jeudi 20 août 2015 - par J.MAY

De la russophobie d’État à la russophobie médiatique

Cultiver la russophobie semble actuellement être de bon ton dans l'opinion française. Cette russophobie est, à dire vrai, largement suscitée ou entretenue par la doxa que diffuse un pouvoir totalement inféodé à l'Otan.

En matière d'orchestration médiatique, la presse de droite se révèle au demeurant moins "virulente" et se montre moins "dichotomique" en ses jugements que celle de la gauche atlantiste ou celle qui, au nom des droits de l'homme ou de la démocratie confond allègrement anti-poutinisme et russophobie. Un russophile déclaré (ce que je conviens être) lira donc avec plus de plaisir en ce moment, s'agissant de la Russie, le Figaro et Valeurs Actuelles que "Libé", "Le Monde" ou, dans une certaine mesure, Médiapart.

Ne parlez pas de Russie à Hollande. Sa culture se situe ailleurs. Il ne comprend rien à ce pays, et encore moins à l'âme slave. Son champ de vision géopolitique ignore par ailleurs, ou feint d'ignorer, les réalités de l'Eurasie. Tout ce qui touche à la Russie est conditionné par son atlantisme forcené. Ne mentionnons que pour mémoire son ministre des affaires étrangères, Fabius, caniche devant Obama et Netanyahu, aussi hautain, suffisant, et droit dans ses escarpins devant les Russes, qu'obséquieux et révérencieux devant les monarques et les émirs golfiques.

S'agissant des "Républicains" (les guillemets s'imposent), ils naviguent entre un antisoviétisme résiduel, un vague héritage gaulliste, leur désir de prendre le contre-pied de la politique menée par Hollande (Sarkozy), et la russophilie avérée de quelques uns de leurs ténors (Fillon et Mariani notamment).

Chez les Centristes, un européo-atlantisme viscéral fait qu'ils rangent irrémédiablement la Russie, à l'instar des néoconservateurs américains, dans l'axe du mal.

Au FN, le "canal historique" du père et le "canal habituel" de la fille sont sur ce plan réunis. Ils sont animés d'un certain anti-américanisme hérité de l'idéologie traditionnelle de l'extrême-droite française, tout en appréciant fortement les valeurs sociétales et "morales" prônées par Poutine (patriotisme, religion, mœurs, etc.) De ce fait un regard bienveillant sur la Russie l'emporte désormais sur leurs préventions passées à l'encontre d'une Russie bolchevisée.

Bref, atlantistes forcenés, hollando-socialistes pernicieux ou cauteleux, "démocrates" circonstanciels ou professionnels style BHL ou Glucksmann junior, ont tout loisir d'exprimer des sentiments russophobes exacerbés qui trouvent écho chez les jocrisses béats et le vaste peuple des irréversibles benêts.

Les médias relevant de la gauche bobo/caviar ne sont pas les derniers à exprimer leur haine de la Russie et leur approbation enthousiaste des menées otaniennes étayées par une désinformation de masse systématisée.

Dans un tel contexte, oser prendre la défense de la Russie relève presque de l'innocence.

Je citerai donc simplement ici un extrait du dernier ouvrage de Sylvain Tesson , "Berezina", qui me semble traduire de manière assez juste à la fois le sentiment qu'ont les Français du peuple russe et celui qu'ont les Russes de leur situation dans le contexte géopolitique actuel.

" [...) Ô, nous aimions ces Russes. Chez nous, l'opinion commune les méprisait. La presse les tenait, au mieux, pour des brutes à cheveux plats, incapables d'apprécier les mœurs aimables des peuplades du Caucase ou les subtilités de la social- démocratie et, au pire, pour un ramassis de Semi-Asiates aux yeux bleus méritant amplement la brutalité des satrapes sous le joug desquels ils s'alcoolisaient au cognac arménien pendant que leurs femmes rêvaient de tapiner à Nice. Ils sortaient de soixante dix ans de joug soviétique. Ils avaient subi dix années d'anarchie eltsinienne. Aujourd'hui, ils se revanchaient du siècle rouge, revenaient à grands pas sur l'échiquier mondial. Ils disaient des choses que nous jugions affreuses : ils étaient fiers de leur histoire, ils se sentaient pousser des idées patriotiques, ils plébiscitaient leur président, souhaitaient résister à l'hégémonie de l'OTAN et opposaient l'idée de l'eurasisme aux effets très sensibles de l'euro-atlantisme. En outre ils ne pensaient pas que la Russie avait vocation à s'impatroniser dans les marches de l'ex-URSS " 

____________________

 

A propos de Poutine, de la Russie et de l'Occident, MARIANNE2 présentait ainsi un article de Mathieu Slama (8 août 2015) :

Selon l'analyste Mathieu Slama, ce qui se joue entre Vladimir Poutine et les dirigeants européens, ne se situe pas simplement autour de la question ukrainienne mais au niveau des idées, "sur quelque chose de bien plus fondamental et décisif". Deux visions du monde qui s'entrechoquent, " la démocratie libérale et universaliste" côté européen et "la nation souveraine et traditionaliste, de l'autre ", côté Poutine.

Slama écrivait (extrait) :

[....]  "On peut reprocher beaucoup de choses à Vladimir Poutine, mais il y a une chose qu'il est difficile de lui contester, c'est son intelligence et l'imprégnation qu'il a de la culture et de l'âme russes. D'un côté la démocratie libérale et universaliste ; De l'autre, la nation souveraine et traditionaliste. En cela, nous dit Hubert Védrine dans le dernier numéro du magazine Society consacré à Poutine, il se distingue très nettement de ses homologues européens : "C'est un gars [sic] très méditatif, qui a énormément lu. Vous ne pouvez pas dire ça d'un dirigeant européen aujourd'hui. Il y a une densité chez Poutine qui n'existe plus chez les hommes politiques". 

Je rédigeais pour ma part le commentaire suivant :

1. Bel universalisme en effet que celui de l'Occident. Il n'est que de considérer les conquêtes coloniales des pays européens et les répressions qui ont accompagné les diverses luttes de libération nationale des peuples jugulés.

2. Si l'on prend comme référence première la nation qui est l’archétype ou le prototype du "monde occidental", les dernières manifestations concrètes de ses idéaux en Irak et au Moyen Orient ne plaident pas excessivement en faveur d'une exportation des "valeurs" de la démocratie libérale et universaliste.

3. S'agissant de la Russie, lorsqu'un pays se sent menacé d'encerclement, ou pire, par une coalition militaire, il paraît assez logique de voir ses dirigeants faire appel à des notions patriotiques et "souverainistes". Ce fut, me semble-t-il, le cas de la France lors de la dernière guerre.

4. Védrine, convenons en, c'était autre chose que le petit marquis Fabius. Lorsque j'aperçois dans quelque lucarne ce Gribouille suffisant et prétentieux, je ne puis m'empêcher de me remémorer son humiliation face à Chirac (qui n'est pourtant pas de mes idoles) lors d'un débat resté célèbre.

 



93 réactions


  • Jean-Louis CHARPAL 20 août 2015 18:29

    Coucou « cher collègue » ( lol ) ! Je fais allusion à Marianne 2 ...

    Nous ne sommes pas d’ accord sur tout, et peut-être pas sur une majorité de sujets. Mais cela n’a finalement pas d’importance.

    Nous partageons en tout cas une aversion assumée pour le monde uni polaire voulu par les USA, l’OTAN et son caniche l’ Europe.

    Ainsi que pour l’ atlantisme béat et inconditionnel qui confine à la bigoterie, de la fausse gauche solférinienne et du centre. Sans oublier « la planète » sarkoziste.

    Personnellement, je ne suis pas certain que Poutine soit moralement irréprochable à tout point de vue, mais je dois reconnaître honnêtement que je ne le connais pas et que les politiciens nord américains et européens n’ont pas de leçon de morale à lui donner.

    Donc, qu’on l’aime ou pas en tant qu’individu, il est de toute façon, dans le cadre des relations d’Etas à Etats, objectivement indispensable à l’émergence d’une monde multi polaire débarrassé de l’emprise exclusive des USA et de ses satellites.

    De plus, l’attitude des USA, de l’OTAN et de son caniche, dans l’affaire ukrainienne, vis à vis de la Russie est lamentable et dangereuse.

    Cerise sur le gâteau, la France, ou plutôt son gouvernement « socialisse », est en dessous de tout dans ce dossier. Le Général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe ... 


  • Aristide Aristide 20 août 2015 18:46

    On a eu l’invention du concept de l’islamophobie, commode terme pour amalgamer les actes racistes et les critiques de l’islam. 


    Voilà que l’on nous sort ce concept de russophobie, pour essayer de faire passer toute critique justifié ou non envers les actes des dirigeants russe pour un racisme d’un nouveau genre.

    La ficelle est assez grosse .... 

    • devphil30 devphil30 21 août 2015 06:34

      @Aristide


      La ficelle est grosse pour ceux qui sont en mesure intellectuelle de la percevoir.
      Parlez de la Russie autour de vous ,cela vous permet de jauger assez vite le niveau culturel , éducatif et intellectuel des gens qui vous entourent.

      Si certains ont la capacité à vous écoutez et à envisager un apprentissage ou en remise en question de la pensée unique distillée dans leur cerveau depuis des années , d’autres vous ressortent la peur du rouge , les purges , le niveau de vie etc ....

      Alors là vous savez que le travail d’explication sera impossible.

      Je rappelle que les USA ont une conscience propre malgré 
       -l’extermination des Indiens par les Américains
       - les guerres à outrance depuis des dizaines d’années pour assurer la suprématie du pétro dollar
      - le rapprochement es bases de l’Otan autour de la Russie.
      - des millions de pauvres 
      - un pays en crise et sur-endetté 
      - la main mise des USA sur la déclaration si un pays fait partie du bien ou du mal ( selon leur intérêt le cas de Cuba et de l’Iran redevenu très fréquentable sans savoir ce qui a permis de changer )
      - les manipulations et destitution de gouvernement en Amérique du sud , en Asie , en Afrique.
      - expérience à peine croyable sur leurs peuple , le largage de a bombe nucléaire , de napalm au Vietnam , les soupçons forts de manipulation et de test de LSD en France à Pont St Esprit.


      Un véritable festival d’ingérence ou pourtant les USA se font passer pour les bons en croisade contre le mal.
      Ce mal à pris différente forme depuis un siècle l’Allemagne , les communistes , les islamiques , les Russes , les Chinois ( étonnant l’accident en Chine alors que la Chine a dévalué deux fois sa monnaie quelques jours avant ...) 

      Pour l’Allemagne nazi , il faut savoir des entreprises américaines ont aidés Hitler à prendre le pouvoir , elles ont aidé Hitler à sortir de la crise et se remilitariser voyant en l’Allemagne un rempart contre les bolcheviks.
      Durant la deuxième guerre mondiale , elles ont continué à le soutenir notamment au niveau de la fabrication de pétrole de synthèse.

      Les USA ont pratiqué et pratique une politique étrangère basée sur l’argent , leur relatif isolement leur permet de déployer des troupes dans le monde et de générer des conflits locaux pour leurs intérêts financiers.
      A ce propos leur modèle fut l’Angleterre qui pratiqua cette politique durant plusieurs siècles et la France aussi dans une moindre mesure car plus exposé militairement en Europe.

      L’histoire est importante , l’éducation et le savoir permettent de comprendre le monde , ces notions se perdent aujourd’hui et conduirons le monde à sa chute.

      Les USA ont érigé l’argent , le pouvoir , la réussite en religion au mépris des autres peuples , des ressources naturelles et de la vie.

      Philippe 

    • Aristide Aristide 21 août 2015 12:55

      @devphil30


      J’admets assez difficilement cette importance donnée à la « pensée unique » sollicitée à tout bout de champ, dés que l’on expose des opinions qui ne se démarquent pas franchement d’une opinion « générale ». On peut constater que les angles d’analyse sont largement influencés par la position politique, il est aussi évident que il n’y a pas de vison unique. C’est assez commode pour les tenants d’une pensée particulière de caser toutes les pensées différentes dans ce fourre tout de la « pensée unique ». Serait ce que le manque d’argument et l’accusation seule suffisent à expliquer ce stratagème assez grossier lui aussi. A la manière de l’islamophobie, la russophobie, ...

      Votre tirade sur les méfaits de l’impérialisme états-uniens est implacable. Que n’administrez vous pas le même traitement à la Russie et l’URSS. L’objectivité voudrait que l’on fasse aussi la liste de tout ce qui pourrait être reproché à la Russie ou l’Urss.

      Je pourrais en citer quelques uns, mais je ne doute pas que vous trouviez tous les arguments pour faire passer ces méfaits pour des actes héroïques. Sur un autre fil, Talyn est justifié par le fait que l’aristocratie polonaise méritait largement l’assassinat de masse perpétré par les bolcheviques, ailleurs vous trouverez tous les arguments pour dédouaner Staline des purges dans tous les corps de l’Etat soviétique, la justification d’une dictature, etc ...

      Je sais que je pourrais arguer d’une USAphobie pour répondre assez bêtement à vos arguments, je ne le ferai pas. Je me contenterai de vous rappeler que l’Histoire peut simplement éclairer le présent. S’en servir pour mettre au ban, pour accuser est une affaire de manipulateur dont le plus remarquable sur Agora est le CUNY.

      Maintenant, je n’adhère en rien à cette théorie sur le Bien et le Mal, le classement moral des nations en fonction de leurs actes passés est assez contestable, et assez symptomatique de ce besoin de simplification extrême.

      Une petite incidence, je trouve toujours assez surprenant cette vision de vos contemporains, assimilés souvent à des moutons, influençables et ignorants, incapable du moindre jugement, ... La aussi, un argument de circonstance pour expliquer le peu d’écoute de votre position sur la Russie qui a vous entendre est exempte de tout reproche, blanche sur tout son passé, euh ... blanche n’est pas le terme le plus adapté ... 

       

    • Layly Victor Layly Victor 22 août 2015 09:53

      @Aristide
      oui, oui, bien sût. Allez coucher. A la niche.

      Montre la papatte à papa Hollande, l’homme des mistral gagnants.

      Votre mauvaise foi est telle que je vous conseille de devenir avocat.

      Je pense que les habitants de Lougansk, privés d’eau et de toute infrastructure suite aux bombardements des nazis de Kiev financés par les euro-germano-US-sionistes doivent apprécier énormément quand vous dites que la russophobie « est un concept ».
      Il est vrai que vos ancêtres collabos prétendaient que le nazisme était un concept.

      Nous sommes cernés par les abrutis solfériniens et les abrutis sarkozystes. 

    • Dom66 Dom66 22 août 2015 18:47

      @Layly Victor

      Bien envoyé je « plusse »


  • Dom66 Dom66 20 août 2015 22:34

    Bonsoir l’auteur, merci pour cet article.

    Un article à lire ici aussi, toujours d’actualité

    L’hystérie est une maladie mentale.

    Amic’


  • lloreen 20 août 2015 22:39

    Les révélations de la cosmonaute Marina ¨Popovitch, une grande âme russe.

    https://www.youtube.com/watch?t=77&v=TLM_G1BgcjY

    Du véritable baume pour le coeur en cette période de russophobie de la part d’ une pseudo élite dont la petitesse d’ esprit et la bassesse se dévoile un peu plus chaque jour.


  • morice morice 20 août 2015 22:45

    qui vous parle de « russophobie » ,


    Depuis quand la critique de la dictature de Poutine, détourneur de l’argent du peuple, magouilleur de l’extrême serait « russophobie » ???

    les russes valent bien mieux que ce fou de Poutine, montreur de gros bras grotesque...

    vous vous nourrissez à Spoutnik, qui est à la botte du maître du kremlin, et versez dans la même propagande éhontée contre ce régime autoritaire en étant incapable du moindre recul !!!

    Poutine c’est la mafia russe. ET là on a un Corse qui vient l’applaudir ; pas étonnant, donc, à vrai dire...


    • Dom66 Dom66 20 août 2015 22:55

      @morice

      Pauvre mec ! Plus minable que momo ? Ça n’existe pas. Même dans la coke il est nul, quand à l’aviation je n’en parle pas.


    • morice morice 20 août 2015 22:59

      Plus minable que momo ? Ça n’existe pas.


       c’est la combientième d’injure de votre part ???

      quand à l’aviation je n’en parle pas.

      on compte sur vos lueurs... l’indien de pacotille.





    • Phoébée 20 août 2015 23:18

      @morice

      Vous êtes un con, c’est indéniable.

      Mais, un con instruit, ce qui vous rends indéniablement dangereux.


    • wesson wesson 20 août 2015 23:56

      @morice


      Il faut quand même qu’il y ai quelqu’un que l’on peut pas classer dans vos trolls pour vous le dire. 

      Morice, vous êtes un raciste véritable, affecté d’une Russophobie que vous tentez maladroitement de dissimuler derrière une Poutinophobie qui passe mieux, tout cela aggravé par une sévère tendance à la perversion narcissique. 

      Vous êtes l’extrême droite dont vous prétendez être la victime, car vous en avez adopté le ton et la méthode. 


       

    • Aristide Aristide 21 août 2015 12:58

      @wesson


      Il me semble que vous accusiez d’autre de faire l’amalgame entre antisionisme et antisémitisme.

    • wesson wesson 21 août 2015 15:43

      @Aristide
      La Russophobie médiatique n’as strictement rien à voir avec l’antisémitisme, ni le sionisme en général. 


      Ma grille d’analyse géopolitique ne se résume pas à Israël et son projet colonial.

    • lsga lsga 21 août 2015 15:55

      @wesson

      d’autant que Poutine est pro-israélien, et que ça politique en Tchétchénie est de même nature, visant les mêmes objectifs, que la politique d’Israël en Palestine.


    • wesson wesson 21 août 2015 16:14

      @lsga
      Arrêtez vos conneries avec la Tchétchénie voulez-vous. Le fondamentalisme musulman que la Russie a subi là bas et au Daghestan est un wahhabisme financé par l’Arabie Saoudite, sur le modèle de ce qui fut fait en Afghanistan avec notamment les Talibans. 


      Ce que les Russes ont fait, c’est régler le problème. Mais maintenant, il est bel et bien réglé. Et la Tchétchénie actuelle reconstruite et toujours musulmane est l’un de meilleur soutient, tout en conservant une liberté excellente au sein de la fédération de Russie.

      Si ça vous amuse, comparez cela à ce qu’est l’Afghanistan aujourd’hui, mais également aussi l’Irak, le Yemen, la Lybie, la Syrie et tous ces états ou nous avons ressenti le besoin d’aller y combattre - je ne sais trop quoi d’ailleurs. 

      De toute manière, je ne sais même pas pourquoi je vous réponds. Votre nihilisme qui vous fait soutenir exactement l’inverse des causes que vous prétendez défendre vous a déjà totalement discrédité.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 août 2015 06:39

      @lsga
      Ce qui s’est joué en Tchétchénie, c’est le contrôle du pétrole.
      Doudaiev, un ancien Général de l’Armée rouge, a déclaré l’indépendance, soutenu par le Secrétaire d’état américain James Baker.
      La position géographique de la Tchétchénie impliquait à terme l’éclatement de la Russie.
      La Tchétchénie devint une zone de non droit, où de nombreux oligarques russes ont pillé les réserves monétaires et pétrolières, et voulaient contrôler la totalité du transit pétrolier dans la région.


      L’objectif de Poutine a été de récupérer la distribution du pétrole pour l’ Etat russe.
      Tout ceci est expliqué dans le petit livre de Xavier Moreau : « La Nouvelle Grande Russie ».

      Quant aux oligarques, ils ont été fort déçus par une loi en 2000, Poutine s’est appuyé sur l’aversion profonde des Russes envers ceux qui ont pillé le pays, pour les empêcher de continuer de nuire :
      - ils devront payer des impôts
      - cesser l’évasion fiscale
      - réinvestir en Russie
      - et surtout, ne plus faire de politique.

    • Layly Victor Layly Victor 22 août 2015 10:12

      @morice
      Vas y Momo c’est bon, vas y Momo c’est bon, bon, bon.

      C’est la chanson que se chante ce gros porc de Poroshenko tous les matins en se rasant.

      Ceci dit, le rusé Momo se garde bien de parler de quelque chose qui crève les yeux, c’est que le coup d’état nazi en Ukraine et la guerre mondiale menée par les euro-germano-US-sionistes-saoudiens n’ont rien à voir avec la personne de Poutine, qui ne fait que défendre les intérêts de son pays (ce que ce gros salopard de Hollande était censé faire).

      Tout le travail des journaleux consiste à nous faire avaler que le conflit mondial actuel est imputable au seul personnage de Poutine. Et Momo vient déposer sa bouse sur le tas de bouses. Allez coucher.

    • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2015 15:04

      @morice. J’avais découvert « Morice » et sa paranoïa quand il avait bavé toutes les insultes et accusations possibles et impossibles sur David Manise. David a certes des défauts énormes, à commencer par son autoritarisme de chef de meute, totalement animal, mais dans cette histoire le fou est bien le pseudo « Morice ».

      Sa paranoïa ne s’est pas arrangé depuis. En fait aucun vieillard entré en paranoïa n’en guérit jamais ; tout au plus une fugace et authentique demande, dans la détresse lors des derniers jours.


    • Rincevent Rincevent 23 août 2015 15:38

      @wesson

      C’est le problème récurrent avec ceux qui ont UNE vision du monde, UNE seule grille de lecture (que ce soit le marxisme ou la psychanalyse…) et qui s’y accrochent pour avoir des réponses simples à des questions complexes. On leur conseillerait bien de lire Edgar Morin mais ce serait peine perdue. En fait, il s’agit plus de croyance que d’analyse des faits.


  • morice morice 20 août 2015 22:47

    « C’est un gars [sic] très méditatif, qui a énormément lu. Vous ne pouvez pas dire ça d’un dirigeant européen aujourd’hui. Il y a une densité chez Poutine qui n’existe plus chez les hommes politiques ». 


    ah ah ah : voilà musclor transformé en intello !!!

    Poutine c’est aussi CON que ça : 


    SE MONTRER, avant tout : parlez d’un intellectuel !!!

    • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 07:22

      @morice


      1. J’avais effectivement oublié de mentionner le « courrier international » parmi les journaux russophobes et otaniens.
      Vous réparez cet oubli. Merci.

      2. Au fait, auriez vous des nouvelles d’Alexandre ADLER, dont il ne me viendrait pas à l’esprit de nier l’immense culture et le très niveau des diplômes, mais dont le parcours politique ne laisse pas de m’interroger ? Je suppose en effet que le jugement que vous portez sur lui diffère considérablement du mauvais portrait que dresse de lui le site : 
      http://www.alterinfo.net/QUI-EST-ALEXANDRE-ADLER_a348.html

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 août 2015 09:50

      @morice, « Monsieur alias morice »,

      Michel Collon vous a habillé pour l’automne, l’hiver, et le printemps, au sujet de vos articles sur le Venezuela... :
       « Un article d’ Agoravox soumis au détecteur de manipulation » de Monsieur Alias morice.
      Partie 1 et pour faire bon compte : Partie 2 .


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 août 2015 10:02

      @MAIBORODA

      Bonjour Jean.
      Et merci. Je commençais à me sentir un peu seul avec mes songes par rapport à A. Adler. Je vois que vous testez avant de boire.
      Je ne reviendrai pas sur Poutine, il fait son job comme peu de chefs d’états le font, il doit y avoir des raisons. L’improvisation flagrante de la geo-stratégie états-unienne depuis la chute du mur a fini par contraster sèchement avec la continuité, anachronique peut-être, mais réelle et monolithique de l’Empire russe. Une insupportable insolence.
      Et que l’on approuve ou non ses prises de position, ce qui est un autre problème, Vladimir Poutine incarne cette insolence qui renvoie l’occident à son échec intrinsèque. Or il n’est pas bon de vexer les puissants, fussent-ils éphémères et au final pas si puissants que ça. D’où les chiens de faïence actuels.
      Il m’étonne que vous répondiez à Morice, que j’ai fini par ignorer. Il a cependant l’avantage de faire ressortir, en même temps que ses névroses propres, des psychopathologies insoupçonnés et aussi affligeantes qu’intéressantes chez les uns et les autres.On retrouve les chiens de faïence, rien à en attendre.


    • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 10:33

      @Emmanuel Aguéra


      Salutations cordiales, Aguéra.
      Toujours heureux de vous lire. 

    • Allexandre 24 août 2015 21:40

      @MAIBORODA
      Merci de préciser aussi bien la véritable « valeur » d’Alexandre Adler. Aussi cultivé et diplômé soit-il, sa mauvaise foi et sa malhonnêteté intellectuelle détruisent toute crédibilité.


  • COVADONGA722 COVADONGA722 20 août 2015 22:51
    « morice 20 août 22:45

    Poutine c’est la mafia russe. ET là on a un Corse qui vient l’applaudir ; pas étonnant, donc, à vrai dire... »



    propos injurieux sous entendant que puisque corse l’auteur aurait un faible pour un mafieux même russe.

     
    on rappellera que la crapule intellectuelle proférant cette injure se targue d’avoir été professeur alors qu’il n’a aucun diplôme pouvant en attester . 





    • morice morice 20 août 2015 22:56

      propos injurieux sous entendant que puisque corse l’auteur aurait un faible pour un mafieux même russe.


      une réalité désolé...


    • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 07:37

      @morice


      Désolé, mon pauvre Morice. N’étant que « demi-corse » (du fait de mon origine maternelle), et demi-ukrainien (du fait de mon origine paternelle) , je ne puis être à vos yeux que « demi-mafieux » corse et « demi-mafieux » ukrainien.
      Vous noterez cependant que les mafieux ukrainiens sont très bien acceptés, et même honorés en ce moment, par ceux qui cultivent les mêmes opinions que vous. 
      Je devrais donc bénéficier, sinon de votre sympathie, du moins de votre mansuétude.


    • leypanou 21 août 2015 09:48

      @MAIBORODA
      Le meilleur commentaire que j’ai lu !!! Cela étant, c’est un troller (je devrais dire « des », car apparemment, ils doivent être plusieurs à poster sous ce pseudo).


    • Layly Victor Layly Victor 22 août 2015 10:42

      @MAIBORODA

      Ne soyez pas trop dur avec Momo. Il a eu récemment de graves ennuis. Il a été opéré du cerveau, et le détecteur de vide est tombé en panne au mauvais moment.

      Plus sérieusement, je n’arrive pas à comprendre l’aveuglement total pro-atlantiste et pro-sioniste des solfériniens. Il semble que ce soit une polarisation sans faille et spontanée.
      Est-ce que c’est une haine instinctive envers les peuples qui veulent conserver leur culture et leurs traditions ? Je ne sais pas.
      Je me souviens de la cérémonie de clôture des jeux de Sotchi et d’une larme qui avait coulé au coin de l’oeil de Poutine pendant qu’un artiste interprétait le deuxième concerto de Rachmaninov (au même instant, le coup d’état du Maïdan se mettait en place) : c’est quelque chose que les solfériniens n’aiment vraiment pas, et les franc-maçons encore moins. Ce genre de sentimentalisme nostalgique est totalement proscrit par les grands esprits germanopratins.
      Pour moi, cette larme de Poutine explique beaucoup de choses dans la haine qu’il suscite, en dehors de la géopolitique.
      En plus, avoir le culot d’aimer son peuple alors que, comme vous le savez, il n’y a qu’un seul peuple élu !

    • J.MAY MAIBORODA 22 août 2015 11:41

      @Layly Victor


      Lu et apprécié.

    • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2015 15:11

      @Layly Victor : solfériniens.

      Bernard Tapie avait montré publiquement le truc : acheter les joueurs de l’équipe adverse.
      Le petit roi Nico le Hutin a fait de même : acheter des joueurs de la rue de Solférino.

      Voilà : le PS que j’ai quitté en décembre 1976 a été acheté par l’ennemi, pratiquement à 100 %.


    • Rincevent Rincevent 23 août 2015 14:21

      @Layly Victor

      Est-ce que c’est une haine instinctive envers les peuples qui veulent conserver leur culture et leurs traditions ? 
      Oui, dans la mesure où cet attachement empêche la mise en place de la « culture » atlantiste chez eux et de tout ce qui va avec (la main invisible du marché).

      La Russie n’est pas l’Irak et on ne peut donc pas y importer nos « valeurs » à coup de canons (encore que on y pousse, en ce moment).


  • morice morice 20 août 2015 22:55

    en fait c’est un petit apparatchik coincé du bulbe, qui a peur de son ombre, vu qu’il y est resté dans l’ombre bien longtemps, comme semi-espion frileux, et qu’il s’est retrouvé à la lumière sans l’avoir trop demandé. C’est pour ça qu’il est comme ça. Aussi bête que ça... en fait, il a peur des autres !!! e prend donc les devants, tout le temps. C’est en somme... un malade.




    juste bon à tordre les poêles à frire (trafiquées pour lui)


  • Dom66 Dom66 20 août 2015 23:00

    Le Troll momo en train de sévir


    • Cadoudal Cadoudal 21 août 2015 03:36

      @Dom66
      Il est revenu de vacances en forme on dirait...


      Encore plus con que l’année dernière, ou s’arrêtera t’il ???

      En tout cas faut le garder, un vrai phénomène ce Momo.. 

  • COVADONGA722 COVADONGA722 20 août 2015 23:03

    « en fait c’est un petit apparatchik coincé du bulbe, qui a peur de son ombre, vu qu’il y est resté dans l’ombre bien longtemps, »


    hé hé c’est un presque professeur qui c’est barré vite fait de devant les sauvageons qui fait la leçon.
    le champion du copié collé , le falsificateur d’article après parution , le gus qui au lendemain des meurtres de Merah dénonçait photos a l’appui des parachutistes nazi français , le mec qui dénonce des meurtres de masses soit disant commis par les russes pour s’apercevoir le lendemain qu’ils ont été commis par les allemands , le professeur qui voit l’empire romain jusqu’en Irlande , le spécialiste des armes qui parle d’obusier pour de la dca bref un doctus cum internet ! un vociférateur au méthode digne de la stasi hé hé stipendié par le site et accédant au données personnelles bref un employé de Revelli ...

  • wesson wesson 20 août 2015 23:11

    bonsoir l’auteur, je ne pouvais pas passer dans ce repaire de russophiles sans devoir y laisser ma modeste contribution. 


    Votre résumé oublie (volontairement) au moins 2 personnalités politiques de gauche, dont pour ma part j’estime qu’ils ont une opinion mesurée sur la Russie. Jean-Pierre Chevènement, et Jean-Luc Mélenchon.

    Jean-Pierre Chevènement est un ami ancien et bien connu de la Russie. Par contre Jean-Luc Mélenchon, je ne pense pas que on puisse le classer parmi les amis de la Russie, mais c’est un véritable homme politique avec une véritable capacité d’analyse, qui l’as amené à sa position mesurée sur la Russie, déclenchant en cela les foudres de Mediapart, notamment par l’article tout à fait consternant « Jean-Luc Mélenchon joue à saute-cadavre ».

    Et justement vous évoquez également assez peu Mediapart, qui concernant la couverture Russe et Ukrainienne« a su se montrer en dessous de tout. Le fait qu’ils n’aient absolument personne sur place ni même réalisé la moindre enquête ne les as toutefois pas empêché de fournir toute une série d’articles à charge contre les Russes sans n’avoir apporté le moindre élément, voire même de reprendre in extenso des articles rédigés par des officines directement financées par les fondations néo-conservatrices atlantistes, comme Correctiv ! ou même celles du faussaire Bellingcat.

    A ce titre médiapart a réussi à faire pire que »Le Monde", qui pourtant avait placé la barre très haut en matière de Russophobie, mais peut au moins se prévaloir d’un Benoit Vitkine qui va de temps en temps à Moscou.

    • ykpaiha ykpaiha 21 août 2015 01:52

      @wesson
      Et oui, mon vieux Chevenement, que de sagesse, mais un peu tardive dommage
      (Lorsque je dis tardive ce n’est pas par rapport a son age, mais plutot du décalage par rapport a l’Histoire)
      Quand a Mélanchon a mes yeux plus un pitre qu’un poltique, genre un Trump fauché de par chez nous.


    • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 07:42

      @wesson


      Vos observations me paraissent assez pertinentes pour que je les approuve et que j’ajoute une « étoile d’excellence » à votre propos.

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 21 août 2015 10:18

      @ Wesson & MAIBORODA
      Oui. Après Adler, voici donc. Médiapart et le Monde.
      L’explication de la russophobie ambiante se dessinerait-elle ?
      Vous avez certainement vu ça ?
      https://www.youtube.com/watch?v=SdvnifgqR-0
      Sinon, réparez vite !
      (ah, j’oubliais : excellent : « le petit Marquis »...
      Ça lui va comme un gant, à ce diplomate qui sait qui a le droit de vivre ou non)


  • ykpaiha ykpaiha 21 août 2015 01:47

    Ah Momo de la tourrette moralise encore ?

    Putin dictateur ? 75% de votants 65 % favorables et tous les pols donnent 80% de satisfecit
    Et chez nos grands donneurs de lecon c’est combien de divisions votre merdocratie ?.

    détourneur de l’argent du peuple ? PIB X 8 depuis 2000 de la Russie
    Avec bien moins que cela nos Cahuzac et autres Sarko - Hollande poubelles ne sont que la pointe de l’iceberg du pillage de nos économies.

    magouilleur de l’extrême ? ou en économie endetement 8% Moy europeene 95%
    En droit de l’homme ? comme en Lybie, syrie, afganistan, soudan, iraq, yemen ... ?

    Les faits sont tétus, vous pouvez continuer a insulter tout le monde, c’est bien tout ce qui reste a votre modele moribond, peut etre par trop d’avoir par trop écouté des gens comme vous.

     Meme les ukrainiens a qui nedelya.com avait incidemment posé la question de leur souhait comme président, 85% des lecteurs avaient désigné Putin... !!!

    Je ne suis pas devin, mais si le meme sondage avait lieu par chez nous, je gage que vos arguties solitaires finiraient par vous étouffer....et cela s’appelle démocratie, ne vous déplaise.


  • lmcal140 21 août 2015 03:19

    Monsieur MORICE, je suis canadien . Je me permets une hypothèse expliquant partiellement votre Poutinephobie.

    Suite à l’affaire du MH17, un parlementaire russe, sous les recommandations de M. Poutine , a menacé les amerloques de révéler l’affaire des fausses missions Apollo. C’est-à-dire l’affaire des missions Apollo autour de la terre ET des images tournées dans le désert du Nevada. En particulier les truquages des trois ROVER sur la Lune.

    M. Poutine, lui en a deux, et deux en béton. Vous, M. Morice, et une partie de votre génération, vous regrettez d’avoir été si naïf et de vous êtes laissé berné par la NASA et l’Establisment depuis 1969. Il est encore temps de vous reprendre en main. ! VOUS POUVEZ, M. MORICE, FAIRE MEA CULPA ! 

    Pour mettre fin à cette controverse, il suffit, M. Morice, de prouver que les trois ROVER sont sur la Lune. Ces trois ROVER, selon la NASA, ont été laissé sur la Lune et sur leurs roues. Une simple petite photo d’une des trois ROVER suffirait. Le télescope des iles Canaries peut prendre une photo très claire des Rover sur la lune. 

    Comme il n’y a pas de vent sur la lune, la peinture des ROVER sera encore très belle...et elles ne seront pas ensablées ! Allons M. Morice, il est temps de mettre fin a cette controverse.

    signé : un de vos fans !


    • bourrico 7 21 août 2015 10:08

      @lmcal140

      Vous vous insinuez dans les endroits les plus inattendus pour prêcher vos théories en carton prémâché.

      Ah, je viens de voir la signature !! smiley

    • lmcal140 22 août 2015 00:27

      @bourrico 7
       :) Je viens de me taper, sur un autre post, les ’’discussions’’ entre Andromede95 et
      Andromerde95 ! Une pièce d’anthologie !  Andromerde95 lui donne une bonne leçon : comment contrer une opération COINTELPRO en 260 posts !

      Ceci étant dit, je soupçonne que le patron de Marvinbear et Andromede95 a mis le poing sur la table dernièrement. Marvinbear et Andromede95 semble avoir été obligé d’échanger leur pseudo dans le département COINTELPRO-DEBUNKING911-FRANCOPHONE. Marvinbear semblait confus et épuisé sur la fin . 

      J’espère que Morice ne vas pas finir sa carrière dans ce département.  smiley


  • Maha Drayo Mouyaya Maha Drayo Mouyaya 21 août 2015 06:49

    Poutine vole les Russes. C’est tout simplement l’homme le plus corrompu de la Terre. Le nouveau Staline, dont il a entrepris à dépoussiérer la mémoire. Rappel : Staline est responsable d’environs 50 millions de morts, au palmarès de l’horreur il est devant Hitler, mais doit partager la première place avec Mao.

    Agoravox est envahi par ses propagandistes ; bénévoles, j’imagine, mais ce n’est pas systématique. Poutine s’est alloué un gros budget pour sa propagande, on peut toujours espérer pouvoir ramasser quelques miettes. Seul Morice resiste, le dernier des Mohicans.

    Peut-être que certains se réveilleront quand Poutine attaquera les pays baltes.


    • leypanou 21 août 2015 09:44

      @Maha Drayo Mouyaya
      "Le nouveau Staline, dont il a entrepris à dépoussiérer la mémoire. Rappel : Staline est responsable d’environs 50 millions de morts " : ce n’est pas 50 millions mais 500 millions ! Il ne faut pas diviser les chiffres par 10 comme çà !


    • bourrico 7 21 août 2015 10:13

      @Maha Drayo Mouyaya


      On sait déjà que Poutine est l’Homme le plus riche du monde, et qu’il est conseillé par des extraterrestres smiley

      Peut-être que certains se réveilleront quand Poutine attaquera les pays baltes.

      Grotesque, tout simplement.

      Que vous preniez Poutine pour un con à ce point la aurait tendance à plutôt mettre en avant votre propre connerie.

      Vous dites que Poutine va attaquer l’OTAN.
      J’appelle ça un bâton merdeux de propagande.

      Agoravox est envahi par ses propagandiste

      Exact, les ignares enfumeurs dans ton genre.
      Allez, vas te cacher.

    • bourrico 7 21 août 2015 10:14

      @leypanou

      Allez, 5 milliards et on en reste la.

    • ykpaiha ykpaiha 21 août 2015 10:24

      @Maha Drayo Mouyaya

      Stalin Russe ? a bon c’est une grande joie de l’apprendre,
      (Iosseb Bessarionis dze Djoughachvili=georgien .nb)

      Il est navrant d’ etre obligé de faire un petit rappel
      comité central d’URSS 62 membres 5 russes
      tcheka (ou vetchka) 36 membres 2 russes
      conseil du commissaria du peuple 22 membres 2 russes
      bureau du haut fonctionnariat bolchévique 556 membres 17 russes
      ...
      A contrario du nazisme qui lui, est une affaire prussienne-allemande (du en partie a nos aveuglements)
      La majorité des politburo d’Urss n’étaient pas composés de Russes
      Les Russes comme bien d’autres ont subit cette idéologie mortifere que fut le communisme

      L’inverse serait plus commode, il faut bien donner des raisons a sa betise
       


    • Maha Drayo Mouyaya Maha Drayo Mouyaya 22 août 2015 13:06

      @ykpaiha je n’ai pas dit que Staline était Russe.
      Le communisme et le nazisme, bref, des fascismes, sont l’héritage du christianisme. Ils ont repris à leur compte le concept du sacrifice humain.


    • Layly Victor Layly Victor 23 août 2015 11:16

      @Maha Drayo Mouyaya

      Et bien, nous y arrivons. Il fallait le dire tout de suite. Tout ça, c’est de la faute des Chrétiens !

      Ceci justifie pleinement la « punition » qui leur est administrée au proche Orient par le bras djihadiste armé par les euro-germano-US-sionistes-saoudiens. Et ceci justifie pleinement la décision éclairée du grand chef de guerre Hollande d’envoyer des missiles sur les chrétiens d’Alep en Juillet 2014 (tentative contrée par ce grand salopard de Poutine qui n’a rien compris à la « violence chrétienne »).

      Tous les abrutis qui parlent de la violence du christianisme n’ont jamais ouvert un seul des quatre évangiles. Lisez les quatre évangiles. C’est très rapide. Et lisez « les actes des apôtres ».
      Vous n’y trouverez jamais un seul mot de haine ni un seul appel à la violence. La seule exception, c’est quand Jésus a chassé les marchands du temple : « vous avez fait de la maison de mon père un repaire de brigands ».

      Le concept du sacrifice humain, comme vous dites, était un archétype répandu dans toutes les cultures, toutes les races, toutes les civilisations. On le retrouve dans le sacrifice d’Isaac. Justement, Jésus a été le premier à refuser ce concept. Le sacrifice des Chrétiens sous l’empire Romain n’était pas celui de djihadistes qui veulent imposer leur foi mais celui de gens qui préfèrent la mort plutôt que d’abjurer leur foi.

      Les régimes nazi et stalinien ont été les premiers régimes athées de l’histoire. On a vu le résultat. Pas tout à fait athées. Tout régime repose sur un concept religieux. Dans le cas des bolcheviques, c’était le prolétariat. Pas le prolétariat réel mais un prolétariat mythique transcendé. Dans le cas des fascistes, c’était le « peuple ».

      De nos jours, le nouveau Dieu, c’est le matérialisme. Pas le matérialisme historique de Marx, mais le matérialisme matérialiste : ce qui est important, c’est la possession des objets. On comprend à quel point le peuple Russe peut être dérangeant !

    • J.MAY MAIBORODA 23 août 2015 11:33

      @Layly Victor


      commentaire « étoilé ». J’espère que d’autres suivront ..... positivement s’entend.

    • JC_Lavau JC_Lavau 24 août 2015 10:53

      @porcinet. Et tu as trouvé la femme qui accepte que son mâle soit sans territoire, sans pouvoir et sans prestige ? Qui ne soit elle-même territoriale, de plus en plus territoriale à mesure qu’elle vieillit ?

      J’ai mis quelques années à m’en apercevoir moi aussi : la femme qui vous a aimé autrefois, au début, est devenue un monstre territorial.

      Et c’est comme cela depuis l’Ordovicien, sauf pour les rares espèces pélagiques, sauf que nos propres ancêtres étaient des gnathostomes côtiers, donc territoriaux. Du reste même les espèces qui sont pélagiques durant leur nourrissage, sont côtières et territoriales sur leurs lieux de frai.
      C’est comme cela que ça fonctionne depuis plus de 400 000 000 ans, la sélection sexuelle, et la vénalité féminine qui en découle dans notre espèce.

      Alors pour que tu puisses appliquer tes principes, il te reste à inventer une autre espèce que l’espèce humaine, et dotée d’une toute autre éthologie dans une toute autre niche écologique, niche qu’il te reste à inventer, à forger de toutes pièces. A ton avis, tu disposes de combien de temps pour réaliser ton rêve ?


  • Le p’tit Charles 21 août 2015 07:40

    +++++
    Excellent article qui met le doigt sur la bêtise de la gauche au pouvoir actuellement...Gauche (il faut le dire..) à genoux devant le prix nobel de la guerre..l’homme certainement le plus dangereux de la planète avec ses invasions guerrières cachées derrière ses mensonges à son peuple...La presse américaine lobotomise le peuple depuis des dizaines d’années donc rien à attendre des Américains sur la réalité de la situation cachés qu’ils sont par leur macdo et leur bière...mais le plus triste dans cette sinistre farce est de retrouver (comme en 40) des politichiens se plier à la collaboration avec ce pays (qui ne cesse de mettre le feu à la planète..).
    Nous devrons juger ces traitres à la nation un de ces jours... !


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 août 2015 09:28

    Faire le constat de la russophobie ambiante c’est bien, mais les explications du pourquoi, c’est mieux. Il y a le rejet de toute organisation mondiale multipolaire qui remet en question l’hégémonie américaine, mais pas seulement.


    L’Ukraine est le passage obligé entre la Russie et l’ UE. Contrôler l’ Ukraine et rendre ce passage dangereux, c’est interdire à la Russie de s’allier à l’ UE (ce qui était le projet de Poutine).
    C’est éviter, pour les USA en perdition économique, que se constitue le continent et l’économie le plus riche du monde. Peu importe le prix que paye l’Europe.

     Le contrôle de l’ Ukraine par les USA est décrit dans « Le grand Échiquier » de Bzrezinski. L’UE sert de variable d’ajustement, les contre sanctions russes touche l’ UE, mais pas les USA qui continuent et amplifient leur commerce avec la Russie


    L’autre raison, c’est le contrôle des ressources mondiales par les USA. Acheter du gaz, du pétrole, des terres rares, des métaux rares, c’est bien. Les avoir pour rien, c’est encore mieux.
    « La guerre américaine pour les ressources : la Russie ».

    • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 10:15

      @Fifi Brind_acier


      Les commentaires sont précisément destinés à compléter, voire à « contester » le contenu des « billets » (car n’étant pas journaliste je n’aurai pas la sotte prétention d’intituler « articles » mes contributions).
      Vos remarques sont donc les bienvenues.


  • lmcal140 21 août 2015 13:51

    Ouf ! Momo est vraiment sur une pente descendante. Il doit se reprendre en main sinon il terminera sa carrière comme MarvinBear ou Andromede.....soit en essayant de nous persuader qu’il est possible de faire tomber trois tours a bureau avec deux avions !


  • Elliot Elliot 21 août 2015 17:35

    Quelle belle synthèse ( mais ce beau a quelque chose de conternant ) de toutes les préventions qui prévalent pour dénigrer la Russie, non qu’elle ait jamais été sans reproche, notamment dans les errements qui ont suivi la chute de Gorbatchev et le calamiteux intermède Eltsine, mais enfin, malgré le peu de sympathie que j’éprouve pour Poutine qui me fait penser par de multiples côtés aux esbroufiques Sarkozades qui ont tant été moquées. 

    Mais reconnaissons à Poutine d’avoir rétabli la Russie dans son rang, de lui avoir rendu sa fierté et ce rétablissement d’un grand pays qui était en train de sombrer est justement à l’orogine de cette Russophobie organisée par les médias comme le dépeint avec lucidité Jean Mairoboda.

    Assez paradoxalement tant que la Russie fut un objet de risée, elle bénéficiait de préjugés très favorables dans la presse   : c’était quasi le grand rêve gaullien d’un territoire apaisé de l’Atlantique à l’Oural qui prenait enfin corps, avec la Russie comme éternel homme convalescent de l’Europe, sympathique mais impotent..

    On acheva de démembrer pour le grand bien de toutes les victimes de la guerre civile la Yougoslavie et l’élargissement de l’UE vers l’Est ( et maintenant toute honte bue de l’Otan ) se fit dans un esprit d’humiliation de l’ancienne puissance soviétique.

    La solidarité était surtout truffée d’arrière-pensées nauséeuses

    L’Ukraine donnée en pâture aux néo-nazis est le point d’orgue de cette dérive où la Russie redevient l’ennemi dès lors qu’elle refuse de se coucher.


  • J.MAY MAIBORODA 21 août 2015 19:42

    Ce commentaire complète de belle manière le billet que m’a inspiré la russophobie. Aussi vais-je l’ajouter, expurgé de ses lauriers, au texte original paru dans « u zinu » .


  • hgo04 hgo04 22 août 2015 12:03

    Quand les gens n’aiment pas ou plus les autres, simplement parce qu’on leur dit de ne plus les aimer, alors tout ce qui s’est passé entre les années 1930 et 1945 n’a servi à rien.


    Cette campagne anti-russes est la même que la campagne anti-juifs des années 30. La méthode est la même, les moyens sont les mêmes. La différence est que la Russie est un pays, et que si guerre il y a, il y aura des traces très profondes chez les assaillants..

  • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2015 15:26

    Curieux : les batteurs-de-Poutine oublient de baffer Serguéï Viktorovitch Lavrov. Pourtant dans son domaine la diplomatie, lui aussi est un homme de très grande classe. Auraient-il oublié de préparer aussi l’assassinat de Lavrov ? Quelle négligence !


    • J.MAY MAIBORODA 22 août 2015 18:20

      @JC_Lavau


       ???????
      Pourriez vous être plus explicite ?

    • lmcal140 22 août 2015 18:38

      @MAIBORODA

      Je crois qu’il veut dire que l’assassinat médiatique de M. Lavrov n’a pas suivie celle de M. Poutine, curieusement.


    • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2015 19:52

      @lmcal140. Et je rappelle qu’il est public que de nombreux media justifient d’avance l’assassinat de Vladimir Vladimirovitch, et que les services secrets U.S. le planifient depuis longtemps, comme ils ont essayé 93 fois (chiffre avoué) d’assassiner Fidel Castro, comme des prédicateurs U.S. ont prêché l’assassinat de Hugo Chávez...


    • J.MAY MAIBORODA 22 août 2015 20:50

      @JC_Lavau


      C’est en effet plus clair

    • JC_Lavau JC_Lavau 22 août 2015 20:56

      @MAIBORODA
      Je rappelle que l’assassinat de dirigeants non obéissants à Whashington fait depuis longtemps partie des pratiques des services secrets U.S.
      Assassinats de Patrice Lumumba, Juvénal Habyarimana et Cyprien Ntaryamira, Saddam Hussein, Mouammar Gaddafi, 93 tentatives d’assassinat avouées sur Fidel Castro. Tentatives sur Hugo Chavez, et surtout prédications pour son assassinat. Assassinat d’Olof Palme, etc.

      Serguiéï Viktorovitch Lavrov est lui aussi un un homme de grande valeur. Il est curieux que chez nous la presse aux ordres n’appelle pas à son assassinat comme à celui de Vladimir Vladimirovich.


    • Layly Victor Layly Victor 23 août 2015 11:37

      @JC_Lavau

      Vous n’avez pas parlé du docteur Mossadegh. Je ne crois pas qu’il ait été assassiné (je ne me souviens plus), mais il y a eu un coup d’état pour le virer.
      La mort tragique de Enrico Mattei (Il caso Mattei) est aussi très suspecte.
      Pour le cas de Patrice Lumumba, je crois (sans preuve) qu’il y a eu complicité des gouvernements européens.
      Vous avez oublié l’assassinat de Ben Barka, grand dirigeant marocain et tiers mondiste.

      On parle avec de plus en plus d’insistance de l’assassinat probable du pape François, et bien sûr de la présidente de l’Argentine Cristina Kirchner

      Rassurons nous et poussons un grand cocorico : personne, dans les milieux atlantistes, ne se plaint de François Hollande !

    • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2015 12:37

      @Layly Victor.
      Mohammad Mossadegh (en persan : محمد مصدق Écouter), né le 16 juin1 1882 à Téhéran et mort le 5 mars 1967 à Ahmadabad, est un homme d’État iranien, Premier ministre par deux fois, de 1951 à 1952, puis de 1952 à 1953. Il est le premier chef de gouvernement élu démocratiquement en Iran et occupe le poste jusqu’en 1953, date du renversement de son gouvernement par un coup d’État.


    • Rincevent Rincevent 23 août 2015 14:53

      @Layly Victor

      Pour Mattei, les commanditaires ne manquaient pas. Certes les US (il avait passé des accords pétroliers avec l’URSS et brisé le monopole des 7 sœurs) mais aussi la France. A l’époque, il se disait qu’il négociait avec le FLN pour prendre notre suite avec le pétrole du Sahara. Son petit jet privé était français et entretenu par des techniciens français… https://fr.wikipedia.org/wiki/Enrico_Mattei


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 août 2015 07:04

      @JC_Lavau
      Mossadegh avait eu la mauvaise idée de vouloir récupérer les profits du pétrole pour son propre peuple, très mauvaise idée...


  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 août 2015 19:50

    L’UE n’arrive pas contrer les médias russes...
    « L’UE manque d’armes pour contrer la propagande russe » site Eur’activ.
    L’UE ne fait jamais de propagande, mais de l’ information, nuance !


    • J.MAY MAIBORODA 22 août 2015 20:54

      @Fifi Brind_acier

      L’UE se plaindrait-elle de n’avoir pas assez de relais dans les médias français ? 
      Ce serait le comble du cynisme !

  • lmcal140 22 août 2015 22:25

    @JC_Lavau

    Je l’apprécie ce Mr. Poutine. Je crois cependant que son assassinat est peu probable.
    Les russes et les chinois détiennent trop de secrets....concernant l’American Deep State.

    Par contre, il est possible, a mon sens, que des loose-cannon américains sous-contracte a un pays tiers, une opération camouflée par un accident.

     Pensons a un Mig-25 Ukrainien armée d’un missile Python israélien faisant feu sur le vol MH17....au moment ou l’avion du président Poutine survolait la même région voir le même espace aérien.

    God bless you Mr. Poutine.


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2015 12:50

      @lmcal140.
      Je rappelle que le SU-25 n’a pas les capacités pour réaliser à lui seul cette interception : pas la vitesse pour, pas le plafond pour, pas le radar... Il ne le pourrait que prépositionné par un guidage externe par d’autres moyens, par le contrôleur aérien et par un AWACS américain. Ce trafic hertzien aurait été impossible à garder secret.
      Le SU-25 est un chasseur de chars et de pièces d’artillerie. Point.

      Un SU-27 a ces capacités opérationnelles, lui.


    • lmcal140 23 août 2015 14:12

      @JC_Lavau
      Je partageais votre opinion et j’avais les mêmes informations aussi. J’ai donc été très étonné
      lors de mon analyse de cet article d’origine russe :

      Selon un rapport publié sur le Web par des experts aéronautiques russes, le Boeing malaisien effectuant le vol MH17 aurait été abattu par un missile air-air de fabrication israélienne.

      Attention : l’article qui suit ne prétend pas que les Israéliens ont abattu le MH17. Il avance seulement que les sous-munitions corresponde a ceux du missile AIR-AIR Python DE FABRICATION ISRAÉLIENNE.

      ’’Un groupe d’experts aéronautiques russes a mis en ligne, sous couvert d’anonymat, les résultats de sa propre enquête sur le crash du Boeing malaisien dans l’est de l’Ukraine.Ces résultats confirment la déposition d’Evgueni Agapov, technicien d’un aérodrome militaire dans la région de Dniepropetrovsk, qui, le jour de la catastrophe du Boeing le 17 juillet 2014, a vu un chasseur ukrainien Su-25 piloté par le capitaine Volochine décoller avec des missiles air-air, mais atterrir sans ces derniers.

      Le rapport analyse, sur plusieurs dizaines de pages, les dommages subis par l’avion malaisien et la nature des chocs. La zone d’explosion du missile qui avait détruit le Boeing a été modélisée sur une maquette spécialement réalisée à cet effet. Les experts ont également calculé la masse de la charge explosive du missile : 10 à 40 kilogrammes.

      La forme et la masse des sous-munitions utilisées pour détruire le Boeing ont également été établies. Il s’agit de "2.000 à 4.000 projectiles d’une masse moyenne d’environ 3 grammes chacun et ayant la forme d’un parallélépipède de 8x8x6 mm (écart admissible : ±0,5 mm). Cela étant, l’explosion s’est produite à une distance de 0,8 à 1,6 mètre de la fenêtre mobile du chef d’équipage".Après avoir comparé les différents missiles antiaériens russes, les experts ont constaté que premièrement, tous ces missiles étaient équipés de projectiles ayant la forme d’une barre. Deuxièmement, "l’analyse a montré que parmi les systèmes de DCA russes, on trouve suffisamment de missiles capables de détruire une cible aérienne à 10.000 mètres d’altitude. Cependant, tous ces missiles sont équipés de charges dont la masse est considérablement supérieure à 40 kilogrammes".

      Il s’ensuit donc qu’aucun missile air-air ou sol-air russe, capable d’abattre un avion à environ 10 kilomètres d’altitude, ne correspond à la nature des dommages subis par le Boeing malaisien.

      Tous les experts ayant étudié les fragments du Boeing s’accordent pour constater que l’explosion s’est produite près du cockpit. Le rapport mis en ligne en donne une explication plausible. Il s’agit visiblement des particularités liées au guidage du missile."Le cockpit de l’avion abattu recelait — sous sa coiffe transparente aux signaux radioélectriques — un radar panoramique fonctionnant en régime actif durant tout le vol. Cela signifie que si le missile était doté d’un autodirecteur passif, il devait être guidé par les signaux émanant du radar. Cela constitue, nous semble-t-il, la raison pour laquelle le missile a frappé le cockpit de l’avion", constatent les experts.

      Selon le rapport, l’engin qui répond le plus aux critères indiqués est le missile air-air israélien de courte portée Python. Il s’agit d’un "missile doté d’un autodirecteur à infrarouge passif et d’une charge explosive d’environ 11 kilogrammes".

      Enfin, on sait de sources ouvertes qu’au début des années 2.000, la Géorgie a procédé à la modernisation de ses chasseurs Su-25 afin de les rendre capables d’utiliser les missiles air-air de classe Python. En apparence, les avions modernisés ne se distinguent pas des Su-25 ordinaires largement utilisés par l’armée ukrainienne dans la zone du conflit.

      De plus, le missile Python ressemble au missile russe R-60, si bien que la différence entre les deux engins n’est perceptible qu’au terme un examen minutieux. ’’ 

      Embarrassant. Voila pourquoi les boys de la C.I.A. hésitent a poursuivre l’INTOX.


      Lire la suite : http://fr.sputniknews.com/international/20150716/1017066684.html#ixzz3jUjvrk3H

    • lmcal140 23 août 2015 14:25

      ....et je constate que certains coquins sur Wikipedia ont modifié a la baisse certaines capacités
      du SU-25 au cours de la dernière année.

      Sur un autre post, je crois que Wesson avance entre 8000 et 12000 mètres d’altitude (courte période) pour le SU-25. Bien sur, avec de l’oxygène et une combinaison appropriée pour le pilote. 

      Bon, disons 10000 mètres et usage d’un missile Python israéliens ? Notez que le SU-25 a bel et bien les capacités de lancement de ce missile.

      Launch
      platform

      Aircraft :

      CASA C-101 Aviojet
      F-4E Kurnass 2000
      F-5E/F Tiger-II
      McDonnell Douglas F-15 Eagle
      General Dynamics F-16 Fighting Falcon[1]
      Dassault Mirage III
      Dassault Mirage 5
      Dassault Mirage 2000
      IAI Nesher/Dagger/Finger
      IAI Kfir
      BAE Sea Harrier
      HAL Tejas
      SAAB Gripen NG[2]
      Sukhoi Su-30MKI[citation needed]
      Su-25KM Scorpion[3]


    • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2015 16:53

      @lmcal140
      Merci d’avoir donné ce lien aux autres lecteurs.
      Il reste que le SU-25 n’a pas la vitesse pour rattraper un Boeing. Le seul moyen pour qu’il réussisse une pareille interception reste qu’il aurait été prépositionné sur la route de l’appareil à descendre. Par exemple l’Armée ukraïnienne l’aurait prépositionné pour descendre l’appareil de Poutine, mais il serait arrivé trop tard...

      Regarde mieux sa structure, il n’a pas de radar d’interception et de tir. Son système de visée est optique, seul son altimètre/sol est un radar, de faible puissance.

      Citation : Les nouveaux équipements électroniques sont un système de visée Shkval (caméra TV + laser), un système de navigation et d’attaque Voskhod (altimètre radar, centrale à inertie, récepteurs de navigation par radio, etc.) ainsi que des systèmes de contre-mesures et de défense électronique (brouilleur électromagnétique, brouilleur infrarouge, etc.).
      Fin de citation.

      Donc voilà : il tire à vue, et ici, de bien loin. Facile à plusieurs km de prendre un appareil pour un autre.


    • lmcal140 23 août 2015 17:11

      @JC_Lavau

      Oui, exactement .  Facile à plusieurs km de prendre un appareil pour un autre. 

      Le pauvre pilote , lui, doit avoir de la difficulté a trouver le sommeil ... s’il est toujours en vie.

       Le missile Python s’est probablement dirigé , malheureusement, sur le radar du Boeing du vol MH17....quelques kilomètres plus ( haut ? ) plus loin.
       


  • Pepin lecourt 22 août 2015 22:51
    • Ravi de vous rencontrer ici !
    • Naturellement je partage pleinement votre analyse et vous « plusse » !

    • J.MAY MAIBORODA 23 août 2015 07:00

      @Pepin lecourt


      Egalement ravi.
      Il faut dire que Marianne, où l’on use et abuse, à propos de certains sujets, d’une censure déguisée en « modération » nous contraint à multiplier les « lieux de parole alternative ».
      Pour l’instant je n’ai qu’à me louer de l’ouverture d’esprit d’AGORA.
      Je suis moins enthousiaste en ce qui concerne Médiapart, plus « fermé », plus enclin à « l’entre-soi », plus partisan à l’encontre de la Russie.
      J’ai abandonné depuis belle (et saine) lurette, « Libé », le « Nouvel Obs » et leur clone Rue89.
      Il m’arrive de lire (mais uniquement lire) le forum d’Orange, pour conforter ( s’il en était besoin) mon jugement sur les opinions politiques du commentateur moyen, et surtout sur la maîtrise limitée de leur langue identitaire par ceux qui se montrent les plus farouchement franchouillards.

    • Pepin lecourt 23 août 2015 16:56

      @MAIBORODA
      Médiapart est d’un atlantisme forcené quand à sa Poutinophobie elle frise l’hystérie !


      A laisser tomber !

    • J.MAY MAIBORODA 23 août 2015 19:41

      @Pepin lecourt


      Y a de çà, Pépin, y a de çà.
      Mais raison de plus pour y jouer (ou tenter d’y jouer) une autre musique.

    • J.MAY MAIBORODA 24 août 2015 09:11

      @porcinet


      Apparemment ( du moins jusqu’à présent), non.

  • smilodon smilodon 23 août 2015 16:25

    @ l’auteur : Moi je suis comme depardieu !... J’aime bien les russes !.... Ne serait-ce que pour emmerder Manu ou François !......J’aime bien « l’esprit » russe !..... Se sentir fier de son pays !... Ca me plait bien !... Jsuis fier du mien, jsuis fier d’être « Français » !... J’ai presque honte de l’avouer !.... Presque !.... Adishatz.


    • J.MAY MAIBORODA 23 août 2015 19:42

      @smilodon


      c’est du lard ou du cochon, Smilodon ?

    • JC_Lavau JC_Lavau 23 août 2015 20:07

      @MAIBORODA.
      Ne pas trop se plaindre : chacune de ses éructations demeure munie d’un sujet, d’un verbe, et d’un attribut voire d’un complément. Ça pourrait être pire encore.


Réagir