ai déjà écrit sur ce « sport », si l’on peut l’appeler encore ainsi ; payer des gamins de vingt ans de millions d’euros pour taper dans un ballon (les gardant incultes par ailleurs) me semble absurde, car cet argent serait plus utile ailleurs, par exemple dans l’achat des vaccins. Mais les morts du covid ne peuvent faire de la pub et produire de la plus-value dans le monde capitaliste fou qu’on nous vante à longueur de journée (et de nuit) dans les médias contrôlés par ceux-là même qui organisent la coupe du monde, etc, etc. Je ne vais pas m’étendre sur cette question dans ce papier. Mon propos est de mettre l’accent et faire le peu de lumière que je peux, sur l’exploitation de l’homme par l’homme, qui mène jusqu’à la mort de l’exploité…

Le quotidien britannique The Guardian, consacre un article dans son édition du 23 février 2021 sur ces morts anonymes, dont le nombre a augmenté de manière exponentielle !

 Une enquête de 2015, cinq ans après l'attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar, faisait état de 1 200 décès enregistrés sur les chantiers de la coupe du monde. Leur nombre dépasse désormais les 6 500 ! Les cadences sont devenues infernales pour arriver à créer une vitrine publicitaire pour cet État artificiel qui, par le plus grand des hasards se trouve assis sur des nappes de gaz naturel immenses…

 La proportion est d'environ 12 morts chaque semaine dans le travail qui est fait pour que tous les stades et les lieux d'accueil des équipes et des supporters soient prêts.

L'événement a déjà été taché du sang de personnes qui, à la recherche d'argent pour subvenir aux besoins de leur famille, acceptent des conditions de vie et de travail inhumaines, pires que l’esclavage…

L’analyse du Guardian indique ce chiffre choquant susceptible d’être sous-estimé, alors que les préparatifs du tournoi de 2022 se poursuivent : « Plus de 6 500 travailleurs migrants du Pakistan, du Népal, du Bangladesh et du Sri Lanka sont morts au Qatar depuis qu’il a obtenu le droit d’accueillir la Coupe du Monde il y a 10 ans », révèle le quotidien britannique.

Publicité

Ces résultats proviennent de sources gouvernementales. Ils signifient qu’en moyenne 12 travailleurs migrants de ces cinq pays d’Asie du Sud sont morts chaque semaine depuis la nuit de décembre 2010, lorsque les rues de Doha étaient remplies de foules extatiques célébrant la « victoire » du Qatar. C’est justement immédiatement après que les polémiques ont commencé, déjà sur la façon dont le pays ultra riche en pétrodollars a obtenu les voix des délégués : corruption, pots de vin, achat de voix ; voilà le cocktail gagnant. Mais dans le monde de spectacle dans lequel on vit, et où tout est spectacle – de la politique, au sport, à la guerre même – où tout s’achète et se vend, les polémiques ont vite disparu. Car, les investissements des pétrodollars du Qatar nourrissent d’autres acteurs (au sens propre du terme) qui « gouvernent » d’autres pays… 

Toujours selon The Guardian, le nombre total de morts est nettement plus élevé, car ces chiffres n’incluent pas les décès en provenance d’un certain nombre de pays qui envoient un grand nombre de travailleurs au Qatar, y compris les Philippines et le Kenya. Les décès survenus au cours des derniers mois de 2020 ne sont pas non plus inclus.

Rappelons qu’au cours des 10 dernières années, le Qatar s’est lancé dans un programme de construction sans précédent, en grande partie en préparation pour le tournoi de football en 2022. En plus de sept nouveaux stades, des dizaines de grands projets ont été achevés ou sont en cours, y compris un nouvel aéroport, des routes, des systèmes de transport public, des hôtels et une nouvelle ville, qui accueillera la finale de la coupe du monde.

Il faut aller vite pour satisfaire le prince, pour le spectacle, pour les pots de vin, pour l’image ; peu importent les morts et les conditions de vie des travailleurs pauvres, forcés à l’esclavage moderne. Le Qatar continue de « traîner les pieds sur cette question critique et urgente dans un mépris apparent de la vie des travailleurs », a déclaré Hiba Zayadin, chercheuse sur le Golfe à Human Rights Watch. « Nous avons demandé au Qatar de modifier sa loi sur les autopsies pour exiger des enquêtes médico-légales sur tous les décès soudains ou inexpliqués, et d’adopter une loi pour exiger que tous les certificats de décès comprennent la référence à une cause médicalement significative de décès », dit-elle[2].

Le gouvernement du Qatar affirme que le nombre de décès – qu’il ne conteste pas – est proportionnel à la taille de la main-d’œuvre migrante et que les chiffres incluent les cols blancs qui sont morts naturellement après avoir vécu au Qatar pendant de nombreuses années.

« Le taux de mortalité dans ces collectivités se trouve dans la fourchette prévue pour la taille et la démographie de la population. Cependant, chaque vie perdue est une tragédie, et aucun effort n’est épargné pour essayer d’empêcher chaque mort dans notre pays », a déclaré le gouvernement qatari dans un communiqué par un porte-parole.

Le fonctionnaire a ajouté que tous les citoyens et les ressortissants étrangers ont accès à des soins de santé gratuits de première classe et qu’il y a eu une baisse constante du taux de mortalité chez les « travailleurs invités » au cours de la dernière décennie en raison des réformes de la santé et de la sécurité du système de travail.

Le nombre des décès est même devenu le centre d’une polémique entre le gouvernement qatari et différentes organisations de protection des droits de l’homme : May Romanos, chercheuse sur le Golfe à Amnesty International, a déclaré : « Il y a un réel manque de clarté et de transparence à l’environnement entourant ces décès. Il est nécessaire que le Qatar renforce ses normes de santé et de sécurité au travail. »

Interrogé sur les décès survenus sur des projets de stades, le comité organisateur de la Coupe du monde au Qatar a déclaré : « Nous regrettons profondément toutes ces tragédies et enquêtons sur chaque incident pour nous assurer que les leçons sont tirées. Nous avons toujours maintenu la transparence autour de cette question et contesté les affirmations inexactes concernant le nombre de travailleurs décédés sur nos projets. »

Egalement, dans un communiqué, un porte-parole de la Fifa, l’instance dirigeante mondiale du football, s’est-il déclaré pleinement engagé à protéger les droits des travailleurs sur les projets de la Fifa. « Avec les mesures de santé et de sécurité très strictes sur place ... la fréquence des accidents sur les chantiers de la Coupe du Monde de la Fifa a été faible par rapport à d’autres grands projets de construction à travers le monde », ont-ils déclaré, sans fournir de preuves[3].

Publicité

En gros, les organisateurs de l’événement, c’est-à-dire les Qataris et la Fifa considèrent tous ces décès comme « normaux ». Ce qui signifie : « Circulez, il n’y a rien à voir », et « Par ici les milliards ». Quelques décès des « sans dents », comme disait l’autre, est une statistique insignifiante… L’histoire qui sera écrite grâce aux financements qataris, retiendra l’éclat éblouissant de l’événement, la réussite totale de l’organisateur qui, in fine, est le prince régnant. Peut-être y aura-t-il une note de bas de page, écrite en caractères minuscules et illisibles mentionnant quelques pertes humaines ; mais, j’en doute… D’ailleurs, c’est le défaut majeur de l’histoire : elle est écrite par les vainqueurs et les puissants, en leur gloire…

Et l’homme dans tout ça ?

 

[1] Ce papier ne s’occupera pas du financement de la Turquie d’Erdogan par le Qatar, ni du soutien des islamistes, ni de l’influence de cet « État » dans les banlieues françaises, notamment…

[2] Cité dans l’article du Guardian

[3] The Guardian, daté du 23 février 2021.



48 réactions


  • Clocel Clocel 24 février 12:16

    Une coupe du monde de foot au pays de Coke en stock...

    Ach... On est tellement occupé à s’autoflageller avec notre mauvaise conscience d’anciens esclavagistes qu’on en oublie les plus anciens partisans du concept...

    Pauvres de nous.


    • Le421... Résistant Le421 24 février 18:01

      @Clocel
      Personne ne pense à ces pauvres Sarkosy et Platini qui ont pris de gros risques !!
      C’est trop injuste...  smiley


  • ETTORE ETTORE 24 février 17:15

    Si ces tapeurs de ballons, milliardaires, avaient une once d’intelligence, ils enverraient ces enturbannés co milliardaires se faire voir dans les dunes.

    Seulement voilà, ils sont plus prompts à dénoncer le « racisme » en France, que celui qui sévit si visiblement, même à travers les constructions qu’ils vont honorer de leur présence.

    C’est un ballon d’égo démesuré, et un pois chiche, qu’ils ont à la place de leur cerveau.

    L’argent sale, passé à la lessiveuse du gazon vert....et climatisé.

    Ce sont les chameaux qui seraient heureux !


    • Le421... Résistant Le421 24 février 18:02

      @ETTORE
      Sans compter qu’en France, ce serait plutôt « les bougnoules dehors », sauf si ils financent le PSG.
      Mmmmmmmmm’béciles !!


    • Adèle Coupechoux 25 février 14:08

      @Le421

      Et à condition aussi qu’ils construisent « nos » routes, « nos » stades, « nos » ponts...


    • Garibaldi2 26 février 04:05

      @Le Sudiste

      C’est pas faux. Mais il faut bien reconnaître que l’argent a tout pourri dans le sport. Quand j’étais gamin un sportif prenant sa retraite s’estimait heureux s’il pouvait se payer un bar-tabac pour assurer ses vieux jours. Les temps ont bien changés. Est-ce mieux ? Je n’en suis pas sûr. Quand un sympathique tapeur de balle gagne en un mois ce qu’un Nobel ne gagne pas en 10 ans, il y a un problème ! Trop de monde se goinfre sur la bête.


    • vieuxgrincheux 26 février 14:31

      @Garibaldi2
      Vous avez mille fois raison cote sport. Mais personellement j’admire le total mutisme de tous les prits bien-pensnats racisés et rascisées qui, evidemment, ne disent mot sur ces conditions d etravail limite esclavagiste de ce pays... Mais c’est normal, le Quatar n’est pas un pays peuplé de male blanc européens et chrétiens ....
      Ahhh si ici en cette époque bénie quelques immigrés clandestins seraint morts dans ce genre de conditions.. mon esprit est impuissant à imagine rle niveau de tollé général dans les droits de l’hommiste... Partisans racistes Droits de l’hommiste qui, bien sur, iront dans ces stades ou regarderont les matches qui se derouleront dans ces stades (sans aucun état d’âme .....)
      Triste pays .... vous ferez comme l’empire romain et les cités grecques ... Votre perte de valeurs, votre lacheté et votre manque de fierté vous feront disparaitre sous les invasions barbares.... 
      Du pain et des jeux dans la Rome impériale .. Ca ne vous rappelle rien ??? Ca se transpose tres facilement dans notre république moderne 


    • ETTORE ETTORE 26 février 16:55

      @Le Sudiste
      Si vous vous donniez la peine de bien comprendre ce qui est écrit, vous comprendriez peut être que ce n’est pas la critique du sport, et de tous les sports !
      Ce n’est pas une histoire de PD avec son balai et ou qu’il puisse se le mettre,
      Vous semblez vouloir faire dévier cette discussion vers un sens illogique à l’insulte camouflée, qui n’est que de votre ressort..
      On parle de la prévarication de l’esprit du sport, servant de support à une monarchie puante.
      Comment expliquez vous que VOS jeunes de 20 ans, à qui je ne veux en aucun cas soustraire leurs émoluments si durement gagnés, se permettent chez nous, de traiter des gens de racistes esclavagistes, et ne mouftent mot, en se rendant dans un pays qui ne brille pas par le respect de leur main d’oeuvre importée.
      Mais peut être que 20 millions est un prix que vous estimez être suffisamment lavant de moralité, pour vous permettre de prendre leur défense ?


    • ETTORE ETTORE 27 février 00:04

      @Le Sudiste
      Je crois que les wc sont bouchés depuis longtemps avec des gens de votre acabit.
      C’est vrai que vous répondre, c’est un peu tirer sur un rouleau de PQ vide, histoire de se donner une légitimité d’intelligence qui partiras avec la chasse d’eau.
      Si vous vous en sortez parmi ce qui flotte dans votre esprit et votre vie, allez consulter, mon pauvre !
      C’est un conseil, vous faites comme vous.....sentez  !
      Perdez pas votre temps à faire que ce soit plus beau.
      Au vu de vos « miasmes intellectuels », répondre serait un gâchis inutile de mon temps....Mais vous trouverez facilement une sanisette à votre mesure pour y loger !
      Si, si, j’insiste !


    • ETTORE ETTORE 27 février 16:07

      @Le Sudiste

      Ce sont vos patronymes ?
      Original !....
      Au moins comme ça, dans la foule, pas besoin de lever le doigt ! lol !


  • CYRUS CYRUS 25 février 03:06

    Pour le prochain confinement .. ayez du style 

    https://www.dropbox.com/s/elkwlnwvr7o16nk/Attestation.pdf?dl=0

    c’ est du papier libre ...


  • bertin 25 février 08:00

    Encore une campagne islamophobe contre le Qatar, diligentée par des gens qui n’ont jamais dénoncé les exactions au Yémen, en Palestine ou en Birmanie. Les chiffres présentés sont probablement faux.


    • Giordano Bruno 25 février 14:46

      @bertin
      Où est-il question d’Islam dans cet article ?


    • PETINOS PETINOS 25 février 17:50

      @bertin
      Que vient faire ici l’Islam ? Ce que je dénonce c’est l’absence d’humanité, le foot  pognon, l’absence de respect pour la vie humaine, les dérives du capitalisme, etc Et la FIFA n’est pas dirigée par des musulmans, me semble-t-il. Regardez qui a voté au nom de la France et pourquoi, mais ce n’est pas mon sujet principal. Les dérives religieuses, c’est autre chose et elles ne viennent pas seulement de l’Islam...


  • zygzornifle zygzornifle 25 février 08:14

    Les joueurs les supporters et les chaines qui diffusent les matchs s’en battent les couilles, seul « le pognon de dingue » compte et de toute façon le gouvernement se met a quatre pattes devant eux .... 


    • ETTORE ETTORE 25 février 11:13

      @zygzornifle
      Ces enturbannés achètent les politiques comme des immeubles.
      Faut juste qu’ils soient de rapport !
      Dictature ? Vous avez dit Dictature ?
      Mais voyons, entre copains de même régime ( pas alimentaire) on as les mêmes idées.
      Se refaire une virginité, alors qu’il y à longtemps qu’ils se prennent des dattes de moralité dans le c.., mais bon, la courante, avec pour se torcher, du papier monnaie....Rahhhh ! Quel luxe !


  • Ecureuil66 25 février 13:21

    ça devait être un peu pareil lorsque Louis XIV a fait construire le château de 

    Versailles (plus de mille morts, sous payés et sous alimentés maladies etc..) mais il n’y avait pas de journalistes ! comme quoi parfois les médias servent à quelque chose ! et maintenant on vient s’extasier devant cette « œuvre » 

    C’est toujours pareil, des espèces de riches demeurés veulent laisser leur empreinte sur la terre, s’imaginant devenir ainsi immortels ! on est mal barrés !


    • Garibaldi2 26 février 04:41

      @Ecureuil66

      A l’occasion de la construction du château de Versailles, où le nombre de morts sur le chantier était tellement important que Louis XIV s’est fait apostropher, lors d’une visite du chantier, par des veuves d’ouvriers tués, ; Louis XIV a décidé de mettre en place le premier barème officiel au monde d’indemnisation par l’état des victimes d’accident du travail. 

      http://www.planete-tp.com/des-milliers-d-ouvriers-a1080.html

      https://www.lesechos.fr/2012/07/versailles-le-plus-grand-chantier-deurope-1094210

      Les pirates l’avaient devancé car ils avaient aussi mis en place une indemnisation des accidents du travail (!) : 

      ’’... Celui qui devient infirme ou perd un membre en service recevra 800 pièces de huit sur la caisse commune et, en cas de blessure moins grave, touchera une somme proportionnelle.’’

      Article du code de piraterie écrit par un des pirates les plus connus et dangereux : Bartholomew Roberts, dit Black Bart (Bart le Noir). De son vrai nom John Roberts, né en 1682 et mort en 1722, ce pirate britannique a créé un code pour encadrer les boucaniers et flibustiers à bord de son navire le Royal Fortune en 1720. Il reprenait par écrit certaines des pratiques déjà en vigueur avant lui.

      https://www.justifit.fr/b/actualites/code-pirates/#Un_code_des_pirates_ca_existe-vraiment

      Super article à lire sur https://www.socialter.fr/article/les-pirates-bandits-sociaux-et-solidaires

      extrait :

      ’’La solidarité entre pirates, qui permet d’indemniser des marins mutilés au combat, n’est pas une innovation des forbans. Dès le XVIème siècle, la caisse de Chatham mise en place par les corsaires Drake et Hawkins, prévoit de grasses indemnisations pour la perte d’un membre - jusqu’à 600 écus pour la perte du bras droit ou d’une jambe. Pour abonder la caisse de secours, l’équipage s’engage, toujours dans la charte-partie, à poursuivre la chasse jusqu’à réunir assez d’argent pour, au moins, indemniser les blessés. On attribue également une « part des morts », destinée aux héritiers connus du défunt ou à financer des messes à la mémoire des pirates tombés au combat.’’


    • Ecureuil66 26 février 19:03

      @Garibaldi2
      merci pour vos précisions très intéressantes et les liens que vous avez joints . Surprenant ce code des pirates, je ne connaissais pas  !


    • mmbbb 27 février 11:57

      @Ecureuil66  En France il y a pres de 555 morts d accidents du travail malgre l application des normes strictes Mais les medias n en parlent peu parce que ces « morts » ne sont pas télégéniques . la travail tue. Au Quatar , pays arabe faisant travailler souvent une population de mêle confession , les responsables ont peu de compassion pour ces pertes . et des que cette coupe du monde débutera , ces morts seront vide oubliés et passés par perte et profit !

      Le foot etant devenu le seul modus vivendi pour beaucoup , les dirigeants du Qatar doivent s en foutre ! L argent des droits de diffusion et des produits dirivés importent plus
      Ps le premier creusement du canal du Panama par F de Lesceps a ete une ecatombe : en cause la malaria
      Je vous fais grace des morts sur les chantiers sous Staline . Mais la les intellos n avaient aucune objection notamment Sarte !!


    • Ecureuil66 27 février 21:02

      @mmbbb
      c’est vrai ! certains parlent de dégâts collatéraux ....nos dirigeants pensent « donnez leurs du pain et des jeux ! » et ils dorment avec la conscience tranquille.


  • cétacose2 25 février 13:41

    A constamment vouloir lécher le Q du Qatar on attrape des bubons et autres « spécialités »...


    • nemesis 28 février 06:13

      @cétacose2
      A constamment vouloir lécher le(s) Q ...

      Quand l’Etat a perdu sa crédibilité ou abdiqué de son autorité sur son peuple... il ne lui reste pas d’autre ressource


  • karim 25 février 14:02

    La FIFA comme toutes les multinationales ne s’intéresse pas aux dommages collatéraux.


  • gnozd gnozd 25 février 17:44

    "pour cet État artificiel qui, par le plus grand des hasards se trouve assis sur des nappes de gaz naturel immenses…

    "

    Ben c’est justement à cause de ces nappes de gaz que ce pays est devenu ce qu’il est...


    • nemesis 28 février 06:19

      @gnozd

      Que se passerait-il si des plaques tectoniques se heurtaient au voisinage des poches de gaz. ???


  • robert 25 février 19:26

    On va bien se marrer quand cela sera à huis clos comme les JO à Tokyo, je pense que certains n’ont pas tout compris....


  • sylvain sylvain 25 février 19:36

    c’est un classique, ç’est la même chose a chaque fois, en france pour le stade de france, en russie pour les JO de sotchi ... Je suppose qu’en Chine ç’aurait été pareil mais avec des locaux


  • Khermimoun 25 février 21:03

    Si les chiffres sont exactes, c’est une catastrophe...


  • Khermimoun 25 février 21:04

    ...exacts


  • goc goc 26 février 00:55

    En 1960, la FFF (Fédération Française de Futcheubôl) a dû payer la RTF (Radio Télévision Gaulliene) pour que cette dernière accepte de diffuser un match de l’équipe de France. En 2020 la télé privée doit payer 1 Milliard d’euros pour pouvoir diffuser des matches. Et cette dépendance est tel que le moindre défaut de payement peut ramener le foot français au niveau d’un championnat inter-cités

    Notre société a crée un cercle vicieux : Les maires des grandes villes veulent (pour se faire ré-elire) avoir la meilleur équipe de foot. Pour cela on veut acheter les meilleurs joueurs et donc devoir les payer toujours plus cher.On commence par augmenter les subventions, mais ce n’est pas suffisant, alors on pense aux spectateurs. Et donc on construit des stades de plus en plus grands pour augmenter le financement par la billetterie. Mais comme ce poste est aussi très vite saturé, alors on se tourne vers les sponsors. Comme cela ne suffit toujours pas a financer des joueurs de plus en plus chers, alors on part dans la dérive actuelle, à savoir faire payer les télés privées via des abonnements et/ou via la pub, ces derniers du coup, exigent encore plus de temps de pub et encore plus de cout d’abonnement, ce qui obligent les clubs à recruter des joueurs encore plus cher, etc..Et comme nos « politiques » ont compris qu’avec le sport ils s’achètent une paix sociale, ils en remettent une couche.


  • Garibaldi2 26 février 04:53

    Les ouvriers du bâtiment étrangers dans les autres pays du Golfe ne sont pas mieux lotis. Vous avez oubliés les émeutes de Dubaï :

    https://www.courrierinternational.com/article/2006/06/08/emeute-sur-le-chantier

    C’est une constante dans les pays du Golfe où les salariés de base sont considérés comme de la merde par des employeurs locaux qui ont bien assimilé toutes les règles du capitalisme de choc !


  • Xovkipeu 26 février 05:37

    Quand vous voyez le fiasco avec les J.O de Tokyo, je ne sais pas ce que ça va donner pour les coupes du monde ... Avec ces épidémies etc. Plus la politique sensible sur le plan sécuritaire au niveau région du monde. Il manquerait plus qu’il y a un conflit ethnique ou religieux dans le coin. Ils sont contents de ne plus avoir Saddam Hussein ces Qataris.


  • LVOLC 26 février 17:10

    Voyons que sont 1200 hêtres humains morts face aux dizaines de milliards d’argent brassés. Si les fans de football avaient une once de dignité, ils boycoteraient cette coupe du monde sur le terrain comme sur les écrans, et ils bouderaient les produits dérivés.


    • LVOLC 2 mars 17:55

      @Le Sudiste
      @Le Sudiste
      Toi tu te balade ? poil dans les tribunes de foot, ?’est ?a ? et tu traite de troll les gens que tu ne connaissais pas ?


  • nemesis 28 février 06:08

    Au début de la pandémie, en pénurie de masques, des Agents de l’Etat français inspirés ont détruit 200 millions de masques périmés... que de vies auraient pu être épargnées !


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 février 08:50

      @nemesis

      Vous tombez dans le panneau ? Les masques sont absolument inutiles en population générale, comme les gestes barrières et la distanciation sociale ! 
      Pourquoi ? 

      Parce que le SARS-COV2 est un virus respiratoire aérosol qui se meut dans les airs au gré du déplacement des fluides et des nanoparticules en suspension dans l’air. 
      Il y a en hiver, sous nos latitudes, jusqu’à 40 millions de virus au M3 autour de nous. L’Homme vit en symbiose avec les virus. Il en a toujours été comme ça, il en sera comme ça jusqu’à la nuit des temps. Les masques ne servent à rien. Les masques sont une illusion de protection. Les gouttelettes et les postillons sont des moyens de transmission de ce genre de virus absolument faibles. Parce que les virus respiratoires investissent l’organisme par les voies respiratoires et non par le tractus digestif ! 

      Le simple fait de pouvoir « respirer » à travers un masque devrait permettre aux gens de comprendre que les virus ne peuvent pas être bloqués par un masque en population générale. Ces masques sont un artifice, l’air passe de partout ! Non seulement à travers mais également sur les côtés, dessus, dessous. C’est « débile » de penser que les nanoparticules véhiculant les virus seront retenus par les masques. En période épidémique, lorsque des gens contagieux sont dans notre environnement, elles émettent des quantités impressionnantes de virus dans l’air. Et cet air nous le « respirons » et notre seul salut vient de notre système immunitaire. Depuis toujours cela a été comme ça : c’est bien notre système immunitaire que fait le job.

      Lorsqu’il est en panne, les problèmes commencent ! 

      Pour en revenir à la soit disante « pénurie », cela s’appelle du « marketing ». « On » organise la pénurie et par l’effet de simple exposition, biais cognitif humain, on en arrive à parler « uniquement » de la pénurie et non plus de « l’efficacité » des masques. On « suscite » l’envie. Cela fonctionne comme pour la pub ! Et on nous sert le même menu avec les « injections ». Lorsque l’on parle de pénurie on remplit l’espace par cette notion et notre esprit ne pense plus à « l’efficacité » ! Nos gouvernants« , et ceux qui les conseillent, maitrisent parfaitement bien tous ces concepts de la psychologie sociale. Ils ne se privent pas de les mettre en action. Et une majorité de personnes tombe dans le panneau, dans le »piège cognitif« qui est posé. 

      Voilà »l’équipement« de base pour éviter d’être contaminé par les virus respiratoires aérosols. C’est la seule et unique »solution". Les masques ne protègent pas, c’est une hérésie de le penser ! 

      https://www.franceculture.fr/sciences/ces-laboratoires-qui-luttent-contre-les-plus-redoutables-virus


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 09:22

      nemesis ...
       
       encore un qui est content que ce soit carnaval, ou plutôt coronacircus tous les jours.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 février 09:31

      @ZXSpect

      Vous me faites doucement rigoler avec vos liens. De l’enfantillage, de la « désinformation » ! Le premier, celui de l’immonde, écrit par un journaliste. Un grand « spécialiste » des nanoparticules n’est-ce pas ? Et le Kevin Poireault, une vraie truffe. Il signale qu’il a fait « science po » ! Encore un grand spécialiste des nanoparticules. 

      Les virus respiratoires aérosols, s’ils ne passent pas à travers les « mailles » des masques, trouvent, et très facilement, leur chemin par les côtés, par le dessous, par le dessus ! Vous ne le saviez pas ? 99,9999 % des personnes sont dans l’incapacité la plus absolue de porter le masque correctement ! Les virus passent de partout !

      Est-ce que vous « niez » cette réalité ? Est-ce que vous vous mentiriez à vous même , 

      Je vais vous offrir des choses un peu plus consistantes et plus sérieuses, mises en avant par des « professionnels » du domaine, pas par des charlots dont le seul souci est de faire « bouillir leur marmite » ! 

      https://cormandrostenreview.com/report/?fbclid=IwAR278GSqZgFLhrNCUvC5fNT4weneVEOFH1fnN860jWhcsWUsOHnr6uYJzQY

      https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://totalhealthmatters.co.uk/landmark-study-shows-masks-are-ineffective/&prev=search&pto=aue

      https://siksik.org/mais-puisquon-vous-dit-de-porter-un-masque/

      https://www.youtube.com/watch?v=Fvp6uah-2hY&t=117s


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 09:43

      @Legestr glaz
       
       ’’ 99,9999 % des personnes sont dans l’incapacité la plus absolue de porter le masque correctement !’’
       
       Non seulement ça, dans les situations de la vie courante on ne pourrait pas respirer suffisamment au travers d’un masque qui serait efficace : il faut choisir : respirer ou pas bouger.
       
       Perso, il m’est impossible de marcher avec un masque sur le nez et la bouche, même mal porté, qui laisse passer l’air sur les cotés. Surtout si je marche un peu vivement comme me l’a conseillé mon médecin.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 février 11:34

      @Francis, agnotologue

      Je mets le masque pour éviter l’amende. Une fois la porte du magasin franchie systématiquement je place la masque uniquement sur ma bouche. De temps à autre un membre du personnel me rappelle à l’ordre. Je le mets alors sur le nez et dans les secondes qui suivent je le mets à nouveau seulement sur la bouche.

      Je ne supporte pas de l’avoir sur le nez. Même les professionnels du port du masque, dans les hôpitaux, disposent de conditions spécifiques en terme de qualité de l’air, de température et de ventilation, afin de ne pas nuire à leur santé lors du port du masque. Mais tout ceci a été balayé d’un revers de manche pour la population générale chez qui, d’ailleurs, le port du masque est parfaitement inutile, même sur les plages de la baie de Somme ! Tout ceci est d’une violence inouïe ! 

      Un texte que j’ai beaucoup apprécié 

      https://www.tribunejuive.info/2021/02/27/michel-rosenzweig-et-ariane-bilheran-notre-inquietude/?fbclid=IwAR3oP73MMo2llnEteSUs5PE5qVIsNZvx_oB2lbrsFUZUu24V6iFACBrMC9Q

      Et j’espère que cela ira pour votre santé. Avez vous songé à modifier votre alimentation ? 


    • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 28 février 11:48

      @Legestr glaz
       
      ’’Et j’espère que cela ira pour votre santé. Avez vous songé à modifier votre alimentation ? ’’
       
       Merci pour votre sollicitude. Je formule le même souhait à vitre égard.
       
      Je ne dirai pas que j’ai modifié mon alimentation : je continue de m’instruire et l’améliorer depuis longtemps. Après un certain âge c’est une nécessité.
       
      Et j’ai tenu compte de vos conseils éclairés : merci de les avoir diffusés si largement.
       
       Oui, Anne Bilheran fait un travail remarquable qui mérite d’être signalé et rappelé.


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 février 14:16

      @Francis, agnotologue

      Après m’être intéressé de près à l’alimentation, pendant plusieurs années, je suis devenu nutritionniste. 

      Lorsque l’on prend une certaine hauteur de vue, il est possible de « comprendre » ce qui amène l’organisme à dysfonctionner. Toutes les maladies dites « non transmissibles » peuvent être soignées par une alimentation adéquate mais, évidemment, pas celle préconisée par les agences françaises ou européennes de santé. 

      En ce qui me concerne, je ne suis jamais malade, rien, absolument rien, même pas un rhume. Je ne consomme pas un seul médicament, même pas de l’aspirine : rien de rien. Je suis un mauvais sujet pour « Big Pharma ». 

      Ce qu’il faut retenir, c’est que les « médicaments » de la médecine « conventionnelle » ne vous guérissent jamais de vos maux. Ils peuvent atténuer les « effets » mais ne sont « jamais » efficaces sur les causes. C’est ainsi qu’une majorité de personnes en arrive à consommer des médicaments, de plus en plus souvent, jusqu’à la fin de leur vie.

      Les médicaments développés par l’industrie pharmaceutique agissent sur des voies métaboliques, sur la production d’hormones, sur la production d’enzymes, sur la production de co-facteurs, sur leur activation ou leur inhibition, avec tous les effets secondaires connus ou non reconnus. « Si un médicament n’a pas d’effet primaire, alors il n’a pas d’effets secondaires », l’inverse restant vrai ! Hélas ! L’Homme joue à l’apprenti sorcier parce qu’il est loin de tout connaitre du fonctionnement de l’organisme, que des tas d’hormones ou d’enzymes ou de voies métaboliques nous sont encore inconnues. 

      De très nombreuses pathologies métaboliques peuvent être soignées, si, toutefois, les organes touchés ne sont pas irrémédiablement endommagés. Les changements d’alimentation induisent des bénéfices considérables. Mais, dans ce domaine, la contribution de la médecine conventionnelle est en dessous de zéro. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 février 15:11

      @Legestr glaz
      Vouais et après le baratin t’évite bien de donner la solution magique... Ça marche bien niveau pognon l’arnaque ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 28 février 23:09

      @Aita Pea Pea
      Que voulez vous savoir ? Que les firmes pharmaceutiques ont réalisé, en 20 ans, plus de 1000 milliards de profits ? 

      Votre santé n’est pas la mienne. Parlez donc de « potion magique » si cela vous fait plaisir ! C’est simplement que vous n’avez strictement rien compris au fonctionnement de l’organisme humain. C’est toujours désolant de voir des gens qui ne savent rien poser une critique. 
      Croyez donc aux « bonnes » recommandations des agences de santé. Tout le monde peut s’apercevoir que le nombre d’obèses diminue, comme celui des diabétiques ou des maladies cardiovasculaires. Un véritable succès ! 


    • Legestr glaz Legestr glaz 1er mars 14:18

      @Aita Pea Pea

      La « solution magique » , comme vous l’écrivez si bien, c’est le « bon médoc ». Les gens pensent que le médoc va les soigner. Ils attendent de leur médecin le médicament, la pilule, qui va les guérir. Ce n’est pas une « arnaque » pour vous ? 

      De votre côté je vois que vous n’avez toujours rien compris. Il n’y a pas de « solution magique », il existe des « attitudes et des » habitudes« alimentaires à respecter et à développer.

      Mais comme vous n’y connaissez absolument rien, vous pensez faire de l’humour en postant ce commentaire. Mais vous êtes loin, très loin du compte. 
      Et vous n’avez toujours pas »compris« qui fait du »pognon« sur le dos de qui ! Votre naïveté est magnifique ! 

      Je vous souhaite en »bonne santé" ! Rien d’autre. 


  • DACH 2 mars 15:46

    La façon dont le Qatar gère les êtres humains qui ne sont pas de son territoire, et encore plus quand ils ne sont pas musulmans, n’est pas sans rappeler la façon dont les conquêtes musulmanes, après le 8ème siècle, ont géré les populations de l’Afghanistan à l’Indonésie. Résultats : les différents envahisseurs musulmans ont réalisé le plus grand génocide de l’Histoire, qui n’a pris fin qu’avec l’arrivée des européens dont des anglais dans le sous continent indien. Sur 10 siècles les chiffres montent jusqu’à plus de 600 millions d’assassinés, sans parler des mises en esclavage des femmes et des enfants, ni des mutilations décrites dans les témoignages d’époque. La religion musulmane ne deviendra une religion de paix et d’amour qu’après des réformes théologiques ….. Qui les fera ? Le football au qatar changera-t-il quelque chose ?


Réagir