jeudi 9 juillet - par gruni

Demain l’écologie punitive...

Croire que Barbara Bompili, la nouvelle ministre de la transition écologique, reprendra l'idée de Delphine Batho et de François Ruffin de limiter les voyages en avion pour les destinations touristiques, alors que les compagnies aériennes sont proches du crash à cause du covid-19. C'est un peu comme croire à l'union politique de tous les partis écologistes en 2022, ou encore que nous pourrions devenir le pays du soleil et du vent dont rêve Delphine au pays des merveilles, avec Ruffin comme metteur en scène.

Au fait, avez-vous remarqué le peu de cirrus homogenitus (traînées de condensation) dans notre ciel devenu si pur, suite au confinement. Même la Convention citoyenne qui veut "limiter les effets néfastes du transport aérien" n'en demandait pas tant.

Demain, lorsque EELV aura pris le pouvoir, les verts donneront au monde entier l'exemple d'un pays à l'écologie exemplaire et n'ayant pas peur des mots, qui sera modèle pour l'humanité. La France ruinée, pourra ensuite toujours faire vendre son air pur labellisé en bouteille par ses millions de chômeurs supplémentaires. Car, les écologistes vous le diront tous, l'écologie sera dans l'avenir un gisement d'emplois verts. Et pas question de parler d'écologie punitive et encore moins de décroissance. Les écolos faussaires qui avancent masqués préfèrent vendre une écologie responsable et une transition écologique qui se fera en douceur. 

Ne vaudrait-il pas mieux dire simplement la réalité aux Français, comme le fait le cabinet d'étude B&L évolution  qui a listé les actions à mener pour  "rester sous la barre de 1,5 °C impose des choix radicaux sur la consommation". Même le GIEC et la très bio Greta Thunberg n'en demandaient pas tant.

Certes, il est encore trop tôt pour l'écologie punitive, même si la majorité des citoyens sont évidemment d'accords pour limiter la pollution de l'eau de l'air et de la terre. Ils ne veulent pas de la taxe carbone, sauf les Parisiens qui n'ont pas de voitures qui sont pour la taxation. Yannick Jadot, promet que les plus démunis seront remboursés, mais comme ils n'ont pas d'automobile, qui va payer ? 

Or, la taxe carbone c'est de la rigolade. Voyons à quoi ressemble la soupe verdâtre qui mijote dans la marmite de certains écolos, pour un monde meilleur qui produira moins de gaz à effet de serre, sauf en Chine aux Etats-Unis en Inde...

- Limiter le chauffage des bâtiments à 17 °C après 22 h.

- Interdire la vente de véhicules consommant plus de 2 l/100 km en 2027

Interdire tout vol hors d’Europe non justifié

Limiter l’achat de vêtements neufs à 1 kg par personne et par an

  • Créer 50.000 emplois par an dans le bâtiment pendant dix ans, afin d’augmenter rapidement le nombre de logements rénovés, et rendre obligatoires les travaux à très haute performance environnementale ;
  • Passer de 200.000 à 1.000.000 de rénovations par an d’ici 2027 puis maintenir ce taux ;
  • Passer de 400.000 à 1.200.000 équipements de chauffage renouvelés par an d’ici 2026, puis maintenir ce taux. Les renouvellements ne peuvent se faire qu’en chauffage solaire, géothermique, pompe à chaleur air/eau, bois ou alimenté au biogaz. En 2026, interdire le chauffage au fioul ;
  • Proscrire l’utilisation en saison froide des résidences secondaires ;
  • Interdire la construction de maisons individuelles, sauf habitat léger. Les constructions neuves sont exclusivement de l’habitat collectif. Favoriser la cohabitation, l’intergénérationnel, et limiter l’espace par habitant à 32 m².
  • Passer la température moyenne de 21 °C à 19 °C dans les logements. En 2025, couper les chauffages non décarbonés entre 22 h et 6 h pour atteindre une température moyenne de 17 °C dans les logements ;
  • Passer progressivement de 4 à 2 kWh d’électricité par jour et par personne. Instaurer une taxation progressive pour garantir à tous l’accès au premier kWh et décourager de consommer plus de 3-4 kWh d’électricité par jour.

Voilà ce que Jadot, Batho, Hulot et les autres écolos ne vous diront pas tout de suite ou jamais, parce que ce n'est pas vendable aux élections et probablement irréalisable. Quant au rapport, certains le comparent à une "dictature verte", mais leurs auteurs estiment que "les mesures ne sont restrictives que si notre conception de la liberté est de consommer toujours plus".

Libre à vous de lire l'étude dans son intégralité comme vous liriez une Bible verte avec beaucoup de commandements, d'interdits et l'apocalypse si vous n'obéissez pas. Mais si vous trouvez la potion trop amère, prenez plutôt un bon bol d'air.

 



198 réactions


  • Clocel Clocel 9 juillet 08:14

    Encore quelque temps encore, et l’ex Union soviétique va devenir un paradis perdu.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 09:49

      Moi, j’aimais bien Nathalie, elle parlait en phrases sobres de la révolution d’octobre ...


    • Clocel Clocel 9 juillet 10:02

      Ah... Bécaud... Mon beauf avait racheté son Discovery pour faire son premier Dakar, il avait été enchanté de croiser le personnage, il vivait alors sur une péniche.


    • Fergus Fergus 9 juillet 11:05

      Bonjour, Clocem

      Vivre sur une péniche : écologique.

      Faire Paris-Dakar : pas du tout écologique !

       smiley)


    • Clocel Clocel 9 juillet 11:45

      Alors, heureux, le cuistre redondant a fait sa crotte !?


    • mmbbb 9 juillet 12:25

      la reine des Bo Bo, Hildalgo , a prit l annee derniere un Falcon et un Helico pour assister a une etape du tour de France a L Alpe d Huez Elle a ete ré élue 

      Hulot , Y A BERTANTD et tous les autres zigotos de zecolos , combien ont ils brules de litre de kerosene et pour quels motifs utiles ? 

      Sur France Culture , ce meme N HULOT recitant son bréviaire contre le CO 2 le rechauffement climatique , la femme journaliste ne lui a pas demander son bilan carbone ! L extreme honnêteté des journaliste des medias publics ! Une honte ! Ce N HILOT ayant fait des pirouette dans un avion de combat russe lourd le Sukhoi 27 masse a vide 16 tonnes ! 

      figures qui necessitaient la post combustion , pres de 6  tonnes de kerosene uniquement pour le plaisir 

      Le prof Laurent Alexandre a raison sur ce point , cela risque de provoquer des revolutions , ces zecolos hedonistes auront un bain dans une fosse a purin 

      Je n admets pas leur lecon comme si DSK venait nous emmerder avec des lecons de chasteté .

      PS tous ces zecololos ont un bon niveau de vie et peuvent acheter « BIO » 

      poulet a 16 € la piece tomate 5 € le kg etc ect 


    • Samson Samson 9 juillet 16:11

      On est ce qu’on mange !

      Un certain nombre de boutiques « bio » visent presqu’exclusivement à essorer et détrousser du mieux qu’elles le peuvent les éconocroques des bobos, et on ne peut guère leur reprocher que leur parcimonie à en faire profiter leurs producteurs et fournisseurs, mais il existe aussi en matière d’alimentation « bio » (qui n’est jamais qu’un label) et plus largement « durable » des commerces ou des circuits courts abordables aux bourses plus modestes.

      Les prix y restent plus chers que ceux de l’alimentation industrielle, mais tant pour les légumes que la viande, une part de la différence se joue déjà sur leurs ratios en eau (Il n’y a pas de miracle et foi de jardinier un légume qui pousse plus lentement est plus charnu et plus riche en éléments minéraux) et donc, à quantité égale, se conservent mieux, sont plus nourrissants et plus sains. L’autre différence est que plutôt que gaver un peu plus les actionnaires de l’agro-industrie en bouffant leur merde aseptisée - ils permettent de rémunérer les petits producteurs locaux d’une manière plus gratifiante que leur inscription à l’ANPE qui nous est de toute manière au final facturée aussi.

      Question de choix !


    • foufouille foufouille 9 juillet 16:38

      @Samson

      surtout une question de pognon vu les prix du « direct ».


    • Samson Samson 9 juillet 20:54

      @foufouille

      Je ne roule pas sur l’or et la dèche, je connais ! Mes courses, je les fais en début de mois parce qu’après, j’attends le mois suivant !

      Mais le pognon, tu finis toujours par le sortir : avant ou après.

      Je préfère payer un peu plus avant pour une alimentation de qualité, qu’après en frais médicaux, en soucis divers, en années de vie parce que la merde était un peu moins chère.

      Au moins, je mange bien !

      Question de choix !


    • vesjem vesjem 9 juillet 23:02

      « Le prof Laurent Alexandre »

      holà ! pas de titre ronflant pour un simple toubib qui a certainement trouvé son titre dans un paquet de bonux

      souvenons nous d’une conférence où l’individu ; chargé comme une mule, annonçait comme un abruti stipendié par je ne sais quel labo, que dans un avenir proche et radieux, notre espérance de vie tangenterait les mille ans


    • HELIOS HELIOS 10 juillet 00:40

      A propos d’ecologie punitive, ceux qui ne l’ont pas trouvé, voici le résultat :


      https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/274855.pdf


      l’exccceeeleeeeent rapport des 150 traîtres qui se sont fait passer pour des citoyens lambda....


    • Old Dan Old Dan 10 juillet 09:42

      Vous avez raison : Ce type, fondateur de Doctissimo, est vraiment irrespirable...


    • Old Dan Old Dan 10 juillet 09:45

      (au sujet de Laurent Alexandre.. ;)


    • foufouille foufouille 10 juillet 11:21

      @Samson

      si tu as des producteurs qui vendent un peu plus cher, tant mieux mais j’ai que du hors prix pour bobo comme pour beaucoup de personnes.


  • JL JL 9 juillet 08:26

    Entre l’écologie punitive des Hulot & Co et la trahison écologique d’EELV, la vie dans ce pays devient de plus en plus dure : heureusement que personne ne veut s’opposer au déploiement de la 5G.

     

     "On n’a pas d’usage clairement identifié qui attirerait le public, mais un impératif industriel« , en passant »au-dessus des problèmes de santé", affirme un chercheur

     

    Extrait : « ’Quand on vous dit que ça doit servir, par exemple à la téléchirurgie, c’est un argument imparable. Mais ça, c’est du pipeau’, assure Dominique Boullier. Selon lui, ’la seule application qu’on pourra défendre, et qui est déjà quasiment opérationnelle, c’est permettre des jeux vidéo multijoueurs en ligne, du type Pokémon Go. Mais on ne va quand même pas prétendre qu’on va déployer une infrastructure pour ce genre de choses’. »


  • Old Dan Old Dan 9 juillet 08:29

    Entre quelques contraintes « inacceptables » aujourd’hui, et celles obligatoires et imposées de demain, les choix politiques sont minces !

    Restent les diverses options individuelles - pour s’habituer doucement ?.

    « Ceux qui pensent que c’est impossible sont priés de ne pas décourager les autres » (Un p’tit vieux pendant les incendies de Sydney))


    • gruni gruni 9 juillet 09:37

      Je ne voudrais pas vous décourager, mais les écolos sont pressés de prendre le pouvoir. Ce qui ouvre la porte au tout et n’importe quoi.


    • Old Dan Old Dan 9 juillet 10:10

      (Rires !) Je ne pensais pas à « l’écologie politique » ds le système actuel. La plupart des jeunes (que je connais) s’en foutent. Ils pensent « futur », inventent hors Uber, s’entraident (réseaux) bla bla... (= Abstention ?)

      Une politique « écologique » majoritaire est indispensable le moment venu, p’têt trop tard...

      En attendant, le rôle des « verts pressés », même minoritaire et chaotique, finit par imprimer... au moins ds les pays démocratiques et informés.


    • vesjem vesjem 9 juillet 23:15

      la plupart des jeunes n’ont pas de discernement ; ils sont dans le sentiment et ont tendance à gober les poncifs à la mode, véhiculés par des médias aux ordres (de qui, va savoir ?)

      s"ils persistent avec l’âge, leur cas relève du dogme

      la propagande sait cela, et formate de bonne heure les esprits malléables (à partir de la maternelle, maintenant)


    • Old Dan Old Dan 10 juillet 07:51

      Bien sûr ! La pression générale de l’éducation, des hautes écoles, des médias, de la pub, des parents, la com’... et beaucoup baignent encore. Et qd on y est englué depuis 50 ans, pas facile d’évoluer. Sauf une expérience personnelle un peu violente...

      Mais ça change depuis 10 ans. Grâce aux réseaux et à l’info underground d’abord, puis à l’évidence (canicule, licenciements, errance et abus politiques du monde...)

      Courage, ne fuyons plus, héhé !...


  • Fergus Fergus 9 juillet 08:41

    Bonjour, gruni

    « Pour être écolo, on n’en est pas moins pragmatique lorsqu’on est au pouvoir ». Voilà en substance ce que pourrait dire la majorité des caciques de l’écologie, et notamment ceux qui ont été élus aux Municipales. A cet égard, le bilan du premier mandat de Piolle à Grenoble — rappelons qu’il a été très facilement réélu  illustre bien ce pragmatisme qui renvoie aux calendes grecques les projets les plus radicaux.

    Je propose que l’on prenne rendez-vous dans quelques années pour évaluer l’action des écolos dans les villes qu’ils sont appelés à administrer. Alors seulement il sera légitime de tirer à boulets rouges sur eux s’ils ont mis en oeuvre les projets délirants que défendent les plus allumés des militants de la cause environnementale. 


    • gruni gruni 9 juillet 09:46

      Bonjour Fergus

      Ta proposition est pleine de bon sens au niveau municipal. Mais pour prendre le pouvoir les écolos qui ne sont pas d’accords entre eux vont proposer quoi. Sur le nucléaire par exemple. Batho a dit chez Bourdin qu’il fallait discuter avec les écolos pro-nucléaires. J’espère qu’elle nous tiendra au courant.


    • Fergus Fergus 9 juillet 11:14

      @ gruni

      Jadot également a mis de l’eau dans son vin antinucléaire : il propose une sortie très progressive de cet type d’énergie, principalement sous la forme d’un non-remplacement des réacteurs qui arrivent en fin de vie.

      C’est un progrès. Il est vrai que s’il envisage, pour lui-même ou pour un candidat d’union avec le PC et le PS, un destin élyséen, il faudra passer par un compromis et ne rien faire qui soit considéré par les électeurs comme rédhibitoire, ce qui serait le cas d’une sortie du nucléaire à la Merkel (une grosse ânerie, soit dit en passant). Bayou est d’ores et déjà sur cette ligne modérée. 


    • gruni gruni 9 juillet 13:23

      « Bayou est d’ores et déjà sur cette ligne modérée. » 

      Et s’il prennent le pouvoir qu’en feront-ils...

      Au fait, Batho ne veut pas de Mélenchon à la primaire écologiste avant 2022. Il n’est sans doute pas assez modéré. smiley 


    • Aristide Aristide 9 juillet 13:37

      @Fergus

      A cet égard, le bilan du premier mandat de Piolle à Grenoble

      Le vélo c’est bien mais la sécurité c’est mieux ... Première ville dans le classement des crimes et délits, ... Et comme dans toutes ces villes écolos, un hypercentre revisitée à la mode bobo, vélos et rues piétonnes, espaces verts, ... ceux qui ont les moyens d’y habituer se réjouissent ... et première utilisation du vélo, bravo !!!

      Pour les banlieusards, c’est une circulation en voiture des plus difficile, c’est 3/4 d’heure de perte de temps par jour dans les des bouchons de plus, et une pollution toujours alarmante, ....

      Sa sortie sur le porno dans les ascenseurs par la 5G est significative de la qualité de l’analyse de l’enjeu des NTIC sur nos vies de ce genre de clown ...



    • Odin Odin 9 juillet 13:49

      Bonjour Gruni,

      « les écolos qui ne sont pas d’accords entre eux »

      Vous êtes dur avec les zécolos. Parmi eux, il y a de « bonnes » personnes comme celle-ci : smiley

      http://photosfake.canalblog.com/archives/2019/01/24/37044863.html

       


    • Fergus Fergus 9 juillet 14:00

      Bonjour, Aristide

      Je ne connais pas bien la situation grenobloise. Je ne vais donc pas polémiquer sur ce sujet. Je constate seulement que Piolle a été réélu avec respectivement 30 et 40 points d’avance sur ses adversaires !

      On ne peut pas affirmer d’un côté qu’il faut s’en remettre aux électeurs locaux pour juger l’action des politiques, et d’un autre côté disqualifier leur action en portant dessus un regard très éloigné du terrain !

      « Sa sortie sur le porno dans les ascenseurs par la 5G est significative »

      Significative de quoi ? Le fait semble avéré que 20 % du temps passé l’est sur des sites porno. Or, la 5G  dont l’intérêt reste à démontrer — va être terriblement consommatrice en ressources naturelles. Dès lors, la boutade de Piolle n’est pas dénuée de sens !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 14:14

      @Fergus

      Bon on va le renommer Pignollle .


    • gruni gruni 9 juillet 16:47

      Une belle photo, à peine modifiée smiley


    • Aristide Aristide 10 juillet 10:31

      @Fergus

      Je ne conteste pas la légitimité de ces élections, j’essai simplement de comprendre les raisons de cette « percée verte » dans les hypercentre des métropoles de notre pays.

      Je ne vous apprend pas qu’une métropole est le « centre » d’une plus vaste communauté. Un centre qui se « boboise » avec des populations aux revenus assez élevés, phénomène expliqué par le prix de l’immobilier, et des populations moins favorisées qui partent en périphérie immédiate ou plus lointaine.

      Ce schéma est d’ailleurs le cas dans la plupart des grandes communes de France, le résultat est évident. Si les populations sont plus aisées elles sont aussi plus sensibles à l’amélioration de leur mode de vie et il ne s’agit pas ici de contester les apports en terme d’actions « écologiques » : pistes cyclables, verdissement, limitation des voitures, rues piétonnes, cantines bio, ... 

      Les conséquences sont aussi évidentes, les populations peu favorisées qui habitaient dans les centres partent vers les « banlieues », et c’est eux qui paient les conséquences de ces améliorations écologiques. Un exemple, la ville de Grenoble a mis en place un plan de circulation dans lequel la voiture est rejetée à l’extérieur, et bien la durée de blocage dans les bouchons a augmenté de près d’une demi-heure. Tous les déplacements intra-muros sont évidement avantagées au détriment de ceux qui n’ont pas la chance, et les moyens, d’habiter sur un boulevard piétonnisé, verdi avec piste cyclable. Autre exemple, la ghettoïsation de population défavorisée qui encourage tous les excès violence, trafic, et surtout les conséquences sociales provoquées par la disparition de la mixité sociale. Education qui n’est plus faite, difficulté d’intégration ...

      Preuve en est c’est que les villes limitrophes sont toutes détenues par des maires qui se réclament de la gauche, et à Saint Martin d’Héres un maire PCF. Les villes centrales des métropoles glissent naturellement vers les écologistes, les actions des maires sur « l’écologie » est tout à fait plébiscité par la population. A Paris, idem, Hidalgo mène une politique « rose-verte », ...

      C’est pour ces raisons que je crois que ce « verdissement » outrancier de la politique contribue à l’absence de prise en charge des problèmes les plus importants de notre pays, une balkanisation des banlieues, l’absence d’éducation, une intégration qui ne marche plus, ...



  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 9 juillet 08:57

    Thunberg et Jadot ne sont que des « idiots utiles » instrumentalises et/ou manipulés par les globalistes pour voiler d’un écran moralisateur la véritable stratégie  : relancer la finance en panne par un plan Marshall sans guerre, en justifiant par l’idéologie de l’écologisme (qui est à l’ecologie ce que l’astrologie est à l’astronomie) la destruction d’une partie de l’’économie réelle" et permettre ainsi de crever la bulle financiere par une nouvelle injection de capitaux accumulés devenus improductifs.

    Le confinement est l’autre levier.

    Ce scénario est transnational. Il n’est pas écrit par les États ni leurs gouvernements, mais par l’axe City-WallSteet-BCE (dans l’ordre)


    • gruni gruni 9 juillet 09:51

      « Ce scénario est transnational » Mais le scénario final n’est pas encore écrit, c’est le grand flou. Et la fin pourrait être triste


  • troletbuse troletbuse 9 juillet 09:38

    Naturellement, Grounichou, le macroniste caché.. derrière son masque covidien— ne dit pas un mot sur sa petite tarlouzette qu’il aime tant. C"est bien lui et son gvt qui fixe les règles non pour l’écologie mais pour des mesures ayant comme prétexte l’écologie afin instaurer de nouvelles taxes, de faire marcher le commerce pour ses copains en favorisant la voiture électrique, en promouvant l’isolation à 1€ payée par tous les Français toujours au profit des copains à Freluquette qui possèdent ces entreprises qui n’utilisent que de la main-d’œuvre sous-payée des gens des pays de l’Est


  • foufouille foufouille 9 juillet 10:31

    "- Limiter le chauffage des bâtiments à 17 °C après 22 h.

    - Interdire la vente de véhicules consommant plus de 2 l/100 km en 2027

    Interdire tout vol hors d’Europe non justifié

    Limiter l’achat de vêtements neufs à 1 kg par personne et par an"

    pour la voiture, ça n’existes pas.


    • gruni gruni 9 juillet 11:01

      « pour la voiture, ça n’existes pas. » Donc, il faudra l’inventer, genre voiture sans permis. 


    • Français du futur Français du futur 9 juillet 11:34

      @foufouille

      Criminaliser et réprimer sévèrement l’obsolescence programmée.

       Interdire les avions personnels.

       Brider les voitures à 130 km/h.


    • Tibère Tibère 9 juillet 12:11

      >>>>Criminaliser et réprimer sévèrement l’obsolescence programmée.<<<<

      Oh mince et moi qui planchais déjà sur une voiture biodégradable à usage unique. J’envisageais un modèle automatique avec deux pédales sur le principe de ma première voiture, celle que mes parents m’avaient offert pour mes quatre ans. Il fallait pédaler pour avancer. Ah oui je ne suis pas tout neuf, de mon jeune temps, les voitures d’enfant n’avaient pas de moteur électrique...


    • pemile pemile 9 juillet 12:21

      @Tibère « Oh mince et moi qui planchais déjà sur une voiture biodégradable à usage unique. »

      Sûr que votre « marché » préférerait, c’est bien plus dans votre philosophie basée sur l’appât du gain qu’un objet que l’on peut entretenir et faire évoluer pendant des dizaines d’années !


    • Tibère Tibère 9 juillet 13:11

      @pemile

      Si vous avez trouvé autre chose que l’appât du gain pour amener les hommes à bosser dans l’intérêt de leur semblables, j’attends toujours de savoir quoi.

      La dernière fois, vous n’aviez plus selon vos dires que de l’altruisme et de l’humour à me proposer. Une idée vous serait-elle venue depuis... ? smiley


    • pemile pemile 9 juillet 13:19

      @Tibère "Si vous avez trouvé autre chose que l’appât du gain pour amener les hommes à bosser dans l’intérêt de leur semblables, j’attends toujours de savoir quoi."

      Si vous êtes incapable de l’imaginer (ou de le constater en ces temps de crise) votre cas est irrécupérable smiley


    • Tibère Tibère 9 juillet 13:42

      @pemile

      Sacré farceur ! smiley


    • merthin 9 juillet 14:00

      @Tibère

      Une anthropologie des sociétés de chasseurs-cueilleur répondra à votre question.


    • pemile pemile 9 juillet 14:04

      @Tibère « Sacré farceur ! »

      Vous, vous postulez sérieusement au « gain » de la « poutre d’or 2020 » ! smiley

      Vous allez bientôt nous démontrer qu’être égoïste c’est prendre soin des autres !


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 9 juillet 14:08

      @pemile

      Vrai. Un égoïste c’est quelqu’un qui pense pas a moi .


    • titi 9 juillet 14:35

      àfoufouille

      « pour la voiture, ça n’existes pas. »

      Si.

      Et ça fait même plusieurs années

      https://www.challenges.fr/automobile/concept-cars/peugeot-208-hybrid-air-2-0-l-100-km_140571


      Mais l’état Français à d’autres choses plus importantes à financer que d’aider ses industriels innovants.



    • JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 14:39

      Déconnage sévère : « La garde au sol est quant à elle abaissée ... pour diminuer la résistance à l’air ».


    • Tibère Tibère 9 juillet 14:47

      >>>>Vous allez bientôt nous démontrer qu’être égoïste c’est prendre soin des autres ! <<<<

      Et pourtant, le boulanger ne fait pas du bon pain par amour d’autrui... smiley


    • merthin 9 juillet 14:55

      @Tibère

      Belle exemple d’amalgame entre appât du gain et gagne pain...

      Spinoziste dans l’âme, je ne peut que constater que les hommes se comportent comme ils sont conditionnés à se comporter. Non pas sur la base d’une anthropologie définitive d’une nature de l’Homme qui n’existe pas mais sur la base de leur environnement.


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 15:02

      @Tibère

      Et pourtant, le boulanger ne fait pas du bon pain par amour d’autrui...

      et le charcutier du bon jambon par amour des truies ... tu racontes n’importe quoi ...


    • Tibère Tibère 9 juillet 15:03

      @merthin

      Si les chasseurs-cueilleur avaient été des êtres altruistes et naturellement portés à la douceur et au partage, ils n’auraient pas eu besoin de développer des armes pour s’approprier le bien d’autrui ni d’inventer le troc, pour s’épargner des guerres...


    • merthin 9 juillet 15:10

      La fabrique d’arme par les peuples chasseur cueilleur a en priorité une fonction pour la chasse, l’aménagement de la forêt. pas la guerre.

      Quans il y a 100 000 personnes sur un territoire grand comme l’Europe avec de la nourriture à foison, l’appropriation du bien d’autrui n’est pas nécessaire. C’est même un non-sens anthropolgique. Vous calquez nos valeurs sur les leurs...

      Et puis le troc... des coquillages et des oeuvres d’art qu’on s’échange. De nos jours on s’envoie des cartes postales... un argument de choix smiley


    • foufouille foufouille 9 juillet 15:19

      @Tibère

      Tout dépend si les clients peuvent aller voir ailleurs ou pas.

      Ont une MAP ou pas.


    • Tibère Tibère 9 juillet 15:22

      @nono le simplet

      >>>>tu racontes n’importe quoi<<<<

      Je ne faisais que paraphraser Adam Smith. Le boulanger ne fait pas du bon pain par amour d’autrui... mais de lui-même (et de ce que cela lui rapporte). smiley

      Je vous demanderais bien de m’expliquer pourquoi vous n’êtes pas d’accord avec ça, mais comme vous m’avez expliqué être plus à l’aise pour formuler les critiques que pour expliquer votre point de vue, j’imagine que je ne risquerais pas d’obtenir de réponse.


    • Tibère Tibère 9 juillet 15:29

      @merthin

      >>>>pour la chasse, l’aménagement de la forêt. pas la guerre.<<<<

      Nous avons suffisamment de crânes défoncés par des armes parfaitement identifiables pour savoir que la guerre est une vieille coutume humaine.

      Quant au troc, on n’y a pas recours quand on est guidé par l’altruisme.


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 15:31

      @Tibère

      tu fais des schémas simplistes de choses complexes et tu adaptes les « faits », le plus souvent de manière complètement incohérente, à ton idée, ta vision simpliste comme pour la « saisonnalité » de la covid19 ...

      et quand quelqu’un argumente et te coince, tu fais une petite pirouette plus ou moins gracieuse, manière d’éluder ... moi, j’en suis au stade de la rigolade franche et débridée smiley


    • Tibère Tibère 9 juillet 15:33

      @foufouille

      >>>>Tout dépend si les clients peuvent aller voir ailleurs ou pas.<<<<

      Bien vu ! Si le client peut aller voir ailleurs, le boulanger a tout intérêt à faire du bon pain, mais pas pour l’amour du client, juste pour l’argent du client. smiley


    • Tibère Tibère 9 juillet 15:49

      @nono le simplet

      >>>>tu fais des schémas simplistes de choses complexes et tu adaptes les « faits », le plus souvent de manière complètement incohérente<<<<

      En quoi la pensée d’Adam Smith (rendons à césar ce qui est à césar) serait-elle incohérente ? Le boulanger qui travaille dans un cadre concurrentiel est amené à produire un bon travail, pas par amour d’autrui (bien que ce ne soit pas interdit), mais dans son propre intérêt. Ceci parce que dans le cas contraire, ses clients iraient voir ailleurs bien sûr. Je reconnais que dans les faits, le cadre concurrentiel est rarement aussi idéal qu’en théorie d’ailleurs personne ne le nie, mais ça ne remet pas en question le mécanisme qui génère l’activité. Dans tous les cas, ils s’agit bel et bien d’exploiter une motivation égoïste pour amener l’individu à travailler au bien commun. En quoi est-ce que ce serait n’importe quoi de le dire dites-moi ?


    • merthin 9 juillet 15:52

      Ce qui prouve que l’appât du gain est la seule façon de vivre des hommes.

      Merci pour ce raccourci historique smiley Je vous accorde que la violence fait partie de l’histoire humaine. celà n’en fait pas la nature exclusive de l’homme comme vous le prétendez.


    • foufouille foufouille 9 juillet 15:54

      @Tibère

      Non, la boulangerie coule tout simplement vu que la merde est vendue par le super moins cher.


    • merthin 9 juillet 16:08

      C’est de réduire la motivation égoîste à l’appât du gain qui est ridicule.

      Le goût du travail bien fait (ego) est un moteur tout aussi justifiable...


    • Tibère Tibère 9 juillet 16:13

      @merthin

      >>>>la violence fait partie de l’histoire humaine. celà n’en fait pas la nature exclusive de l’homme comme vous le prétendez.<<<<

      Ah non je ne prétend pas que la guerre soit la nature exclusive de l’homme. Sinon nous n’aurions pas inventé le troc, l’économie de marché et le capitalisme. D’ailleurs l’égoïsme n’est pas le seul moteur de l’activité humaine. Il est le plus puissant, certes mais pas le seul. Les restos du cœur et autres associations caritatives sont la preuve que l’altruisme joue aussi sa part et est indispensable à la vie en société.


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 16:19

      @Tibère

      le boulanger a tout intérêt à faire du bon pain, mais pas pour l’amour du client, juste pour l’argent du client.

      l’amour du travail bien fait, la passion de son métier, n’ont aucune place dans ton monde ...

      dans une petite ville que je connais bien il y avait deux boulangeries et une grande surface ... un des deux boulangers faisait non seulement du bon pain mais tous les dimanches il était un des derniers de ce coin de département à faire des tourtes de pain de seigle ... extrêmement bonnes ... il fallait réserver sa commande dans la semaine et le dimanche matin il y avait une queue de 20m devant sa boulangerie ...et les gens faisaient parfois plus de 20 km pour en acheter ...

      arrivé à la retraite, son premier commis d’une trentaine d’années a pris la suite ... au bout de 2-3 ans, il n’a plus voulu se faire « chier » avec ces tourtes de pain de seigle qui demandaient un gros travail le samedi soir et le dimanche matin ...

      quelques années plus tard la boulangerie a mis les clés sous la porte ...


    • Tibère Tibère 9 juillet 16:30

      @merthin

      >>>>Le goût du travail bien fait (ego) est un moteur tout aussi justifiable<<<<

      Tout à fait ! les études réalisées a postériori sur les sociétés à rémunérations égalitaires de l’est soviétique nous ont montré qu’il y a toujours eu une part non négligeable d’individus qui travaillait par souci de servir la communauté et donc sans espérer en tirer un avantage personnel. Sauf qu’il est aussi apparu que ces gens altruistes étaient au final souvent découragés dans leurs efforts par la masse de ceux qui ne fichaient rien et abusaient du système de rémunération égalitaire. Les égoïstes étaient plus nombreux et laissent les altruistes travailler pour eux allant jusqu’à se lier avec les instances dirigeantes pour négocier des avantages dont ne bénéficiaient pas les altruistes qui dès lors, c’est normal, cessaient de travailler ou accomplissaient le service minimum.


    • titi 9 juillet 16:50

      @JC_Lavau

      Sauf que vous avez tronqué la phrase...

      Vous devriez être journaliste chez Gala.

       


    • Tibère Tibère 9 juillet 17:26

      @nono le simplet

      Mais votre histoire va dans mon sens ! Le boulanger a cessé de faire du bon pain et ses clients sont partis voir ailleurs. Maintenant si l’amour du métier était la motivation dominante chez les boulangers, alors la plupart réaliseraient encore leur pain eux-mêmes au lieu de l’acheter précuit à des boulangeries industrielles. L’expérience égalitaire des pays de l’est a beau avoir été un échec, elle nous a permis de nous rendre compte que les gens altruistes existent bel et bien mais qu’ils ne sont pas nombreux et surtout que les égoïstes finissent toujours par avoir raison de la bonne volonté des altruistes. Car si l’altruiste va faire son travail honnêtement pour le même salaire que tout le monde, l’égoïste lui, non seulement il ne fichera rien tout en jouissant du travail des autres, mais il intriguera pour obtenir des avantages indus. Au final, un groupe de profiteurs émergera et fera bosser les altruistes pour lui, tandis que les altruistes conscients d’être pris pour des cons, cesseront de travailler. D’où l’échec et le glissement inévitable vers la dictature.


    • foufouille foufouille 9 juillet 17:35

      @Tibère

      la plupart des boulangers font leur pain, les enseignes type bannette ont juste un mélange standard.

      un artisan boulanger fait son pain à lui, différent suivant les boulangeries, il est un peu plus cher ou hors de prix mais il a la reconnaissance des amateurs.

      le prix est fonction de la farine, etc et du temps de travail.

      tu peux faire ton pain de qualité moyenne pour 1€ le kilo.


    • pemile pemile 9 juillet 18:09

      Tibère "Maintenant si l’amour du métier était la motivation dominante chez les boulangers, alors la plupart réaliseraient encore leur pain eux-mêmes au lieu de l’acheter précuit à des boulangeries industrielles.« 

      Là, vous démontrez juste que l’appât du gain les pousse à faire de la merde ! smiley

       »Car si l’altruiste va faire son travail honnêtement pour le même salaire que tout le monde, l’égoïste lui, non seulement il ne fichera rien tout en jouissant du travail des autres, mais il intriguera pour obtenir des avantages indus« 

      Et là, vous démontrez que c’est bien l’égoïsme qui tire nos sociétés vers le bas.

       »Au final, un groupe de profiteurs émergera et fera bosser les altruistes pour lui, tandis que les altruistes conscients d’être pris pour des cons, cesseront de travailler. D’où l’échec et le glissement inévitable vers la dictature.« 

      C’est la conclusion de votre »démonstration" des bienfaits de l’égoïsme ?


    • Tibère Tibère 9 juillet 18:37

      @pemile

      >>>>vous démontrez juste que l’appât du gain les pousse à faire de la merde !<<<<

      Tout à fait ! L’égoïsme n’est pas la solution ultime. Nous avons aussi besoin de l’altruisme.

      >>>>vous démontrez que c’est bien l’égoïsme qui tire nos sociétés vers le bas<<<<

      Non, l’égoïsme dans ce cas a tiré vers le bas des sociétés qui ont tenté d’ériger des modèles faisant fi de sa prééminence dans la nature humaine. Nuance !

      >>>>C’est la conclusion de votre »démonstration" des bienfaits de l’égoïsme ?<<<<

      Non, ceci vient simplement montrer que l’on ne peut pas fonder une société uniquement sur l’altruisme. L’égoïsme n’est pas un bienfait, c’est un aspect de la nature humaine que nous ne pouvons pas ignorer et avec lequel il nous faut nécessairement composer.


    • nono le simplet nono le simplet 9 juillet 18:44

      @Tibère

      Mais votre histoire va dans mon sens !

      j’aurais pas du prendre un boulanger comme exemple mais un bouché smiley

      (pas de faute d’orthographe)


    • Tibère Tibère 9 juillet 18:47

      @foufouille

      >>>>la plupart des boulangers font leur pain<<<<

      C’est pour ça qu’ils font tous la même merde ?

      Je veux bien admettre qu’il y en a encore quelques-uns qui font un pain de qualité mais pour la plupart ça ne vaut pas mieux que ce que proposent les supermarchés. Du reste, je suis d’accord, le faire soi-même c’est bien aussi mais ça n’a pas le goût du pain de mon enfance.


    • Tibère Tibère 9 juillet 19:11

      >>>>comme exemple mais un bouché<<<<

      C’est ça oui... Vous avez évoqué le cas d’un boulanger en concurrence avec un supermarché et qui résistait en faisant du bon pain. Un autre boulanger décide d’arrêter de faire du bon pain et la boulangerie ferme. Votre explication simplette c’est que c’est l’amour du métier qui guidait le premier vers le succès et l’amour du profit qui menait le second à sa perte.
      Mon explication à moi, c’est que ces boulangers travaillaient tous les deux pour vivre et non par plaisir de bosser, mais que le premier boulanger a su mieux analyser les impératifs du marché alors que le suivant a cru à tort pouvoir résister à la concurrence sans offrir une meilleure qualité. Et le marché lui a réservé le sort habituel.


    • pemile pemile 9 juillet 22:18

      @Tibère « Tout à fait ! L’égoïsme n’est pas la solution ultime. Nous avons aussi besoin de l’altruisme. »

      Bien cher Tibère, mais pourquoi êtes vous incapable de répondre à la question que je vous ai déjà posée 3 fois : Définissez la proportion nécessaire de ces deux contraires, égoïsme et altruisme, et pour chacun son espace d’action ?

      "Non, l’égoïsme dans ce cas a tiré vers le bas des sociétés qui ont tenté d’ériger des modèles faisant fi de sa prééminence dans la nature humaine. Nuance !« 

      Bis repetita, l’égoïsme c’est le cerveau reptilien, l’humain, pas sa culture doit justement dépasser cet égoïsme ancestral.

       »L’égoïsme n’est pas un bienfait« 

      On avance, mais je constate qu’il faut insister longtemps pour vous le faire reconnaître !

       »c’est un aspect de la nature humaine que nous ne pouvons pas ignorer et avec lequel il nous faut nécessairement composer."

      C’est un aspect ancestral de la nature humaine que nous ne pouvons pas ignorer mais que nous pouvons brider et votre discours fait justement l’inverse ! smiley


    • Tibère Tibère 10 juillet 01:22

      @pemile

      >>>>Définissez la proportion nécessaire de ces deux contraires, égoïsme et altruisme<<<<

      Allons allons... Personne n’a de pouvoir sur la nature humaine enfin ! Il nous faudrait sans doute bien plus de charité que l’homme n’en a à proposer, mais on prend ce qu’il y a. Point barre !

      >>>>C’est un aspect ancestral de la nature humaine que nous ne pouvons pas ignorer mais que nous pouvons brider<<<<

      Mais si vous savez comment brider l’égoïsme humain alors bridez-le, gros malin ! smiley C’est la plus sûre façon d’en finir avec l’économie de marché. Allez-y, faites donc ça... smiley


    • merthin 10 juillet 09:05

      Vous avez troqué la défense de la concurrence par la critique du revenu égalitaire comme si l’abandon accouchait forcément de l’autre.

      C’est choupi une telle bouillie cérébrale...


    • pemile pemile 10 juillet 09:06

      @Tibère « Allons allons... Personne n’a de pouvoir sur la nature humaine enfin ! »

      Mais si, mais vos « amis » ne s’en servent que pour en faire des « clients »

      « Mais si vous savez comment brider l’égoïsme humain alors bridez-le, gros malin ! »

      Vous déclarez vous même plus haut que « L’égoïsme n’est pas un bienfait » mais vous persistez à le prôner comme modèle auquel il ne faut surtout pas toucher ! smiley


    • foufouille foufouille 10 juillet 09:40

      @Tibère

      chez toi ce n’est pas le centre du monde.

      en cherchant bien, tu en trouveras plusieurs dans ta ville mais le prix de la baguette n’est pas 65c ou 80c.

      soit li y a plein de monde soit les rayons sont vides car tout a été vendu.


    • foufouille foufouille 10 juillet 09:47

      @Tibère

      toutes les civilisations qui ont disparus ne l’ont pas été par altruisme.


    • Tibère Tibère 10 juillet 11:33

      @pemile

      >>>>comme modèle auquel il ne faut surtout pas toucher !<<<<

      Mais alors là vous vous méprenez du tout au tout ! Au contraire, je vous invite à y toucher, faites-le donc disparaître cet égoïsme humain. Je trouve grotesque et d’un manque patent de culture d’envisager l’égoïsme comme un bienfait ou une nuisance, mais si vous croyez que c’est une nuisance et que vous pensez pouvoir le faire disparaître, parfait. C’est la meilleure des stratégies. Oui ! Vous semblez être sûr de vous avec vos délires d’adolescent attardé sur le cerveau reptilien, alors allez-y bonhomme, faites donc disparaître l’égoïsme humain et la société de consommation s’éteindra d’elle même. Si Lénine avait eu le bon sens d’agir comme vous, il aurait épargné aux Russes bien des déboires et à nous bien des soucis...

      Vous me tiendrez informé des résultats de l’entreprise, bien sûr ? smiley


    • Tibère Tibère 10 juillet 11:47

      @foufouille

      Si les civilisations que l’on peut qualifier d’altruistes sont plus pérennes que les civilisation fondées sur l’égoïsme, alors où sont-elles donc toutes passées aujourd’hui ? :-> smiley


    • foufouille foufouille 10 juillet 11:55

      @Tibère

      elles se sont transformer mais pas disparus comme inca maya, etc.

      c’est connu que personne ne veut venir chez nous et rester car trop solidaire.

      les malades américains ne vont pas acheter d’insuline au canada car 10x moins cher.


    • foufouille foufouille 10 juillet 11:57

      @Tibère

      d’ailleurs il faut des lois pour que tout le monde puisse juste manger et que la bouffe ne soit pas asperger de javel.


    • Tibère Tibère 10 juillet 12:08

      @foufouille

      >>>>elles se sont transformer mais pas disparus<<<<

      Si elles n’ont pas disparu, où sont-elles ?


    • foufouille foufouille 10 juillet 12:29

      @Tibère

      c’est un truc appelé république avec beaucoup de variantes et pas parfait.


    • Tibère Tibère 10 juillet 13:23

      @foufouille

      >>>>c’est un truc appelé république<<<<

      Ah bon ! Et laquelle de ces républiques serait un société altruiste ?


    • foufouille foufouille 10 juillet 13:33

      @Tibère

      sauf les sociétés libérales avec leurs bidonvilles légaux et de nombreux esclaves beaucoup le sont en partie. plus une société est libérale, plus elle est esclavagiste et inégalitaire, laisse crever des personnes pour un peu de fric comme pour l’insuline en zunie.

      même une dictature comme cuba peut être altruiste.


    • Tibère Tibère 10 juillet 15:28

      @foufouille

      >>>>même une dictature comme cuba peut être altruiste.<<<<

      Cuba est une jeune nation et le communisme y est encore plus récent. Mais vous me parliez de civilisations altruistes plus pérennes que nos civilisations individualistes lesquelles sont millénaires. Alors elles sont où vos civilisations altruistes ?


    • Old Dan Old Dan 11 juillet 05:08

      Il existe bcp d’études sociologiques sur l’entraide entre humains, et entre espèces ds la nature.

      En matière de survie biologiques c’est l’entraide et la coopération qui prévaut sur « la loi du plus fort ». Cette dernière (le plus fort du moment) conduit à l’extinction du groupe entier à moyen terme (empires, civilisations, finances,... cour de récré ! ))


    • Tibère Tibère 11 juillet 14:06

      @Old Dan

      Je n’ai jamais remis en question la nécessité de l’entraide que je sache, au contraire. Maintenant je vous répète ce que j’ai dit à foufouille : Si les civilisations que l’on pourrait qualifier d’altruistes sont plus pérennes que les civilisation fondées sur l’égoïsme comme les nôtres, alors où sont-elles donc toutes passées aujourd’hui ?


    • Old Dan Old Dan 12 juillet 03:30

      Mais... Regardez-vous ds un miroir : Vous êtes vous-même un survivant des « civilisations de l’altruisme » et de la coopération biologique !

      Sinon...


  • rita rita 9 juillet 10:39

    Nos experts « BIO » sont dans un « Batho »..mangez des carottes ça rend aimable ?

    La France des « trous du cul » sont au pouvoir, celle des nains de jardins, du porc dans toutes les cantines pour les arabes, ils prennent la laïcité pour une poubelle, faut leur montrer qui commande dans ce pays, pas le pantin du Touquet avec sa mégère apprivoisée, mais le peuple souverain !

    P’tain...REVOLUTION !


  • Lonzine 9 juillet 11:34

    Les plus gros problèmes sont clairement identifiés, globalement tout ce qui tourne autour du transport ( aérien routier maritime) il faut stopper cela c’est simple mais ne se fera pas sans contraintes


Réagir