vendredi 29 mars - par Martin de Wallon

Dieudonné jugé à Paris : Il fait le show et se terre ensuite dans un silence

 

L’humoriste et polémiste Dieudonné Mbala est jugé à Paris avec sa compagne Noémie Montagne depuis ce mardi 26 Mars pour avoir caché au fisc, plus d’un million d’euros.

« A nouveau » devant la justice

On ne présente plus le militant français Dieudonné Mbala aux tribunaux. Il y est passé à de multiples reprises avec une impressionnante sérénité qui lui vaut certainement ses récidives. Depuis 2000, l’homme cumule plusieurs condamnations et amendes ci et là. Il a été jugé de nombreuses fois en France, en Belgique, au Québec et ailleurs pour : injure, diffamation, provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse, antisémitisme, apologie du terrorisme et même pour avoir tiré au flash ball sur un huissier de justice venu à son domicile lui remettre des commandements de payer, suite à ses précédentes condamnations !

Cette fois, les délits de Dieudonné Mbala Mbala sont dans un tout autre registre. L’homme comparait avec Noémie Montagne, sa compagne et mère de ses quatre enfants, pour avoir dissimulé au fisc, des sommes en liquide retrouvées chez lui et d’autres expédiées à l’étranger.

Tout commence par un signalement de Tracfin, la cellule du ministère de l’économie chargée de débusquer les mouvements financiers illicites. Les enquêtes débutent en 2013, dirigées par le juge Renaud Van Ruymbeke. Elles révèlent des montants énormes cachés, accumulés entre 2009 et 2014. 

Une perquisition permet de découvrir chez le couple, la somme de 675.000 euros et de 15.200 dollars en liquide. Puis, des transferts d’argent de plus de 565.000 euros faits par ses proches et lui-même sont aussi retracés. Cet argent est principalement expédié au Cameroun où l’artiste a des liens de famille, en Chine, en Belgique, aux Emirat arabes unis et en Suisse. 102.000 euros été envoyés à des proches à l’intérieur de la France, et 100.000 euros en espèces sont versés sur le compte de sa compagne.

Or, à cette époque, Dieudonné s’était déclaré ruiné et insolvable. Il ne paie aucun impôt sur la fortune. Pour les enquêteurs, il est évident que les recettes des spectacles donnés au théâtre de la Main d'or ou en tournée n’ont pas été retenues sur les comptes de sa société des Productions de la Plume.

Dans Le Monde, Christel Camus, une ancienne productrice des spectacles, explique qu’une « billetterie non officielle avait été mise en place ». Bonnie M’Bala, la fille de Dieudonné, tenait la caisse du théâtre sans aucun livre de recettes.

Un procès bruyant puis silencieux

« Dieudo » a fait une entrée des plus remarquables au tribunal correctionnel de Paris le mardi 26 mars, pour son premier jour d'audience. Fidèle aux provocations et aux contrastes, il est arrivé au procès vêtu d’un bermuda, coiffé d’un chapeau en forme d’ananas (fruit et symbole qu’il utilise de façon récurrente dans ses spectacles), lunettes de soleil au nez. Il n’a pas manqué d’exécuter une « quenelle », de faire des photos avec ses fans, de signer des autographes devant un public joyeux constitué de plusieurs enfants. Aux journalistes, il s’est déclaré « confiant et innocent de tout ce qui lui ai reproché » avant de prendre place avec sa compagne sur le banc des accusés.

Dieudonné et Noémie Montagne sont tous deux opposés au tribunal et n’ont pas souhaité prendre la parole. Le deuxième jour du procès, face à plusieurs questions de la présidente du tribunal correctionnel, ils se sont murés dans un silence et ont refusé de s’expliquer sur les faits. Dans l’article de 20 minutes.fr, il se défend : « Je crois que tout est dans le dossier », « je laisse le soin à mes avocats de vous répondre », « je vais exercer mon droit au silence ».

Mathieu Riberolles, avocat de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme confie à France Inter. « Dieudonné considère en réalité que c'est un procès politique (…) il adopte une défense de rupture, considérant illégitimes non seulement les poursuites dont il fait l'objet, mais aussi le tribunal. En refusant de s'adresser aux magistrats autrement qu'en invoquant son droit au silence, il nie leur légitimité » Rappelons que la Licra poursuit aussi le couple et figure parmi les parties civiles.

Dieudonné Mblala et Noémie Montagne, gérante des Productions de la Plume sont jugés pour abus de biens sociaux aux dépens de leur société et fraude à la TVA. L’humoriste devra répondre seul des accusations de blanchiment de fraude fiscale et organisation frauduleuse de son insolvabilité. Le procès devrait se terminer le 3 avril. 



22 réactions


  • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 29 mars 21:53

    Des escrocs plumant d’autres escrocs, le tout par avocats interposés. Triste spectacle de notre société hyper vénale.


  • Raymond75 30 mars 08:12

    Injure, diffamation, provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale ou religieuse, antisémitisme, apologie du terrorisme, avoir tiré au flash ball sur un huissier de justice, abus de biens sociaux, fraude à la TVA, blanchiment de fraude fiscale, organisation frauduleuse de son insolvabilité

    ...

    Actuellement en liberté !!!


    • Biscotte Biscotte 30 mars 08:59

      @Raymond75 = Vous parlez bien de BHL ? (à quelques nuances près)


    • joeblow 30 mars 14:41

      @Biscotte
      Pour BHL il faut rajouter criminel de guerre... trois fois rien quoi !


    • lloreen 31 mars 11:39

      Il a sans doute suivi l’exemple « d’en haut »....Ou ils sont tous « responsables mais non coupables ». Et donc en liberté...et aux plus hauts postes de l’état comme par exemple Fabius, impliqué dans le scandale du sang contaminé, reconnaissant à Daesh pour « faire du bon boulot » , faisant carrément l’apologie de crimes contre l’humanit et quia été propulsé président du conseil constitutionnel.

      Sans parler de Macron et de ses comptes planqués aux îles Cayman dans de savants montages financiers, de Cahuzac le fraudeur, ministre des finances qui fait la chasse aux fraudeurs.

      Les « crimes » de monsieur Dieudonné, comparé à ceux de ces monstres sacrés du rire et des jeux du cirque, sont vraiment insignifiants.


    • lloreen 31 mars 11:41

      @lloreen
      Pardon:l’humanité-comparés


    • George L. ZETER George L. ZETER 31 mars 11:49

      @Raymond75
      et en plus il se paye la fiole de mec comme vous ! en prison !!!!


    • Dédé15 31 mars 15:19

      @Biscotte
      Trait d’esprit aussi brillant qu’inattendu, autant dire une saillie !

      A la réflexion, je me dis que, d’avoir écouter plusieurs sketchs de Dieudonne n’a pas fait de moi un antisémite.

      Alors que chaque fois qu’un bhl (sans majuscules SVP !) s’exprime je me fais violence pour ne pas y succomber !


  • yvesduc 30 mars 12:29

    La mauvaise foi des opposants de Dieudonné étant ce qu’elle est, et leurs méthodes étant des plus tordues, j’attends une forte redondance de preuves et les arguments de la défense avant d’adopter une position. Quoi qu’il en soit, Dieudonné reste l’humoriste le plus courageux et le plus talentueux de notre époque. Il a toute mon admiration pour avoir démasqué et ridiculisé le sionisme. Il a réhabilité l’antisionisme et ravi un public qui n’en pouvait plus de la censure et de la propagande.

    PS : Rendez-vous à République à 14h pour célébrer la première année de la Marche du Retour en Palestine (demosphere).


  • Dom66 Dom66 30 mars 12:43

    Si dans notre beau pays il fallait juger et condamner tous les pourris, fraudeurs, voleurs, et éborgneurs, il ne resterait plus grand monde au gouvernement ni à l’assemblé.

    La dictature en marche...rapide en plus.

    Voter même pour le diable, mais pas pour le coté macron.


  • zygzornifle zygzornifle 30 mars 12:48

    pour avoir caché au fisc, plus d’un million d’euros.

    Et le Macron qui a bouffé un SMIC par mois pendant 3 ans avant d’aller trainer ses savates chez hollandouille , silence la dessus , et combien as t’il de pognon planqué dans les paradis ?

    En tant que trader il était au courant de toute la magouille mondiale , ne me dites pas que vous êtes assez stupides pour croire qu’il est honnête, on n’a jamais vu un tigre végétarien ....


  • sls0 sls0 30 mars 13:55

    On pourrait pas attendre le jugement avant de l’ouvrir ?


    • Dom66 Dom66 30 mars 15:09

      @sls0

      le jugement est couru d’avance...donc


    • Ruut Ruut 1er avril 07:59

      @sls0
      Interdire de spectacle un Humoriste est un acte grave.
      La Justice semble fortement Politisée en France.
      Quid de Bénala toujours en Liberté...
      La vitesse de la justice est toujours a plusieurs vitesses avec les plus faibles rapidement aux arrêts, même si innocents (détentions préventives).


  • George L. ZETER George L. ZETER 31 mars 08:11

    vous prenez pas trop de risques en chargeant « la bête », peut être êtes vous un crif compatible qui sait ?

    « pour avoir caché au fisc, plus d’un million d’euros.  » mais les arnault, boloré et autres chenapans qui eux dissimulent dans des paradis fiscaux, là, ça ne vous dérange pas... le doigt qui montre la lune....


  • kirios 31 mars 12:10

    Martin de Wallon

    Dieudonné n’est pas un artiste comme les autres !

    il est bon , il est mauvais ? je n’en sais rien !

    je n’ai pour habitude d’aller donner donner mon argent à des gens qui roulent siur l’or !

    il se trouve que ce Dieudonné est censuré , et la censure est inacceptable car elle consiste à dire : « Citoyens , vous êtes trop débiles et pour vous protéger nous qui sommes la VÉRITÉ nous censurons »

    moi, je suis un citoyen, j’ai pris la mesure de la force destructrice des gens qui nous gouvernent. ... et des lobbies qui les commandent ,alors je soutien Dieudonné jusqu’au jour ou je pourrais juger objectivement l’individu


  • zygzornifle zygzornifle 31 mars 14:59

    Si dieu donné la justice des hommes le reprend ....


  • Ilan Ilan Tavor 1er avril 09:35

    Il se terre dans le silence à son procès comme les islamistes dont il est idéologiquement proche.

     
    Ce fraudeur va le sentir passer la grosse quenelle, aucune caisse enregistreuse ne fonctionnait au Théâtre de la Main-d’Or, à Paris – dont il a depuis été expulsé –, ni en tournée.
    Il était impossible de payer par carte bancaire, et la billetterie ne permettait aucune traçabilité des sommes engrangées. La fille de Dieudonné, Bonnie M’Bala, tenait la caisse du théâtre, mais en revanche aucun livre de recettes.
    Une « billetterie non officielle » avait été mise en place.
     
    Le fisc va lui tomber dessus et ce sera un super sketch, on va bien rigoler au dépend de ses fans !


    • jaunibegood 1er avril 10:15

      c’est qui le on de « on va bien rigoler »  ?

      Il n’y a pourtant rien de comique dans une condamnation fiscale.


  • zzz999 1er avril 09:43

    A quel titre le LICRA est-il des parties civiles d’une affaire fiscale ? et après on s’étonnera que certains pensent qu’une certaine communauté dirige la France.


  • lloreen 1er avril 09:55

    « Interdit de rire ».

    Le livre écrit par les avocats de monsieur Dieudonné.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=161&v=-hoZrxosLwY


Réagir