mardi 5 janvier - par Jean de Beauce

Covid-party à Lieuron (35) : les « assassins » sont parmi nous ?

Terminer en beauté cette année 2020 très particulière n'était pas une mince affaire, car la France n'en a pas encore fini avec la crise du covid-19 et ses dizaines de milliers de victimes.

Dans ce contexte, tous les lieux de vie restent fermés et chacun est censé vivre au ralenti, profitant des modestes plaisirs de la vie confinée sans loisirs (lecture, tv...). Mais deux mille jeunes entendaient braver les interdits en festoyant dans un hangar du bourg paumé de Lieuron, en Ille-et-Vilaine.

La famille de votre narrateur est originaire d'un patelin situé à dix kilomètres de cet endroit, marqué dernièrement par les tempêtes de vent et le désoeuvrement lié au chômage forcé de nombreux employés de la restauration, un des principaux secteurs d'activité du coin. C'est une zone pauvre en distractions pour les jeunes en temps normal, le second confinement a dû être une véritable épreuve psychologique : nous accorderons donc d'entrée des circonstances atténuantes à ce qui va suivre.

Publicité

Donc une rave-party, sans règle sanitaire ni précautions s'est déroulée durant deux jours sous la surveillance timide des gendarmes, accueillis au début par un caillassage de circonstance. 2500 participants sans masques, des centaines de contraventions pour entrave au couvre-feu, tapage nocturne, regroupement illicite etc. et quelques arrestations. On apprend que l'entrée était payante (!), que du matériel a été saisi dans un camion (amplificateurs, tables de mixage...) ainsi que de la drogue (le carburant nécessaire à tout "teufeur" qui se respecte). Certains mentionnent la participation d'une association subventionnée par la mairie de Paris (technorave...). Bref, une manifestation illégale, bruyante, sans règles avec alcool et came à gogo. Notons que nos fêtards n'étaient pas si fauchés que cela pour des "rebelles" : consultez le prix d'achat d'une table de mixage...

Deux opinions s'affrontent pour analyser cet évènement. Le droit à la fiesta d'un côté, pour des jeunes lassés par un an de privations. Le droit à la tranquilité et au respect de la propriété privée de l'autre, avec le risque d'un cluster covid dans une région qui n'a pas besoin de cela. Il est évident que l'épidémie va reprendre de plus belle suite à la légéreté de nos fêtards. Les urgences des hôpitaux rennais risquent d'être saturés d'ici la fin du mois...

Mais covid ou pas, la question de fond tourne autour de l'absence de sens civique et de soucis d'autrui pour des raveurs qui se moquent des conséquences collectives de leurs actes. Personne n'a attiré l'attention sur la propriété privée squattée, et les frais de nettoyage qui s'ensuivront. Aucun mot pour les riverains qui ont subi le tapage d'une musique binaire et indigeste durant deux jours. Qui ramassera les bouteilles de bière et les seringues abandonnées dans les fossés ? Enfin, qui sont ces "raveurs" ? De simples jeunes du coin, des touristes ou des militants de l'ultra-gauche, ce que laissent penser les images diffusées de fêtards équipés du foulard palestinien et de maillots à l'étoile rouge et noire ? A défaut de changer la société, ces "militants" préfèrent danser, picoler et uriner plutôt que de réfléchir et d'agir.

Mettre le boxon à la Saint-Sylvestre n'est pas un droit, mais une possibilité en tenant compte de l'environnement, du voisinage. On appelle cela le civisme. Il faut aussi prendre en considération les risques sanitaires. Les incroyables commentaires sur youtube où des raveurs assimilaient (encore) le covid à la grippe sont ahurrissants de sottise. Le réveil risque d'être douloureux dans quelques jours...

On apprend que seul un organisateur sera deféré devant le parquet de Rennes. En théorie, il risque trois ans de prison et une très lourde amende. Dans la pratique, les juges du syndicat de la magistrature se contenteront de lui faire les gros yeux et d'un rappel à la loi (dont se fiche le gamin), assorti d'une modeste contravention. Il ne faut pas surcharger les prisons où passent gilets jaunes et écrivains comme Hervé Ryssen qui a réveillonné dans sa petite cellule. Droit au bazar ou droit à l'intelligence, manifestation de soudards ou manifestation de citoyens engagés, nos pouvoirs publics appliquent leur logique dans la répression. Comme dans le meilleur des mondes d'Aldous Huxley, le désoeuvrement alcoolisé et la drogue sont encouragés pour éviter de réfléchir et de contester. Toute la logique en somme d'un système qui perd peu à peu sa substance démocratique en encourageant le chacun pour soi et l'incivisme pour permettre à une minorité de rentiers de prospérer. 

Publicité

Du pain et des jeux, proclamaient les empereurs romains. Souhaitons bon courage aux habitants de l'Ille-et-Vilaine qui vont goûter prochainement aux joies du couvre-feu à 18h et des urgences bondées. A défaut de se comporter en citoyen sensé, cultivé et militant, il restera toujours l'alcool, le rap et la techno, ces palliatifs à l'intelligence...

Ci-dessous, un slogan qui résume la "révolte" des jeunes "anars" : danser, picoler et embêter les braves gens qui paieront le nettoyage du hangar. A défaut d'agir sur la société....

Rave party en Bretagne : « On le refera », lance l'un des organisateurs -  Le Point



35 réactions


  • raymond 5 janvier 17:33

    T’es pas le fils de Septimus ?


  • Jeekes Jeekes 5 janvier 18:19

    ’’les « assassins » sont parmi nous ?’’

     

    Mais ouiche.

    Et pas besoin de mettre un point d’interrogation !

     

    Les assassins sont bien connus :

    les enculés du gouvernement,

    les pourriticards godillots,

    les soit-disant ’’médecins’’ corrompus jusqu’à l’os,

    les ordures de la phinance,

    les pourritures de big-pharma,

    les propriétaires des merdias,

    et tous leurs sous-fifres journaputes...

     

    Y’en a d’autres encore, je ne vais pas m’étendre, la liste serait trop longue.

     

    A ceux-là, faudrait voir à y ajouter, toutes les larves tremblotantes qui se chient dessus du matin au soir et qui, par trouille, voudraient empêcher les autres de vivre comme ils l’entendent.

     

    Du genre du n’auteur de ce n’artik nauséabond !

     


  • Francis, agnotologue Francis 5 janvier 18:41

    ’’Notons que nos fêtards n’étaient pas si fauchés que cela pour des « rebelles » : consultez le prix d’achat d’une table de mixage...’’

     

     L’auteur amalgame les organisateurs, parisiens peut-être, avec pauvres gars du coin, rackettés de surcroit, par la maréchaussée.

     

     Bof, laissons les amalgames aux fascistes. Rien de nouveau sous le soleil.


    • @Francis
      La guerre civile sera pour une autre fois... Ce sera l’occasion de virer les fascistes qui pourrissent notre société par leur violence et leurs exactions. Vous avez bien raison.


    • Feste Feste 6 janvier 13:06

      @France Républicaine et Souverainiste
      Avec un collabo comme toi, c’est mal barré ton grand soir et avec ta soumission c’est aussi mal barré de combattre les fascistes, tu les soutiens sans même t’en rendre compte


  • SamAgora95 SamAgora95 5 janvier 21:01

    Attention ! la naïveté et la stupidité tuent !

    Ils cherchent et font tout pour vacciner tout le monde d’un virus très peu létale et comme celui de la grippe mute et n’est donc pas auto-immune donc pas de vaccin remède possible et vous n’avez toujours par compris le projet ?


  • troletbuse troletbuse 5 janvier 21:50

    Plus il y a de con taminés, puis le pouvoir installe sa dictature.

    Il doit donc être content de ces rassemblements.

    Les pétochards veulent se faire tester avec un test pas fiable qui teste positif un animal, un fruit, un légume.

    Alors que signifie ce nombre de contaminés ?


  • Yoann Yoann 5 janvier 22:25

    Article pathétique ...

    Vous n’avez jamais été jeune ? On est en train de leur voler leur jeunesse et vous vous vous offusquez du néant ...

    Vous concluez "il restera toujours l’alcool, le rap et la techno, ces palliatifs à l’intelligence...

    « 

    Ce qui me gêne, c’est que vous jugez sans connaître ce public, et bien figurez-vous que je connais un peu ce public pour avoir fréquenté les »raves" dans ma jeunesse, ils sont nettement plus intelligent que la moyenne, sont bienveillants, empathiques, etc ... Je n’ai jamais vu une bagarre dans ces rassemblements, tout le monde s’entraide, se souris, s’aime ...

    Je préfère 1000x ce monde, ces gens, au monde réel, pourri d’individualisme, que vous défendez...


  • Gasty Gasty 6 janvier 08:04

    « La famille de votre narrateur est originaire d’un patelin situé à dix kilomètres de cet endroit »

    Ils ont dû coupé les ponts avec vous depuis longtemps.

    "et embêter les braves gens qui paieront le nettoyage du hangar

    " Cet hangar est abandonné depuis plusieurs années et après tout, puisque vous dites que la régions est dans le désœuvrement...

    « le désoeuvrement lié au chômage forcé de nombreux employés de la restauration, un des principaux secteurs d’activité du coin »

    La restauration ??? Lieuron un bled paumé au bord de la 4 voie à 30 kms de Rennes, 35 kms de Redon, 15 km de Bain de Bretagne. La restauration, secteur d’activité principal du coin ? Vous dites vraiment n’importe quoi. Tiens ! pour votre info puisque vous n’en parlez pas, le constructeur NG Biotech

    produit des tests de dépistage sérologique , il est à quelques centaine de mètres du lieu de la rave ( du hangar). C’est la zone industrielle de courbouton.

    Et pour le reste de vos jugements, ils sont plutôt nauséabond , ne seriez-vous pas le canard-WC du site. Permettez- moi de tirer la chasse en partant.


  • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 6 janvier 09:37

    AH C’EST ÉCRIT D’OUTRE TOMBE, QUE L’AUTEUR ARRÊTE D’AVOIR PEUR IL EST DÉJÀ MORT..


  • sylvain sylvain 6 janvier 10:40

    Ca fait une foule bien plus petite que pour les soldes finalement.


  • Albert123 6 janvier 10:53

    « Enfin, qui sont ces »raveurs«  ? De simples jeunes du coin, des touristes ou des militants de l’ultra-gauche, ce que laissent penser les images diffusées de fêtards équipés du foulard palestinien et de maillots à l’étoile rouge et noire ? »

    des punk à chiens, principalement, avec un niveau de conscience politique proche du zero absolu, le look gauchiste n’est qu’un look,

    la semaine la plupart d’entre eux travaillent (que ce soit comme manutentionnaire pour beaucoup ou comme cadre pour certains )avec pour seul objectif et horizon de se mettre une charge chaque w-e, y’a aucun projet politique ni aucune autre ambition si ce n’est de rendre le temps de la vie un peu moins long, 

    il n’ont pas envie d’agir sur la société, ils cherchent juste à s’en extraire temporairement pour oublier. 

    c’est pas glorieux, c’est pas des gens très intéressants, passé 35 ans ils sont totalement cramés par l’alcool et tous les cachetons et poudres qu’ils ont ingurgité,

    mais in fine, le vieux con réac qui se pense intéressant en fustigeant un phénomène de société qui à déjà 30 ans et qui peut être considéré comme une évolution naturel du mouvement punk de la fin des années 70 est tout aussi insignifiant.


    • Cartman Cartman 6 janvier 12:39

      @Albert123

      Vous êtes bien rapide à juger ces personnes sans les connaître. Vos clichés sont vraiment loin de la réalité.


       Ceux que vous appelez « punk à chien » peuvent très bien avoir des idées politiques très précises et mener des actions dans ce sens. Certains même créent des associations ou des systèmes de solidarité, ASBL, etc.


      — Cette fête, comme toutes les fêtes était composée par un patchwork de personnes différentes, avec leurs idées popres, la majorité n’ayant rien avoir avec votre description.


      Dans la composition hétéroclite de cette foule trémoussante, croyez-moi, il y avait bien plus de gens au QI plus élevé que la moyenne. C’est purement statistique : https://hitek.fr/actualite/gens-intelligent-drogue-sexe-couche-tard-etude_5235


    • Albert123 6 janvier 17:31

      @Cartman

      j’en aie suffisamment fait pour savoir de qui je parle, j’en aie également suffisamment revu pour savoir ce qu’ils sont devenus, 

      le gros des troupes est exactement représentatif du stéréotype que je décris, les autres sont passés à autre chose assez rapidement,

      a 20 ans c’était déjà pas fantastique, à 40 ans c’est juste navrant de les revoir avec la même mentalité de punk à chien et un cerveau lessivé par des 100 aines de w-e consécutifs à taper des taz, des acides, des amphètes, de la coke, de l’héro, des mélanges d’alcool bas de gamme et des joints de mauvais shit pour supporter le tout.

      quand à votre article pour journaliste déglingué, il confond intelligence supérieure et petits malins branleurs qui se persuadent comme ils peuvent de ne pas être des beaufs contemporains avec leur gramme de coke dans les nasaux et tous fiers d’avoir été étudiants et d’en être sortis d’une fac avec un diplôme de con (et je connais aussi très bien ce milieu).


    • Yoann Yoann 6 janvier 18:52

      @Albert123

      En somme, vous connaissez tout, vous avez tout vu tout fait vous ... Je vois le genre ...

      D’ailleurs, vous n’avez pas dû en faire beaucoup des teufs et heureusement smiley :
      Des punk à chien, Oui il y en a : 1% (Mais vous généralisez pas mal non ?)
      De l’héro ??? Mais lol quoi, c’est pas une drogue pour danser, 99% de la conso se fait à la maison
      De la coke, oui un peu mais vu le prix et vu qu’il faut s’en mettre dans le nez toutes les heures, y’en a vraiment pas tant que ça, trop cher ... La coke c’est dans le showbiz, la finance, le clubbing, etc ... Et aussi dans les boulots de merde ou il faut être à 150% tout le temps (la pub, la restauration, etc ... ).
      OK pour les taz, le L, le speed et vous avez oublié la Ké qui est tout le même 70% de la cam qui tourne ...
      Bref tout ça pour dire que vous vous y connaissez, c’est sûr ...

      Vous généralisez uniquement dans le prisme de VOTRE réalité ou celle que vous croyiez l’être.
      La drogue c’est aussi l’alcool, certains gèrent leur conso, d’autres pas ... Il y a 40 millions de français qui boivent de l’alcool, ça n’en fait pas 40 millions d’alcooliques. Même si l’éthanol fait 1000x plus de dégats que toutes les autres drogues réunies et je suis d’accord que la drogue en fait aussi, c’est juste qu’il y a une partie de la population qui ne maitrise pas,sa consommation, drogue légale ou non ...

      Vous les voyez comme des beaufs abrutis mais c’est complètement faux, la majorité sont beaucoup plus éveillés politiquement parlant que la moyenne des français. la grande majorité sont anarchistes ou LFI. L’autre partie, ben il y a de tout (RN, PS, les verts) mais je n’ai jamais rencontré de LR là bas, ce qui ne veut pas dire non plus qu’il n’y en pas ...

      Et moi aussi j’en ai revu des potes de teufs et ils ont très majoritairement bien tourné, des enfants, une maison, un boulot, ... Certains ont même créé leur boite, quelques morts (3) c’est vrai aussi, mais AUCUN d’overdose, ils se sont suicidés. Les mauvaises langues diront que c’est la faute à la drogue, perso, je pense que c’est la société et l’avenir qu’on leur promettait qui est responsable ... Le système est une machine à broyer les plus faibles d’entre nous ...

      Ce qui vous gêne, ce sont les gens qui ne pensent pas comme vous ...


    • sylvain sylvain 7 janvier 14:24

      @Albert123
      c’est un peu violent, mais y’a du vrai


    • Yoann Yoann 7 janvier 16:13

      @sylvain

      Oui il y a du vrai, 20-30%, il n’en demeure pas moins que 70-80% sont faux et/ou grandement exagéré smiley


    • sylvain sylvain 7 janvier 19:16

      @Yoann
      c’est sur que c’est un peu réducteur comme vision


  • zygzornifle zygzornifle 6 janvier 12:47

    J’aurais eut cet âge la j’aurais participé a cette soirée .....

    Quand aux vrais assassins les premiers ont étés ceux qui ont dit que le masque ne servait a rien, Véran Macron, Salomon et la Buzyn qui serinait a la télé il y a bientôt un an que c’était une gripette, les assassins sont également dans les rangs de la police ne l’oublions pas ....


  • Zolko Zolko 6 janvier 14:24

    Mettre le boxon à la Saint-Sylvestre n’est pas un droit

     

    Si le « boxon » consiste en un regroupement pacifique, c’est un droit constitutionnel. Ce qui n’est pas constitutionnel, par contre, est votre volonté d’enfermer tout le monde parce-que vous chiez dans votre froc : si vous avez peur d’un virus, prenez VOS précautions, mais laissez ceux qui ne risquent rien vivre leur vie.


  • cilaos 6 janvier 14:37

    Toujours montrer du doigt ceux vers qui c’est facile... mais il y quelques années après les 38 morts dans le tunnel du mont Blanc l’état français via ses représentants les préfets à organiser une « rêve partie » avec des sbires à la solde du préfet dans le tunnel du col de Tende le classant « très dangereux » il est resté plus de 30 ans classé très dangereux avec la bénédiction des forces de l’ordre incapable de se rendre dans ces zone de « Non droit » à partir du moment que les préfets ont donné le feu vert pour laisser passer des voitures par milliers dans un couloir de la mort.


  • pierrot pierrot 6 janvier 16:14

    Ces imbéciles fêtards de Lieuron sont des inconscients criminels car ils risquent de générer un grand cluster d’épidémie comme lors des rencontres religieuses évangéliques près de Mulhouse qui ont ensuite contaminés des milliers d’individus tant en France qu’à l’étranger.

    Ces imbéciles pensent être des révolutionnaires en peau de lapin mais sont justes des criminels.

    Quelques années à l’ombre leur mettraient du plomb dans leur cervelle.


    • Ben Schott 6 janvier 16:16

      @pierrot
       
      C’est toi qu’on va mettre à l’ombre...
       


    • cyrus ㄈϤ尺Цら 6 janvier 16:19

      @pierrot

      Ha le fachot de pierrot se revelle smiley
      y a largement plus de 2500 personne qu’ on entasse dans le RER 

      Tapez sur les petit jeune n’ est la que pour cacher les vrai cluster ...
      (Transport RER , Foule dans les hypermarché , queu au centre de depistage et vaccination , et bien sur les vieux con qui font l’ apero en douce en fustigeant les petit jeune )

      Alors on met tout le monde a l’ ombre ? ou on arrete de taper sur les jeunes ?


    • Philippe Huysmans, Complotologue Philippe Huysmans 6 janvier 16:20

      @pierrot

      Quelques années à l’ombre leur mettraient du plomb dans leur cervelle.

      Vous êtes un fou furieux. Enfin, je suppose qu’on peut déjà être content que vous ayez évoqué la prison avant le plomb dans la cervelle.

      Mais ça va peut-être viendre, eh ?


    • simir simir 6 janvier 17:53

      @pierrot
      Déjà parle en français tu seras plus crédible.
      Des personnes de 90 ans ,comme ma mère, et bien d’autres plus jeunes ne savent pas ce que c’est un cluster.
      Pourtant le mot foyer existe.
      Et ne pense pas à leur place, ce sera mieux.
      Sacrifier tout une jeunesse pour une population sur le départ dont je fais partie est scandaleux.
      À la différence de toi, moi je ne me chie pas dessus et j’attends impatiemment 18 h pour aller dans les rues avec mon chien, et discuter au passage, avec quelques uns qui font comme moi.


    • simir simir 6 janvier 17:54

      @simir
      Quand je dis « ne pense pas à leur place » c’est des jeunes dont je parle.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 6 janvier 18:24

      @simir .

      Vouais , pour être révolutionnaire faut avoir un clébard... C’est la gamelleeeuu finaleuuu , aujourd’hui , et demain ...le ouah ouah sera le genre canin .


    • simir simir 7 janvier 09:36

      @Aita Pea Pea
      Ce n’est pas un clébard mais un être vivant que j’aime et qui me le rend bien.
      Et en ces temps difficiles où la dictature hygiéniste nous isole c’est un companion de tous les jours.


  • Certains commentaires sont hallucinants. Que ceux qui aiment les « raveurs » les accueillent dans leur domicile personnel la prochaine fois. Bon courage aux habitants du 35 qui vont vivre des semaines difficiles à cause du comportement d’une poignée d’irresponsables asociaux soutenus par quelques bobos de gauche. 


    • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 08:45

      @France Républicaine et Souverainiste

       C’est comme les migrants, les SDF ou les flics on aime bien les voir chez les autres .....


    • Yoann Yoann 7 janvier 09:29

      @France Républicaine et Souverainiste

      Que ceux qui aiment les « raveurs » les accueillent dans leur domicile personnel la prochaine fois

      Déjà fait pour ma part, et je ne regrette absolument pas... 0 agressivité, 0 vol à mon domicile, juste des discussions constructives passionnantes et des moments inoubliables ...
      Et j’en reçois toujours à domicile via le wwoofing, je dois en être à 50 personnes en 3 ans avec 80% de teufeurs ...
      Il faut s’ouvrir, découvrir, accepter les différences de l’autre, ne pas s’attacher aux cas particuliers et aux « on dit », bref faire son expérience personnelle ...
      Et je n’idéalise pas du tout les teufeurs, ll y a aussi quelques cons comme dans toutes les « catégories », mais globalement, ils sont beaucoup plus intéressants qu’on ne pourrait le croire au 1er abord ...


  • zygzornifle zygzornifle 7 janvier 08:43

    consultez le prix d’achat d’une table de mixage...

    Il y en a plein sur eBay et Lebon coin coin pour le prix de 4 cacahouètes .....

    En plus pour des soirées de ce genre pas besoin de 24 ou 32 pistes de studio, une daube suffit amplement, pour les amplis et enceintes pareil, ce n’est pas un concert classique pour bobos pincés des miches  ....


  • McGurk McGurk 7 janvier 14:56

    C’est étrange.

    Dans vos deux hypothèses, vous ne développez que la seconde.

    La seconde qui est moralisatrice, respectueuses de règles encore plus moralisatrice que cette morale de seconde zone administrée à coup de massue par les autorités via les médias, du bon sens dévoyé professée partout.

    La première hypothèse aurait dû être largement privilégiée. Ce sont peut-être des jeunes, drogués et alcoolisés, mais cela ne signifie pas pour autant que ce sont des indésirables, des personnes irréfléchies, des sortes de « terroristes sanitaires ».

    Il y a bien trop de preuves que cet éternel état d’urgence sécuritaro-sanitaire n’est qu’une mascarade qui permet de meurtrir encore plus un peuple et un pays qui n’en avaient pas besoin. Cinquante ans de dévoiement de la démocratie, de casse du modèle social, économique et sanitaire.

    Ces fêtards ont compris ce que le peuple, trop apeuré et conditionné par l’Etat, ne comprend plus/ne veut pas comprendre.


Réagir