jeudi 9 juillet - par Fergus

Darmanin à l’Intérieur : femmes violées, passez votre chemin !

La nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur a choqué un grand nombre de nos concitoyennes, provoqué des actions de protestation des féministes et, comme l’on pouvait s’y attendre, suscité de vigoureuses polémiques. Une chose est sûre : ces polémiques ne risquent pas de s’éteindre tant le symbole – un présumé violeur patron des polices de France ! – fait figure de mépris affiché des femmes sexuellement abusées…

JPEG - 78.7 ko
Photo La Voix du Nord

La nomination de Gérald Darmanin au ministère du Budget dans le gouvernement d’Édouard Philippe avait déjà fait l’objet de multiples protestations, mais elles étaient loin d’être aussi audibles que celles qui, à juste titre, agitent aujourd’hui, non seulement la classe politique, mais une grande partie de la société. Le ministre bénéficiait alors de la présomption d’innocence, suite au dépôt, en 2017, d’une plainte pour viol par une ancienne militante de l’UMP, Sophie Patterson-Spatz. Eu égard aux caractéristiques techniques de ce poste ministériel entièrement dédié à la gestion des finances de notre pays, on pouvait comprendre que cette présomption d’innocence n’interdise pas à Gérald Darmanin l’accès à Bercy, le ministre du Budget n’ayant de facto pas le moindre rapport hiérarchique avec les forces de police et de gendarmerie.

Il n’en va plus de même aujourd’hui. Certes, Gérald Darmanin bénéficie toujours de la présomption d’innocence dans le cadre de la reprise* des investigations judiciaires ordonnée le mardi 11 juin 2020 par la Cour d’Appel de Paris aux chefs de harcèlement sexuel, viol et abus de confiance. Mais l’arrivée du maire de Tourcoing place Beauvau – moyennant un chantage politique** sur l’exécutif qui a coûté le maroquin de l’Intérieur à Jean-Michel Blanquer  ! – rompt avec une évidence en termes de conflit d’intérêt : on ne peut pas, au plan éthique, diriger les forces de police du pays et, en même temps, être soi-même sous le coup d’investigations pénales ! Il est en outre désastreux, dans un pays où le recueil de la parole des femmes violées par les policiers et les gendarmes laisse encore beaucoup à désirer, d’avoir à la tête du ministère un homme dont le comportement a pu être précisément celui que viennent dénoncer les victimes dans les commissariats et les gendarmeries.

Imaginons un instant que Gérald Darmanin soit condamné dans cette affaire. Autrement dit que le ministre de l’Intérieur soit reconnu coupable de viol. Le scandale serait énorme, et à la hauteur de celui qui avait secoué le pays avec l’affaire Cahuzac. Et pour cause : dans les deux cas, les justiciables incriminés auraient été condamnés pour des faits en rapport direct avec leurs fonctions ministérielles : Jérôme Cahuzac en tant que patron des cellules d’enquête en charge de lutter contre la fraude fiscale, Gérald Darmanin comme patron des policiers et gendarmes en charge de lutter contre les agressions sexuelles et les viols !

Il était déjà choquant de voir Gérald Darmanin ministre du Budget. Il l’est encore plus de le voir ministre de l’Intérieur. Mais de cela ni Emmanuel Macron, ni son nouveau chambellan Jean Castex n’ont conscience. À moins qu’ils n’aient agi de manière délibérée en balayant d’un revers de main les attentes de toutes les femmes et jeunes filles victimes de harcèlement sexuel, d’agressions sexuelles et de viols, passés et à venir. Ce serait la marque d’un insupportable mépris pour toutes celles qui ont subi, subissent ou subiront les agissements des prédateurs sexuels ! 

Rappelons que Gérald Darmanin avait bénéficié d’un non-lieu le 16 août 2018 puis échappé à un appel de cette décision par la plaignante au motif d’un dépassement de délai. Cette décision a été invalidée le 14 novembre 2019 par la Cour de Cassation, d’où la réouverture des investigations sur décision de la Cour d’Appel.

** Gérald Darmanin a tout fait pour obtenir le maroquin de l’Intérieur. Le Canard enchaîné du 8 juillet nous a appris qu’il avait exercé un chantage à la démission pour parvenir à ses fins. Exit Jean-Michel Blanquer dont l’hebdomadaire nous apprend qu’il était assuré du poste et avait déjà commencé à constituer son cabinet.



285 réactions


  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 14:50

    Fergus , plus l’échéance de 2022 approche, plus vous perdez vos nerfs . Bon on peut comprendre que vous vous agitiez puisque que le grand soir n’ arrivera pas de votre vivant .


    • Fergus Fergus 9 juillet 15:02

      Bonjour, Aita Pea Pea


      « plus vous perdez vos nerfs »

       ???


      « le grand soir n’ arrivera pas de votre vivant »

      Ce n’est pas un problème : je n’y ai jamais cru !



    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 15:16

      @Fergus

      Du haut de mon Smartphone difficile de retrouver. Mais un truc sur les flics et les gendarmes qui m’a défrisé.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 15:21

      @Aita Pea Pea

      Tiens...les femmes violées par les forces de l’ordre...faire d’un singulier une généralité ...


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:04

      @ Aita Pea Pea

      Sans doute cet article : Police et gendarmerie : je vous aime moi non plus !

      Je n’ai pourtant fait qu’y illustrer les comportements abusifs et les carences de quelques fonctionnaires en soulignant dans le chapeau et la conclusion que les forces de l’ordre sont indispensables et que la majorité des fonctionnaires y font bien leur job !


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:09

      @ Aita Pea Pea

      Là, vous êtes d’une mauvaise foi abyssale !

      J’ai écrit : "... dans un pays où le recueil de la parole des femmes violées par les policiers et les gendarmes..." 

      C’est bien sûr  et il n’y a que vous qui ne l’avez pas compris ou qui avez fait semblant de ne pas le comprendre  le recueil de la parole de ces femmes violées qui pose problème !


    • dimitrius 9 juillet 16:29

      Bien sur que tu n’y as jamais cru en tant que Macroniste reconverti du PS .


    • zygzornifle zygzornifle 10 juillet 08:21

      Vous perdez vos Cassetanerfs ?

      Ou est planqué ce bougre d’ailleurs ?

      Surveillance rapprochée du coffre de Benalla ?


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 10 juillet 08:56

      @Fergus

      "... dans un pays où le recueil de la parole des femmes violées par les policiers et les gendarmes..."

      Non, il n’y a pas que Aïta Pea Pea pour ne pas comprendre. Moi aussi j’ai été choqué et indigné par cette généralisation (c’est moi qui la souligne ci-dessus).

      Il serait plus simple de reconnaître votre grossière erreur. Parce que je vous lis toujours comme un rédacteur honnête, soucieux de la vérité et cherchant plutôt l’apaisement, je sais que vous en êtes capable.

      Tout le monde peut se tromper, même gravement.


    • Fergus Fergus 10 juillet 09:41

      Bonjour, Pierre Régnier

      Le fait est que, lue rapidement, cette phrase peut être comprise de deux manières. Mais il va de soi que, dans le contexte de l’article, c’est évidemment, comme je l’ai écrit, le « recueil de la parole » qui est en cause.

      J’observe à cet égard que vous n’avez été que deux à interpréter cette phrase de cette manière, ce qui n’a rien d’étonnant, les viols commis par des policiers et des gendarmes étant rarissimes ; on ne voit donc pas ce qu’ils viendraient faire ici.

      Désolé d’avoir induit une confusion bien involontaire.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 10 juillet 11:30

      @Fergus

      Bonjour. Et ok pour l’explication.


  • xana 9 juillet 14:52

    La femme de César ne doit pas pouvoir être soupçonnée...


    • Fergus Fergus 9 juillet 15:06

      Bonjour, xana

      Or, le soupçon pèse. Et même si Darmanin bénéficie d’un nouveau non-lieu, ce soupçon subsistera.

      Et ce qui se serait tassé à un poste sans rapport avec la police risque de continuer à peser comme un boulet à Beauvau.


    • Roubachoff 10 juillet 06:13

      @Fergus

      Oublions un instant nos différends... Cette nomination et celle de Dupont-Moretti sont incompréhensibles, sauf à postuler un coup d’Etat feutré (?) d’un ancien président que tout le monde reconnaîtra. Dans quel état psychique peut être Macron ? Il n’avait aucune raison de se plaindre de la justice, bien au contraire, et voilà qu’il jette un pavée dans la mare. Idem avec les féministes qui, hélas, comptaient plutôt jusque-là parmi ses soutiens. A qui croit-il plaire en gouvernant ainsi ? 


    • Fergus Fergus 10 juillet 10:12

      Bonjour, Roubachoff

      Je ne crois pas à un coup d’Etat feutré de Sarkozy.

      Il est, à mon avis, dans un rôle d’influenceur qui lui convient très bien, lui qui adore tirer les ficelles ou du moins donner l’impression que c’est le cas.

      Ce faisant, Sarkozy tire d’ailleurs une nouvelle fois contre sa famille politique en aidant Macron à renforcer sa position dominante à droite au détriment de LR et des potentiels candidats de ce parti à la présidentielle de 2022. 

      En fait, le calcul de Macron est là : assécher la droite LR comme il a réussi en 2017 à faire exploser le PS. Un calcul purement politique pour lui-même en vue de sa réélection.


  • scorpion scorpion 9 juillet 14:57

    Après un mafieux con comme un balai on a droit à une ordure bête comme âne. Je trouve que Macron a beaucoup d’humour et fait preuve d’un talent certain pour dénicher la pourriture dans le pot de confiture...


  • Pcastor Pcastor 9 juillet 15:01

    Réquisitoire parfaitement ajusté contre « Dard malin »...

    Indépendamment de la dimension morale de ce choix, j’avoue ne pas avoir saisi comment son chantage a pu réussir.


    • Fergus Fergus 9 juillet 15:12

      Bonjour, Pcastor


      « j’avoue ne pas avoir saisi comment son chantage a pu réussir »

      L’explication est simple, à mon avis : Macron a fait une croix sur ses électeurs venus du PS et ne compte, pour sa réélection, que sur ceux du centre-droit et de la droite modérée. D’où la volonté de garder Darmanin dans l’équipe gouvernementale pour brosser cet électorat dans le sens du poil et couper l’herbe sous le pied des potentiels candidats LR.

      D’autant plus que Darmanin comme Castex ont un label « sarkozyste » qui plaît à ces électeurs.


    • Roubachoff 10 juillet 06:17

      @Fergus

      Pour ce que vous dites, il avait Philippe. Et ça ne colle pas avec Dupont-Moretti, n’était la mission de blanchir l’ancien président que j’évoquais plus haut. Quant au label qui plaît aux électeurs, Sarkozy a fini troisième de la primaire, ne l’oublions pas.


    • Fergus Fergus 10 juillet 11:14

      @ Roubachoff


      « Pour ce que vous dites, il avait Philippe »

      Le problème est qu’il y avait un différend rédhibitoire entre les deux : Macron veut absolument pour avoir une réforme d’importance à présenter dans son bilan  relancer la réforme des retraites pour satisfaire son électorat de droite, et pour cela il semble déterminé à abandonner l’« âge pivot » dans l’espoir de ne pas braquer la CFDT, clé de cette reprise. Or, Philippe était arc-bouté sur cet « âge pivot ». D’où la rupture inévitable entre les deux hommes.


      « Quant au label qui plaît aux électeurs, Sarkozy a fini troisième de la primaire, ne l’oublions pas »

      Certes, mais il reste la personnalité de droite la plus appréciée des Français, ce qui, allié à son statut d’ex-président, lui confère de facto un rôle majeur dans sa famille politique en l’absence d’un challenger crédible depuis la mise à l’écart de Fillon pour faits d’escroquerie et la retraite de Juppé.


    • Roubachoff 12 juillet 02:12

      @Fergus

      Non, Macron doit réformer les retraites pour satisfaire aux exigences de l’UE. Même le MEDEF voudrait qu’il la mette en sourdine, mais il ne peut pas. Comme d’habitude, l’européisme vous aveugle, et vous enfumez à tout-va. C’est dommage, parce que vous pourriez valoir mieux que ça. 


    • Fergus Fergus 12 juillet 09:19

      Bonjour, Roubachoff

      Ce n’est évidemment pas une question d’aveuglement européiste, mais un fait que les politologues et les sondeurs ont bien mesuré : pour être totalement convaincant dans l’électorat de droite sur lequel il compte en 2022, Macron se sent contraint de pouvoir afficher, lors de la campagne présidentielle, une réforme d’ampleur voulue par cet électorat. Or, la réforme des retraites est, de loin, la plus emblématique de celles que réclame les électeurs de droite.

      Soyons sérieux, l’Union Européenne n’est pas à 2 ans près, surtout en cette période post-Covid qui a chamboulé l’économie et les perspectives d’action de la majorité des pays du continent.

      Quant au Medef, s’il essaie de dissuader Macron, c’est pour deux raisons, à mon avis : d’une part, la crainte de mouvements sociaux qui pourraient altérer la reprise ; d’autre part, la crainte d’une réforme votée sans mesure forte d’équilibre du type âge pivot. Bref, une réaction logique.


  • Gabriel Gabriel 9 juillet 15:13

    Que pouvions nous attendre d’un ex banquier mandater pour piller et détruire une nation et sa culture ? Rien, sinon choisir les mêmes en plus exécrable si possible. Comme je l’avais spécifié précédemment, le monde d’après sera comme celui d’avant mais en pire ! 


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:15

      Bonjour, Gabriel

      « choisir les mêmes en plus exécrable si possible »

      Je ne vois pas les choses sous le même angle.

      Macron est un libéral. Il a donc choisi des libéraux pour mener la politique droitière qui lui convient. Sur ce plan-là, rien à dire : si l’on est convaincu que la politique conduite est la bonne, on applaudit ; dans le cas contraire, on dénonce et on s’oppose (vous comme moi sommes dans ce dernier camp). 

      Le problème posé par Darmanin à l’Intérieur est d’une autre nature. 


    • Gabriel Gabriel 10 juillet 07:31

      Aucunement Fergus, il existe différentes sortes de viol. La nation est une femme, la mère de tous les citoyens et lorsqu’on la dépèce et la solde au plus offrant, on la viole, on la prostitue. C’est ce que vont depuis 30 ans les maquereaux qui la gouvernent... Alors Darmanin, Castaner, Macron, Hollande, Valls, Sarkozy etc... Même combat !


    • Fergus Fergus 10 juillet 09:33

      Bonjour, Gabriel

      Pourquoi pas ? Mais vu sous cet angle, on sort du factuel et du trivial pour aborder la métaphysique politique.


  • Trelawney Trelawney 9 juillet 15:22

    Le problème reste que le passé de l’accusatrice est plus que trouble puisque déjà condamnée à dix mois de prison avec sursis, avec mise à l’épreuve, interdiction d’entrer en relation avec son ancien compagnon et 15.000 euros de dommages et intérêts, pour chantage et extorsion.

    La profession de cette femme est la prostitution (elle ne s’en cache pas) et est accoquinée avec un certain Nouredine S proxénète local.

    Ceci n’enlève rien au fait qu’un fin limer de la politique soit aussi stupide au point de s’afficher avec une prostituée. On imagine déjà les conneries qu’il va laisser dans ce minitère


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:22

      Bonjour, Trelawney

      Le passé de l’accusatrice et ses relations conflictuelles avec son ex-compagnon, de même que son mode de vie ultérieur, n’ont pas entrer en ligne de compte dans cette affaire au plan politique (et non judiciaire). 

      On ne peut en effet pas accorder la présomption d’innocence à Darmanin et, en même temps, refuser à sa victime présumée la présomption de sincérité !

      Ce qui est en cause, c’est la présence de Darmanin place Beauvau dans ces conditions-là.


    • dimitrius 9 juillet 16:38

      Fergugusse c’est mieux qu’Omo , Mr propre du Net distribuant les merdailles de bonnes tenues. Si dans votre vie vous n’avez jamais fréquenter une pute , c’est que votre vie sexuelle est celle d’une limace.


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:53

      Bonjour, dimitrius

      Je ne distribue rien, si ce n’est un blâme à ceux qui ont nommé Darmanin à l’Intérieur alors que son affaire est en cours, et par conséquent sujette à des investigations conduites par des policiers sous le contrôle des magistats. Cette situation est tout à la fois baroque et scandaleuse. 


    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 17:07

      et si t’as pas le cancer dans ta vie tu ne peut pas te marrer,t’est vraiment une merde


    • mmbbb 9 juillet 18:18

      les vraies putes sont celles qui font payer apres , et il y a plus d un gus qui se font avoir . Quant aux putes , c est comme le BIO , il y a qui peuvent se payer de belles « cocottes » BIO aux chairs fermes et d autres ont des produits bas de gamme le sein tombant et la fesse triste ! 

      Un commerce aussi vieux que le monde ! Extraordinaire revelation ! 


    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 18:20

      c’était une réponse a detritus, mais bon si tu te reconnais.

      je suis juste content de ne plus être dans votre france et tous ses bouffons,amusez vous bien avec vos vérités vos monuments aux morts et votre purin ,foutez vous sur la gueule c’est la seule chose qui vous reste


    • foufouille foufouille 9 juillet 18:26

      @Aita Pea Pea

      non, c’est soit tu délires soit tu te suicides face à la maladie.

      rigoler aide pas mal.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 18:27

      @Xenozoid

      Question d’éducation. Jamais je me fiche de la gueule de quelqu’un , même si je ne peux pas le blairer , par le biais d’une maladie grave qui le touche. Au contraire je lui donne mon soutien.


    • foufouille foufouille 9 juillet 18:31

      @Xenozoid

      je plains tes patients que tu n’aides pas.


    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 18:33

      attention aita, dire qu’on a le cancer et en faire une histoire pour insulté tout le monde sur un site ne demande de ma part aucune empathie de même, faire une éloge a un déces qui n’est pas prouvé n’est pas un poême mais une provoc,m’enfin de la part de mecs qui utilise les multicomptes depuis 15 ans pour simplement diminuer les autres ne déclenche chez moi aucune sympathie...voila a bon entendeur


    • foufouille foufouille 9 juillet 18:37

      @Xenozoid

      c’est de l’humour noir crétin ou autiste.


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:38

      @Aita Pea Pea

      quel connard !


    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 18:40

      pareil pour foufouille, etre handicapé ne te donne aucun privilege, un con handicapé ou pas reste un con, et je suis direct avec mes« patients »si ils font les cons je leur dit je ne fait pas celui qui lui donne une excuse ,surtout si je sais qu’il utilise sont handicap pour cela je connait beaucout qui sont tres malins,....mais bon si tu utilise ton handicap pour fair chier les autres, c’est ton probleme


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 18:55

      @nono le simplet

      Monsieur connard ! Lol


    • dimitrius 9 juillet 21:22

      @ Xenozoid : N’absolument , si tu savais comme je n’ai plus d’angoisses existentialiste , je me contente de vivre au jour le jour et je n’ai jamais savouré la vie comme maintenant , même si je ne peux plus aller aux putes , qui sont des femmes adorables.


    • Xenozoid Xenozoid 9 juillet 21:41

      detritus 

      ben c’est la vie je suis dédolé pour toi que tu ai eu besoin d’un forum et du cancer (?)pour te travestire et arrivé a voir que la vie c’est la mort...tu as donc perdu ton temps

      bravo tu es un raté et fier de l’être, enjoy it , et a l’allure ou ça va tu survivra tout le monde


    • Fergus Fergus 9 juillet 23:11

      Bonsoir, walkingwhittheapes


      « la dénonciatrice serait elle une mere maquerelle qu’il l’adouberait dans sa chasse au puissant »

      N’importe quoi !!!

      Dans cette affaire où c’est la parole de l’une contre la parole de l’autre, je ne sais pas qui dit vrai et qui ment. Il appartiendra à la Justice de le dire, et à elle seule. 


      « L’important pour Fergus ici est de sonner l’ hallali a peu de frais en s’appuyant sur du fumier »

      Encore n’importe quoi !!!

      Ce que je dénonce, c’est que Darmanin soit en situation de superviser les éventuelles investigations des policiers dont il le chef au plus niveau  sur sa propre personne ! Que cela vous paraisse normal montre que vous n’avez rien compris à cet article.


      Pour le reste, vos insultes me laissent complètement indifférent. Si cela peut vous soulager, grand bien vous fasse !



    • foufouille foufouille 10 juillet 09:01

      @Xenozoid

      tu as l’air très con.

      tu peux passer devant tout le monde à la caisse mais je le fais rarement, une place réservé dans les transports, un minibus spécial mais payant.

      pour le logement, tu peux crever la gueule ouverte et pas de bureaucrates te font chier car tu es pas encore mort.

      ça m’étonnerait que ce soit mieux chez toi.


    • alinea alinea 10 juillet 11:36

      C’est le fonds de commerce de notre société Xeno !

      La victime est devenue la vedette ; jadis c’était le héros : une femme monte dans une chambre d’hôtel avec un mec, après être allée en boîte de nuit avec lui, mais ça ne voulait pas dire qu’il voulait la coucher ? Tout le monde affecte de le croire, tout le monde accepte, sans s’en rendre compte, que les femmes sont de pauvres cloches, et qu’on peut bien monter dans une chambre d’hôtel avec un mec qu’on ne connaît pas et à qui on demande une faveur, sans pour autant exprimer qu’on acquiesce !

      Et les femmes aiment aujourd’hui à être prises pour ces connes ; même trente ans plus tard elles exposent leur faiblesse avec fierté !!

      Comme les mots n’ont plus de sens, sont devenus orwelliens, c’est ce qu’on appelle le féminisme. À en oublier ce qui est véritablement un viol !

      Eh bien les handicaps, les maladies, c’est pareil ; pareil aussi avec une certaine catégorie sociale : tout leur est permis au nom de je ne sais quelle morale chrétienne dévoyée. Personne ne voit le mépris sous-jacent.


    • Roubachoff 12 juillet 02:20

      @Fergus

      Là, je vous soutiens entièrement. La présomption d’innocence (que je défends bec et ongles) n’est pas un brevet d’innocence. En attendant qu’une cour ait tranché, il aurait été normal de garder Darmanin loin de toute fonction liée à la justice et à la police. Surtout quand on nomme à l’autre ministère-clé un soutien (et avocat) de Sarkozy, dont l’ami Gérald est également très proche (et doit avoir reçu mission de contribuer à son blanchiment).

      Cette affaire, très grave, dépasse de beaucoup les simples indélicatesses (ou pire) d’un type comme Darmanin.


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 juillet 15:47

    mais quand il était ministre du budget, c’était moins scandaleux ???

    C’est vraiment n’importe quoi.


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:25

      Bonjour, Olivier Perriet


      « c’était moins scandaleux »

      Non, je ne trouve pas que c’était moins scandaleux.

      Mais cela ne posait pas le problème spécifique de conflit d’intérêt judiciaire que le maroquin de ministre de l’Intérieur induit de fait dans cette affaire.

      Au scandale éthique s’ajoute désormais une grave faute politique !


    • Roubachoff 12 juillet 02:23

      @Fergus

      Là encore, soutien total. On ne nomme pas Marc Dutroux à la Jeunesse et aux Sports, même avant qu’il soit condamné. L’exemple est outré, je sais, mais il faut ça pour convaincre certains... rêveurs.  


    • Fergus Fergus 12 juillet 09:24

      @ Roubachoff

      Même outré, l’exemple est parlant.

      Pour ma part, j’ai évoqué Cahuzac dans l’article. Imagine-t-on un instant qu’il ait pu être nommé au Budget en étant sous le coup d’une action judiciaire pour fraude fiscale et blanchiment d’argent ?

      Je suis surpris qu’une partie des intervenants ne comprennent pas cela.


  • cevennevive cevennevive 9 juillet 16:16

    Bonjour Fergus,

    Vous savez bien que, de nos jours, ces histoires de sexe, tout le monde « s’en fout » ! Depuis que notre Président a posé avec ces bizarres bonhommes demi-nus, depuis que l’un de nos ministres s’est filmé en train de... Depuis que l’un de nos prétendants au trône a coincé une femme de chambre dans un hôtel US, depuis que, etc...

    Cela ferait plutôt sourire le commun des mortels (et d’ailleurs fait rire certains policiers où viennent se plaindre certaines filles agressées sexuellement...)

    Le sexe comme la représentation de la force et de la domination. N’est-ce pas un peu la devise de ces hommes politiques, quels qu’ils soient ?

    Les femmes ambitieuses en promotion canapé, les hommes ambitieux les armes à la main et les mains au fesses.

    Je suis triviale, j’en conviens, mais à mon âge j’ai vu et même vécu de ces situations dont on ne parlait surtout pas de peur d’être punie d’une trop grande franchise, et d’être montrée du doigt...

    Bon, vous avez raison de vous indigner, Darmanin à l’intérieur représente bien ce courant moderne de « dérision sexuelle » que nous, les prudes, réprouvons, et que le commun des mortels accusent de bégueulerie moralisatrice.


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:35

      Bonjour, Cevennevive


      « et d’ailleurs fait rire certains policiers où viennent se plaindre certaines filles agressées sexuellement »

      C’est ce qui me rend le plus furieux dans cette affaire. Car ce que vous dites est encore trop souvent vrai. Et ce n’est évidemment pas avec un ministre présumé violeur que les policiers et les gendarmes qui n’ont encore rien compris à la souffrance des femmes qui viennent déposer plainte vont changer d’attitude. Et que dire de l’exemplarité pour les jeunes recrues ? C’est consternant !  smiley


      « Le sexe comme la représentation de la force et de la domination. N’est-ce pas un peu la devise de ces hommes politiques, quels qu’ils soient ? »

      C’est malheureusement trop souvent vérifié. Et ce n’est pas avec ce dossier que les choses vont aller dans le bon sens. Après tout, une affaire de femme violée, c’est de la roupie de sansonnet pour la plupart de ces caciques politiques !  smiley


      Merci pour votre commentaire que j’approuve totalement.

       


    • dimitrius 9 juillet 16:44

      @Cevennevive : A te lire on sens que Madame a du métier et a eu un feu constant là ou je pense.


    • cevennevive cevennevive 9 juillet 16:50

      Bonjour dimitrius,

      Tu n’en as pas profité ! Tu es déçu ? Trop tard...


    • bebert 10 juillet 18:21

      Vous avez tout à fait raison mais je me demande ce que fait Marlène dans ce bouge


  • gruni gruni 9 juillet 16:20

    Bonjour Fergus

    On aimerait connaître l’avis du célèbre Dupont Moretti sur cette nomination au ministère de l’intérieur de Darmanin. Mais le Garde des Sceaux est dans l’obligation de se taire. Je ne crois pas à une condamnation du bébé Sarkozy, qui comme lui a beaucoup, beaucoup d’ambition. 


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:46

      Bonjour, gruni


      « On aimerait connaître l’avis du célèbre Dupont Moretti sur cette nomination au ministère de l’intérieur de Darmanin »

      Tout dépendrait de l’habit qu’il choisirait, entre la robe de l’avocat de la défense ou celle de l’avocat de la partie civile.

      Et pour ce qui est de son opinion personnelle, mieux vaut peut-être ne pas la connaître, eu égard à la manière dont il descendu le mouvement MeToo.


      « Je ne crois pas à une condamnation du bébé Sarkozy »

      Moi non plus, du fait que dans cette affaire c’est parole contre parole.

      Le piège n’en est pas moins là, car s’il bénéficie d’un non-lieu, Darmanin restera une cible de la part des gens, probablement très nombreux, qui seront persuadés qu’il a été protégé par le pouvoir politique en place.

      Déjà hier, dans un restaurant où nous avons déjeuné, mon épouse et moi, le cas Darmanin (et la nomination de Dupond-Moretti) était au centre des conversations à deux tables voisines de la nôtre. Or, la présomption d’innocence y était absente : on y parlait de « Darmanin le violeur » !


    • Aristide Aristide 10 juillet 11:04

      @Fergus

      Metoo ? Ah oui, ce mouvement où quiconque peut jeter à la vindicte le nom d’une personne sur la seule base de sa propre accusation.

      C’est vrai qu’il est impardonnable à un avocat devenu Ministre de parler de droit et surtout d’oser affirmer que la preuve est nécessaire à l’accusation. 

      Mais c’est aussi vrai qu’en d’autres temps, il ne fallait pas s’embarrasser de ces principes destructeurs que sont la preuve, la présomption d’innocence, le dabt contradictoire, ...


    • Fergus Fergus 10 juillet 11:41

      Bonjour, Aristide

      MeToo et Balance ton porc présentent des défauts évidents. Mais ces mouvements ont eu au moins le mérite d’amener des femmes violées ou agressées sexuellement à franchir le pas pour aller déposer plainte.

      Je vous fais remarquer que je n’ai pas dit un mot dans mon article sur Dupond-Moretti ! Je suis étonné par sa nomination, mais je ne la conteste pas !!!


    • Aristide Aristide 10 juillet 13:10

      Simplement et en deux mots, un outil de délation où on passe de l’accusation à la condamnation sans la confrontation avec la défense.

      Maintenant si vous vous satisfaites de ces quelques défauts, je ne peux rien pour vous, ... C’est vrai que la vie de quelques innocents pèsent peu ...

      Sur Moretti, vous en parlez dans une réponse à gruni ...


    • Fergus Fergus 10 juillet 13:25

      @ Aristide


      « un outil de délation où on passe de l’accusation à la condamnation sans la confrontation avec la défense »

      C’est vrai, et c’est ce qui m’a gêné dans ces mouvements. C’est pourquoi j’en ai approuvé le principe, mais pas la mise en ligne des identités des personnes mises en cause


      « Sur Moretti, vous en parlez dans une réponse à gruni »

      Oui, mais de manière incidente, et sans remettre en cause sa nomination à la Justice même si elle revêt un aspect baroque. J’ose en effet croire cet homme capable de faire la part des choses entre l’opinion personnelle qu’il a pu donner sur les mouvements féministes et son action ministérielle place Vendôme. 


    • Aristide Aristide 13 juillet 13:21

      @Fergus

      C’est bizarre que vous arriviez à critiquer Moretti sur son « opinion personnelle » à propos des dénonciations publiques sur Metoo et sa detestation justifié de cette « méthode » et dans le même temps vous approuvez Metoo sans voir que ce qui en fait est sa singularité : c’est la dénonciation publique et nominative de l’agresseur supposé.


    • Fergus Fergus 13 juillet 17:25

      @ Aristide

      Une nouvelle fois, votre goût pour la nuisance vous amène à raconter n’importe quoi : si j’ai approuvé le principe de MeToo, c’est dans sa dimension de dénonciation publique non nominative des agressions ; j"ai toujours été opposé au fait que les noms des agresseurs soient jetés en pâture sur les réseaux sociaux !


    • Aristide Aristide 14 juillet 12:35

      @Fergus

      Ben alors, c’est exactement ce que reproche Moretti à Metoo. Vous le mettez en accusation pour défendre les mêmes positions que vous ? 

      Question subsidiaire, quand le principe comme Metoo aboutit a des excés d’une telle gravité, peut être est-il nécessaire de le remettre en cause ? Et eput être encourager le seul principe qui vaille, l’appel à la justice, la preuve, ...


    • Fergus Fergus 14 juillet 12:48

      Bonjour, Aristide

      « Vous le mettez en accusation pour défendre les mêmes positions que vous ? »

      Vous avez décidément, soit un problème de lecture, soit plus probablement une propension addictive à la provocation malveillante : à un aucun moment je n’ai cité Dupond-Moretti dans mon article !!!


      Inutile de me relancer, je passe à autre chose, n’ayant pas de temps à perdre en vaines polémiques.



    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 12:51

      @Aristide. Le Féministan judiciaire se fiche de toute preuve. Contre un mâle, l’accusation et l’appât du gain suffisent.


    • Aristide Aristide 14 juillet 13:07

      @Fergus

      Votre article et vos propos sur ce fil, vous l’avez cité ...

      Vous avez écrit cela dans un de vos message sur cet article en réponse à Gruni

      « On aimerait connaître l’avis du célèbre Dupont Moretti sur cette nomination au ministère de l’intérieur de Darmanin »

      Tout dépendrait de l’habit qu’il choisirait, entre la robe de l’avocat de la défense ou celle de l’avocat de la partie civile.

      Et pour ce qui est de son opinion personnelle, mieux vaut peut-être ne pas la connaître, eu égard à la manière dont il descendu le mouvement MeToo.

      CQFD, en gros il dénonçait cette méthode par la banalisation de la dénonciation hors de la justice qu’a mise en place Metto et Balancetonporc. Vous approuvez ?


    • Aristide Aristide 14 juillet 13:11

      @JC_Lavau

      Je fais confiance à notre justice, surement perfectible, mais laisser la place au lynchage public. Trouver ce principe de la dénonciation tout de même justifiable malgré toutes les dérives est une vraie ineptie.


    • JC_Lavau JC_Lavau 14 juillet 13:21

      @Aristide. J’ai oublié sur quel support, FR3 ou radio publique, une avocate du Barreau de Nanterre s’est vantée de déclencher une procédure d’accusation d’attouchements sexuels dès qu’un père répudié osait résister aux exigences financières de la répudiante. Sanctionnée par son ordre ? Vous rêvez en couleurs !

      Frédéric p** a été condamné à 12 000 euros d’amende, pour avoir osé demander à voir sa fille.

      Ça se passe comme ça, tous les jours au Féministan judiciaire.


    • Aristide Aristide 14 juillet 13:40

      @JC_Lavau

      Malgré tout, la justice est le seul rempart au lynchage, à l’accusation sans fondement, à la protection, aux agressions sexuelles, ... L’avocat détournant sa fonction de conseil en instrumentalisant la justice est bien évidement coupable, comme l’est la dénonciation publique d’une personne, ...

      Pour ma part, je ne connais pas d’autre solution que la confrontation des parties et le fait que la preuve doit être fournie par l’accusation, .... sinon c’est du Fergus qui pense que cela la présomption d’innocence est face à la présomption de sincérité. Si, si il a osé. Cette dernière, « pésomption de sincérité » est d’une bêtise sans fond, on doit récolter la parole et seulement la parole dans les meilleures conditions possibles, relever les faits et tous les éléments pour instruire mais juger de la sincérité ... C’est impossible ...


  • McGurk McGurk 9 juillet 16:27

    Pourquoi ne parle-t-on donc jamais du covicide, épidémie contrôlée par le pouvoir ayant pour l’instant fait 30 000 victimes ? En plus des citoyens qui subissent des règles délirantes à l’infini d’un pouvoir ayant définitivement pris l’ascendant sur la démocratie ?

    Au lieu de cela, on parle des frasques immondes d’un des très nombreux types hors contrôle, hors démocratie d’ailleurs, en oubliant le plus grand désastre de ces dernières décennies.

    En fait, le thème général est, une fois de plus, cette démocratie à deux vitesses, à savoir ces deux mondes que tout oppose dont l’un à des possibilités que l’autre n’aura jamais.

    Possibilités telles qu’on peut tuer, mutiler, violer, détruire, emprisonner et même humilier publiquement les individus et peuples la base du pays.

    D’ailleurs, le terme très utilisé actuellement de « république » est parfaitement adéquat car il reflète de manière flagrante le manque total de démocratie, de respect envers la constitution dont les droits élémentaires et également le droit de penser et de s’exprimer.


    • Fergus Fergus 9 juillet 16:49

      Bonjour, McGurk

      On peut penser ce que l’on veut de la gestion du Covid-19, mais ce n’est pas le sujet. 

      Pourquoi n’écrivez-vous pas un article sur le thème de ce que vous nommez le « covicide » ? Vous maîtrisez suffisamment l’écriture pour qu’un article de ce type ait de fortes chances d’être publié.


    • McGurk McGurk 9 juillet 17:08

      Je vous remercie pour cette appréciation. J’ai maintes fois tenté de publier mais sans succès avec l’omerta contrôlant le site.

      Il y a, en réalité, une très forte connexion avec ce sujet qui est celui de l’impunité et de la réutilisation des élites sans prendre en compte leur passé.


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 16:59

    « on ne peut pas, au plan éthique, diriger les forces de police du pays et, en même temps, être soi-même sous le coup d’investigations pénales !   »

    ben quoi ?

    certains ont été ministres chargés de l’organisation de l’évasion fiscale et on leur a cherché des poux dan la tête parcequ ils pensaient qu’à eux, heureusement, maintenant on a le bracelet électronique, et le chirurgien esthétique a été totlement absous de ses péchés en rejoignant les troupes de combat anti-covid

    certains ont été maires de Levallois Perret avec leurs époses et ont été pris lamain dans le sac, alors on a mis à l ombre le mâle et confié les manettes à la femelle qui a vite fait libérer le mâle pour qu il puisse tâter les fesses des gozesses à la fête de la musique, sans masque et sans « gestes barrières »...

    Heureusement, Dupont-Moretti va mettre de l’ordre dans tout ça et neutraliesr les mauvaises langues en commençant par mettre le parquet en prise directe avec son bureau...

    C’est ça le plan éthique LREM ? Fergus, il faut vous y faire.
    Ils auront juste le temps de prendre un arrêté instaurant la nomination du président et des ministres en cascade par le PDG de Rotschild-France avant les élections prévues dans deux ans pour consolider leur affaire.


    • Fergus Fergus 9 juillet 17:09

      Bonjour, Séraphin Lampion

      J’ai fait allusion à Cahuzac dans l’article par ce que, sur le fond du rapport à leur fonction, ces deux-là sont dans la même situation. A une différence près : Cahuzac a été condamné, ce qui n’est pas encore le cas de Darmanin.

      Bien vu pour les Balkany.

      « Heureusement, Dupont-Moretti va mettre de l’ordre dans tout ça »

       smiley

      Sur la fin du commentaire, cette opinion n’engage que vous. Peut-être avez-vous raison...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 17:15

      j aurais du terminer ma phrase :

      malheureusement, cette mise en ordre aboutira un « ordre nouveau », si cette appellation désuète vous rappelle quelque chose...


    • Fergus Fergus 9 juillet 17:24

      @ Séraphin Lampion

      Oui, cela me parle. A ce détail près que je ne crois pas un instant à cet « ordre nouveau », sorte d’épouvantail mystérieux et protéifprme mis à toutes les sauces. Mais cela n’engage que moi.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 17:36

      Je n’ai pas parlé de « nouvel ordre mondial » mais d’ « ordre nouveau », le premier terme restant une spéculation du genre « tout se passe comme si un groupe clandestin tramait un complot » (ps si con que vous le pensez), le second ayant constitué un groupe bien réel qui existe toujours même s’il n’a plus la même audience : lien.


    • Fergus Fergus 9 juillet 17:51

      « le second ayant constitué un groupe bien réel qui existe toujours même s’il n’a plus la même audience » 

      Excusez-moi, je n’avais pas percuté.


    • Le421 Le421 9 juillet 20:42

      La différence entre Dard malin et Cahuzac, c’est que l’un se prétends « de gauche », donc, pan !!

      L’autre est de droite et les malversations et autres frasques sont sa vie courante.

      Et c’est normal.

      Devenir riche honnêtement, c’est devenu quasiment impossible, n’en déplaise à beaucoup !!

      Et quand on est riche, on est rarement « gauchiste »...

      Déjà que les pauvres votent à droite...


    • Fergus Fergus 9 juillet 20:57

      Bonsoir, Le421

      Un tantinet cliché, non ?  smiley


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 21:09

      @Le421

      T’es un connard qui vient pisser sur la gueule des prolos tout en se vantant d’avoir fait de la compet auto , et du navion aujourd’hui. Tu pisse sur l’armée alors que t’y a fait carrière...t’es quoi ducon a part un faux derche. Assume.


    • dimitrius 9 juillet 21:24

      @Aita , çà fait une éternité que je me tue à lui dire !!!


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 21:34

      @dimitrius

      Salut mon Bébert...peux plus supporter cette fausse gauche...et c’est profond.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 21:43

      @dimitrius

      Et je reste profondément social démocrate...version Chevènement.


    • dimitrius 9 juillet 21:50

      @Aita

      Salut ma couille , le problème , il n’y a plus de gauche crédible dans le monde , c’est la fin de cette civilisation de couilles molles . Reste plus que carpe Diem. Quand la majorité de lobotomisés va atterrir , çà va faire mal , quand les tarlouzes mènent le pays c’est la fin.


    • dimitrius 9 juillet 21:52

      @Aita  : Moi c’était la sociale démocratie scandinave des années 80 qui me plaisait bien , du passé , le marché a repris la main.


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 22:09

      @dimitrius

      On est d’accord...mais bon il y a eu des saloperies a l’époque aussi , avec le placement de certains enfants. Comme quoi tout est a améliorer...


    • Aristide Aristide 10 juillet 11:07

      @Fergus

      Un tantinet cliché, non ?

      Non, Insoumis de base ...


    • Lugsama Lugsama 11 juillet 12:02

      @Le421

      La différence c’est surtout que Darmanin est innocent jusqu’a preuve du contraire et semble victime d’une délinquante récidiviste.


Réagir