mardi 23 janvier 2018 - par Diogène

Davos 2018 : qui aura la palme d’or ?

Si, au-delà du grand escalier, du tapis rouge et des paillettes, le festival de Cannes est l’occasion pour les producteurs et les distributeurs de rêves cinématographiques de faire leur marché, Davos est le rendez-vous incontournable de l’oligarchie globalisée pour se tenir au courant des tendances des marchés commerciaux et financiers et échanger avec leurs complices les derniers potins et recettes pour obtenir les plus gros profits. Alors, le rendez-vous annuel du gratin capitaliste mondial est une occasion comme une autre d’obtenir des indices pour comprendre à quelle sauce nous serons mangés.

Le « forum économique mondial » ne débat pas de questions comme la « démocratie », un thème réservé aux tribuns candidats aux sièges mis à leur disposition pour amuser le peuple. Ce sommet réunit des gens sérieux, et il tient à garder sa réputation d’efficacité, puisqu’il permet aux géants du business planétaire qui paient pour ça de rencontrer en trois jours plus de nouveaux partenaires, clients ou fournisseurs que le meilleur cabinet spécialisé ne le ferait en trois mois à un coût plus élevé. Si Macron a réussi à glaner quelques miettes en détournant le cortège grâce au miroir aux alouettes fabriqué à cet effet il y a quelques siècles par le Roi Soleil, nous qui ne sommes rien pouvons nous contenter d’admirer les carrosses et glaner quelques potins utiles.

Que le complexe militaro-industriel USA-unlimited soit représenté par son président lui-même ou le secrétaire au Trésor Mnuchin, les grands réalisateurs présents seront impatients de savoir de la bouche de leur confrère si le scénario "America first" a eu du succès, et si Hollywood a l’intention de maintenir sa position de leader dans les salles de projections.

Publicité

Pour se donner les meilleures chances, l’Allemagne a choisi pour la représenter une valeur sûre, inoxydable et glamour à souhait, Angela Merkel soi-même, pourtant harassée par ses efforts pour concilier les intérêts antagonistes des plus grands acteurs rivaux de ses studios. Arborera-t-elle le masque de la tragédie ou celui de la comédie ? Les courbes des indices économiques de la planète risquent d’être infléchis par le choix de l’un ou l’autre de ces accessoires. Que compte faire l'industrie allemande ? Surfer sur un euro réputé « compétitif » pour continuer à remplir les caisses ou lâcher du mou pour calmer le jeu des tensions sociales qui s’amplifient en Europe et risquent de mettre à l’affiche des clowns tristes ?

Les dirigeants de Bollywood et les stars de Pékin sont venus aussi. La Chine est la deuxième plus grande économie du monde et l'Inde sera bientôt l’état le plus peuplé. Dans 20 ans, peut-être 10, la Chine est sera devenue la plus puissante économie du monde, tandis que l'Inde sera la troisième. Si les outsiders de ce deux pays sont nominés, le grand jury aura envoyé un message clair sur les transferts géographiques des richesses. Mais rien n’est joué ! Il est des seconds rôles dont la carrière est plus admirable que celle de certaines vedettes.

Ce sommet sera aussi l’occasion de découvrir les nouveaux talents utilisés pour la composition des musiques de films et les bandes originales. Le grand air des inégalités mondiales, morceau de bravoure des ténors transnationaux a besoin d’un nouvel arrangement : un peu de rap permettrait aux banlieues du Cap, de Mexico et de Jakarta d’avoir l’impression qu’on pense un peu à eux. Sion, ils risquent de se « radicaliser ». Mais ça, ce n’est pas le problème du Ghotta mondial : c’est tellement vulgaire. 

 



5 réactions


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 24 janvier 2018 03:10

    Davos est une aubaine, c’est l’occasion rêvée de savoir ce qu’ils pense vraiment.

    Car quand ils se croient douillettement entre eux, leurs langues se délient... sous les caméras. Les vidéos des forums de Davos, c’est l’un des plus riches filons d’infos de l’année !


  • cétacose2 24 janvier 2018 09:15

    Quel terroriste assez inspiré serait capable de déposer son petit colis à Davos ,au moment ou ils sont tous agglutinés plutôt que de le faire dans un lieu populaire ou il n’y a que des innocents.. ?


    • Diogène diogène 24 janvier 2018 09:36

      @cétacose2

      puisque de sont les vrais commanditaires des « terroristes » qui sont réunis à Davos, il y a aussi peu de probabilités que les mercenaires attaquent leurs employeurs qu’il y en avait pour que la maffia de Chicago attaque Al Capone !

    • Francis JL 24 janvier 2018 09:58

      @cétacose2
       
       Elle est bien révolue l’époque où Boris Vian chantait « La java des bombes atomiques »
       
       

      Mon oncle un fameux bricoleur

      Faisait en amateur

      Des bombes atomiques

      ....

      Sachant proche le résultat

      Tous les grands chefs d’Etat

      Lui ont rendu visite

      Il les reçut et s’excusa

      De ce que sa cagna

      Etait aussi petite

      Mais sitôt qu’ils sont tous entrés

      Il les a enfermés

      En disant soyez sages

      Et, quand la bombe a explosé

      De tous ces personnages

      Il n’en est rien resté

      ...
      Et l’pays reconnaissant

      L’élu immédiat’ment

      Chef du gouvernement


  •  C BARRATIER C BARRATIER 24 janvier 2018 19:58

    C’est devenu banal. La France serait une democratie liberale, ce qui tourne le dos à notre devise republicaine.

    Je me pose la question de la pertinence de ce que j’écrivais recemment

    En table des news :

    Friedman, cousinages fascistes anti républicains http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=265

Réagir