vendredi 19 juin 2015 - par Diogène

Dans le monde, une personne sur 122 est déplacée par la guerre, la violence ou la persécution. La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) vient de publier son L’enquête annuelle des tendances mondiales. Il estime que le niveau du déplacement à travers le monde est plus élevé que jamais, avec un record de 59,5 millions de personnes vivant exilés de leurs foyers à la fin de 2014 :

- 38,2 millions de personnes déplacées dans leur propre pays

- 1,8 million de demandeurs d'asile.

- 19,5 millions de réfugiés dont plus de la moitié sont des enfants

 Le HCR estime qu'en 2014, chaque jour, une moyenne de 42 500 hommes, femmes et enfants sont devenus des réfugiés, demandeurs d'asile ou déplacés, une multiplication par quatre depuis depuis quatre ans, ce qui correspond au début de la guerre en Syrie, la plus importante cause de déplacements : à la fin de 2014, le conflit avait amené 3,88 millions de Syriens à vivre en tant que réfugiés au Moyen-Orient et au-delà, et déplacé plus de 7,6 millions de personnes. Autrement dit, 20% des personnes déplacées dans le monde l'année dernière était syriennes.

Le rapport note également que les pays riches comptent sur les états les plus pauvres pour accueillir ceux qui ont été contraints d'abandonner leur patrie : en 2014, 86% des réfugiés étaient dans des régions ou pays réputés économiquement sous-développés.

Le haut-commissaire des Nations unies pour les réfugiés, António Guterres, a appelé la communauté internationale à faire preuve de détermination et à s’engager financièrement pour aider les personnes les plus dans le besoin : "Avec d'énormes pénuries de financement et de larges lacunes dans le régime mondial de protection des victimes de guerre, les gens ayant besoin d'aide et de refuge sont abandonnés. Face à ces déplacements de masse sans précédent, nous avons besoin d'une réponse humanitaire sans précédent et un engagement mondial renouvelé en faveur de la tolérance et de la protection des personnes fuyant le conflit et la persécution. Il est terrifiant de constater la totale incapacité de la communauté internationale à travailler ensemble pour arrêter les guerres et construire et préserver la paix."

Il y a un an, le HCR avait signalé que le nombre de personnes forcées de fuir leurs foyers à travers le monde avait dépassé 50 millions pour la première fois depuis la seconde guerre mondiale. À la fin de 2014, 53% de tous les réfugiés provenaient de trois pays seulement : la Syrie (3,88 millions), l'Afghanistan (2,59 millions) et la Somalie (1,11 million).

Publicité

En Irak, le nombre de personnes déplacées à l'intérieur est passé de 1 million en 2013 à 3.600.000 à la fin de l'année dernière. En Libye, 309 000 personnes ont été déplacées en 2014.

Au cours des cinq dernières années, au moins 15 conflits ont éclaté ou se sont prolongés :

  • huit en Afrique (Côte-d'Ivoire, République centrafricaine, Libye, Mali, Nigeria, République démocratique du Congo, Soudan du Sud et Burundi)
  • trois dans le Moyen-Orient (Syrie, Irak et Yémen)
  • un en Europe (Ukraine)
  • trois en Asie (Kirghizistan, Birmanie et le Pakistan).

En Europe, le nombre de personnes déplacées de force a augmenté de 51% l'an dernier, passant de 4.400.000 à 7.600.000.

"Plus de 219 000 réfugiés et migrants ont traversé la mer Méditerranée en 2014," indique le rapport. "Plus de trois fois le chiffre précédent qui était d'environ 70 000, en 2011, lors du printemps arabe.

L'année dernière, la Turquie est devenue le plus grand pays d'accueil de réfugiés à travers le monde, avec 1,59 million de réfugiés, (l'écrasante majorité étant des Syriens).

Publicité

Le Pakistan est le deuxième pays d’accueil avec 1,51 million, presque exclusivement afghans, et le Liban a assumé la plus forte proportion d’immigration par rapport à sa population, avec 232 réfugiés pour 1000 habitants.

L’Iran a accueilli 950 000 réfugiés afghans, l’Ethiopie 659 500 réfugiés du Sud-Soudan, l'Erythrée et la Somalie, tandis que la Jordanie a accueilli 654 100 réfugiés en provenance de la Syrie et de l'Irak. Ceux qui ont tout perdu demandent juste à pouvoir retourner vivre chez eux.

« Voilà pourquoi, comme nous donnons à ces familles les bases dont ils ont besoin pour survivre - nourriture, eau potable et abris - nous devons aussi lutter contre les causes profondes de la pauvreté et de l'instabilité, en particulier le sous-développement économique."

Ce rapport a le mérite de publier des chiffres et des faits incontestables, et on ne peut que partager et relayer le message de compassion qu’il contient pour soulager des hommes des femmes et des enfants des conséquences désastreuses des conflits en cours. Mais il est regrettable que cet organisme international ne dispose d’aucun levier pour agir sur les causes de cette situation catastrophique : la prise de contrôle des richesses énergétiques par quelques multinationales et les puissances aveuglées par leurs intérêts stratégiques et commerciaux,



22 réactions


  • Diogène diogène 19 juin 2015 09:40

    Pour Sarkozy, tout ça est un problème de plomberie (apparemment, pour lui les 2000 noyés en Méditerranée sont un « détail de l’histoire »). Il critique les quotas envisagés par la commission européennes :

    "dans une maison, il y a une canalisation qui explose, elle se déverse dans la cuisine« explique-t-il. »Le réparateur arrive et dit, j’ai une solution : on va garder la moitié pour la cuisine, mettre un quart dans le salon, un quart dans la chambre des parents et si ça ne suffit pas il reste la chambre des enfants.« …/... »Les sociétés meurent de la consanguinité et n’ont rien à craindre du métissage", a-t-i poursuivi en considérant qu’il faut discuter "de la mesure du nombre de gens que l’on peut accueillir et de la manière de les accueillir."

    Pour le nouveau plombier, la solution n’est pas de s’en prendre aux causes (la guerre qu’il a menée en Lybie est un des éléments majeurs de cette catastrophe), ni de trouver des réponses humanitaires à une situation de fait, mais de réduire les autorisations de sauvetage des naufragés.

    /www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCUQqQIwAA&url=http%3A%2F%2Fwww.20minutes.fr%2Fpolitique%2F1635103-20150619-immigration-nicolas-sarkozy-compare-afflux-refugies-grosse-fuite-eau&ei=s8SDVeuLGoHzUq23gbAK&usg=AFQjCNHfLdWUQuV_0Kd-rmSqTlJ5st8WTA&sig2=ohJlqxVevDWlbjhuY1EO2Q" target="_blank">Immigration : Nicolas Sarkozy compare l’afflux de réfugiés à une grosse fuite d’eau


    • andromerde95 19 juin 2015 18:46

      @diogène

      les naufragés j’ai pas envie de tous les accueillir dans ma maison, on peut pas et je peux pas voir mon peuple disparaître, et il faut aussi bien arrêter la guerre en libye et fermer les frontières pour els éviter.

      mais tous les gauchos se choquent de cette comparaison mais pas de ce propos hautement raciste sur lequel personne fut choqué : « Les sociétés meurent de la consanguinité et n’ont rien à craindre du métissage », il insulte les blancs et les non métis de consanguins, il dit carrément que les « races » non métis si elles disparaissent pas, ça va anéantir notre société (lol le contraire plutôt, la france fut tjrs blanche), il insulte les « races » non métis de détruire la société par leur simple existence.

    • andromerde95 19 juin 2015 18:47

      @andromerde95
      sarkozy avait déjà dit le même genre de conneries durant sa présidence en disant qu’il faut rendre le métissage obligatoire https://www.youtube.com/watch?v=VF6MezJ884M


    • mmbbb 19 juin 2015 21:00

      @andromerde95 Quand Vals cherchait en vain « un white » dans sa circonscription electorale on peut dire comme dans certains quartiers de ce pays le metissage a en effet reussi ! Poutine a dit la France sera colonisee par ses anciennes colonies et il n’a pas tort . C’est vrai que ces bobos ne s interessent guere aux SDF qui crevent dans la rue mais son plein de compassion pour l’etranger Quand aux budgets sociaux ils explosent c’est vrai que notre pays a tous les bons indicateurs pour accueillir la misere du monde surtout lorsque la mafia se charge de l’expedier


  • soi même 19 juin 2015 11:05
    La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?La réponse « humanitaire » est-elle suffisante ?

    ETC, avec cela l’Occident en a cure .....

    elle continue a spéculé sur les denrées de première nécessité .....


    • Diogène diogène 19 juin 2015 12:59

      @soi même

      c’est quoi votre proposition constructive ?

    • soi même 19 juin 2015 14:10

      @diogène, peut être de repensé la société ?
      Et au lieux de donner à mangé au pauvre, lui apprendre à pécher ...


    • Diogène diogène 19 juin 2015 15:20

      @soi même

      vous voulez dire : « arrêter de lui interdire de pêcher son propre poisson dans ses rivières et de se l’approprier pour le vendre très cher à ceux qui peuvent payer ».

      c’est ça que vous voulez dire ?

      parce que les pauvres, ils savent pêcher ! et ils savent cultiver la terre ! et ils n’ont pas besoin qu’on leur apprenne !
      ils ont simplement besoin que leur propre gouvernement ne les exproprie pas de leurs terres culivables pour les céder aux Hollandais, Américains, Français etc, pour quelques poignées de dollars qui restent dans les poches des quelques familles corrompues (cf Ethiopie)

    • soi même 19 juin 2015 18:21

      @diogène, vous êtes vraiment terre à terre , c’est favorisé la possibilité de vivre dignement chez eux tous simplement .


    • berry 19 juin 2015 22:31

      @soi même
      "ils ont simplement besoin que leur propre gouvernement ne les exproprie pas de leurs terres culivables pour les céder aux Hollandais, Américains, Français etc, pour quelques poignées de dollars qui restent dans les poches des quelques familles corrompues (cf Ethiopie)"
       
      N’importe quoi !
      L’Ethiopie est un pays immense de 91 millions d’habitants ; le sous-développement de ce pays a des raisons internes profondes et c’est pas la peine d’aller chercher quelques boucs émissaires occidentaux pour l’expliquer.
      C’est typique d’une mentalité de gauche qui refuse de voir les évidences.
       
      Et pour ce qui concerne la France, l’immense majorité des clandestins qui nous envahissent sont des réfugiés économiques, et non pas des réfugiés de guerre (et ils ne ressemblent pas au petit ourson mignon du dessin).
       
      Saloperie de propagande qui nous fait passer des vessies pour des lanternes.


    • lsga lsga 19 juin 2015 22:39

      @berry
      qui nous envahissent ? D’où sort tu que le territoire français t’appartient ? 


    • berry 19 juin 2015 22:43


      ON EST CHEZ NOUS !


    • lsga lsga 19 juin 2015 22:47

      @berry
      oui moi aussi, je suis chez moi, je prends l’apéro. Pourquoi l’écrire en gros ? 



    • andromerde95 19 juin 2015 23:20

      @lsga
      ça fait 2000 ans qu’on est sur ce sol, on est en droit de dire que c’est chez nous. 


    • lsga lsga 20 juin 2015 00:20

      @sampiero
      2000 ans : wao ! quel espérance de vie ! tu es un extra-terrestre ? 

      moi perso j’habite dans un 65m carré en ce moment : ces 65 mètres carrés, c’est « chez moi ». Bon je ne suis que locataire, et bientôt, il y aura quelqu’un d’autre. Ce sera chez lui. 

    • andromerde95 20 juin 2015 01:32

      @lsga
      ça fait bien 2000 ans que j’existe via mon code génétique qui est sur cette terre depuis au moins 2000 ans.


    • andromerde95 20 juin 2015 01:34

      @lsga
      mauvais exemple : la maison que tu loues appartient à quelqu’un d’autre qui n’habite même pas dans cette habitation, pas le cas de la maison France, il y a pas de gens qui demandent aux fr de payer un loyer pour vivre sur le sol france.


    • Jonas 20 juin 2015 08:41

      @berry

      Il faut toujours des bous émissaires , personne ne critique les terres arables vendues en expropriant les paysans.

      1) Les évasions des capitaux par les régimes en place , représentent trois fois la dette des pays Africains. 
      2) On ne parle pas de la Chine, l’Arabie saoudite, les Emirats du Golfe, le Qatar, la Corée du Sud, l l’Inde , Oman, Koweït etc qui achètent des terres , aux Malawi, Soudan , Ethiopie , Tanzanie , Zambie, Madagasca, Kenya , Angola, etc. et bien d’autres pays d’Afrique et cela depuis des années. 

       L’ancien directeur général de l’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture ( FAO) , monsieur , Jacques Diouf avait déjà attiré l’attention en déclarant que ces achats sont un « pacte néocolonial ». Et le représentant d’Oxfam, Duncan Green, « c’est une version privatisée de la course à l’Afrique ». 

      Pourquoi aujourd’hui , on incrimine , les pays Occidentaux et pas les pays Africains et arabo-musulmans dont les ressortissants meurent en fuyant leur pays ? 

      Les pays Africains et les pays Arabo-musulmans qu’ont-ils fait pour ces malheureux qui sont leurs propres compatriotes ? 

      Avez-vous entendu les pays Africains et les pays Arabo-musulmans réagir aux images de leurs« frères » ?

      Les pays Africains et les pays Arabo-musulmans ne peuvent pas ne pas s’interroger sur ce qui rend leur patrie si invivable que des personnes préfèrent être englouties dans les océans que de vivre chez elles. 

      Pourquoi les pays Africains et les pays arabo-musulmans riches à milliards de dollars, ne s’interrogent-ils pas , sur ce qu’ils doivent faire pour sauver leurs fils ? 

      Accuser toujours les autres ne résoudra en rien , les souffrances des malheureux Africains et Arabo-musulmans qui quittent leur pays au péril de leur vie. 

      Devant une épidémie, on apporte les premiers soins , mais les chercheurs s’attellent à trouver la cause pour éliminer la souche. Ce n’est pas on ouvrant la porte de l’Occident, que l’on résoudra le problème des immigrés. 
      Les responsables sont les Etats Africains et arabo-musulmans incapables, corrompus et insensibles à la souffrance de leur peuple. Ils sont INDIGNES. 





    • rocla+ rocla+ 20 juin 2015 12:23

      @lsga


      le chez lui de chez nous  c ’est pas chez nous c ’est chez lui 

  • Ruut Ruut 19 juin 2015 15:43

    étant citoyen d’un pays agresseur je n’ai pas mon mot a dire sur cette situation.

    Si je pouvais m’exprimer je demanderais a Hollande de cesser toutes guerre car personne ne nous agresse.


    • Jonas 20 juin 2015 19:23

      @Ruut

       Sur ce site, j’ai toujours dit que je suis contre toute intervention occidentale et notamment Française dans les conflits arabo-musulmans et Africains. Cela n’apportera que des tracas à la France sans parler des pertes de vies françaises et dépenses pécuniaires. 

       Cependant il faut souligner que deux interventions françaises que je condamne violemment sont dues à l’incapacité des pays arabio-musulmans et aux pays Africains de régler leurs problèmes. 

      1) L’intervention en Libye a été à la suite de l’utilisation d’armes lourdes par le régime libyen contre sa population. notamment pour bombarder les manifestations de Tripoli le 21 février 2011. Le Conseil de sécurité dans sa résolution 1970 estime que les attaques systématiques et généralisées commises contre sa propre population civile pourraient constituer des« crimes contre l’humanité ». Et ce Conseil de sécurité vote la résolution 1973 autorisant les Etats membres qui ont fait la demande de prendre les mesures nécessaires. C’est l’ambassadeur du Liban représentant de la Ligue Arabe qui était chargé de présenter la demande , avec l’accord et le consentement de la Ligue Arabe, du Conseil de la Coopération du Golfe, de l’Organisation de la coopération islamique ( OCI) et de trois Etats Africains membres à l’époque du Conseil de sécurité ( Nigeria-Gabon et Afrique du sud) sans susciter aucun vote contre ; la Russie et la Chine se sont abstenues et non pas mit leur Veto. 
      Conclusion : ce sont les pays Arabo-musulmans incapables et incompétents qui ont laissé la bride sur la France et la Grande-Bretagne.

      2) Intervention au Mali. 
      C’est par le biais de deux lettres , l’une adressée au Conseil de sécurité de l’ONU , l’autre à François Hollande , que le président Dioncouda Traoré a lancé son appel . 

      Bamako a « demandé un soutient extérieur en particulier de la part de la France. La lettre à la France commencée par » AU SECOURS LA FRANCE". 

      Là aussi comme pour les pays arabo-musulmans au nombre de 57 ( 22 pays arabes et 35 musulmans non arabes ) les 54 pays Africains se sont défilés pour laisser la France faire le boulot . 

      Donc la France bien que je sois contre toute intervention je reconnais , qu’elle n’a fait que répondre aux injonctions de l’ONU , devant l’impuissance, l’impéritie , l’incapacité et la nullité , des pays arabe-musulmans et Africains. 
      C’est très facile de massacrer son propre peuple c’est beaucoup plus difficile de se projeter en dehors de ses frontières et de défendre ses frères. 





Réagir