mercredi 3 août 2011 - par Alicia fFrance

DSK : Tristane Banon et Nafissatou lynchées en place publique

D’aucuns doivent être partis en vacances puisque cela fait quelques jours jours que les pro-DSK ainsi que les protecteurs de l’image du PS – avec l’aide de machistes et sexistes, il y en aussi – l’ont mise un peu en sourdine pour mieux revenir le 23 août, date à laquelle la nouvelle audience de l’ancien directeur du FMI aura lieu.

Les défenseurs et soutiens des plaignantes apprécient un certain répit tant les attaques, les analyses à l’emporte-pièce, les lynchages sur la place publique commençaient à poser réellement des interrogations sur l’objectivité des certains médias et blogueurs ainsi que sur les réelles motivations.

Les violons pleurant la victime DSK s’étaient tus pour faire place à une charge héroïque désespérée à coup de clairons à fendre les tympans mettant en doute la parole de femmes courageuses qui osent parler, lever un tabou contre le deuxième homme le plus puissant de la planète.

Une sur-communication bien orchestrée depuis longtemps, semble-t-il, en vue d’une prochaine échéance cruciale, la présidentielle, chaque jour amenant son lot d’articles déferlant leur fiel vengeur.

Ressemblant de plus en plus à des tabloïds, dont il serait aisé de faire un florilège de perles assassines, ces journaux et blogs, dits de gauche, – qui ne seront pas cités pour le moment (wait and see) – emploient des méthodes et des termes souvent plus violents que leurs homologues réputés d’extrême-gauche ou droite afin de protéger leur « poulain » destiné à rester à l’écurie jusqu’au 23 aôut, voire plus….

A la fois surprenant et agréable, il s’avère que tous les camps politiques se rejoignent, pour soutenir Tristane Banon et Nafissatou Diallo, malgré des féministes bien timides, celles que l’on attendait le plus en pointe sur le sujet.

Le mot d’ordre étant lancé : « pas bouger » – certaines de leurs congénères apprécieront sûrement cette solidarité soudainement évaporée – les soutiens se préoccupent de voir une justice faire son travail sereinement et équitablement, digne d’un pays de grand nom.

Le risque n’est pas anodin pour l’opinion publique : un procès en place publique pour ces deux femmes présumées victimes – mais victimes assurément de la folie vengeresse des magnats qu’elles dérangent – occulte l’émergence de la problématique du viol ou de la tentative de viol…

Trop peu vertueux pour un pays « présumé » démocratique.



142 réactions


    • Tarouilan Tarouilan 3 août 2011 13:43

      Et jetons un oeil sur le parcours de la charmante Tristane : http://www.timetoast.com/timelines/tristane-banon-sex-life

      C’est concis et instructif, et elle n’est pas la seule, à avoir adopté « ce type de vie » .... la fin, justifie les moyens...... !


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 14:41

      @ Tarouillan


      Mais c’est immonde ce site !!!!

    • Kokonutz Kokonutz 3 août 2011 16:17

      Ce genre de site, c’est pas la peine de les mettre, ça donne juste envie de s’énnerver. smiley



    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:06

      @Tarouillan, certains connaissent ce site et si vous connaissez l’auteur, dites-lui de changer les termes du parcours de Tristane Banon qui a eu le droit de s’amuser... comme DSK.
      L’auteur risque gros. On peut dire les choses sans vulgarité.
      Profitez-en pour lui dire qu’il fasse la même chose avec DSK, ce qui serait équitable en changant les termes aussi, s’il vous plaît.


    • Canine Canine 4 août 2011 02:22

      Ce site nous informe qu’elle aurait couché avec dix hommes en huit ans. On est vraiment censé trouver ça grave ou même significatif ?


    • Tarouilan Tarouilan 4 août 2011 09:35

      Tous à fait d’accord pour la vulgarité, ce n’était pas nécessaire, on ne peut écrire comme on s’exprime pour certains au quotidien, dans ces milieux TV nauséabond, ......et on observe un énorme fossé, entre notre génération (ados de 68) et les petits jeunes d’aujourd’hui, ...... nous, nous n’avions pas d’idéaux essentiellement mercantiles, oh combien plus « raisonnables », ... des petits jeunes d’aujourd’hui, ou le « coucher-utile » remplace tout naturel, ils sont beaucoup plus réalistes, ces jeunots, comme Tristane !


  • Franc-tireur 3 août 2011 11:02

    Ou le délire du complot dans le complot n’en finit pas de faire fantasmer Agoravox...


  • Imhotep Imhotep 3 août 2011 11:08

    A noter que l’imaginaire appartement, selon DSK, existe bien. L’Express l’a retrouvé. Or DSK avait dit que ce second RDV n’avait pas eu lieu. Que tout était imaginaire. Or si l’appartement n’est plus imaginaire qu’en est-il du reste ?


    C’est dans ces lieux, rue Mayet à Paris, que Tristane Banon dit avoir subi, en 2003, une tentative de viol de la part de l’ex-patron du FMI. L’Express a retrouvé le locataire de l’époque : un proche de Dominique Strauss-Kahn.

    C’est une rue calme du VIe arrondissement parisien. Une voie à sens unique, bordée d’échoppes et d’immeubles en pierre de taille, où le prix du mètre carré outrepasse les 10 000 euros. C’est ici, dans ce sanctuaire bourgeois et feutré de la Rive gauche, derrière cette belle façade aux volets blancs du 13, rue Mayet, que la jeune journaliste Tristane Banon a situé, devant les policiers, la tentative de viol dont elle accuse Dominique Strauss-Kahn. 

    En février 2003, après un premier rendez-vous à l’Assemblée nationale, « il m’a donné une adresse que je ne connaissais pas », expliquait-elle dans l’émission de télévision de Thierry Ardisson, en 2007. « Quand je suis entrée dans cet appartement, je me suis sentie tout de suite mal à l’aise, précisait-elle à L’Express au début du mois de juillet dernier. Il était quasi vide, blanc, poutres apparentes, une machine à café, une table avec, à droite de la partie salon, une bibliothèque vide, et, tout au fond, une chambre avec un lit. Il donnait sur la cour. Quand j’ai demandé à DSK où j’étais, il m’a expliqué que l’appartement lui était prêté par un ami souvent à l’étranger. J’ai réalisé que c’était évidemment sa garçonnière... » 

    « Marre d’être traitée de menteuse et d’affabulatrice »

    Que s’est-il passé derrière cette porte du deuxième étage, entrée de droite ? Tristane Banon, qui affirme déposer plainte, huit ans après, parce qu’elle « n’en peu[t] plus de [se] faire traiter de menteuse et d’affabulatrice », aurait-elle inventé ce scénario ? A qui appartenait cet endroit, dont l’accès est sécurisé par deux digicodes ? L’Express a identifié le locataire officiel de l’époque. Dominique Strauss-Kahn le connaît bien : il s’agit d’Alex-Serge Vieux, l’un de ses anciens conseillers au ministère de l’Economie, aujourd’hui domicilié en Californie. Au moment des faits dénoncés par Tristane Banon, Alex-Serge Vieux louait cet appartement meublé pour 2000 euros par mois à une Française, Florence S., souvent en déplacement à l’étranger. Et, selon nos informations, c’est Dominique Strauss-Kahn lui-même qui a servi de caution à son ami au moment d’établir le contrat de location. 

    Alex-Serge Vieux, un ex-conseiller de DSK, était le locataire du meublé.

    DR

    Quel lien existait-il entre les deux hommes ? Alex-Serge Vieux n’est pas un inconnu. Le Who’s Who fait état d’une belle carrière dans le « high-tech » pour ce fils de diplomate âgé de 54 ans, « universitaire, président de société », galonné Sciences-Po Paris, HEC et MBA à Stanford, l’une des plus prestigieuses universités américaines. 

    Alex-Serge Vieux a commencé en maniant la plume aux Echospuis à L’Expansion. A la fin des années 1980, il était correspondant du Monde dans la Silicon Valley, l’eldorado californien des nouvelles technologies. A cheval entre les Etats-Unis et la France, il a également versé dans l’enseignement, à la Sorbonne et à Dauphine. Est-ce dans ces années-là qu’il a rencontré DSK, dont il partage la passion des échecs ? « Strauss-Kahn, en tout cas, disait de lui : »Il me doit beaucoup« , se souvient un ancien conseiller de l’ex-patron du FMI. C’est lui, en effet, qui aurait aidé Alex-Serge Vieux à suivre ses études à Stanford. Ce qui a permis à ce dernier de se créer des contacts en or et de se frayer un chemin au moment de la bulle Internet... » En échange, il ouvrira à DSK son carnet d’adresses de la Silicon Valley. 

    DSK juge « imaginaires » les accusations de Tristane Banon

    Quand il est ministre de l’Industrie, entre 1991 et 1993, Dominique Strauss-Kahn fait de lui son conseiller spécial en matière de high-tech. Et en 1997, alors que DSK devient ministre de l’Economie et des Finances, le même est nommé président de la commission Infotech pour les thèmes relatifs aux technologies de l’information en France. 

    A l’époque, il vient de temps à autre au cabinet. « Beaucoup de gens le faisaient, mais tous ne pouvaient pas avoir accès à DSK, comme lui, dix ou quinze minutes, se souvient encore l’ex-conseiller ministériel. Quand il demandait un rendez-vous, il l’avait toujours. Il y avait visiblement une empathie complice, une amitié entre les deux hommes. » Se fondait-elle uniquement sur des liens professionnels ? Les enquêteurs, en tout cas, cherchent à savoir dans quelles conditions Alex-Serge Vieux a loué cet appartement parisien et pourquoi DSK y fixait des rendez-vous. Au terme de leurs investigations, l’audition de l’ancien patron du FMI pourrait être envisagée. DSK ne s’est jamais exprimé sur cette affaire, sauf pour qualifier d’« imaginaires » les accusations portées par Tristane Banon. 

    Un studio dans le XVIe

    Avant de prêter à son ami Dominique Strauss-Kahn l’appartement de la rue Mayet (VIe arrondissement de Paris), Alex-Serge Vieux lui avait, semble-t-il, donné accès à un autre logement parisien. Au début des années 2000, l’ex-conseiller de DSK disposait, en effet, d’un studio au premier étage d’un immeuble proche de l’avenue Mozart (XVIe).Alex-Serge Vieux, qui avait pour sa part une autre adresse dans le secteur et partageait son temps entre la France et les Etats-Unis, aurait acheté ce studio pour ses enfants. Selon des témoins du quartier, DSK venait régulièrement dans cet immeuble datant des années 1950. Il aurait cessé de s’y rendre au bout de quelques mois. Par la suite, l’endroit est demeuré assez longtemps inoccupé, avant d’être vendu sur saisie. 

    Sollicité par L’Express, Alex-Serge Vieux ne tient pas à donner de précisions : « Par respect pour Dominique Strauss-Kahn, je me dois de rester à ma place. Il prendra ou non la peine de répondre à la presse. Je ne suis qu’un petit maillon dans une chaîne et je veux éviter de rentrer dans ce débat. » 

    En tout cas, l’appartement du 13, rue Mayet a été revendu par Florence S. en décembre 2004. Peu de temps avant, Alex-Serge Vieux reprend, aux Etats-Unis, le journal Red Herring, qui, après avoir été un leader en matière de high-tech dans la Silicon Valley, vient de fermer avec l’éclatement de la bulle Internet. Le businessman français connaît, dans le même temps, des ennuis financiers avec sa société Dasar, créée en France en 1990 afin d’organiser des conférences internationales réunissant des dirigeants de l’industrie des technologies de l’information. Cette société sera finalement radiée en 2009, sur décision du tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine), pour « insuffisance d’actif ». 

    Alex-Serge Vieux demeure aujourd’hui dans plusieurs conseils d’administration de sociétés de haute technologie. Depuis la côte ouest des Etats-Unis, il a évidemment suivi de près les déboires judiciaires de son ami. Mais c’est à Paris qu’il se retrouve désormais, bien malgré lui, l’un des témoins clefs de l’autre affaire DSK. 


    • Franc-tireur 3 août 2011 11:24

      @ Imhotep

      « Vendre » sa sauce avec autant de détours moralisateurs (la presse, le viol, les riches...) sur fond de complot, sur un dossier aussi ridicule qu’une histoire de cul qui aurait mal tournée, pouvant énormément nuire à chacun des protagonistes et leur entourage, est tout simplement pervers.

      Vous auriez du laisser la justice se saisir du dossier Banon au lieu de vous décrébiliser à prendre parti aveuglément.

      Vous êtes maintenant le rouage (involontaire ?) d’une manoeuvre politique visant à éliminer un candidat potentiel. Dommage pour la France de nous priver d’un débat probablement passionant.

      Une fois ceci fini, vous trouverez bien à dire que vous aviez bien fait, ou alors on ne viendra plus vous lire.


    • Imhotep Imhotep 3 août 2011 11:51

      Mais mon pauvre il ne s’agit pas de cela. Vous vous décrédibilisez car DSK est archi foutu depuis longtemps, alors il ne s’agit pas de l’éliminer il l’est déjà. Il s’agit juste de justice.

      Par ailleurs faites donc comme moi et parlez des faits, ce que je fais et ne fais que cela. DSK annonce que ce que dit Banon est imaginaire, or l’appartement qu’elle a décrit existe. Point. Tirez en les conclusions que vous voulez, c’est votre problème. Si vous vous trouvez beau à vous regarder dans la glace et à adorer DSK c’est aussi votre problème et non le mien. Ici ce n’est pas une affaire politique c’est une affaire de mœurs. Je me moque parfaitement de l’aspect politique de l’histoire. Et si nous parlions politique un homme qui est gour-vernée par ce qu’il a entre les jambes n’a strictement aucune qualité pour diriger un pays, non seulement quand il ne pense qu’à cela, mais aussi car il est la cible extraordinairement facile des ennemis potentiels de la France, ennemis tant extérieurs qu’intérieurs (lobbies). Et le soutenir est non seulement d’un bêtise crasse, d’un manque de réflexion absolue mais aussi d’un amoralité supersonique.

      Si vous voulez croire au complot c’est aussi votre problème. 
      SVP ne me prêtez pas à l’envers vos vues. Je ne fais que comparer et n’accuse pas. Si vous vous lisez dans mes propos (ici il s’agit de l’Express et non de moi) que j’accuse DSK c’est que vous-même le croyez coupable. Moi je note ses incohérences et ses mensonges. Moi je note les cohérences de la femme de chambre, des indices, des faits, de Tristane Banon. Je laisse à chacun le soin d’en tirer leur conclusion. Je développe ces thèmes parce que la majorité de la presse et le fan club de DSK fait de la désinformation, plonge dans la boue ces deux femmes, insultes - tout comme vous - à tour de bras, lance des anathèmes, mais surtout ne parle pas du fond de l’affaire, des faits, des preuves, parle des contours quand il s’agit de ces deux femmes, ou comme vous le faites d’un simple histoire de cul sans importance, mais refusent que l’on parle des contours de DSK. Du reste j’en suis à me demander s’il n’y a pas des mots d’ordre du club DSK pour lâcher ses chiens, ou alors des missions confiées par les communicants de DSK pour surveiller Internet et venir mordre aux mollets de ceux qui pensent que la justice doit aller au bout, et cela personne ne peut ne pas le demander. Vous oubliez sans doute que le Grand Jury s’est prononcé au vu de preuves médico-légales et de témoignages en inculpant DSK. Ceci est un fait incontournable. Il y a eu une relation sexuelle, niée dans un premier temps par DSK, qui est un autre fait incontournable, on a retrouvé le sperme mêlé à de la salive là où la femme de chambre l’avait dit, nouveau fait incontestable, et sur son uniforme, cinq employés de l’hôtel ont eu le même témoignage et ont cru cette femme, les enquêteurs tant de la section spéciale d’agression sexuelle que du procureur ont cru cette femme, la spécialiste des agressions sexuelles de l’hôpital a cru cette femme, les conversations enregistrées après une autre traduction par un interprète guinéen a conforté le témoignage de cette femme de chambre, les clefs magnétiques ont conforté son témoignage. Voilà tout ceci ce sont des faits et de ceci j’ai parfaitement le droit d’affirmer que le témoignage de cette femme est crédible tout comme vous et vos sbires vous décrétez que ce n’est pas crédible. De quel droit auriez-vous la possibilité de ne pas trouver crédible ce qu’elle dit et de l’accuser de mensonge (et pourquoi non de pute, d’intéressée par l’argent) et moi non celui de la trouver crédible ? C’est cela votre sens de la justice ?
      Je vous mets au défi de trouver ou dans mes commentaires ou dans mes articles une accusation de viol ou d’agression sexuelle de DSK. Soyez cohérent, comme d’autres, demandez à vos amis et aux avocats de DSK de porter plainte contre moi pour diffamation. J’attends ce petit monde de pied ferme. Car je suis parfaitement clean, alors vos petites leçons de morale à deux sous je m’en tape comme vous ne pouvez l’imaginer. Je préfère mille fois être dans ma peau que dans la vôtre qui suinte la mauvaise foi, la vindicte erronée contre moi, les arguments fallacieux et de mecs virils de corps de garde, de soudards en fait.

      Allez, vos êtes en fait un très petit franc tireur.

    • Franc-tireur 3 août 2011 13:11

      Imhotep

      Désolé d’avoir tapé là où ça fait mal.

      Votre réaction est à l’image de vos propos sur cette histoire.

      Non, tout le monde ne pense pas comme vous, heureusement !


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:15

      @Franc-tireur, en même temps, ce sont toujours les mêmes qui défendent DSK bec et ongles... vous postez beaucoup mais vous n’êtes pas si nombreux que cela.


    • Imhotep Imhotep 3 août 2011 13:38

      Par Franc-tireur (xxx.xxx.xxx.19) 3 août 13:11

       Imhotep

      Désolé d’avoir tapé là où ça fait mal.

      Votre réaction est à l’image de vos propos sur cette histoire.



      Au moins vous m’aurez fait rire. Et vous le croyez sincèrement ? Vous n’avez tapé nulle part, ou dans l’eau, ou dans l’air.

      En fait, vous ne dites rien. Vous me faites penser à ces gaullistes qui disent : « une certaine idée de la France. » Et ensuite ? serait-on tenté de leur demander. C’est une auberge espagnole qui ne veut rien dire au fond mais qui permet de faire croire qu’on en a dit beaucoup. On laisse supposer que cela veut dire grandeur, puissance, honneur, mais cela ne veut rien dire d’autre que l’on a une certaine idée sans dire laquelle.
      Vous faites comme Jourdain de la prose sans le savoir. Vous ne dites rien et vous en êtes très satisfait. Tant mieux pour vous. J’aurais bien ri. Merci à vous.

    • Maître Yoda Castel 3 août 2011 18:03

      Vous n’avez tapé nulle part, ou dans l’eau, ou dans l’air.

      Il s’est même tiré une balle dans le pied !

      Bon, de toute manière, que DSK soit menteur, c’est une évidence. Il suffit qu’il dise qu’il est socialiste et tout le monde rigole. Maintenant, ces mensonges ne peuvent être que des petites anecdotes. La recherche de la vérité dans la vie privée de DSK me semble être une perte de temps, on sait déjà beaucoup trop de choses.

      Par contre, en ce qui concerne R. Diallo, il est vrai qu’elle me semble capable de mentir, comme le montre ce décriptage http://www.news-26.tv/cosmopolite/866-video-affaire-dsk-interview-de-la-femme-de-chambre-verite-ou-mensonge.html.
      Mais cela ne signifie pas qu’il n’y a pas eu viol. Pour moi, un groupe de deux ou trois personnes peuvent avoir pousser R. Diallo a se faire violer par DSK pour finalement le discréditer à la face du monde. L’hypothèse du complot, alors qu’elle me semblait totalement dépourvu de fondement avant, me semble de plus en plus cohérente.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:13

      @Castel, en ce qui concerne Nafitassou Diallo, d’autres études comportementales démontrent qu’elle n’a pas menti.
      Si vous donnez la présomption d’innocence à DSK, donnez le bénéfice du doute à la plaignante aussi, ce qui équilibre le débat, n’est-ce pas ?


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:09

      @Sabine, oui, il vaut mieux... smiley


    • Maître Yoda Castel 3 août 2011 19:56

      tout le monde sait que les femmes super soumises existent.
      Si elle n’a pas menti, alors, elle a des émotions quelque peu irrationnels je dirais.


    • Maître Yoda Castel 3 août 2011 19:59

      Si vous donnez la présomption d’innocence à DSK, donnez le bénéfice du doute à la plaignante aussi, ce qui équilibre le débat, n’est-ce pas ?

      Attention, je n’ai pas donner la présomption d’innocence à DSK, ne faites pas d’amalgames SVP. Comme vous tous, je possède un cerveau, c’est donc un droit voire un devoir de nuancer ses positions, voire de se remettre, de temps en temps, en question.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:02

      @Castel ajoutez à cela la jeunesse (24 ans à l’époque) et vous avez tous les ingrédients pour que les néophytes ne comprennent pas .


    • Ariane Walter Ariane Walter 4 août 2011 00:44

      castel,
      les femmes super soumises existent et les mecs super nazes aussi>.. ;


    • Mor Aucon Mor Aucon 4 août 2011 03:11

      Imhotep a gribouillé en hiéroglyphes : « Je préfère mille fois être dans ma peau que dans la vôtre qui suinte la mauvaise foi, la vindicte erronée contre moi, les arguments fallacieux et de mecs virils de corps de garde, de soudards en fait. »

      J’ai pleuré. Comme du Kenneth Thomson mais plus émouvant encore. Vous êtes un artiste.


    • Maître Yoda Castel 4 août 2011 08:51

      @ Ariane,

      Et les femmes sans discernement existent aussi ?


    • Belarion Belarion 4 août 2011 15:31

      L’appartement de DSK existerait bel et bien. Et après ? DSK n’a jamais dit que l’appartement était imaginaire ; il a dit que les FAITS que rapporte T Banon seraient imaginaires.
      Encore une fois tout est question d’interprétation.


    • Maître Yoda Castel 4 août 2011 16:41

      On apprend que DSK est justiciable, il faut déjà s’en réjouir, ça ne sera pas tous les jours dimanche. Voilà Lagarde au FMI, je sens que l’affaire va tomber à l’eau : pourtant, le problème reste le même : en France, nos dirigeants sont complètement protégés et se protègent mutuellement (puisque toute l’Europe de l’ouest voulait sa candidature !).

      La politique Européenne nous envoie toujours un double discours : on sait que les dirigeants français sont des pourris, mais on veut bien de votre ministre de l’économie pro-américain à la tête du FMI, c’est vraiment se moquer du monde !


    • Belarion Belarion 4 août 2011 19:47

      @sabine,

      Je réagissais seulement au sophisme d’Imhotep :(1. DSK prétend que les faits rapportés par TB sont imaginaires/ 2.L’appartement existe réellement / 3. donc tout ce que raconte TB est vrai.)

      "pourquoi donner rendez-vous à une journaliste dans un appart privé et vide pour un entretien professionnel ? ça se passe comme ça d’habitude ?« 

      Pas si l’on a pas une idée derrière la tête, bien sûr. C’est d’ailleurs ce qui me semble devoir quelque peu relativiser l’agression dont T. Banon dit être la victime : elle devait quand même se douter un peu de ce qui l’attendait ! (Je ne dis pas que cela excuserait pour autant le comportement de DSK si les faits étaient avérés).

       »Il ne semble pas complètement fou d’imaginer qu’un homme passe au degré supérieur en devenant violent ; ce qu’il faisait déjà ne peut-il s’apparenter à une violence psychologique ?« 

      Tous les harceleurs ne deviennent pas forcément des agresseurs sexuels, ni a fortiori des violeurs. Je ne dis pas que c’est inimaginable non plus, mais seulement improbable (surtout dans les circonstances racontées par N.Diallo.)

       »ne me dites pas que c’est la justice que vous défendez, je ne le croierai pas : défendriez-vous de façon tellement pointilleuse un quidam anonyme dans la même situation et qui serait peut-être déjà passé depuis longtemps devant un flic ou un juge ?« 

      Je ne prétend pas défendre la justice, mais je n’exclue pas de défendre avec la même rigueur un »quidam anonyme" si celui-ci déchaînait autant les passions contre lui que DSK — et surtout si son affaire me semblait aussi étonnante !


    • Maître Yoda Castel 5 août 2011 08:26

      « T. Banon dit être la victime : elle devait quand même se douter un peu de ce qui l’attendait ! »

      C’est pourquoi -il me semble- qu’elle aurait pu enregistrer son agression. Elle peut donc porter plainte 8 ans après. Sans le témoignage de bandes magnétiques et sa connaissance des locaux, il y aurait eu peu de chance que sa plainte aboutisse.
      Dans cette histoire, cela semble DSK qui a pris le plus de risque : s’en prendre à une jeune journaliste qui pourrait porter plainte ! (DSK connait son pouvoir au sein du parti socialiste, ça se voit)


  • Ariane Walter Ariane Walter 3 août 2011 11:40

    Cher Franc-tireur,
    le problème est simple. il est là.
    Vous pensez que DSK est un grand homme politique. Et peu importent les moeurs de sa vie privée.
    je pense et d’autres que c’est un danger pour notre pays et un homme aux moeurs dissolues. Qu’il n’a rien d’un grand politqiue mais plutôt d’un politique soumis aux ordres des plus offrants.

    A partir de là, impossible de s’entendre.


    • Franc-tireur 3 août 2011 13:06

      Chère Ariane,

      Penser que des politiques, sinon « grands » comme vous dites, ne peuvent être soumis aux plus offrants, est une utopie.

      Alors pourquoi nous servir ce discours bidon à chaque fois si ce n’est pour étouffer ceux qui veulent participer au débat, même DSK malgré ses « travers » ?

      Avouez votre partisanerie serait plus sincère envers vos lecteurs.


    • Maître Yoda Castel 3 août 2011 18:07

      c’est un jouissif comme la plupart des sionistes.

      Pas convaincu...

      Sinon, je trouve que le problème, ce n’est pas tellement qu’il est harceleur, c’est surtout qu’il se moque du monde. Il est perché, comme supérieur aux autres et il s’assoit sur les lois comme beaucoup d’ancien élu.


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 18:13

      Concernant le commentaire de barre de rire, je ne comprends pas que l’on laisse de tels écrits... Que fait la régulation sur Agoravox ????


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 18:27

      @ Sabine :

      ... « beaucoup veulent comme politiques des gens bien, qui ont du coeur, avant d’avoir de l’esprit et des diplômes ».

      Non, « Beaucoup » votent et voteront pour le plus qualifié pour le job... même si cela ne va pas voler très haut puisqu’ on va se taper une campagne avec Joly, Royal (non, elle n’y sera pas), Marine Le Pen etc... Qui reste t-il ???
      Je fais partie des gens qui auraient bien vu DSK à la tête de l’Etat. Et nous étions nombreux. Déçue, bien sûr ! Comment peut-on briser sa famille, sa carrière, l’espoir de 53% de Français pour un simple « sauté de veau » selon l’expression d’Anne Sinclair. Même deux « sautés de veaux » !!!

    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:38

      @Marie-Pierre, si on connaissait les penchants de nos présidentiables, ce serait beaucoup mieux.

      Beaucoup de personnes se posent la question de savoir ce qu’il se serait passé pendant les pauses à l’Elysée.
      De plus, nous ne savons ce que son travail sur le long terme va donner au FMI car c’est sur le long terme que l’on juge, sur des résultats. Pour l’instant, c’est trop frais....
      Et demandons leur avis à certains pays de l’UE... smiley


  • Ariane Walter Ariane Walter 3 août 2011 11:45

    @ Imhotep,

    Amusant que l’Express devienne un journal d’investigation !! Après Charlène, DSK, mais nonobstant les sujets, ils proposent des enquêtes qu’ils sont les seuls à mener !!! Amusant !

    le coup de l’appart est une super claque pour DSK. Il a donner , pour louer, les cautions nécessaires...une garçonnière , c’est clair...
    Chaque jour qui passe l’enfonce.
    Vance, à qui sans doute on doit le demander, va avoir du mal à lâcher le morceau dans in état d’innocence absolue !!


    • Ariane Walter Ariane Walter 3 août 2011 11:45

      il a donné....


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 11:48

      @Ariane, des journaux d’investigation, çela ne court pas les rues en France, si l’Express pouvait se reconvertir smiley


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 13:21

      @ Aliciabx
      Je suis abonnée à MEDIAPART. Un vrai site d’investigations.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:24

      @Mari-Pierre, je sais que Mediapart est un journal d’investigations, un des ses seuls en France, ce que je déplore car je souhaiterais que les médias fassent vraiment leur boulot.
      Je pense que Mediapart devrait se mettre un peu plus au travail sur le sujet et en toute objectivité, si cela est possible...


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 13:33

      @ Alicia, je suis de votre avis concernant MEDIAPART. Leur silence sur l’affaire DSK ne peut s’expliquer que par l’amitié qui doit lier Edwy Plenel avec DSK et son entourage.


    • Josephine 3 août 2011 17:36

      @aliciabx :

      Tout le problème est là dans cette ( ces) affaires....Les amitiés puissantes de DSK ! smiley


  • latortue latortue 3 août 2011 12:22

    pour toute cette caste politico financiere le droit de cuissage n’a jamais été abolis .Et le malheur c’est que quelque écus seront sufisant pour faire taire les victimes ,mais bon le pot de terre et le pot de fer !!!!!!!!!! toute la différence entre un riche et un pauvre .Depuis la nuit des temps l’argent et le pouvoir quand vous en êtes investit vous font croire que vous êtes invincible .


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 13:17

      @ Latortue, 

      le droit de cuissage existe partout dès qu’il y a une hiérarchie. Tous ces petits chefs dans l’administration qui pratiquent la promotion canapé ne font pas partie de la « caste politico financière ». Et ils sont nombreux puisqu’ils n’ont ni l’argent ni le pouvoir pour attirer les femmes... Les « chefaillons » sont obligés de faire du chantage, de forcer les subalternes femmes pour arriver à leur fin. Et eux sont rarement condamnés..... parce que leurs victimes n’osent porter plainte. Tristane Banon avait toutes les clés (de par son éducation, son milieu) pour porter plainte il y a 8 ans. Elle ne l’a pas fait par « crainte pour sa carrière de journaliste ». Qu’elle se taise maintenant ! 

    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:20

      @Marie-Pierre, je ne vous souhaite pas qu’un jour, il vous arrive la même chose.
      Mais nous serons là, le moment venu, pour vous soutenir si vous le souhaitez...


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 13:27

      @ Aliciabx, J’ai déjà été « harcelée » par un « chefaillon » quand je faisais mon premier stage. C’était très pénible et je me réveillais tous les matins en pensant que j’allais encore retrouver cette ordure. J’ai terminé mon stage dans un sale état.
      Aujourd’hui, à 50 ans, je pense que je ne risque plus rien. Mais j’ai une fille de 19 ans et s’il devait lui arriver la même chose qu’à moi, je peux vous garantir que je la pousserais à porter plainte, contrairement à ce qu’a fait Anne Mansouret.
      Et oui, je ne manquerais pas de solliciter votre aide.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:30

      @Marie-Pierre, je l’entendais bien ainsi.


    • latortue latortue 3 août 2011 13:58

      Marie pierre
      oui il est affolant de voir comment la moindre parcelle de pouvoir peut changer une personne et lui tourner la tête ,et vous avez raison c’est valable a tous les étages, même les plus petits qui se sentent investis de responsabilités en profitent ou pour écraser ou pour harceler leurs subalternes .c’est consternant mais c’est l’éternelle histoire de l’humanité, et c’est ce que je voulais dire en parlant de pouvoir quand vous en êtes investit vous font croire que vous êtes invincible .


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 14:33

      Zubi
      J’ai dernièrement eu des échanges violents avec Ariane Walter. D’une mauvais foi totale, elle remettait en cause mon nom (pour elle c’était un pseudo ?!) et écrivait qu’elle m’avait reconnue (je faisais partie d’un groupe DSKanien) etc....
      je trouve l’article d’Alicia et surtout ses réponses à mes commentaires beaucoup moins partisans.


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 14:44

      @ latortue

      Entièrement d’accord avec vous !

    • Josephine 3 août 2011 17:45

      @Marie-Pierre :

      Comment ça qu’elle se taise ?!
      Ne savez-vous pas qu’une majorité des femmes, éduquées ou non, ayant subi viols ou agressions sexuelles ne vont pas porter plainte !
      Si elle a craint pour sa carrière ,elle a aussi été découragée ( y compris par son premier avocat !) car elle s’attaquait à gros....On en a la preuve avec l’amnésie soudaine de ceux auprès de qui elle s’en est épanchée et par la couardise des journalistes ( à part Revel) que les soutiens du « grand homme » intimident.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 17:57

      @Zubi, nous voulons faire tomber des barrières afin qu’aucune femme (ou homme, cela arrive) ne subisse des comportements machistes.
      Hélas, il y en aura toujours qui se plieront pour cause de chômage ou de difficultés financières.
      Si il y avait une égalité dans les responsabilités hommes/femmes décideurs, nous n’en seriez peut-être pas là.
      Il y a encore du chemin à faire, donc nous continuons à nous rappeler au bon souvenir de certains messieurs...


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 17:58

      nous n’en serIONS peut-être pas là.


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 18:02

      @ Joséphine,

      Quand on fait partie de la bande Beigbeder, que sa mère est une femme totalement libérée, que l’on raconte son histoire avec DSK en rigolant chez Ardisson.... franchement non, on n’a pas peur d’aller porter plainte !!!
      On fait comme Anne-Caroline,- dite Tristane-, Banon, on va porter plainte quand on a besoin de trouver une certaine notoriété ou d’un peu de fric...

    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:33

      @Marie-Pierre, vous ne connaissez pas les victimes de viol, cela se voit.
      Elles réagissent différemment selon les personnes.
      Rire et sourire, c’est un peu prendre ses distances avec son propre problème, comme s’il s’agissait d’une autre.
      Je vous conseille vivement de lire ceci :
      http://www.sosfemmes.com/violences/viol_abus_sexuels.htm


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 19:01

      @ Alicia : merci pour le lien... je l’ai lu mais je n’ai rien appris que je ne sache. J’y mets de la bonne volonté mais je n’arrive pas à prendre Tristane Banon au sérieux. Notez bien que je ne remets pas en cause son témoignage... mais je ne crois absolument pas à son désarroi, au fait que cela fait 8 ans qu’elle vit mal etc.... Je connais trop bien ce milieu. Cette fille est une opportuniste. 


    • Josephine 3 août 2011 19:06

      @Marie-Pierre :
      Notoriété avec cette sale affaire ! je pense qu’elle a davantage à perdre qu’à gagner.quand a évoquer sa vie libérée : et alors ? à ce titre donc, elle n’aurait aucunement le droit de se plaindre ?
      Ne portez pas de jupe trop courte ou de décolleté trop plongeant, car vous perdriez toute légitimité pour déposer une plainte en cas d’agression de cette nature !


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:07

      @Marie-Pierre, pourquoi pensez-vous que la prescription est de dix ans, il faut du temps pour se remettre d’une telle affaire, si l’on s’en remet.
      D’après ce que j’ai entendu, il reste toujours des séquelles, rire ou sourire peut être causé par la gêne.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:21

      @Marie-Pierre, grâce à l’écriture, Tristane Banon a réussi à évacuer un peu ses blessures.
      La mère et la mère se sont retrouvées et c’est là un beau message d’amour.


    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 19:51

      @ Sabine

      et pour écrire votre désir d’un monde politique issu des bisounours, cela démontre votre totale méconnaissance non seulement de ce milieu, mais aussi de celui de l’entreprise... Et même tout simplement des relations humaines.

    • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 20:00

      @ Alicia, pensez-vous honnêtement qu’il y a réconciliation entre la mère et la fille ??? Et que l’histoire de DSK va les rapprocher ? je vous rappelle qu’à l’époque Anne Mansouret avait eu une aventure avec lui, qu’elle a tout fait (selon les témoignages) pour empêcher sa fille de porter plainte.... Pour protéger sa fille ? Ah, non pas ça ! Pour obtenir un siège de député est plus proche de la vérité.
      Laissons ces deux femmes régler leurs problèmes en privé... mais à mon avis, T. Banon sortira dans quelques temps un bouquin où elle regrettera pour la deuxième fois de ne pas « avoir tué sa mère » dans le sens psychanalytique du terme ou même au sens propre.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:00

      @Marie-Pierre, Sabine n’est pas une demeurée, non plus. D’après vous, elle ne connaitrait rien. Tout le monde a ses acquis respectables et d’où qu’ils viennent.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:09

      @marie-Pierre, je en juge pas Anne Mansouret, elle a sa vie de femme.
      Elles e sont pardonnées mutuellement. Faire la paix entre mère et fille n’est pas aussi insensé que cela surtout quand la mère reconnait ses erreurs. Vous n’en avez jamais fait, je suppose ?

      Alicia, pensez-vous honnêtement qu’il y a réconciliation entre la mère
      et la fille ??? Et que l’histoire de DSK va les rapprocher ? je vous
      rappelle qu’à l’époque Anne Mansouret avait eu une aventure avec lui,
      qu’elle a tout fait (selon les témoignages) pour empêcher sa fille de
      porter plainte.... Pour protéger sa fille ? Ah, non pas ça ! Pour obtenir
      un siège de député est plus proche de la vérité.

      « mais à mon avis, T. Banon sortira dans quelques temps un bouquin où elle regrettera
      pour la deuxième fois de ne pas »avoir tué sa mère" dans le sens
      psychanalytique du terme ou même au sens propre.

      Et bien, laissez la écrire son livre si cela l’aide à la résilience. Et ce sera bien pour elle.
      L’écriture, la peinture ainsi que d’autres activités sont le moyen de retrouver la paix.


  • marie-Pierre de Rieux marie-Pierre de Rieux 3 août 2011 13:07

    Selon le Canard enchaîné, la  plainte de Tristane Banon serait irrecevable ...

    .... Sinon il faudrait requalifier un nombre incommensurable de plaintes abandonnées par le parquet depuis plusieurs décennies.... smiley


    • pastori 3 août 2011 13:13

      ça on le savait depuis le premier jour, mais l’essentiel était de vendre des livres. et ça c’est acquis.

       des livres qui vont d’ailleurs faire d’importantes révélations qu’on a gardé pour cela.
       sinon, à quoi servirait d’écrire sur ce qui a déjà été mille fois répété ?

      le reste n’intéresse que les sots.

    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:17

      @Marie-Pierre, en France, oui car le viol est couvert par des personnes avec la même vie que les mis en cause. Intimidations, pressions, menaces, il faut beaucoup de courage aux victimes pour aller en justice


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:18

      @Pastori et dsk de se faire élire, non ?


    • pastori 3 août 2011 14:33

      pastori et dsk se faire élire ? moi ? comme président des joyeux lurons de Cléterbe ? ok. 

      si dsk veut me suivre je le nomme vice président. à nous deux , les luronne de Cléterbe vont se régaler. smiley

    • Imhotep Imhotep 3 août 2011 15:38

      Attention à ne pas se tromper. L’affaire ne serait pas classée (et c’est Charlie Hebdo qui le dit et non le Canard) mais requalifiée. De tentative de viol on passerait à agression sexuelle. Ce qui entraîne de facto une prescription de 10 ans à trois ans. Mais cela, si la requalification est faite, serait une condamnation sans procès et donc sans possibilité à DSK de se défendre (ce qui serait une belle ironie) car s’il y a requaification c’est qu’il y a délit et agression sexuelle. La requalification est différente d’un non lieu et la prescription a un sens différent de l’innocence. Si c’est le cas alors DSK serait considéré comme avoir agressé sexuellement Banon et comme il n’y aurait pas procès c’est ce qui resterait. Mais on n’en est pas encore là.


    • pastori 3 août 2011 19:16

      parce que vous croyez que cette histoire banon aurait favorisé l’élection de dsk ? la preuve !


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:23

      @Pastori, heureusement...


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:13

      @Zubi, quand même un peu ; on l’y a poussé, alors...


    • FRIDA FRIDA 3 août 2011 22:20

      @Imohtep

      Je ne voulais pas intervenir sur ce fil, mais quans je lis « Ce qui entraîne de facto une prescription de 10 ans à trois ans. Mais cela, si la requalification est faite, serait une condamnation sans procès et donc sans possibilité à DSK de se défendre (ce qui serait une belle ironie) car s’il y a requaification c’est qu’il y a délit et agression sexuelle »,
      Comment pouvez-vous dire ce genre de chose, je ne vais pas être désagréable (DSK/Banon n’ont rien à voir dans les termes juridiques et la procédure pénale), mais ce passage est à proprement ahurissant.
      Une requalification, c’est tout simplement donner une nouvelle qualification à certains faits, pour pouvoir leur appliquer les textes juridiques adéquats.
      Cette requalification peut se faire à n’importe quel stade et même la Cour de cassation la pratique. Mais dire que cela suppose que DSK sera condamner sans procès est tout simplement faux. Où avez-vous dans nos texte que l’on peut condamner quelq’un sans procès. Même quand la personne est absente, il y a un procès par contumace.
      Quand on ne sait pas de quoi on parle, il vaut mieut se taire.


    • gege061 gege061 3 août 2011 22:48

      Pardon pour mon ignorance mais quelle est la différence entre une agression sexuelle et une tentative de viol et comment prouver cette derniere ?
      Pour l’instant et sauf erreur de ma part la qualification n’est pas faite.
      Merci


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 23:11


      L’agression sexuelle

      Elle est définie par l’article 222-22 du Code pénal : " Constitue une agression sexuelle, toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise ".

      Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu’ils ont été imposés à la victime dans les circonstances prévues par la présente section, quelle que soit la nature des relations existant entre l’agresseur et sa victime, y compris s’ils sont unis par les liens du mariage.

      http://enfantendanger.pagesperso-orange.fr/droit.htm


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 23:15

      @Geg061, les plaignantes ont porté plainte pour le cas cité ici :

      L’agression sexuelle

      Elle est définie par l’article 222-22 du Code pénal : " Constitue une agression sexuelle, toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise ".

      Le viol et les autres agressions sexuelles sont constitués lorsqu’ils ont été imposés à la victime dans les circonstances prévues par la présente section, quelle que soit la nature des relations existant entre l’agresseur et sa victime, y compris s’ils sont unis par les liens du mariage.

      http://enfantendanger.pagesperso-or...
      Il y a donc une qualification pour le moment. C’est la justice qui redéfinira ou laissera en l’état, selon les éléments en sa possession.


    • Mor Aucon Mor Aucon 4 août 2011 02:35

      Frida,

      Imhotep se refère, par condamnation sans procès, à que DSK ne pourra se défendre puisqu’il n’y aura pas procès et qu’il sera harcelé ad nauseum par les vengeurs moralistes. Voilà la Justice que veulent ces pantouflards du web illuminés par le droit de la divine morale télé-réelle.


  • pastori 3 août 2011 13:10

    tiens, il y a du nouveau ?


    « Amusant que l’Express devienne un journal d’investigation »

    pas l’express mais agoravox. bientôt on va remplacer la police , la gendarmerie, la magistrature. des tas d’économies en perspective. bon pour la dette.

    tout délit sera jugé par agoravox et ses fins analystes.

    affaire du siècle, gare à ceux qui s’en foutent :« Je préfère mille fois être dans ma peau que dans la vôtre qui suinte la mauvaise foi, la vindicte erronée  » hou là ! grave ! préocupant !

    au fait, il parait que Jeanne Dautracite vient de faire friser ses cheveux. mais je n’en suis pas sûr. une vérification serairt nécessaire.

    • 65beve 65beve 3 août 2011 17:59

      Bonjour Pastori.

      Dans ces affaires DSK, les témoignages ne manquent pas.
      A croire qu’il y avait pas mal de monde caché sous le lit.

      cdlt


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:43

      @65beve, en même temps, lorsque l’on a beaucoup d’aventures, à moment donné, cela se sait.
      Il y a toujours un moment où les masques tombent...


    • pastori 3 août 2011 19:23

      en effet ! plein de témoins prêts à jurer.


      cette histoire m’inquiète sérieusement car elle montre une grave dérive de la société..

       bizarre qu’une semaine avant l’affaire dialo, dsk adulé de tous, était donné élu par les français. deux heurs après, tous avaient retrouvé la mémoire car « ils savaient » !

      il suffit qu’une réputation soit établie par le buzz de comptoir, ça enfle au point d’éclater comme un orage, chacun a ses certitudes : je l’ai vu de mes yeux vus !! et on lapide.

      on a déjà une justice imparfaite, gardons nous de vouloir la rendre pire. c’est ça qui m’inquiète.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:27

      @Pastori, les langues se délient car elles sont convoquées par les policiers. Autrement, on aurait continué l’omerta sur un homme puissant.


  • Violette 3 août 2011 13:19

    L’affaire Banon ne pourra trouver son compte qu’après le règlement de l’agression de Nafissatou Diallo. Quand on constate l’entreprise de démolition faite par la défense de DSK dans ce qui n’était surtout pas une histoire de cul qui a mal tourné, il faut sans cesse rétablir la réputation de cette femme de ménage par des témoignages qui ne manquent pas de valider sa version.

    Il est impératif de comprendre la détresse vécue par cette femme. Voici ce que déclarait la responsable du Centre qui l’a reçue :"Je n’ai pas mis en doute son témoignage. Et notre équipe est constituée de personnes formées et très expérimentées pour écouter les personnes ayant été violentées. Le verdict des procès correspond généralement à nos diagnostics." Source :
    http://www.lemonde.fr/dsk/article/2011/07/06/affaire-dsk-les-elements-qui-etayent-la-these-de-l-agression_1545322_1522571.html

    Aussi, la psychologue embauchée dit dans Paris-Match que Nafissatou Diallo a été agressée. source :http://www.parismatch.com/Actu-Match/Politique/Actu/Mariama-La-psy-de-Nafissatou-314079/

    Soutenir ces deux femmes est pour moi primordial.

    .


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 13:27

      @Zubi et nous l’encourageons, les subventions versées par l’état figent, disais-je- la créativité, le désir de savoir. et d’informer...


    • mike gallantsay 3 août 2011 15:41

      Très classe !
      Vraiment bravo !
      Le costard rayé façon pyjama Büchenvald, avec l’étoile...
      Quel chic !
      C’est... Comment dire ?
      Subversif ! C’est ça je cherchais le mot !

      Et très vintage aussi... On devait trouver le même genre dans le Stürmer en 32/33...
      Puis dans « Au Pilori » en 1942...
      Des journaux très...« Subversifs » eux aussi...
      Ça rajeunit...


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:33

      @Scalpa, c’est normal, en général et comme pour les cas cités, c’est bien à elles que l’on fait un procès. Ps, cela me rappelle la vidéo des « Inconnus » qui arrêtaient la femme qui s’était faite violer pour « qu’elle se justifie de son viol »..
      Ils avaient l’oeil déjà...


  • pastori 3 août 2011 14:29

    d’accord avec imothep

    « Vous me faites penser à ces gaullistes qui disent : « une certaine idée de la France. » Et ensuite ? serait-on tenté de leur demander. C’est une auberge espagnole qui ne veut rien dire au fond mais qui permet de faire croire qu’on en a dit beaucoup »

    un peu comme le temps que met le fût du canon pour se refroidir ? : un certain temps !

    d’ailleurs si on demandent à ceux qui n’ont ce mot à la bouche « gaullisme », 99% ne savent pas ce que ça veut dire. d’ailleurs ça ne veut pas dire grand chose de bon.

    S.A.C peut être ? c’est ça « une certaine idée.... »’ ? un monsieur qui a besoin de milices armées d’extrême droite pour se maintenir au pouvoir, ce n’est pas un grand monsieur. 



  • Pelmato 3 août 2011 15:43

    Il n’y a plus rien à sauver chez DSK… C’est ce que le PS oublie, ne veux pas voire sans doute.
    Ceux qui s’obstine a soutenir DSK en parlant de complot et en s’acharnant a le défendre produisent une pure perte de temps et d’énergie pour le partis socialiste et ils vont totalement a l’encontre de leur intérêts. Car pendant qu’il passe leur temps, leur force à défendre leur préféré (il est vrai qu’il fut le seul capable a contrer Sarkozy à un moment donné) ils ne créent aucune synergie de renouvellement au PS, aucun mouvement alternatif pour remplacer l’UMP. Et ne donne aucune envi non plus de de militer à leur coté. Le PS doit se réinventer sans DSK qui ne les mènera plus nulle part. 

    Pendant ce temps Sarkozy est en train de tranquillement, bonnement se refaire une virginité… de mettre en route ses plans machiavéliques pour rester. Car lui aussi il est prêt a tout et n’importe quoi pour rester quel qu’en soit le prix. Y compris a avoir peut-être fait en sorte que tout se sache sur DSK maintenant (ses mœurs et sa vie dissolue).

    A bien y réfléchir je me demande s’il vaudrait pas mieux que le procès Banon/DSK ai lieu après les élections. La il y a trop d’enjeux… de force inutile et obscure qu’il faut combattre. Tristane Banon n’a pas beaucoup de chance actuellement de gagner tant c’est politisé malgré le faite qu’il y a quand même une avancée dans la prise au sérieux des agressions sexuelles… Ce combat Sarko contre DSK un combat de coq, d’orgueil… de pouvoir ou tout les mauvais coup sont permis ! Rien ne peu vraiment avoir de place pourvu que l’un ou l’autre soit aux manettes !
    Les autres sujets risque d’être biaisé et traité de façon superficiel y compris la plainte de Tristane Banon. Alors que ce combat est un vrai combat de fond à mener sérieusement dans la société française qui mériterai d’être gagné par elle dans un premier temps.

    Après le mois de mai je pense qu’elle a plus de chance… car il est peu probable que DSK parvienne malgré tout à se faire élire blanchi ou pas. En plus c’est un vieux de la veille (un peu déjà usé au pouvoir et les affaires par le passé) les gens ne vont pas tellement se mobiliser pour lui.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 19:36

      @Palmeto, ben voyons... On sacrifie encore une femme gênante et ainsi le délai de prescription sera passé...


    • Pelmato 3 août 2011 20:00

      J’avoue que j’avais pas pensé au délais de prescription quand j’ai écris mon petit bout de texte mais au maximum de chance que pouvais avoir Tristane Banon de son coté en dehors des questions politique.J’ai lu je ne sais plus où sur internet que les féministes ont reçu l’ordre de se tenir au silence sur l’affaire Banon (voire même aurait reçu des menaces). Si c’est le cas c’est très grave… Encore certainement un « effet présidentiel »…


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:12

      @Pelmato, fine analyse, selon moi...


  • focalix focalix 3 août 2011 16:04

    Ce qui m’effaie, c’est la médiatisation de ces affaires.

    Sur le fond, je ne sais rien.
    Les journalistes popaul (ceux qui crapahutent sur le rocher de Monaco plutôt que sur dans les montagnes afghanes) n’en savent guère plus.
    Mais ils font de la copie à jet continu, pis que vache qui a bu trop de bière.
    Leur réthorique fait largement usage du pathos, et crée un bruit parasite qui ne sert pas l’action sereine et surtout technique de la justice.

    Je ne suis pas sûr que la photo de Tristane Banon, accroupie dans le bureau de son avocat avec Flaubert à ses pieds (non, Flaubert n’est pas son nègre, c’est un adorable et très élégant braque de Weimar) puisse servir sa cause, ni que les larmes versées par Nafissatou Diallo devant les caméras du monde entier puissent servir la sienne.
    Tout cela ne fait sûrement pas avancer la cause des femmes.

    En tant que patron du FMI et candidat quasi-déclaré à la présidence de notre république, il était l’un des hommes les plus puissants au monde. Il n’est donc pas déraisonnable d’imaginer que bien des gens pouvaient souhaiter sa chute. Le complot reste donc une hypothèse plausible, ne lisez pas : une certitude, merci.


    • velosolex velosolex 3 août 2011 18:10

      focalix, vous avez tout à fait raison
      Mais ces raisons et la prudence que vous préconisez ne peuvent être entendues par tous ceux qui ont choisi depuis longtemps de dépasser les bornes de la raison, de l’entendement, de la prudence, et de sauter par dessus les haies en criant plus forts que les mouettes ( je m’excuse pour cette métaphore de bord de mer sans doute due au fait que j’ai passé l’après midi au bord de la mer et qu’il y avait du vent)

      L’affaire DSk s’il faut l’appeler ainsi est une formidable leurre pour les combattants de tous poils. Féministes, anti-capitalistes, antisémites, anti-FMI, anti-jet set,....La cause antii-DSK, comme celle d’Al qaida recrute un large front d’extrémistes venus de tous horizons et qui se retrouvent main dans la main pour ce baroud à feuilletons rappelant un mauvais roman d’Alexandre Dumas.
      Demain ils retrouveront un autre combat à leur mesure.
      On aimerait qu’il soit moins douteux et qu’ils ne gaspillent pas leur temps et parfois leur talent à un exercice de si étage, en faisant semblant de prendre des vessies pour des lanternes, et en se lançant dans des défenses homériques comme ces avocats émérites dont le discours est acheté, et le pathos simulé.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:19

      @Focalix, la thèse du complot est une resucée qui ne tient pas la route...
      « Je ne suis pas sûr que la photo de Tristane Banon, accroupie dans le bureau de son avocat avec Flaubert à ses pieds » Tristane Banon n’a même pas le droit de pauser comme elle veut ?
      Et encore, je crois que la photo a été prise à la sauvette.
      « Tout cela ne fait sûrement pas avancer la cause des femmes » celles de femmes violées, si. Libérer la parole et beaucoup plus de respect envers elle.


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:25

      @Velosolex

      L’affaire DSk s’il faut l’appeler ainsi est une formidable leurre pour les combattants de tous poils. Féministes, anti-capitalistes, antisémites, anti-FMI, anti-jet set,....

      C’est ce que vous aimeriez croire et faire croire, la réalité est tout autre, personne n’est dupe...

      La cause antii-DSK, comme celle d’Al qaida recrute un large front d’extrémistes venus de tous horizons et qui se retrouvent main dans la main pour ce baroud à feuilletons rappelant un mauvais roman d’Alexandre Dumas.

      Là, c’est un mélange de n’importe pour faire peur aux lecteurs... Mais ils sont suffisamment fins pour faire leur propre analyse...

      Demain ils retrouveront un autre combat à leur mesure. On aimerait qu’il soit moins douteux et qu’ils ne gaspillent pas leur temps et parfois leur talent à un exercice de si étage, en faisant semblant de prendre des vessies pour des lanternes, et en se lançant dans des défenses homériques comme ces avocats émérites dont le discours est acheté, et le pathos simulé.

      Il y a des combats qui valent le coup et l’on peut se battre sur plusieurs thèmes, en même temps. Votre mépris ne plaira sûrement, continuez donc...


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 18:26

      envers elleS


    • Dzan 3 août 2011 21:21

      Resucée
      Oh !!!!!!!!!!!!!!


    • Alicia fFrance aliciabx 3 août 2011 21:22

      @

      Dzan,
      grosse blague, bien graveleuse comme l’on rencontre trop souvent, hélas. Mais du moment que cela vous rend heureux, c’est l’essentiel.

    • focalix focalix 4 août 2011 18:57

      @aliciabx,

      « @Focalix, la thèse du complot est une resucée qui ne tient pas la route... »
      Et vlan, pas besoin d’argument, circulez. Vous êtes expéditive, vous !
      J’ai écrit que c’était une hypothèse plausible en raison du fait que DSK était un des hommes les plus puissants du monde.
      J’ai pris soin d’ajouter que je ne tenais pas cette hypothèse pour une certitude.

      Concernant la photo de Tristane Banon, accroupie dans le bureau de son avocat avec Flaubert à ses pieds, elle a bien été prise par un photographe professionnel, Monsieur Labelle, et certainement pas à la sauvette !
      Bien sûr que Tristane Banon a le droit de « pauser » (et même, soyons fous, de poser), quoi de plus naturel ?
      Quand je vais chez mon avocat, comme tout le monde, je me fais accompagner de mon chien et d’un photographe professionnel !

      La photo est bonne, mais je n’arrive toujours pas à voir en quoi cela peut servir la cause des femmes violées.
      http://www.monoeil.info/journal/node/95

      Sur le fond, au vu de ce que je lis dans la presse, je ne sais toujours rien, et ne suis donc ni à charge ni à décharge.


Réagir