lundi 1er août 2011 - par Le citoyen engagé

D’où provient la dette des USA ?

On vous parle de la dette des USA, astronomique, et l'on vous montre la guéguerre entre républicains et démocrates à son sujet comme si il y avait une véritable opposition sur le sujet. Comme en France le parti socialiste fait semblant de ne pas être d'accord pour la règle d'or budgétaire mais finira par la voter. Pourquoi ? Parce que la dette n'est pas un mécanisme économique naturel mais un instrument de pouvoir de l'oligarchie sur les peuples. Dès lors vous comprenez bien que vous allez finir au final par payer, c'est écrit.

Les dettes souveraines des états croissent exponentiellement, c'est mathématique. On ne pourra jamais rembourser !

 

On vous parle de la dette colossale des USA mais vous ne savez pas d’où elle peut provenir. Du moins vous en avez peut-être une petite idée si vous êtes doués de raisonnement de base. Vous estimez que la dette provient de la dette de l’investissement des USA dans la santé, dans le social, dans l’éducation, vous devez penser aussi que ce pays a trop de fonctionnaires, vous pouvez même penser que les avantages sociaux octroyés aux salariés finissent par grever son budget. En conséquence vous trouvez normal que ce soit le peuple qui rembourse ce que les dirigeants ont fait pour lui. C’est normal, c’est la loi naturelle pensez-vous avec raison.

Certes vous entendez, ou vous lisez, ici ou là des « complotistes » parler de l’empire américain mais pour vous ce ne sont que des fariboles et je vous comprends. Pourtant…il semble que de plus en plus la parole se libère même au plus haut sommet de l’état. Ecoutez ce que sénateur a à vous dire concernant la dette des USA. Cela ne dure que 1 mn 30 et c’est plus crédible qu’un simple blogueur anonyme.

Voir la vidéo : ICI.

Ca y est vous avez entendu ? Alors qu’est-ce que vous en pensez ? Qui débloque dans ce système pourri ? Les « complotistes » qui dénoncent avec acharnement la dérive de cet empire au service d’une petite élite, ou bien l’oligarchie au pouvoir qui s’en met plein les poches ? Une fois votre « religion »faite sur la dette des USA, pensez à l’appliquer aux autres dettes souveraines dans le monde entier. Rappelez-vous l’Argentine ou le Japon. Jetez un œil sur la condition de l’Afrique entièrement entre les mains du FMI qui prêtent « généreusement » à ces états pour qu’ils puissent rembourser leur dette. Vous comprenez qu’on ne prête jamais gratuitement, qu’on exige toujours d’être couvert par des intérêts. Vous comprenez dès lors peut-être qu’emprunter auprès du marché financier privé pour financer la politique d’une collectivité publique n’est qu’une hérésie économique. Et cette hérésie économique c’est vous qui la payez. Aux USA depuis la création de la Fed en 1913 qui n'est qu'un groupement de banques privées anglo-saxons et français ! On vous impose de la payer ad vitam aeternam et de le graver dans notre constitution.

Qu’en pensez-vous vraiment ? Est-ce une bonne chose de nous lier pieds et poings aux banques ? Vous trouvez normal que l’on paye des intérêts aux banques qui profitent de cet argent pour spéculer ensuite contre vos emplois, contre votre alimentation, contre votre logement ? Non ? Alors réveillez-vous ! Et réveillez autour de vous ! Il est temps de faire basculer cette société dans le bon sens, celui de l’humanisme et non celui du capitalisme financier.



39 réactions


  • AN221 AN219 1er août 2011 10:30

    Nous sommes les victimes de petits écoliers qui ont bien appris leurs leçons.


  • RogerTroutman RogerTroutman 1er août 2011 10:46

    L’origine de tous nos problèmes : en aout 1971, le Président Nixon décidait unilatéralement de suspendre la convertibilité du dollar en or à un prix fixe. À partir de cette date, la Réserve Fédérale des États-Unis ne garantit plus la conversion de ses crédits contre une quantité certaine de métal. Le dollar n’est plus alors que la représentation comptable d’un crédit auprès de la Fed. Kennedy a essayé de rétablir le système de l’étalon or...on connait tous la suite. 


    Si les Etats avaient le droit de battre monnaie (ce qui me parait être la moindre des choses), en fixant la valeur de cette monnaie papier à un actif bien réel (l’or, oui), alors les Etats et les peuples seraient indépendants et pourraient créer de l’argent pour financer l’économie réelle, celle qui nous fait vivre : agriculture, industrie manufacturière etc... La création abusive serait naturellement limitée par les risques d’inflation et de dévaluation monétaire. 

    Mais puisqu’il faut que certains s’enrichissent à ne rien faire, « on » a décidé que les Etats devraient emprunter à des établissements privés, auto-proclamés dignes de créer le fluide vital de l’économie qu’est l’argent. Bien entendu pour que la farce soit parfaite, cet argent doit être fabriqué ex-nihilo, gratuitement, garanti par nul avoir physique, et à volonté. 
    La cerise sur le gâteau ? Observant que quand l’économie tourne au ralentit les Etats ont du mal à se financer via les moyens internes classiques (taxes), et qu’ils ont donc du mal à rembourser lesdits établissements privés, ces derniers, dans leur grande mansuétude, décident de leur accorder des découverts, la désormais célèbre Dette. Bien entendu un découvert n’est jamais gratuit, donc il s’agit de racler quelques intérêts de plus qui seront calculés sur la base d’une note attribuée par une agence de notation auto-proclamée (dont les dirigeants fréquentent les mêmes country-clubs et bars à putes que ceux des banques) : plus il y a de chances que le pays ne rembourse pas les acheteurs de ses obligations à temps (fasse défaut), plus les intérêts sont chers (n’oublions pas qu’un pays qui émet une dette, c’est à dire des obligations, le fait par l’intermédiaire d’une banque privée qui mettra ces obligations sur le marché primaire, moyennant quelques menus émoluments). Mais qui achète ces obligations ? Les particuliers de classe moeyenne, via des fonds commun de placements, les particuliers riches via des asset managers et des wealth managers, des Etats, et des banques. 
    Mais la banque n’est pas folle, elle sait que le pays, qu’il fasse défaut ou pas, sera secouru par des organismes divers, des troïka diverses et variées, des FMI et des FESF qui ont tous été financés par des Etats (qui ont puissé dans leurs liquidités : taxes et dette). Le pays faisant défaut aura ainsi juste de quoi rembourser la banque, mais pas assez pour rembourser les autres créanciers. 

    La réalité de la stupidité de notre système financier est tellement simple et tellement grosse que notre esprit se refuse à y croire. 

    • Paolini Paolini 1er août 2011 12:23

      @RogerTroutman


      Je me demande une convertibilté en or serait sufisant car le système actuel, que vous décrivez avec justesse, est en fait une escroquerie et ces même escrocs pourraient alors tout aussi bien monter une arnaque basée sur l’or.

      Si la création monétaire était entre les mains d’une administration indépendente à la fois de la voracité des banquiers de la l’incompétence des politiques, c.à.d si l’émission du crédit était administrée pour le bien collectif, l’inflation monétaire serait controlée et les intérets inexistants. C’est le cas de l’état du NorthDakota, ce petit état qui dégage régulièrement des exédents budgétaires.

      cet argent doit être fabriqué ex-nihilo

      il me sembles qu’il n’est pas tout à fait exact ; en effet c’est pire que cela car cet argent prend sa valeur dans l’activité économique d’une nation.

      En fait, n’est-ce pas parce que l’on va au charbon tout les jours, que l’on arrive à l’heure et que nous faisons notre boulot d’une manière honnête et responsable que cet argent a de la valeur ?








    • Tapioca RogeR 1er août 2011 15:41

      En 1971 Richard Nixon abandonne l’étalon or, il n’y a plus de contrepartie métallique à la monnaie émise. L’argent n’aura dorénavant que la valeur de la confiance qu’on lui accorde ! En 1973 V.Giscard D’Estain et Georges Pompidou réforment la banque de France en lui interdisant toute possibilité d’avance au trésor, la banque de France perd alors son rôle de service public. En 1976 Raymond Barre décide que l’état payera les intérêts de sa dette au delà du taux d’inflation. En 1993, François Mitterrand et Jacques Chirac en application du traité de Maastricht décident que l’état doit obligatoirement passer par les banques privées pour se financer : pour elles c’est le jackpot !
      Ils ont tous été complices de l’arnaque du siècle, imposée par les grands groupes financiers et bancaires à la planète.
      Entériné par « les accords de la Jamaïque » en 1976, qui marque la mort de Bretton Woods, et la capitulation des états devant le dieu-dollar, sans étalon, sans surveillance, aux mains des mafias bancaires et financières.
      La suppression de « l’étalon or » permettant alors aux banques privées de la première puissance mondiale, de faire tourner la planche à billets (image, puisque l’argent n’est plus qu’un jeu d’écritures, et une création ex nihilo), plus que jamais dans l’histoire.
      On a soi-disant maîtrisé l’inflation, pour provoquer les plus énormes bulles et crises financières que le système ait jamais produit.
      http://scandalesfinanciers.forumgratuit.fr/


    • Le citoyen engagé asse42 1er août 2011 15:42

      Voilà c’est ça. N’est-ce pas ce brave Goebbels, financé lui aussi par les banques et l’aristocratie mondiale, qui disait que plus un mensonge est gros plus il passe ? Il avait bien raison. Et le pire c’est qu’il sera défendu becs et ongles, et avec violence parfois, par les naïfs, les dévots, les suppôts de ce pouvoir bancaire aristocratique, et qu’ils croiront agir pour l’axe du bien en plus...ces cons...

      En France nous allons voir le parti socialiste se rallier inévitablement à la règle d’or budgétaire voulue par l’Europe. C’est une collusion mondiale de l’oligarchie contre les peuples tout simplement.


    • AN221 AN219 1er août 2011 17:28

      Quitte a balancer les coupables autant les nommer,en ce qui concerne la France,notre cher pays qui est le notre(bien que personnellement je ne possède rien),citons le président de la raie publique POMPIDOU et son pote GISCARD DESTIN(encore un nom qui veut rien dire)qui en janvier dix neuf cent soixante treize , après une forte fièvre ,instaure la loi Rothschild,loi qui porte le même nom que la banque ou il était directeur général(surement une coïncidence hasardeuse).


    • AN221 AN219 1er août 2011 17:36

      RogeR

      Pas vu ton article(doublon).

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 1er août 2011 23:07

      @ Roger Troutman


      Tout a fait. L’origine du phenomène, dès le début de industrielle est encore plus trivial. 

      Au lieu de payer le travail le prix qu’il vaut, on le paye moins et les consommateurs n’ont pas assez de fric pour acheter ce qui est produit. On dit que la demande n’est pas effective. Le déficit systémique est le credit qu’on accorde pour rendre la demande effective, sans quoi la demande ne serait pas satisfaite et les producteurs feraient faillite. En procédant de cette façon on a une dette qui rapporte un interêt et on constitue une rente pour les prêteurs : c’est l’essence du capitalisme.

      La dette ? Ne vous inquiétez de rien. Comme tout cet argent ne vaut rien, on en émettra ce qu’il faut pour rembourser ce qu’on voudra rembourser et le reste sera lessivé par l’inflation ou répudié sous n’importe quel prétexte.

      Si vous êtes un « grand riche » on vous dédommagera. Si vous êtes un « pauvre » ça ne vous concernera pas, puisqu’on vous laissera ce qu’il faut pour que la demande reste effective et on prendre tout le reste de toute façon.

      Si cependant vous êtes un « petit riche » - si vous avez des biens autres qu’immobiliers ou des rentes pour plus de 500 000 et moins de 20 000 000 d’euros - vous pourriez être affecté, car vous n’êtes plus utile dans un systeme corporatiste. On dira que vous êtes un spéculateur, on vous ruinera et on vous renverra dans le rang

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/03/03/le-passage-a-lacte/

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/09/16/la-fuite-en-avant-2/

      http://nouvellesociete.wordpress.com/2009/03/10/le-trou-noir/

      Pierre JC Allard

      0 VOTE


    • faillite des des usa a cause :

      DE LEURS GUERRES...VIETNAM...AFGHANISTAN...IRAK..

      de leur guerre larvée eb amérique du sud aussi...........


  • J-J-R 1er août 2011 11:40

    Excellent article, concis et très parlant. Les choses sont claires pour qui veut voir les faits en face. Les deux factions au pouvoir font semblant de se pinailler sur le mode de financement de la dette mais aucune des deux ( Etats-Unis ou Union européenne dont la France en particulier) ne remet en question la croissance par l’endettement. Car dans les faits, le plafond budgétaire consacré au service de la dette ( = au remboursement des intérêts de la dette) sera financé par le peuple ( impositions de toutes natures et coupe dans les services publics : soins, sécurité, éducation, qualité et sécurité des transports publics, sûreté nucléaire avec sous traitance exagérée, qualité des infrastructures......)  


    • Roosevelt_vs_Keynes 2 août 2011 10:30

      "mais aucune des deux ( Etats-Unis ou Union européenne dont la France en particulier) ne remet en question la croissance par l’endettement."

      Bah si:aux Etats-Unis c’est eux, et en France c’est eux.


  • Leviathan Leviathan 1er août 2011 12:01

    Pour en savoir plus sur le Cartel bancaire qui détient la Réserve Fédérale Américaine, lisez :
    - « Les secrets de la Réserve Fédérale » de Eustace Mullins.
    - « Le complot de la Réserve Fédérale » de Antony C. Sutton.

    Et visionnez :
    - Emission « Les origines anglo-saxonnes du Mondialisme » de Méridien Zéro.
    - Documentaire « Le jeu de l’argent » des Archives Oubliées.
    - Documentaire « L’argent Dette » de Paul Grignon.
    - Court-métrage « The American Dream »


    • Le citoyen engagé asse42 1er août 2011 15:49

      Oui j’encourage tout le monde à visiter ces liens très explicites et argumentés. Et si l’on remonte tout en ghaut de la pyramide on peut dire que nous sommes esclaves de 8 familles seulement ! Huit familles qui détiennent le pouvoir capitalistique suprême...


    • byle 1er août 2011 16:31

      bon alors quoi, 8 familles seulement ? disons meme 100 personnes par famille, 800 personnes a pendre c’est pas beaucoup, on commence quand ? reservez vos places, y’en aura pas pour tout le monde !


    • Le citoyen engagé asse42 1er août 2011 19:44

      @ Byle

      Ben oui c’est vraiment pas beaucoup. Si tu lisais le billet tu comprendrais qu’Obama est un cousin de Bush par exemple ! ^^ Donc 8 familles c’est parfaitement suffisant pour contrôler le monde.


    • Roosevelt_vs_Keynes 2 août 2011 10:32

      Quand vous en aurez marre de vous masturber avec du concentré d’impuissance, vous commencerez peut-être à vous battre ! :)


  • le journal de personne le journal de personne 1er août 2011 12:22

    La dette universelle

    Nous avons tous une dette. Nous nous devons tous quelque chose.
    Devoir ! L’appel du devoir… est sans appel.
    Je ne suis plus ce que je suis mais ce que je dois être… ce que je dois faire… et en premier : Payer ma dette.
    Depuis le péché originel jusqu’à mon dernier loyer. Et nul ne peut s’y soustraire…
     
    http://www.lejournaldepersonne.com/2011/08/la-dette-universelle/


  • furio furio 1er août 2011 12:58

    sarkozy pioche des milliards d’euros pour « sa » guerre en Libye. Enfin « sa », celle des bhl et autres sionistes. Car attendez vous à savoir que si les banques peuvent être désignées à la vindicte (banque signifie établissement au service du grand capital), l’état juif, lui,est responsable d’une gabegie incroyable de fric pour les sales guerres qu’il mène ou fait mener par les autres pour satisfaire sa maladie incurable, la phobie du monde arabe.


    • jean-jacques rousseau 2 août 2011 18:55

      Il y a plus de 3000 ans que les juifs et leurs ancêtres mènent une guerre pour la survie de leur nation et leur culture. Cette lutte repose sur deux principes fondamentaux : Le Dieu de leur patriarches (Celui des religions monothéistes) à choisi ce peuple et prouve à travers cette élection Son existence ; la Terre sainte est promise en héritage aux descendants des patriarches. 

      La guerre est déclarée à partir du moment ou les peuples se révèlent comme ennemis des juifs en contestant activement l’un ou l’autre de ces principes.
      Il n’y a pas chez les juifs de maladie incurable, ni de phobie du monde arabe, ni du monde germanique ou slave, etc. Les juifs ne sont pas malades, ils ne font que se défendre contre leurs agresseurs et tous ceux qui menace leur indépendance et leur sécurité. Et c’est bien leur droit.
      Remettre en cause ce droit de défendre leur territoire et leur titre, c’est remettre en cause le droit à l’indépendance et à la souveraineté de tous les autres peuples. De même défendre les droits légitimes de la nation d’Israel : c’est défendre les droits fondamentaux de tous les autres peuples et travailler pour la justice et la paix dans le monde.

  • Hijack Hijack 1er août 2011 13:00

    La dette américaine provient des dépenses liées, mais directes et indirectes de  :

    - toutes les guerres d’agressions ... où il ont perdu partout d’ailleurs, (VietNam, Afghanistan, Irak .... récemment Libye -même s’ils ont pris le soin cette fois d’y envoyer des vassaux comme la France de Sarko- etc ... y compris les recherches, la fabrication, l’utilisation des armements de dernière génération, leur entretien et mise à jour ... faire tourner toute cette machine de guerre ... pour rien ... coûte plus cher qu’on ne peut l’imaginer, ni le calculer.

    - L’aide à Israël (l’officielle et la non officielle) ... et ses autres alliés, même à moindre niveau.

    - Toutes les opérations False Flag à travers de monde ...

    Soit l’Amérique prend conscience de ses erreurs ... que sa politique impérialo/sioniste les mène à leur perte ... et tout est possible, soit ils continuent (avec la Syrie par ex., la Libye) ... et c’est la chute irrémédiable qui se prépare à moyenne échéance ... ils entraîneront avec eux leurs alliés politiques.


    • Roosevelt_vs_Keynes 2 août 2011 10:36

      Tant qu’à faire, allez directement à la source !


    • Hijack Hijack 2 août 2011 14:50

      Roosevelt_vs_Keynes,

      Quelle source ??? Il n’y a aucune info qui nous apprend quoi que ce soit ...

      Obama a tjrs dit, depuis le lendemain même de son élection que concernant le 911 ... un truc comme « pas besoin de remuer le passé ... le passé est passé ... je veux aller de l’avant » etc ...

      Finalement, il est pire que Bush ...


    • Roosevelt_vs_Keynes 2 août 2011 15:23

      Oui, mais l’important, le crucial même, c’est de comprendre à qui Obama obéit.


    • Le citoyen engagé asse42 1er août 2011 15:55

      Faire une guerre demande un investissement colossal ne serait-ce que pour se déplacer en extérieur avec toutes les contraintes que cela comporte. Pour rester debout l’empire américain a déployé près de 800 bases militaires dans le monde, cela coûte énormément d’argent. Etc etc le budget militaire US est de 650 milliards de dollars chaque année. Il y aurait largement de la place pour mettre cet argent dans l’éducation, la santé, les services aux personnes, etc...non ?

      L’empire a préféré mettre toutes ses ressources pour dominer militairement le monde, il finira par s’effondrer de son hypertrophie militaro-bancaire. C’est bien pour cela qu’il a besoin d’alliés, l’Europe lui mange dans la main, et qu’il fait du vulgaire brigandage au Soudan et en Libye par exemple.


    • Francis, agnotologue JL 1er août 2011 16:09

      Il est clair que la dette est un système qui met les peuples à la double peine : non seulement la machine diabolique mise en place par l’oligarchie financière leur vole le fruit de leur travail par la prédation actionariale, mais en plus, par le biais de la dette, les asservit définitivement pour des générations et des générations.

      Une fois le contrôle de la monnaie repris par les institutions démocratique - il faudra mettre les politiciens félons hors de circuit -, l’un des moyens de remettre les choses en place serait de ne pas rembourser. L’autre serait d’organiser des dévaluations successives en prenant soin de préserver les pouvoirs d’achat des particuliers, notamment en indexant les revenus légitimes tels que retraites et salaires sur l’inflation.

      Les dividendes ne sont pas pour moi des revenus légitimes, ce qui pose le problème des fonds de pension. Les fonds de pension sont l’une des clés qui consolide cette vaste escroquerie organisée par la grande finance, désormais too big too fail.

      A ce sujet, on lira avec intérêt cet article :


      Exclusif : De Sevriena à Futur Simple, l’entreprise sarkozyste de démolition des retraites continue…

      extraits :
      Par Thierry Brun : « La sarkozyste société d’assurance Sevriena cède la place à Futur Simple SA, une société avec les mêmes objectifs et les mêmes perspectives prometteuses en faveur de la retraite par capitalisation, désormais boostée par à la réforme des retraites.

       »De belles et rassurantes paroles pour confirmer l’avenir radieux de la retraite par capitalisation et des fonds de pension, deux termes que les bancassureurs, mutuelles et groupes de prévoyance préfèrent écarter pour utiliser le trompeur euphémisme de « retraite supplémentaire », et ainsi ne pas effaroucher une opinion publique très attachée à la retraite par répartition."

      (c’est moi qui souligne)


    • yvanstanislas 2 août 2011 00:24

      Mr Soulmanfred

      Avant de ridiculiser autrui, en l’occurence Mr ROGER, Il serait bon que vous fassiez quelques recherches sur l’hyphothèse qu’il vous propose .... , ça vous éviterez de passer pour quelqu’un de méprisant.

       Jugez par vous même :
      http://fortune.fdesouche.com/10544-jfk-la-fed-pille-les-usa

      Bonne soirée et que la modestie soit avec vous.


  • tchoo 1er août 2011 16:03

    Qui achètent des obligations, à même de financer les états ?
    les mêmes à qui ont a fait des cadeaux fiscaux, c-a-d qui payent moins d’impôts mais donne la même somme à l’état moyennant intérêt,

    un cercle, en somme, que l’on qualifie souvent de vicieux....
    tient pourquoi ????????????????


  • moebius 1er août 2011 22:00

    « la dette n’est pas un mécanisme économique »naturel«  mais un instrument de l’oligarchie sur le peuples »... c’est ce que je dirais à mon banquier, merci bien, je vais continuer a payer avec des chéques en bois ..sauf vous tous parce que vous m’étes tous profondément sympatiques avec vos idées si généreuses par contre j’exigerai des garanties sur vos chéques.. or qui peut offrir cette garantie ?


    • Le citoyen engagé asse42 2 août 2011 01:16

      Moebius merci d’illustrer par vos commentaires celui que j’appelle le dévot du nouvel ordre mondial, l’idiot utile si vous préférez. Celui qui ne comprend rien mais qui fait semblant de l’inverse et qui a tellement peur de perdre sa petite vie bien confortable qu’il fera tout pour aider l’oligarchie à garder le pouvoir. Ce sera le premier dénonciateur, la première vigie du pouvoir.

      Mais comme je suis bon prince je vais quand même faire l’effort de répondre à votre commentaire qui dénature le billet en faisant l’amalgame entre la dette de l’état et la consommation d’un individu ! Ce que nous dénonçons tous ici c’est le fait que les états pour financer des politiques publiques soient obligés de se financer sur les marchés privés. Et donc payent des intérêts. Auparavant les peuples avaient le droit de battre monnaie qui est dans une société capitaliste un droit régalien indéniable. Demandez à la Suéde, à la GB, aux USA, à la Chine, au Japon etc s’ils seraient prêts à renoncer à leur souveraineté monétaire ? Il n’y a que quelques pays dans le monde qui ont abandonné cette souveraineté stratégique et comme par hasard ce sont les pays les plus endettés de la planète.


    • dawei dawei 2 août 2011 10:02

      les USA ? souveraineté mondétaire ? Il n’ont plus le pouvoir régalien de battre leur propre monnaie depuis le début du 20 eme siècle, depuis qu’ils soutraitent à la FED. La FED n’appartient pas aux USA, par contre, les USA appartiennent à la FED . La FED est un consortium de banque privés, y a meme des banques françaises, bonjour la souveraineté  !!


    • dawei dawei 2 août 2011 10:02

      idem pour les UK, mais c’est encore plus vieux !


  • moebius 1er août 2011 22:09

    si la dette est un instrument de l’oligarchie sur les peuple... voler donc. Vous bénéficierez d’une impunité totale car la propriété c’est le vol et le peuple est sacré Vous pourrez alors vous payer des putes et vous vider les couilles... ce qui détend les nerfs


  • moebius 1er août 2011 22:10

    ou est le cercle vicelard ?


  • katinis 2 août 2011 13:16

    VOICI LA SEULE ET UNIQUE SOLUTION FACE A LA CRISE MONDIALE ACTUELLE :
    http://perso.nnx.com/ianaywon
    Merci de faire tourner cette information.AMITIES A TOUS !!!


  • Rizk 3 août 2011 19:01

    « Il est une chance que les gens de la Nation ne comprennent pas notre système bancaire et monétaire parce que si tel était le cas, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.  » Henry Ford

    La FED prête à taux à l’Etat fédéral US, donc plus l’Etat US utilise SA « planche à billets  » plus il s’endette,cherchez l’erreur...

    Ce sont bien les banques privées, d’affaires US qui possédent la dette de l’Etat dans ce qui est appelé : « dette fédérale détenue par le PUBLIC »


Réagir