lundi 4 mai - par redrock

Covid 19. Manipulations génétiques ou pas ?

"Il ne peut y avoir d'amitié là où se trouvent la cruauté, la déloyauté, l'injustice. Entre méchants, lorsqu'ils s'assemblent, c'est un complot et non une société. Ils ne s'aiment pas mais se craignent. Ils ne sont pas amis, mais complices."

Discours de la servitude volontaire (1576) de Etienne de La Boétie

 

De la relativité...En temps de Crise

Ce n'est pas Edgar Morin qui me contredira, notre monde contemporain est complexe. Encore plus dans ces dernières décennies car sa structure même est traversée par de puissantes ondes sismiques annonciatrices de changements brutaux. On parle beaucoup d'effondrements, de Crises, d'impasses et de nécessaires Transitions climatiques, sociales ou écologiques.

Comme toujours, dans ces périodes de ruptures subies, les analyses et les modèles proposées recouvrent un large spectre du "Business as usual" jusqu'aux " paléo-chasseurs-cueilleurs" en passant par toutes les nuances de la sobriété heureuse ou du transhumanisme circulaire.

Les systèmes dominants en place dans les différentes régions du globe prônent chacun les options les plus compatibles avec leur perpétuation éventuellement assortie d'une transition écologique marginale non contraignante. Le modèle libéral occidental excelle dans le débat démocratique ouvert, voire contradictoire, sur le choix d'une alternative pour le futur mais l'inertie du pouvoir économique réel fait que les fameuses transitions n'évoluent guère. L'opinon publique dénonce ainsi régulièrement le poids des divers lobbies à l'ouvrage : Big Pharma, Industries fossiles, pétrolières, Agrochimie, Finance, Grandes surfaces, Administration, Millefeuilles territorial...

 

Tout s'accélère en temps de Crise lorsque l’Économie, la Finance, paradoxalement, ralentissent, titubent. Ce bel ordonnancement si chèrement vendu dans les médias qu'il finance par ailleurs montre ses faiblesses et ses limites. Le débat sur les Réformes à mener se fait alors plus âpre, plus radical ; les tensions géopolitiques s'exacerbent. Le système médiatique dominant sort ses griffes et s'ingénie à discréditer, ostraciser le discours de ses opposants.

Ainsi, les Attentats du 9/11 puis la Crise financière et bancaire de 2008 ont-ils fait resurgir les épouvantails tutélaires du bon bourgeois père de famille : terrorisme, populisme et complotisme. L'élection de Trump en 2017 a renforcé encore cet ostracisme. Les médias dominants ont ainsi instauré un véritable combat contre "les fake news" et un dispositif de contrôle de l'info orthodoxe curieusement nommé "check news". Le journal "Le Monde" va même jusqu'à créer le "Decodex", lointain souvenir de la congrégation de l'Index aux temps de l'Inquisition !

En cette fin d'année 2019 le monde baigne déjà dans une atmosphère tendue. La France, entre Gilets Jaunes et réformes austéritaires antisociales sur le travail, le chômage, les retraites, connait une profonde division entre les classes populaires et les franges hautes de sa classe moyenne urbaine. Les tensions géopolitiques sont fortes entre l'OTAN d'une part et le groupe Russie-Chine-Iran d'autre part. On n'a jamais autant parlé dans les médias de collapsologie.

 

Covid 19... Colère, Peur et Rumeurs.

Lorsque l'épidémie apparait en Chine, à Wuhan, en fin d'année 2019, l'évènement ne fait pas trop la une des médias. La Ministre de la Santé se veut rassurante et affirme que le virus ne peut pas venir chez nous. Les médias nous parlent d'une contagion apparue sur un marché humide où se côtoient des animaux sauvages dont les chinois seraient friands, chauves-souris, pangolins, serpents. On pense que le mal restera en Asie comme le SRAS de 2003. On avait bien vu circuler à cette époque quelques rumeurs sur un virus trafiqué sorti d'un laboratoire mais, comme l'épidémie n'a pas pris d'ampleur, elles sont restées sans suite.

Mais en janvier 2020 l'épidémie s'étend et devient massive dans la province de Wuhan. On découvre que le virus est nouveau, plus contagieux que le SARS 2003, potentiellement létal mais moins souvent. On voit apparaître à ce moment quelques publications sur l'origine du virus entre la chauve-souris et le pangolin ; quelques scientifiques parlent même d'un virus chimère c'est à dire fabriqué. Deux scientifiques indiens évoquent même une recherche pour un virus porteur, vaccin contre le VIH. Toutes ces hypothèses sont démenties largement par la communauté scientifique et je ne m'y intéressais pas vraiment.

Courant février l'épidémie monte en puissance et commence à toucher durement l'Italie. Les images de la crise sanitaire pénètrent peu à peu les écrans et l'inquiétude gagne ! Les craintes d'un futur incertain menacé par des chaos climatiques, écologiques ou sociaux laissent place à des préoccupations immédiates de sécurité sanitaire. D'autant plus qu'au fur et à mesure que la menace se précise en France, on ne peut que constater les carences et l'état d'impréparation du gouvernement.

Vers la fin février, je découvre incidemment dans un site de géopolitique canadien que la ville chinoise de Wuhan, point de départ de l'épidémie, avait abrité les Jeux mondiaux militaires du 18 au 27 octobre 2019 regroupant 110 pays et des milliers de participants. Au même moment la Fondation Bill et Melinda Gates avait organisé à New York une réunion internationale Event 201 présentant une simulation d'une pandémie dévastatrice à coronavirus commençant en Amérique latine. On ne peut qu'être impressionné par la valeur prédictive de cette simulation !

Ce qui m'a surpris alors c'est le fait que dans le vacarme médiatique ambiant ces deux informations restent totalement ignorées par les médias de masse. Sans doute craignaient-ils que ces deux infos ne fassent l'objet de théories complotistes. J'en ai parlé autour de moi simplement pour remarquer la singulière synchronicité de ces deux évènement avec la crise sanitaire.

 

Publicité

La Crise a vraiment submergé la France au tout début de mars révélant au grand jour les errements du pouvoir confronté aux effets de sa propre politique de rigueur et à ses mensonges sur les masques, les lits, les respirateurs, les tests, renvoyant toujours au lendemain l'arrivée des indispensables équipements. Le summum de l'absurde fut atteint avec le confinement retardé pour cause de premier tour des municipales. On a choisi alors une parodie de fonctionnement démocratique au détriment de la sécurité sanitaire des électeurs et surtout des assesseurs des bureaux de vote. Certains s'y sont contaminés puis ont péri ensuite du covid 19... Pour rien ! Car le confinement débuta le lendemain et les élections furent reportées à dieu seul le sait !

Le confinement suit son cours lugubre de mars jusqu'au début d'avril. Et ce sont ces propagandistes du désastre et de l'incurie qui viennent pérorer dans nos écrans pour brouiller les cartes, diluer leur responsabilité et sauver leur monde et leurs privilèges. On en rajoute même dans la mise en scène de la dramaturgie de la Crise : le conseil scientifique, les experts en infectiologie, virologie, réa, la figure du méchant virus, inconnu, imprévu, chinois même, les héroïques soignants, le macabre décompte final des victimes du jour, d'ici et d'ailleurs !

 Et si... Génie génétique...Théorie du complot ou pas ?

L'épidémie atteint les USA. La première puissance mondiale met un genou à terre. Le matamore Trump doit manger son chapeau. Et comme souvent dans ce cas là on va chercher un responsable extérieur, de préférence malhonnête, sournois et malveillant. Les USA ont une expertise anciennement reconnue dans ce domaine : Milosevic, Saddam Hussein, Khadafi, Hassad, Erdogan, Maduro...La Chine devient alors la cible des attaques de Trump. Elle est accusée d'avoir caché et minimisé les débuts au mois de novembre de l'épidémie puis d'avoir sous-estimé le nombre des victimes. Les attaques de Trump sont de plus abondamment relayées dans les médias occidentaux ; La Chine conteste vigoureusement ces allégations et le ton monte entre les deux camps. Il y a alors deux thèses qui s'affrontent :

  • version Trump : L'épidémie a démarré début novembre et a pris beaucoup plus d'ampleur que ce qui a été annoncé. Dans une deuxième phase, le laboratoire P4 de Wuhan est accusé d'avoir accidentellement laissé échapper le virus par manque de précautions. Aucune preuve n'est apportée Par Trump.
  • version chinoise : Ils prétendent que l'épidémie de grippe sévère qui a débuté aux USA au mois d'aout 2019 a masqué les débuts de l'actuelle épidémie ; ils fondent leurs allégations sur une déclaration du directeur du CDC devant une commission d'enquête du Congrès. Un soldat américain de la délégation aux Jeux de Wuhan aurait pu alors apporter l'épidémie en Chine.

Les deux versions ne peuvent apporter aucune preuve tangible mais les médias dominants ne font écho qu'à la version américaine. La charge médiatique contre la Chine n'en finit pas de gonfler au point de provoquer un communiqué très négatif de l'ambassade chinoise à Paris. Suite à ce communiqué, notre Ministre Le Drian convoquera même l'ambassadeur chinois ce qui démontre une fois de plus le degré de soumission de la France à la géopolitique américaine. Le point d'orgue est apporté le 20 avril par la déclaration du vieux prix Nobel déchu, Luc Montagnier, sur LCI : le virus SARS cov 2 serait un "virus trafiqué" échappé accidentellement du labo chinois de Wuhan. Les chercheurs auraient voulu faire un vaccin contre le VIH. Le vieux professeur reprend donc l'hypothèse initiale des deux chercheurs indiens.

Les médias se clivent en deux camps, ceux qui croient en l'hypothèse du virus trafiqué et ceux qui la combattent, mais les deux camps incriminent tous le labo de Wuhan pour la fuite du virus. Je sais que le Professeur Montagnier ne jouit plus de l'aura scientifique attachée à un prix Nobel mais son assurance quand à l'origine artificielle du virus me laisse penser que tout n'est pas aussi clair. D'autant plus que cette unanimité véhémente des milieux scientifiques à discréditer ses propos me parait un peu suspecte.

Qui n'a pas entendu parler d'ADN dans l'actualité judiciaire, de thérapie génique en médecine et de façon plus mystérieuse du Génie génétique ? Bien que scientifique de formation, je ne suis pas très féru en biologie moléculaire. Je décidais donc de m'informer un peu plus dans le domaine des virus et des gènes.

Connaissances basiques

L'ADN (acide désoxyribonucléique) porte le patrimoine génétique des cellules vivantes avec tout un système de codage permettant à la cellule d'exercer son activité fonctionnelle et de façon plus globale (holistique) à l'être vivant auquel elle appartient de vivre et se reproduire. Il est formé de deux longs brins parallèles formant une double hélice. Chaque brin est un empilement de structures complexes appelées nucléotides reliées par des liaisons chimiques 'souples'. Chaque nucléotide est constitué par une base nucléique attachée à un sucre (ose) lui même attaché à un groupement phosphate (Ph) (fig 1). Il y a 4 bases distinctes : adénine A, cytosine C, guanine G, thymine T. Ce sont des molécules en 3D ; la représentation plane des liaisons peut nécessiter des configurations différentes des dessins.

Pour l'empilement des bases, le phosphate d'une base vient se lier à l'ose de l'autre par une liaison covalente. La liaison des deux brins se fait par des liaisons hydrogène entre bases A-T et C-G. La position spatiale des molécules explique l'enroulement des deux brins en double hélice.

La succession des bases ACCTGAACCTG...ou séquence définit le code génétique. Dans l'ADN le sucre est le désoxyribose, la séquence complète peut comprendre plusieurs milliards de bases (3 milliards pour l'ADN humain).

L'ARN comprend en général un seul brin, beaucoup plus court. Il a une structure moins stable, semblable à celle de l'ADN ; le sucre est du ribose et la base thymine T est remplacée par l'Uracile U. Dans la cellule les ARN sont souvent des copies de séquences d'ADN utilisées pour produire une protéine codée (ARN messager) ou pour apporter les acides aminés nécessaires à la construction de la protéine (ARN de transfert) ou pour contrôler l'expression des gènes par destruction ou inhibition (ARN interférent). Chez certain virus, il constitue le génome du virus. C'est le cas pour ceux du VIH et du covid 19. Celui du covid 19 comprend un peu moins de 30000 bases. 

 Une suite de trois bases forment un codon codant pour un acide aminé parmi 20 possibles.

 

Publicité

Le séquençage d'un virus (ARN ou ADN) est une opération complexe qui a été grandement facilité ces dernières décennies par de nouvelles méthodes, bases de connaissances et par l'outil informatique. Actuellement ce sont des machines qui effectuent des analyses automatiques utilisant la méthode PCR (polymerase chain réaction) d'amplification de l'échantillon. Les tests PCR pour le covid ont brillé chez nous par leur absence !

La connaissance des séquences, du lien avec les différents gènes ou protéines codées a permis de développer tout un ensemble de connaissances et de techniques constituant le domaine du Génie génétique ou de l'ingénierie génétique. C'est un domaine qui a connu une évolution exponentielle depuis la fin des années 80 avec la découverte de la PCR qui a valu un Nobel à son auteur K.Mullis en 1993. Cette évolution s'est encore accélérée depuis 2012 avec le procédé d'édition du génome CRISPR-Cas 9 qui permet de modifier une séquence génétique à volonté. L'INSERM s'inquiète des risques potentiels éthiques ou terroristes des manipulations du génome.

Ces technologies ouvrent la voie à des pratiques diverses et pour certaines, très inquiétantes : plantes OGM, animaux génétiquement modifiés pour être plus grand, ou plus résistant ou pour produire des substances utiles. La seule loi internationale régissant ces pratiques est la convention d’Oviedo, qui interdit de pratiquer des modifications génétiques transmissibles à la descendance. La thérapie génique essaye de remédier à certaines maladies génétiques en intervenant directement sur le génome des cellules concernées et cherche également à produire des vaccins en utilisant la machinerie génétique ou des virus porteurs.

 Pour créer notre “candidat vaccin”, nous avons inséré un morceau du génome du coronavirus dans le génome de la rougeole », explique Frédéric Tangy, responsable de l'unité de Génomique virale et vaccination à l'Institut Pasteur en précisant que l’objectif de cette manipulation est d’induire une réponse immunitaire protectrice chez l’homme.« C’est du “couper-coller”, comme quand vous éditez un texte. Vous prenez une phrase ou un paragraphe, vous la coupez et vous la rentrez ailleurs. Cela va moins vite avec un virus qu’avec un texte mais c’est exactement le même principe »

Mais le malheur de l'humanité c'est que tout ce que l'homme sait faire, il le fait ou le fera ! C'était le triste constat du philosophe Günther Anders. Il est vrai qu'après avoir vu la guerre et les camps de la mort en 39-45 puis les bombes nucléaires et la course aux armements il était persuadé que le cataclysme nucléaire était inévitable. Il n'avait pas tort !

Ainsi le chinois He Jiankui a gagné en notoriété en novembre 2018 après avoir créé les premiers bébés humains modifiés génétiquement, 

nées en , jumelles prénommées Lulu (chinois : 露露) et Nana (chinois : 娜娜). Il a introduit par crispr-cas9 le gène ccr5 delta 32, inhibiteur du VIH, dans les cellules germinales des jumelles. Il a été condamné à trois ans de prison et à une amende voisine de 400 000 euros.

En 2011, le virologue néerlandais Ron Fouchier, avait réussi à transformer un virus grippal H5N1 – très dangereux mais jusque-là quasiment incapable de se transmettre entre individus – en un mutant contagieux.

 Ralph Baric de l’université de Caroline du nord mène des travaux permettant de synthétiser des virus, c’est-à-dire de les recréer à partir de zéro, en recopiant les codes de leur ADN. Une activité à haut risque si dangereuse que le gouvernement américain décida en 2014 de geler les crédits de ce laboratoire, trop risqué en ces temps de terrorisme. Fin 2015, il a déposé une publication relatant la synthèse d'un virus chimérique fondé sur un génome de coronavirus de chauve-souris et pouvant" utiliser efficacement plusieurs orthologues des récepteurs ACE2, se répliquer efficacement dans les cellules des voies respiratoires humaines primaires et obtenir des titres in vitro équivalents aux souches épidémiques du SRAS-CoV. " Parmi les membres de son équipe, il y avait deux chinois du labo de Wuhan, dont la chinoise Shi Zhengli, qui acquerra une renommée internationale lors de la pandémie de coronavirus 2019-2020 pour son travail sur les virus de la chauve-souris et le séquençage du génome du SARS cov 2.

Nous voila donc au cœur de l'évènement ! Avec beaucoup de questions en suspens : Baric, les chauves-souris, coronavirus, Wuhan, virus synthétique, Shi Zhengli ? Mais les étrangetés ne s'arrêtent pas là. En 2013, la chinoise Shi Zhengli avait étudié le coronavirus d'une chauve-souris très proches du SARS-CoV (à l’origine de l’épidémie de 2002-2003) et possédant une protéine de surface permettant une fixation optimisée sur les cellules ACE2 humaines. Dans l'étude du génome de l'actuel virus SARS cov 2, Shi Zheng Li signale qu'il partage 96% de son génome avec celui de la chauve-souris de 2013 batcov RATG 13. 

 

Suite aux polémiques et controverses après les déclarations de Montagnier d'autres études montrent que par rapport à batcov RATG 13, on trouve au total 6 mutations majeures permettant une meilleure liaison au récepteur ACE2 chez sars-cov-2. Ces mutations sont toutes retrouvées chez le pangolin.

La question qu'on peut alors se poser est la suivante : le SARS cov 2 est-il un virus de synthèse construit à partir du coronavirus du Pangolin et celui de la chauve-souris batcov RATG 13 en collaboration avec les labos de Wuhan et de l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill ?

Le professeur émérite Hervé Fleury, virologue co-fondateur du laboratoire de virologie du CHU de Bordeaux, se pose la même question dans un entretien à la revue "Curieux". Rien ne peut exclure un accident à partir du laboratoire de Wuhan, tout comme il aurait pu aussi avoir lieu à Chapel Hill », pense le Pr Fleury. C’est une hypothèse qui devient de plus en plus sérieuse. Ce n’est pas de la folie. » Avant d’ajouter : « Cela ne résout pas le problème. Mais il va falloir mener une enquête internationale ».

Théorie du complot ou pas, il est très probable que ce virus du covid 19 a été créé et étudié dans ces deux labos de Wuhan et Chapel Hill ou même ailleurs dans un autre labo, encore plus secret. Car, ne soyons pas naïf, on n'a jamais été aussi proche d'un conflit nucléaire mondial. Beaucoup de pays sont sur le pied de guerre...Et la France n'est pas en reste ! Même que le porte-avion, avec sa moitié de cargaison covid, est allé faire le matamore en Baltique pour faire peur à l'ogre Poutine !

On sourit. Mais le 24 octobre 2013, Jean-yves Le Drian, alors ministre des armées, devenu aujourd'hui celui des affaires étrangères (diplomatie de la canonnière ?) inaugurait le premier laboratoire P4 de l'armée dans l’Essonne. A cette occasion, il déclara :

  • "Pour mieux répondre aux menaces grandissantes dans le domaine biologique, la Défense a décidé d'investir dans deux laboratoires qui sont complémentaires, permettant de manipuler des virus vivants de classe 4 Des virus contre lesquels il n'existe encore aucun traitement connu"

 

Alors, Théorie du complot ou pas, si on vous dit de plus en plus souvent que c'est la Chine qui a balancé ce virus... Peut-être, mais pas si sûr !



74 réactions


  • troletbuse troletbuse 4 mai 09:56

    Plutôt le Nouvel Ordre Mondial et tous ses laquais, OMS, ONU, Micron

    Tout se passe comme prévu. Surveillance de masse. La dictature s’installe de plus en plus insidieusement avec la bénédiction des mougeons de plus en plus rendus idiots par l’éducation et les merdias.


  • Arogavox Arogavox 4 mai 10:02

    Merci à l’auteur d’avoir eu le courage de révéler sa qualité de «  Formation supérieure/ ENS mathématiques » ce qui devrait couper court aux trop classiques suspicions de « complotisme ».

      Est-ce que des X auraient pu (à moins que certains ne l’aient déjà fait ?) développer le même genre d’observations ? ...


    • Arogavox Arogavox 4 mai 10:14

      au passage, pour compléter le sujet, pourquoi taire ce bis repetita  :

      très instructif !

      «  le président français a autorisé l’exportation de quatre biolabs mobiles à confinement moyen, ou laboratoires P3.

      l l’a fait contre l’avis de son propre ministère de la Défense,

      qui a fait valoir que tous les laboratoires P3 existants en Chine étaient sous le commandement et le contrôle directs de l’Armée populaire de libération et étaient utilisés à des fins militaires.

       »


      ... mais puisqu’un jupiter nous jure ses grands dieux que la ’démocratie’ règne en France ...

    • Arogavox Arogavox 4 mai 10:26

      Merci pour le lien Ovideo, qui conduit à ceci :

      « Ce Protocole se propose de développer les principes énoncés dans la Convention en vue de protéger les droits de l’homme et la dignité de l’être humain dans le domaine spécifique de la recherche biomédicale. Son but est de définir et de sauvegarder les droits fondamentaux dans la recherche biomédicale, en particulier ceux des personnes se prêtant à une recherche.

      Le Protocole doit couvrir tout l’éventail des activités de recherche biomédicale impliquant des interventions sur l’être humain.

      Comme dans la Convention proprement dite, le principe fondamental de toute recherche impliquant des êtres humains est le consentement libre, éclairé, exprès, spécifique et documenté de la (des) personne(s) se prêtant à la recherche. Le Protocole traite ainsi de questions comme les risques et les bénéfices de la recherche, le consentement, la protection des personnes qui n’ont pas la capacité de consentir à une recherche, la qualité scientifique, l’examen indépendant de la recherche par un comité d’éthique, la confidentialité et le droit à l’information, l’abus d’autorité, la sécurité et le devoir de vigilance. »


       en démocratie, ces préoccupations peuvent elles honnêtement être réservées à des élites ?


    • eau-pression eau-pression 4 mai 11:38

      @Arogavox

      Il y a le précédent du projet Manhattan. J’ai oublié les détails, mais cet épisode prouve que ce n’est pas simple de maîtriser les dangers que l’espèce humaine suscite envers sa propre existence.

      De mémoire, des milliers de gens ont pu participer sans que la finalité précise du projet leur soit connue.

      Ensuite, le débat a été vif entre savants sur le bien-fondé de leur participation. Et même, au stade expérimental, sur l’effet d’une bombe atomique explosant dans l’atmosphère. Ils ont fini par accepter que les USA utilisent le produit de leur recherche. Sans doute parce qu’à défaut d’être le camp du bien, c’était le camp opposé au mal.


    • Arogavox Arogavox 4 mai 12:34

      @eau-pression
       Voilà qui nous ramène en fin de compte, non pas à une option personnelle naïve qui voudrait « choisir » Le clan du Bien contre celui du Mal, ... mais bel et bien à ce face à quoi tout citoyen responsable a toujours des capacités et responsabilités personnelles : exiger un partage démo-cratique du pouvoir de décision concernant la chose publique !
      Tout pouvoir politique passant toujours par une parole officialisée, pourquoi attendre encore d’exiger l’accès pour tous et pour chacun à un même temps de parole-officialisée ?


    • pemile pemile 4 mai 12:40

      @Arogavox "mais bel et bien à ce face à quoi tout citoyen responsable a toujours des capacités et responsabilités personnelles : exiger un partage démo-cratique du pouvoir de décision concernant la chose publique !« 

      Alors que l’on constate que même au niveau de leur commune, quasiment aucun citoyen n’assiste aux conseils municipaux et très peu s’investissent au niveau local de la »chose publique" ?


    • Arogavox Arogavox 4 mai 12:56

      @pemile
       certes ! 
      ... quoique, là encore, l’investissement civique peut s’envisager aussi sous des formes moins conventionnelles que d’aller cautionner naîvement, par sa présence instrumentalisée, des jeux de pouvoir cachés qui vous passent par dessus la tête ... 
       Sachant aussi q’avec le nomadisme interne au pays, impliqué par la logique du ’il faut savoir traverser la rue« ..., de plus en plus de Français auraient du mal à déterminer ce qu’ils ressentent comme étant »leur commune" ...


    • eau-pression eau-pression 4 mai 13:22

      @pemile

      Supposons (à moins que vous ne soyez sûr de l’absurdité de cette hypothèse) que le covid soit sorti d’un labo, et qu’on pose la question aux gens (là, c’est moi qui ai un doute) : faut-il poursuivre ces recherches qui ont pour but de synthétiser un vaccin, mais avec le risque d’un nouvelle épidémie bien pire ?

      Quel serait le résultat du vote ?


    • pemile pemile 4 mai 13:50

      @Arogavox "que d’aller cautionner naîvement, par sa présence instrumentalisée, des jeux de pouvoir cachés qui vous passent par dessus la tête ... « 

      Si vous assistez aux conseils et à leurs votes plus grand chose n’est caché, et pourquoi parler de  »présence instrumentalisée" ??!!

      Y assister montre plutôt, même sur une petite commune, la masse d’informations qu’il faut gérer et le nombres de décisions qu’il faut voter à chaque conseil, dont la plupart sont rébarbatives et techniques.


    • pemile pemile 4 mai 13:52

      @eau-pression "Faut-il poursuivre ces recherches qui ont pour but de synthétiser un vaccin, mais avec le risque d’un nouvelle épidémie bien pire ?"

      je ne comprends pas la logique de la question ?! smiley


    • Arogavox Arogavox 4 mai 13:59

      @eau-pression
       d’autant que si l’hypothèse d’un accident ou d’une erreur de manip. peut être envisagée même par un cerveau rationnel de l’ENS, serait-il ’complotiste’ de se demander de quel projet non encore abouti (militaire , ou pas ? dans un labo, selon toute vraisemblance, sous commandement militarisé ) serait issu le virus n’ayant pas encore atteint toutes les ’qualités’ recherchées ?!


    • eau-pression eau-pression 4 mai 14:37

      @pemile

      Vous êtes sûr de ne pas y mettre un peu de mauvaise volonté ?

      Synthétiser des virus en labo a
      un intérêt : c’est une voie pour trouver un vaccin
      un inconvénient : le risque qu’il s’échappe et cause une pandémie comme celle qu’on connaît.

      Vous croyez que l’électeur ne peut pas comprendre la question que j’ai posée plus haut ?


    • pemile pemile 4 mai 14:45

      @eau-pression « Vous croyez que l’électeur ne peut pas comprendre la question que j’ai posée plus haut ? »

      Si quelqu’un comprend votre « mais avec » qu’il l’explique ?

      Ou expliquez vous même la causalité que vous mettez dans ce « mais avec » ?


    • eau-pression eau-pression 4 mai 14:47

      @pemile

      Si vous avez compris la question, reformulez la au lieu de troller comme un zombie.


    • pemile pemile 4 mai 16:14

      @eau-pression « Si vous avez compris la question, reformulez la au lieu de troller comme un zombie. »

      Oulala, non j’ai pas compris je vous l’ai dit deux fois ! C’est bien à vous de reformuler.

      Il y a une question, pour ou contre la recherche sur les vaccins LIEE à une affirmation, risque d’une nouvelle épidémie bien pire ??!!


    • François Vesin François Vesin 4 mai 17:39

      @pemile  

      « Il y a une question, pour ou contre la recherche sur les vaccins LIEE à une affirmation, risque d’une nouvelle épidémie bien pire ??!!  »
      .
      Il y a un début de réponse :
       il existe un virus 
       des charlatans essaient de sauver les gens qui en sont atteins
       le gouvernement qui aime son peuple essaient de les en empêcher
       un gars sympa qu’on appellera Bill propose de mettre très vite
      un vaccin à disposition des gens... qui sont morts (parce que le gouvernement
      les a protégé des charlatans) et de ceux qui mourront de ce virus qui aura muté.
       les gouvernements sont impatients de lui être agréable mais il y a des gens
      (des imbéciles et des complotistes) qui ont un petit peu peur de Bill
      qui a laissé entendre que les gens non-vaccinés ne pourraient plus
      se balader à leur gré alors que ses vaccinés auraient leurs passeports
      pour la liberté ...
       qui veut tellement le bien de l’humanité qu’on le soupçonne d’inclure
      dans son vaccin de quoi soigner des maladies que la bande d’abrutis
      que nous sommes ne connaît même pas encore...des maladies nouvelles,
      modernes, un peu à l’image de Bill et de ses copains des GAFA.


    • eau-pression eau-pression 4 mai 17:49

      @pemile

      Tenez, pour amuser les jeunes qui posent des questions à Madame, qu’après elle vous empêche de dormir avec leurs angoisses.


    • eau-pression eau-pression 4 mai 17:56

      @François Vesin

      Ce que vous ne savez pas, c’est l’histoire du Juju à qui Bill a commandé une machine à voter. Cette machine n’est pas tout à fait sûre, sauf pour Bill qui a la clé pour introduire à l’avance le résultat.

      @pemile me déçoit un peu de ne pas m’avoir répondu « banco pour la consultation, Bill a déjà pensé à l’organiser ! »


    • pemile pemile 4 mai 18:26

      @eau-pression « qu’après elle vous empêche de dormir avec leurs angoisses. »

      C’est pas avec leur angoisses ! C’est avec leurs viols, leurs mutilations, leurs fractures, leurs suicides, une fois par an des ptits meutres bien dégueux, etc


    • pemile pemile 4 mai 18:31

      @François Vesin « un peu à l’image de Bill et de ses copains des GAFA. »

      Si Bill est en préfixe, j’accepte que l’on parle des GAFA à la place des GAFAM.


    • pemile pemile 4 mai 18:38

      @eau-pression « @pemile me déçoit un peu de ne pas m’avoir répondu « banco pour la consultation, Bill a déjà pensé à l’organiser ! » »

      C’est pas bien de mentir smiley


  • François Vesin François Vesin 4 mai 10:36

    La plupart d’entre nous n’a pas les compétences requises

    pour analyser, comprendre et à fortiori juger ces données scientifiques.

    En revanche, chacun d’entre nous est doté d’un bon sens

    qui devrait nous permettre d’estimer l’authenticité des informations !

    .

    Dois-je avoir peur avec Greta ? Dois-je me faire vacciner avec Bill ?

    Dois-je aller bombarder le moyen-Orient avec l’OTAN ? Dois-je haïr

    le peuple russe avec l’U.E ? Dois-je me faire confiner par Macron ?

    .

    Qui sont toutes ces marionnettes de circonstance qui trustent les médias

    et qui nous expliquent  main sur le coeur  ce qui est bon pour nous 

    et quelles sont les peurs que nous devrions impérativement ressentir ?

    .

    Je n’ai pas peur quand le Pr. Raoult m’explique ce qu’est une épidémie.

    Je suis terrorisé par le croque mort qui vient chaque soir à la TV

    sur ordre de Macron pour me faire croire que je serai implicitement

    responsable des morts dont il vient servilement ânonner le décompte,

    terrorisé par la lâcheté de Macron et son insupportable arrogance,

    terrorisé par son mépris suintant à l’égard du Peuple de France,

    indigné qu’il ait un seul instant pu croire qu’il arriverait à ses fins ! 


    • vraidrapo 10 mai 17:06

      @François Vesin

      La plupart d’entre nous n’a pas les compétences requises

      pour analyser, comprendre et à fortiori juger ces données scientifiques.

      Hélas, hélas. C’est particulièrement vrai en µ_biologie, science si éloignée de l’intuition naturelle. Étant absolument profane, je ne peux que me fier au bon sens populaire pour essayer de situer la vérité dans le fatras d’informations contradictoires.
      Pour le 911, il m’était plus facile de prendre en défaut la VO :
      sur le soi-disant Boeing dans le Pentagone,
      l’effondrement quasi programmé de la tour WT7,
      la répression par la garde nationale du millier de Pompiers demandant de surseoir au déblaiement « sauvage » de Ground Zéro, afin de permettre de récupérer les corps de 600 de leurs collègues.
      Comme je suis « un peu » physicien, les vestiges « ridicules » du crash d’un 757-200 dans le Pentagone, ça ne peut pas passer... jamais !
      Il est à prévoir qu’à l’avenir cette farce sera gravée dans le marbre de l’histoire officielle, comme tant d’autres farces historiques (la liste est si longue !)


    • JC_Lavau JC_Lavau 10 mai 17:44

      @vraidrapo. Désolé, il n’y a pas le défaut que tu voudrais dénoncer. On sait fort bien la totalité de la trajectoire du BOEING 757. On sait quand le programme de détournement anti-détournement a été déclenché. Jusque là les pilotes et les passagers, tous prévenus, presque tous du métier, et témoins gênants à éliminer, ont eu un sourire. On sait aussi quand ce programme de détournement automatisé a été détourné, quand les pilotes et les passagers ont été tués par hypoxie brutale.
      On sait quand et pourquoi ce mur là du Pentagon a été miné, et la balise y a été posée. On sait pourquoi on a donné l’ordre aux comptables, et au service de renseignement de la Marine de s’assembler là pour être tous tués, et les pièces gênantes brûlées.
      On sait à peu près pourquoi Wendy, la fille du pilote Burlingame a été assassinée à son tour en 2006.
      On ne sait pas quel technicien qui, hors de la vue des pilotes, a retardé l’envol du BOEING pour installer le piège qui a détruit sur radiocommande la vanne de dépressurisation de cabine. On ne sait pas s’il a été exfiltré en israël.
      On ne sait pas non plus l’identité ni l’exfiltration du comparse qui a utilisé un kit de désincarcération pour percer le carneau rond dans l’EA drive. Afin que le feu ne s’étouffe surtout pas.
      https://lesakerfrancophone.fr/wp-content/uploads/2018/12/pentagone_la_theorie_d_un_complot.pdf


    • vraidrapo 11 mai 16:47

      @JC_Lavau
      Mais non il n’y a jamais eu d’avion.
      Pour la 5ème fois :
      le nez d’un avion de ligne n’est pas un pic d’acier, c’est aussi résistant qu’un nid d’abeille en carton,
      chaque réacteur représente des disques compactes de turbo-compresseurs de 5 tonnes en acier de 2 mètres de diamètre environ.

      regarde un peu le travail de mon ancien collègue de Fac, diplômé de SupAéro :
      https://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/Pentagate3.htm

       le nez embouti de l’avion de la Saoudi Arabian donne une idée de la « capacité de perforation » d’un avion de ligne... que dalle !
      Ce qui est le plus consistant ce sont les 2 réacteurs placés à 16 m de distance : la fissure verticale dans le Pentagone passe de 5m à 7 m de large... !!!
      Poussée d’un réacteur : 10 à 20 tonnes-force + Énergie cinétique : 1/2 MV2
      Comme disait le saltimbanque BIGARD « on a du mal à imaginer un avion pliant ses ailes dans le dos pour passer dans la fissure », avant de se faire harceler par les journalistes comme Marion Cotillard ! Les pauvres, ils ont du se rétracter pour préserver le gagne-pain.

      Pour cramer un cadavre, il faut le maintenir à plus de 850 °C pendant 90 en théorie... dans le Pentagone aucun reste de passager.

      Il n’y a rien qui colle avec l’hypothèse d’un avion de tourisme


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 00:50

      @vraidrapo. Je te rappelle que les longs travaux préparatoire dans cette paroi très précisément avaient pour buts de la miner, et d’y insérer la balise de guidage, pour la phase finale de l’avion.
      On a bien retrouvé les trains d’atterrissage et les deux moteurs.
      Le minage de la paroi de béton résout le problème de la pénétration facile.
      Par ailleurs les ailes étaient vide de tout carburant. Le carburant avait été calculé pour la trajectoire réelle, avec détournement, et non pas pour un vol transcontinental.
      Je t’ai donné le lien, ja oder nein ? As-tu pris le temps de le lire ?


    • vraidrapo 12 mai 22:11

      @JC_Lavau
      Oui, j’ai parcouru ton lien mais dès qu’il est question d’avion et de passagers complices, je zappe !
      Je te signale que j’ai lu l’ouvrage de Webster Tarpley dès le départ. : je suis au courant de la dette de la CIA et des 40 comptables etc...
      Je sais aussi que dans le même ouvrage, l’auteur nous informe dès 2004 des 11000 milliards de fonds pourris qui ont fait exploser la bulle immobilière en 2008. Talonnettes dit « on ne pouvait pas prévoir de Krach de 2008 ».

      Mais en France, les gens ne savent pas les choses importantes à part :
      bouffer,
      glander dans les bistrots,
      acheter des merdes à 4 sous Made in China,
      boire des canettes en regardant les fous de balle
      ensuite il ne leur reste plus qu’à voter pour le plus baratineur avant de pleurer la bouche pleine.... (je mets toujours à part les Gilets jaunes)

      La Pandémie aura au moins pour bienfait de prouver que les Cassandre ne sont pas toujours des emmerdeurs...
      Nous ne sommes pas à l’abri des pires catastrophes, même la collision avec une météore. Alors, ce n’est pas la peine de les provoquer...


    • JC_Lavau JC_Lavau 12 mai 23:24

      @vraidrapo : « acheter des merdes à 4 sous Made in China ». Je suis français, je viens d’acheter une pierre à aiguiser en Chine ; je vais sans doute en acheter une seconde, de grains différents. J’en ai un peu marre de ne pas savoir réaffuter correctement un ciseau ni un fer de rabot, ni un couteau de randonnée : il manque toujours de la performance. En 1955, le prof d’atelier bois affutait les fers sur une meule à eau, lente, mais c’est une machine fort encombrante.
      Je me souviens que les marins-pêcheurs vidaient six poissons quand j’en vidais un seul ; mais ils réaffutaient leurs Opinels quatre à six fois par jour sur les funes du chalut.
      Si tu trouves une pierre à aiguiser à prix correct en France, n’hésite pas à me le signaler.
      Sauf peut-être la pierre naturelle des Pyrénées, ici tout est environ 70 % plus cher. En GSB, ça n’est franchement pas ça, ils ne savent pas ce qu’est un grain fin.

      Ces dernières semaines, avec le confinement, c’est en Chine que j’ai commandé des boutons-pression à sertir. Trouver ça en magasin, c’est le cirque, et bien plus cher.
      Des canettes, des aiguilles : en Chine aussi.


    • vraidrapo 13 mai 18:44

      @JC_Lavau
      Faut pas focaliser sur un seul trait de mon texte... il faut voir l’ensemble.
      Pour les produits chinois, je te rappelle : les jouets pour enfants, la qualité de l’inox alimentaire.. ce sont les 2 premiers exemples qui me viennent spontanément à l’esprit.
       la Chine ce n’est pas le Japon, ce sont des touristes français qui sont unanimes sur ce point. Hygiène des rues, par exemple


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 mai 20:28

      @vraidrapo. Des acrobates espiègles : 
      https://www.youtube.com/watch?v=gGc9g6Up5Bc
      Zin Zin channel, etc.


  • Arogavox Arogavox 4 mai 10:37

     « il est très probable que ce virus du covid 19 a été créé et étudié dans ces deux labos de Wuhan et Chapel Hill ou même ailleurs dans un autre labo, encore plus secret.

    Car, ne soyons pas naïf,

    on n’a jamais été aussi proche d’un conflit nucléaire mondial.

    Beaucoup de pays sont sur le pied de guerre...


    Et la France n’est pas en reste ! »

    De deux choses l’une : 

     notre actuel chef des armées qui nous a solennellement annoncé que nous sommes en guerre ...

     soit est un fanfaron qui fait son intéressant

     soit sait pourquoi il s’est permis une affirmation aussi grave .


    • eau-pression eau-pression 4 mai 11:28

      @Arogavox

      Les articles récents de Roman Garev parlent aussi de tension côté russie.


    • Arogavox Arogavox 4 mai 12:47

      @eau-pression
       Je ne peux que répéter à quel point je me défie des simplismes par lesquels un ou quelques individus pourraient se croire en position de savoir par eux-mêmes démêler une La Vérité, ou de trancher quel serait un présupposé ’Intérêt général’ ou encore de désigner Le camp du Bien et celui du Mal ... et pire : sans avoir auparavant, au minimum, tenté d’oeuvrer à une estimation démocratique de ce que l’autre , les autres estiment s’approcher de l’indécidable « Volonté générale » ...
         
       Il me semble en tous cas que le Monde actuel est loin d’une opposition binaire entre les US et la Russie ...


    • eau-pression eau-pression 4 mai 13:10

      @Arogavox

      Aujourd’hui, on est certain de la capacité d’auto-destruction dont l’espèce humaine s’est dotée : avec les armes atomique et bactériologique.

      Le clan du mal, c’est celui qui préfèrera tout détruire que reconnaître les limites de son idéologie. Et franchement, que ce soient les russes, les ricains, les chinois, les islamistes ou les rousseauistes qui soient capables d’en arriver là, je n’en sais rien.


    • Arogavox Arogavox 4 mai 13:47

      @eau-pression
        ... sans compter, tout bêtement, le risque statistique :
        d’un imprévu (existe-t-il dans tous les ’exploits’ humains connus, qui avaient tous tout prévu, un seul cas qui n’ait donné lieu tôt à tard à une catastrophe ?) 
        d’une erreur humaine
        d’une dérive ..
      cf cette seule image : https://cdn.statcdn.com/Infographic/images/normal/8415.jpeg

       (au passage, je doute fort qu’une quelconque des soit-disant ’démocraties’ actuelles ne soit vraiment inspirée de l’essai « Du contrat social » ... auquel d’ailleurs notre JJ Rousseau national ne saurait être réduit ...)


    • eau-pression eau-pression 4 mai 14:45

      @Arogavox

      Il n’y a pas que le « contrat social » ; il y a aussi l’Emile. Notre interlocuteur du jour nous dira si son pseudo célèbre cet ouvrage.

      Honnêtement, ma connaissance s’arrête aux titres. Le peu que j’ai lu s’est effacé de ma mémoire.


    • Arogavox Arogavox 4 mai 16:03

      @eau-pression
      il y a aussi, par exemple ’les confessions’ , dont peu de ceux qui critiquent l’auteur sans l’avoir lu seraient capables de reconnaître le caractère exceptionnel de la démarche ... 
       En tous cas on peut effectivement supposer que son Emile à lui ne manquait pas d’éducation ...


  • eau-pression eau-pression 4 mai 10:43

    Sans surprise, Wikipedia dit du mal de Montagnier. Dire qu’il a été déchu me paraît un peu fort, quand même.

    L’intolérance des scientifiques à l’encontre des ces théories de mémoire de l’eau et influence des ondes sur le fonctionnement cellulaire me parait suspecte. Comme si les surprises que réserve la mécanique quantique étaient réservées à une élite, ou aux possesseurs du pouvoir.


    • bucefal bucefal 4 mai 11:03

      @eau-pression
      Évidemment ceux qui les valident ne sont pas suspects puisqu’ils sont vos amis charlatans


    • eau-pression eau-pression 4 mai 11:06

      @bucefal

      Tu sais pas de qui tu parles, pauvre type


    • Alcyon 4 mai 16:25

      @eau-pression
      Mais lol. Ahh l’effet Dunning-Kruger. Et le bon vieux « quantique » pour parler de magie.

      « Intolérance ». Bah ouais, quand on vient parler de magie avec des expériences trafiquées, puis qu’on se fait jeter forcément les fanboys crient au scandale. Et comme ils n’y comprennent rien avec leur bac-2, « say hun komplo ».

      Dis gogole, tu comprends qu’on enseigne la mécanique quantique en bachelier à l’université ? Ahh mais pour ça il faudrait ne pas être bac-2 !


    • eau-pression eau-pression 4 mai 18:20

      @Alcyon

      C’est pas plutôt l’effet tunnel du Brenner ?

      Tu sais, où on a trouvé hibernatus hyper obtus. Tu comprends ?


    • Alcyon 5 mai 12:14

      @eau-pression
      Oui, tu es un bac-2.
      Comme le disait Arthur C Clarke

      « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

      Montagnier prétend envoyer l’ADN via Internet, en enregistrant des ondes électromagnétiques d’un côté, en les convertissant en ondes sonores (LOL) de l’autre. Quand on est bac-2, ça ne choque pas.


    • eau-pression eau-pression 5 mai 12:35

      @Alcyon
      Bonjour, petit robot, qui c’est qui t’envoie ?

      L’est pas gentil ton programmateur à ruban ; il voudrait que tes mots se transforment chez moi en émotions négatives que c’est pas bon pour résister au covid et encore moins au confinement.

      Ou alors, il est filou, il cherche à mettre un peu d’ambiance derrière ma fenêtre où n’entre plus le bruit des passants.

      En tous cas, l’est pas magique ni extra-lucide. Il s’est planté sur mes diplômes. Je suis bac à fleurs. T’en veux ?


    • babelouest babelouest 5 mai 13:19

      @Alcyon
      Ne serions nous pas en présence d’un Bac +Le Pellerin ? Au hasard..... La traversée d’un bras de mer ou de rivière est hautement technologique....


    • Alcyon 5 mai 15:17

      @eau-pression
      « ouin ouin ouin g ri1 ha direuh mé fo ke jraipondeuh ».

      Allez, va jouer à la baballe avec Idefix.


    • babelouest babelouest 5 mai 19:00

      @Alcyon
      Je parlais d’Alcyon, bien entendu.....


    • eau-pression eau-pression 6 mai 07:19

      @babelouest

      Tenez, une autre question : pensez-vous que l’intervention d’une des troupes de mercenaires du penser-correct (furtifs, massadiens, les duettistes) signale que vous avez posé une bonne question ?

      Leur croyance que wikipedia détient la vérité, si elle n’était qu’un symptôme de névrose, ce serait anodin.

      Je n’ai pas vu où l’auteur donnerait un lien vers le débat qu’il souhaite lancer. Nous laisser le bec dans l’eau comme il fait, c’est pas terrible. Je reviendrai plus.


  • The White Rabbit The White Rabbit 4 mai 11:09

    @bucefal

    En effet :

    "

    Une séquence commune à plusieurs virus

    La thèse du Pr Montagnier est loin de convaincre la communauté scientifique. Celui-ci cite en effet dans les grandes lignes les conclusions d’une étude publiée fin janvier sur un site de prépublications (et non dans une revue scientifique) par des chercheurs de l’Indian Institute of Technology de New Delhi et très contestée par les spécialistes. Celle-ci évoquait déjà « une similarité étrange », « qui a peu de chances d’être fortuite », dans les séquences d’acides aminés d’une protéine du SARS-CoV-2, virus responsable du Covid-19, et celui du VIH-1, principal responsable du sida.

    Cette étude a été presque immédiatement reprise par les sites complotistes et sensationnalistes, avant d’être retirée par ses auteurs eux-mêmes. En effet, lesdites séquences d’acides aminés – définies par le patrimoine génétique du virus – sont en réalité banales chez de nombreuses souches, ce qui a valu à cette thèse d’une proximité entre les deux virus les critiques des spécialistes.

    Lire aussi Non, le Covid-19 n’est pas une « combinaison du SRAS et du sida »

    « Il y a trop peu de similarité avec la séquence du virus du HIV pour conclure à un échange significatif du matériel génétique », écarte ainsi Gaëtan Burgio, généticien et chef de groupe à l’Australian National University. En janvier, la communauté scientifique Massive Science listait une quinzaine de virus différents présentant la même séquence commune au VIH et au SARS-CoV-2. Parmi ceux-ci : un virus de la patate douce, un virus de la nectarine ou encore un virus de guêpe.

    Cette liste est d’autant moins significative que la séquence commune est courte. « S’il y avait de réelles insertions de séquences VIH, les fragments auraient été bien plus grands et plus spécifiques, abonde le Dr Burgio. C’est plutôt du registre de la coïncidence. »

    Une manipulation humaine peu probable

    L’idée même que le SARS-CoV-2 puisse avoir été le produit de manipulations génétiques est également loin de faire l’unanimité. Les virus de fabrication humaine existent mais sont des combinaisons souvent spectaculaires de virus existants, ce qui les rend en général faciles à reconnaître pour les microbiologistes. Or le SARS-CoV-2 n’a pas les caractéristiques d’un virus artificiel et aucun emprunt génétique suspect ne permet de dire qu’il y aurait eu intervention humaine.

    Lire notre enquête : le SARS-CoV-2 est-il sorti d’un laboratoire ?

    « Cela ressemble beaucoup trop à quelque chose de naturel pour qu’il y ait un doute que ce soit quelque chose d’artificiel », estime Etienne Simon-Loriere, chercheur à l’Institut Pasteur, interrogé par Le Monde, sur la possibilité que le virus ait été issu d’un laboratoire :

    « Pour récréer un virus aussi grand, il faudrait des connaissances techniques que peu de labos dans le monde possèdent – sans doute moins d’une dizaine – et il paraît peu plausible que des scientifiques aient pu créer un virus qui interagisse aussi bien avec le récepteur ACE2 [par lequel il s’installe dans le corps humain], alors que ce mécanisme n’avait jamais été observé avant. »

    La plupart des scientifiques s’accordent sur le fait que le virus responsable du Covid-19 est d’origine animale – chauve-souris et/ou pangolin – comme l’ont encore reconfirmé récemment des études chinoises, britannico-australo-américaine et américano-suisse. Selon l’université de Pensylvannie, le SARS-CoV-2 aurait très précisément muté à partir d’un coronavirus de chauve-souris adepte des recombinaisons, le RaTG13, entre 1948 et 1982.

    Et si des éditeurs de virus ultraprécis existent, comme le désormais célèbre outil Crispr-Cas9, cette possibilité ne convainc pas plus les spécialistes. « On me l’a demandé de multiples fois et ma réponse est clairement “non”, résume Gaëtan Burgio, qui en est un utilisateur. Il y a tellement de divergence au niveau génétique qu’il en serait pratiquement impossible au niveau pratique de les trafiquer avec Crispr. Cette hypothèse est totalement absurde. » A peu près autant que celle de soigner le virus avec des ondes magnétiques, une des propositions loufoques de Luc Montagnier."


    • Alcyon 4 mai 16:26

      @The White Rabbit
      Ouais, on a une grosse partie du génome en commun avec une banane, c’est sans doute un coup des aliens.

      Sérieusement, quand on ne sait pas, on ferme sa gueule. Au revoir.


  • The White Rabbit The White Rabbit 4 mai 11:10

    (suite et fin de l’extrait :


    « 

     »Le prisme déformant de la découverte du VIH

    Ce n’est pas la première fois qu’en dépit du prestige dû à son titre, le Prix Nobel 2008 est déjugé par d’autres scientifiques. Il faut dire que s’il a été récompensé pour ses travaux du début des années 1980, il s’est démarqué dans les années 2010 par des thèses de plus en plus iconoclastes, aujourd’hui en rupture avec le reste de la communauté scientifique.

    Il soutient, par exemple, la très controversée thèse de la « mémoire de l’eau » de Jacques Benveniste, défend une origine microbienne de l’autisme, a proposé de guérir la maladie de Parkinson du pape avec du jus de papaye et est parti en croisade contre les vaccins. Une prise de position qui lui a valu, en 2017, de faire l’objet d’une pétition de plus de cent médecins, dénonçant des propos « dangereux ». Plusieurs experts joints par Le Monde sur la question du Covid-19 ont d’ailleurs refusé de commenter publiquement ses « sottises », les jugeant peu dignes d’intérêt."


    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/17/le-coronavirus-fabrique-a-partir-du-virus-du-sida-la-these-tres-contestee-du-pr-luc-montagnier_6036972_4355770.html


    • eau-pression eau-pression 4 mai 11:17

      @The White Rabbit

      Ce qu’on ne dit pas dans wikipedia, c’est qu’à force de clonage, les télomères au extrémités des chromosomes finissent par se rejoindre. Finie l’information, début du bouclage.


  • phan 4 mai 12:08
    Alors, Théorie du complot ou pas, si on vous dit de plus en plus souvent que ce sont les USA qui ont balancé le virus du VIH, responsable du Sida... Peut-être, mais pas si sûr !
    Alors, Théorie du complot ou pas, si on vous dit de plus en plus souvent que c’est l’IRAK qui a des ADM... Peut-être, mais pas si sûr !

    • phan 4 mai 23:18
      Attachez vos ceintures : la Guerre Hybride américaine contre la Chine va forcément s’intensifier frénétiquement, car les rapports économiques identifient déjà le Covid-19 comme le point de basculement où le siècle asiatique – en fait eurasiatique – a véritablement commencé.
      La stratégie américaine reste, pour l’essentiel, dominatrice sur tout le spectre, la stratégie de sécurité nationale étant obsédée par les trois principales « menaces » que sont la Chine, la Russie et l’Iran. La Chine, en revanche, propose une « communauté de destin partagée » pour l’humanité, s’adressant principalement au Sud Global.
      Le récit prédominant des États-Unis dans la guerre de l’information en cours est désormais gravé dans le marbre : Le Covid-19 est le résultat d’une fuite d’un laboratoire de guerre biologique chinois. La Chine est responsable. La Chine a menti. Et la Chine doit payer.
      La nouvelle tactique normale de diabolisation continue de la Chine n’est pas seulement déployée par des fonctionnaires grossiers du complexe industrie-militaire-surveillance-médias. Nous devons creuser beaucoup plus profondément pour découvrir comment ces attitudes sont profondément ancrées dans la pensée occidentale – et ont ensuite migré vers la « fin de l’histoire » des États-Unis. 

    • babelouest babelouest 5 mai 07:51

      @phan
      C’est seulement (mais pour eux c’est vital) que les USA n’acceptent en rien de n’être pas les premiers en tout. En stupidité, ils le resteront, mais là bien sûr ce n’est pas concevable pour eux.
      .
      Quand on s’accroche autant à ce genre d’affirmation, c’est certainement que quelque part on a un très gros complexe d’infériorité. Pas bon pour le moral ! Et si en raison du Covid19 la firme Boeing est vraiment achevée, cela ne va pas les aider à remonter la pente !


  • ETTORE ETTORE 4 mai 17:53

    massada@

    A ce propos, le rapport indique aussi que l’OMS s’est basée avec un excès de confiance sur les informations fournies par les Chinois,

    L’OMS....

    L’OMS est pervertie jusqu’à l’os !

    L’OMS.... son comportement, lors de cette épidémie, devrait faire l’objet d’une enquête de fond !

    Comment se fier sur des avis qui ne sont que ceux commandités par ceux qui payent ?


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 4 mai 17:55

    Vous voulez dire : Manipulation génétique en incrustant dans le chapelet génétique « le gène de l’obéissance » ?

    Et si cela ne marche pas, qu’à cela ne tienne, il y aura peut-être le « vaccin qui injectera la molécule de l’obéissance » ! L’Europe tient toujours à son projet ultime : Métropolis !

    Ceux qui veulent accabler la Chine, oublient que ce sont eux qui ont délocalisé leur sorcellerie de laboratoire et leurs personnels sorciers vers la Chine et vers l’Inde... Même si ce virus est né là-bas, il est quand-même le virus bâtard de la mondialisation bâtard occidentale qui a ruiné le Monde !

    AGORAVOX REFUSE DE PUBLIER MES ARTICLES PROPOSES LE 30 AVRIL.

    Et pourtant là est votre Mal, là est votre thérapie !

    https://web.facebook.com/notes/mohammed-madjour/nom-de-code-covid-19/4453516954673683/

    https://web.facebook.com/notes/mohammed-madjour/nom-de-code-covid-19-suite/4456675371024508/

    https://web.facebook.com/notes/mohammed-madjour/nom-de-code-covid-19-suite-et-fin/4456763291015716/

     


  • BA 4 mai 20:01

    En France, nous pouvons faire le bilan de la première vague, car la première vague est terminée.

    L’INSEE diffuse le nombre de morts, quelle que soit la cause de la mort.

    Entre le 1er mars 2020 et le 20 avril 2020, il y a eu 109 831 morts.

    C’est une hausse de + 16 % par rapport à la même période en 2018 (il y avait eu 94 881 morts en 2018).

    C’est une hausse de + 27 % par rapport à la même période en 2019 (il y avait eu 86 606 morts en 2019).


    Source :


    https://www.insee.fr/fr/information/4470857


  • babelouest babelouest 5 mai 06:50

    Mai pourquoi mars ? De nombreuses personnes ont contracté une sorte de grippe début février, avant qu’on n’en parle vraiment. Une grippe longue (au moins deux semaines complètes), avec un symptôme caractéristique, la perte complète du goût. Je le sais, parce que que cela a affecté l’une de mes petites-filles, et de nombreux enfants de son école. Depuis, par ici plus rien personne n’a été malade.

    .

    Il va falloir conduire une enquête ne négligeant rien, y compris des cas aux USA dès octobre-novembre. Bien entendu, la responsabilité sanitaire et pénale des Autorités françaises devra être étudiée, et si manques il y a (comme la revente de stocks stratégiques de matériel hospitalier), ou refus d’utiliser les moyens de soigner le plus tôt possible, les sanctions vis-à-vis de certains médecins (les patrons de l’Ordre) et vis-à-vis des patrons d’industries dites pharmaceutiques devront être suffisamment sévères et longues pour que de nouvelles personnes prennent leur place. Cela concerne bien entendu aussi les administrateurs, qui devront être poursuivis activement, et avec la même rigueur. Je verrais bien B. Gates en prison pour au moins trente ans fermes, au secret pour qu’il ne puisse plus nuire !


    • eau-pression eau-pression 5 mai 08:26

      @babelouest

      C’est bien joli de rêver de mettre Bilou en tôle.

      Pour y arriver, il faudrait que les mentalités grâce auxquelles il est devenu riche et puissant changent. Et là, ce n’est pas à qu’un individu et sa caste de vendeurs de soupe.
      C’est tous les gens, dont pas mal de révolutionnaires en chambre de ce site, qui utilisent Windaube/Office parce qu’ils n’ont pas détecté les messages subliminaux qui vont avec : « tu es en sécurité, fais comme les autres, pourquoi réfléchir, la CIA te surveille pour ton bien, etc ».

      En version santé physique, ça donne « de toutes façons, l’avenir c’est les vaccins ». Voyez, ça fait plusieurs fois que je fais le test de poser la même question que la RAI il y a des années : bricoler les virus, c’est dangereux. Vous croyez que c’est indispensable ?

      A part @penidebilou qui fait semblant de ne pas comprendre, je n’ai eu encore aucune réponse claire.


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 09:16

    Quand on est capable de concevoir des armes atomiques , des missiles , des sous marins nucléaires , des portes avions , des armes hypersoniques on est capable de créer un virus ….


    • Alcyon 5 mai 12:09

      @zygzornifle
      « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. »

      Créer un virus est vachement, mais alor là vachement plus compliqué que de créer une bombe atomique. Tu ne saisis pas que tes exemples ce sont des objets macroscopiques et qu’un virus c’est un truc tout tout petit ?

      Mais sérieusement quoi....


  • vesjem vesjem 5 mai 09:38

    La chine est le coupable idéal ;

    Ce virus ne serait-il pas plutôt un cheval de Troie introduit au labo P4 de Wuhan, lieu ad hoc pour incriminer la chine ? rappelons que ce labo a été construit, par un tiers, c-à-d la collaboration de la france, avec des capitaux américains.

    Les u s n’en sont pas à leur coup d’essai : grippe dite espagnole issue d’un essai de vaccination dans l’armée américaine, en 1916, puis transmise par des soldats u s , aux soldats français lors de la guerre 14/18..

    Vaccin américain anti polio, conçu à partir de cervelle de singes d’afrique, qui , par raréfaction de l’animal, en a fait changer d’espèce, ce qui a amené le sida (dont les nouveaux singes étaient porteurs) .

    Les millions de morts sur la terre entière, consécutifs aux conflits déclenchées par les u s, pour leur unique profit et au prétexte « démocratique ». la longue liste est ininterrompue depuis 1 sciècle

    La vie n’a que peu de valeur pour les apprentis sorciers criminels qui dirigent ce pays.


  • ETTORE ETTORE 6 mai 11:08

    Voynet directrice de l’ARS à Mayotte ?

    Que des têtes connues.

    Elles ne tombent jamais et profitent de tous parachutes .

    Mayotte comme recyclerie des mamamouchis à Hollande, c’est vert !


Réagir